Previous 1 ... 77 78 79 80 ... 182 284 386 488 ... 492 Next Exact page number ? OK

‎AOUST (Eustache-Jean-Marie d') et Jean-François-Bertrand DELMAS‎

Reference : 209564

‎[Déclaration]. ‎

‎Lille, 25 septembre 1792, in-folio, [2] pp. n. ch., couvertes d'une écriture épaisse et lisible (environ 15 lignes par page), en feuille.‎


‎Déclaration des deux commissaires de la Convention sur la frontière du nord sur le titre usurpé de commissaire député de la Convention nationale que s'attribuait le procureur-syndic du district de Lille, un nommé François-Marie-Louis-Nicolas-Antoine Sta.‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR200.00

‎A.Paulin Paris‎

Reference : R320127824

(1842)

‎Les manuscrits François de la Bibliothèque du Roi leur histoire et celle des textes allemands,anglois,hollandais,italiens,espagnols de la même collection - Tome 5.‎

‎Techener. 1842. In-8. Broché. Etat d'usage, Livré sans Couverture, Dos satisfaisant, Non coupé. 511 pages - couverture muette bleu - tampon sur la page de titre - étiquettes collées sur les coiffes - rousseurs et mouillures sur les plats.. . . . Classification Dewey : 91-Manuscrits‎


‎ Classification Dewey : 91-Manuscrits‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR249.00

‎A.Paulin Paris‎

Reference : R320129831

(1848)

‎Les manuscrits françois de la bibliothèque du roi leur histoire et celle des textes allemands anglois hollandois italiens espagnols de la même collection - Tome 7.‎

‎Techener. 1848. In-8. Broché. Etat d'usage, Livré sans Couverture, Dos satisfaisant, Quelques rousseurs. 473 pages - couverture muette - tampon sur la page de titre - étiquette collée sur la coiffe en pied.. . . . Classification Dewey : 91-Manuscrits‎


‎ Classification Dewey : 91-Manuscrits‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR249.00

‎A P Garnier‎

Reference : 5413

‎La Gloire De La Terre . Poeme ‎

‎Garnier Paris 1917‎


‎Très bon état Ouvrage enrichi dun envoi autographe manuscrit de lauteur . Livre broché , couverture rempliée . Littérature Poésie XXe - largeur/hauteur :14,5x20 cm - poid : 140 g - nombre de pages : 83 p. - langue : Français‎

L'Avenir du Passé - Saint Médard en Jalles

Phone number : 05 56 05 69 88

EUR20.00

‎[APOCALYPSE] - [BRIEGER (Peter H.)]‎

Reference : 201901494

(1967)

‎The Trinity College Apocalypse. An introduction and description by Peter H. Brieger. ‎

‎Londres, Eugrammia Press, 1967; 2 volumes in-folio, 56 pp. (texte) + 32 ff.n.ch. (illustrations), pour le volume de texte : pleine toile rouge de l'éditeur, plat supérieur décoré et titré ; pour le volume de planches : pleine basane brune de l'éditeur, dos lisse, plats richement décorés, sous emboitage de toile brune de l'éditeur. Reproduction, en fac-similés de qualités, du manuscrit conservé au Trinity College. Bon exemplaire. 1967‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR380.00

‎[APOLLINAIRE] ‎

Reference : 18150

‎ANCIENNE COLLECTION JACQUELINE ET GUILLAUME APOLLINAIRE. In catalogue de vente Brissonneau du 13 décembre 2011, expert Guy Martin.‎

‎ In catalogue de vente Brissonneau du 13 décembre 2011, expert Guy Martin. Cette vente proposait 57 lots relatifs à Apollinaire : manuscrits, souvenirs personnels, photos… 28 illustrations, dont une série de photos des amours du poète. En supplément : Cocteau et un ensemble de maquettes de théâtre. ‎


Librairielegalet - Paris

Phone number : 06 79 60 18 56

EUR18.00

‎ARAGON Louis‎

Reference : 51465

(1951)

‎Anicet ou le panorama‎

‎Gallimard, Paris 1951, 12x19cm, broché.‎


‎Nouvelle édition. Envoi autographe signé de Louis Aragon à Louise Bove, la seconde femme d'Emmanuel Bove, qu'il prénomme erronément ici Marguerite. Papier jauni comme généralement. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR230.00

‎ARAGON Louis‎

Reference : 19834

(1963)

‎ELSA - Poème‎

‎ Paris N.R.F. Gallimard 1963 in-8 broché un volume, broché (paperback) grand in-octavo (19 x 23,5 cm), dos et couverture crèmes imprimés en rouge et noir (spine and cover printed), toutes tranches non-rognées, envoi autographe manuscrit de l'Auteur à l'encre bleue en haut de la page de Faux-titre : "...à Paul ROGER...signé ARAGON.....", sans illustration (no illustration), 125 pages + 1 ff de table, 1963 à Paris N.R.F. Gallimard (Mayenne, impr. Floch) Editeur‎


‎BEL EXEMPLAIRE...........en bon état (good condition). bon état ‎

Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR120.00

‎ARAGON Louis‎

Reference : 64357

(1945)

‎Exceptionnel recueil de onze poèmes autographes de Louis Aragon sélectionné par celui-ci pour paraître dans sa première anthologie‎

‎s.d. (circa 1945), 22x27,5cm, 18 feuillets reliés sous chemise et étui.‎


‎Il est de la race des poètes de tous les temps. De la race des pères de la poésie. Pierre Seghers. Exceptionnel ensemble de onze poèmes autographes de Louis Aragon, rédigés au premier semestre de l'année 1945, avec une page de sommaire de la main de l'auteur. Il s'agit d'une sélection personnelle d'Aragon en vue de leur parution dans sa première et célèbre anthologie poétique, dans la Collection «?Poètes d'Aujourd'hui?» (Aragon, chez Pierre Seghers éditeur à Paris, n° 2, 20 juillet 1945). Ce choix de poèmes manuscrits a été adressé par l'auteur au directeur de la publication, Claude Roy, et enrichi à l'attention de son ami d'une page de sommaire recensant les poèmes et la chronologie des recueils. Notre ensemble comprend les manuscrits de «?Fugue?», «?Pour demain?» et «?Casino des lumières crues?» (parus dans Feu de Joie, 1920), «?Un air embaumé?», «?Persiennes?», «?Poème de cape et d'épée?» (Le Mouvement perpétuel, 1924), «?Portrait?» «?Ancien combattant?», «?Litanies de [trois étoiles]?» (La Grande Gaîté, 1929), «?Tant pis pour moi?» (Persécuté persécuteur, 1931), «?Couplets du beau monde?» (Les Communistes ont raison, 1933), et «?Magnitogorsk 1932?» ainsi que la «?Ballade des vingt-sept suppliciés de Nadiejdinsk?» (Hourra l'Oural, 1934). Les poèmes manuscrits sont reliés en demi maroquin noir, plats de papier à motifs stylisés, contreplats doublés d'agneau noir, et un étui bordé du même maroquin, ensemble signé Leroux. Ces manuscrits offrent un panorama unique de quinze ans d'écriture placée sous le signe de l'insolence poétique et politique. Parmi ces poèmes d'exception, on retrouve «?Fugue?» et «?Casino des lumières crues?», issus de Feu de Joie, composés durant ses années de jeunesse pré-surréaliste?: «?Une joie éclate en trois Temps mesurés de la lyre Une joie éclate au bois Que je ne saurais pas dire?» («?Fugue?») Les poèmes les plus anciens choisis par Aragon pour l'anthologie sont également l'occasion de rendre hommage aux maîtres et amis du jeune poète - tels Paul Valéry («?Pour demain?», publié dans Feu de Joie), ou Guillaume Apollinaire, à qui il dédie «?Un air embaumé?» dans Mouvement Perpétuel, s'inspirant des Calligrammes?: «?Sur la tombe Mille regrets Où dort dans un tuf mercenaire Mon sade Orphée Apollinaire?» Témoignant de l'influence décisive de l'amitié d'André Breton, rencontré en 1917 dans la librairie d'Adrienne Monnier, les uvres du jeune Aragon prônent déjà une joyeuse déconstruction verbale. Le poème plein d'humour «?Casino des lumières crues?», annonce subliminalement l'arrivée de Dada à Paris?: «?Un soir des plages à la mode on joue un air Qui fait prendre aux petits chevaux un train d'enfer?» Cet exemple de «?cubisme littéraire?» empreint de préciosité et d'hermétisme répond aux poèmes de Breton qui formeront son premier recueil Mont de piété, et nous plonge dans l'enthousiasme des trois inséparables Aragon, Soupault et Breton. Leur collaboration prendra dès 1919 la forme du journal Littérature, bientôt renommé en Révolution surréaliste pour servir de tremplin à leurs idées de renouvellement poétique. Avec l'irruption en 1920 de Tristan Tzara et de son manifeste dadaïste dans le paysage de l'avant-garde parisienne, l'écriture d'Aragon opte pour la radicalité, culminant dans le fameux «?Persiennes?». La formidable répétition de «?Persienne?», typique du nihilisme de Dada, constitue avec les autres manuscrits extraits de Mouvement Perpétuel autant de manifestes de la révolution qui s'opère à l'aube du Surréalisme. Adoptant le terme au printemps 1924, Aragon, Breton et Soupault tournent une page de l'histoire littéraire, résumée dans l'ironique «?Portrait?» qu'en fait l'auteur dans La Grande Gaîté parue en 1929?: «?Rêvé de l'auteur de la Marche lorraine Pensé à l'aurore aux Bourgeois de Calais Pour l'apéritif lu la Jeune Parque?». Dans le même recueil, Aragon résume ironiquement la relative vacuité de l'expérience dadaïste par un comique poème intitulé Ancien Combattant?: «?J'ai fait le Mouvement Dada Disait le dadaïste J'ai fait le mouvement Dada Et en effet Il l'avait fait?» La fin de la décennie est également marquée par sa liaison avec Nancy Cunard, égérie des Années folles au magnétisme érotique, qui l'entraîne dans ses voyages à travers l'Europe de 1926 à 1928. Elle apparaît en filigrane dans les «?Litanies de ***?» toujours extrait de la Grande Gaîté?: «?Elle a les plus doux seins du monde Ah la belle la belle la belle jambe Que ça nous fait?» Au début des années 1930, dans l'incapacité de continuer son errance aux côtés de Nancy avec son maigre salaire, Aragon est alors partagé entre ses obligations journalistiques que désapprouve Breton et ses séances de réflexion collective avec les Surréalistes. Les débats stériles suivant le congrès de Kharkov et le penchant d'Aragon pour le genre romanesque, honni des Surréalistes, précipitent l'éclatement du mouvement. Aragon s'éloigne de Breton et se réfugie dans l'écriture de poèmes d'une grande violence, qui formèrent son recueil maudit Persécuté persécuteur, signant sa rupture définitive avec le Surréalisme. Il se souviendra de ces poèmes au sortir de la deuxième Guerre Mondiale, et choisira «?Tant pis pour moi?» pour la présente anthologie. Il devient à cette époque le prophète d'une utopie communiste sanglante : «?Le grisou sautera dans Paris Avec un long bruit de luxe brisé Les enfants regarderont la dernière passe du bordel Éclaté comme une grenade?» et annonce sans détour son ralliement au communisme militant dans son recueil de 1932 Les Communistes ont raison. Son indéfectible confiance dans le régime bolchévique lui vaut de visiter la même année les chantiers soviétiques du Caucase au sein de la «?Brigade Gorki?», réunissant une sélection d'écrivains étrangers acquis à la cause stalinienne. Ce voyage en URSS aux côtés d'Elsa Triolet inspira l'écriture du recueil Hourra l'Oural, dont il conserve deux admirables poèmes dans sa sélection manuscrite. La longue épopée «?Magnitogorsk 1932?» célèbre le surgissement des villes soviétiques et le concert des machines de la nouvelle ère industrielle?: «?Le paysage est un géant enchaîné dans des clous d'usines Le paysage s'est pris les collines dans un filet de baraquements Le paysage a mis des colliers de fumées Le paysage a plus d'échafaudages qu'un jour d'été n'a de mouches Le paysage est à genoux dans le socialisme et l'électricité?» Aragon achève sa sélection sur la «?Ballade des vingt-sept suppliciés de Nadiejdinsk?», qui résonne en 1945 comme un hommage tant aux communistes tombés durant la révolution russe que sous le régime nazi?: «?Ils étaient vingt-sept bien vivants Et leurs yeux étaient de lumière Leurs cheveux comme auparavant Parlent du ciel avec le vent?» Ce choix personnel d'uvres offertes à la postérité résume magistralement le parcours poétique et politique de Louis Aragon, tour à tour dada, surréaliste, puis communiste exalté. L'ensemble figure parmi les très rares poèmes autographes de Louis Aragon encore en mains privées, l'auteur ayant fait don en 1977 de ses archives personnelles et littéraires à la nation française. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR40,000.00

‎ARAGON Louis‎

Reference : 64156

(1945)

‎Poème manuscrit : Amour d'Elsa "Jaloux des gouttes de pluie..."‎

‎s.d. (circa 1944-1945), 20,x27 cm, 2 feuilles sous chemise et étui.‎


‎Exceptionnel poème autographe de Louis Aragon paru dans Le Nouveau Crève-cur (1948), dans la section «?Amour d'Elsa?». Quarante vers en deux feuillets rédigés à l'encre noire, sous chemise-étui. Notre manuscrit fait partie, avec un autre poème inédit, d'un ensemble de treize poèmes rédigé au premier semestre de l'année 1945 et destiné à paraître dans une anthologie poétique (Aragon, chez Pierre Seghers éditeur à Paris, Collection «?Poètes d'aujourd'hui?» n° 2, 20 juillet 1945). Il fut adressé par Aragon comme copie de travail à son ami Claude Roy, le directeur de la publication. Le large fonds d'archives Triolet-Aragon en dépôt à la Bibliothèque nationale de France ne conserve aucun manuscrit du présent poème. Le poème autographe est présenté sous une chemise en demi maroquin prune, plats de papier lilas à motif floral, contreplats doublés d'agneau beige, étui bordé du même maroquin, ensemble signé Thomas Boichot. Cette amère et entraînante mélodie amoureuse fut probablement composée à la suite de ses célèbres recueils de poésie résistante (Le Crève Cur, 1941, Yeux d'Elsa, 1942, La Diane Française, 1944). L'écriture de ces poèmes marque une période d'intense activité pour le couple Louis-Elsa, qui rejoint après le mariage la Résistance littéraire dans une France occupée, aux côtés de Paul éluard, Jean Paulhan, Paul Seghers et Jean Cassou. Admirable exemple de lyrisme aragonien, l'uvre marque une étape importante du retour vers Elsa Triolet dans la figuration poétique de l'auteur. Sa place au centre du Nouveau Crève-cur, qui sera par ailleurs composés de pièces militantes, illustre un trait constant de l'écriture d'Aragon?: l'association du lyrisme intime à l'engagement politique. Le ton résolument sombre de cette uvre témoigne de la puissance de l'amour d'Elsa dans la tourmente des années d'Occupation. Le poème, revendication agressive d'une passion dévorante, traduit l'élan amoureux par une gouaille fantaisiste?: «?Jaloux en toute saison Traversé de mille clous à perdre toute raison Jaloux comme un chien jaloux?» Ce véritable cri de jalousie - terme que l'auteur rumine inlassablement - semble prolonger «?Les Amants séparés?», publiés au début de la guerre dans le Crève-cur. On y retrouve le procédé du refrain, de la répétition à l'excès d'un motif qui exprime dans les deux cas l'angoisse de l'absence réelle, fictive, définitive ou provisoire de l'être aimé?: «?Jaloux d'un chant d'une plainte D'un souffle à peine un soupir Jaloux jaloux des jacinthes D'un parfum d'un souvenir Jaloux Jaloux des statues Au regard vide et troublant Jaloux quand elle s'est tue Jaloux de son papier blanc?» Elsa apparaît comme un leitmotiv, une obsession grisante qui transcende l'élégie des Yeux d'Elsa ou de La Diane Française au profit de la confidence. Au mois de 1943, le couple faillit se séparer à l'initiative d'Elsa pour protéger le réseau clandestin. De cet épisode tragique est née la peur irrationnelle de l'abandon, qui nourrit l'écriture de la partie «?Amour d'Elsa?». Pour autant, la simplicité candide des images et des rythmes en ferait presque oublier la mélancolie. L'uvre témoigne en effet du «?goût du réel?» qui caractérise ses écrits de Résistance, un retour aux métaphores du quotidien appuyées par une versification croisée et inventive?: «?De la voir aimer le feu / D'une branche qui la suit / D'un peigne dans ses cheveux / à l'aurore de minuit?». Le choix du vers heptasyllabique court et saccadé est également éloquent - et de nombreuses fois employé dans sa «?poésie de Résistance?», notamment dans La Rose et le Réséda. Opposé à l'octosyllabe, l'ample vers de la romance, ce vers choisi pour son imparité est remarquablement transformé par Aragon en «?chanson?» continue. Il fut jadis celui des rondes médiévales, les «?virelais?» des XIIème et XIIIème siècles, avant d'être repris par Charles Cros et Paul Verlaine. Sa musicalité séculaire et l'esthétique des romans courtois servit d'inspiration au poète-militant dans sa défense d'une identité poétique française au temps de l'Occupation. Comme le remarque Jean Dutourd «?Aragon, poète classique de ce Moyen Âge dans lequel nous sommes embourbés, a établi, pour son usage, une vaste théorie poétique [...] Aragon a tout lu, et singulièrement les poètes. Il connaît comme personne le haut chant français; il en a suivi en connaisseur les modulations variées?». Cette ultime uvre de la période résistante de l'auteur est le témoin de l'amour fusionnel et démesuré qu'il porte à Elsa, et compte parmi les très rares poèmes manuscrits d'Aragon encore en mains privées. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR7,000.00

‎ARAGON Louis - BARBARANT Olivier‎

Reference : 009436

(1997)

‎Garde-le bien pour mes archives‎

‎Paris Stock 1997 In-4 En feuilles et brochés, sous emboîtage éditeur ‎


‎EDITION ORIGINALE. Fac-simile de 3 cahiers d'écolier début de siècle, sur lesquels Aragon en 1924 à écrit des textes automatiques et réalisé des collages automatiques de mots et phrases découpés dans des journaux. Ces documents sont présentés sous un emboîtage de papier bleu à double comportiment, contenant égalemet des fac-similé de lettres autographes, photographies, desins et documents concernant Aragon et Breton, à qui le poète avait remis ce dossier en 1931 - peu avant leur rupture - en lui demandant : "Garde-le bien pour mes archives". Une troisième chemise contient la transcription des trois cahiers manuscrits, et une présentation d'Olivier Barbarant. > Tirage unique à 1100 exemplaires numérotés. Un des 100 hors commerce. PARFAIT ETAT 0‎

Librairie-Galerie Emmanuel Hutin - Paris

Phone number : 01 42 66 38 10

EUR150.00

‎Aragon, Louis (Iconographie choisie et commentée par Jean Ristat)‎

Reference : 39467

(1997)

‎Album Aragon‎

‎Gallimard Cuir Paris 1997 ‎


‎Très bon In-12. 479 pages. Sous étui illustré, éraflure à celui-ci. Coll. "Bibliothèque de la Pléiade".‎

Librairie Bonheur d'occasion

(ALAC, )

Phone number : 514-522-8848

CAD45.00 (€29.48 )

‎ARAGON Louis & [JUIN Hubert]‎

Reference : 72798

(1967)

‎Lettre autographe signée de Louis Aragon probablement adressée à Hubert Juin, pseudonyme de Hubert Loescher‎

‎s. l. s. d. (circa 1967), 21x26,9cm, une feuille.‎


‎Lettre autographe signée de Louis Aragon, 11 lignes et 2 lignes de post-scriptum à l'encre bleue, probablement adressée à Hubert Juin, pseudonyme de Hubert Loescher vers 1967. Traces de pliures inhérentes à la mise sous pli de la lettre. Emouvante lettre du poète qui, au détour d'une question d'un biographe, offre à cet impertinent interlocuteur une réponse désabusée sur le droit du poète à contrôler les exégèses : "Que vous dire ? Je ne puis vous conseiller dans le détail, ni m'amuser à rectifier ceci ou cela. Je me considère pour ce qui est de ce que j'écris, comme dépourvu de droit d'orienter ce qui s'écrit de moi, ce qui n'est que de peu précéder l'époque où on ne me demandera même plus on avis." Le poète, cependant s'insurge contre cette institutionalisation qui semble précipiter l'achèvement de sa carrière en soulignant l'importance de son oeuvre poétique des dernières années : "puisque vous voulez compléter votre livre, n'oubliez pas que dans le temps qui s'est passé depuis que l'avez écrit, il n'y a pas eu que Le Fou[d'Elsa],La M.à.m.[La mise à mort]et Blanche [ou l'oubli]. Mais aussi Le voyage de Hollande (augmentée de quelques poèmes dans la seconde édition) et l'Elégie à Pablo Neruda." Le destinataire de la lettre pourrait être Hubert Juin qui a publié en 1960 un essai sur Aragon chez Gallimard, mais le ton employé semble un peu expéditif envers un critique aussi important. Une autre oeuvre consacrée à Aragon fut publiée durant la même période : Georges Sadoul,Aragon, collectionPoètes d'aujourd'hui, numéro 159, Seghers, en 1967, mais aucun titre mentionné ne manque et il n'avait écrit aucun livre sur Aragon auparavant. A moins qu'il ne s'agisse de Roland Desné, auteur de l'article mentionné par Aragon en post-scriptum ("La Semaine sainted'Aragon",Le Français dans le monde, no21, décembre 1963, pp. 41-48.). - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR600.00

‎ARCET Jean-Pierre-Joseph d'‎

Reference : 21217

(1805)

‎[Mémoire manuscrit à l'Empereur] ‎

‎ Vers 1805 8 ff. pet. in-folio et in-folio le tout conservé dans un étui-chemise demi-veau marron moderne à l'imitation, dos à nerfs orné, pièce de titre verte ‎


‎Précieuses minutes autographes d'un rapport adressé à l'Empereur avec lequel le célèbre chimiste d'Arcet entretenait, on le sait, des relations amicales. Ce texte, visiblement resté inédit, est fondamental, en ce qu'il éclaire l'histoire de l'industrie française à la lumière de la rivalité franco-anglaise.Les principaux travaux de Jean Pierre Joseph d'Arcet (1777-1823) ont eu pour objet la fabrication de la soude artificielle, du bicarbonate de soude, de l'alun, de l'acide sulfurique, la production d'un nouvel alliage propre au clichage et à la stéréotypie, l'affinage des matières d'or et d'argent. Il fut également l'instigateur, à la suite de perfectionnements qu'il avait apportés à l'extraction de la gélatine, d'une campagne visant à l'utiliser comme aliment de masse. Il était membre du Conseil de Salubrité et se préoccupa de l'hygiène des ouvriers doreurs. Son père, Jean d'Arcet, avait été nommé membre de l'Institut en 1795. Il y avait siégé en même temps que Bonaparte.Le texte manuscrit porte de très nombreuses ratures et corrections ; il est probable qu'il s'agit là d'un premier jet écrit presque sur le vif, considérablement remanié. Il a peut-être servi à l'impression privée d'un très petit nombre d'exemplaires, car il porte des notes de prote au crayon."Sire, votre majesté à la suite de l'audience qu'elle a bien voulu m'accorder a daigné me charger de mettre par écrit les réponses et les observations que j'avais eu l'honneur de lui faire. […] L'industrie est la base de la puissance de l'Angleterre, cette puissance a toujours été en croissant mais des circonstances accessoires l'ont aidé […]. Les voyageurs en pénétrant dans les fabriques anglaises, en examinant les produits qu'elle verse dans le commerce on reconnaît facilement que l'Angleterre pouvant vendre plus d'objet que la population lui permet de fabriquer, nous pouvons donc acquérir avec de l'argent ce que possède l'Angleterre et ce qui nous manque […]. Notre supériorité dans l'application de la chimie aux arts est le fruit d'une éducation première bien dirigée et de quinze ans de pratique, il faut à l'Angleterre la volonté et vingt ans pour arriver au point où nous sommes montés et pour créer chez elle la génération de fabricants instruits qui se trouvent maintenant répandus dans nos manufactures […]. Ce serait ici qu'il faudrait parler de la différence qui existe entre le goût des deux nations et de l'infériorité de l'Angleterre sous ce nouveau rapport, on sait combien ses fabriques d'orfèvrerie, de bijouterie, de modes, sont en arrière. Ses produits industriels y sont ce qu'ils étaient en France sous le règne de Louis XIV et de longtemps ne pourront rivaliser avec les nôtres […]. Nous n'avons rien à envier sous ces différents rapports à l'Angleterre, et les produits de nos fabriques seraient généralement préférés sans les lois prohibitives qui en gênent l'exportation. […] Pour tirer tout le parti possible de la position heureuse où se trouve la France, il faudrait, Sire, continuer à suive la marche qui nous a conduit où nous sommes, et il faudrait en outre que le gouvernement vint au secours des particuliers qui ne sont pas assez riches pour créer les grandes fabriques de mécaniques. L'École Polytechnique rendue à sa destination première fournirait tous les ans de bons manufacturiers qui entretiendraient l'impulsion donnée et qui reculeraient encore les limites que nous avons su atteindre ; ils feraient ainsi (de l'aveu même des anglais) une guerre cent fois plus terrible à l'Angleterre que ne peut l'être pour elle la guerre d'armes la plus heureusement conduite. […] Le gouvernement anglais protège les manufactures en procurant aux fabricants les matières premières aux plus bas prix possible et en leur donnant des primes souvent considérables lors de l'exportation des marchandises fabriquées. La position géographique de la France, la faiblesse des impôts de consommation qu'elle paie, le bas prix de la main d'œuvre, tout porte à croire que le mode d'encouragement au moyen des primes d'exportations serait mauvais pour elle, mais ce qui lui est nécessaire, ce que réclament tous les fabricants et ce que le gouvernement ne peut pas refuser sans perdre notre industrie, c'est de favoriser l'entrée libre des matières premières que ne produit pas notre sol […]. Dans une question aussi sérieuse, lorsqu'il s'agit d'enlever à l'Angleterre le sceptre industriel, les plus petits moyens de réussite ne doivent pas être négligés, ils sont le complément des grandes mesures administratives. C'est ainsi qu'il serait utile de faire voyager en Angleterre douze ou quinze personnes instruites qui iraient l'une après l'autre visiter ce pays. […] Ces hommes instruits nous mettraient bientôt parfaitement au courant de tout ce qui concerne l'industrie anglaise, ils nous rapporteraient une collection de tous les produits qui auraient mérité leur attention, cette collection déposée au Conservatoire des arts et métiers et exposée publiquement donnerait sans frais et sans peine à tout homme pratiquant en France les arts et métiers les moyens de comparer son industrie à celle de l'Angleterre et lui procurerait la facilité de copier ces modèles et de pouvoir ainsi ou se perfectionner ou au moins entrer plus facilement en concurrence avec l'Angleterre sur les marchés étrangers […].Le gouvernement anglais est écrasé sous le poids d'une dette publique énorme, cette dette le force à grever ses gouvernés d'une foule d'impôts de consommation qui portent tout ce qui est vendable à un prix tel que la main d'œuvre s'est élevée en Angleterre hors de proportion avec celle des autres peuples, ce qui oblige le gouvernement à donner des primes d'exportation considérables et ce qui le jette dans un cercle vicieux dont il est évident qu'il ne pourrait sortir que par une banqueroute générale si, par une cause quelconque, la marche de son industrie et de son commerce se trouvait entravée. […]L'Angleterre l'emporte sur nous par les belles applications qu'elle a su faire de la mécanique, elle possède beaucoup plus de manufactures où se fabriquent en grand les machines les plus considérables, favorisée par les grands capitaux qu'elle possède […]. Lorsque le gouvernement le voudra il donnera, il donnera à nos manufactures le moyen de faire construire de grandes mécaniques en soutenant et en encourageant les établissements du Creusot et de Chaillot qui tombent par défaut de capitaux et faute d'ouvrage […]. Le gouvernement doit soutenir ces grandes manufactures, quand bien même elles lui deviendraient momentanément onéreuses afin d'engager à en monter d'autres dans des localités plus convenables car c'est particulièrement ces usines qui nous manquent […]. En rappelant l'École Polytechnique à son institution première, en créant une école pour le perfectionnement des arts et métiers qui fasse ce que Sèvres a fait pour la porcelaine mais qui ne reste pas comme le fait cette fabrique en concurrence avec celles des particuliers. [Le gouvernement] contribuera encore fortement à la prospérité de notre industrie en favorisant de toute manière la libre entrée des matières premières que ne produit pas notre sol en l'opposant à la contrebande et en faisant revoir et ensuite bien exécuter les lois protectrices de l'industrie nationale."Ce très important document, rédigé peu avant le Blocus continental et l'annonçant, est un précieux témoignage, resté inconnu jusqu'à nos jours, de l'inexpugnable rivalité qui opposait les deux pays. Ce conflit économique, aussi bien que politique et militaire, fut non seulement une des grandes affaires du Premier Consul puis de l'Empereur, mais aussi une des sources chaotiques de l'histoire économique du monde. Ce n'est qu'après le traité de 1860 que naîtra un début de collaboration réelle, conforme aux intérêts nationaux des deux peuples ‎

Librairie Chamonal - Paris

Phone number : 01 47 70 84 87

EUR30,000.00

‎Archag Tchobanian (1872-1954) Écrivain, poète, traducteur arménien, il fuit les persécutions turques et s'installe à Paris, où il oeuvre pour la connaissance et la diffusion de la littérature arménienne en France.‎

Reference : 8856

(1950)

‎L'écrivain arménien Archag Tchobanian rend hommage aux écrivains français.‎

‎Dans ces deux belles lettres, l'écrivain arménien Archag Tchobanian remercie le Vice-Président de la Société des Gens de Lettres pour son bel hommage rendu lors de son jubilé : « Le noble discours que avez lu à la fête de mon jubilé célébrée dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne m'a profondément touché et il a fait grand plaisir à mes compatriotes qui ont assisté à cette fête. [...] Je vous envoie [...] un exemplaire de mon livre intitulé Victor Hugo, Châteaubriand et Lamartine dans la littérature arménienne [...]. Ce volume vous montrera encore une fois combien les maîtres de la littérature française ont été compris et aimés par le peuple arménien. »‎

‎. Destinataire : le Vice-Président de la Société des Gens de Lettres.. Date : mai 1950. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : bavures d'encre sur une lettre. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 8‎


L'écrivain arménien Archag Tchobanian rend hommage aux écrivains français.. Archag Tchobanian (1872-1954) Écrivain, poète, traducteur arménien, il ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎Archive, Acte notarié / BILLIOUD, BILLOUD, BILLOT, BILON / Antoine Billoud, Benoît Billoud, Pierre Billoud, Etiennette Billoud, Pierre Billion, Marie Aimé(e) Billoud, Louize Juttet, Antoinette Juttet, Louis Juttet, Pierre Juttet, Alexandre Rousset, Benoît Chaninel, Guigou, Martin Grange, François Besson, Jean Baptiste Tivollier, Bartelemie Crozier, François Delhorme, Marie Boyrivent, Miège, Lean François Nachury, .../ Notaires et Avoués: Charles Demasso, Benoît Rappet, Pierre Vignat, Bourgeois, Guillermain, Muynier, Buby, Duvernet, .../ Vaugneray ou Vaugnerai ou Vonoréy, Maison-Blanche, Aiguillon, ... ‎

Reference : 69500

‎Actes notariés / Lot de 75 archives manuscrites (ou imprimées) des 16e, 18e et 19e siècles: 66 actes notariés et 9 divers, concernant la Famille BILLIOUD ou BILLOUD, tuteur, curateur de Antoinette et Louis Juttet, .... ‎

‎ . Quittance, Testaments, Acte d'affirmation, Factures, Impôts, Plan géométral, Expropriation, Conclusion de demande incidente, Extrait des Registres des arrêtés (Préfecture), Expédition, Extrait des Minutes du Greffe, Bordereau de créance hypothécaire, Traité, Billets divers, ..., manuscrits sur feuillets simples, doubles feuillets ou cahiers de plusieurs feuillets (jusqu'à 20), .... - Tampons fiscaux en noir et à sec; papier vergé filigrané. L'ensemble en bon état général. ‎


‎1599 [Acte d'affirmation] / 1771 [Testament], 1796 [Appel de fonds] / 1821 [Contributions directes], 1825 [1 acte],1829 [Plan géométral], 1836, 1838, 1843 [14 Actes], 1844 [28 Actes], 1845 [10 Actes], 1846 [Facture], 1847 [Quittance de dettes], 1849 [Expropriation (2), Carte d'Électeur], 1850 [2 Actes, Facture pour transport de poudre à feu], 1851 [4 Actes], 1855 [1 Acte]. ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎

Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR50.00

‎Archive, Actes de Mariage et de Baptême / Baillard, Bailly, Basain, Berne, Blain, Blanc, Blanchon, Bonamour, Bruliat, Bruyère, Cambray, Cernise, Chalandon, Chartier ou Charrettier, Chazelet, Chevron ou Chevront, Colomb ou Collomb, Creusier, Cresiez, Crozier, Demontrond, Desvignes, Dubiant, Duboeuf ou du Boeuf, Dumont, Fayolle ou Fayol, Farlay ou Ferlay ou Ferlet, Gauthier ou Gautier, Giraud ou Jiraud, Giraudier, Girin, Gonichon, Gonon, Goubier, Gouttenoire ou Goutenoire, Grandjon, Grosmolard, Gubian ou Gubiant, Juban ou Jubant, Michel, Mintinier, de Montront ou de Monront, Motton, Naisme, Néel ou Nëel ou Néelle, Noellier, Odin, Perret, Philly, Pieguet, Piot, Plagnieu, Poncet, Protière, Pupier, Ragey, Rochet, Roman ou Romand, Serraille ou Serrelle, Servant, Thivilier, Venet, Verissel ou Vérisel ou Verisselle, Verné, Vial, Vilard ou Villard, Vourlat / Curé ou Prêtre ou Missionnaire: Boissard, Demontrond, Durand, Euvrard, Matagrin (curé de Meys), Cherruy, .../ Grézieux-le-Marché, Grézieu-le-Marché, Grésieux, Meys ou Maÿs ou Mays, Nérieu, Haute-Rivoire, Verigneux, St-Genis-l'Argentière, Avèze ou La Veze, St-Médard, ... ‎

Reference : 69501

‎Actes de Mariage et de Baptême / Lot de 68 archives manuscrites des 18e et 19e siècles: 21 actes de mariage (avec doublon) + 7 attestations, 30 actes de baptême avec doublon + 10 attestations, de la paroisse de GRÉZIEU-LE-MARCHÉ. ‎

‎ . Grézieu-le-Marché - 1796, 1798, 1799, 1800, 1811, 1815 - Actes manuscrits de Mariage et de Baptême avec ou sans attestation, ou attestations seules - papier blanc ou bleuté vergé et filigrané de format variable. Pliures horizontales ou verticales. L'ensemble en bon état général. ‎


‎19 Juin 1796 / Acte de Baptême de Jean Marie Blanchon (° ? - 1 acte). *****___***** 1er 9bre 1798 / Acte de Baptême de Benoit Girin (°23 Octobre - 2 actes). *****___***** 22 9bre 1798 / Acte de Baptême d'Antoine Ferlet (°18 Novembre - 2 actes). *****___***** 30 9bre 1798 / Acte de Mariage de Pierre Fayolle et de Claudine Verissel (2 actes). *****___***** 1er Xbre 1798 / Acte de Mariage de Jean Marie Goutenoire et de Claudine Chevront (2 actes). *****___***** 1er Xbre 1798 / Acte de Mariage de Jean Francois Michel et de Jeanne Marie Bruliat (2 actes). *****___***** 15 Xbre 1798 / Acte de Baptême de Jean Benoit Giraudier (°18 Novembre - 2 actes). *****___***** 7 Janvier 1799 / Acte de Mariage de Laurent Gonon et de Jeanne Goubier (2 actes + attestation). *****___***** 11 Janvier 1799 / Acte de Baptême d'Antoinette Rochet (°5 Janvier - 2 actes). *****___***** 28 Janvier 1799 / Acte de Mariage de Pierre Giraud et Magdelaine Fayolle (2 actes + attestation). *****___***** 2 Février 1799 / Acte de Mariage de Jean Gonon et de Tiennette Bonamour (2 actes + attestation). *****___***** 2 Février 1799 / Acte de Mariage de Jean Colomb et de Claudine Gonon (2 actes + attestation). *****___***** 5 Avril 1799 / Acte de Baptême de Simon Vilard (°4 Avril - 1 acte + attestation sur le même papier). *****___***** 12 Mars 1799 / Acte de Baptême de Marguerite Bruyère (°28 Février - 1 acte). *****___***** 14 Mars 1799 / Acte de Baptême de Jean Pierre Blain (°13 Mars - 2 actes). *****___***** 16 Avril 1799 / Acte de Mariage de Pierre Venet et de Jeanne Marie Gubiant (2 actes + attestation). *****___***** 31 May 1799 / Acte de Mariage de Jean Marie Piot et de Jeanne Fayolle (1 acte). *****___***** 12 Juillet 1799 / Attestation du Baptême de Benoite Girin (° 6 7bre 1794 - 2 attestations). *****___***** 12 Juillet 1799 / Attestation du Baptême de Françoise Girin (° 5 Février 1797 - 2 attestations). *****___***** 7 Aoust 1799 / Acte de Mariage de Jean Desvignes et de Marianne Noellier (2 actes + attestation). *****___***** 20 Aoust 1799 / Attestation du Baptême de Jean Berne (° 2 Février 1794 - 2 attestations). *****___***** 20 Aoust 1799 / Attestation du Baptême de Jean Berne (° 1er Juin 1798 - 1 attestation). *****___***** 21 Xbre 1799 / Acte de Baptême de Jeanne Marie Fayolle (°20 Décembre - 2 actes). *****___***** 4 Février 1800 / Acte de Mariage de Claude Protière et de Françoise Pupier (2 actes + attestation). *****___***** 17 Mars 1800 / Acte de Baptême de Jeanne Bailly (°16 Mars - 2 actes). *****___***** 24 Mars 1800 / Acte de Baptême de Jeanne Marie Gonon (°23 Mars - 2 actes). *****___***** 7 Avril 1800 / Acte de Baptême de Jean Marie Goutenoire (°6 Avril - 2 actes). *****___***** 16 Avril 1800 / Acte de Baptême de Benoite Naisme (°16 Avril - 1 acte). *****___***** 17 Avril 1800 / Acte de Baptême de Jeanne André Naisme (°17 Avril - 1 acte). *****___***** 9 May 1800 / Acte de Baptême de Joseph François Giraud (° ? - 2 actes). *****___***** 12 May 1800 / Acte de Baptême de Tiennette Vourlat (° 12 May - 2 actes). *****___***** 22 May 1800 / Acte de Baptême de Benoite Juban (° 19 May - 2 actes). *****___***** 4 Juillet 1800 / Acte de Baptême de Marie Thomase Giraudier (° 3 Juillet - 1 acte). *****___***** 20 Mars 1811 / Attestation du Baptême de Jean Marie Juban (° 10 Juillet 1799 - 1 attestation). *****___***** 8 Décembre 1815 / Attestation du Baptême de Pierre Bruyère (° 22 Mai 1798 - 2 attestations). *****___***** ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎

Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR60.00

‎ARCHIVIO SEGRETO VATICANO ...//... Direction de la publication : Archivio segreto vaticano.‎

Reference : 10291

(2012)

‎Les archives secrètes du Vatican. Par Luca Becchetti, Luca Carboni, Giovanni Castaldo, etc., textes traduits de l'italien par monseigneur Jean-Marie Gervais.‎

‎Neuilly-sur-Seine, M. Lafon, 2012, 1 volume, in-4 (30 cm), relié, 251 p.. Seconde édition, réimpression à l'identique de l'édition de 2009. Très nombreuses illustrations couleur, impression en blanc sur fond noir pour le texte, liste des documents étudiés et bibliographie en fin de volume. Reliure éditeur, cartonnage rigide blanc sous jaquette illustrée couleur, angle inférieur du premier plat de la jaquette endommagé (voir illustration).‎


‎Il serait intéressant que le Vatican publie un ouvrage sur les "livres et gravures de l'enfer", terme convenu pour les curiosa, dont on dit que le Saint-Siège possède la plus grande, la plus belle et la plus complète collection au monde. Très bon état. ************* Remise 20 % pour toute commande supérieure à 100 €, frais d'envoi gratuits en courrier suivi et assurance à partir de 30 € d'achat (France seulement).‎

Yves Oziol

Phone number : 04 73 91 84 71

EUR35.00

‎Arcisse Caumont (de) (1802-1873) Archéologue, fondateur de la Société linéenne de Normandie, de la Société des antiquaires de Normandie (1824) et de la Société Française d'Archéologie (1832).‎

Reference : 4544

(1868)

‎L'archéologue Arcisse de Caumont propose un échange de publications.‎

‎Arcisse de Caumont vient d'apprendre que son correspondant va publier une traduction du Bulletin archéologique de M. de Rossi. Il propose un échange contre le Bulletin monumental. «J'annoncerai, d'ailleurs, dans le prochain n° du Bulletin monumental, et au congrès archéologique international qui s'ouvrira le 14 de ce mois à Bonn (Prusse) votre heureuse idée de publier en français l'intéressant bulletin de M. de Rossi [...]».‎

‎. Date : 04/09/1868. Lieu : Caen. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


L'archéologue Arcisse de Caumont propose un échange de publications.. Arcisse Caumont (de) (1802-1873) Archéologue, fondateur de la Société linéenne ... L'archéologue Arcisse de Caumont propose un échange de publications.. Arcisse Caumont (de) (1802-1873) Archéologue, fondateur de la Société linéenne ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎Arcos (René) :‎

Reference : 20372

(1920)

‎Pays du soir. Avec un bois frontispice par Frans Masereel.‎

‎Genève, Editions du Sablier, 1920 ; in-16 (162 mm), broché ; 69, [5] pp., jaquette grise, titre sur le plat et manuscrit au dos.‎


‎Edition originale, envoi autographe signé "Au cher Marcel Millat (nom presque effacé), son dévoué René Arcos."Poésie et prose composent une vive critique de l'après-guerre, de la férocité des dirigeants et de l'utilisation abusive et honteuse des morts. Bel exemplaire. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR120.00

‎(ARDECHE) ‎

Reference : 2443

‎Bail à ferme. Les soussignés Louis Moulin gendre Aymard; et Eugène Joanny coiffeur tous résidant à Antraigues, ont convenus.......‎

‎A Antraigues, le dix février 1910, un page manuscrite in-8 ; Bail à ferme pour un jardin et un bassin, situé sur la commune d'Antraigues (Ardèche). ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

‎Ardèche‎

Reference : 10180

(1793)

‎Curieuse lettre autographe signée par l'agent national du district de Tanargue adressée à la municipalité de Pont Cèze (Saint Ambroix). Il les félicite de l'arrestation du fameux abbé Allier. En feuille avec beau cachet de cire Très bon Papiers Rédarès 1793 ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR200.00

‎Ardèche‎

Reference : 10181

(1793)

‎Importante lettre signée par Ollier, vice-président du Directoire du district de Tanargue, adressée à la municipalité de Saint Ambroix. Mesures urgentes à prendre suite à l'interception d'un courrier de Dominique Allier (frère de l'abbé). En feuille Très bon Papiers Rédarès 1793 ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR200.00

‎Ardèche‎

Reference : 10990

(1830)

‎Nomination de Premier adjoint au maire de Saint-Ambroix‎

‎Bel imprimé de la Préfecture du Gard portant nomination de Rédarès Jean-Alexis, premier adjoint au maire de St-Ambroix. 20 septembre 1830. Signé par le Préfet Charles-Aristide de La Coste. Jean-Alexis REDARÈS était notaire royal de Saint-Ambroix avant la Révolution, puis notaire à Pont-Cèze (nom révolutionnaire de Saint-Abroix), enfin officier municipal de la municipalité de Saint-Ambroix (ou Pont-Cèze). On trouve sa signature sur de nombreux documents de la période révolutionnaire. Il semble avoir joué un rôle important lors de l’affaire très sérieuse du Camp de Jalès. En feuille Très bon Nîmes 1830 in-folio‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR20.00

‎Ardèche‎

Reference : 10988

(1793)

‎Révolution en Vivarais‎

‎Lettre autographe signée d'un citoyen de Saint Ambroix (Servières, commissaire), datée du 9 nivose an 2 (29 décembre 1793), à propos d'une remise de titres feodaux. Il atteste que de nombreux registres ont été brûlés. En feuille Très bon St Amboix 1793 ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR75.00
Previous 1 ... 77 78 79 80 ... 182 284 386 488 ... 492 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !