Sort by
Previous 1 ... 8 9 10 11 ... 30 49 68 87 ... 90 Next Exact page number ? OK

‎BOURSAULT (Edme).‎

Reference : 119478

(1883)

‎Théâtre choisi. Nouvelle édition, précédée d'une notice biographique par Victor Fournel et illustré de quatre gravures coloriées.‎

‎ P., Laplace, Sanchez et Cie, 1883, in-12, lii-366 pp, 4 belles gravures finement coloriées par M. Henri Allouard, reliure demi-chagrin carmin à coins, dos à 5 nerfs filetés, titre et caissons ornés, doubles filets dorés sur les plats, tête dorée (rel. de l'époque), qqs rousseurs, bon état‎


‎Dès 1651, grâce à Sébastien Zamet, évêque de Langres, Boursault (1638-1701) s'installe à Paris. Le libertin Des Barreaux, qui lui montre « toute la tendresse et toute la bonté d'un Père », est le premier à découvrir en lui des « dispositions à la Poésie » et le guide à ses débuts. Corneille, suivant une indication moins sûre, l'appelle son fils et l'honore de ses avis. Pellisson le présente à Fouquet. Secrétaire des commandements de la duchesse d'Angoulême en 1660, il lui adresse sur son voyage de Sens une relation burlesque dont le succès détermine sa vocation de journaliste. En 1664, il se rend à Eu auprès de Mademoiselle et s'y lie avec Segrais. Il entretient d'étroites relations avec Charpentier, qu'il rencontre chez Mme Deshoulières, connaît Ménage, les Tallemant, plus tard (en 1694) La Fontaine, qui apprécie trois de ses épigrammes traduites de l'italien et visant le Sacré Collège. On le trouve aussi mêlé, avec La Fare et Chaulieu, à la Société du Temple. Il correspond avec Furetière, la comtesse de La Suze, Fieubet. Commensal du Président Perrault, c'est auprès de Condé qu'il cherche appui lorsqu'il perd le privilège de sa gazette. En 1671, sa Véritable Etude des souverains lui vaudrait une charge de sous-précepteur du Dauphin, grâce à la protection de Montausier, s'il avait su le latin. Receveur des tailles à Montluçon depuis 1762, il peut à ce titre tirer d'embarras Boileau en cure à Bourbon-l'Archambault et offrir de lui avancer jusqu'à deux cent louis. Mais en 1688, il se voit taxé de mansuétude excessive et révoqué par le fermier général Lejariel. Conscient de ses manques, il refuse de poser sa candidature à l'Académie en dépit de Thomas Corneille, qui voudrait l'y faire entrer. (B. Beugnot, Dictionnaire des journalistes) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR50.00

‎BOUSQUET (Jacques)(prés. par).‎

Reference : 24849

(1972)

‎Anthologie du 18e siècle romantique.‎

‎ Paris, Jean-Jacques Pauvert, 1972, in-8°, 574 pp, biblio, index, broché, couv. illustrée à rabats, bon état ‎


‎"On peut même soutenir que le romantisme des années 1750-1780, souvent plus hardi, plus avancé que celui de 1830, annonce aussi très directement le symbolisme, le surréalisme, l'existentialisme, voire le lettrisme. Il est donc tout à fait indispensable de redécouvrir aujourd'hui ces remarquables écrivains que sont Bibbiéna, Baculard d'Arnaud, Tiphaigne de La Roche, Chassaignon, Loaïsel de Tréogate, Bonneville." ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR25.00

‎BOUSSEL (Patrice).‎

Reference : 6167

(1983)

‎Beaumarchais, le Parisien universel.‎

‎ Berger-Levrault, 1983, gr. in-8°, 181 pp, 67 gravures et cartes, biblio, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Illustres inconnus)‎


‎« La vérité ressemble à la fable. Toujours quelque chose d’extraordinaire se mêlait aux évènements qui arrivaient à Beaumarchais », déclarait son confident et ami Gudin de la Brenellerie. Ecoutant Figaro, « l’homme le plus dégourdi de sa nation », le spectateur croit reconnaître son auteur. Beaumarchais-Figaro devient un unique personnage, et trompe une nouvelle fois son monde. Jeune horloger, il s’était évadé de la profession en inventant « l’échappement », il abandonna la musique pour la spéculation, les emplois officiels pour les intrigues, la comédie, pour le drame bourgeois. Echafaudant mille projets, menant de front cent affaires, à l’aise devant les situations les plus embrouillées, rusant, biaisant et paraissant toujours aller droit son chemin, Beaumarchais s’échappait en riant, faisait rire et semblait triompher de tout. Trop adroit pour paraître laborieux, trop franc pour demeurer vraisemblable, trop lucide pour rester sincère, Beaumarchais prétendit encore donner, dans sa tourbillonnante existence, l’exemple de la probité morale et inspirer, dans ses dernières œuvres théâtrales, l’amour de la vertu et l’horreur du vice. Plusieurs séjours en prison et la désaffection du public payèrent justement de telles ambitions. Le dernier « échappement » du vieux Beaumarchais fut la mort. Demeure l’insaisissable et jeune Figaro. (4e de couverture) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR20.00

‎BOUTARIC (E.).‎

Reference : 37366

(1866)

‎Correspondance secrète inédite de Louis XV sur la politique étrangère avec le comte de Broglie, Tercier, etc.. et autres documents relatifs au Ministère secret publiés d'après les originaux conservés aux archives de l'Empire et précédés d'une étude sur le caractère et la politique personnelle de Louis XV par M. E. Boutaric.‎

‎ P., Plon, 1866, 2 vol. gr. in-8°, iv-501 et 527 pp, index, brochés, bon état. Edition originale‎


‎"Le lecteur aura ainsi sous les yeux l'ensemble de la Correspondance secrète qui nous est parvenu de Louis XV." (introduction) — "On apprendra, non sans étonnement, que Louis XV eut des idées politiques arrêtées ; qu'il voulut fermement la liberté de la Pologne ; que l'alliance autrichienne fut son ouvrage ; qu'il s'occupa sérieusement du gouvernement, à l'insu de ses ministres et de ses maîtresses ; et qu'il eut un ministère secret, à la tête duquel était le comte de Broglie." — Ouvrage de référence. Les documents entrés pour la première fois dans le domaine public et publiés par Boutaric permettent de mieux comprendre la politique étrangère de Louis XV. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR120.00

‎BOUTARIC (François de), AYMAR, SERRES.‎

Reference : 96599

(1751)

‎Explication des ordonnances de Louis XV, Roi de France et de Navarre. Nouvelle édition revûë, corrigée, & considérablement augmentée [par François de Boutaric] (Avignon, François Girard, 1751). Relié avec Explication de l'ordonnance de Louis XV, Roi de France et de Navarre, du mois d'août 1735 concernant les testaments. Nouvelle édition revûë, corrigée, & augmentée. Par Me Jean-Pierre-René Aymar (Avignon, François Girard, 1744) et Explication de l'ordonnance de Louis XV, du 16 janvier 1736, portant réglement pour les adjudications par décret en Languedoc. Dictée en l'année 1741 par M. Serres (Nanci [Nancy], Joseph Michar, 1749).‎

‎ Avignon, François Girard, 1751, 2 vol. in-4°, (8)-180-xv-(8)-255 et (2)-xii-264-120-139 pp, reliure d'époque plein veau marbré, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, tranches mouchetées, une coiffe manquante, pt accident au 1er plat du tome I, quelques épidermures sans gravité, bon exemplaire‎


‎François de Boutaric (1672-1753), fut avocat au parlement de Toulouse, professeur de droit, capitoul et chef de consistoire. Ordonnance de février 1731 concernant les Donations. Ordonance d'août 1735 concernant les Testaments. Ordonnance d'août 1747 concernant les Substitutions. Ordonnance du 16 janvier 1736, portant réglement pour les adjudications par décret en Languedoc. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR350.00

‎BOUTIBONNES (Philippe).‎

Reference : 120623

(1994)

ISBN : 9782701116334

‎Antoni Van Leeuwenhoek, 1632-1723. L'exercice du regard.‎

‎ Belin, 1994, in-8°, 334 pp, un frontispice et 34 illustrations dans le texte, chronologie, biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Un savant, une époque)‎


‎Van Leeuwenhoek (1632-1723) est connu comme l'inventeur du microscope. Cette célébrité nominale masque une ignorance quasi générale de sa vie comme de son oeuvre monumentale mais éparpillée. Philippe Boutibonnes explore ici le corpus des quelques trois cent lettres, adressées pour la plupart à la Royal Society de Londres, dans lesquelles van Leeuwenhoek a rendu compte de ses observations, consignant notamment sa découverte de bêtes minuscules, dans l'eau ou dans la « semence des mâles », et sa participation au combat contre la doctrine de la « génération spontanée ». Sans réduire la diversité insolite de l'œuvre, il cherche à dégager la permanence d'une démarche, d'un mode de pensée. Simultanèment, la vie et l'œuvre de van Leeuwenhoek sont l'occasion de restituer le climat d'intense curiosité qui caractérise le XVIIe siècle : grâce à « l'exception hollandaise », qui fournit un lieu où échapper aux fanatismes qui troublent l'époque, peintres et « microscopistes » se rejoignent dans un même engouement pour un savoir visuel, lié aux instruments optiques. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR30.00

‎BOUTRY (Maurice).‎

Reference : 102810

(1895)

‎Choiseul à Rome, 1754-1757. Lettres et Mémoires inédits.‎

‎ Calmann-Lévy, 1895, in-8°, xxix-337 pp, introduction par André Hallays, un portrait gravé en frontispice, reliure demi-chagrin brun, dos à 5 nerfs filetés, titres et fleurons dorés, couv. conservées (rel. de l'époque), charnières faibles, bon état‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR60.00

‎BOUTRY (Maurice).‎

Reference : 118831

(1902)

‎Une créature du cardinal Dubois. Intrigues et missions du Cardinal de Tencin, d'après les Archives du Ministère des Affaires étrangères.‎

‎ P., Emile-Paul, 1902, in-8°, 326 pp, un portrait en frontispice, broché, pt mque angulaire au 1er plat, bon état‎


‎« Dans l'histoire du XVIIIe siècle, nous dit M. B., le cardinal de Tencin ne joua qu'un rôle secondaire. Il avait caressé l'espoir de gouverner la France, mais ses talents et ses mérites ne se trouvaient pas proportionnés à son ambition. Sa physionomie n'en demeure pas moins fort curieuse, et fort intéressante aussi pour les événements auxquels il fut activement mêlé, sans parvenir à les diriger en maître. » Envoyé en mission à Rome en 1721, par Dubois, son protecteur et son maître en politique et en diplomatie, il ne fut pas le moins zélé et le plus scrupuleux des agents qui conquirent, à force d'intrigues, le chapeau du compagnon du Régent. Trop jeune pour se mettre en évidence sur le devant de la scène, il se tint dans les coulisses et, de toutes les grandes affaires qui se traitaient à Rome, il connut les dessous. Pour le remercier de son concours, Dubois le laissa à Rome, comme chargé d'affaires du roi. Il y séjourna de 1721 a 1724, et en revint archevêque d'Embrun. Il passa quinze années à Embrun (1724-1739). Son ambition, son besoin d'action le poussèrent à jouer un grand rôle dans les affaires religieuses et à se poser en adversaire intraitable des Jansénistes. En 1726, il dénonça un mandement de l'évêque de Senez, Soanen, un des premiers appelants de la bulle Unigenitus, et, en 1727, présida le concile d'Embrun où il fut condamné. Son attitude intransigeante ne laissa pas que de déplaire à la cour de France. Mais elle lui servit à la cour de Rome, avec laquelle il ne cessait d'entretenir des rapports. En 1739, il fut fait cardinal presque contre le gré de Fleury. Il repartit à Rome, où se trouvait son principal point d'appui. Par ses intrigues, il réussit à supplanter l'ambassadeur de France, Saint-Aignan, et fut de nouveau chargé d'affaires. Il dirigea la politique française pendant toute la durée du long conclave de 1740, qui se termina par l'élection de Benoit XIV... (P. Muret, Revue d’Histoire moderne et contemporaine, 1902) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR40.00

‎BOYER d'ARGENS (Jean-Baptiste).‎

Reference : 7263

(1941)

‎Mémoires du marquis d'Argens. Un ami de Frédéric II. Publiés par Louis Thomas.‎

‎ Aux Armes de France, 1941, in-8°, 210 pp, broché, papier lég. jauni, bon état‎


‎« Un tableau des plus curieux de la vie à la cour de Frédéric II, roi de Prusse ». Par Jean-Baptiste de Boyer, marquis d’Argens (1703-1771). Boyer d’Argens suivit la carrière des armes et eut une jeunesse fort licencieuse. Sa vie sentimentale impétueuse s’est particulièrement orientée vers les actrices de théâtre. Dès l’âge de quinze ans, il entra, malgré l’opposition de son père qui le destinait, en tant que fils aîné, à la magistrature, à l’armée où il restera jusqu’à la trentaine, ce qui poussa son père à le déshériter. Blessé devant Philipsbourg en 1734, il quitta le service et se retira en Hollande, afin d’y écrire librement ses pamphlets. Il attira l’attention du roi de Prusse par ses attaques contre le christianisme : ce prince l’appela à sa cour, en fit son chambellan, et le nomma « Kammerherr » directeur général de son Académie. Il s’offensa néanmoins de le voir épouser l’actrice Mademoiselle Cochois. Après avoir vécu 25 ans dans l’intimité de Frédéric II, le marquis d’Argens revint passer ses dernières années dans sa famille, à Aix. Ses écrits sont inspirés par la philosophie sceptique de l’époque. Robert Darnton considère que d’Argens a probablement été l’auteur du roman philosophico-pornographique “Thérèse philosophe, ou mémoires pour servir à l’histoire du P. Dirrag et de Mlle Eradice.” ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR25.00

‎BRANTOME (Pierre de Bourdeille, abbé de).‎

Reference : 114979

(1997)

ISBN : 9782911199165

‎Discours sur les duels. précédé de Brantôme par Prosper Mérimée.‎

‎ Arles, Editions Sulliver, 1997, in-8°, 282 pp, généalogie des Valois-Angoulême, chronologie, broché, couv. illustrée à rabats, qqs rares soulignures crayon, qqs croix au stylo bleu dans les marges de la préface de Mérimée, bon état‎


‎«Car enfin les petits sont petits, les grands sont grands, qui ont tousjours raison d'eux. » Mémorialiste et historien des moeurs, Brantôme est le témoin privilégié du temps des derniers Valois. Cette édition reproduit le texte original. Elle est augmentée d'une notice de Mérimée sur l'auteur et d'un texte écrit par Mathaud, secrétaire de Brantôme. — "Mais, quant à moy, je n'y ay jamais veu roy, prince, ny capitaine des gardes, ny homme quiconque soit, qui y ayt eu meilleure grace et meilleure façon, ny plus grande discretion que feu M. de Guyse le grand et M. son fils, le dernier des hommes de son temps; car ils commandoient si modestement et si doucement, ores parlant à l'un, ores parlant à l'autre, si gentiment, que, par deux ou trois doux mots qu'ils disoient, le monde se reculoit de soy-mesme et se tenoit coy, plus cent fois que par une infinité de brailleries, poussemens et impatiences de tous autres." ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR20.00

‎BRANTOME (Pierre de Bourdeille, abbé de).‎

Reference : 12021

(1927)

‎Recueil d'aulcunes Rymes de mes Jeunes Amours. Première édition intégrale publiée avec préface, notes, variantes et glossaire, par Louis Perceau.‎

‎ P., Georges Briffaut, 1927, in-8°, 321 pp, index, broché, dos lég. sali, bon état‎


‎Première édition intégrale augmentée des autres poésies de l'auteur, publiée avec préface, dépouillement du manuscrit N. A. Fr. 11688, notes, variantes et glossaire, par Louis Perceau. — "Les poésies de Brantôme sont en partie inédites. Elles le sont même en très grande partie, pourrait-on dire, puisque l'édition fort défectueuse qui en fut faite en 1881 est aujourd'hui très rare. Elle était d'ailleurs incomplète, un sentiment exagéré de pruderie ayant incité l'éditeur à passer sous silence les pièces écrites avec cette liberté d'expression qui a rendu célèbre le « conteur » des “Dames Galantes”. Toutes les jeunes amours de Brantôme défilent dans ces vers galants adressés à ces « belles et honnestes dames » de l'escadron volant de Catherine de Médicis, dont les faits et gestes alimentaient la chronique scandaleuse du temps. Des notes, en grande partie tirées du “Recueil des Dames” et d'autres mémoires de l'époque, ajoutent un commentaire piquant à ces “Rymes” amoureuses et galantes. Ajoutons que M. Louis Perceau a établi le texte des poésies avec un soin particulier, et qu'il s'est livré à un dépouillement complet du manuscrit de Brantôme, fait précieux pour l'histoire littéraire. Le “Recueil d'aulcunes Rymes” est un ouvrage parfait qui séduira à la fois les érudits, les bibliophiles et les curieux de notre histoire poétique et galante." (L'Editeur) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR40.00

‎BRANTÔME (Pierre de Bourdeille, abbé de).‎

Reference : 40613

(1973)

‎Discours sur les Colonels de l'infanterie de France. Edition critique avec introduction, notes, glossaire, chronologie et index par Etienne Vaucheret.‎

‎ P., Vrin, et Montréal, Editions Cosmos, 1973, gr. in-8°, 424 pp, préface par V.-L. Saulnier, 5 gravures et un fac-similé, biblio, broché, bon état‎


‎"Le Discours sur les colonels de l'infanterie de France dont l'édition critique parue en 1973 a été établie par Etienne Vaucheret est d'un grand intérêt pour qui veut comprendre la pensée politique de Brantôme au moment où dans sa retraite forcée il fait le bilan d'une existence dont les aventures coïncident avec les tumultes du siècle : accord parfait qui fait de Brantôme un témoin brisé, au sens propre et au sens figuré, mais tellement lucide ! Or, cette clairvoyance nous paraît toute entière dictée par son expérience de Gentilhomme-soldat : c'est elle qui éveille en lui le politique, qui modèle son jugement et détermine sa conduite. Le fait militaire est l'élément décisif de son comportement au même titre que le fait religieux l'est, à la même époque, pour ceux qui furent ses contemporains, voire ses amis ou ses compagnons d'armes. Mais, autant l'engagement religieux suppose à un moment donné rupture et désobéissance, autant le sentiment d'appartenance à un ordre nobiliaire militaire oblige à la fidélité et à l'obéissance, même contraintes. Cette référence à une continuité qui donne à Brantôme une assurance face aux vicissitudes du temps et qui lui permet de surmonter les moments difficiles de son existence, fait de lui à la fois un héritier de l'époque médiévale et un précurseur de ce qu'il est convenu d'appeler l'âge d'or de l'absolutisme monarchique." (Anne-Marie Cocula) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR45.00

‎BRANTÔME (Pierre de Bourdeille, abbé de).‎

Reference : 108850

(1973)

‎Discours sur les Colonels de l'infanterie de France. Edition critique avec introduction, notes, glossaire, chronologie et index par Etienne Vaucheret.‎

‎ P., Vrin, et Montréal, Editions Cosmos, 1973, gr. in-8°, 424 pp, préface par V.-L. Saulnier, 5 gravures et un fac-similé, biblio, reliure demi-toile verte à coins à la bradel, dos lisse avec fleuron et double filet doré en queue, pièce de titre basane bordeaux, couv. et dos conservés (rel. de l'époque), bon état‎


‎"Le Discours sur les colonels de l'infanterie de France dont l'édition critique parue en 1973 a été établie par Etienne Vaucheret est d'un grand intérêt pour qui veut comprendre la pensée politique de Brantôme au moment où dans sa retraite forcée il fait le bilan d'une existence dont les aventures coïncident avec les tumultes du siècle : accord parfait qui fait de Brantôme un témoin brisé, au sens propre et au sens figuré, mais tellement lucide ! Or, cette clairvoyance nous paraît toute entière dictée par son expérience de Gentilhomme-soldat : c'est elle qui éveille en lui le politique, qui modèle son jugement et détermine sa conduite. Le fait militaire est l'élément décisif de son comportement au même titre que le fait religieux l'est, à la même époque, pour ceux qui furent ses contemporains, voire ses amis ou ses compagnons d'armes. Mais, autant l'engagement religieux suppose à un moment donné rupture et désobéissance, autant le sentiment d'appartenance à un ordre nobiliaire militaire oblige à la fidélité et à l'obéissance, même contraintes. Cette référence à une continuité qui donne à Brantôme une assurance face aux vicissitudes du temps et qui lui permet de surmonter les moments difficiles de son existence, fait de lui à la fois un héritier de l'époque médiévale et un précurseur de ce qu'il est convenu d'appeler l'âge d'or de l'absolutisme monarchique." (Anne-Marie Cocula) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR70.00

‎BRAUDEL (Fernand).‎

Reference : 1507

(1967)

‎Civilisation matérielle et capitalisme, XVe-XVIIIe siècle. Tome I.‎

‎ Armand Colin, 1967, gr. in-8° carré, 463 pp, 8 pl. en couleurs et 40 pl. en noir hors texte, 124 illustrations, 9 cartes, 12 tableaux et graphiques, reliure toile éditeur, jaquette illustrée, emboîtage carton bordé, très bon état (Coll. Destins du monde). Edition originale et seul volume paru dans cette collection. La suite ne paraîtra qu'en 1980‎


‎"Dans cet ouvrage, la vie économique du monde nous est présentée en une savante gradation. Pour les premiers siècles des temps modernes, l'historien passe successivement des éléments les plus simples de la vie matérielle des hommes aux complexités croissantes de la vie économique et sociale. L'auteur part des humbles réalités quotidiennes chez tous les peuples. D'abord le « poids du nombre », les hommes, leur montée démographique, leur régime biologique, leurs luttes pour la conquête de richesses et d'espaces. Puis le « pain de chaque jour » le blé et les céréales secondaires, le riz et le maïs. Puis « le superflu et l'ordinaire », car en matière de nourriture, de boisson, d'habitat et de vêtement, la distinction des riches et des pauvres se fait partout sentir. Les chapitres suivants sur la « diffusion des techniques » ne sont pas seulement remarquables par la richesse de leur information, ils nous livrent des réflexions pénétrantes sur les relations de la technique et des sociétés humaines. Les deux derniers chapitres sur la monnaie et sur les villes nous font accéder à un étage plus élevé des rapports sociaux. Là encore l'immense érudition de l'auteur est admirablement servie par un sens très averti des problèmes humains. Il en résulte que ce volume, où les aspects matériels et techniques de la vie des hommes occupent une si grande place, est, dans l'acception la plus vraie du terme, l'oeuvre d'un humaniste. Nous ne pouvons que signaler les admirables illustrations, figures, plans et graphiques de ce beau volume. Par leur choix et leur variété, ils donnent au texte son indispensable complément." (J. Lecler, Etudes, 1967) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR50.00

‎BRAUDEL (Fernand).‎

Reference : 105570

(1986)

‎La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II. (Thèse).‎

‎ Armand Colin, 1986, 2 vol. in-8°, 588 et 628 pp, 40 illustrations hors texte, 68 cartes et tableaux, index, brochés, qqs soulignures crayon, état correct‎


‎Le chef d'oeuvre de Fernand Braudel. Edition intégrale. — "J'ai passionnément aimé la Méditerranée" : c'est par ces mots que F. Braudel ouvre son premier ouvrage sur le monde méditerranéen qui, traduit dans le monde entier, y a été salué comme "la plus grande œuvre historique de notre temps". Selon la conception originale de l'auteur, il se déroule sur des rythmes temporels différents. De volume en volume, il passe de la "longue durée", du temps presque immobile de la géographie et des civilisations, au temps lent des grands cycles économiques et sociaux, et enfin au temps très vif et bref des événements au quotidien... ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR60.00

‎BRAUDEL (Fernand).‎

Reference : 118131

(1976)

‎La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II. (Thèse).‎

‎ Armand Colin, 1976, 2 vol. gr. in-8°, 589 et 629 pp, troisième édition, 68 cartes et tableaux, 40 pl. hors texte, biblio, index, brochés, couv. illustrées à rabats, bon état‎


‎Le chef d'oeuvre de Fernand Braudel. — "J'ai passionnément aimé la Méditerranée" : c'est par ces mots que F. Braudel ouvre son premier ouvrage sur le monde méditerranéen qui, traduit dans le monde entier, y a été salué comme "la plus grande œuvre historique de notre temps". Selon la conception originale de l'auteur, il se déroule sur des rythmes temporels différents. De volume en volume, il passe de la "longue durée", du temps presque immobile de la géographie et des civilisations, au temps lent des grands cycles économiques et sociaux, et enfin au temps très vif et bref des événements au quotidien... ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR60.00

‎BRAUDEL (Fernand).‎

Reference : 121328

(1979)

‎La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II. (Thèse).‎

‎ Armand Colin, 1979-1990, 2 vol. in-8°, 588 et 628 pp, mentions de 9e édition (1990) au tome 1 et de 4e édition (1979) au tome 2, 40 illustrations hors texte, 68 cartes et tableaux, notes bibliographiques, index, brochés, couv. illustrées, bon état‎


‎Le chef d'oeuvre de Fernand Braudel. — "J'ai passionnément aimé la Méditerranée" : c'est par ces mots que F. Braudel ouvre son premier ouvrage sur le monde méditerranéen qui, traduit dans le monde entier, y a été salué comme "la plus grande œuvre historique de notre temps". Selon la conception originale de l'auteur, il se déroule sur des rythmes temporels différents. De volume en volume, il passe de la "longue durée", du temps presque immobile de la géographie et des civilisations, au temps lent des grands cycles économiques et sociaux, et enfin au temps très vif et bref des événements au quotidien... — La première partie : La part du milieu suit pas à pas les genres de vie qu'imposent aux hommes de Méditerranée la nature elle-même et les héritages de civilisation. Grands propriétaires des plaines et leurs paysans asservis, montagnards pauvres mais libres, peuples des marins, des pêcheurs et des corsaires, nomades du désert que suivent leurs tentes et leurs chameaux, immenses troupeaux des transhumances entre plaine et montagne, bête de somme et chariots si lents à assurer les transports, mers animées à la belle saison et désertées chaque hiver quand les vents mettent en péril voiliers et galères – telle nous apparaît la Méditerranée du XVIe siècle, toujours au bord de la disette, misérable et cependant richissime, à la croisée des routes du grand commerce mondial. – La deuxième partie : Destins collectifs et mouvements d'ensemble, consacré aux économies et aux sociétés, pose une question essentielle : quand la Méditerranée a-t-elle perdu son antique royauté au profit de l'Atlantique ? Certainement pas dès le lendemain des grandes découvertes, affirme l'auteur, contre toutes les idées reçues jusqu'alors. Tout au long du XVIe siècle, la Méditerranée, bien qu'envahie par les bateaux du Nord, reste la puissance économique qui se réserve l'essentiel du grand commerce mondial, plus la suprématie financière : l'or et l'argent que déversent en Espagne les mines d'Amérique aboutissent dans les mains des banquiers italiens, maîtres du crédit à travers toute l'Europe. Cependant, la Méditerranée partage les difficultés, alors générales, de sociétés en crise dans une montée à la fois d'inflation, de richesse, de misère, de banditisme, de guerres civiles et religieuses – un destin commun aux deux civilisations qui la divisent : Islam et Chrétienté. – La troisième partie : Les événements, la politique et les hommes, est celle de l'histoire vive des évènements, durant le demi-siècle que dure le règne de Philippe II. En Méditerranée le conflit est permanent entre les deux grands champions de l'Islam et de la Chrétienté, l'Espagnol et le Turc. Mais la guerre se ranime ou s'apaise selon que les adversaires ont ou non les mains libres. La paix avec la France, en 1559, marque ainsi le début d'un âpre duel, jusqu'au triomphe de la flotte chétienne à Lépante, en 1571. Paradoxalement, celui-ci inaugure une longue période de paix. C'est que les deux adversaires, chacun aux prises avec ses propres drames, l'un sur le front atlantique, l'autre en Perse et en Hongrie, se tournent alors le dos et les flottes d'Etat désertent la Méditerranée pour le grand bonheur des corsaires turcs et chrétiens, dont la petite guerre va remplacer la grande. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR60.00

‎BRAUDEL (Fernand), LABROUSSE (Ernest, dir.).‎

Reference : 94007

(1970)

‎Histoire économique et sociale de la France. Tome II : Des derniers temps de l'âge seigneurial aux préludes de l'âge industriel (1660-1789).‎

‎Paris Presses Universitaires de France - PUF 1970 1 vol. relié fort vol. in-8 carré, cartonnages toilé vert de l'éditeur, jaquette illustrée, 779 pp., nombreuses illustrations. Contributions de Pierre Léon, Pierre Goubert, Jean Bouvier, etc. Bon état.‎


‎ 3 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR30.00

‎BRAUDEL (Fernand), LABROUSSE (Ernest, dir.), CHAUNU (Pierre), GASCON (Richard), LE ROY LADURIE (Emmanuel), MORINEAU (Michel).‎

Reference : 84081

(1977)

‎Histoire économique et sociale de la France. Tome I : De 1450 à 1660. Premier vol. : L'Etat et la ville. Second vol. : Paysannerie et décroissance.‎

‎Paris Presses Universitaires de France - PUF 1977 2 vol. relié 2 forts vol. in-8 carré, cartonnages toilés verts de l'éditeur, 1035 pp. (pagination continue), nombreuses illustrations en noir. Réunion des deux volumes formant le tome 1, complet en soi, de cette série. Vol. 1 : L'Etat et la ville, par Pierre Chaunu et Richard Gascon. Vol. 2 : Paysannerie et croissance, par Emmanuel Le Roy Ladurie et Michel Morineau. Manquent les jaquettes aux deux volumes. Tampons du service de presse sur les tranches. Sinon exemplaire en très bon état.‎


‎ 3 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR50.00

‎BREMOND d'ARS (Guy de).‎

Reference : 37897

(1885)

‎Le père de Madame de Rambouillet, Jean de Vivonne (1530-1599), sa vie et ses ambassades près de Philippe II et à la Cour de Rome. D'après des documents inédits.‎

‎ Plon, 1885, in-8°, iv-396 pp, deuxième édition, broché, bon état‎


‎"Ce qui fait la valeur incontestable de cette biographie, c'est qu'elle a été écrite presque entièrement d'après des documents originaux, dont beaucoup sont inédits. L'auteur a non seulement dépouillé jour par jour la correspondance du diplomate, mais encore il a tiré bon parti des pièces du fond de Simancas aux Archives nationales : il y a trouvé les mémoires remis par l'ambassadeur de France à Philippe II, les réponses de ce prince, les notes données à ce dernier par ses secrétaires ; il a enfin consulté avec fruit les collections du ministère des affaires étrangères. Cette étude attentive des documents lui a permis de donner des aperçus nouveaux sur plusieurs points de l'histoire du XVIe siècle..." (J. Tardif, Revue Historique, 1885) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR60.00

‎BREMOND (Henri).‎

Reference : 17808

(1932)

‎Histoire litteraire du sentiment religieux en France, depuis la fin des guerres de religion jusqu'a nos jours. IX. La vie chrétienne sous l'Ancien Régime.‎

‎ Bloud et Gay, 1932, gr. in-8°, iii-395 pp, 11 gravures hors texte, broché, couv. lég. salie, dos factice, discret C. de bibl., état correct‎


‎La dévotion au baptême ; L'Eucharistie ; La dévotion à la Sainte Vierge pendant la seconde moitié du XVIIe siècle ; La mystique du mariage ; L'art de mourir, etc. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR25.00

‎BREMOND (Henri).‎

Reference : 103324

(1929)

‎Histoire litteraire du sentiment religieux en France, depuis la fin des guerres de religion jusqu'a nos jours. IV : La conquête mystique. L'école de Port-Royal.‎

‎ Bloud et Gay, 1929, gr. in-8°, iii-604 pp, 8 gravures hors texte, index, broché, bon état‎


‎"... Malgré de louables efforts, il semble que l'auteur ait éprouvé quelque répugnance à se métamorphoser en janséniste, même provisoirement, pour mieux juger l'école de Port-Royal. Il ne s'explique pas la naissance du jansénisme et n'est pas loin de croire « à une sorte de génération spontanée ». « Le jansénisme historique, dit-il, est pour moi un véritable monstre. » Pourtant, sans vouloir refaire après lui l'histoire extérieure, littéraire, morale ou politique de Port-Royal, sans vouloir même s'arrêter aux aspects proprement théologiques du sujet, M. Bremond a été amené par sa curiosité mystique à étudier « la vie intérieure », « la prière », des dévots jansénistes de la première génération..." (Louis Delaunay, Revue d'histoire de l'Église de France, 1923) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR30.00

‎BREMOND (Henri).‎

Reference : 38091

(1929)

‎"L'Abbé Tempête" : Armand de Rancé, réformateur de la Trappe.‎

‎ Hachette, 1929, in-8°, 249 pp, un portrait en frontispice, biblio, broché, bon état (Coll. Figures du passé)‎


‎"Dans l'entourage de son ami, l'évêque de Châlons, Vialart, on l'avait surnommé l'abbé Tempête. Ce sobriquet n'est pas seulement pittoresque, il est encore vrai. Toute la vie de l'illustre abbé, en réalité, a été tempétueuse. Or, c'est justement ce que s'est proposé de montrer M. l'abbé Bremond. Et il le fait non seulement avec autant de profonde érudition que de fine psychologie, mais encore — ce qui ne gâte jamais rien ! — avec infiniment d'esprit, et du meilleur. A part les deux premiers chapitres, où nous est racontée la jeunesse de l'abbé de Rancé et sa liaison (sur la nature de laquelle, en définitive, on ne sait rien d'absolument certain) avec Mme de Montbazon, tous les autres ont le même titre, un titre batailleur et essentiellement belliqueux : A l'assaut. L'abbé de la Trappe nous y apparaît marchant, montant constamment à l'assaut : à l'assaut contre les Cisterciens mitigés (qui, sans être, pour cela, des relâchés, n'acceptaient pas les austérités exagérées de la Trappe et auxquels, finalement, Rome a donné raison) ; à l'assaut contre les Jésuites (qu'il n'a jamais aimés, qu'il ne connaissait guère que par les Provinciales, et auxquels il ne pouvait pardonner d'être des casuistes) ; à l'assaut contre les Jansénistes (avec lesquels il flirta durant de longues années, dont il reçut souvent des visites et des cadeaux, et qu'il finit, tout de même, par désavouer) ; à l'assaut contre les Bénédictins de Saint-Maur (qu'il blâmait de faire une trop grande part à l'étude dans leur vie, ce qui fut l'occasion entre Mabillon et lui d'un duel de plume mémorable, d'où il ne sortit pas précisément vainqueur) ; à l'assaut contre les Chartreux (qu'il accusait d'être infidèles à leur règle primitive, mais qui le réfutèrent, de bonne plume et de bonne encre, par l'intermédiaire de leur général, Dom Le Masson) ; à l'assaut de Fénelon (dont il qualifia plus que durement les Maximes, et auquel il infligea des notes infamantes, sans songer que, tout abbé qu'il fût, il n'était, tout de même qu'un simple moine et que ni son "expérience personnelle", ni ses lectures, ne l'autorisaient à prendre si bruyamment position dans une querelle théologique, d'ordre particulièrement délicat, et où le dernier mot, somme toute, ne pouvait être dit que par l'Eglise enseignante) ; à l'assaut... On n'en finirait pas s'il fallait énumérer toutes les luttes qu'a subies ou qu'a provoquées cet extrémiste qui, nécessairement, était aussi un combatif et qui, comme s'il eut été atteint d'une sorte de manie de la persécution, s'est cru, toute sa vie, entouré de jaloux, d'adversaires et même d'ennemis. Tel est, en abrégé, le portrait de l'abbé de la Trappe tel qu'il se dégage, pour nous, du remarquable travail de M. l'abbé Bremond. (...) L'esprit abonde à chacune des pages de ce livre. D'aucuns même peut-être — ce n'est pas un reproche que l'on peut faire à tous les livres ! — trouveront qu'il y surabonde et ils auraient mieux aimé que certaines questions y fussent traitées sur un ton plus grave. Nous nous permettons de n'être pas de leur avis. Nous estimons même que l'humour perpétuel qui court à travers les pages du volume est, dans la circonstance, tout à fait couleur locale. La gaieté, en effet, quoi qu'en ait pensé l'abbé de Rancé, n'est pas du tout opposée à la règle de Cîteaux, même à celle du Cîteaux réformé et dans les Trappes, aujourd'hui, on professe, théoriquement et pratiquement, que les saints tristes sont souvent de tristes saints." (Louis Marcel, Revue d'histoire de l'Eglise de France, 1929). ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR30.00

‎BREMOND (Henri).‎

Reference : 117242

(1920)

‎La Conquête mystique. L'école française. – L'école de Port-Royal. Tomes III et IV de l'Histoire litteraire du sentiment religieux en France depuis la fin des guerres de religion jusqu'à nos jours.‎

‎ Bloud et Gay, 1920-1921, 2 vol. gr. in-8°, 698 et iii-604 pp, 20 gravures et portraits hors texte, index, reliures pleine toile écrue, dos lisses, pièces de titre basane vermillon (rel. de l'époque), bon état‎


‎"L'invasion triomphante des mystiques sur notre terre de France, de 1690 à 1620, peut bien se représenter sous la forme d'une « vague » qui entraîna tout ; elle ne fut pas cependant tumultueuse. Aussi l'œil avisé de M. Bremond a su discerner dans la conquête mystique qui s'organisa de toutes parts de véritables écoles, susceptibles de fournir une contribution fructueuse à ses diligentes enquêtes. Il en signale trois principales, qui ont retenu particulièrement son attention : l'école française, l'école de Port-Royal, l'école du Père Lallemant. A mon avis, l'étude sur l'école française, par la plénitude et la profondeur des analyses qu'elle renferme, par l'étendue et le sérieux de ses investigations, par la sympathie vraiment religieuse qu'elle manifeste à l'égard de personnages graves et respectables, qui ont contribué à former dans l'Eglise de France tant de dignes ecclésiastiques et de saintes âmes, restera celle qui fera le plus d'honneur à son auteur, comme historien du sentiment religieux. Cette école a quelquefois été appelée l'école oratorienne. Son chef est Pierre de Bérulle. Il a opéré dans le monde spirituel de son temps une sorte de révolution, analogue à celle de Nicolas Copernic dans l'astronomie. (...) Malgré de louables efforts, il semble que l'auteur ait éprouvé quelque répugnance à se métamorphoser en janséniste, même provisoirement, pour mieux juger l'école de Port-Royal. Il ne s'explique pas la naissance du jansénisme et n'est pas loin de croire « à une sorte de génération spontanée ». « Le jansénisme historique, dit-il, est pour moi un véritable monstre. » Pourtant, sans vouloir refaire après lui l'histoire extérieure, littéraire, morale ou politique de Port-Royal, sans vouloir même s'arrêter aux aspects proprement théologiques du sujet, M. Bremond a été amené par sa curiosité mystique à étudier « la vie intérieure », « la prière », des dévots jansénistes de la première génération..." (Louis Delaunay, Revue d'histoire de l'Église de France, 1923) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR60.00

‎BREWER (John) & Roy PORTER (edited by).‎

Reference : 117602

(1997)

‎Consumption and the World of Goods.‎

‎ London and New York, Routledge, 1997, gr. in-8°, xxi-564 pp, 64 pl. de gravures hors texte, 8 figures, index, broché, couv. illustrée, bon état. Texte en anglais‎


‎"Depuis une trentaine d’années, les études se sont multipliées sur l’histoire de la consommation à l'époque moderne, soulevant de nombreux débats. L’impulsion a été donnée en bonne partie par les historiens anglo-saxons qui ont les premiers insisté sur l’importance de l’expansion du marché intérieur de leur pays entre la fin du XVIIe siècle et la fin du XVIIIe siècle. La production scientifique a été soutenue, avec pour point d’orgue les articles rassemblés par John Brewer et Roy Porter dans un livre phare, “Consumption and the World of Goods”. Les vingt-cinq articles brossent un panorama dynamique des concepts, des méthodes, des travaux en cours qui témoignent d’approches variées, aux problématiques stimulantes, qu’ils soient à dominante économique, culturelle, sociale, genrée..." (Natacha Coquery, “La diffusion des biens à l'époque moderne”, Histoire urbaine, 2011) — "There is something for everybody in this handsome volume, impeccably edited and produced." (Peter Earle, The Times Literary Supplement) – "A fascinating book ... brought together by two outstanding historians." (Keith Thomas, The Observer) – "This book deserves to be widely read." (Gary Mead, The Financial Times) — The study of past society in terms of what it consumes rather than what it produces is – relatively speaking – a new development. The focus on consumption changes the whole emphasis and structure of historical enquiry. While human beings usually work within a single trade or industry as producers, as, say, farmers or industrial workers, as consumers they are active in many different markets or networks. And while history written from a production viewpoint has, by chance or design, largely been centred on the work of men, consumption history helps to restore women o the mainstream. The history of consumption demands a wide range of skills. It calls upon the methods and techniques of many other disciplines, including archaeology, sociology, social and economic history, anthropology and art criticism. But it is not simply a melting-pot of techniques and skills, brought to bear on a past epoch. Its objectives amount to a new description of a past culture in its totality, as perceived through its patterns of consumption in goods and services. “Consumption and the World of Goods” examine history from this perspective, and is a unique collaboration between twenty-six leading subject specialists from Europe and North America. The outcome is a new interpretation of the seventeenth and eighteenth centuries, one that shapes a new historical landscape based on the consumption of goods and services. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR35.00
Previous 1 ... 8 9 10 11 ... 30 49 68 87 ... 90 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Modern times

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !