Previous 1 ... 144 145 146 147 ... 233 319 405 491 ... 492 Next Exact page number ? OK

‎Claude Bazin de Bezons (1617-1684) Avocat et homme d'État français.‎

Reference : 11917

(1676)

‎Quittance apostillée de Claude Bazin de Bezons‎

‎Quittance signée avec apostille autographe de Claude Bazin de Bezons, pour la somme de soixante cinq livres six sols deux deniers, pour les premierssix mois de l'année 1677 à causede 435 livres 9 sols de rente constituée le premier aoust1634 [...] des recettes de Paris, Orléans, Rouen et Caen [...]". Apostille autographe signée : "Quittance de la somme de soixante & cinq livres [...]". Les signatures de Bazin de Bezons sont rares (v. Bonnet, Isographie de lAcadémie française, Paris, Charavay, 1907, p. 24).‎

‎Encre brune sur vélin. Tampon "Quittance des Rentes de l'Hostel de Ville - Deux sols", en-tête.. Date : 20 décembre 1676. Format : In-8 oblong. Etat : Rares et pâles taches. Nombre de documents : 1. Type de document : Pièce signée sur vélin avec apostille. Nombre de pages : 1 p.‎


Quittance apostillée de Claude Bazin de Bezons. Claude Bazin de Bezons (1617-1684) Avocat et homme d'État français.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Claude Bernard (1813-1878) Physiologiste français.‎

Reference : 11202

(1877)

‎Lettre de Claude Bernard, épuisé par ses cours‎

‎Lettre de Claude Bernard, débordé par une lourdemasse de travail, adressée à son "cher ami". Il refuse un invitation à Châtillon : "[...] en ce moment, avec mes trois cours par semaine et un bouquin que je confectionne par ce temps caniculaire, je suis très casanier". Il évoque ensuite une rencontre avec le psychiatre Jules Falret (1824-1902), médecin à l'hospice des aliénés de Bicêtre. Ce dernier a "l'intention de nous réunir tous chez lui à Vanves ; j'ai accepté avec plaisir en le priant d'attendre dans le mois prochain lorsque je serai débarrassé de mes cours. Mille amitiés à tous les trois et en particulier à Melle Jeanne qui doit me trouver un homme sans parole. Dis-lui bien que les apparences sont trompeuses [...]". Claude Bernard mourut moins d'un an plus tard.‎

‎Encre brune sur feuillet double de papier vergé, en-tête imprimé "40, rue des Ecoles".. Destinataire : Un ami. Date : Juin 1877. Format : Petit in-12. Etat : Bon . Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Lettre de Claude Bernard, épuisé par ses cours. Claude Bernard (1813-1878) Physiologiste français.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR320.00

‎Claude Bonnabelle (1824-1896) Historien barisien, membre fondateur et président de la Société des Lettres, Sciences et Arts de Bar-le-Duc.‎

Reference : 7409

(1895)

‎La Société des Lettres de Bar-le-Duc reconnaissante.‎

‎Lettre du président de la Société des Lettres, Sciences et Arts de Bar-le-Duc, Claude Bonnabelle. Il remercie Albert Jacquot de l'envoi de son ouvrage sur le peintre et graveur lorrain Claude Dervet. «Au nom de notre société, veuillez bien me permettre de venir vous remercier de cet envoi, qui sera présenté à la Société lors de sa première réunion, et porté à son procès-verbal».‎

‎En-tête de la Société des Lettres, Sciences et Arts de Bar-le-Duc. Il est joint sa carte de visite.. Destinataire : Albert Jacquot (1853/1915), luthier, auteur d'ouvrages sur la lutherie.. Date : 12/03/1895. Lieu : Bar-le-Duc. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


La Société des Lettres de Bar-le-Duc reconnaissante.. Claude Bonnabelle (1824-1896) Historien barisien, membre fondateur et président de la Société ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎Claude Brossette (1671-1743) Avocat et homme de lettres, ami de Boileau, échevin de Lyon (1720), il est l'un des fondateurs de l'Académie de Lyon.‎

Reference : 5771

(1720)

‎Quelques mots de l'un des fondateurs de l'Académie de Lyon, Claude Brossette.‎

‎Page de dédicace de Claude Brossette : «Pour monsieur Bronod, avocat au Conseil, de la part de son très humble et très obéissant serviteur, Brossette, avocat à Lion».‎

‎Ancienne collection Raoul Bonnet et Léon Müller.. Date : vers 1720. Format : In-4. Etat : rousseurs pâles. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Quelques mots de l'un des fondateurs de l'Académie de Lyon, Claude Brossette.. Claude Brossette (1671-1743) Avocat et homme de lettres, ami de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

‎Claude Chappe (1763-1805) Inventeur du télégraphe, il est le premier entrepreneur des télécommunications dans l'histoire de l'humanité. Il se suicide en se jetant dans un puits.‎

Reference : 11188

(1802)

‎Le fusil à vent et les objets d'optique de Chappe‎

‎Rare et intéressante lettre de Claude Chappe, datée de 1802 : "[...] Je vous préviens, Monsieur, que je dois partir demain matin sur les 5 heures. Si aujourd'hui sur les 5 heures 1/2 vous pouvez vous rendre chez moi, je vous ferai expédier les objets concernant l'optique dont il a été question. Je vous prie de faire mettre en état le fusil à vent que vous m'avez promis [...]". L'ingénieur Dumotier (parfois orthographié Dumotiés ou Dumotiez), avait entre autre commercialisé un appareil de fumigation avec flacons portatifs et fit paraître unCatalogue des différens instruments de physique, d'optique et de mathématiques, en 1816.‎

‎Encre brune sur feuillet double de papier vergé filigrané. Adresse au verso du second feuillet : "Au citoyen Dumotiés Ingénieur en instrumens de phisique rue du jardinet Paris", calculs manuscrits.. Destinataire : L'ingénieur Dumotiés. Date : 13 fructidor an 10 [31 août 1802]. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : Petites pliures centrales, minime manque de papier sans atteinte au texte, par bris du cachet. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p.‎


Le fusil à vent et les objets d'optique de Chappe. Claude Chappe (1763-1805) Inventeur du télégraphe, il est le premier entrepreneur des ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,400.00

‎CLAUDE DE BENGY Lieutenant Général du Baillage de Berry ‎

Reference : 5324.12.19

(1780)

‎PARCHEMIN AVEC SCEAU DE MAIN-LEVEE D'OPPOSITION SUR DES VIGNES OBJET DU CONTRAT DE VENTE ENTRE le Sieur BENGY et MILLET. BOURGES du 3 JUILLET 1780‎

‎Beau PARCHEMIN (45/26 Cm), avec son Cachet de cire intact signé "Par le Roy" par ARCHAMBAULT pour M. BARBARIN. Et timbres humides de la Généralité de Bourges de 35 sols TEXTE : "Louis par la Grâce de Dieu Roy de France et de Navarre y demurant Paroisse de Ste Aoustrille nous a fait exposer que par contract reçu Berryer et par Confrère Notaires Royaux à Bourges le trois avril dernier déposé au Greffe de.. en l'auditoire de notre Bailliage le trente du même mois qu'il a acquis de Marie Millet épouse séparée quant aux biens de Jean Baptiste Porret Huissier demeurant à Bourges paroisse de Saint Bonnet une pièce de Vigne en desert contenant trois quartiers ou environ située aux Hautes Fortunes Paroisse de St privé à la charge des droits et devoirs seigneuriaux en outre moyennant Cent Cinquante livres pour en jouir en toute propriété des hoire ayant cause comme de chose luy appartenant à compter du jour dudit contrat ainsy qu'il est plus au long énoncé en Icelluy espoux par ledit exposant jouir de laditte vigne s'en mettre en possession et en purger les privilèges et hypothèques suivant et conformement à .. du mois de Juin mil sept cent soixante onze ; nous a très humblement fait suplier de vouloir bien luy accorder nos lettres nécessaires à ces causes de l'avis de notre conseil qui a vu ledict contrat et autres pièces y attachées pour et contre scel de notre chancellerie, nous avons ratiffié ledit contract de vente reçu Berryer son confrère Notaire à Bourges le 3 avril mil sept cent quatre vingt voulons qu'il soit exécuté selon sa teneur ce faisant que ledit exposant des hoires et aÿant cause, soit et demeure propriétaire .... de laditte pièce de vigne située aux hautes fortunes Paroisse de Saint Privé circonstances et dépendances, en jouisse ete dispose comme de choses a luy appartenant purgée de toutes les privilèges et hypothèques suivant et conformément a notre edit du mois de juin 1771. Mandons à nos .. Conseiller en notre Bailliage de Bourges qu'ils aient à laisser jouir ledit exposant de l'effet des présentes car tel est notre, en témoin de quoy nous avons fais mettre notre scel a ces présentes données a Bourges le 3 juillet l'an de grâce mil sept cent quatre vingt le Septième. Signature Ill. Pr." ‎


‎- Ordonnance visant à purger les 3 oppositions qui devaient être inscrites sur ces terres objet de la vente et qui empêchaient d'en jouir normalement. ‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR230.00

‎Claude de France (1499-1524) Reine de France (1515-1524), femme de François 1er, duchesse de Bretagne, elle est la fille du roi Louis XII et d'Anne de Bretagne.‎

Reference : 8729

(1523)

‎Très rare lettre de la reine Claude de France relative au comté de Blois.‎

‎Très rare lettre de la reine Claude de France, épouse de François 1er, morte en couches à 25 ans. "Jay esté advertye par les gens de mon conseil a Bloys du gros interest que jay en ung proces intenté par nostre amé et feal secretaire Me Francoys Morsant touchant les partaiges de feu Jehan Tissart Sgr de Bourrot de qui il a espousé la fille [...]". Elle résume l'historique de la procédure ; il est question de partager "des separacions de ma conté de Bloys duché de Touraine seigneurie d'Amboise dont Me Francoys Tissart procureur du Roy au bailliage dud. Amboise partie adverse de mond. secretaire sest porté pour appellant et se veult ayder icelluy procureur dun appointement fait entre Guy de Chastillon lors conte de Bloys et parce Sgr d'Amboise, touchant certains lieux [...] Lesquelz depuis leur trespas se sont tousjours regiz et gouvernez selon la coutume de Bloys»; Guy de Chastillon amortit et indemnisa le prieur de Cangé pour «les heritaiges assis jusques au chemin de la maladrerie dud Cangé tirant vers Amboise donnez par les aucuns Sgrs de Bourrotz et autres aud prieur de Cangé comme hault seigneur supérieur [...]".‎

‎Lettre contresignée par Lavacherie. Adresse au dos.. Destinataire : Jean de Selve (1475/1529), magistrat et diplomate, premier président du Parlement de Paris.. Date : 15 avril [1523]. Lieu : Saint-Germain-en-Laye. Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


Très rare lettre de la reine Claude de France relative au comté de Blois.. Claude de France (1499-1524) Reine de France (1515-1524), femme de François ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR5,000.00

‎Claude de Leusse (1929-2008) Correspondante en France pour un journal new yorkais puis romancière. - Elle a été mannequin Chanel.‎

Reference : 10569

(1997)

‎Claude de Leusse fait l'éloge de Félicien Marceau.‎

‎Elogieuse lettres à la lecture de ses livres.‎

‎. Destinataire : Cher Félicien [Félicien Marceau (Cortenbergh (Belgique) 1913/2012), romancier et académicien, prix Goncourt (1969)]. . Date : 1987-1997. Lieu : Une carte postale de Saint-Vincent-et-les Grenadin. Format : In-12. Etat : très bon. Nombre de documents : 2. Type de document : cartes autographes signées. Nombre de pages : 3‎


Claude de Leusse fait l'éloge de Félicien Marceau.. Claude de Leusse (1929-2008) Correspondante en France pour un journal new yorkais puis romancière. ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

‎Claude Delvincourt (1888-1954) Compositeur, premier Grand Prix de Rome (1913).‎

Reference : 8761

‎Claude Delvincourt se réfugie dans son havre normand.‎

‎Claude Delvincourt s'excuse de son retard, il ne sait si la faute en incombe à la poste ou à sa négligence "qui n'aurait d'excuse que dans la vie ahurissante [que je] mène depuis deux mois". Il espère la voir à son retour Paris, mais il a encore "pour l'instant des travaux importants... et urgents sur les bras". Il a été très pris par son concours d'harmonie et n'a pu se rendre à son invitation. "Et ce matin, je me suis enfui vers mon coin de Normandie où je compte rester jusqu'à lundi soir [...]". Il propose de l'appeler dès son retour.‎

‎En-tête du prieuré de Hacquenouville.. Destinataire : "chère mademoiselle". Date : datée du samedi 26 juin. Lieu : Prieuré de Hacquenouville. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Claude Delvincourt se réfugie dans son havre normand.. Claude Delvincourt (1888-1954) Compositeur, premier Grand Prix de Rome (1913).
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00

‎Claude Du Puy (1545-1594) Jurisconsulte et érudit, l'un des plus éminents du règne d'Henri IV.‎

Reference : 4220

(1579)

‎Claude Du Puy, jurisconsulte d'Henri IV, reçoit une rente.‎

‎Quittance signée par Claude Du Puy d'un quartier de rente pour sa mère damoiselle Poncet «vefve de feu noble homme messire Clément Dupuy en son vivant advocat en ladicte cour [de parlement de Paris]», des mains de mes. François de Vigny, receveur de la ville de Paris.‎

‎. Date : 19/06/1579. Lieu : Paris. Format : 10 x 22,5 cm. Etat : légèrement bruni en coin. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée sur vélin. Nombre de pages : 1‎


Claude Du Puy, jurisconsulte d'Henri IV, reçoit une rente.. Claude Du Puy (1545-1594) Jurisconsulte et érudit, l'un des plus éminents du règne d'Henri ... Claude Du Puy, jurisconsulte d'Henri IV, reçoit une rente.. Claude Du Puy (1545-1594) Jurisconsulte et érudit, l'un des plus éminents du règne d'Henri ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR350.00

‎Claude Ernest Denormandie (1756-1815) Directeur de la liquidation de la dette publique, secrétaire général de l'administration des forêts.‎

Reference : 8236

‎Claude Ernest Denormandie s'inquiète.‎

‎Claude-Ernest Denormandie, directeur de la liquidation de la dette publique, s'inquiète des honoraires d'un confrère : « Je vous prie de bien vouloir me marquer si vous avez été satisfait de vos honoraires dans cette affaire, et ce que vous désirez que je fasse à ce sujet. »‎

‎Adresse au dos.. Destinataire : M. Boudot. Date : début XIXe. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Claude Ernest Denormandie s'inquiète.. Claude Ernest Denormandie (1756-1815) Directeur de la liquidation de la dette publique, secrétaire général de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Claude Ernest Denormandie (1756-1815) Directeur de la liquidation de la dette publique, secrétaire général de l'administration des forêts.‎

Reference : 3756

(1795)

‎Denormandie : l'Etat reconnaît sa dette.‎

‎Lettre du directeur général de la liquidation de la dette publique, Claude Ernest Denormandie, relative à une créance de l'Etat envers un officier de paix qui réclame son traitement depuis le début de la Révolution. Denormandie relate les discussions qui se sont déroulées à la Convention nationale en sa présence, et l'informe de la décision prise.‎

‎Datée du 23 fructidor an 3. En-tête et vignette. De la librairie de sir Thomas Phillipps (ms 19451).. Destinataire : le citoyen Lefranc, chef des bureaux de la commission des administrations civiles de la police et des tribunaux. Date : 09/09/1795. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2 pp. 1/2‎


Denormandie : l'Etat reconnaît sa dette.. Claude Ernest Denormandie (1756-1815) Directeur de la liquidation de la dette publique, secrétaire général ... Denormandie : l'Etat reconnaît sa dette.. Claude Ernest Denormandie (1756-1815) Directeur de la liquidation de la dette publique, secrétaire général ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Claude Farrère (1876-1957) Il se fait remarquer par Pierre Loti et Pierre Louÿs et obtient le prix Goncourt (1906), à l'unanimité, pour Les Civilisés.‎

Reference : 6179

(1933)

‎Claude Farrère analyse les récits de voyage.‎

‎Dans cet article manuscrit, Claude Farrère prétexte une critique de l'ouvrage de Max Fischer, Détours [publié en 1933], pour engager une réflexion sur le voyage. «On ne voyage pas pour se fuir, car autant vaudrait chercher la quadrature du cercle. Et on ne voyage pas pour se retrouver, pour cette courte raison que se perdre est une impossibilité absolue, quoique fâcheuse. Seuls les pensionaires de Saint-Maurice-les-Charenton s'imaginent parfois n'être plus où ils sont. Et, pour que nous quittions notre guenille, il nous faut, de toute nécessité, mourir. Or partir, n'est mourir, même un peu, que pour les voyageurs en chambre qui ne sont jamais partis pour nulle part. Pour tous les autres, partir, c'est vivre. Ni plus, ni moins [...]». Une maxime née de sa propre expérience, en grand voyageur qu'il fut.‎

‎. Date : [1933]. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 8‎


Claude Farrère analyse les récits de voyage.. Claude Farrère (1876-1957) Il se fait remarquer par Pierre Loti et Pierre Louÿs et obtient le prix ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR550.00

‎Claude Farrère (1876-1957) Il se fait remarquer par Pierre Loti et Pierre Louÿs et obtient le prix Goncourt (1906), à l'unanimité, pour Les Civilisés.‎

Reference : 10404

(1937)

‎L'allocution de Claude Farrère interdite aux usines Peugeot de Montbéliard.‎

‎Deux documents relatifs à l'allocution que Claude Farrère devait tenir aux ouvriers des usines Peugeot de Montbéliard et Sochaux, et que le maire communiste de la ville, Bermont, fit empêcher par « une agitation cégétiste ». Figurent une L.A.S. de Claude Farrère au directeur de l'agence Havas (4 pp. in-8, 15 février 1937), relatant les incidents, et le communiqué dactylographié de l'agence, comprenant la réponse pleine d'ironie de Farrère au maire de Montbéliard.‎

‎. Destinataire : le directeur de l'agence Havas.. Date : 15/02/1937. Lieu : Marseille. Format : In-8 et in-4. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettre autographe signée et tapuscrit. Nombre de pages : 5‎


L'allocution de Claude Farrère interdite aux usines Peugeot de Montbéliard.. Claude Farrère (1876-1957) Il se fait remarquer par Pierre Loti et Pierre ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR300.00

‎Claude-François de Thiollaz (1752-1832) Prélat savoyard, il fut le 1er évêque d'Annecy de 1822 à 1832.‎

Reference : 10727

(1807)

‎Longues lettres du premier évêque d'Annecy, Mgr de Thiolliaz.‎

‎Longues lettres écrites alors qu'il était vicaire général du chapitre de Chambéry, ayant la charge des paroisses du département de Léman, qu'il réhabilita avec énergie. Dans ces lettres, il traite de son intervention dans une affaire financière dont son correspondant est intéressé et évoque également les affaires ecclésiastiques de son diocèse. « L'organisation de notre diocèse n'arrive point ; nos ecclésiastiques travaillent beaucoup, reçoivent ce que la charité des paroissiens leur destine ; on nous fait cependant espérer un traitement qui viendra quand le bon dieu voudra [...]. Vous aurez su par les papiers publics que nous avons une église à Genève : un Mr de Montailleur qui a épousé une demoiselle Rufo, et qui par ce moyen a connu particulièrement Mgr l'archevêque de Naples, me dit qu'il falloit l'intéresser pour cette église qui a de grands besoins ; il me donna une lettre pour lui et je l'adressai à cachet volant à Mgr Nillo confesseur de la reine, avec prière d'intéresser son auguste pénitente à cette bonne oeuvre [...] ; dans le second cas, ce seroit une oeuvre bien digne de vous, de représenter l'état de cette église intéressante, à la tête de laquelle est un homme de mérite du diocèse de Lyon, fort goûté dans Genève, et qui avec le temps doit y produire des fruits d'autant plus précieux que c'est au centre de l'arène protestante qu'il les recueillera [...] ». On joint divers autres documents relatifs à la même affaire dont 2 longues lettres de Dupasquier (10 pp. in-4, Chambéry 1810).‎

‎Adresses et marques postales au dos.. Date : 1803-1807. Lieu : Chambéry. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 4. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 12‎


Longues lettres du premier évêque d'Annecy, Mgr de Thiolliaz.. Claude-François de Thiollaz (1752-1832) Prélat savoyard, il fut le 1er évêque d'Annecy ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR450.00

‎Claude François Xavier Millot (1726-1785) Historien, membre de l'Académie française, précepteur du dernier duc d'Enghien.‎

Reference : 5105

(1780)

‎L'abbé Millot, précepteur du Dauphin.‎

‎Manuscrit d'éloquence entièrement de la main de l'abbé Millot, précepteur du duc d'Enghien, probablement rédigé pour l'éducation du Dauphin, et intitulé : L'Éloquence des poètes, recueil d'exemples. Extraits de Voltaire (Mérope, Zaïre, Alzire, Rome sauvée, Oreste, Sémiramis), Racine (Andromaque, Britannicus, Bérénice, Bajazet, Mithridate), Corneille (Le Cid, Horace, Polyeucte, Rodogune, Pulchérie), Gresset (Édouard III), Chateaubrun (Philoctète), etc., avec quelques commentaires en marge : «Noble désespoir, Tyrannie, Politique cruelle, Tendresse maternelle», etc.‎

‎Feuillet d'attestations d'authenticité sur la page de garde, par Guillaume, "neveu de l'abbé Millot", et du marquis de Sainte-Croix : "ce manuscrit était des leçons d'éloquence pour le Dauphin dont les cahiers ont été conservés".. Date : vers 1780. Format : In-4 (petit). Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe. Nombre de pages : 76‎


L'abbé Millot, précepteur du Dauphin.. Claude François Xavier Millot (1726-1785) Historien, membre de l'Académie française, précepteur du dernier duc ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,800.00

‎CLAUDE (Jean)‎

Reference : 207610

‎Chambre des Députés. Relation critique des séances de la Chambre des Députés, depuis 1829 jusqu'en 1831.‎

‎S.l., s.d., (1831), in-12, [4] ff. n. ch. (faux-titre, titre, préface), pp. 9-473, couvertes d'une écriture moyenne et très lisible (environ 20 lignes par page), quelques biffures et ratures, demi-basane brune, dos lisse orné de guirlandes, filets, et fleurons dorés (reliure de l'époque). Deux mors fendus, coiffe supérieure rognée, coupes abîmées.‎


‎"Très curieux manuscrit d'un observateur des moeurs parlementaires de la Restauration. L'ouvrage commence par un morceau intemporel à force d'exprimer la quintessence de l'attitude française face à la politique, faite de râlerie permanente et de mauvaise foi : ""J'ai vu l'opéra, les Dames du Sacré-Coeur, l'Académie, l'Hôtel-Dieu, les processions, le boeuf gras, etc., etc. ; pourtant je n'ai rien vu, dit-on, puisque je n'ai pas assisté aux séances législatives. Cependant je paye seize francs vingt centimes d'impôts directs (en douze-douziêmes) or, je ne serais pas fâché de savoir à quoi on les emploie ; donc j'irai écouter aux portes"". Toute la suite est à lire, tant s'y manifeste déjà le mépris de l'homme de la rue pour députés et Pairs. Comme la publicité des débats parlementaires est limitée sous la Restauration, l'auteur est obligé de nous signaler que c'est l'obligeance d'un sien cousin, huissier à la Chambre, qui lui a permis d'y assister ; et on sent bien là le procédé littéraire dans tout le passage, ce qui fait qu'on ne peut exclure que l'ensemble du texte soit une construction de type journalistico-satirique ; mais il est possible qu'une expérience réelle se tienne à l'arrière-plan de la rédaction. Il est évidemment impossible de trancher, tant les ""Jean Claude"" peuvent correspondre à n'importe qui et à tout le monde à la fois ... Pour le reste, les comptes-rendus commencent avec celui du Discours du trône du 27 janvier 1829 jusqu'à la séance du 17 février 1831, consacrée à finaliser la loi municipale ; entre les deux dates, un changement de régime majeur, mais à peu près les mêmes pratiques parlementaires. Le ton est constamment railleur, persifleur, les analyses superficielles, les opinions du rédacteur affichant un libéralisme et un ""chartisme"" de bon aloi, mais sans relief, ainsi qu'un anticléricalisme commun à l'époque (cf. ses railleries sur le traitement du clergé, pp. 148-51) ; et cependant le texte se lit avec intérêt, parce qu'il rend vivante une matière par nature difficile, et que les relations officielles transforment généralement en pensum soporifique. Ce qui frappe, c'est l'obsession fiscale : le principal souci du sieur Claude est de savoir comment sont employés ses impôts et toute dépense lui arrache des cris d'orfraie, trait qui n' a pas pris une ride, avouons-le. Les événements de juillet 1830 sont mentionnés en passant, mais pas du tout racontés, parce que Jean Claude se limite vraiment aux sessions de la Chambre, et le récit recommence donc avec le 4 août 1830. L'auteur adhère aux actes et discours du nouveau Roi des Français, et réserve son animosité aux ""impossibles"" (les carlistes). Des anecdotes émaillent régulièrement les séances, et elles sont rapportées avec bonheur, comme on en jugera par ce passage : ""M. Dupin a prétendu qu'avant de faire l'aumône au diable, il fallait payer ses dettes. A quoi M. Martignac a répondu ... Personne n'y a rien compris, pas même l'orateur."" (Séance du 21 avril 1829). Un second volume était prévu (p. 473) ; on ignore s'il fut rédigé."‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR1,500.00

‎Claude Jean Baptiste Dodart (1664-1730) Premier médecin du duc d'Orléans (1701), puis du duc de Bretagne (1707), il reçoit, en 1718, la charge de premier médecin du roi (le jeune Louis XV).‎

Reference : 5440

‎Dodart, le premier médecin du roi, délivre la recette de l'eau de Pavot.‎

‎Le premier médecin du roi, Claude Jean Baptiste Dodart, donne la recette de l'eau de Pavot. «Il faut prendre deux testes de pavot bien fortes dont la graine soit blanche. Oster la graine et concasser les testes, les mettre dans une cafferière avec un demy sextier d'eau, mesure de Paris [...]. L'on connoistra si l'eau est bien faicte si elle est rousse et si elle est légèrement amère». Il indique les doses à prendre et les indications thérapeutiques. «Je la donne assés souvent avec l'eau de fleurs d'orange parce qu'elle fortifie l'estomac».‎

‎. Date : début du XVIIIe. Format : In-4 (petit). Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 1‎


Dodart, le premier médecin du roi, délivre la recette de l'eau de Pavot.. Claude Jean Baptiste Dodart (1664-1730) Premier médecin du duc d'Orléans ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR500.00

‎Claude Joseph Dorat (1734-1780) Poète et dramaturge, adversaire des Philosophes, il se ruina dans l'édition de luxe de ses ouvrages.‎

Reference : 7170

(1775)

‎Brouillon d'une pièce en vers de Claude-Joseph Dorat.‎

‎Rare brouillon d'une pièce en vers de Claude Joseph Dorat, mettant en scène Germon et Lafleur, probablement pour le Célibataire, comédie en cinq actes et en vers, jouée par les Comédiens français le 20 septembre 1775, et publiée en 1776. Une quarantaine de vers : «Je sais et ce projet franchement n'est pas bête / Votre air d'honnêteté lui fait tourner la tête [...]».‎

‎D'une écriture difficile à lire. Il est joint un portrait gravé.. Date : (vers 1775). Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe (brouillon). Nombre de pages : 2‎


Brouillon d'une pièce en vers de Claude-Joseph Dorat.. Claude Joseph Dorat (1734-1780) Poète et dramaturge, adversaire des Philosophes, il se ruina ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR800.00

‎Claude Joseph Dorat (1734-1780) Poète et dramaturge, adversaire des Philosophes, il se ruina dans l'édition de luxe de ses ouvrages.‎

Reference : 6963

(1778)

‎Claude Joseph Dorat promet de régler sa dette.‎

‎Dorat qui, à la fin de sa vie, tomba dans la détresse et vécut des bienfaits de Fanny de Beauharnais, promet de régler une dette. «Au vingt janvier prochain, je paierai à monsieur Hollier ou ordre la somme de cinquante livres valeur reçue comptant». Rare.‎

‎Avec un portrait gravé. Ancienne collection Jamar (chemise).. Date : 29/07/1778. Lieu : Paris. Format : In-12 oblong. Etat : déchirures (sans manque). Nombre de documents : 1. Type de document : pièce autographe signée. Nombre de pages : 1/3‎


Claude Joseph Dorat promet de régler sa dette.. Claude Joseph Dorat (1734-1780) Poète et dramaturge, adversaire des Philosophes, il se ruina dans ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR400.00

‎Claude Le Blanc (1669-1728) Ministre de la Guerre (1718-1723 et 1726-1728).Sauveur-François Morand (1697-1773) Anatomiste, chirurgien en chef de l'hôtel des Invalides, membre de l'Académie des sciences (1722).Louis François Anne de Neufville Villeroi (duc de Retz) (1695-1766) Maréchal de camp et gouverneur du Lyonnais, duc de Retz, puis 4e duc de Villeroy (1734).‎

Reference : 5386

(1722)

‎Le chirurgien Sauveur-François Morand reconnaît l'invalidité d'un soldat.‎

‎Lettre du Duc de Retz demandant l'admission aux Invalides de l'un de ses soldats, Jacques Vincent dit "La Rivière" : «à cause de ses infirmités et de ses blessures qui le rendent absolument incapable de servir, quoy que ce pauvre garçon n'aye pas assez longtems servy qu'il l'auroit souhaité [...]». Le ministre de la Guerre, Le Blanc, accepte la requête et signe l'admission. A la suite, quatre lignes autographes signées du chirurgien des Invalides, Sauveur-François Morand. «J'ay visité Jacques Vincent dit La Rivière qui a reçu deux coups de feu aux deux cuisses dont il est incommodé, et encore plus, d'une fièvre intermittente [...]».‎

‎Ancienne collection Léon Muller.. Date : 13/07/1722. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : quelques taches. Nombre de documents : 1. Type de document : Lettre signée et apostillée. Nombre de pages : 3‎


Le chirurgien Sauveur-François Morand reconnaît l'invalidité d'un soldat.. Claude Le Blanc (1669-1728) Ministre de la Guerre (1718-1723 et ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Claude Le Blanc (1669-1728) Ministre de la Guerre (1718-1723 et 1726-1728).‎

Reference : 8220

(1721)

‎Le Marquis d'Averne reçoit sa charge de gouverneur de Navarrenx et Bearn.‎

‎Cette lettre du ministre de la Guerre, Claude Le Blanc, témoigne des tractations pour l'achat du gouvernement de la Ville de Navarrenx par François Ferrand d'Escotay, marquis d'Avernes : « Mons[ieur] le Chancelier ayant subdélégué M. de Lesfeuille pour recevoir, Monsieur, le serment que vous auriez deu prester entre ses mains à cause de vostre gouvernement de Navarrins, je luy en envoye l'expédition dans le paquet que j'ay l'honneur de vous adresser, afin que vous puissiés la luy remettre vous mesme.» Claude Le Blanc ajoute de sa main : «J'ay cru qu'il convenoit que cette affaire fust consommée pendant que vous estes à portée de votre gouvernement et je suis persuadé que ce sera le sentiment de M. de Bonas, il conviendra que vous écriviez à M. le chancelier pour le remercier de la facilité qu'il vous a accordé». [Le marquis d'Avernes déboursa en effet 80 000 livres pour acheter le gouvernement de Navarrenx en Béarn].‎

‎. Destinataire : François Ferrand dEscotay, marquis dAvernes, gouverneur de Navarrenx.. Date : 05/08/1721. Lieu : Paris. Format : In-folio. Etat : Rousseurs, un trou au coin inférieur gauche sans atteinte au texte.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre, en partie autographe, signée. Nombre de pages : 1‎


Le Marquis d'Averne reçoit sa charge de gouverneur de Navarrenx et Bearn.. Claude Le Blanc (1669-1728) Ministre de la Guerre (1718-1723 et 1726-1728).
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR350.00

‎Claude Le Coz (1740-1815) Evêque constitutionnel de Rennes (1791-1801) puis archevêque de Besançon (1802-1815).‎

Reference : 10350

(1812)

‎L'archevêque de Besançon cherche une place à un voiturier bisontin.‎

‎"Un honnête homme de ce pays-ci, le Sr Levayer, fatigué des courses qu'en qualité de voiturier, de Besançon à Paris, il fait depuis plusieurs années, a conçu l'espoir d'obtenir une place de portier dans quelqu'un de vos bureaux, et se flatte qu'un témoignage rendu par moi de sa probité, vous décideroit à lui accorder ce qu'il désire [...]. Depuis longtemps, il fait mes commissions de Besançon à Paris et de Paris à Besançon, et toujours avec la plus grande exactitude et la plus grande honnêteté [...]. Il sait écrire et lire joliment ; il a même dans les sentiments, une sorte de délicatesse peu commune dans les gens de son état [...]".‎

‎. Destinataire : "Mgr le Grand Maître" [peut-être Louis de Fontanes, Grand Maître de l'Université]. Date : 22/10/1812. Lieu : Besançon. Format : In-4. Etat : rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


L'archevêque de Besançon cherche une place à un voiturier bisontin.. Claude Le Coz (1740-1815) Evêque constitutionnel de Rennes (1791-1801) puis ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎Claude Le Coz (1740-1815) Evêque constitutionnel de Rennes (1791-1801) puis archevêque de Besançon (1802-1815).‎

Reference : 10349

(1789)

‎Vent de révolte, à Quimper, contre l'Encyclopédie Panckoucke.‎

‎Lettre de Claude Le Coz, futur archevêque de Besançon, alors principal du Collège de Quimper, au librairie Panckoucke, se plaignant de n'avoir reçu son Mercure, bien qu'ayant renouvelé l'abonnement à ce journal. Il évoque aussi "l'orage" qui se prépare à Quimper contre l'Encyclopédie méthodique éditée par Panckoucke [vaste publication qui paraîtra de 1782 à 1832 en 210 volumes]. "Il se prépare ici, Monsieur, un orage contre votre exécution de l'Encyclopédie. 4 ou 5 personnes de mes amis que j'eus déterminés à y souscrire, m'en font des reproches. Leurs plaintes ne me paraissent que trop fondées ; et c'est avec peine que je les empêche de les rendre publiques. Vous connoissez si bien, Monsieur, les termes des engagements du Public "avec vous" : pourquoi semblez-vous méconnaître les termes de vos engagements envers le Public? Pouvez-vous vous persuader, pouvez-vous vous flatter de persuader à ceux de vos souscripteurs qui ne sont pas des sots que votre Pospectus est rempli? Ce langage, Monsieur, vous étonnera peut-être ; mais c'est celui d'un bon Breton qui croit que les mots de franchise et de loyauté ne doivent point encore être effacés de la langue des François".‎

‎Adresse au dos avec marque postale et cachet de cire (brisé à l'ouverture).. Destinataire : Charles-Joseph Panckoucke (1736/1798), imprimeur-libraire, à Paris.. Date : 08/04/1789. Lieu : Quimper. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Vent de révolte, à Quimper, contre l'Encyclopédie Panckoucke.. Claude Le Coz (1740-1815) Evêque constitutionnel de Rennes (1791-1801) puis archevêque ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Claude LEVI-STRAUSS - [Bruxelles 1908 - 2009] - Anthropologue et ethnologue français‎

Reference : CX2174

‎Lettre Autographe à Madeleine Berry - Paris le 16 mai 1977 -‎

‎ Carte format 10,5 x 15 cm - En tête: Claude Levi-Strauss de l'Académie française - ‎


‎Il l'assure de l'intérêt qu'il a pris à la lecture de son livre "consacré à la vie d'un homme qu'il aime et admire depuis de très nombreuses années" - (sans doute s'agit d'André Chamson] - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Free shipping
Previous 1 ... 144 145 146 147 ... 233 319 405 491 ... 492 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !