Previous 1 ... 133 134 135 136 ... 388 640 892 1144 ... 1146 Next Exact page number ? OK

‎Audouard, Yvan ‎

Reference : 8817

(1976)

‎Il se fait tard pour faire la fête, roman ‎

‎ 1976 Paris : A. Michel, 1976,271 p. ; 20 cm,bel envoi autographe auteur‎


Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR12.00

‎Audouard, Yvan ‎

Reference : 8818

(1996)

‎Le porte-plume ‎

‎ 1996 Paris : le Pré aux clercs, 1996,171 p. : couv. ill. en coul. ; 21 cm,bel envoi autographe auteur‎


Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR14.00

‎Audouin, Philippe‎

Reference : 1583

(1973)

‎Les Surréalistes [envoi]‎

‎ 1973 Paris, Editions du Seuil, 1973. Coll. "Ecrivains de toujours" (n° 93). In-12, 189 pp., abondante iconographie, broché, couverture illustrée en couleurs.‎


‎Exemplaire de premier tirage enrichi d'un ENVOI de l'auteur à Jean-Jacques Brochier. Journaliste, Jean-Jacques Brochier fut rédacteur en chef du Magazine littéraire de 1968 à 2004. Très bel exemplaire. ‎

Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR20.00

‎[s.n.] - ‎ ‎AUDOUL, France‎

Reference : 56442

(1966)

‎Ravensbrück. 150000 femmes en enfer [ Livre dédicacé par l'auteur ] 32 croquis et portraits faits au camp 1944-1945, 22 compositions et textes manuscrits de France Audoul‎

‎32 croquis et portraits faits au camp 1944-1945, 22 compositions et textes manuscrits de France Audoul, Préface de la Générale Paul Ely, déportée de la Résistance, avant-propos de Maurice Thiriart, 1 vol. in-4 br., s.d.(circa 1966), 14 ff.‎


‎Ainsi que l'écrit la Général Paul Ely, "France Audoul était à Ravensbrück au moment où je m'y trouvais moi-même et, ensemble, nous fûmes, comme tant d'autres, destinées à gravir le même calvaire, mais avec la même volonté irrévocable d'y échapper. Pour ce faire, France Audoul en appelait à quelques bouts de papiers volés aux SS et à de minuscules bouts de crayons, consignant au gré de fugitives opportunités pleines de risques les scènes plus ou moins étranges, extraordinaires, parfois dantesques, dont elle était constamment le témoin. Que de croquis, de silhouettes poignantes, de tableaux stupéfiants n'a-t-elle pas esquissées !" Bon état pour cet exemplaire de ce document peu commun et tout à fait remarquable, enrichi d'un bel envoi de France Audoul, "à la Mémoire de nos chères disparues".‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR150.00

‎AUDOUX Marguerite.‎

Reference : 10709

(1910)

‎Marie-Claire, roman. Préface d'Octave Mirbeau.‎

‎ 1910 Paris, Eugène Fasquelle éditeur, 1910; in-8°, plein cartonnage à la bradel, recouvert de papier nuageux vert olive, titre doré sur étiquette de maroquin brun, couverture conservée; X - 261pp. Cartonnage un peu frotté, très petit à l'étiquette de titre et au papier en pied. Papier d'édition un peu jauni (il n'a été tiré que 15 “grand papier“). Edition originale. Envoi autographe signé de l'auteur à Gaston Calmette. ‎


‎Marguerite Audoux, né à Sancoins (Cher) en 1863, relate dans ce premier roman ses débuts dans la vie, ses expériences douloureuses. C'est Octave Mirbeau qui la fit publier chez Fasquelle. Elle obtint en 1910 le prix Femina. Le journaliste Gaston Calmette, du Figaro, fut assassiné en 1914, par la femme du ministre des finances Joseph Caillaux, Henriette Caillaux n'avait pas surporté les révélations faites sur leur vie privée. Intéressante provenance pour ce roman autobiographique. (Reu-Bur) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR200.00

‎AUDOUX, Eugène‎

Reference : 50442

(1866)

‎Cahier d'Ecriture appartenant à Eugène Audoux élève de l'Institution Favart Rue St Antoine 212 Paris Année 1866‎

‎1 cahier manuscrit reliure demi-chagrin rouge format in-4 (29,5 x 23,5 cm), 18 feuillets à encadrements ornés imprimés en couleur, 1866‎


‎Magnifique cahier d'Ecriture dédicé par Eugène Audoux, 8 ans, à ses parents. Les impeccables pages d'écriture portent chacune un titre différent : Le fils repentant, Saint Louis, Le bienfait récompensé, Les Missionnaires du Nouveau Monde, Anglaises, Jugement de Dieu, Le prix des choses, Histoire de Ruth, Devoir grammatical, Jeanne d'Arc, Analyse grammaticale, Moyenne, Modestie de Rollin, Henri Ier, L'arabe affamé, Conseils, Anglaise. L'Institution Favart était l'une des grandes écoles privées parisiennes, à l'instar de Sainte-Barbe.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR295.00

‎AUFFRAY (Bernard).‎

Reference : 75870

(1979)

ISBN : 2252021004

‎Sur mon chemin j'ai rencontré : du service de l'opinion au service du bien public.‎

‎ Klincksieck 1979 1 vol. broché in-8, broché, 210 pp. Carte de visite et envoi signé de l'auteur. Bon état.‎


‎ 3 ‎

Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00

‎[Chez l'Auteur] - ‎ ‎AUFORT, Jean‎

Reference : 45112

(1982)

‎Un Grand Ecrivain et un Peintre. Rencontres et Souvenirs. [ Livre dédicacé par l'auteur - Edition originale ]‎

‎Textes, dessins et Aquarelles de Jean Aufort, un des 435 exemplaires sur Vélin blanc pur chiffon des Papeteries Johannot numéroté (n° 74), 1 vol. in-8 br., Chez l'Auteur, 1982, 177 pp.‎


‎Envoi de l'auteur : "Pour Raymonde Faure, en souvenir de François Mauriac, bien cordial hommage". Bel exemplaire‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR80.00

‎AUGE DE LASSUS (Lucien).‎

Reference : SES-10116

‎La Saint-Jean comédie en un acte et en vers. Paris, Paul Ollendorff, 1893.‎

‎In-8 de (4)ff., 37pp. Reliure demi-chagrin rouge, dos à nerfs, titre doré, doubles filets dorés sur les plats, nom doré sur le premier plat : Théâtre National de l'Odéon. Directeur : Emile Desbeaux", tête doré, couverture jaune de l'éditeur conservée (deux coins lég. usés, marges un peu brunies).‎


‎Edition originale. Précieux exemplaire du directeur du Théâtre de L'Odéon, Emile Desbeaux, avec son nom en lettres dorées sur le premier plat. Notre exemplaire est enrichi d'une envoi autographe signé de l'auteur à Emile Desbeaux, d'une enveloppe avec adresse montée sur onglet et de deux lettres (dont une de 4 pages) manuscrites signées de l'auteur, toutes deux adressées à Emile Desbeaux et montées sur onglets en tête de l'ouvrage. Cette petite comédie fut représentée sur le Théâtre National de l'Odéon pour le 271e anniversaire de la naissance de Molière. ‎

Le Jardin des Muses

Phone number : 02 32 57 41 77

EUR140.00

‎AUGIER (Emile)‎

Reference : 200500757

(1865)

‎Maître Guérin. Comédie en cinq actes, en prose. ‎

‎Paris, Michel Lévy Frères, 1865; in-8, 162 pp + 1 ffnc, demi-percaline grise à la Bradel, dos orné d'un fleuron doré, couvertures et dos conservés (reliure de l'époque). Edition originale, avec un envoi autographe signé de l'auteur. Exemplaire non rogné. 1865‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR60.00

‎AUGIER (Philippe).‎

Reference : 11743

(1970)

‎Les Objets trouvés. Roman.‎

‎Paris Editions de Minuit 1970 1 vol. broché in-8, broché, 184 pp. Edition originale. Envoi de l'auteur à un critique littéraire suisse. Prière d'insérer joint. Bon état.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00

‎AUGIER Emile‎

Reference : 40048

(1852)

‎Diane‎

‎Michel Lévy frères, Paris 1852, 13,5x19,5cm, broché.‎


‎Edition originale pour laquelle il n'est pas fait mention de grands papiers. Envoi autographe signé de Emile Augier. Un mors fendu en tête, petites taches sans gravité sur les plats, rousseurs. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00

‎AUGIER Emile - (Valence 1820 - Paris 1889) - écrivain français‎

Reference : GF22098

‎Carte Autographe Signée à une dame - ‎

‎ Carte format 9 x 11 cm -‎


‎Accord pour un rendez vous à une dame "avec le plus grand plaisir"..- le magasin est ouvert du mardi au samedi matin, et sur RV l'après midi -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR20.00

‎AUGIER Emile - (Valence 1820 - Paris 1889) - écrivain français‎

Reference : GF20195

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher ami" (Tisserant) - 1 page 1/3 in8 - sans date -‎


‎Importante lettre de technique théatrale : "Voici une coupure qui me semble nécessaire; les 4 vers supprimés ont donné lieu hier à un coup de sifflet et ce serait bien pire demain. C'est au 5éme acte, rôle d'Hubert: 'Grevez d'impots la ville et dégrevez les champs, Ayez moins de bourgeois et plus de paysans"..Alors.." Mathilde: 'De nos moutons c'est assez nous distraire, O grand législateur! Revenons à mon frère...." - Il pense qu'il faudra laisser l'orchestre jouer plus longtemps pour interrompre certains effets - "La scéne des amoureux a moins porté hier que je ne l'espérais..." le magasin est ouvert du mardi au samedi matin, et sur RV l'après midi -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR200.00

‎AUGIER Emile - (Valence 1820 - Paris 1889) - écrivain français‎

Reference : GF15925

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher Tisserant" - sans date -‎

‎ 1 page in12 - bon état -‎


‎"Tout se détraque au moment de réussir; Montigny refuse absolument Delaporte et je ne peux le remplacer".. le magasin est ouvert du mardi au samedi matin, et sur RV l'après midi -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR50.00

‎AUGIER Emile - (Valence 1820 - Paris 1889) - écrivain français‎

Reference : GF17835

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher Tisserant" - sans date -‎

‎ 1 page 1/2 in12 - bon état -‎


‎Il le complimente pour leur "avènement à l'Odèon", ce charmant théatre. Et il en profite pour recommander chaudement un auteur,"Mr Boileau"et sa comédie en 5 actes "La Tête.?.."- Il s'intéresse beaucoup à l'auteur - le magasin est ouvert du mardi au samedi matin, et sur RV l'après midi -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR50.00

‎AUGIER Emile. ( Envoi à Claudius Popelin).‎

Reference : 7771

(1878)

‎Les Fourchambault. Comédie en cinq actes représentée pour la première fois , à Paris, sur le Théatre Français, le 8 avril 1878.‎

‎ 1878 Paris, Calmann-Lévy, 1878 ; grand in-8°, pleine percaline noire, titre, fleuron et dates dorés au dos; ( 4), 152pp.‎


‎ Percaline un peu passée, petit manque angulaire à un feuillet blanc, quelques piqûres en début d' ouvrage. Edition originale. Envoi autographe signé de Augier à Claudius Popelin. ( GrMG) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR40.00

‎AUGIER, Emile.‎

Reference : c4288

‎Le Post-scriptum. Comédie en un acte en prose.‎

‎ Paris, Michel Lévy frères, 1869; brochure in-12°, couverture jaune imprimée en noir; (4),32pp.; quelques piqûres à la couverture , rares au texte.‎


‎Edition originale. Envoi autographe signé à l'écrivain Arthur Ponroy. (CO2) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR23.00

‎AUGIÉRAS (François).‎

Reference : AWD-696

‎3 lettres manuscrites à une jeune femme.‎

‎1ère lettre, le 11-I-69, en noir sur une feuille de papier courrier (13,5/20,5 cm) : « Maison de Repos, ‘Les Fougères’ par Brantôme 24, Chère Mademoiselle, les Éditions Ch. Bourgois me communiquent votre aimable petit mot dans lequel vous exprimez le désir de prendre contact avec moi. J’en serais ravi ; écrivez-moi. Je voudrais savoir qui vous êtes, vous rencontrer peut-être. Je suis malheureuse-ment immobilisé en Périgord en raison de mon état de santé : 2 infarctus en 3 ans. Je suis très heureux que mon Adolescence ait retenu votre attention. J’aurais eu plaisir à vous donner un exemplaire de mes précédents ouvrages ; malheureusement ma vie passablement mouvementée a eu pour conséquence la dispersion et souvent la perte de toutes mes ‘affaires personnelles’. Oui, j’ai vraiment envie de savoir qui vous êtes, et quoi donc vous a plu dans cette Adolescence. Une longue lettre de vous me fera le plus grand plaisir, ma solitude étant assez douloureuse. Bien amicalement à vous, F. Augiéras. » 2ème lettre (2 ff. au format A4), Les Fougères par Brantôme 24, le 15-I-69 : « Chère Mademoiselle, Je reçois à l’instant votre lettre multicolore. Le son de votre voix me demeure encore très présent, après notre si longue conversation, hier au soir ; de 20h20 à 21 heures, me semble-t-il ! Je suis assez confus d’avoir abusé de votre désir de prendre contact avec moi ; mais, franchement, ce m’était une grande joie de vous entendre. Votre voix, très proche, très audible, fraternelle ; puis soudain lointaine, perdue ...! La prise de contact avec certains êtres est toujours passionnante ; on se dit : quel rôle va-t-il jouer dans ma vie ? Aucun probablement, ou fort superficiel – ou bien, tout au contraire, de première importance ! Quoi qu’il en soit, je vous remercie, avec émotion, de votre amicale sympathie. Ce passage de votre lettre : ‘j’aimerais vous donner au cœur un peu de chaleur’ ; croyez en ma sincérité, a réconforté le prisonnier que je suis. Prisonnier de la maladie ; soumis à de multiples règlements : le cinéma chaque vendredi soir, comme en prison ! Fort heureusement pour moi, comme je vous le disais hier au soir, j’ai découvert une antique serre au fond d’un vieux jardin potager tout abandonné. J’y suis là bien chez moi ; c’est mon seul foyer. J’y écris, je m’y prépare du thé sur un petit fourneau de ma fabrication. Le matin, des oiseaux, et parfois de charmantes belettes viennent m’y rendre visite. Un jour… une gigantesque couleuvre… ! J’ai passé là tout un an. Je me suis fabriqué une sorte d’instrument de musique, presque une lyre : caisse de résonnance, cordes, clefs, chevalet mobile, rien n’y manque. Les nuits d’été, je jouais parfois très tard sous le ciel étoilé. Puis vint l’automne, j’ai commencé à crever de froid dans cette serre ; j’ai eu la chance de découvrir une sorte de braséro, j’allais chercher du bois dans la forêt voisine, mais une immense tristesse m’envahissait ; la détresse de ma condition m’apparaissait cruellement. On m’imagine vivant à Paris, fréquentant les milieux littéraires, tous mes livres sont actuellement traduits en anglais… ; vous êtes maintenant parmi les rares personnes qui savent que ma vie est devenue parfaitement atroce. Pourquoi vous raconter tout cela ? Parce que, j’en ai eu la certitude, hier soir, ce n’est pas tellement l’écrivain que vous souhaitiez connaître, que l’homme... avec ses joies et sa part de tragique. Nous parlerons littérature une autre fois. Vous me direz qui vous êtes, quand bon vous semblera ; je ne veux pas être indiscret. Écrivez-moi ; téléphonez-moi le soir après 20 heures. Votre voix est très douce, très belle, sensible. Je suis votre ami François Augiéras. » Troisième lettre (2 ff. au format A4 à l’encre rouge), Les Fougères par Brantôme, le 19-I-69 : « Oui Chère Adeline, vous pouvez m’envoyer de Paris quelque chose que je souhaite, que je ne peux trouver à Brantôme : une photo de vous qui ne soit pas tirée d’un film de Charlot ! Malgré l’abominable cadrage, on devine que vous êtes belle, d’une beauté un peu étrange, mais certaine. Pourquoi donc m’envoyer une pareille caricature de vous même ! J’ajoute, aussitôt, que j’ai assez fréquenté les israélites pour savoir que faire le pitre, n’est très souvent chez eux qu’un masque destiné à cacher une immense détresse. Au reste, Charlot est juif ! Vos deux photos me donnent la certitude que vous êtes un être qui a beaucoup souffert, qui souffre encore. Mais puisque vous avez trouvé en moi un ami, calme, tout disposé à vous entendre, à vous donner un peu d’affection, faites-moi le plaisir de m’envoyer une photo de vous qui ne soit pas tirée de la Ruée vers l’or, ou des Lumières de la ville. Au reste je comprends et respecte votre désir de vous masquer (x) ; j’avais eu la même impression au téléphone : il y a chez vous une part de souffrance ou de déception, qui vous pousse à souhaiter d’être, disons aimée, pour d’autres raisons que la beauté. I y a chez vous un secret, une âme vibrante, que vous désirez que l’on découvre peu à peu. Vous m’avez envoyé deux masques de carnaval, l’air de me dire : Si vous n’êtes qu’un sot, voyez, je suis affreuse ! Mais si vous êtes un sage… soupçonnez que derrière ces deux masques horribles se cache une jolie fille. J’ose croire que je suis un sage… *** Bien sûr, il faut venir en Périgord. A Pâques, l’un de mes amis professeur et sa femme pourraient vous recevoir, vous conduire jusqu’à moi, peut-être même me sera-t-il possible d’aller passer quelques jours chez eux, en votre compagnie. Tous ensemble, ou seul avec moi, si bon vous semble, nous irons voir les coins les plus mystérieux du Périgord, ce pays de sorciers, de magiciens. Chère, et affreuse Adeline…, merci de votre charmante lettre, et de l’intérêt affectueux que vous portez à l’homme très seul que je suis. Parlez-moi de vous : cela me ferait vraiment plaisir. Bien amicalement à vous Augiéras. » (x) Voir l’admirable ouvrage de Georges Buraud : les Masques, club des éditeurs, qui est peut-être à votre programme. Avec 2 portraits photographiques joints aux courriers, dont un en mauvais état, dédicacé au crayon au dos (caverne de Domme, Périgord, juillet 1967), tirages argentiques en noir et blanc (10/14,7 et 9/13 cm).‎

‎François Augiéras est mort peu de temps après, en 1971 dans un hospice pour indigents non loin de Brantôme.‎


Actualités

Phone number : 06 72 07 91 06

EUR3,000.00

‎AUGSBOURG (Géa).‎

Reference : 35057

(1951)

‎Mes Amériques. Préface de Jacques Audiberti.‎

‎Bâle, Paris et Lausanne Edition Vineta 1951 1 vol. broché gr. in-8, broché, couverture rempliée illustrée, non paginée. Edition originale de ce carnet de voyage orné de 70 dessins. Exemplaire enrichi d'un envoi de l'auteur à Raymond Dumay. Bande éditeur en partie conservée. Quelques rousseurs aux premières pages, sinon bon état.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR36.00

‎August Ernst Zinserling (1780-1833) Philologue et historien allemand, professeur à l'université de Varsovie (1817-1831).‎

Reference : 4456

(1825)

‎Auguste Ernst Zinserling publie son Histoire romaine à Varsovie.‎

‎Lettre de Varsovie après l'envoi des volumes de son Histoire Romaine [parue dans cette ville en 1824]. Il regrette le peu d'écho dans la presse française, mais attend avec impatience l'article que doit lui consacrer son correspondant. «Je n'ose pas me flatter que vous puissiez souscrire à tous les résultats du travail que vous allez prendre sous votre protection. Ce sera assez de gloire pour moi si vous prenez le soin de faire connaître au public français par des extraits fidèles les principes et les découvertes historiques de mon ouvrage. On attend ici cet article avec beaucoup d'impatience [...]». Il n'a pas reçu la lettre que Lamennais lui a envoyée et se plaint du service du courrier en Pologne. «Je n'en suis nullement surpris, puisque plusieurs de mes lettres et de celles qu'on m'adresse ont éprouvé le même sort. Je me suis convaincu que les membres des sociétés secrètes qui se sont emparés aussi des bureaux de la poste, ont je ne sais quel intérêt à exploiter ma correspondance [...]». Il lui adresse plusieurs exemplaires de son ouvrage. «Je vous prie de garder celui qui est relié comme un hommage sincère et respectueux de l'auteur. Si vous avez l'occasion de voir M. l'abbé de La Mennais, je vous prie de l'avertir qu'il trouvera chez M. Verdière un paquet à son adresse».‎

‎. Date : 03/03/1825. Lieu : Varsovie. Format : In-4. Etat : fentes réparées au papier adhésif. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4‎


Auguste Ernst Zinserling publie son Histoire romaine à Varsovie.. August Ernst Zinserling (1780-1833) Philologue et historien allemand, professeur à ... Auguste Ernst Zinserling publie son Histoire romaine à Varsovie.. August Ernst Zinserling (1780-1833) Philologue et historien allemand, professeur à ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎Augusta Saxe-Weimar-Eisenach (von) (1811-1890) Reine de Prusse (1861), puis impératrice allemande (1871).‎

Reference : 5551

(1865)

‎La reine Augusta de Prusse rend hommage au comédien Samson.‎

‎La reine Augusta accuse réception de la seconde partie du poème sur l'art théâtral de Samson. «Digne représentant de la grande école dramatique, vous continuez à la servir par vos travaux, et si j'ai regretté votre absence à Bade cet automne, je n'ai à rendre que d'autant plus justice au souvenir qui vous est assuré sur la scène française [...]».‎

‎Avec enveloppe cachetée à ses armes.. Destinataire : Joseph Isidore Samson (1793/1871), comédien, sociétaire de la Comédie Française.. Date : 04/11/1865. Lieu : Coblence. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


La reine Augusta de Prusse rend hommage au comédien Samson.. Augusta Saxe-Weimar-Eisenach (von) (1811-1890) Reine de Prusse (1861), puis impératrice ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR400.00

‎AUGUSTE (Prince de Prusse). Berlin, 1779 - Pologne, 1843.‎

Reference : 2764

‎Autographe. ‎

‎Lettre signée Auguste Prince de Prusse, de Berlin le 23 aoùt 1834. Cachet rouge armorié, conservé. Trois petites déchirures marginales sans manque.Lettre à Monsieur Gide (Casimir) libraire rue St Maur, successeur de son père depuis 1833, pour le règlement d'une facture. Lettre "chargé" de 312 francs dont il demande "de l'en accuser la recette". ‎

‎Frédéric Guillaume Henri Auguste de Prusse, issu dune branche cadette de la famille des Hohenzollern, suit une carrière militaire. Il est aussi le neveu de Frédéric II de Prusse. Il entre dans un régiment d'infanterie de l'armée prussienne dès l'âge de dix-huit ans. À ce titre, il participe en octobre 1806, à la campagne de Saxe que le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse engage contre la France. Il a alors comme aide de camp un jeune et brillant capitaine, Carl von Clausewitz. Blessé le 14 octobre lors de la bataille d'Auerstaedt, le Prince Auguste commande néanmoins larrière-garde de la colonne commandée par le prince de Holenhole pendant son repli, mais, séparé de son corps darmée par lattaque de Murat à Prenzlow, le 28 octobre, il est finalement pris et conduit à Berlin auprès de Napoléon. Lors de cette campagne de Saxe de 1806, le Prince Auguste perd son frère aîné, sort quil considère comme plus enviable que celui de prisonnier. Lui, comme Clauzewitz, resteront profondément marqués par la honte et le traumatisme de la capitulation de Prenzlow et par les défaites de leur armée. Ramené à Paris, il rencontre Madame Récamier dont il deviendra l'amant. ‎


Autographe. . AUGUSTE (Prince de Prusse). Berlin, 1779 - Pologne, 1843. Autographe. . AUGUSTE (Prince de Prusse). Berlin, 1779 - Pologne, 1843.
Image-Ecrit

Phone number : 06 89 34 53 59

EUR200.00

‎Auguste Acanthe Boudouresque (1835-1905) Chanteur d'opéra (basse), il créa le grand-prêtre dans Aïda.‎

Reference : 4734

(1883)

‎Boudouresque, chanteur et peintre.‎

‎«Je ne suis pas encore assez ferré en peinture pour envoyer quelque chose où que ce puisse être et quelque indulgent que puisse être le jury. Ce sera pour l'an prochain, si nous sommes vifs [...]». [Boudouresque, qui a fait une belle carrière à l'opéra, fut également un très bon peintre de marine et exposa au Salon à partir de 1884].‎

‎Superbe en-tête au diable noir.. Date : 12/06/1883. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Boudouresque, chanteur et peintre.. Auguste Acanthe Boudouresque (1835-1905) Chanteur d'opéra (basse), il créa le grand-prêtre dans Aïda.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00

‎Auguste Anastasi (1820-1889) Peintre de l'école de Barbizon, élève de Corot et Delacroix.‎

Reference : 7161

(1883)

‎La santé du peintre Auguste Anastasie se dégrade.‎

‎Deux jolies lettres amicales d'Auguste Anastasie à Popelin, après l'envoi de ses publications, en particulier du Songe de Poliphile (publié en 1883). Il évoque aussi son état de santé très dégradé qui l'éloigne du monde, de ses amis et de ses pinceaux. «Cela se traduit chez moi par des dérangements, des douleurs, des accès de fièvre, des transpirations insolites, et par dessus tout cinq jours d'insomnies constantes ; je vais un peu mieux maintenant, mais je suis encore très faible (...)».‎

‎. Destinataire : [Claudius Popelin (1825/1892), peintre, émailleur et poète].. Date : [1883] et sans date. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 6‎


La santé du peintre Auguste Anastasie se dégrade.. Auguste Anastasi (1820-1889) Peintre de l'école de Barbizon, élève de Corot et Delacroix.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00
Previous 1 ... 133 134 135 136 ... 388 640 892 1144 ... 1146 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !