Previous 1 ... 32 33 34 35 ... 256 477 698 919 ... 921 Next Exact page number ? OK

‎ANONYME‎

Reference : 34573

‎[Manuscrit]. "Lye et ses Dépendances dans Bressoles et Chemilly. N° 7". ‎

‎, (1808). carnet in-12 (9 x 12 cm), 184 pages chiffrées. Relié dans un parchemin de réemploi.‎


‎Écriture à l'encre noire, rapide mais lisible. "Dénombrement... et revenu présumé net de tous les héritages de Lye (aujourd'hui Lys) et dépendances... des roles d'imposition et du plan géométrique levé par Bouyot en 1793... fait en mai 1808". Lys ; Longvé ; Bellême ; Le May ; Les Barons (vignobles) ; vignoble des Guillaumes ; vignoble des Gravereuse ; etc. - Ex-libris Lomet de Lye, à Moulins. Document en bon état.‎

Librairie Devaux - Moulins

Phone number : 33 04 70 44 02 65

EUR95.00 (€95.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 34570

‎[Manuscrit] - Revue de l'Internat des Hôpitaux de Lyon. Samedi 29 septembre 1928 chez Berryer et Millet. Les Grosses Légumes Au Poteau... Feu !. ‎

‎Lyon,, (années '30 ?). cahier d'écolier 17,5 x 22 cm, non paginé. Broché, dos de toile.‎


‎Écriture à l'encre noire, très lisible, sans ratures. Fantaisies de carabin, en prose, retranscrites à postériori. À la suite, de la même main : On est de Revue ! (I° revue au retour des armées). 1919, chez Berrier et Millet. - Document en bon état.‎

Librairie Devaux - Moulins

Phone number : 33 04 70 44 02 65

EUR40.00 (€40.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 34571

‎[Manuscrit] - Revues de l'Internat des Hôpitaux de Lyon. Parlons Dards et Décochons. Sept 1924. ‎

‎Lyon,, (années '30 ?). cahier d'écolier 17 x 21 cm, non paginé. Broché, dos de toile.‎


‎Écriture à l'encre noire, très lisible, sans ratures. Fantaisies de carabin, en prose, retranscrites à postériori. À la suite : Chansons de la revue de l'Internat de 1932 (La Valse des vérolés ; Hymne au bordel ; Le Freudisme...) ; 1920 : En tic et en toc (pièce en vers) ; La fille mère ; J'fais pipi dans le lavabo ; etc. - Document en bon état.‎

Librairie Devaux - Moulins

Phone number : 33 04 70 44 02 65

EUR40.00 (€40.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 34572

‎[Manuscrit] - Revues de l'Internat des Hôpitaux de Lyon. Charrie tes parties... Pour mon plaisir... 30-IX-1933. ‎

‎Lyon,, (années '30 ?). cahier d'écolier 17 x 22 cm, non paginé. Broché, dos de toile.‎


‎Écriture à l'encre noire, très lisible, sans ratures. Fantaisies de carabin, en prose, retranscrites à postériori. À la suite : Qu'on Bard... Botte & qu'on casse Cade ! (1927) ; Ri cochons (1932). - Document en bon état.‎

Librairie Devaux - Moulins

Phone number : 33 04 70 44 02 65

EUR40.00 (€40.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 17577

‎Notes biographiques sur Pierre Jean Paul Barris,Baron de l’Empire,president de Chambre a la Cour de Cassation‎

‎ Manuscrit autographe vers 1830,IN8 broche,24pages a l’encre,non date,un peu jauni‎


‎rare ‎

Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR45.00 (€45.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 60212

(1825)

‎Portrait féminin‎

‎Italie circa. 1825, 8.5x12.5cm, une feuille sous marie-louise.‎


‎Dessin original au crayon, probablement de la première moitié du XIXe siècle. Portrait d'une dame âgée, vêtue et coiffée à la mode des années 1820, cheveux bouclés au dessus des oreilles, séparés au milieu du front et enserrés dans un bonnet garni de rubans. La chevelure, très travaillée par l'artiste, encadre un visage aux traits simples et sévères. Ce Portrait féminin futprobablement réalisé par un artiste exerçant à Rome dans les cercles de la noblesse post-napoléonienne. La ville est à l'époque un lieu de convergence non seulement des artistes de toute l'Europe qui viennent y copier les grands maitres, mais aussi des jeunes aristocrates qui font le Grand Tour et se font portraiturer par les peintres installés en Italie. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR150.00 (€150.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 68537

(1800)

‎(Prostitution) Brevet d'invention - Caisse d'Horloge‎

‎Paris s.d. (circa 1800), 23,5x18,3cm, une feuille.‎


‎Curieux manuscrit d'une quinzaine de lignes sur une feuille lignée au crayon de papier, portant le titre "Brevet d'invention - Caisse d'Horloge". "Un Physionomiste célèbre a constaté que les Filles de mauvaise Vie avaient le cachet de leur inconduite sur leurs Figures. En livrant leur corps a une exploitation honteuse, le sang s'altere il devient aqueux, la décomposition arrive et les couleurs disparaissent. La peau se ride, les yeux deviennent Cernés, le sang altéré par le vice n'a pas plus de sexe qu'une Caisse d'Hologe (sic). Pourquoi une Société s'est Formée contre la Corruption des Murs cause de la dégénérescense de l'espèce humaine et qualifie les impudiques de Caisse d'Hologe (sic) afin qu'elles soient vouées à l'exécration publique. Par leurs toilettes excentriques, produit de leur conduite Criminelle, elles se font reconnaitre et font la honte des honnetes filles. Le réparateur des murs envoyé par la Société dont le siège est à Paris." Très rare document manuscrit. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR700.00 (€700.00 )

‎[anonyme]:‎

Reference : 6521

‎Quelques reliques émouvantes du passé. Quelques reliques émouvantes de l'histoire de France.‎

‎Paris, Éditions M.D., sans date. 4 fascicules in-folio sous couvertures parcheminées Un peu frottées, avec quelques taches). Quelques petites taches aussi ça et là dans le texte. ‎


‎ Fac-similés de 36 lettres de personnages ayant marqué l'Histoire (politique, littéraire, etc.), reproduites au format original, sur des papier de différentes qualités. Du chevalier Bayard à Napoléon, de Jeanne d'Arc à Marat, Corneille, La Fontaine ou Molière. Sympathique. Les documents ont été recueillis par les soins de la Maison Dr. A. Wander S. A. à Berne. ‎

Phone number : +4122 310 20 50

CHF180.00 (€184.23 )

‎Anonyme‎

Reference : 35090

(1799)

‎Recueil de Poésie pendant mes deux années chez Mr. Pépin à Cherbourg l'an 7 et 8 de la République [ Manuscrit de Poésie - à Cherbourg 1799 - 1800 ]‎

‎1 vol. grand in-8 reliure de remploi de l'époque plein vélin, Cherbourg, 1799-1800, 186 pp.‎


‎Beau manuscrit rédigé par un rédacteur anonyme, lors de ses deux années à la pension de M. Pépin, à Cherbourg. D'une belle écriture très lisible, on peut y découvre tous les genres rhétoriques, avec une multitude d'acrostiches, des bouts-rimés, des cantiques, des charades ("plat-eau", "corne-muse", "thé-atre", "mit-an", etc...), de contes ("Le Chapelier et les Singes", Gils Blas en voyage", etc...), des distiques latins traduits en vers, des Discours ("Discours d'un précepteur à la rentrée des classes"), un drame ("Le Bon Coeur"), un éloge, des Epigrammes et des Epitaphes, des Fables sur sujet imposé, ou imitées de Phèdre, de nombreux Logogriphes, des odes et poèmes, des sentences et des traductions... Bon état (mouill. aux ff. en tête n'affectant pas le texte‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR430.00 (€430.00 )

‎ANONYME‎

Reference : GITf652

(1777)

‎RECUEIL DE RECETTES intéressant la Pharmacie, la Médecine, l'économie domestique.TEXTE DU XVIIIe SIECLE ENTIEREMENT MANUSCRIT.‎

‎1 cahier (28cm sur 19cm) couverture muette de l'époque 21 pages avec 1 supplément central de 2 feuillets (24cm sur 19cm) et 1 feuillet indépendant (10cm sur 19,5cm) recto verso daté 14 9bre 1777 et 22 juin 1778. Encre légèrement pâlie en tête de quelques pages, manque de papier en bordure de la première page avec petite perte de texte, manque au bas de la dernière page sans perte de texte.‎


‎Recueil en langue française de 84 recettes (y compris celles du supplément et du feuillet indépendant), rédigées pratiquement sans marges, petits interlignes, écriture bien lisible. Les recettes se suivent sans ordre particulier et sont décrites avec plus ou moins de détails. On trouvera aussi bien un remède contre la rage, un contre l'épilepsie, qu'une pommade contre les gerçures, le moyen de calmer la migraine ou, plus curieux, celui pour ne pas dormir. Le recueil contient aussi plusieurs recettes pour fabriquer de l'encre, colorer les fleurs, imiter le faux marbre, ôter les taches mais aussi fabriquer du savon à barbe, teindre les cheveux en noir, fabriquer du parfum en poudre. Cet intéressant et curieux recueil en langue française fut probablement composé par un apothicaire ou une ménagère instruite originaire de Provence ou du Languedoc. On trouvera, en effet, une recette pour la préparation des olives picciolines; l'huile d'olive est employée dans plusieurs recettes, à noter aussi l'utilisation de la feuille de figuier pour noircir les cheveux.‎

Phone number : 3304 91 53 24 21

EUR200.00 (€200.00 )

‎ANONYME‎

Reference : 57498

(1569)

‎Regla y constitutiones de la cofradia del Sanctissimo sacramento de la yglesia de San Christoval de Granada - Manuscrit autographe enrichi de trois grandes enluminures‎

‎S.n., s.l. [Grenade] 1569, in-folio (21,5x30,5cm - marge haute : 35mm, marge basse : 50mm, marge intérieure : 30mm, marge extérieure : 40mm) , 31 ff., relié.‎


‎Manuscrit sur vélin de 31 feuillets : 50 pages de texte réglées et lignées et 3 pleines pages enluminées en couleurs et rehaussées à la feuille d'or; les quatre derniers feuillets ont été numérotés et en partie réglés mais demeurent vierges. Ex-libris manuscrit de l'époque sur la première garde. Manuscrit entièrement rédigé en espagnol, en calligraphie caroline très lisible et d'une grande régularité, sur 24 lignes. Le manuscrit commence par trois pages de sommaire, répertoriant les 24 chapitres sous le titre Regla y constitutiones de la cofradia del Sanctissimo sacramento de la yglesia de San Christoval de Granada. Une lettrine en rouge et bleu, alinéas et pagination en rouge. Une petite note marginale à l'encre rouge et un petit croquis à l'encre noire en marge intérieure. Le verso de la dernière page du sommaire a été réglé et ligné de rouge mais n'a pas été rempli. Se succèdent ensuite les trois enluminures à pleine page. La première représente la cène (au recto de l'un des feuillets), la deuxième l'arbre de Jessé (au verso de ce même feuillet) et la troisième Saint-Christophe portant l'enfantJésus (au recto du feuillet suivant). Le verso de l'enluminure présente un court texte manuscrit expliquant que ces règles sont celles de la confrérie et fraternité du Saint Sacrement, instituée en l'église Saint-Christophe de Grenade le 1ermai 1568. Vient ensuite le «prohemio», prologue rédigé sur deux pages et demi, dans lequel la confrérie prête serment, il démarre sur une imposante lettrine rouge et bleue. Les chapitres s'enchaînent directement à la suite, et présentent chacun une petite lettrine soignée. Les termes importants, tracés à l'encre rouge, permettent un repérage rapide dans le texte. Une longue annotation manuscrite en marge extérieure du feuillet 24. Lesdites règles occupent vingt-trois feuillets réglés et lignés à l'encre rouge. Le feuillet 27 affiche deux privilèges manuscrits. Nous ne sommes pas parvenus à lire la signature du premier, en date de mai 1569, présentant un paraphe très volubile. Le second, plus tardif (mai 1596) est signé par Justino Antolinez de Burgos (1557-1637), alors aumônier royal chargé d'une grande inspection des pavillons ecclésiastiques. Une longue note manuscrite de l'époque au dos du feuillet 24. Reliure de l'époque en plein veau blond, dos à quatre nerfs orné de roulettes et fleurons dorés, filet doré en encadrement des plats, petits fleurons dorés en écoinçons et fleuron doré plus important frappé au centre des plats. Un fermoir conservé. Quelques très habiles restaurations et reprises de dorure, quasiment invisibles. Le manuscrit se constitue des chapitres suivants: Tabla de los capitulos desta Regla El prohemio desta Regla Capitulo I de los officiales que de auer en esta cofradía Capitulo II de como y quando se ande elegir los officiales Capitulo III como y quando sea tomar cuenta al mayordomo Capitulo IIII de la obediencia que sea detener al priostre y como a de estar esta Regla en su poder Capitulo V como y quando sean de hacer los cabildos. Generales y de officiales. Capitulo VI que ningun cofrade diga palabras del comedidas ni descorteses a otro estando en cabildo ni en ningun ayuntamiento Capitulo VII como sean de recibir los cofrades y que ande pagare entrada Capitulo VIII de los que no sean de recibir en esta cofradía si no con cierta condiciones Capitulo IX de lo que a de pagar cada hermano de luminaria cada un año Capitulo X de la sera que a de aver en el arca de la cofradía y a los tiempos que sea de encender Capitulo XI de la orden que se a de tener en el acompañar el sanctissimo sacramento Capitulo XII de como y quando se a de hacer la fiesta del sanctissimo sacramento Capitulo XIII de la missa del mes como y quando se a de decir Capitulo XIIII de la fiestas de nostra señora y de Sanct Christoval Capitulo XV de como se a de pedir pa la será del sanctissimo sacramento Capitulo XVI como sean de visitar los enfermos Capitulo XVII que ninguno blasfeme el nombre de dios nostro señor ni Jure Capitulo XVIII que ningún cofrade emplaze a otro cofrade Capitulo XIX que a de aver un muñido va que a ser obligado Capitulo XX de como sean de hacer los enterramientos y que an de rezar los hermanos Capitulo XXI de los sufragios que sean de hazer por los hermanos y hermanas que fallescieren Capitulo XXII de como sea de prestar el paño a los hermanos Capitulo XXIII de como an des er obligados los hermanos y hermanas a hazer una manda a la cofradia Capitulo XXIIII de como sean de aumentar y disminuir las hordenacas Notre exemplaire présente trois spectaculaires enluminures à pleine page, réalisées à la gouache et rehaussées à l'or. La première représente la Cène. Jésus-Christ y institue l'Eucharistie en prononçant la phrase : «Ceci est mon corps, ceci est mon sang.» Autour d'une table sur laquelle se trouvent du poisson et du pain, se tiennent les apôtres et Jésus auréolé et bénissant. Ce motif devient un thème majeur de l'art chrétien au cours de la Renaissance, comme en témoigne cette peinture. La deuxième peinture figure l'Arbre de Jessé qui symbolise la généalogie de Jésus depuis Jessé («Xese»), représenté sous les traits d'un vieil homme allongé. Conformément à la tradition iconographique, un arbre sort de son flanc, dont les principales branches portent certains des ancêtres de Jésus, ici : Zacharie, Jérémie, David, un roi non identifié, et au sommet, Marie, qui, dans une mandorle, tient l'Enfant. La troisième illustration met en scène Saint-Christophe - patron de l'église de Grenade à laquelle est rattachée la Confrérie du Saint-Sacrement - tel qu'il est communément représenté, un enfant sur l'épaule. Cette iconographie se rapporte au passage de la Légende dorée au cours duquel Christophe aide un garçonnet à franchir un fleuve. Pendant la traversée, l'enfant se fait de plus en plus lourd et le fleuve de plus en plus menaçant : «Enfant, tu m'as exposé à un grand danger, dit le texte, et tu m'as tant pesé que si j'avais eu le monde entier sur moi, je ne sais si j'aurais eu plus lourd à porter.» L'enfant lui répondit: «Ne t'en étonne pas, Christophe, tu n'as pas eu seulement tout le monde sur toi, mais tu as porté sur les épaules celui qui a créé le monde: car je suis le Christ ton roi, auquel tu as en cela rendu service; et pour te prouver que je dis la vérité, quand tu seras repassé, enfonce ton bâton en terre vis-à-vis de ta petite maison, et le matin tu verras qu'il a fleuri et porté des fruits.» Cette illustration a la particularité d'être ornée, de chaque côté, d'un riche encadrement illustré sur fond doré typique des manuscrits médiévaux, représentant des sphinges ainsi que plusieurs végétaux anthropomorphes. Ces enluminures témoignent de l'influence des artistes maniéristes italiens sur les peintres espagnols. On y retrouve la même grâce serpentine des figures, la même emphase dans les drapés (notamment dans la Cène) et une palette très similaire, aux tons aussi délicats qu'éclatants. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR45,000.00 (€45,000.00 )

‎Anonyme‎

Reference : 13148

‎Trois Semaines en Amérique (Etats-Unis et Canada). 19 août 1893 - 24 septembre 1893. (Scrap Book).‎

‎ (1893). Fort in-4 carré, (211) ff. montés sur onglets, reliure de l'époque plein chagrin à coins, dos orné, tête dorée (mors et coiffes un peu frottés). ‎


‎EXEMPLAIRE UNIQUE, récit d'un voyage en Amérique, fait d'une table et de titres manuscrits (dont la jolie page de couverture avec dessins), de TIRAGES PHOTOGRAPHIQUES ORIGINAUX de l'époque contrecollés (18 tirages 11 x 8 cm, un de 7 x 8 cm, 7 de 17,5 x 11,5 cm, un de 21 x 17 cm, un de 25,5 x 13,5 cm) traversée en paquebot, chûtes du Niagara, Boston, Governor's Island NY, New York) et de documents variés, montés ou contrecollés : des documents de la traversée (3 menus de la Compagnie générale transatlantique, 2 listes des passagers, un plan dépliant en couleurs du Bourgogne), des cartes et plans en couleurs (Washington, Chicago, New York, et une carte dépliante de la côte), des gravures découpées (représentations de rues, monuments, paysages, intérieurs de trains) et des cartes imagées et postales (comme une série de 19 cartes des chûtes du Niagara), des prospectus divers, et des chapitres du Tour du Monde (dont Chicago et l'Exposition universelle colombienne par Bruwaert, Excursion au Canada par Lamothe), de la Revue encyclopédique et de livres (Nao Santa Maria, Les Capitales du Monde). *** Table des chapitres et Itinéraire (extraits) : La rivière Hudson, De New York à New Burg, Le Port, Les Docks, Les Palissadfe, Le Mont St. Vincent, West Point, La Rivière de l'Est - Départ du Havre par le paquebot La Bourgogne, Baie de New York, Sandy Hook, New Jersey, Long Island, Les Narrow, Ile Bedlow, La Liberté de Bartholdi, Ile de Manhattan, Pont de Brooklyn - Philadelphie, les quais de la Delaware, Fairmount Park [...] - Baltimore - Washington - Chicago par la Vallée du Potomac, les montagnes Allighamier, Pittsburg - Chicago, Hôtel de Ville, Auditorium, Temple maçonnique, Jackson Park, Lincoln Park, Lac Michigan, Union Stock Yards, Pullman City - Exposition colombienne (Exposition Universelle colombienne à Chicago, de New York, Boston et l'Est) - Le Canada, les Chutes du Niagara, Le lac Erié, Niagara Falls, Le lac Ontario, Toronto - De Kingston à Montréal par le Saint-Laurent - De Montréal à Québec - Québec - Montréal - De Montréal à Boston - Boston - De Boston à New York par Fall River et Long Island - New York, Parc de la Batterie, Broadway Street, Cinquième Avenue, Central Park, Coney Island - Départ de New York par la Gascogne, arrivée au Havre. * Voir photographies / See pictures. * Membre du SLAM et de la LILA / ILAB Member. La librairie est ouverte du lundi au vendredi de 14h à 19h. Merci de nous prévenir avant de passer,certains de nos livres étant entreposés dans une réserve. ‎

Phone number : 09 78 81 38 22

EUR2,000.00 (€2,000.00 )

‎ANONYME COUTURIER Edouard‎

Reference : 80783

(1899)

‎[AFFAIRE DREYFUS] Carte postale appartenant à la série intitulée "Histoire d'un crime" (n°16)‎

‎Edouard Couturier, s.l. [Paris] s.d. (1899), 13,9x9cm, une carte postale.‎


‎Edition originale de cette carte postale appartenant à la série intitulée "Histoire d'un crime" (n°16) ; elle a été réalisée par Edouard Couturier et rehaussée en couleurs. Agréable exemplaire de cette carte postale dénonçant les massacres antisétimes à Alger en janvier 1899. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR60.00 (€60.00 )

‎ANONYME COUTURIER Edouard‎

Reference : 80782

(1899)

‎[AFFAIRE DREYFUS] Carte postale dreyfusarde appartenant à la série intitulée "Histoire d'un crime" (n°15)‎

‎Edouard Couturier, s.l. [Paris] s.d. (1899), 13,9x9cm, une carte postale.‎


‎Edition originale de cette carte postale appartenant à la série intitulée "Histoire d'un crime" (n°15) ; elle a été réalisée par Edouard Couturier et rehaussée en couleurs. Agréable exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR60.00 (€60.00 )

‎ANONYME COUTURIER Edouard‎

Reference : 80784

(1899)

‎[AFFAIRE DREYFUS] Carte postale dreyfusarde appartenant à la série intitulée "Histoire d'un crime" (n°18)‎

‎Edouard Couturier, s.l. [Paris] s.d. (1899), 13,9x9cm, une carte postale.‎


‎Edition originale de cette carte postale appartenant à la série intitulée "Histoire d'un crime" (n°18) ; elle a été réalisée par Edouard Couturier et rehaussée en couleurs. Agréable exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR60.00 (€60.00 )

‎[Les Deux-Collines] - ‎ ‎ANONYME ; DENON, Vivant ; [ LAURENT-VIBERT, Robert ] ‎

Reference : 61627

(1923)

‎Point de Lendemain, Conte par Vivant Denon [ Edition originale de l'adaptation - Livre dédicacé par l'auteur ]‎

‎Tiré à 100exemplaires par Les Deux-Collines pour leurs amis (n° 18), 1 vol. in-12 br. sous couverture en papier de riz estampé, Adapté à la scène par un Amateur d'Estampes, s.d., 1923, 60 pp. et 1 f.‎


‎Bel envoi de l'amateur d'estampes, auteur de cette adaptation, "à mon cher maître et ami, Edouard Aude, amateur de toutes choses belles au monde. RLaurentVibert, amateur d'estampes, Très affectueusement". Bon état (accroc marginal aux deux premiers ff., couv. très lég. frottée) pour ce rare exemplaire permettant d'identifier l'auteur de l'adaptation, l'amateur d'estampes et écrivain, industriel (patron de "Petrol-Hahn") et historien Robert Laurent-Vibert (1884-1925), ami du conservateur de la bibliothèque Méjanes, Edouard Aude.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR350.00 (€350.00 )

‎[de l'Imprimerie de J. Duval] - ‎ ‎ANONYME ; [ DUPUTEL, Pierre ]‎

Reference : 44544

(1816)

‎Bagatelles poétiques.‎

‎Nouvelle édition, 1 vol. in-8 br. d'époque, s.n. [ de l'Imprimerie de J. Duval ], Rouen, 1816, 4 ff., 111 pp. et 1 f.‎


‎Rare exemplaire de cette édition rouennaise signée par l'auteur et tirée à seulement 80 exemplaires. Etat très satisfaisant (petits mq. en dos, bel exemplaire par ailleurs) pour cette rare édition rouennaise. Pierre Duputel (1775-1851), bibliophile et homme de lettres, était membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR180.00 (€180.00 )

‎[ Imprimerie du "Progrès du Nord"] - ‎ ‎Anonyme ; [ LAPLACE, Emile ]‎

Reference : 54649

(1910)

‎Récréations d'un sélénophile. Causeries familières sur l'Astre des Nuits [ Edition originale - Livre dédicacé par l'auteur ]‎

‎1 vol. in-12 br., Imprimerie du "Progrès du Nord", 1910, 3 ff., 105 pp. et 1 carte dépliante de la Lune "vue à la lunette terrestre"‎


‎Bon état pour cet exemplaire enrichi d'un envoi de l'auteur "A mon excellent ami M. Cousteille" (et signé, puis daté et signé en fin d'ouvrage). Né à Cadouin en 1843, Emile Laplace, qui fut de son vivant économe au collège Henri IV de Bergerac, avait un nom prédestiné à l'astronomie ! Dans ce très curieux ouvrage, il évoque ses longues observations lunaires, mêlant la rigueur de l'observation scientifique à l'émotion du poète. L'auteur évoque toutes les questions posées alors par l'observation attentive de la Lune. L'ouvrage est de toute rareté. ‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR175.00 (€175.00 )

‎Anonyme ; [ LELONG-FERRAND Jacqueline ]‎

Reference : 55292

(1947)

‎Notes de cours manuscrites : Cours de Mécanique rationnelle. Mécanique du point. Cinématique (2 cahiers manuscrits)‎

‎2 cahiers d'écolier format in-8 manuscrit, circa 1946-1947‎


‎Intéressant ensemble des notes de cours, manuscrites, prises vers 1946-1947 par un étudiant girondin de la mathématicienne Jacqueline Lelong-Ferrand (1918-2014). Normalienne (Ulm), reçue première (avec Roger Apéry) à l'agrégation de mathématique en 1939, Jacqueline Lelong-Ferrand sera notamment chargée de cours à l'université de Bordeaux à partir de 1943. On joint trois coupures de presse (articles de Mme Lelong-Ferrand)‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR220.00 (€220.00 )

‎Anonyme ; OTTMANN, Maria Salome‎

Reference : 32456

(1852)

‎Album Amicorum ‎

‎1 vol. in-12 oblong reliure pleine chevrette imitation plein maroquin rouge à grain long, circa 1852, une dizaine de pages manuscrites, la plupart manifestement en allemand ou en dialecte alsacien, ou en français, avec plusieurs scènes découpées sur papier contrecollées sur papier de couleur, un dessin joint, une fleur séchée contrecollée avec texte, etc.‎


‎Etat satisfaisant (premiers ff. découpée, charmant document par ailleurs)‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR110.00 (€110.00 )

‎Anonyme ; [ PISOT, Charles ]‎

Reference : 55291

(1947)

‎Notes de cours manuscrites : Cours de Calcul des Probabilités [ 5 cahiers manuscrits circa 1947 ] On joint une L.A.S. de Charles Pisot datée du 14 novembre 1947‎

‎5 cahiers d'écolier format in-8 manuscrit, circa 1947‎


‎Intéressant ensemble des notes de cours, manuscrites, prises vers 1947 par un étudiant girondin du mathématicien français, normaline, major de l'agrégation en 1932 et futur spécialiste de la théorie des nombres Charles Pisot (1910-1984), alors jeune maître de conférences à l'Université de Bordeaux. Bon ensemble.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR350.00 (€350.00 )

‎[Anonyme] [REVOLUTION FRANCAISE]. ‎

Reference : AMO-4529

(1790)

‎[REVOLUTION FRANCAISE] CANTIQUE. Pour le 14 juillet 1790. ‎

‎S.n., [14 juillet] 1790 Manuscrit autographe anonyme. 2 pages. 36 vers (6 strophes de 6 vers) 1 bi-feuillet 21,7 x 16,8 cm. parfait état. Belle écriture parfaitement lisible. Pièce autographe inédite non encore attribuée.‎


‎Nous donnons ci-dessous l'intégralité de ce cantique jamais publié. Ils sont enfin brisés les fers Qu’avait forgés la tyrannie ; Sur les noirs cachots entr’ouverts De la Bastille démolie, Les braves français ont planté L’étendard de la liberté. Princes, ministres, courtisans, Déprédateurs de nos finances ; Nobles, seigneurs et intendants, Lâches oppresseurs de la France, Comme ils sont tous épouvantés A l’aspect de la liberté ! Ducs, chevaliers, comtes, marquis, Héros du nom de la naissance ! Vos vains titres sont abolis. On ne reconnait plus en France Que cette sainte égalité Qui convient à la liberté. Grand dieu qui fait régner les rois, Maître de tout ce qui respire ; Aujourd’hui courbés devant toi, Les citoyens de cet empire Prononcent en un chœur sacré Le serment de la liberté. Nous jurons tous respect aux lois, Fidélité à la patrie ; Nous jurons d’obéir au roi, De sacrifier notre vie Pour le maintien de la sûreté La garde de la liberté. Sois le vengeur de nos serments, Ô dieu qui punit les parjures ; Des despotes et des tyrans Purges à jamais la nature ; Fais luire à l’univers entier, Le flambeau de la liberté. Cette pièce en vers de circonstance a été écrite pour servir "pour le 14 juillet 1790". Le 14 juillet 1790 célèbre le premier anniversaire de la prise de la Bastille. C'est ce qu'on appelle alors la Fête de la Fédération, organisée par La Fayette alors Commandant de la Garde nationale de Paris. La prise de la Bastille fut l'un des événements inauguraux et emblématiques de la Révolution française. La fête de la Fédération fut organisée sur le Champs-de-Mars, à Paris. Louis XVI, roi de France, assiste à cette fête et y prête serment à la Nation et à la loi dans un climat d'unité nationale, en présence des députés des 83 départements de l'époque. Dès le 1er juillet 1790, 1 200 ouvriers commencent les travaux de terrassement. Ils sont nourris, mais mal payés et, quand on leur reproche leur lenteur, ils menacent de quitter le chantier. Il s’agit de transformer le Champ-de-Mars en un vaste cirque, d’une capacité de 100 000 spectateurs, au centre duquel doit s’élever l’autel de la patrie. On fait appel à la bonne volonté des Parisiens. Ils répondent en masse. Louis XVI vient de Saint-Cloud donner un coup de pioche, La Fayette, en manches de chemise, travaille comme un ouvrier. C'est bientôt une fourmilière humaine, où les ouvriers du faubourg Saint-Antoine côtoient les nobles, où les moines côtoient les bourgeois, où les courtisanes donnent la main aux dames des beaux quartiers. Les charbonniers, les bouchers, les imprimeurs viennent avec leurs bannières décorées de tricolore. On chante le Ah ! ça ira et autres couplets patriotiques. Les soldats se mêlent aux gardes nationaux. On héberge les fédérés venus de la province ; ils sont au moins 50 000. Les fédérés défilent avec leurs tambours et leurs drapeaux ; ils sont 100 000, y compris ceux de Paris. Les Parisiens prennent place sur les talus qu’on a élevés autour de l’esplanade.? La Fayette, commandant de la Garde nationale, en grand uniforme, arrive sur un cheval blanc et monte sur l’estrade. Il prête serment le premier, au nom des gardes nationaux fédérés : « Nous jurons de rester à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le roi et de protéger conformément aux lois la sûreté des personnes et des propriétés, la circulation des grains et des subsistances dans l'intérieur du royaume, la prescription des contributions publiques sous quelque forme qu'elle existe, et de demeurer unis à tous les Français par les liens indissolubles de la fraternité. ». Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, évêque d’Autun, célèbre la messe, entouré de 300 prêtres en surplis de cérémonie. En montant sur l'estrade, il aurait dit à La Fayette : « Par pitié, ne me faites pas rire ». Puis c'est au tour du président de l'Assemblée de prêter serment au nom des députés et des électeurs. Enfin, le roi prête à son tour serment de fidélité aux lois nouvelles : « Moi, roi des Français, je jure d'employer le pouvoir qui m'est délégué par la loi constitutionnelle de l'État, à maintenir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par moi et à faire exécuter les lois ». La reine, se levant et montrant le Dauphin, déclare : « Voilà mon fils, il s'unit, ainsi que moi, aux mêmes sentiments ». Le Marquis de Ferrières se souvient que : « ce mouvement inattendu fut payé par mille cris de : vive le roi, vive la reine, vive Monsieur le dauphin! » La multitude prête serment et on entonne un Te Deum, puis on se sépare au milieu des embrassements et des vivats dont beaucoup s’adressent à Louis XVI. Ferrières raconte : « C’était un spectacle digne de l’observation philosophique que cette foule d’hommes venus des parties les plus opposées de la France, entraînés par l’impulsion du caractère national, bannissant tout souvenir du passé, toute idée du présent, toute crainte de l’avenir, se livrant à une délicieuse insouciance. » On connait la suite ... Le 6 juillet 1880, le 14 juillet devient officiellement jour de la Fête nationale française, sur proposition du député Benjamin Raspail. L'année 1789 (prise de la Bastille chère aux républicains) ou 1790 (fête de la fédération chère aux conservateurs) n'est pas spécifiée par la loi afin de satisfaire les deux courants de l’époque. Cette période d'effervescence et d'euphorie révolutionnaire et patriotique fur l'occasion de centaines de chants et chansons patriotiques défendant la liberté, la patrie et le roi (ce qui changera bientôt). Malgré nos recherches nous n'avons trouvé aucune trace de ce cantique pour le 14 juillet 1790 commençant par "Ils ont enfin brisés les fers qu'avait forgés la tyrannie ..." et s'achevant par "Sois le vengeur de nos serments, Ô dieu qui punit les parjures ; Des despotes et des tyrans Purges à jamais la nature ; Fais luire à l’univers entier, Le flambeau de la liberté." L'écriture est belle et affirmée. Un grand nom de la révolution française se cache-t-il derrière ces quelques lignes ? C'est une possibilité qui mériterait d'être étudiée de très près. Plusieurs auteurs de renom se sont essayé aux chants révolutionnaires, notamment Marie-Joseph Chénier qui composa le Chant (hymne) du 14 juillet qui commence par ces vers : "Dieu du peuple et des rois, des cités, des campagnes, De Luther, de Calvin, des enfants d’Israël, Dieu que le Guèbre adore au pied de ses montagnes, En invoquant l’astre du ciel ! [...]". Notre Cantique n'a rien à envier aux meilleures productions versifiées de l'époque. ON JOINT : CHANSON DE TABLE, Pour la Fédération du 14 juillet 1790. Par J. S. L***, natif de Paris, garde nationale de Beaumont-sur-Oise. 4 pages in-8 (en feuilles). De l'imprimerie de Devaux, rue des Boucheries Saint-Honoré, N°7. Cette pièce en vers semble fort rare. Nous n'en n'avons trouvé la trace que dans un recueil factice de pièces révolutionnaires. Le thème de cette chanson et la loi, la liberté, la nation et le roi, le tout roulant sur un fond bacchique des plus réjouissants. Distribué aux passants dans la rue ces feuillets soumis aux vents, à la pluie et au temps n'ont pour ainsi dire pas été conservés et sans doute de très nombreux ont été perdus à jamais. Très rare. Cantique autographe inédit pour le 14 juillet 1790, pièce unique importante pour l'histoire de la révolution française, à laquelle on adjoint une Chanson imprimée pour la Fédération, pièce devenue introuvable. Ensemble des plus rares et évocateur d'une période révolutionnaire remplie d'effervescence et de fortes espérances. ‎

Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR4,400.00 (€4,400.00 )

‎ANONYME ; [ SAUVESTRE, Charles ; SAUVAITRE, Nicéphore Charles ]‎

Reference : 44521

(1861)

‎Manuscrit : Monita Secreta Societatis Jesu. Notes sur les Similitudes et 1er Cahier : différences existant entre trois éditions de 1718, 1824 et 1861 ; 2ème Cahier : Comparaison entre les traductions de 1845 et 1861‎

‎2 cahiers manuscrits in-8 format à l'italienne, de 15 et 13 feuillets, premier cahier daté du 14 septembre 1861‎


‎La provenance (du fonds de l'éditeur Edouard Dentu) et la date tendent à attribuer le manuscrit à l'écrivain Charles Sauvestre, qui publia plusieurs diverses éditions des Monita Secreta chez Dentu à partir de 1861. Les deux cahiers semblent avoir rédigés par Sauvestre et communiqués à l'éditeur, dans le cadre d'une défense contre des accusations de plagiat dans sa traduction.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR195.00 (€195.00 )

‎[Editions Spes] - ‎ ‎Anonyme ; VERINE‎

Reference : 54494

(1934)

‎L'Ecole des Parents. L'Education de l'Effort [ Livre dédicacé par l'auteur ]‎

‎1 vol. in-12 br., Editions Spes, Paris, s.d. [ 1934 ], 364 pp.‎


‎Exemplaire dédicacé par Vérine à l'écrivain bordelaise Jeanne Alleman alias Jean Balde (1885-1938). Proche du milieu littéraire bordelais réunit autour de Mauriac et de jean de La Ville de Mirmont, Jean Balde est la petite-nièce du folkloriste de la Gascogne Jean-François Bladé (ce qui explique son pseudonyme). Etat satisfaisant (couv. lég. frottée avec date au stylo en queue)‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR55.00 (€55.00 )

‎ANOUILH Jean‎

Reference : 80192

(1960)

‎Lettre autographe signée adressée à Carlo Rim‎

‎s.l. s.d. (circa 1960), 14x27cm, une feuille.‎


‎Lettre autographe signée de Jean Anouilh adressée à l'écrivain provençal, caricaturiste et cinéaste Carlo Rim qui fut notamment l'ami de Fernandel, de Raimu et Marcel Pagnol mais aussi d'André Salmon et Max Jacob (22 lignes et à l'encre bleue). "Cher Carlo Rim, je quitte Paris sans avoir réussi à vous téléphoner. Je vais vous demander une petite chose qui me fera un grand plaisir. J'ai une vieille amie, fille d'une encore plus vieille amie Odette Talazac que vous avez connue. Georgette Talazac qui est l'ex-femme de Jonatte de l'Opéra est embêtée. Elle est grosse, comique, délurée (45 ans). Je l'aide à figurer quand je peux (elle peut parler mais préfère revenir plusieurs fois invisible que dire une phrase et disparaître...) Tachez de la faire figurer chez vous vous m'obligerez beaucoup. Merci d'avance. Sympathiquement vôtre en attendant une autre légion d'hommes qui nous réussisse ! Jean Anouilh. Georgette Talazac 13 bd Malsherbes (sic) Paris." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR200.00 (€200.00 )
Previous 1 ... 32 33 34 35 ... 256 477 698 919 ... 921 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !