Previous 1 ... 250 251 252 253 ... 458 663 868 1073 ... 1076 Next Exact page number ? OK

‎CLIFF William‎

Reference : 81363

(1983)

‎America‎

‎Gallimard, Paris 1983, 14x20,5cm, broché.‎


‎Edition originale pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers. Deux taches claires sur le dos très légèrement insolé sans gravité. Envoi autographe signé de William Cliff à Christian Giudicelli : "Pour toi mon cher Christian cette longue et bizare errance, avec les sentiments de ton devoué. William." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR60.00 (€60.00 )

‎CLIFF William‎

Reference : 81356

(1976)

‎Ecrasez-le‎

‎Gallimard, Paris 1976, 14x20,5cm, broché.‎


‎Edition originale pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers, un des exemplaires du service de presse. Dos très légèrement insolé sans gravité. Envoi autographe signé de William Cliff à Christian Giudicelli : "Mon cher Christian, donne-toi donc un peu de temps pour lire un ou deux poèmes. Je t'embrasse. William." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR60.00 (€60.00 )

‎CLIFF (William) -‎

Reference : 43455

‎Journal d’un innocent. Poème.‎

‎ Paris : Gallimard, 1996. Un volume broché (14x20,5 cm), 146 pages. Édition originale sur papier courant (pas de grand papier annoncé) avec un envoi autographe signé de William Cliff. Bon état. ‎


Le Livre à Venir - Chantelle

Phone number : 06 44 78 76 58

EUR30.00 (€30.00 )

‎CLIFF (William).‎

Reference : 43454

‎Le Pain austral / Het Zuiderbrood.‎

‎ Ayeneux (Belgique) : Tétras Lyre, 1990. Édition bilingue, poèmes traduits en néerlandais par Frank de Crits. Un volume broché (14x20,4 cm), 61 pages. En frontispice une illustration de Petrus de Man. Édition originale sur papier courant (pas de grand papier annoncé) avec un envoi autographe signé de William Cliff à un ami. Bon état. ‎


Le Livre à Venir - Chantelle

Phone number : 06 44 78 76 58

EUR30.00 (€30.00 )

‎CLIFF William‎

Reference : 81353

(1978)

‎Marcher au charbon‎

‎Gallimard, Paris 1978, 14x20,5cm, broché.‎


‎Edition originale pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers, un des exemplaires du service de presse. Dos très légèrement insolé sans gravité. Envoi autographe signé de William Cliff à Christian Giudicelli : "A toi mon cher Christian, de tout coeur, William." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR60.00 (€60.00 )

‎CLOD'ARIA - (Suzanne Humbert-Droz dite) - née en 1916 - Poètesse française‎

Reference : GF23053

‎Carte Autographe Signée à Pierre Béarn - Fontenay-le-Comte le 13/11/1976 - ‎

‎ 1 page in12 - au dos d'un de ses poèmes imprimé -‎


‎Elle ne peut envoyer sa participation car elle est "fauchée pour six mois" - "Je ne pourrais qu'acheter le nouveau Florilège de Maurice Carême au profit du mandat des poètes" - Elle remercie pour "la Passerelle" "et toutes ses informations littéraires parisiennes si précieuses pour nous autres provinciaux"..-Elle parle souvent de lui avec Marjan et espère faire sa connaissance un jour à la capitale - Réouverture jeudi 11 avril 2024 - Nous traiterons vos commandes à ce moment là -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR50.00 (€50.00 )

‎CLONARD (Charles Richard SUTTON de)‎

Reference : 12151

(1858)

‎Lettre Autographe militaire signée de Clonard.‎

‎Lettre Autographe militaire signée de Charles Richard Sutton de Clonard (1805-1870). Il est neveu du maréchal Bugeaud. Ancien élève de l'Ecole Royale Militaire de Saint-Cyr, promotion 1825-1827. Il est lieutenant en 1831, capitaine en 1838, et colonel en 1852. Il est nommé général de brigade en 1857. Avec notice biographique au verso. -Au sujet des chevaux de sa division en 1858. -LAS 3 pages recto/verso pliées. Format in-8°(24x17). Très bon état.‎


Phone number : 09 67 04 07 48

EUR173.00 (€173.00 )

‎CLOOTS Jean-Baptiste de dit Anacharsis‎

Reference : 81438

(1792)

‎La République universelle ou adresse aux tyrannicides ‎

‎Chez Les Marchands de nouveautés, Paris An IV de la rédemption (1792), in-8 (12,5x20,5cm), (2 p.) 196 pp., relié.‎


‎| L'encre versée par l'Orateur du genre Humain | Très rare édition originale. Reliure en demi-veau fauve, dos lisse orné de fleurons et de doubles filets dorés, quelques frottements sur les mors, plats de cartonnage moutarde, gardes et contreplats de papier à la cuve, tranches mouchetées. Coiffe de tête absente (comme il se doit), mors frottés et quelques épidermures. Annotation manuscrite à la plume d'un ancien propriétaire en regard de la page de faux-titre concernant l'auteur : condamné à mort le 24 mars 1794. » Rarissime envoi autographe d'Anacharsis Cloots au révolutionnaire Nicolas Joseph Pâris : « Pour NJ Pâris de la part de l'auteur ». Cet ami de Danton et de Cloots, greffier du Tribunal révolutionnaire de Paris, fut plus connu sous son pseudonyme de Fabricius qu'il emprunta, comme son ami Cloots, à l'histoire des Républiques antiques. L'édition originale de cet ouvrage essentiel d'Anacharsis Cloots, dont les « divers autres écrits ne sont que des parties détachées » (Léonard Gallois, Histoire des Journaux et des journalistes de la Révolution française, 1846) est d'une grande rareté, et nous n'avons pu trouver aucun autre exemplaire enrichi d'un envoi autographe. Notre exemplaire est adressé à un autre révolutionnaire témoin des grands procès de la Terreur qui se rendit célèbre en prévenant Danton du complot de Robespierre et Marat, comme le racontera Victor Hugo dans Quatre-vingt-treize : « C'était le temps où l'expéditionnaire Fabricius Pâris regardait par le trou de la serrure ce que faisait le Comité de salut public. Ce qui, soit dit en passant, ne fut pas inutile, car ce fut Pâris qui avertit Danton la nuit du 30 au 31 mars 1794. » ALLONS ENFANTS DE TOUTES LES PATRIES Penseur révolutionnaire, Cloots est avant tout un penseur de la Révolution. Ce baron allemand dont la condition politique, sociale et économique ne le portait pas naturellement à prendre le parti d'une révolution populaire et bourgeoise, fut pourtant le plus ardent défenseur de l'universalisme porté par la Déclaration des Droits de l'Homme. « Nul, [parmi les Allemands exilés] ne s'est plus senti investi d'une mission philanthropique universelle que Johann Baptist Cloots qui rêvait d'une Internationale républicaine, ouvrant en cela la voie aux grands théoriciens socialistes de la génération suivante, le tailleur Wilhelm Weitling, l'instituteur Friedrich Mäurer, et bien évidemment Karl Marx qui eux aussi connurent l'exil à Paris. » (Thierry Feral, Plaidoyer pour une rénovation du discours historique sur l'Allemagne). Pourtant, comme le note Albert Soboul, « le grand visionnaire que fut ce banquier cosmopolite demeure un incompris de l'histoire. Seul Jaurès, porté par sa chaleur humaine et sa large vision de l'évolution historique, a compris, dans son Histoire socialiste de la Révolution française, ce que les anticipations d'Anacharsis Cloots pouvaient avoir de réaliste : ce grand visionnaire n'était pas un rêveur. » (Soboul Albert. Anacharsis Cloots, l'Orateur du genre humain. In Annales historiques de la Révolution française, n°239, 1980. pp. 29-58.) L'ÉTRANGER DE LA FAMILLE En réalité, la progressive suppression de Cloots de l'histoire de la Révolution est assez tardive. En 1792, l'aristocrate prussien prenant fait et cause pour la France des Sans-culottes est une des grandes célébrités de son époque: « Les boutiques de tous les libraires de Paris sont tapissées de ce que les uns appellent les lubies d'Anacharsis, et ce que beaucoup d'autres admirent comme les prophéties d'un sage, d'un véritable ami de l'humanité. » Les journaux s'arrachent ses articles : « C'était même une bonne fortune qu'une lettre ou un discours de Cloots, presque tous remarquables par l'originalité des idées qu'ils renfermaient, par le style, et surtout par sa constance à poursuivre l'objet de tous ses vux, qui était la République Universelle. » (Gallois, ibid). Dans son célèbre Précis historique de la Révolution françoise suivi des Réflexions politiques sur les circonstances, publié en 1792, Rabaut- Saint-Étienne dresse un portrait de Cloots qui nous éclaire sur l'aura de cet homme unique : « Il a paru en France un de ces hommes qui savent s'élancer du présent dans l'avenir : il a annoncé que le temps viendrait où tous les peuples n'en feraient qu'un, et où les haines nationales finiraient ; il a prédit la République des hommes et la nation unique ; il s'est fièrement appelé l'Orateur du genre humain, et a dit que tous les peuples de la terre étaient ses commettants ; il a prévu que la Déclaration des droits, passée d'Amérique en France, serait un jour la théologie sociale des hommes et la morale des familles humaines, vulgairement appelées nations. Il était Prussien et noble, et il s'est fait homme. Quelques-uns lui ont dit qu'il était un visionnaire, et il a répondu par ces paroles d'un écrivain philosophe (Soméri) : « On ferait un volume des fausses maximes accréditées dans le monde ; on y vit sur un petit fonds de principes dont fort peu de gens se sont avisés de reculer les bornes. Quelqu'un ose-t-il prendre l'essor et voir au-delà, il effraye ; c'est un esprit dangereux, c 'en est tout au moins un bizarre. [citation placée en exergue de la République universelle] » Cloots, français d'âme depuis longtemps, voulait dès 1786, rattacher la rive gauche du Rhin à la France (Vux d'un gallophile, 1786). Il fut d'ailleurs fait citoyen d'honneur de la France le 26 juin 1792, avec George Washington, Jeremy Bentham, James Madison, Joseph Priestley, William Wilberforce, James Macintosh, Alexander Hamilton et Thomas Paine (seul autre étranger, avec Cloots à avoir été élu représentant du peuple à la Convention). L'ORATEUR DU GENRE HUMAIN Mais c'est paradoxalement en tant qu'étranger qu'il contribuera à transformer une Révolution nationale en principe universel. Si l'instauration de la République en France, pourtant précédée par le Commonwealth anglais et la Constitution américaine, prit immédiatement une valeur internationale et reste aujourd'hui encore le modèle de toutes les révolutions démocratiques à travers le monde, c'est grâce à cette universalité que lui ont reconnu des penseurs tels que Cloots, comme le relèvera Jules Michelet : « Cette révolution nécessaire du dix-huitième siècle donne en métaphysique Kant et la Raison pure ; en pratique, la tentative religieuse de [Gilbert] Romme et d'Anacharsis Clootz, le culte de la Raison. » (Michelet, Histoire de la Révolution française, 1847) Dans La République universelle, celui qui se clame « Orateur du genre humain », opère comme Brissot et sa lutte contre la traite des Noirs, ou Olympe de Gouges et sa défense des droits de la femme, une véritable rationalisation du mouvement révolutionnaire pour en extraire l'essence universaliste, dans la lignée de la pensée des Lumières. C'est dans cette optique que lui vient l'idée de l'Ambassade du 19 juin 1790 : il se présente à la barrière de l'Assemblée comme le porte-parole d'un Comité d'étrangers représentatifs de tous les peuples de l'univers souffrant de l'arbitraire, et sollicite pour eux l'autorisation de participer comme tels à la Fête de la Fédération le 14 juillet suivant. La délégation ne manqua pas de surprendre et d'enthousiasmer la majorité des députés par sa composition et son pittoresque : on y reconnaissait des exilés politiques et certains des participants avaient revêtu leurs tenues nationales, parfois exotiques. Mais c'est bien sûr la harangue de Jean Baptiste Clootz qui porta l'émotion à son comble, nous explique le moniteur. En effet, dans son discours, le Clèvois de naissance et cosmopolite parisien qu'il est, demande que la Fête de la Fédération soit aussi celle du genre humain car « La trompette qui sonne la résurrection d'un grand peuple, clame-t-il, a retenti aux quatre coins du monde. Et les chants d'allégresse d'un cur de vingt-cinq millions d'hommes libres ont réveillé les peuples ensevelis dans un long esclavage. » À cette fin, il réclame pour son comité le droit de paraître officiellement le 14 juillet : « Jamais Ambassade ne fut plus sacrée ; nos lettres de créance ne sont pas tracées sur le parchemin, mais notre mission est gravée en chiffres ineffaçable dans le cur de tous les hommes. » Et surtout, justification suprême : « Quelles leçons pour les despotes ! Quelle consolation pour les peuples infortunés... » Le président de l'Assemblée De Menou donna son accord à l'« Orateur ». Au comble de l'émotion, le député Fermont proposa qu'on acclame la députation et Pétion exigea qu'on fasse imprimer et distribuer la harangue et la réponse du président, proposition qui fut acceptée à l'unanimité. Si les conservateurs tentèrent de la ruiner par le ridicule, il n'en resta pas moins que l'opération permit de faire de la Fête de la Fédération une fête des Droits universels de l'homme ! » (François Labbé, Anacharsis Cloots le Prussien francophile. Un philosophe au service de la Révolution française et universelle, 2000) La République universelle pose les fondements philosophiques de cette utopie internationaliste et nourrira la réflexion des grands penseurs tels que Jean Jaurès, Karl Marx, Engels et d'artistes et d'écrivains de toutes nations dont Joseph Beuys (pour qui Anacharsis est « un autre lui-même qui l'a précédé dans sa révolte, sa quête et son anticonformisme »), Italo Calvino (Le Baron perché étant une allégorie du philosophe) et surtout Herman Melville. C'est dans Moby Dick que l'on découvre la première occurrence de Cloots sous la plume de l'auteur américain pour décrire la composition de l'équipage du fameux baleinier, qualifié de « délégation d'Anacharsis Cloots de toutes les îles de la mer et des quatre coins du monde, accompagnant le vieil Achab sur le Péquod pour aller témoigner des torts du monde devant cette barre d'où peu d'entre eux sont revenus ». « An Anacharsis Clootz deputation from all the isles of the sea, and all the ends of the earth, accompanying Old Ahab in the Pequod to lay the world's grievances before that bar from which not very many of them ever come back. » (Herman Melville, Moby Dick) La référence n'est pas anodine comme le montrera le philosophe Cyril Lionel Robert James : « Ses candidats à la République universelle sont liés par le fait qu'ils travaillent ensemble sur le même baleinier. Ils forment une fédération mondiale d'ouvriers industriels modernes ». François Labbé considère même cette référence comme « une clé de la métaphore « mobydickienne » ; la quête d'Achab et l'action d'Anacharsis magnifiées l'une par l'autre. » Auteur d'une des plus belles utopies humanistes, Anacharsis « engage sa plume et sa vie dans les luttes d'idées du dernier quart du siècle [et] illustre le passage de la pensée des Lumières à l'activisme révolutionnaire [...].Sa ligne politique est claire : parvenir à la République universelle, seul cadre possible de son ambition philosophique, et indiquer à l'homme les voies de sa liberté. » Cette unique dédicace d'Anacharsis sur son uvre capitale à Fabricius Pâris, futur greffier du procès de Marie-Antoinette, constitue un inestimable témoignage de la courte vie de cet humaniste révolutionnaire, guillotiné à 34 ans, et de l'émergence d'une pensée mondialiste : « Insistons éternellement sur la fusion parfaite, sur la confédération des individus, sans quoi les corps reparaîtront avec l'esprit de corps. Et pourquoi les corporations sont-elles dangereuses ? C'est parce qu'il est plus difficile de les contenir sous la puissance légale, que les simples individus. L'ambition individuelle est aussi ardente que l'ambition collective ; mais la faiblesse de l'une change les disputes particulières en simples procès, pendant que la force de l'autre lui permet d'entreprendre des guerres sanglantes et rarement interrompues. Les corps provinciaux et les corps nationaux sont les plus grands fléaux du genre humain. Quelle ignorance, quelle barbarie de nous parquer en différentes corporations rivales, pendant que nous avons l'avantage d'habiter une des moindres planètes de la sphère céleste ! Nous multiplions nos jalousies, nos querelles, en divisant l'intérêt commun, la force commune. Un corps ne se fait pas la guerre à lui-même, et le genre humain vivra en paix, lorsqu'il ne formera qu'un seul corps, la Nation Unique » Provenance : Nicolas-Joseph Pâris, dit Fabricius (commissaire national à Lille et greffier du Tribunal révolutionnaire à Paris), puis bibliothèque Henri Joliet avec son ex-libris à la devise « Plus penser que dire » encollé sur la première garde. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR7,000.00 (€7,000.00 )

‎CLOSON - BILLOT, Jacques.‎

Reference : c3227

‎Entretiens avec Closon sur l'art, l' homme et la vie, recueillis par Jacques Billot.‎

‎ Paris, S.F.P., 1964 ; in-8°,broché, couverture blanche illustrée en couleurs au 1er plat, titre en noir et blanc; 155pp.,2pp.nch.,1f.; nombreuses reproductions des dessins, écrits et peintures de l' artiste en noir à pleine page.‎


‎Envoi autographe signé de Jacques Billot à R.L. Dupuy.(CO2) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR23.00 (€23.00 )

‎CLOSSON Hermann‎

Reference : 011588

(1925)

‎Le Cavalier seul‎

‎Paris Éditions du Disque Vert - Se trouve chez Vandenberg 1925 In-8 Broché ‎


‎EDITION ORIGINALE. Envoi autographe signé et daté de Closson. Très bon 0‎

Phone number : 01 42 66 38 10

EUR50.00 (€50.00 )

‎CLOSSON Hermann‎

Reference : 82Bi

(1937)

‎Le Scribe Accroupi‎

‎Bruxelles Nouvelle société D'editions 1937 In8 141 pages - broché - long envoi de l'auteur - trés bon etat‎


‎Très bon Signé par l'auteur ‎

L'Encrivore - Vendôme
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 0033 (0)6 859 610 48

EUR48.00 (€48.00 )

‎CLOSTERMANN Pierre:‎

Reference : 15453

(1948)

‎Le grand cirque. Souvenirs d'un pilote de chasse français dans la R.A.F.‎

‎Paris, Flammarion, 1948. In-8 de [2]-306-[4] pages, demi-basane blonde, dos à 4 nerfs, pièces de titre noires, couverture conservée. ‎


‎Illustré de photographies hors-texte en noir et de quelques croquis in-texte. Edition originale sur papier courant, exemplaire agrémenté d'un envoi autographe signé de l'auteur. Dos un peu frotté et passé. ‎

Phone number : +4122 310 20 50

CHF100.00 (€102.35 )

‎CLOSTERMANN Pierre‎

Reference : 80706

(2005)

‎Une vie pas comme les autres - Mémoires‎

‎Flammarion, Paris 2005, 15x24cm, broché.‎


‎Edition originale pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers. Agréable exemplaire malgré une trace de pliure en angle supérieur droit du premier plat. Iconographie. Affectueux et bel envoi autographe signé de Pierre Clostermann à son fils : "Pour mon Jean Pierre, avec toute mon affection, cette histoire dont tu as indirectement vécu une grande partie... Dans mon cher "rameur" et bien d'autres choses. Tu as réalisé tous les espoirs que j'avais mis en toi ! Ton papa Pierre Clostermann." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR250.00 (€250.00 )

‎CLOT]‎

Reference : 9973

(1988)

‎René-Jean Clot.‎

‎ N° spécial des "Cahiers bleus" 1988 1 vol. broché in-4, broché, couverture illustrée, 142 pp., nombreuses illustrations. Textes inédits et hommages par P. Gascar, M. Ragon, J. Brenner, F. Mauriac, M. Jouhandeau, J. Roy, etc. Bel envoi de René-Jean Clot (non signé). Bon état.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR15.00 (€15.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 86234

(1992)

‎Allégresse d'adieu.‎

‎Paris Librairie Bleue, coll. "Poésie" 1992 1 vol. broché in-8, broché, couverture illustrée, 157 pp., 7 dessins de l'auteur à pleine page. Edition originale à tirage limité. Exemplaire enrichi d'un envoi de l'auteur à G.-E. Clancier accompagné d'un dessin original. Très bon exemplaire.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR30.00 (€30.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 9966

(1992)

‎Allégresse d'adieu. Poèmes.‎

‎Paris Librairie Bleue, coll. "Poésie" 1992 1 vol. broché in-8, broché, couverture illustrée, 157 pp. Edition originale illustrée de 7 dessins de l'auteur à pleine page. Exemplaire enrichi d'un envoi et d'une lettre à Jacques Brenner, datée de 1992, où René-Jean Clot regrette que Grasset ait refusé d'éditer ces poèmes (2 pages in-8, enveloppe conservée).‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR40.00 (€40.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 9967

(1989)

‎La femme et les masques. Pièce en trois actes.‎

‎Lausanne L'Age d'Homme, coll. "Théâtre vivant" 1989 1 vol. broché in-8, broché, couverture illustrée, 141 pp. Edition originale de cette pièce sur le pouvoir maléfique de l'argent dans le monde de l'art, où l'on voit Lucifer s'incarner dans la peau d'un marchand de tableaux à l'affût des Christ en majesté et des vierges médiévales... Envoi de l'auteur à Jacques Brenner assorti d'un dessin original à l'encre.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR50.00 (€50.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 9971

(1988)

‎La Neige en enfer.‎

‎Paris Marin Sell 1988 1 vol. broché in-8 étroit, broché, couverture illustrée et rempliée, 186 pp., portrait-frontispice. Edition originale avec un bel envoi de l'auteur à Jacques Brenner à qui ces récits oniriques sont dédiés.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR30.00 (€30.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 4030

(1942)

‎L'Escalier ou le paysage intérieur.‎

‎Alger Charlot 1942 1 vol. Broché in-8, broché, non paginé (20 ff.). Edition originale illustrée de 3 dessins hors-texte de l'auteur. Tirage unique à 450 exemplaires numérotés sur Pont de Claix, celui-ci enrichi d'un envoi de l'auteur à Georges-Emmanuel Clancier, daté du 5 mai 1942 à Alger. Couverture partiellement brunie, sinon bel exemplaire.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR60.00 (€60.00 )

‎CLOT René-Jean‎

Reference : 15284

(1942)

‎L'escalier ou le paysage intérieur‎

‎Edmond Charlot, Alger 1942, in 8 (15x18cm), broché.‎


‎Edition originale tirée à 450 exemplaires sur Pont de Claix (N°383). Un envoi signé à Alger le 29/05/42. Broché. couverture gauffrée. 2 petite tâches pâles sur le premier plat. Récit illustré de trois dessins de l'auteur. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR90.00 (€90.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 67797

‎Lettre autographe signée adressée à Jacques Peuchmaurd de la revue "Arts".‎

‎ 1 page in-8, à son en-tête imprimé, 29 mars 1953. Belle lettre sur la contingence du métier d'écrivain : "Je vous remercie de votre bonne critique - moi qui ai toujours une faiblesse pour les éreintages - à propos de mon dernier livre [Le Mât de cocagne] : Oui il est sincère et poignant mais je rate mes livres. Je me vois les rater, ce qui me donne une étrange impression d'intensité, de remise en charge. Je suis contre l'écriture figée vous savez, stratifiée et agrégée des Lettres... Pour moi, il faut appeler les morts à son secours et mettre l'hallucination dans l'encre afin que cette vie ne soit pas seulement réduite à la vie mais à autre chose que nous n'aurons jamais et qui est pierre et vérité dans le Songe".‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR50.00 (€50.00 )

‎CLOT (René-Jean).‎

Reference : 67781

‎Manuscrit autographe signé.‎

‎ 2 pages in-4, 15 avril 1953. Article destiné à répondre à l'enquête de la revue hebdomadaire "Arts" : "un écrivain doit-il avoir un second métier ?". "Il est clair que cette société n'a pas besoin de notre art, il est absolument certain que notre pensée ne peut changer quelque chose à ce monde egoïste, exsangue et sans coeur. Les directeurs de banque, les généraux, les prêtres, les boulangers, les agrégés, avec tant d'autres, n'ont pas besoin de notre art... Gagner sa vie avec un second métier, c'est un peu se réchauffer les doigts avant d'attaquer son propre ouvrage... En gagnant sa vie avec des hommes qui ne s'intéressent pas à son art, l'écrivain peut apprendre le secret qui les fait vivre". On joint deux lettres autographes signées du même adressées à Jacques Peuchmaurd, de la Revue "Arts" (2 pages in-8 dont une à son en-tête imprimé, 4 et 17 juin 1953). ‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR100.00 (€100.00 )

‎CLOT René-Jean - (Ben Chicao 1913 - ?) - Poète et peintre français ‎

Reference : GF20299

‎Lettre Autographe Signée "rjct"à André Rolland de Renéville - Le 23 janvier 1952 - ‎

‎ 1 page in8 - bon état -‎


‎Belle lettre: "J'ai eu bien honte d'avoir un prix [des deux magots] car tout ce qui nous nomme est écho de notre apparence" - Mais le repas était bon et les gens gentils - Il a moins pensé à son procès - Puis: "Je sais que je vais mourir un jour et les progrès que je veux faire me relient à ma naissance....Je gagne ma vie comme un casseur de pierres dans un bitumeux tableau de Courbet..."- Réouverture jeudi 11 avril 2024 - Nous traiterons vos commandes à ce moment là -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR200.00 (€200.00 )

‎CLOT René-Jean - (Ben Chicao 1913 - ?) - Poète et peintre français ‎

Reference : GF15995

‎Lettre Autographe Signée à André Rolland de Renéville - Versailles le 29 mai 1952 -‎

‎ 1 page in8 - bon état -‎


‎Demande de rendez vous - Puis il se plaint de ne pouvoir se concentrer sur un livre sur lequel il a "gratté tout l'hiver". "Je ne conçois pas un livre sans l'unité secrète; or avec cette vie qui nous oblige à gagner notre pain tous les jours hors des murs, l'unité est un os jeté aux chiens." Cependant il ne se plaint pas et essaie de vivre avec le "sentiment du merveilleux"...- Réouverture jeudi 11 avril 2024 - Nous traiterons vos commandes à ce moment là -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR150.00 (€150.00 )

‎CLOT René-Jean - (Ben Chicao 1913 - ?) - Poète et peintre français ‎

Reference : GF17862

‎Lettre Autographe Signée à André Rolland de Renéville - Versailles le 22 mars 1952 - ‎

‎ 1 page in12 + adresse - bon état -‎


‎Il lui exprime toute sa reconnaissance pour son soutien - "J'étais innocent mais comment le prouver à l'intérieur d'une faute? En ne me condamnant point, le tribunal ne m'excluait pas d'un certain ordre. J'aurais été si riste de m'aigrir le coeur..."...."Moi, avec mes livres, je traverse une expérience d'opacité; mais j'arriverai à la transparence."- Réouverture jeudi 11 avril 2024 - Nous traiterons vos commandes à ce moment là -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR180.00 (€180.00 )
Previous 1 ... 250 251 252 253 ... 458 663 868 1073 ... 1076 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !