Sort by
1 2 3 4 ... 6 Next Exact page number ? OK

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19323

(1987)

‎"Balenciaga".‎

‎ 1987 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, (1987-1992), 42 x 23 cm. ‎


‎La silhouette longiligne joue avec les codes des couleurs du sud, en superposant les matières et les couleurs. La ceinture graphique en rouge et rose contraste avec l'imprimé noir de la robe.Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde: on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19319

(1982)

‎"Balenciaga 1982".‎

‎ 1982 Dessin aux feutres de couleurs, signé en bas à droite, 1982, 42 x 30 cm, encadré. ‎


‎Modèle emblématique de la maison BALENCIAGA, qui réactualise les sources hispanisantes : ici, la longue jupe à volants du flamenco est raccourcie, et le costume agrémenté d'accessoires. Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR350.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 20989

(1986)

‎"Couple nu enlassé".‎

‎ 1986 Fusain sur papier, signé au feutre noir en bas à droite, (1980), 65 x 49 cm. ‎


‎Un homme et une femme se tiennent debout nus. Elle les cheveux longs pose sa tête sur l'épaule de l'homme qui lui rend un baiser. Michel GOMA par son trait mélange les deux corps qui deviennent ainsi fusionnels. Michel GOMA (Moncrabeau 1932) est un couturiers français cosmopolite. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". Déchirures marginales. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19243

(1985)

‎"Dos nu croisé".‎

‎ 1985 Feutres noir et de couleurs sur papier, (1985), 50 x 29.5 cm, signé en bas. ‎


‎L'artiste livre une interprétation personnelle de la mode des années 1980, très féminine. Les années 80 proposent une mode destructurées, aux formes nettes et pointues. Pour la première fois, la mode en France est considérée comme un des Beaux-arts et exposée dans les galeries et musées, de même que les top-modèles commencent à devenir des stars. La mode est volontiers affirmée, mixant une multiplicité de couleurs et de détails.Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19322

‎"Etude - 1992".‎

‎ Feutres de couleurs, signé en bas à droite. ‎


‎Etude de mode réalisée en 1992. La mode de ces années est marquée par des phénomènes sociopolitiques forts (chômage, chute du mur). Les pièces basiques des années précédentes (jean, pull marin, caban), sont ressorties et accessoirisées. En parallèle, le luxe se développe à nouveau Michel GOMA mixe habillement les coupes et les couleurs sobres avec des accessoires fantaisistes (boutons dorés, colliers, fleurs de tissu).Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19318

(2006)

‎"Etude de chapeaux".‎

‎ 2006 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, daté, 2006, 30 x 21 cm. ‎


‎Deux études de chapeaux pour lesquels l'artiste a joué avec le plissé du tissu qui structure la forme de la coiffure. La première étude montre une coiffure étagée, en bleu et rose fuschia, et la seconde un petit bibi bleu cyan agrémenté d'une fleur. Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle. Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR150.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19326

(1958)

‎"Haute couture 1958".‎

‎ 1958 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, 1958, 42 x 23 cm. ‎


‎La silhouette longiligne de la jeune femme est habillée d'une robe rouge très ajustée, rehaussée d'un col blanc.Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19325

(1980)

‎"Haute couture multicolore - Patou".‎

‎ 1980 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, (1980), 42 x 29.8 cm. ‎


‎Inspiration africaine pour une robe blanche, décolleté croisé, long tombé plissé. Des bracelets ethniques aux lourdes pierreries ornent les bras du modèle, sur un fond d'arc en ciel. Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19320

(1973)

‎"La Vicomtesse de Ribes - 1975".‎

‎ 1973 Feutres de couleurs, rehauts dorés, signé en bas à droite, 1973, 55 x 24 cm. ‎


‎Croquis réalisé dans les tons vert et bleu en 1972, alors que le couturier travaille pour Patou Haute Couture et sa ligne de prêt à porter. La modernité de l'ensemble, proposant une coupe flottante tout en restant seyant, est saisissante. Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR350.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19317

(2008)

‎"Ligne Laitue - Renard rouge, satin noir".‎

‎ 2008 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, daté, 2008, 30 x 21 cm. ‎


‎En 2008, Michel GOMA réalise une ligne "Laitue". Les femmes présentent des formes pommées, aux tissus qui s'évasent en partant du coeur. Modèle en satin rouge et noir d'une grande élégance.Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 20970

(1958)

‎"Nu au regard de côté".‎

‎ 1958 Fusain sur papier beige, signé au feutre noir en bas à droite, (1980), 65 x 49 cm. ‎


‎Une femme de face, le corps tracé au fusain noir, regarde de côté. L'artiste réduit le corps à un trait simple, plus ou moins appuyé. Michel Goma crée avec une ligne comme il a su créer une ligne pour les grands couturiers. Michel GOMA (Moncrabeau 1932) est un couturier français cosmopolite. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". Déchirures marginales. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 20982

(1958)

‎"Nu déhanché".‎

‎ 1958 Fusain sur papier, signé au feutre noir en bas à droite,(1980), 65 x 49 cm. ‎


‎Michel Goma fait une étude de femme. Elle se tient debout avec un léger déhanchement, ses mains derrière le dos. De longs cheveux noirs coulent derrière sa nuque. Une fois de plus, il ne suffit que de quelques traits à l'artiste pour mettre en scène celle qui pose. Michel GOMA (Moncrabeau 1932) est un couturier français cosmopolite. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". Déchirures marginales. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 20983

(1986)

‎"Nu en courbes assise".‎

‎ 1986 Fusain sur papier, signé au feutre noir en bas à droite, annoté au dos "Beaux-Arts 1986", 65 x 49 cm. ‎


‎Michel Goma crée avec l'assurance du trait et une alliance de courbes tracées au fusain, un corps de femme. Elle est assise et nue, son visage réduit à un oeil et un trait droit pour le nez, une poitrine légèrement soulignée, une toison noire et des courbes pour le dessin du corps longiligne. Michel GOMA (Moncrabeau 1932) est un couturiers français cosmopolite. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". Déchirures marginales. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19324

(1962)

‎"Patou Haute Couture".‎

‎ 1962 Feutres de couleurs et gouache, signé en bas à droite, (1962-1973), 44 x 28 cm. ‎


‎Dessin structuré et graphique en orange et noir, rehauts de gouache. Deux jeunes filles semblent rejouer "Les Parapluies de Cherbourg". Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19316

(1965)

‎"Patou - Quatre croquis féminins".‎

‎ 1965 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, (1965), 30 x 23 cm. ‎


‎Quatre croquis avec indications de tissus (velours soyeux, velours Léonard, crêpe, crêpe de soie, flanelle). Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎[GOMA (Michel).] - ‎ ‎‎

Reference : 19321

(1974)

‎"Tissu italien - 1974".‎

‎ 1974 Feutres de couleurs, signé en bas à droite, 1974, 49 x 21 cm. ‎


‎Croquis pour la ligne de prêt à porter lancée par Michel GOMA.Michel GOMA (né à Moncrabeau en 1932) est un des couturiers français des plus cosmopolites. Artiste formé chez Jeanne LAFAURIE en 1951, il ouvre sa première maison à Paris (1958-1963), puis travaille pour Jean PATOU (1963-1974). Passionné d'opéra, il sera le mentor des talents les plus prometteurs, comme Jean Paul GAUTIER. Il lance sa maison de couture en 1975. Aux côtés des influences espagnoles de BALENCIAGA, il travaille au Japon depuis les années 1970. Eclectique, mais exigent, il prête ses talents à de nombreuses marques et supports : les voitures NISSAN, CRAVEN, Delphine SEYRIG et Farah DIBA, les pièces d'Harold PINTER... Il travaille la matière de façon ample et ronde : on trouve dans ses modèles volants bouffants et corsets. Après la mort de BALENCIAGA en 1972, la maison c'est Michel GOMA qui est choisi comme directeur artistique de la marque. Il saura rester fidèle aux références hispanisantes de son prédecesseur en inovant dans les matières et la fluidité des coupes, qui deviennent plus fonctionnelles. En 1987, il donne à la marque une nouvelle visibilité en impulsant sa ligne de prêt-à-porter. Guy MONREAL lui consacre à cette occasion un élogieux article dans L'Officiel de la Mode (N°736, 1987) : "Il vient d'inventer une jeune femme, dynamique et spirituelle.Il l'habille de jupes toupie et de jupons «cancan» pour le cocktail, de décolletés corbeille, de volants spirale et de manches lampion pour le soir.Et en hommage au grand cristobal, il la magnifie au finale de la collection avec des robes d'infante aux corsets brodés, aux jupes généreuses et bruissantes, à la somptuosité désamorcée par l'humour". ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR300.00

‎ACKERMANN (Eugène) -‎

Reference : 35105

‎Au pays du caoutchouc -‎

‎ Rixheim : Imprimerie F. Sutter & Cie, 1900 - in-12 (20,5x12,7 cm) broché, 61 pages - illustré de 3 vues phototypiques - couverture fragile (manque en bas et haut du dos, petits manques en coins, papier jauni) mais intérieur bien frais - ‎


‎L'industrie extractive du caoutchouc de Para au Brésil - Eugène Ackermann, ingénieur civil des mines chargé en 1900 de la direction du laboratoire de chimie et de la commission d'assainissement de Para - ‎

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR45.00

‎Anonyme (Rubber Grower's Association)‎

Reference : 20302

(1929)

‎Les tapis de caoutchouc‎

‎ Rubber Grower's Association & Revue générale du Caoutchouc, 1929. In-8 (22 x 14 cm) broché, couverture imprimée, 54 p., 10 planches couleurs, 2 planches en noir, publicités en couleurs en début d'ouvrage. Coin supérieur de la couverture pliée.‎


‎Plaisante publication illustrée détaillant : la fabrication de revêtements de planchers en caoutchouc, les divers types de revêtements de planchers en caoutchouc, les planchers ou surfaces de pose, adhésifs, la pose des revêtements en caoutchouc, les possibilités d'adaptation des revêtements de planchers en caoutchouc, les revêtements de planches en caoutchouc sur les navires, rapport d'un architecte indépentant sur quelques exemples londoniens (hôpitaux, pensionnats, ...). ‎

Phone number : 04 78 30 94 84

EUR30.00

‎Art Press - Directeur : Louis Dalmas - Rédactrice en chef : Catherine Millet‎

Reference : 18033

(1719)

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR15.00

‎Art Press - Directeur : Louis Dalmas - Rédactrice en chef : Catherine Millet‎

Reference : 99603

(1978)

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR14.00

‎Art Press - InternationalDirecteur : Louis Dalmas‎

Reference : 57011

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR12.00

‎Auguste CHEVALIER et Jean LE BRAS‎

Reference : LFA-126716458

(1945)

‎Le CAOUTCHOUC‎

‎Un ouvrage de 127 pages, format 115 x 175 mm, broché, publié en 1945, Presses Universitaires de France, collection "Que Sais-je ?", bon état‎


Phone number : 04 74 33 45 19

EUR3.00

‎BERLIOZ Jacques‎

Reference : 7Cl

(1962)

‎Les Oiseaux‎

‎Paris Puf 1962 11x17,5 127 pages - Que Sais Je , N.1012 - bon etat‎


‎Bon ‎

L'Encrivore - Vendôme
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 0033 (0)6 859 610 48

EUR2.40

‎BISSCHOP, Marcel.‎

Reference : 79680

‎Nous sommes tous des cannibales. Précédé de la Lettre de Stanley au journal «Times», Septembre 1896.‎

‎S.l.n.d. in-8, 173 pp., illustrations. Broche, couverture illustree.-‎


‎Bon etat. [CL-6] Le Mensonge du Génocide‎

Phone number : 07 80 01 72 79

EUR22.28

‎BLETTERIE, R.‎

Reference : 73825

‎Michelin, Clermond-Ferrand capitale du pneu - 1900-1920.‎

‎Avallon, Edition de Civry, 1981. in-4 carré, 155 pp., broché, couv. ill à rabats. Très riche iconographie en noir.‎


‎Bel exemplaire. [GD8/5] ‎

Phone number : 07 80 01 72 79

EUR37.40
1 2 3 4 ... 6 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Rubber

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !