Sort by
1 2 3 4 ... 20 Next Exact page number ? OK

Reference : KXI-7879

(1949)

‎1848, le livre du centenaire ‎

‎Paris éditions Atlas 1949 xi , 333 p. illustrations en noir dans le texte, 40 planches en noir hors-texte, bibliographie in-folio Demi-chagrin cerise moderne, dos à 2 nerfs orné d'un bonnet phrygien doré, titre doré, tête dorée, couvertures et dos conservés Bel exemplaire ‎


‎ouvrage publié sous la direction de Charles Moulin ; [Préface de Jean Cassou, illustrations de Sanz Martinez, photographies de Marqueton et Meurisse] La France de 1848 et les journées révolutionnaires qui mirent fin à la Monarchie de Juillet. Intéressante et riche iconographie‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR100.00

Reference : KXI-20136

(1949)

‎1848, le livre du centenaire ‎

‎Paris Editions Atlas 1949 xi , 331 p. illustrations en noir dans le texte, 40 planches en noir hors-texte, bibliographie in-folio, 24,2 x 31,5 cm Broché, couverture illustrée de l'éditeur Petits défauts à la couverture, exemplaire à l'intérieur en bon état ‎


‎ouvrage publié sous la direction de Charles Moulin ; [préface de Jean Cassou, illustrations de Sanz Martinez, photographies de Marqueton et Meurisse] La France de 1848 et les journées révolutionnaires qui mirent fin à la Monarchie de Juillet. Intéressante et riche iconographie‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR70.00

Reference : KXI-16216

(1834)

‎Analyse des votes des conseils généraux de département sur divers objets d'administration et d'utilité publique, soit locale, soit générale [Sessions de 1833, 1834, 1835] ‎

‎Paris de l'Imprimerie Royale 1834-1836 209 , 156 , 208 p. 3 volumes in-4 Brochés Couvertures défraîchies, quelques mouillures claires au troisième volume, néanmoins bon exemplaire à l'intérieur en bonne condition ‎


‎France, Ministère de l'intérieur Ces rapports sont précieux pour l'étude de l'administration des régions sous la Monarchie de Juillet. Ils furent publiés sous cette forme par ordre du Ministre de l'intérieur à partir de l'An IX (1801) sous le titre, Analyse des procès-verbaux des conseils généraux de département, puis Analyse des votes des conseils généraux de département [1823-1838] et enfin Analyse des voeux des conseils généraux de département sur divers objets d'administration et d'utilité publique, soit locale, soit générale [1839-1895]‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR90.00

Reference : KXI-20399

(1831)

‎Annuaire du département de la Sarthe, année 1831 [avec un] tableau des Assemblées nationales tenues en France depuis l'an 422 jusqu'à 1831, suite‎

‎Au Mans Chez Monnoyer, imprimeur du Roi et de M. le Préfet, rue St-Dominique, n° 1 1831 [18] , xii , 467 , [4] p. petit in-12, 8,2 x 14,3 cm Broché, couverture bleue imprimée de l'éditeur Bon exemplaire à l'intérieur exempt de rousseurs ‎


‎par Dagoneau Peu fréquent. Sous la forme d'un petit almanach, l'ouvrage nous présente dans la Sarthe le changement de régime qui suivit la Révolution de 1830, à savoir la fin de la Restauration et les débuts de la Monarchie de Juillet, avec la montée sur le trône de Louis-Philippe Ier et la nouvelle Charte constitutionnelle‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR50.00

Reference : 459

(1837)

‎[Attentat contre Louis-Philippe]. Cour des Pairs. Attentat du 27 Décembre 1836. Procédure. Dépositions de témoins. ‎

‎Paris Imprimerie Royale 1837 4 Paris, Imprimerie Royale, 1837. In-4 de 1 f.n.ch. 275 pp. Arrêt du Mercredi 5 Avril 1837. Acte d'accusation. Paris, Imprimerie Royale, 1837. In-4 de 1 f.n.ch. 41 pp. Interrogatoires des accusés. Paris, Imprimerie Royale, 1837. In-4 de 1 f.n.ch. 210 pp. Cour des Pairs. Attentat du 27 Décembre 1836. Rapport fait à la cour par M. Barthe. Paris, Imprimerie Royale, 1837. In-4 de 1 f.n.ch. 87 pp. Exemplaire d'Épreuve du rapport de Félix Barthe. Ensemble 4 volumes in-4 brochés, couvertures bleues imprimées. ‎


‎Première édition de ces quatre documents imprimés à la suite de l'attentat commis par Meunier sur la personne de Louis-Philippe le 27 Décembre 1836. Bel exemplaire broché. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR550.00

Reference : 41298

(1814)

‎[Aérostation. 1814]. Cortège du Roi Louis XVIII se rendant du palais des Tuileries par les quais à l'Hôtel de Ville, pour assister à la fête qui lui fut donnée par la ville de Paris, en réjouissance du rétablissement du Trône des Bourbons.‎

‎À Paris chez Madame V.e Chereau rue Saint Jacques n° 10 1814 1 vol. [À Paris, chez Madame V.e Chereau rue Saint Jacques n° 10, 1814 ]. Gravure à l'eau-forte, coloriée (26,2 x 40,5 cm). ‎


‎« Le 29 août 1814 la ville de Paris offre une fête au roi restauré en réjouissance du rétablissement du tròne . . Des animaux de toutes les espèces, en baudruche parcourent le ciel » (Les ballons et les voyages aériens : Enyclopédie sur les moyens de transports de Fulgence Marion, Ligaran). Vue d'optique coloriée à l'époque de la procession accompagnant le carrosse royal sur la place de l'Hôtel-de-Ville qu'on aperçoit au fond, à droite ; quatre ballons sont dans les airs dont deux suspendent des cavaliers avec leurs montures et les deux autres deux chiens dont un suspendu par un troisième chien. Dans la marge supérieure : « Fête donnée par la Ville de Paris à Louis XVIII le 29 août 1814 ».Marges latérales rognées et petit manque angulaire (adresse) sans atteinte à la gravure. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR600.00

Reference : 15425

(1821)

‎[BERRY (Charles Ferdinand de Bourbon, duc de)]. Le Duc de Berry, ou Vertus et belles actions d'un Bourbon.‎

‎Paris Papy Descabane 1821 1 Paris, Papy Descabane, 1821. 12 planches sous serpente reliées en 1 vol. in-4, demi-basane fauve, plats recouverts de papier maroquiné rouge, dos lisse orné de filets dorés, les 2 plats de couverture imprimée conservés (reliure de l'époque). ‎


‎Joli livre destiné aux enfants, Suite complète dont un portrait du duc de Berry dessiné par Colin et gravé par Jazet et onze planches hagiographiques gravées à la manière noire par Charron, Hocquart jeune, Jazet et Paul d'après Chasselat, Defenne, Fragonard, Lordon, Martinet et Pêcheux - les mêmes que celles qui avaient illustré l'ouvrage de Hocquart paru chez Didot l'année précédente suite à la mort du duc de Berry le 14 février 1820 victime d’un attentat perpétré la veille à sa sortie de l’opéra. Charles-Ferdinand d’Artois, duc de Berry, né à Versailles le 24 janvier 1778 était un prince de la maison de Bourbon, fils du comte d’Artois, futur Charles X et de Marie-Thérèse de Savoie. Très bon exemplaire. Mors et coins frottés. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR1,000.00

Reference : 10712

(1843)

‎Calendrier pour l'année 1843.‎

‎A Rouen Chez Mégard 1843 1 A Rouen, Chez Mégard, 1843. Affiche (43 x 53 cm) monté sur carton souple. ‎


‎Bois gravé par Numa de Lalu en bandeau : Mort et obsèques de son Altesse Royale Monseigneur le duc d'Orléans suivi de son compte-rendu encadrant le calendrier. Ferdinand Philippe Louis Charles Éric Rosalino d'Orléans, né le 3 septembre 1810 à Palerme et mort le 13 juillet 1842 à Neuilly-sur-Seine, duc de Chartres puis duc d’Orléans et prince royal de France, était le fils aîné de Louis-Philippe Ier, roi des Français et de Marie Amélie de Bourbon, princesse des Deux-Siciles. Petits manques de papier à deux coins sans atteinte à la gravure. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR200.00

Reference : 12112

(1820)

‎[Canard]. Relation circonstanciée de l'Arrêt rendu par la Cour d'assises de Versailles qui condamne à la peine de mort, les nommés Morinet, Péchard et Morin, atteints et convaincus de meurtre et de vol à main armée au presbytère du Curé de Guillerval, près d'Etampes.‎

‎Paris De l'imprimerie de Vigor Renaudiere 1820 1 Paris, De l'imprimerie de Vigor Renaudiere, 1820. In-folio de 2 pages (43 x 28 cm). ‎


‎Canard de 1820 illustré d'un bois gravé (18,5 x 12,5 cm) qui relate l'affaire des chauffeurs assassins du curé de Guillerval et les « moyens employés par ces scélérats pour s'introduire pendant la nuit au domicile de M. Travers ; détails des persécutions que ces monstres ont fait endurer à leur victime ; cruautés commises par ces brigands qui ont chauffé les pieds du respectable vieillard âgé de 77 ans pour lui faire avouer où était son argent ; comment ils lui mirent un pistolet sous la gorge menaçant de le tuer ; intrépidité de ce vénérable ecclésiastique lorsque les brigands voulurent emporter les vases sacrés, récit douloureux sur la fin déplorable de ce malheureux pasteur ». ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR300.00

Reference : 10975

(1814)

‎Charte constitutionnelle, donnée à Paris, le 4 juin 1814, par Sa Majesté Louis XVIII, Roi de France et de Navarre ; suivie de la liste nominative de cent cinquante quatre pairs que Sa Majesté nomme à vie, pour composer sa Chambre des Pairs de France, et du Traité de Paix définitive, conclu entre la France, l'Autriche et ses Alliés, la Russie, le Grande-Bretagne et la Prusse.‎

‎Au Puy De l'imprimerie de J. B. La Combe, Imprimeur du Roi et de la Préfecture 1814 1 Au Puy, De l'imprimerie de J. B. La Combe, Imprimeur du Roi et de la Préfecture, 1814. In-8 de 26-(2) pp. Relié à la suite : Traité de paix définitive, conclu à Paris le 30 mai 1814 entre la France, l'Autriche et ses Alliés , la Russie, la Grande-Bretagne et la Prusse. Au Puy, de l'Imprimerie de J.B. de La Combe, 1814. In-8 de 20 pp. ‎


‎Impressions du Puy de la Charte et du Traité de Paix de 1814 publiés l'année de l'originale. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR150.00

Reference : 40100

(1814)

‎[Charte constitutionnelle du 4 juin 1814]. Constitution française présentée par S. M. Louis XVIII au Corps Législatif le samedi 4 Juin 1814.‎

‎Paris Jean 1814 1 vol. Paris, Jean, (1814). Affiche imprimée (40 x 25 cm). ‎


‎Bel exemplaire de la Charte constitutionnelle du 4 juin 1814.« A la suite de l'effondrement de l'Empire, le Sénat conservateur prononce la déchéance de l'Empereur et appelle Louis XVIII sur le trône, le 6 avril 1814. Le projet de Constitution avancé par le Sénat est rejeté par le nouveau roi. Cependant, celui-ci ne peut faire abstraction de la rupture qui s'est opérée en 1789. S'il veut « renouer la chaîne des temps » et effacer des mémoires les « funestes écarts » qui se sont produits, il n'en concède pas moins « volontairement, et par le libre exercice de [son] autorité royale », une Charte constitutionnelle, le 4 juin 1814. Le texte tient compte des acquis fondamentaux de la Révolution en proclamant l'égalité entre les citoyens, l'abolition des privilèges (égalité devant l'impôt et l'accès aux charges publiques), la liberté individuelle, la sûreté des personnes. La liberté de culte est également conservée, même si la religion catholique demeure la religion de l'État. La Charte dessine l'ébauche d'une monarchie constitutionnelle, fondée sur le suffrage censitaire. Si le roi, dont la personne est inviolable et sacrée, incarne seul la souveraineté nationale, il s'appuie cependant sur deux chambres : une Chambre des pairs qu'il nomme et une Chambre des députés élue pour cinq ans par cinquième ». ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR250.00

Reference : 241

(1831)

‎Conséquences de la Révolution de Juillet.‎

‎Paris chez Ledoyen, Libraire 1831 1 Paris, chez Ledoyen, Libraire, 1831. In-8 broché de 27 pp., couverture imprimée. ‎


‎Traité anonyme d'un monarchiste convaincu suite à la révolution de Juillet. Légère mouillure angulaire. Pâles rousseurs. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR45.00

Reference : 3767

(1841)

‎De la Politique française en Espagne 1841, par l'auteur de l'Espagne en octobre 1841.‎

‎Paris Imprimerie de E. Brière 1841 1 Paris, Imprimerie de E. Brière, 1841. In-8 broché de 41 pp., couverture imprimée. ‎


‎Edition originale rare « par l'auteur de l'Espagne en octobre 1841 » : la B.N.F attribue ce titre à Eugène Rosseeuw Saint-Hilaire (1805-1889) historien de l'Espagne, suivant une note manuscrite sur son exemplaire, attribution qui n'est pas reprise par les bibliographies. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR120.00

Reference : 1108

(1825)

‎Etat du Corps Royal du Génie.‎

‎A Paris de l'Imprimerie Royale 1825 1 A Paris, de l'Imprimerie Royale, 1825. In-16 broché de 161 pp. ‎


‎In-16 broché de 161 pp. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR50.00

Reference : 40484

(1822)

‎[Feu d'artifice dans le Jardin de Tivoli. 1822]. Le Banquet Monarchique qui devait avoir lieu au Jardin de Tivoli le Jeudi 18 juillet dernier, est définitivement fixé à Jeudi prochain 22 août 1822, pour célébrer à la fois, la Saint-Henri, fête de Monseigneur le Duc de Bordeaux, et la Saint-Louis.‎

‎Paris 1822 1 vol. Paris, 1822. Feuillet in-8 (13 x 20 cm) imprimé recto verso. ‎


‎Annonce et programme de la fête donnée le 22 août 1822 en l'honneur de l'Enfant royal, Henri V, duc de Bordeaux puis comte de Chambord (1820-1883), prétendant légitime au trône de France. « Il y aura : danse, concert d'harmonie, illumination en verres de couleurs, divers spectacles variés, courses en chars. A dix heures précises il sera tiré un très beau feu d'artifice, composé de diverses pièces avec décors analogues à la Fête, bouquet, bombes lumineuses etc. » Cachet ancien. Large et pâle mouillure avec perte de papier en coin sans atteinte au texte. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR150.00

Reference : 2872

(1845)

‎[Fouriérisme]. La Phalange. Revue de la Science sociale.‎

‎Paris aux bureaux de la Phalange 1845-1849 10 Paris, aux bureaux de la Phalange, 1845-1849. 10 vol. in-8, demi-veau vert, dos lisse orné de fers romantiques (reliure de l'époque). ‎


‎Collection complète rare de la quatrième et dernière série. Revue mensuelle publiée par l'Ecole sociétaire, en parallèle avec la Démocratie pacifique, quotidienne. Ce fut Victor Considérant qui releva le drapeau du fouriérisme en fondant cette revue en 1836. Après la mort de Fourier, Considérant devint sans conteste le chef de l'école sociétaire. Cette dernière série correspond à la « troisième campagne phalanstérienne », avec les publications de l'école et les réunions de propagande, pour la réalisation effective du Parti social projeté et annoncé par Fourier ; on trouve dès le premier numéro la publication des manuscrits inédits de Fourier : Crimes du commerce ; Du Groupes d'amitié ; Echelle parallèle des attraction sociales ; Analyse du mécanisme d'agiotage ; Fragments et notes, etc. Principaux collaborateurs : H. Doherty, V. Meunier, Laverdant, Hennequin, Weill, Collin, Cantagrel, Perreymond, Considérant, A. Gilliot, P. de Boureulle, J. Duvall. Ex-libris cachet-tampon : Guillerault contrôleur des contributions directes. Accident aux mors et coiffes. Del Bo, p. 60. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR4,500.00

Reference : 11514

(1830)

‎Laissez-passer durant la Révolution de Juillet‎

‎Laissez-passer à l'en-tête de l'Hôtel de ville, délivré pour M. Verdot, à Paris et daté du 31 juillet 1830. Rare laissez-passer durant laRévolution de juillet 1830. Deux cachets de la Commission municipale de Paris.‎

‎Encre brune sur papier vergé.. Destinataire : M. Verdot. Date : 31 juillet 1830. Lieu : Paris. Format : In-16 oblong. Etat : Un coin plié et deux minimes déchirures sans atteinte. . Nombre de documents : 1. Type de document : pièce en partie imprimée. Nombre de pages : 1 p. ‎


Laissez-passer durant la Révolution de Juillet.

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 10586

(1820)

‎[Lamennais]. Le Défenseur. Journal religieux, politique et littéraire.‎

‎A Paris chez H. Nicolle 1820-1821 6 A Paris, chez H. Nicolle, 1820-1821. 6 vol.in-8, demi-basane racinée, dos lisse orné, pièces de titre en basane rouge et de tomaison en basane vert (reliure de l'époque). ‎


‎Collection complète. Journal favorable à la philosophie de Lamennais. Principaux collaborateurs : Bonald, Saint-Victor, Genoude, La Luzerne, Lamartine, et Charles Nodier qui signe 4 articles dans le tome I La France telle qu'elle est, De la loi des élections et de l'aristocratie, Lettre sur Paris, Des Couleurs nationales ; 2 articles dans le tome III, Saint-Michel, Etudes poétiques… article dans le tome IV, L'Apocalypse du solitaire. A la suite de la disparition du Conservateur, « M. de Bonald réunit de nouveau ses efforts à ceux de M. de SaintVictor, le savant et spirituel auteur du Nouveau Tableau de Paris, pour continuer à soutenir, dans le Défenseur, les principes religieux et politiques qu'il avoit professés dans le Conservateur. Cette nouvelle publication périodique renfermoit peut-être des doctrines plus monarchiques, et plus constamment conformes aux principes de l'auteur de la Législation primitive ; mais l'attrait piquant d'une opposition ardente lui manquoit, et le Défenseur n'eut qu'une assez courte existence. Quelque mérite qu'aient les publications politiques, c'est malheureusement l'opposition seule qui a le privilège de les faire vivre : c'est là un des maux de notre époque, et personne ne le sentoit plus profondément que le sage écrivain. Quoi qu'il en soit, le Défenseur, dans sa courte existence, remplit mieux sa mission que le journal qu'il avoit remplacé : il défendit mieux que le Conservateur ne conserva, et son titre plus modeste fut aussi plus facile à justifier » (H. de Bonald, Notice sur le vicomte de Bonald). Hatin, 340. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR1,500.00

Reference : 5782

(1836)

‎La Phalange. Journal de la Science sociale découverte et constituée par Charles Fourier.‎

‎Paris aux bureaux de la Phalange 1836-1840 1 Paris, aux bureaux de la Phalange, 1836-1840. 3 tomes de 36, 45 et 16 livraisons reliées en 1 vol. in-4, demi-basane fauve, dos lisse orné de fers romantiques (reliure de l'époque). ‎


‎Première série très rare (juillet 1836 - août 1840) du périodique fouriériste La Phalange, Journal de l'Ecole Sociétaire faisant suite au journal le Phalanstère ou la Réforme Industrielle (1832-1834).Collaborateurs : Considérant, Dain, Chambellan, Paget, D'Izalguier, Pellarin, Muiron, Mme Vigoureux, Villegardelle, Baudet-Dulary, Lemoyne, W. Gagneur, H. Renaud, Tandonnet, Cantagrel, E. Bourdon, Laverdant, J. Blanc, A. Bureau, Toussenel etc.Ce fut Victor Considérant qui après la mort de Fourier devint sans conteste le chef de l'école sociétaire -, releva le drapeau du fouriérisme en fondant La Phalange en 1836 : « Le journal fondé aujourd'hui sous le nom de la Phalange, dont l'existence est assurée par les ressources propres et actuelles de l'Ecole sociétaire, a pour objet spécial de donner une publicité large et croissante à ces principes et à leur conséquences sociales établies… C'est une tribune qui se dresse, une chaire qui s'élève… pour donner l'enseignement d'une science constituée aux hommes qui auront volonté de l'entendre, et surtout pour susciter cette volonté dans les intelligences droites et les coeurs dévoués… Nous entrerons donc dans le domaine ordinaire de la politique, de la littérature et des Arts. Nous exposerons au point de vue de la science sociale, nos idées critiques ou organiques sur toutes ces choses auxquelles le public de notre époque est occupé. N'appartenant, par la théorie, à aucun des partis qui se disputent le terrain et sympathisant avec tous les bons désirs d'ordre et de liberté, de conversation et d'avenir qui se trouvent malheureusement et par grande erreur, épars dans leur camp hostile, nos jugements auront forcément un caractère d'impartialité qui nous fera le même jour, louer et blâmer alternativement par raison dans chaque classe, là où les organes ordinaires de la publicité font, par système, aveugle opposition ou soutenance aveugle » (Déclaration de Victor Considérant).Cette revue servit beaucoup au développement de l'Ecole sociétaire. Elle contenait des abrégés de la doctrine fouriériste, des critiques de la société de l’époque et elle présentait les multiples projets de réalisations en cours. Elle cessa de paraître en 1843, quand les fouriéristes décidèrent de créer un quotidien, La Démocratie Pacifique.Page de titre illustrée du Phalanstère pour chaque tome. Au tome 1, les livraisons 1 et 3 manquent ; au tome 2, les livraisons 22 et 48 ; au tome 3 , les livraisons 1, 2 et 3.Cachet-timbre royal. Del Bo, p. 47. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR6,500.00

Reference : 1947

(1818)

‎L'Argus Politique.‎

‎Londres [1818] 1 Londres, sans date [1818]. 6 livraisons reliées en 1 vol. in-4 de 64 pp., cartonnage de l'époque. ‎


‎Tête de série du numéro 1 (14 Août 1818) au numéro 6 (11 Septembre 1818), suivi du Supplément au n°6. La BNF possède deux exemplaires, l'un en six livraisons, le deuxième en huit livraisons. Feuille ultra-royaliste rédigée par le marquis de Chabannes de Curton et de La Palice, et dirigée plus particulièrement contre le ministre de la police, Decaze. Hatin : « Dans cette feuille, que j'ai rencontrée chez M. Warzée, avec d'autres élucubrations du même auteur, qui séjourna à Bruxelles, au temple des Martyrs, de 1826 à 1829, le fameux marquis se proposait de suivre attentivement toutes les manoeuvres des révolutionnaires et de dévoiler leurs trames ; de faire voir comment le roi avait été entraîné dans un labyrinthe dont il paraissait impossible, mais dont il était encore néanmoins bien facile de sortir, comment il avait été précipité dans ce gouffre où sa famille était à la veille d'être engloutie ; comment enfin il avait été et était encore trahi ». De la bibliothèque du comte Robiano avec son ex-libris gravé et manuscrit : « au comte de Robiano, reçu de son beaufrère le Bon de (…) ». Le comte Maurice-Joseph de Robiano né à Bruxelles, le 26 septembre 1815, décédé dans cette ville le 17 décembre 1869, représenta au Sénat l'arrondissement de Roulers depuis 1859 jusqu'à sa mort. Il fut aussi membre du conseil héraldique de 1854 à 1869. Numismate et bibliophile distingué, il avait réuni des collections remarquables. Hatin, 337 (signale six livraisons) ; manque à Pochet-Deroche. Une notice de la BNF signale ce journal en 42 livraisons sans pour autant localiser une collection. Une mention à l'encre du temps en tête d'ouvrage précise : « Très rare ». ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR600.00

Reference : 160

(1848)

‎LE MARECHAL DE BOURMONT A MARSEILLE. ‎

‎Plaquette in -8 . Demi-reliure de bradel vert, 8 p. Librairie Oliva , Marseille . sd. ( 184-) ‎


‎Bel ex-libris ( Armorial de noblesse d'Empire). défense du Maréchal de Bourmont. Extrait de la Gazette du Midi des 9 et 10 Juillet , 1840. Lettres de Charles de Bourmont. ‎

EUR50.00

Reference : 9196

(1814)

‎Le Nain Jaune, ou Journal des Arts, des Sciences et de la Littérature.‎

‎Paris De l'Imprimerie de Fain 1814-1815 2 Paris, De l'Imprimerie de Fain, 1814-1815. 43 livraisons numérotées 337 à 379 du 15 décembre 1814 au 15 juillet 1815 reliées en 2 vol. in-8, demi-veau havane, dos lisse orné, pièces de titre et de tomaison en maroquin vert, couvertures jaunes conservées (reliure de l'époque). ‎


‎Collection complète en premier tirage où le titre Nain Jaune apparaît avec le n°341, tandis que les quatre numéros de tête (337, 338, 339 et 340), précédés du très rare feuillet d'Avis de refondation du journal, portent encore le titre de Journal des Arts des Sciences et de la Littérature (Hatin, p. 286) ; pour la première édition séparée, ces mêmes numéros de tête sont réimprimés avec le titre Nain Jaune et paginés en romain (Vicaire, VI, 19). Journal fondé le 15 Décembre 1814 par Cauchois-Lemaire. Le Nain Jaune dont les principaux rédacteurs étaient Merle, Jouy, Etienne, comptait parmi ses collaborateurs anonymes, Louis XVIII, qui faisait jeter dans la bouche de fer du journal des épigrammes mordants. Ce fut la rédaction du Nain Jaune qui inventa l'ordre des chevaliers de l'Eteignoir comprenant les personnalités les plus notables du parti de l'Ancien Régime, et l'ordre de la Girouette, dans lequel on comprit les hommes politiques les plus connus par la variation de leurs opinions. Le journal soutint Napoléon lors des Cent-Jours et fut supprimé au second retour des Bourbons le 15 Juillet 1815. Reliés en tête : Journal des arts, des sciences et de la littérature, n° 335 et 336. Bel exemplaire complet des 7 grandes caricatures dépliantes en couleurs numérotées et du brevet en noir de l'Ordre sombre de l'éteignoir (le second brevet de l'Ordre de la girouette manque). La caricature n°1 Les Journaux est reliée à la fin de la première livraison qui porte encore le titre Journal des Arts. Pièces de titre renouvelées. De la bibliothèque de Bourlon de Rouvre avec son ex-libris armorié. Hatin, pp. 286 et 320 ; Vicaire VI, 19 ; Escoffier (247) décrit un exemplaire avec seulement 3 caricatures). ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR3,500.00

Reference : 10622

(1814)

‎Le Nain Jaune, ou Journal des Arts, des Sciences et de la Littérature.‎

‎Paris De l'Imprimerie de Fain 1814-1815 4 Paris, De l'Imprimerie de Fain, 1814-1815. 43 livraisons numérotées 337 à 379 du 15 décembre 1814 au 15 juillet 1815. Nain Jaune Réfugié (le), par une société d'anti-éteignoirs. Bruxelles, Imp. du Nain Jaune, 1816. 24 livraisons in-8. Ensemble 4 vol. in-8, demi-basane verte (relié vers 1880). ‎


‎Collection complète du Nain Jaune où le titre n'apparaît qu'avec le n°341, tandis que les quatre numéros de tête (337, 338, 339 et 340) portent encore le titre de Journal des Arts des Sciences et de la Littérature (Hatin, p. 286). Journal fondé le 15 Décembre 1814 par Cauchois-Lemaire. Le Nain Jaune dont les principaux rédacteurs étaient Merle, Jouy, Etienne, comptait parmi ses collaborateurs anonymes, Louis XVIII, qui faisait jeter dans la bouche de fer du journal des épigrammes mordants. Ce fut la rédaction du Nain Jaune qui inventa l'ordre des chevaliers de l'Eteignoir comprenant les personnalités les plus notables du parti de l'Ancien Régime, et l'ordre de la Girouette, dans lequel on comprit les hommes politiques les plus connus par la variation de leurs opinions. Le journal soutint Napoléon lors des Cent-Jours et fut supprimé au second retour des Bourbons le 15 Juillet 1815. Bon exemplaire avec 6 grandes caricatures dépliantes (sur 7) en couleurs numérotées et du brevet en noir de l'Ordre sombre de l'éteignoir (le second brevet de l'Ordre de la girouette manque). Collection complète du Nain jaune réfugié. Journal fondé par Cauchois-Lemaire pendant son exil en Belgique ; il fait suite au Nain Jaune, supprimé lors du retour des Bourbons. Principaux collaborateurs : Arnault, Guyot. Le 12 novembre 1816, Le Nain Jaune est réuni au Mercure-Surveillant et devient le Libéral. Le gouvernement belge ne se sentit plus assez fort pour tolérer Cauchois-Lemaire et ses journaux. Il fut conduit à la frontière prussienne pour être enfermé dans une forteresse ; Cauchois-Lemaire put s'évader et se réfugia à La Haye. Exemplaire sans caricature, mais complet du rare numéro tricolore. Hatin, pp. 286, 320, 323 ; Vicaire VI, 19 ; Escoffier (247) décrit un exemplaire avec seulement 3 caricatures). ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR2,000.00

Reference : 5899

(1816)

‎Le Nain Jaune Réfugié, par une société d'anti-éteignoirs.‎

‎Bruxelles Imp. du Nain Jaune 1816 1 Bruxelles, Imp. du Nain Jaune, 1816. Profession de foi et 24 livraisons reliées en 1 vol. in-8, demi-vélin ivoire, pièce de titre noire (reliure moderne). ‎


‎Collection complète. Journal fondé par Cauchois-Lemaire pendant son exil en Belgique ; il fait suite au Nain Jaune, supprimé lors du retour des Bourbons. Principaux collaborateurs : Arnault, Guyot. Le 12 novembre 1816, Le Nain Jaune est réuni au Mercure-Surveillant et devient le Libéral. Le gouvernement belge ne se sentit plus assez fort pour tolérer Cauchois-Lemaire et ses journaux. Il fut conduit à la frontière prussienne pour être enfermé dans une forteresse ; Cauchois-Lemaire put s'évader et se réfugia à La Haye. Exemplaire sans caricature, complet du rare numéro tricolore. Hatin p. 323. ‎

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR650.00

Reference : KXI-37525

(1834)

‎Le Niortais, Journal des Deux-Sèvres, politique, commercial, agricole, littéraire, d'avis et d'annonces Du n° 1 du 5 Janvier 1834 au n° 52 du 28 Décembre 1834 ‎

‎Niort Le Journal 1834 non paginé 52 numéros de 4 pages, texte sur trois colonnes in-folio, 31,6 x 40,6 cm Demi cartonnage vert, dos lisse avec pièce de titre, plats cartonnés verts Le dos, décolé, a été placé dans la reliure, un morceau du plat supérieur manque, exemplaire à l'intérieur en excellent état ‎


‎Morisset, propriétaire et gérant Bel ensemble de cet hebdomadaire paraissant le dimanche. Nous avons l'année 1834 complète‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR150.00
1 2 3 4 ... 20 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
July monarchy

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !