Previous 1 ... 279 280 281 282 ... 308 334 360 386 ... 387 Next Exact page number ? OK

‎Marcel PREVOST - [Paris 1862 - Vianne 1941] - Romancier et académicien français‎

Reference : CX1667

‎ Manuscrit autographe intitulé: "Conférence: La Femme et le Théatre" - 1913 -‎

‎ Manuscrit autographe composé de 46 pages in4 sur papier jaunes - râtures et corrections -‎


‎Longue et interessante conférence sur les femmes et le théatre, les plaisirs qu'elles y cherchent, les rôles qu'elles y jouent, "sur la psychologie de la spectatrice et sur celle de l'actrice" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR450.00
Shipping price: €0.00

‎Marcelle AUCLAIR - [Montluçon 1899 - 1983] - Ecrivain français, cofondatrice de Marie Claire‎

Reference : CX1956

‎2 Lettres Autographes Signées à Jean Charles Varennes - 1962 et 1965 -‎

‎ 2 cartes postales - bon état -‎


‎Elle a été heureuse de les voir à Trouville - Elle rentre d'Etiolles à la fin de la semaine et se demande quand ils vont venir la voir - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR50.00
Shipping price: €0.00

‎Marcelle AUCLAIR - [Montluçon 1899 - 1983] - Ecrivain français, cofondatrice de Marie Claire‎

Reference : CX1955

‎Lettre Autographe Signée [à Jean Charles Varennes] - Le Piol - le 18 septembre 1941 -‎

‎ 1 page 1/3 in8 - bon état -‎


‎Son article a été expédié au Piol ou elle est en vacances - Elle le renvoie à Marie Claire en recommandant qu'il passe en octobre ou novembre car elle "le trouve excellent" - "Des papiers rédigés dans cet esprit seront toujours les bienvenus - Il y a tant à faire pour les enfants, et si peu de gens savent les comprendre..." - Elle a téléphoné pour qu'on lui régle l'article précédent - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Shipping price: €0.00

‎Marcelle CAHN - [Strasbourg 1895 - Neuilly/Seine 1981] - peintre alsacienne‎

Reference : GF27159

‎Lettre Autographe Signée du peintre Marcelle Cahn à Georges Boudaille - Neuilly/Seine le 13 juillet 1970 - ‎

‎ 1 page in4 -‎


‎ Elle le remercie pour son accord en vue de la publication du "remarquable compte-rendu" de Madame Paule Gauthier - Elle lit avec le plus vif intérêt ses écrits "qui constituent une documentation tout à fait exceptionnelle" - Belle lettre pour encadrement éventuel - ‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR250.00

‎ Marcello FABRI - [Marcel Louis Faivre dit] - [Miliana (Algérie) 1889 - Alger 1945] - Peintre et Ecrivain français‎

Reference : CX1388

(1819)

‎Lettre Autographe Signée "MF" à "Mon cher ami" [Albert T'Serstevens] - Paris le 22 décembre 1922 - ‎

‎ 1819 1 page in8 - trés bon état - En tête de "La Revue de l'Epoque" qu'il a fondée en octobre 1919 et qui paraitra jusqu'en mai 1923 - peu commun - petite tache -‎


‎Le 26, il sera sans doute lui aussi dans son lit "si la grippe ne me lache, ce qu'à Satan ne plaise" - Mais il aime mieux la grippe que huit jours d'hopital militaire - C'est dire s'il le plaint - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR75.00
Shipping price: €0.00

‎ Marcello FABRI - [Marcel Louis Faivre dit] - [Miliana (Algérie) 1889 - Alger 1945] - Peintre et Ecrivain français‎

Reference : CX1386

‎Lettre Autographe Signée "MF" à "Mon cher confrère" [Albert T'Serstevens] - Gacé le 18 mars 1921 - ‎

‎ 2 pages in8 - trés bon état - En tête de "La Revue de l'Epoque" qu'il a fondée en octobre 1919 et qui paraitra jusqu'en mai 1923 - peu commun petit accroc en marge gauche -‎


‎Il paresse depuis six jours chez sa mère en Normandie - On l'a beaucoup félicité de son article - "comme si j'y avais mérite!" - Il sait que comme lui il ne va nulle part - Mais peut être que leur tasse de thé du 2eme samedi d'avril le fera des leurs: peu de monde et ambiance sympathique - "Evidemment, il vaut mieux travailler que déambuler dans Paris et perdre son temps à parloter" - Mais il aurait plaisir à le voir - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Shipping price: €0.00

‎ Marcello FABRI - [Marcel Louis Faivre dit] - [Miliana (Algérie) 1889 - Alger 1945] - Peintre et Ecrivain français‎

Reference : CX1389

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher ami" [Albert T'Serstevens] - Paris le 1 fevrier 1922 - ‎

‎ 2 pages in4 - trés bon état - En tête de "La Revue de l'Epoque" qu'il a fondée en octobre 1919 et qui paraitra jusqu'en mai 1923 - peu commun -‎


‎Belle lettre: Il faut qu'ils se voient, ils ont tant à se dire: "vous étes à peu près le seul avec qui je me sente parent parmi tous les prosateurs de notre âge" - Il n'a pas attendu son mot (reçu au moment précis ou il remercier Dorgelès pour Saint Magloire) pour se procurer "Sept parmi les hommes" [1919] - suit un trés interessant rapprochement entre Saint Magloire, Sept parmi les Hommes, son roman à paraitre "Le Visage du vice" et aussi la "Cavalière Elsa" de Pierre Mac Orlan - "Il y a des idées dans l'air; chacun les rend avec ce qu'il a de talent" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR200.00
Shipping price: €0.00

‎ Marcello FABRI - [Marcel Louis Faivre dit] - [Miliana (Algérie) 1889 - Alger 1945] - Peintre et Ecrivain français‎

Reference : CX1385

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher confrère" [Albert T'Serstevens] - Paris le 28 décembre 1920 - ‎

‎ 1 page in4 - trés bon état - En tête de "La Revue de l'Epoque" qu'il a fondée en octobre 1919 et qui paraitra jusqu'en mai 1923 - peu commun -‎


‎Il le remercie de ses pages séduisantes dont le sens psychologique l'a beaucoup interessé - Il est heureux que son étude de "Un apostolat" lui ait plu car elle a été écrite dans une absolue franchise comme il aurait analysé le livre de quiconque - Il aura dès sa sortie "L'inconnu sur la ville" (1921) - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Shipping price: €0.00

‎ Marcello FABRI - [Marcel Louis Faivre dit] - [Miliana (Algérie) 1889 - Alger 1945] - Peintre et Ecrivain français‎

Reference : CX1387

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher confrère" [Albert T'Serstevens] - Paris le 23 janvier 1922 - ‎

‎ 1 page in4 - trés bon état - En tête de "La Revue de l'Epoque" qu'il a fondée en octobre 1919 et qui paraitra jusqu'en mai 1923 - peu commun -‎


‎Ce qu'il a écrit sur son livre "Le Dieu qui danse" n'est rien par rapport à la joie qu'il a eu à le lire - Il lui recommande de ménager sa santé et de predre du repos même si "le repos complet n'est pas possible à l'intellectuel" - Il fut lui-même "en trés mauvaise posture" et sa femme lui fit "perdre" un semestre - Aujourd'hui, il fournis sans fatigue ses 12h quotidiennes - "Marché avantageux" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Shipping price: €0.00

‎ Marcello FABRI - [Marcel Louis Faivre dit] - [Miliana (Algérie) 1889 - Alger 1945] - Peintre et Ecrivain français‎

Reference : CX1404

‎Trois Envois Autographes Signés à Fernand Demeure - ‎

‎ 3 pages in8 - trés bon état - un sur feuillet blanc, les deux autres sur "oeuvres de l'auteur" -‎


‎"A Fernand Demeure qui a si souvent étudié mes ouvrages et donc connait bien mon évolution poètique"...etc.. ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR60.00
Shipping price: €0.00

‎MARCENAC Jean‎

Reference : 933

(1934)

‎MIROBOLE‎


‎Rare manuscrit de 36 pages de Jean Marcenac intitulé " Mirobole " .exemple d'une page en photo. ‎

Livres et Collections D. Delfau - Vaison-la-Romaine

Phone number : 06 83 74 64 02

EUR180.00

‎MARCHAL REBOUL, Ninette‎

Reference : 55717

(1978)

‎Souvenirs illustrés de famille de "Ninette" Marchal Epouse Reboul [On joint : Souvenirs 1886-1944. Jours de Gloire par son grand-frère Fernand Marchal ]. Le grand-père maternel, Frédéric Müller, était pasteur venu d'Alsace en Algérie vers 1860. Il eut 6 enfants dont Fritz, Edouard, Caroline et Mathilde, mère de la narratrice. "Voici donc la branche maternelle, un quart de vos vies décrite, l'autre quart est certainement plus amusante, c'est celle de mon père". Celui-ci était l'un des 12 enfants de Gédéon Marchal (né au ban de la Roche près de Rothau vers 1820) lequel fut ouvrier puis contremaître à l'usine Steinlein Dieterlein. Son patron lui ayant avancé les sommes nécessaires, il put acheter une petite usine à Laclaquette. Du côté de son mari Paul Reboul, ils descendaient par la femme de Henri Reboul, Marguerite Méjan, de huguenots ("famille très HSP"). Sa soeur Pauline devint la femme du pasteur Noël. Le dernier quart "est parfaitement terrien, des vignerons du midi, j'ai toujours entendu votre père dire que ces grands parents ne travaillaient que quelques jours par an et vivaient très bien". Henri Reboul avait un frère Elie qui un deux filles dont l'une épousa un Aimé Rabinel et l'autre devint Madame Perrier. Ce grand-père Henri-Esprit Reboul était parti à Nîmes pour devenir acteur ou peintre mais il était finalement devenu directeur de l'usine dont sa femme Marguerite Méjan avait hérité de ses parents "la première usine de pâte fondée en France". "Je crois que cet homme doué pour toutes sortes de choses, de voies artistiques, à dû souffrir de se consacrer à la fabrication des vermicelles et des macaronis". 'Pendant de nombreuses années les 6 frères et 3 soeurs de la famille Marchal (Paul, Gustave, Jules, Camille, Ernest, Alfred, Mathilde, Lina, Fanny) se sont parfaitement entendus [... ] Aujourd'hui en août 1978 je suis le seul enfant vivant de Camille [ ... ]""Papa, Camille, aimait raconter son enfance dans la grande propriété de Rothau, la façon de vivre dans cette vallée de la Brûche entre le travail et la Bible". Il épousa Mathilde Müller, rencontrée à Alger. Nous passerons sur mille détails racontés avec verve. L'auteur fut au collège de fill à Saint Dié puis à Epinal. Elle survécut à la grippe espagnol (son grand-père lui avait prédit qu'elle perdrait ses cheveux...) puis à l'armistice devint cheftaine d'éclaireuse ("sans aucune formation"). L'année suivante, elle se définit une règle de vie : "ne pas mentir (sauf dans certains cas où on ne peut éviter sans dommages de faire de la peine) ; écouter sans interrompre en essayant de comprendre ; défendre le personnage absent au lieu de l'accabler ; et oublier autant que possible ce qu'on vous a dit". Elle évoque les cours de Monsieur Melchior en littérature, les cours de diction de Daniel Michenot, professeur au Conservatoire de Strasbourg (cela vers 1917-1918). Elle y rencontre le directeur, Guy Ropartz. "Le quatuor Capet était fort à la mode, je fis la connaissance de Capet 1er violon chez les Pol". Elle reçut 15 demandes en mariage de divers soupirants avant de convoler avec Paul Reboul. ‎

‎1 manuscrit illustré de 47 ff., avec nombreuses photos contrecollées (retirage de clichés anciens mais également plusieurs photos originales anciennes (Mathilde Müller, Fernand Marchal, Roger et Thérèse Ramspacher, Les Ormeaux à Epinal, Ninette Reboul), 1978-1980, et 1 vol. reprographié (Souvenirs de Fernand Marchal), 205 pp.‎


‎Ecrit avec style ("L'Aîné était un roi d'égoisme, l'autre la bonté la plus délicate" ; "Celle-ci épousa un alsacien qui la fit plus pleurer que rire..." etc...) ce manuscrit intéressera de manière très large, notamment les amateurs d'histoire de l'Alsace ou des Vosges. Nous joignons à ce manuscrit original les souvenirs reprographiés de son frère Fernand Marchal (souvenirs beaucoup mieux "construits" mais très complémentaires).Nous fournissons ci-après un résumé succinct et quelques extraits de ce manuscrit original : Souvenirs illustrés de famille de "Ninette" Marchal Epouse Reboul, née vers 1900. Le grand-père maternel, Frédéric Müller, était pasteur venu d'Alsace en Algérie vers 1860. Il eut 6 enfants dont Fritz, Edouard, Caroline et Mathilde, mère de la narratrice. "Voici donc la branche maternelle, un quart de vos vies décrite, l'autre quart est certainement plus amusante, c'est celle de mon père". Celui-ci était l'un des 12 enfants de Gédéon Marchal (né au ban de la Roche près de Rothau vers 1820) lequel fut ouvrier puis contremaître à l'usine Steinlein Dieterlein. Son patron lui ayant avancé les sommes nécessaires, il put acheter une petite usine à Laclaquette. Du côté de son mari Paul Reboul, ils descendaient par la femme de Henri Reboul, Marguerite Méjan, de huguenots ("famille très HSP"). Sa soeur Pauline devint la femme du pasteur Noël. Le dernier quart "est parfaitement terrien, des vignerons du midi, j'ai toujours entendu votre père dire que ces grands parents ne travaillaient que quelques jours par an et vivaient très bien". Henri Reboul avait un frère Elie qui un deux filles dont l'une épousa un Aimé Rabinel et l'autre devint Madame Perrier. Ce grand-père Henri-Esprit Reboul était parti à Nîmes pour devenir acteur ou peintre mais il était finalement devenu directeur de l'usine dont sa femme Marguerite Méjan avait hérité de ses parents "la première usine de pâte fondée en France". "Je crois que cet homme doué pour toutes sortes de choses, de voies artistiques, à dû souffrir de se consacrer à la fabrication des vermicelles et des macaronis". 'Pendant de nombreuses années les 6 frères et 3 soeurs de la famille Marchal (Paul, Gustave, Jules, Camille, Ernest, Alfred, Mathilde, Lina, Fanny) se sont parfaitement entendus [... ] Aujourd'hui en août 1978 je suis le seul enfant vivant de Camille [ ... ]""Papa, Camille, aimait raconter son enfance dans la grande propriété de Rothau, la façon de vivre dans cette vallée de la Brûche entre le travail et la Bible". Il épousa Mathilde Müller, rencontrée à Alger. Nous passerons sur mille détails racontés avec verve. L'auteur fut au collège de fille à Saint Dié puis à Epinal. Elle survécut à la grippe espagnol (son grand-père lui avait prédit qu'elle perdrait ses cheveux...) puis à l'armistice devint cheftaine d'éclaireuse ("sans aucune formation"). L'année suivante, elle se définit une règle de vie : "ne pas mentir (sauf dans certains cas où on ne peut éviter sans dommages de faire de la peine) ; écouter sans interrompre en essayant de comprendre ; défendre le personnage absent au lieu de l'accabler ; et oublier autant que possible ce qu'on vous a dit". Elle évoque les cours de Monsieur Melchior en littérature, les cours de diction de Daniel Michenot, professeur au Conservatoire de Strasbourg (cela vers 1917-1918). Elle y rencontre le directeur, Guy Rapartz. "Le quatuor Capet était fort à la mode, je fis la connaissance de Capet 1er violon chez les Pol". Elle reçut 15 demandes en mariage de divers soupirants avant de convoler avec Paul Reboul, etc...‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR750.00

‎Marchand (Jean-Gabriel ; Albenc (Isère) 1765-1851) ; Général, Comte.‎

Reference : 10017

(1814)

‎in-folio, 1 p. de Grenoble, le 12 février 1814, au Colonel de Laval, signée le Général de Division Cte Marchand. Le Général Marchand, alors commandant de la 7e Division militaire à Grenoble, ordonne au Colonel de Laval de se rendre à Vienne pour y prendre le commandement de la place et l’organisation de la Garde Nationale.‎

‎C’est l’époque où Marchand organisa des levées en masse et forma des corps francs dans l’Isère ; il chassa les Autrichiens de Chambéry et les bloqua pendant un mois dans Genève. Peu de temps après, au tout début des Cent-Jours, il tenta vainement de bloquer Napoléon à Grenoble mais le ralliement en masse des troupes le rendit impuissant. Belle pièce. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎


Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR300.00

‎MARCIA DE LAUBLY‎

Reference : RO20010013

‎In-8 Carré. Broché. Etat d'usage. Couv. légèrement passée. Coiffe en pied abîmée. Intérieur frais. Journal, écrit à la main.Plats sur toile marron.‎


Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR79.00

‎MARD LEONCE‎

Reference : RO40108800

‎ANATOMIE (MEMBRE INFERIEUR), MANUSCRIT‎

‎Chez l'auteur. Non daté. In-8 Carré. Broché. Etat passable. 1er plat abîmé. Dos satisfaisant. Déchirures. 70 pages manuscrites. Illustré de dessins à la main, dans la marge. 1er plat et 54 premières pages abîmés, avec manques dans les parties inférieures, altérant la lecture.‎


‎Ostéologie. Arthrologie du membre inférieur...‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80

‎MARDIGNY Jean(J.GEORGIN)‎

Reference : 3228

‎auberges sur la route poèmes‎

‎in 12 carré broché,titre,88 pages,2 feuillets de table, quelques illustrations de Rob CADRE,éditions Ercé impressions Rob Cadoré Nancy 1939 édition originale, envoi de l’auteur à sa femme."à toi,mon amour,ma femme,sans qui je ne veux plus de roulotes ni d’auberges,ces pâles feuillets anciens"correction manuscrite:à la page 7: "s’effondre" à la place de "s’écroule",page 12:"libre je suis sans cœur" à la place de "vois j’ai l’âme méchante", page 77 ajouté "le jardin répète à l’infini sa plainte", une faute corrigée page 88.très bon état ‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR20.00

‎MARDIGNY Jean(Jean GEORGIN)‎

Reference : 5839

‎Féeries sentimentales‎

‎in 12 carré broché,faux-titre, titre,frontispice,112 pages, 1 page de table des matières,illustrations en noir de Henri BOSSUT Editions Nymphéa 30 octobre 1934 non coupé sur les presses de H.Frémont & fils Verdun.Très bon état, exemplaire n°18 sur pur fil Lafuma.Edition originale.On joint une épreuve du tirage avec les corrections manuscrites ‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR80.00

‎MARDIGNY Jean(Jean Georgin) ‎

Reference : 5837

‎L’appel du large ‎

‎Poèmes.In 8 carré broché,faux-titre, titre,frontispice, gravure originale de Noël SANTON,48 pages,collection Le Sorlier Editions Corymbe 1937 exemplaire n°205 sur vélin bibliophile sur 300.Un envoi manuscrit autographe de l’auteur à sa femme.Très bon état.On joint le tapuscrit original ‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR90.00

‎Mardrus‎

Reference : AMO-2399

(1918)

‎Lettres autographes à Octave Uzanne Reine de Saba EO‎

‎Le Dr. J.-C. Mardrus, Octave Uzanne et la Reine de Saba (1918). La Reine de Saba selon le texte et la traduction du Dr. J.-C. Mardrus. Paris, Librairie Charpentier et Fasquelle, Eugène Fasquelle, éditeur, 1918. 1 volume in-12 carré broché (16,5 x 12,5 cm), 164-(2) pages. Édition originale dont il a été tiré 20 exemplaires numérotés sur papier impérial du Japon. Exemplaire imprimé sur vergé d’Arches avec en guise de justification du tirage cette phrase « comme le camphre et le basilic » (imprimé en cercle). Exemplaire offert par l’auteur à Octave Uzanne avec cet envoi : « A mon parrain Octave Uzanne, l’amitié la plus ancienne. Dr. J. C. Mardrus. 202 Bd St Germain ». Exemplaire avec l’ex libris monogramme d’Octave Uzanne collé au bas de la page de titre. Octave Uzanne a joint à cet exemplaire 3 belles lettres autographes de l’auteur, 1 carte postale et 1 entier postal. (*) ** * En 1918, Octave Uzanne est âgé de 67 ans. Il est déjà allé plusieurs fois en Egypte, notamment au Caire, où il a sans doute visité quelques lieux fameux avec le Dr. Mardrus. (**) On découvre ici un étrange lien parrain – filleul entre les deux hommes (encore inexpliqué). Nous n’avons pas connaissance à ce jour d’autres documents reliant les deux hommes. Ces cinq lettres sont un intéressant témoignage. ** * Voici le détail de chacun de ces documents [les lettres I à V, toutes de l’année 1918 sont de notre collection]. ** * Lettre I. 2 pages in-8. Non datée (1918). 202 Bd St. Germain O mon Parrain, émoi de la fidélité, parangon de la délicatesse, ô père d’une plume qui sait ramasser l’essentiel et le graver dans la pulpe des humains, cher Uzanne de toujours, mon ami, Je vous serre contre ma poitrine et vous inscris à jamais sur le livre de la Félicité au nombre des fils de la Divine Amie, des fils de Roi, avec la sauvegarde et les bénédictions sur vous et autour de vous. Amîn ! Je le savais, que ce livre était pour vous plaire. Et je sais qu’il sera désormais contre votre cœur, et que vous allez en être l’Apôtre, comme vous venez d’en être l’annonciateur. Cet apostolat est digne certes ! de vous et de votre entendement généreux, et vous rendra les bénédictions de tous ceux que vous aurez ainsi incités vers les hauteurs, vers la pureté, et vers la lumière. Il n’est pas de rôle plus souhaitable que cette influence spirituelle de l’être éclairé sur ceux qui tatônnent au milieu des larves et des ténèbres. Votre frère, Le Vieux de la Montagne Dr. J. C. Mardrus ** * Lettre II. Carte postale de Bormes (Var) – Vue générale. Cachet de la poste en date du 1er avril 1918. Mon très-cher Uzanne, Je vous invite à déjeuner ici, au fond des forêts des « Maures » où vit une race arabe aux beaux yeux bleus asiatiques. Je vous attends, précédé d’une lettre avec détails multiples sur notre pauvre Paris – si vous en avez le loisir. Votre ami inoublieux. Docteur Mardrus à Bormes (Var) [Cette carte est adressée à Monsieur Octave Uzanne 62 Boulev. de Versailles à Saint-Cloud (Seine et Oise]. ** * Lettre III. 2 pages in-8. Non datée (1918). Papier à en-tête du Pavillon de la Reine à Honfleur (Calvados). Cher ami, cher confrère en asinophilie egyptiaque, Donc vous nous faites beaucoup de peine par tout ce que vous nous dites de votre indisposition et de cette impossibilité de venir à ce Pavillon qui se faisait beau à votre intention. Et voilà encore, pour vous, une joie qui ne se réalise pas. Tant pis ! Au moins, tâchez de lire le « Femina » du 1er août où vous trouverez des souvenirs qui vous plairont sur nos chers danseurs – âniers ivres de gaîté et de haschisch. A Paris donc ! Mais maintenant je vous envoie, pour nous deux, le salam de l’amitié un peu déçue et de la ferveur. Dr. J. C. Mardrus. Nos souvenirs charmés à monsieur votre frère, je vous en prie. ** * Lettre IV. 2 pages in-8. Non datée (1918). 202 Boulev. St. Germain O ami de race, vos paroles, votre amour pour cette œuvre de mystère et de lumière que l’on vient, après vous, de définir par deux mots magnifiques et, je pense, excessifs : « C’est du jamais vu et du jamais lu ! » (la philosophie asiatique dont je suis nourri me préserve de tout vertige et se charge de me remettre en équilibre si je fais mine de flancher) – votre colère contre l’atmosphère de demi-compréhension et de demi-tout, votre révolte contre l’Europe et son ciel, mon cher, dont cela me donne de la joie fraternelle, et un tel encouragement ! Nous aurons à parler de choses faites pour le transport ! Vous n’auriez qu’à me fixer vous-même le jour de votre choix pour déjeuner ensemble, selon notre mutuel désir, dans quelque local que nous pourrions imaginer quelque peu semblable à ce divin souterrain où je vous conduisis, un soir, du pas de nos ânes sublimes, admirer les nègres noirs buvant l’ivresse de la « bouza » laiteuse. Vous en souvenez-vous ? Il n’y a, non loin de chez moi, du côté du Panthéon, un petit cabaret à relent gréco-turc où il serait possible de nous sustenter d’éléments asiatiques. Au revoir, ami très-attendu, et voici mon salam embaumé de souhaits. Dr. J. C. Mardrus Vous ai-je déjà dit ce que signifie, en arabe, votre nom, cher Uzanne ? – « Etalon ! » ni plus ni moins … Ainsi soit-il ! ** * Lettre V. Entier postal. Adressé à Octave Uzanne au 62 Boulevard de Versailles à St-Cloud. La date du cachet n’est pas lisible (1918). 202 Bd. St. Germain Tout me va, ô cher entre les chers, l’heure, la rencontre, le lieu, mais non le jour de jeudi, pour mon regret. Veuillez atténuer ce regret en choisissant vendredi, samedi, dimanche, etc … je répondrai par l’ouïe et l’obéissance, en ne répondant pas à votre mot que j’espère. Il ne faut guère compter sur baklavas et sucreries, puisque tout le sucre est raflé par les fils de veaux, les vaches, les salopes, les vieilles calamiteuses et les avariés impotents qui survivent et profitent de la boucherie européenne, ô honte ! Votre filleul. Dr. J. C. Mardrus ** * ** * (*) Ancienne collection Bertrand Hugonnard-Roche (**) Joseph-Charles Mardrus (1868 au Caire, Égypte d'origine arménienne - 1949 à Paris) est un médecin, poète et traducteur français. Il fut, en son temps, un éminent orientaliste et un acteur important de la vie parisienne. « Musulman de naissance et Parisien par accident », ainsi qu’il se définissait lui-même bien qu’Égyptien et catholique, Mardrus fut un grand voyageur, parcourant les mers à la recherche des légendes de son Orient natal. Aimant les fleurs, les pierres précieuses, les tables fastueuses, les tissus chamarrés et la photographie, il fut de ceux qui insufflèrent au monde parisien un engouement pour l'orientalisme, tout comme son ami Paul Poiret avec qui il créa la « Mille et Deuxième Nuit ». Il fit ses études au Liban avant de s'installer à Paris. Avant la Première Guerre mondiale, il connut une période de voyages, il a été médecin sanitaire auprès du ministère de l'Intérieur et chargé de mission au Maroc et en Orient, médecin aux Messageries maritimes, puis il sillonna l’Orient avec sa première épouse, la poétesse Lucie Delarue-Mardrus. À partir de 1915, il voyagea moins, mais eut une vie tout aussi riche aux côtés de Gabrielle Bralant – rebaptisée Cobrette. Encouragé par Stéphane Mallarmé, il traduisit, de 1898 à 1904, une nouvelle version des contes des Mille et Une Nuits, en seize volumes et 116 contes, dans une perspective plus érotique, au texte non expurgé, faisant ressortir les transgressions et les ellipses amoureuses se nichant dans le texte initial d'Antoine Galland. Il se servit d’un ensemble varié de textes (l’édition de Boulaq, la traduction de Scott, le recueil d’Artin Pacha et de Spitta bey), et même des histoires hindoustanies, tout en prétendant, invraisemblablement1, disposer d’un manuscrit inédit. Ses histoires de Douce Amie, d’Ali Baba ou de La Reine de Saba enchantèrent le Paris des années 1900-1920, d’autant plus que les textes furent merveilleusement illustrés par de nombreux artistes qui assurèrent les illustrations de plusieurs éditions, tels Léon Carré, François-Louis Schmied, Van Dongen, André Derain, Antoine Bourdelle et Picart Le Doux. D’autres artistes s’inspireront de son ouvrage pour leurs créations, tels Léon Carré et Ketty Carré, Eloïse Carolyn Huitel, Louis-Auguste Veillon, Albert Besnard, Pascin, Othon Friesz, sculptures de Lucien Gibert et Antoine Bourdelle, marionnettes de Jacques Chesnais habillées par Paul Poiret, des costumes et maquettes de François Quelvée. Ami de personnalités aussi différentes que Paul Poiret, l’abbé Mugnier, José-Maria de Heredia, Robert de Montesquiou, André Gide, Auguste Rodin, Élisabeth de Gramont et Catulle Mendès, il eut également une importante correspondance suivie avec des personnalités du monde intellectuel de l’époque, tels André Gide, Pierre Louÿs, Maurice Maeterlinck, Henri de Régnier, Remy de Gourmont, José-Maria de Heredia, Robert de Montesquiou et Natalie Clifford Barney. (source : Wikipedia, décembre 2012 - BON EXEMPLAIRE DE CHOIX. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR1,200.00

‎MARDRUS:‎

Reference : 10478

‎Le livre des mille nuits et une nuit.‎

‎Paris, Eug. Fasquelle, sans date. 8 volumes in-folio, demi-veau vert, dos (passés) à 4 petits nerfs ornés de fleurons mosaïqués, lunes et étoiles argentées, encadrements, filets, roulettes et titre dorés, étiquettes de titre et tomaison rouges, têtes dorées. Reliures légérement frottées. ‎


‎Illustré de fac-similé des miniatures, encadrements et enluminures qui ornent les manuscrits originaux persans et hindous, moncolores (rouge, rose, bleu, mauve, vert, jaune...) pour les encadrements du texte. Bien complet des 156 planches hors-texte couleurs (27+21+20+21+17+17+16+17). Le premier volume s'ouvre sur "Ce que veut Allah!". Nous citons: "Au nom d'Allah, le Clément-sans-bornes. Sur tous les siens, prière et paix à jamais essentiellement unies jusqu'au jour de la rétribution". ‎

ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA - Genève

Phone number : +4122 310 20 50

CHF780.00 (€711.24 )

‎MARECHAL MARMONT DUC DE RAGUSE‎

Reference : R240099661

‎MEMOIRES DU MARECHAL MARMONT DUC DE RAGUSE DE 1792 A 1841 IMPRIMES SUR LE MANUSCRIT ORIGINAL DE L'AUTEUR / TOME 2 / 2E EDITION.‎

‎PERROTIN. 1857. In-8 Carré. Broché. Etat d'usage. Tâchée. Manque en coiffe de pied. Intérieur acceptable. 413 pages - quelques traces de mouillures en début d'ouvrage sans conséquence sur la lecture - plats tâchés - coiffe en tête abîmée - portrait et facs similés manquant .‎


Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR49.50

‎MARESTIER GAZELLA MANUSCRIT marine empire LIVOURNE‎

Reference : 20796

‎Rapport sur le chantier de la MARINE IMPERIALE a LIVOURNE‎

‎ Livourne le 24 octobre 1809,In folio 7 pages manuscrites a l’encre,bords marge tachées,signé GAZELLA MARESTIER.‎


Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR250.00

‎MARESTIER MANUSCRIT marine empire LIVOURNE‎

Reference : 20795

‎Rapport de l’ Ingenieur de la Marine a LIVOURNE,sur les travaux qui peuvent avoir lieu dans la port en 1810‎

‎ Genie Maritime Livourne le 11 decembre 1809,In folio 4 pages manuscrites a l’encre,bords marge tachées,signé MARESTIER.‎


‎correct ‎

Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR150.00

‎MAREUIL SUR ARNON‎

Reference : 5039.2.19

(1725)

‎FORGE DE MAREUIL - ETATS DES DÛS pour les 9e au 19e FONDEES AUX OUVRIERS DU FOURNEAU - Février à Avril 1725 ‎

‎- 6 feuillets in-quarto de la 5e à la 10e Rente du fourneau 1725, du 5 février à la 10e Rente pour la 19e fondée commencée le 6 avril et finie le 12 dud. jour que l'on a mis hors led. fourneau. - Noms des ouvriers créanciers et sommes dûes ainsi que leurs fonctions.‎


‎- Très intéressant témoignage de la vie de cette fonderie de MAREUIL SUR ARNON sur une période dont il ne semble pas que l'on ait de renseignements historiques.‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR180.00

‎Marey, Boyer / Rozier, Saint-Bonnet-le-Château.‎

Reference : 19219

(1825)

‎Quittance de 388 f par Jean Marey a Jean Boyer du 16 xbre 1825.‎

‎ 1825 ROZIER, 1825 - FF.25x17,5 cm - Copie: 1 page manuscrite sur simple feuillet; Timbre Royal à 35 c. en noir et Timbre Royal à sec; papier vergé filigrané au Timbre Royal. Verso un peu sale. ‎


‎Pardevant Jean BALEYGUIER, notaire royal à la Résidence de Saint-Bonnet-le-Château. Jean MAREY, propriétaire-cultivateur au lieu de Cherserussa (?) commune de Saint-Hilaire. Jean BOYER, cultivatuer au bourg de Rozier. ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎

Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR3.00
Previous 1 ... 279 280 281 282 ... 308 334 360 386 ... 387 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !