Previous 1 ... 162 163 164 165 ... 244 323 402 481 ... 484 Next Exact page number ? OK

‎Decio Philippe, Philippi Decii.‎

Reference : LRB20161

(1525)

‎5 ouvrages d'une insigne rareté imprimés à Lyon de 1525 à 1533,par Moylin et par Mareschal. Prima pars consiliorum domini Philippi Decii(...) Secunda pars Consiliorum Domini (...)Tertium volumen (...)Secunda pars tertii voluminis(...) Quartum Volumen relié en deux volumes grand in folio. ‎

‎Prima pars consiliorum domini Philippi Decii(...) 150 feuillets, 8 feuillets, le dernier blanc A la fin Lugduni per Jo Moylin alias Cambray, 1526. Caractères gothiques. Texte sur deux colonnes, lettrines ornées. Page de titre avec grand encadrement gravé sur bois, titre en rouge et noir avec la grande marque de Vincent de Portonaris. (Reproduit par Baudrier V,425 mais qui ne décrit pas ce volume.) Secunda pars Consiliorum Domini Philippi Decii 96 feuillets, 6 feuillets. A la fin, Lugduni par Jo Moylin Alias Cambray semblable au tome précédent mais la marque de Vincent de Portonaris est différente (marque N° 10 de Baudrier V.413 qui ne décrit pas ce volume.) Tertium volumen 87 feuillets, 7 feuillets au colophon Lugduni impressa per Jacobum Mareschal 1525, semblable à Prima Pars. Baudrier décrit ce volumeV425,426 " Cette édition nous est uniquement connue par le volume décrit, l'exemplaire du séminaire de Clermont n'ayant pu être retrouvé (2 exemplaires localisés Avignon et Clermont.)" Secunda pars tertii voluminis 11 feuillets, feuillets 88 à 194 au colophon Lugduni typis fidelissimi calchographi Joanis Mareschal 1533, semblable aux tomes précédents mais avec une page de titre complètement différente. Grand encadrement gravé sur bois représentant dix bustes (de juristes) bandeau supérieur au christ et inférieur au maître enseignant à ses élèves. Titre en rouge et noir, grande marque sur bois de Vincent de Portonaris Baudrier V443 mais qui ne décrit pas ce volume. Quartum volumen 49 feuillets, 6 feuillets semblables au tome précédent. Baudrier décrit ce tome (V,442) "NOUS NE CONNAISSONS CETTE EDITION QUE PAR LE TITRE DU 4eme VOLUME CONSERVE AU MUSÉE DES TISSUS DE LYON" ‎


‎L'ensemble en 2 volumes grand in folio, feuillets de 41,5 x 27,5 cm, relié à l'époque en peau de daim mégissée. Quelques feuillets jaunis et rare tache mais état de fraîcheur remarquable. Decio Philippe Jurisonsulte né en 1454, désigné auditeur de Rote par Innocent VIII; professeur à Padoue puis à Pavie, il fut de ceux qui conseillèrent Louis XII en guerre contre Jules II ce qui lui valut d'être excommunié. Réfugié en France, Décio fut conseillé au parlement de Grenoble et professeur à l'université de Valence. Il devait mourir à Sienne en 1533. Unique ensemble dont nous n'avons pu localiser d'autres exemplaires dans les bibliothèques publiques. Magnifiques et imposantes impressions Lyonnaises dans un état de conservation remarquable. Ces impressions gothiques sur 2 colonnes à 80 ou 82 lignes présentent encore de nombreuses caractéristiques de l'incunable et montrent le niveau de qualité atteint par les imprimeurs lyonnais seulement 70 ans après que Gutenberg ait donné sa célèbre Bible. La présence de cette macule de relieur en parchemin enluminé prouve la désaffection de l'époque pour ces manuscrits, totalement abandonnés au profit de la moderne imprimerie et relégués en claies et autres protections. ‎

Librairie Daniel Bayard livre luxe book - Millery

Phone number : 06 09 70 69 59

EUR16,000.00

‎DECOURCELLE (Pierre).‎

Reference : 96521

‎Lettre autographe signée adressée à Jules Claretie. ‎

‎ 2 pages in-12, à son adresse imprimée de Villennes, s.d. Invitation à déjeuner avec détail des horaires de train-express : "en 33 minutes vous êtes à destination". ‎


Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00

‎DECOURCELLE Pierre (1856-1926), écrivain et auteur dramatique français.‎

Reference : 271

‎2 L.A.S., 16 et 18 décembre 1919, à Maurice Bernhardt.‎

‎ 1 page in-4, en-tête Société d’éditions cinématographiques (274 x 213) et 2 pages in-16 (150 x 114). ‎


‎Intéressante correspondance à propos des problèmes liés au report d’une pièce. Ullmann, directeur associé du théâtre Sarah Bernhardt, lui avait promis de ne compter exactement que les frais avancés pour les deux représentations retardées. Quand on est en face de cette demande de 3000 francs pour ces deux jours, on ne peut pas ne pas penser que les frais de publicité, les cachets d’artistes, les arrhes données dans les deux théâtres où la représentation était remise, ne montent tout de même pas à 1500 francs par théâtre !.. Notez que les représentations ne sont pas perdues, mais différées… Il demande à Maurice d’arranger cette affaire et adresse 2000 francs à Ullmann. – Dans la seconde lettre, Decourcelle rappelle que les deux représentations ne sont que retardées, et prédit que l’argent rentrera lorsque la tournée reprendra. S’il en était autrement, et si ma prévision n’était pas justifiée, dites-le moi nettement à ce moment, et j’insisterai de toutes mes forces auprès de mon conseil pour qu’il ajoute un troisième billet de mille francs au chèque que je vous envoie ci-inclus. ‎

Librairie Busser - Paris

Phone number : 01 56 81 63 22

EUR120.00

‎DECOUR Jacques‎

Reference : 73390

(1945)

‎Philisterburg‎

‎Nrf, Paris 1945, 12x19cm, broché.‎


‎Nouvelle édition. Dos légèrement insolé comportant une petite déchirure en pied et une petite tache en tête. Rare et précieux envoi autographe signé de Mathilde Gabriel-Péri, née Taurinya et femme de Gabriel Péri qui fut fusillé par les Allemands au Mont-Valérien, sur la page de garde. Emouvante dédicace sur ce roman prophétique de l'Allemagne des années 30. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR450.00

‎Decrès (Denis, comte, puis duc) :‎

Reference : 7989

(1802)

‎2 pièces : 1- Lettre / 2- Lettre Signée.‎

‎1- Lettre in-4, du 10 vendémiaire an 10, à bord du Foudroyant à l'île d'Aix, au Ministre de la Marine et des colonies qu'il informe que les troupes sont au complet dans l'état de l'embarquement ; l'Amiral Decrès semble ignorer qu'il a été nommé Ministre la veille, le 9 vendémiaire an X. Petite bande à droite découpée avec atteinte au texte. 2- L.S., in-folio, 2 pp., en-tête bois gravé emblématique "Liberté des mers", le Ministre de la Marine et des Colonies au Contre-amiral Linois à Cadix, du 29 vendémiaire an 10 (Decrès est fraichement Ministre), au sujet de l'amarinage (capture) du vaisseau anglais l'Annibal ; un officier anglais, le capitaine Ferris, s'était plaint des officiers français et espagnols. Le Ministre estime que ces plaintes sont "suffisamment détruites par le témoignage qu'il a lui-même rendu...". Intéressant document concernant la capture du vaisseau anglais l'Annibal par Linois, au large de Cadix.‎

‎Vice-amiral, Ministre de la Marine né à Chateau-Villain en Haute-Marne (1761-assassiné par son valet de chambre le 7 décembre 1820). Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎


2 pièces : 1- Lettre / 2- Lettre Signée.. Decrès (Denis, comte, puis duc) : 2 pièces : 1- Lettre / 2- Lettre Signée.. Decrès (Denis, comte, puis duc) :
Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR400.00

‎DEGAS Edgar‎

Reference : 68398

(1885)

‎Lettre autographe inédite signée‎

‎Dieppe 1er septembre 1885, 22,4x17,7cm, 4 pages sur un double feuillet.‎


‎Lettre autographe inédite signée d'Edgar Degas à Albert Bartholomé, peintre et plus tard sculpteur et grand ami deDegas. Sa femme est Prospérie de Fleury, décédée en 1887, déjà malade en 1885.. 4 pages à l'encre noire sur un feuillet remplié. Une pliure centrale inhérente à la mise sous pli du courrier. Belle lettre inédite témoignant de l'autre grande passion de Degas après la danse?: le chant. La première parisienne de l'opéra wagnérien Sigurd d'Ernest Reyer eut lieu le 12 juin 1885 à l'Opéra de Paris. Degas, subjugué par la prestation de la chanteuse Rose Caron vit la pièce à trente-sept reprises?: «?J'aime toujours Sigurd et je l'aime aussi de plus en plus. Je n'ai vu Reyer qu'une fois et dans la rue. Et je n'ai pas oublié de lui parler de l'admiration qu'il avait provoquée beaucoup plus immédiatement sur moi que sur une personne qui, pour être ni bonne, ni blanchisseuse, méritait quelque considération.?» Degas rendit hommage à la beauté de Rose Caron dans Sigurd en réalisant deux dessins sur éventails, aujourd'hui en mains privées aux États-Unis. Véritablement obsédé par cette «?uvre admirable qui [lui] fait tant de bien, qu['il] ne [peut] plus [s']en passer?», le peintre réclame à son célèbre voisin de lui en interpréter la partition au piano?: «?Le jeune [Jacques-Emile] Blanche notre voisin me la joue tous les jours, à défaut de votre femme.?» La lettre s'achève sur une description lyrique du Mont Saint Michel, dont Degas fit plusieurs dessins?: «?Avez-vous jamais vu le Mont Saint Michel?? Pourrions-nous un jour y aller passer quelques jours ensemble?? Que c'est beau, que c'est attachant. En un mois j'y suis allé deux fois. Les grandes marées de la fin de septembre vont m'y ramener une troisième.?» La passion de Degas pour l'opéra est retracée dans une exposition, en l'honneur du 350è anniversaire de l'Opéra de Paris, se déroulant du 24 septembre 2019 au 19 janvier 2020 au musée d'Orsay. Dieppe, chez M. Halévy, rue de la Grève, 1 Septembre 85 "Si je n'ai pas de nouvelles de votre femme, ni de vous, mon cher ami, je n'ai aucune peine à vous avouer que c'est par ma faute et que je l'ai bien mérité! Ecrivez-moi, dites-moi où et comment vous êtes tous les deux, continuez à me croire tous les deux meilleur que je ne le parais. J'aime toujours Sigurd et je l'aime de plus en plus, je n'ai vu Reyer qu'une fois et dans la rue. Et je n'ai pas oublié de lui parler de l'admiration qu'il avait provoquée beaucoup plus immédiatement sur moi que sur une personne qui, pour être ni bonne ni blanchisseuse, ni du commun, méritait quelque considération. On vous fera voir cet ogre charmant cet hiver. Mais sans piano. La partition qu'on me joue ici est paraît-il des plus mal arrangées. C'est un certain Vidal qui est l'arrangeur, et Reyer s'en lave d'autant plus les mains, qu'il ne sait pas jouer du piano, qu'il compose dans les bois et non au cvlavecin et qu'il ne sait pas la musique. Oeuvre admirable, qui me fait tant de bien, que je ne peux plus m'en passer. Le jeune [Jacques-Emile] Blanche, notre voisin, me la joue tous les jours, à défaut de votre femme. Avez-vous jamais vu le Mont Saint-Michel? Pourrions-nous un jour y aller passer quelques jours ensemble?Que c'est beau, que c'est attachant. En un mois j'y suis allé deux fois. Les grandes marées de la fin de septembre vont m'y ramener une troisième. Ecrivez-moi le plus tot que vous pourrez, je serai encore ici toute la semaine. Je vous sers à tous deux bien affectueusement la main." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR6,000.00

‎(de Gaulle)‎

Reference : 9342

(1958)

‎Je vous ai compris (4 juin 1958)‎

‎Dessin satirique et pornographique, représentant le Général de Gaulle lors de son fameux discours. Ce dessin (dépliant à la façon des images érotiques anciennes) devait circuler sous forme de tract parmi les Pieds-Noirs … Très bon 1958 27 cm x 14cm‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR90.00

‎DE GUELDRE - OFFICIERS MUNICIPAUX DE REZAY - INDRE‎

Reference : 4007.10.18

(1794)

‎L.A.S. des OFFICIERS MUNICIPAUX DE REZAY AU COMMISSAIRE ORDONNATEUR REFUSANT DE DONNER DU GRAIN DU FAIT DES PILLAGES. 1794‎

‎1794, L.A.S., 4 ff. dont 1 p. manuscrite datée du 6 juillet 1794. TEXTE : "Nous officiers municipaux du villages de refsaÿ sousignés certifions et attestons d'avoir fait la visite de notre lieu pur satisfaire à la demande du Citoÿen Commissaire Ordonnateur VAILLANT, laquel visite étant faite, nous n'avons trouvé aucun grain pour ÿ satisfaire comme le prédit villages on a beaucoups souffert et dévasté par les trouppes autrichiennes et hollandoises et ensuitte par les trouppes françaises, ce sujets sont la causes qu'il est de toute impossibilité de fournir à la demande sus mentionnée. Fait a refsaÿ ce 6 juillet 194. Signé du Maire de Gueldre et de 4 citoyens".‎


‎Le village de REZAY est situé près de Lignières et dépend de Saint Amand Montrond. Il comptait en 1794 environ 730 habitants. ‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR98.00

‎DE HAMEL Christopher.‎

Reference : 1575

(2004)

ISBN : 0714892831

‎Une histoire des manuscrits enluminés.‎

‎272 pages Phaidon 2004.‎


‎Bien complet de sa jaquette.‎

Fotocollector

Phone number : 06 82 97 33 33

EUR60.00

‎DEHARME Lise‎

Reference : 63989

(1963)

‎Deux lettres autographes manuscrites de Lise Deharme à Guy Dupré‎

‎1963 et s.d., 15x10,5cm et 13,5x21cm, une carte et un feuillet remplié.‎


‎Lettres autographes signées de Lise Deharme adressées à Guy Dupré, 9 lignes au stylo rouge sur une carte postale et 17 lignes à l'encre bleue sur deux pages sur un feuillet remplié. Pliure inhérente à la mise sous pli. Ensemble témoignant de l'amitié unissant Lise Deharme, figure du surréalisme, et Guy Dupré, alors éditeur chez Plon : «Si je vous écris que j'ai pleuré en lisant votre article, j'aurais l'air de commettre une de ces exagérations parisiennes chères à ces amis de nos amis» - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR150.00

‎DEHAYE (Pierre)‎

Reference : VLE-238

‎Jalons. Poèmes‎

‎P., Dehay, 1992, in-8, 413 pages. Edition originale en tirage de tête sur papier Ingres, un des 65 exemplaires numérotés (n°12) enrichi d'un bel envoi autographe de l'auteur ainsi que d'un poème manuscrit inédit broché‎


‎Recueil de Pierre Dehaye (Saint-Pol-sur-Mer, 1921-2008), écrivain et haut fonctionnaire, élu membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1975‎

Librairie ancienne Valleriaux - Paris

Phone number : 33 01 48 24 50 43

EUR80.00

‎DEHAYE (Pierre)‎

Reference : 16047

(1979)

ISBN : 2-226-00847-0

‎Naître est une longue patience - Notes et maximes. ‎

‎Paris, Albin Michel, 1979 1 volume 14,6 x 22,5cm Broché. 1feuillet, 189p., 4 feuillets. Plats jaunis en marges; bon état intérieur. ‎


‎Recueil de "maximes, d'aphorismes et de notules" du haut-fonctionnaire Pierre DEHAYE, alors Directeur de l'Hôtel de la Monnaie, président d'honneur du conseil d'administration de l'Institut français de restauration des oeuvres d'art (1921-2008). Exemplaire avec dédicace manuscrite de l'auteur et enrichi d'une lettre manuscrite de 1984, faisant allusion à une mise à pied. ‎

Librairie Paroles - Avignon

Phone number : 33 04 90 85 23 57

EUR10.00

‎DEJEAN, Albert ; Collectif‎

Reference : 49802

(1900)

‎Recueil manuscrit de partitions musicales [ Plus de 130 morceaux chantés ] Chanson arabe (Godard) ; O Gué Landériloulette ; Coupe du Roi de Thulé (Diaz) ; Ici bas (T. Dejean) ; Envoi de Fleurs (Delmet) ; La Sauge (Le Jongleur) ; Les Armaillis (Koebi) ; L'Omnibus funéraire ; L'Amour (Holmès) ; Miseremini (Steenmann) ; O Salutaris (Albert Dejean) ; ça fait peur aux oiseaux [ etc. etc... ]‎

‎1 vol. in-12 format à l'italienne cartonnage percaline, s.d. [ circa 1900-1920 ] 417 pp. manuscrite et 3 ff. de tables‎


‎Intéressant manuscrit musical bordelais, précédé de deux petits billets manuscrits de l'auteur : "A Mademoiselle Monique Ch..., Bordeaux. Je suis très heureux, ma chère Monique, de vous laisser "In Memoriam" le Cher Cahier Rouge, comme nous l'appelions, jadis, rue d'Eysines où nous l'avons si souvent feuilleté, vos tantes et moi, et où il nous a fait passer de si agréables moments !... Bien que presque tous les morceaux qui le composent soient écrits pour voix d'homme, et en dehors de quatre ou cinq qui ne devraient pas y figurer, j'espère que vous en trouverez un certain nombre capables de vous intéresser et qu'il m'eut été si doux de vous entendre "Interpréter", suivant la locution aujourd'hui consacrée !! [ ... ] Etat très satisfaisant (usures sur couv., des ressauts parfois forts).‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR375.00

‎DEKOBRA, Maurice Tessier:‎

Reference : 70712aaf

‎4 documents autographes du célèbre journaliste et écrivain français.‎


‎Une carte postale et 3 lettres écrites par le romancier Maurice Dekobra (1885 - 1973). Il fut pendant 18 ans journaliste et voyagea dans toutes les parties du monde. Il publia de nombreux romans dont beaucoup ont obtenu un grand succès populaire. Nos documents sont des autographes et textes uniques de l'auteur. 1. Carte postale à Maurice d'Hartoy, directeur de la Revue des deux mondes, 1925 (ill: photo d'une ruelle d'Annecy). 2. Lettre à Hartoy, longue réponse de Dekobra sur une enquête de la Revue des deux mondes concernant "l'avenir de l'intelligence", 1926 (in-4to). 3. Lettre de remerciement à un ami, il espère le revoir à la rue du Caire, 1925 (double feuille in-8vo). 4. Lettre dactylographiée, signature manuscrite, papier à ses nom et adresse à Paris, annotation manuscrite: "Confidentielle", lettre intéressante au sujet d'un manuscrit d'une jeune femme, "manuscrit qui m'a paru assez intéressant mais qui contient des audaces de style qui, je vous l'avouerai, m'ont un peu surpris", 1928 (2 ff. in-4to). Image disp.‎

Harteveld Rare Books Ltd. - Fribourg

(SLACES, NVVA)

Phone number : 41 (0)26 3223808

CHF800.00 (€754.66 )

‎[Imprimerie Emile Flouret] - ‎ ‎DE LA BATUT, Jeanne et Pierre‎

Reference : 44471

(1900)

‎Carnet Manuscrit de "Souvenirs et anecdotes de Tante Lair", Angèle Lair, fille du peintre Alexandre-Gabriel Decamps, vraisemblablement notés par sa nièce Jeanne Dentu Epouse De La Batut puis son petit neveu Pierre de La Batut.[ Anecdotes sur Decamps, Gambetta, Emile Gaboriau, etc. ] : [ Témoignage détaillé sur la mort de Decamps ]. [ ... ] "Un jour Decamps invité [chez ] Napoléon III ne voulait s’y rendre qu'avec une femme et ses filles et son épouse refusant d'y aller, fit habiller en Amazone son fils qui avait une jolie figure efféminée. Personne ne s'aperçut de la supercherie, et chacun se demandait quel était cette jeune inconnue que Decamps accompagnait ainsi. Mais cela fit un scandale énorme et le lendemain toute la ville en parlait ; et le peintre s'en amusait beaucoup car il se souciait peu de l'opinion des autres. Enfin un ami qu'on avait mis dans la confidence raconta l'histoire et les potins s'apaisèrent, chacun disant : « C'est bien une idée d'artiste »." [...] "Decamps fit son premier tableau à l'huile de vers l'âge de 14 ans et le donna à une cousine [...] La scène était très animée et recelait déjà réel talent. Musard, l'introducteur des cafés-concerts en France, ayant vu ce tableau : « le jeune homme qui l'a fait, s'il continue, fera certainement son chemin ». Cela n'empêcha que le père de deux camps s'opposa longtemps à ce que son fils soit peintre ; il voulait en faire un notaire comme lui." [...] Il était très indépendant. Traité avec ses amis, éléments à s'amuser en compagnie, il avait, cependant un fond de mélancolie incurable." [...] « Les amis de ma femme ne sont pas mes amis », disait mon grand-père Dentu.[...] "M. Emile Gaboriau avait pour maîtresse une blanchisseuse. Il l'épousa après avoir été soigné par elle durant une maladie, mais sa mère ne lui pardonna pas. [...] Gambetta, ayant gagné (à la bourse, je crois) 4 millions et ne voulant pas qu'on le sache car un républicain milliardaire est toujours suspect s'acheta l'île de Porquerolles mais au nom de M. E. De Roussen, son secrétaire. Gambetta étant mort rapidement sans avoir le temps de régulariser la situation, M. de Roussen conserva, sans scrupules, l'île de Porquerolles. Sa femme, directrice d'une maison de correction dans l'île, se fit remarquer par sa brutalité, sa cruauté et fut d'ailleurs condamné de ce chef." [...] "Ma bisaïeule Mme Caumartin, veuve d'un avoué, propriétaire d'un hôtel particulier au coin de la rue Caumartin et du boulevard des Italiens vendus 2 millions au Crédit Lyonnais, versa 1 million pour libérer son gendre, dentu, de prison où il se trouvait à la suite de polémiques dans le drapeau blanc. Sans doute pour payer ses amendes. Cette somme fut déduite de l'héritage de Mme Dentu afin que les soeurs de cette dernière n'en supportent pas les conséquences." [...] Decamps avait un ours. Il le prêta un ami qui le mena au bal de l'opéra où on le prit pour un déguisé. Puis il le laissa pour danser et l'ours, s'en fut coucher dans une loge où il s'endormit. Après le bal, une ouvreuse vint lui taper sur l'épaule et pensa mourir de frayeur quand elle s'aperçut que c'était un ours véritable." [ Notes sur Mme Gonzalez, femme du romancier, mère d'Eva Gonzalez, élèvre de Berthe Morizot ; notes sur la famille de Ponson du Terrail ]‎

‎1 cahier d'écolier, Imprimerie Emile Flouret, Bergerac, 7 pages manuscrites, s.d. (circa 1900-1930 ?) [ Témoignage détaillé sur la mort de Decamps ]. [ ... ] "Un jour Decamps invité [chez ] Napoléon III ne voulait s’y rendre qu'avec une femme et ses filles et son épouse refusant d'y aller, fit habiller en Amazone son fils qui avait une jolie figure efféminée. Personne ne s'aperçut de la supercherie, et chacun se demandait quel était cette jeune inconnue que Decamps accompagnait ainsi. Mais cela fit un scandale énorme et le lendemain toute la ville en parlait ; et le peintre s'en amusait beaucoup car il se souciait peu de l'opinion des autres. Enfin un ami qu'on avait mis dans la confidence raconta l'histoire et les potins s'apaisèrent, chacun disant : « C'est bien une idée d'artiste »." [...] "Decamps fit son premier tableau à l'huile de vers l'âge de 14 ans et le donna à une cousine [...] La scène était très animée et recelait déjà réel talent. Musard, l'introducteur des cafés-concerts en France, ayant vu ce tableau : « le jeune homme qui l'a fait, s'il continue, fera certainement son chemin ». Cela n'empêcha que le père de deux camps s'opposa longtemps à ce que son fils soit peintre ; il voulait en faire un notaire comme lui." [...] Il était très indépendant. Traité avec ses amis, éléments à s'amuser en compagnie, il avait, cependant un fond de mélancolie incurable." [...] « Les amis de ma femme ne sont pas mes amis », disait mon grand-père Dentu.[...] "M. Emile Gaboriau avait pour maîtresse une blanchisseuse. Il l'épousa après avoir été soigné par elle durant une maladie, mais sa mère ne lui pardonna pas. [...] Gambetta, ayant gagné (à la bourse, je crois) 4 millions et ne voulant pas qu'on le sache car un républicain milliardaire est toujours suspect s'acheta l'île de Porquerolles mais au nom de M. E. De Roussen, son secrétaire. Gambetta étant mort rapidement sans avoir le temps de régulariser la situation, M. de Roussen conserva, sans scrupules, l'île de Porquerolles. Sa femme, directrice d'une maison de correction dans l'île, se fit remarquer par sa brutalité, sa cruauté et fut d'ailleurs condamné de ce chef." [...] "Ma bisaïeule Mme Caumartin, veuve d'un avoué, propriétaire d'un hôtel particulier au coin de la rue Caumartin et du boulevard des Italiens vendus 2 millions au Crédit Lyonnais, versa 1 million pour libérer son gendre, Dentu, de prison où il se trouvait à la suite de polémiques dans le drapeau blanc. Sans doute pour payer ses amendes. Cette somme fut déduite de l'héritage de Mme Dentu afin que les soeurs de cette dernière n'en supportent pas les conséquences." [...] Decamps avait un ours. Il le prêta un ami qui le mena au bal de l'opéra où on le prit pour un déguisé. Puis il le laissa pour danser et l'ours, s'en fut coucher dans une loge où il s'endormit. Après le bal, une ouvreuse vint lui taper sur l'épaule et pensa mourir de frayeur quand elle s'aperçut que c'était un ours véritable." [ Notes sur Mme Gonzalez, femme du romancier, mère d'Eva Gonzalez, élèvre de Berthe Morizot ; notes sur la famille de Ponson du Terrail ]‎


‎Intéressant recueil d'anecdotes diverses, rédigé d'après les témoignages de la tante Angèle Lair par Jeanne Dentu ou par son fils Pierre de La Batut.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR220.00

‎DE LA BATUT, Pierre‎

Reference : 44482

(1920)

‎Catinka Heinfetter. Une cause célèbre sous Louis-Philippe. Récit historique. [ Tapuscrit enrichi de très nombreuses corrections autographes. Récit romancé de l'affaire Caumartin - Sirey ]‎

‎1 tapuscrit in-4 en 110 feuillets sous chemise, s.d. (circa 1920-1930 ?)‎


‎Catinka Heinefetter (ou Katinka; 1819-1858) est la soeur de Clara et de Sabine Heinefetter (1809-1872). Les trois femmes furent des cantatrices interprètes de Meyerbeer, de Halévy et d’autres compositeurs en vogue de cette époque. Elles se produisirent surtout à l’Opéra italien de Paris. Catinka Heinfetter défraya la chronique en 1842, lorsque Edouard Caumartin tua Aimé Sirey (fils du célèbre juriste et homme violent) dans l'hôtel de cette dernière ; c'est ce récit qui est l'objet du présent roman. La bisaïeule de l'écrivain bergeracois Pierre de la Batut était une Caumartin (Mélanie Dentu, femme de l'éditeur Gabriel Dentu). Bon état. Nous n'avons trouvé ailleurs aucune trace d'un autre exemplaire de cette pièce.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR480.00

‎DE LA BATUT, Pierre‎

Reference : 44481

(1916)

‎[ Lot de 3 Manuscrits et Notes manuscrites dont deux autographes ] I : Les Bras qui s'ouvrent. Un acte en vers ; II : Notes manuscrites pour 3 scénarios : Almaïde d'Entremont - La Nouvelle Espérance - La leçon d'Amour dans un Parc ; III : Le Blé en Herbe. Un acte en Prose.‎

‎[ Lot de 3 Manuscrits et Notes manuscrites dont deux autographes ] I : Les Bras qui s'ouvrent. Un acte en vers, 7 feuillets manuscrits autographes sous chemise, s.d. (circa 1916) ; II : Notes manuscrites autographes pour 3 scénarios : Almaïde d'Entremont - La Nouvelle Espérance - La leçon d'Amour dans un Parc (une vingtaine de notes manuscrites et qq. ff. tapuscrits) ; III : Le Blé en Herbe. Un acte en Prose. Manuscrit de 25 feuillets in-folio (manifestement mis au propre par son épouse, Marguerite Fardet)‎


‎Bon lot de manuscrits de théâtre ou de scénarios par l'écrivain bergeracois Pierre de la Batut. ‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR290.00

‎DE LA BATUT, Pierre‎

Reference : 44477

(1904)

‎[ Remarquable lot de 10 cahiers manuscrits autographes : Journaux intimes, Poèmes et Notes de romans ] I : Cahier de 70 feuillets contenant : Fragments de Journal (1905). Evocation des cousins Hons-Ollivier, de la Tante Zoé, la danseuse Zambelli. Notes de Voyages Biarritz et pays basque (1906). Lou Revenir. Moeurs et Coutumes du Périgord. Nombreux récit, contes et poèmes dont "A Madame Sarah Bernhardt, pour lui demander un autographe sur une de ses photographies". Bagnères de Luchon. Deux excursions. Au gouffre d'enfer. Au port de Venasque et au pic de Sauvegarde. Portraits : Maurice Donnay. Edmond Rostand. Flers et Caillavet. Octave Mirbeau. Jules Bois. André Rivoire. Jean Richepin. Abel Hermant. Paul Hervieu. Eugène Brieux. Henry Bernstein. Alfred Capus. 1909. L'aéroplanomanie - II : Cahier de 50 feuillets : Notes et arguments de romans (1909-1933) ; III : Cahiers de 50 feuillets dont la moitié manuscrits. Recueil de poésies dont un "A Jean Balde", ou "L'Agenais" (1922-1931) ; IV : Cahiers de 50 feuillets dont une trentaine manuscrits. Recueil de poésies intitulé "Chansons pour ses yeux" (1910-1912) ; V : Cahiers d'environ 60 feuillets "Prose et poésies mêlées". Sur la mariage de ma cousine Andrée. Tsoushima. etc... (1905-1906) ; VI : Cahiers de 50 feuillets manuscrits. Premiers Rêves. Poèmes (1904-1906) ; VII : Cahiers de 50 feuillets manuscrits. Poèmes (1904-1909) ; VIII : Cahier dont 12 ff. sont manuscrits : Voyage aux Pyrénnés (sic) ; IX : Cahiers de 50 feuillets manuscrits. Poèmes 1912-1919 ; X : Cahiers de 50 feuillets manuscrits ayant pour Titre "Jean Dentu" [pseudonyme de Pierre de La Batut ] Carnet de notes de romans.‎

‎10 cahiers d'écoliers dont 1 cartonné et 9 brochés, 1904-1940 : I : Cahier de 70 feuillets contenant : Fragments de Journal (1905). Evocation des cousins Hons-Ollivier, de la Tante Zoé, la danseuse Zambelli. Notes de Voyages Biarritz et pays basque (1906). Lou Revenir. Moeurs et Coutumes du Périgord. Nombreux récit, contes et poèmes dont "A Madame Sarah Bernhardt, pour lui demander un autographe sur une de ses photographies". Bagnères de Luchon. Deux excursions. Au gouffre d'enfer. Au port de Venasque et au pic de Sauvegarde. Portraits : Maurice Donnay. Edmond Rostand. Flers et Caillavet. Octave Mirbeau. Jules Bois. André Rivoire. Jean Richepin. Abel Hermant. Paul Hervieu. Eugène Brieux. Henry Bernstein. Alfred Capus. 1909. L'aéroplanomanie - II : Cahier de 50 feuillets : Notes et arguments de romans (1909-1933) ; III : Cahiers de 50 feuillets dont la moitié manuscrits. Recueil de poésies dont un "A Jean Balde", ou "L'Agenais" (1922-1931) ; IV : Cahiers de 50 feuillets dont une trentaine manuscrits. Recueil de poésies intitulé "Chansons pour ses yeux" (1910-1912) ; V : Cahiers d'environ 60 feuillets "Prose et poésies mêlées". Sur la mariage de ma cousine Andrée. Tsoushima. etc... (1905-1906) ; VI : Cahiers de 50 feuillets manuscrits. Premiers Rêves. Poèmes (1904-1906) ; VII : Cahiers de 50 feuillets manuscrits. Poèmes (1904-1909) ; VIII : Cahier dont 12 ff. sont manuscrits : Voyage aux Pyrénnés (sic) ; IX : Cahiers de 50 feuillets manuscrits. Poèmes 1912-1919 ; X : Cahiers de 50 feuillets manuscrits ayant pour Titre "Jean Dentu" [pseudonyme de Pierre de La Batut ] Carnet de notes de romans.‎


‎Important lot de 10 cahiers (plus de 850 pages) de notes autographes ( dont nous n'avons donné qu'un aperçu très succinct) rédigées par l'écrivain d'origine périgourdine Pierre de La Batut. Prix dut lot, non séparable. ‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR1,450.00

‎DE LA BATUT, Pierre ; [ LECONTE, Georges ]‎

Reference : 44478

(1944)

‎La Fille aux Diables [ Tapuscrit enrichi de très nombreuses corrections autographes. On joint une Lettre signée adressée à l'auteur par Georges Leconte, Président de la Société des gens de Lettres : ] "15 décembre 1944. Monsieur et Cher Confrère. Votre roman "la Fille aux diables" a deux originalités : celle du sujet, celle de la forme. Sujet émouvant : car nos coeurs battent toujours un peu plus vite dès qu'il s'agit des Vosgiens, de leurs calamités, des ressources de leur endurance, de leur fidélité. Vous avez traité votre sujet, je dirais presque, en vitrail, à cause des couleurs chatoyantes et profondes de votre style. Mais il serait plus juste de dire que vous l'avez traité en légende, car nous croyons pénétrer dans une légende dorée"... [ Avec : ] Prospectus NRF pour "La Fille aux diables" : "On sait que, dès les premières heures des hostilités, des villages entiers de la zone frontière furent vidés de leurs habitants, ceux-ci étant envoyés vers les départements de l'intérieur. On put, à ce sujet, parler "d'exil", car, encore qu'ils n'aient pas quitté le sol de France, ces Lorrains et ces Alsaciens brusquement transplantés dans le midi durent s'adapter [ ... ] Pierre de La Batut a symbolisé cetteétrange aventure dans l'attachante histoire de cette Elsa Schwartz et de sa mère Catherine, du bourg de Lokenheim, que le hasard a conduites dans un petit village de la Doirdogne" ‎

‎1 tapuscrit de 127 pp., avec très nombreuses corrections autographes de l'auteur, s.d. (circa 1944) On joint une Lettre signée de Georges Leconte, Président de la Société des gens de Lettres : ] "15 décembre 1944. Monsieur et Cher Confrère. Votre roman "la Fille aux diables" a deux originalités : celle du sujet, celle de la forme. Sujet émouvant : car nos coeurs battent toujours un peu plus vite dès qu'il s'agit des Vosgiens, de leurs calamités, des ressources de leur endurance, de leur fidélité. Vous avez traité votre sujet, je dirais presque, en vitrail, à cause des couleurs chatoyantes et profondes de votre style. Mais il serait plus juste de dire que vous l'avez traité en légende, car nous croyons pénétrer dans une légende dorée"... Avec : ] Prospectus NRF pour "La Fille aux diables" : "On sait que, dès les premières heures des hostilités, des villages entiers de la zone frontière furent vidés de leurs habitants, ceux-ci étant envoyés vers les départements de l'intérieur. On put, à ce sujet, parler "d'exil", car, encore qu'ils n'aient pas quitté le sol de France, ces Lorrains et ces Alsaciens brusquement transplantés dans le midi durent s'adapter [ ... ] Pierre de La Batut a symbolisé cetteétrange aventure dans l'attachante histoire de cette Elsa Schwartz et de sa mère Catherine, du bourg de Lokenheim, que le hasard a conduites dans un petit village de la Doirdogne" ‎


‎Rare exemplaire de ce tapuscrit abondamment corrigé par le romancier bergeracois Pierre de La Batut. "La Fille aux diables" romance l'épreuve des alsaciens de 1939-1940 réfugiés dans le Périgord. Il s'agit d'un des tous meilleurs romans de l'auteur , et l'on songe à ce courrier de Jean Paulhan adressé à l'auteur : "La Fille aux diables m'a intéressé, et j'attendrai impatiemment la deuxième version promise". L'ouvrage fut publié chez Gallimard en 1944.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR550.00

‎DE LA BATUT, Pierre ; PAULHAN, Jean ; SUPERVIELLE, Jules ; COPEAU, Jacques ; GARRICK, Yvonne ; ACHARD, Paul ; DAYOT, Armand ; DEKOBRA, Maurice ; ANTOINE, André ; FOLEY, Charles ; SERVAIS, Jean ; BIRABEAU, André ; JOINARD, Achille ; ARMORY ; SARMENT, Jean ; GILLET, Louis ; MAURRAS, Charles‎

Reference : 44475

(1914)

‎[ Lot de courriers d'intérêt littéraire dont nombreuses lettres autographes signées adressées ou relatifs à l'écrivain Pierre de La Batut dont : ] Jean Paulhan : L.S. (non datée) : "Merci de votre lettre et des deux manuscrits. La Fille aux diables m'a intéressé, et j'attendrai impatiemment la deuxième version promise. Pour l'homme d'affaires, vous avouerai-je, si les changements de composition me semblent heureux, que je ne suis pas sans regrtetter le ton de la première version". - Jacques Copeau (21 février 1941 : "Je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais eu sous les yeux l'ouvrage dont vous me parlez. [ ...] ) - Jules Supervielle, 2 L.A.S. (à Pierre puis à son fils : ) "24 janvier 1949 : J'ai gardé un excellent souvenir de votre père qui était en effet un de mes bons amis. Mais je n'ai jamais écrit de préface [ ...]) - Achille Joinard, Président de La Rose Blanche, Directeur du Mousquetaire (LAS sur carte de visite, recommandation de Pierre de la Batut au Général Rebillot) - Plusieurs prospectus de pièces de théatre de Pierre de La Batut, un bulletin de déclaration à la SACD - Paul Achard : 2 LAS (... il est convenu que vous me donnez une option d'un an pour céder à une maison de production cinématographique [ ...] les droits d'adaptation de votre roman L'homme d'Affaires) - Yvonne Garrick : 2 LAS (On m'offre un rôle dans la pièce qu'on monte de suite à l'Oeuvre mais il n'y a qu'une scène avec Fresnay, croyez(vous que je doive accepter ? Moreno s'est bien rendu célèbre avec 1 scène !" - Courrier de la Société des Gens de Lettres ("Pourriez-vous joindre au portrait un autographe d'Edouard Dentu) - Armand Dayot (2 L.A.S.) - Plusieurs courriers de Journaux et Maisons d'Edition (NRF, Echo de Paris, J. Dupuis et Cie, Art et Connaissance ) - Jean Servais : 3 LAS (il sollicite auprès de Pierre de La Batut puis auprès de son fils leur accord pour une adaptation cinémétographique du roman "Le Consentement" - André Birabeau : 2 L.S. à Francis de La Batut : "Les héritiers de René Boylseve vienne d'autoriser un musicien et un librettiste à tirer une opérette de "La leçon d'Amour dans un Parc". J'ai obtenu que la comédie que votre père et moi avions faite autrefois [ ...] soit utilisée pour cette adaptation musicale". (on joint une LAS de Gérard Failly exécuteur testamentaire de René Boylesve) - André Antoine : 1 L.S. (13 juillet 1913 : sur une pièce passant au comité de lecture du Théatre National de l'Odéon) - Pierre de La Batut : Contrat sur papier timbré signé avec le directeur du Théâtre de Verdun du Pré Catelan, 18 avril 1914. - Albert Pestour, rédacteur en chef du "Salut National" : "28 janvier 1930 [...] M. de Choiseul a eu peu d'un procès [ ...] j'ai tripoté votre texte au galop, car l'heure pressait [ ...] - Armory, L.S. 1941 - Jean Sarment, 1 L.A.S. et 1 L.S. (1939) - Charles Foley, 1 L.A.S. 1925 - Louis Gillet, 1 L.A.S. (16 août 1934) - Charles Maurras, 1 L.S. à en-tête de l'Action Française ( 5 mars 1938)‎

‎Ensemble de plus de 40 pièces, entre 1914 et 1951 dont : Jean Paulhan : L.S. (non datée) : "Merci de votre lettre et des deux manuscrits. La Fille aux diables m'a intéressé, et j'attendrai impatiemment la deuxième version promise. Pour l'homme d'affaires, vous avouerai-je, si les changements de composition me semblent heureux, que je ne suis pas sans regrtetter le ton de la première version". - Jacques Copeau (21 février 1941 : "Je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais eu sous les yeux l'ouvrage dont vous me parlez. [ ...] ) - Jules Supervielle, 2 L.A.S. (à Pierre puis à son fils : ) "24 janvier 1949 : J'ai gardé un excellent souvenir de votre père qui était en effet un de mes bons amis. Mais je n'ai jamais écrit de préface [ ...]) - Achille Joinard, Président de La Rose Blanche, Directeur du Mousquetaire (LAS sur carte de visite, recommandation de Pierre de la Batut au Général Rebillot) - Plusieurs prospectus de pièces de théatre de Pierre de La Batut, un bulletin de déclaration à la SACD - Paul Achard : 2 LAS (... il est convenu que vous me donnez une option d'un an pour céder à une maison de production cinématographique [ ...] les droits d'adaptation de votre roman L'homme d'Affaires) - Yvonne Garrick : 2 LAS (On m'offre un rôle dans la pièce qu'on monte de suite à l'Oeuvre mais il n'y a qu'une scène avec Fresnay, croyez(vous que je doive accepter ? Moreno s'est bien rendu célèbre avec 1 scène !" - Courrier de la Société des Gens de Lettres ("Pourriez-vous joindre au portrait un autographe d'Edouard Dentu) - Armand Dayot (2 L.A.S.) - Plusieurs courriers de Journaux et Maisons d'Edition (NRF, Echo de Paris, J. Dupuis et Cie, Art et Connaissance ) - Jean Servais : 3 LAS (il sollicite auprès de Pierre de La Batut puis auprès de son fils leur accord pour une adaptation cinémétographique du roman "Le Consentement" - André Birabeau : 2 L.S. à Francis de La Batut : "Les héritiers de René Boylseve vienne d'autoriser un musicien et un librettiste à tirer une opérette de "La leçon d'Amour dans un Parc". J'ai obtenu que la comédie que votre père et moi avions faite autrefois [ ...] soit utilisée pour cette adaptation musicale". (on joint une LAS de Gérard Failly exécuteur testamentaire de René Boylesve) - André Antoine : 1 L.S. (13 juillet 1913 : sur une pièce passant au comité de lecture du Théatre National de l'Odéon) - Pierre de La Batut : Contrat sur papier timbré signé avec le directeur du Théâtre de Verdun du Pré Catelan, 18 avril 1914. - Albert Pestour, rédacteur en chef du "Salut National" : "28 janvier 1930 [...] M. de Choiseul a eu peu d'un procès [ ...] j'ai tripoté votre texte au galop, car l'heure pressait [ ...] - Armory, L.S. 1941 - Jean Sarment, 1 L.A.S. et 1 L.S. (1939) - Charles Foley, 1 L.A.S. 1925 - Louis Gillet, 1 L.A.S. (16 août 1934) - Charles Maurras, 1 L.S. à en-tête de l'Action Française ( 5 mars 1938)‎


‎Intéressant lot d'archives familiales réunissant courriers autographes de personnalités littéraires et documents d'intérêt littéraire adressés à Pierre de la Batut (ou relatif à lui et adressés à son fils). On croise dans ces courriers quelques pseudonymes de l'écrivain : Pierre Tantare et Jean Dentu (du nom de sa mère, Jeanne Dentu, fille de l'éditeur Edouard Dentu).‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR500.00

‎DE LA FORGE Jacques‎

Reference : 5620

‎Tunis Port de Mer‎

‎pseudo de J.JACQUINOT-BOULENGER-Manuscrit Notes humoristiques d’un curieux. 1894.Manuscrit (pseudo de J.JACQUINOT-BOULENGER)/ ManuscritEbauche de manuscrit,début de mise en ordre 100 pages manuscrites format 16x23cm.Manuscrit plus cohérent,96 pages,manuscrit plus concis,plus définitif,152 pages, de même format.Epreuves d’imprimerie,84 pages avec corrections manuscrites de l‘auteur,texte recto,uniquement.Nouvelle épreuve d’imprimerie avec quelques corrections.Semble incomplet. ‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR190.00

‎DELAHACHE Georges (Lucien Aaron dit)‎

Reference : 9285

‎Écrivain, auteur du mémoire "Juifs" publié aux Cahiers de la quinzaine.‎

‎L.A.S. Paris le 14 janvier 1912, à Monsieur Bouat (descendant du Général) et L.A.S. du 25 octobre 1928, à propos d'une cérémonie commémorative d'un écrivain (?). Très bon ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR50.00

‎DELAROCHE Paul - [Paris 1797 - 1856] - Peintre français‎

Reference : GF26843

‎Lettre Autographe Signée à Mon cher Monsieur - Paris - sans date -‎

‎ 1 page in8 -‎


‎Il ne désespère pas d'obtenir une grâce même s'il arrive bien tard - "Mme Delaroche ne pouvant aller aux Invalides mardi serait bien heureuse d'entendre la répétition du Requiem demain soir..."- - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR100.00

‎DELARUE-MARDRUS, Lucie (1880-1945)‎

Reference : 8099

Librairie Elisabeth Brunet - Rouen

Phone number : 02 35 98 63 06

EUR150.00

‎DELARUE-MARDRUS Lucie - (Honfleur 1880 - Chateau-Gontier 1945) - écrivain français ‎

Reference : GF17877

‎Poème Autographe Signé "Belle Nuit" - Bel hommage à Musset recopié pour Mr Edouard de La Gandara en avril 1918 - ‎

‎ 24 vers en 6 quatrains sur 1 page in4 - bon état -‎


‎"La blanche fiancée a repliée ses voiles./ Musset! Musset! notre âge a d'autres passions!/ Le danger et l'horreur ont trois dimensions:/ Tout là haut, des canons passent dans les étoiles". - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR250.00
Previous 1 ... 162 163 164 165 ... 244 323 402 481 ... 484 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !