Previous 1 ... 94 95 96 97 ... 198 299 400 501 ... 502 Next Exact page number ? OK

‎BARBOT DU PLESSIS‎

Reference : 209471

‎L'Antre d'Eole. Premier [- second] mémoire.‎

‎S.l. [Orléans], s.d., (1845), 4 pièces in-folio, couvertes d'une écriture fine et assez lisible (environ 40 à 45 lignes par page), biffures et ratures, en feuilles, cousus.‎


‎Sous un titre agrémenté des réminiscences de l'Antiquité classique, comme les aimaient les savants de l'époque, Barbot du Plessis, membre de la Société royale des sciences, belles-lettres et arts d'Orléans, a voulu traiter la question de l'existence éventuelle d'une atmosphère au fond des Océans. Son approche est purement physique et aprioristique : il se fonde sur les principes de la mécanique admis en son temps, tout en suggérant des expériences destinées à corroborer ses déductions. Notre dossier se compose donc de quatre pièces manuscrites : 1. Une version unique du Premier mémoire (présenté à la Société royale le 21 novembre 1845) et intitulé seulement Possibilité d'une atmosphère sous-océanique ([10] ff. n. ch.). 2. Une première version du Second mémoire (présenté en 1846), partant du principe que l'atmosphère sous-océanique existe et portant spécfifiquement sur la conséquence de ce postulat : L'objet de ce second mémoire est de savoir si l'atmosphère sous-océanique, sans faire éruption en masse, ne viendra pas à s'échapper à travers les pores de l'eau. Elle se présente sous la forme d'un cahier de 22 pp., chiffrées de façon erratique. 3. Une deuxième version du Second mémoire : [9] ff. n. ch., nombreuses biffures, corrections et ajouts (certains à l'encre rouge). 4. Une troisième version du Second mémoire : [10] ff. n. ch. On joint : deux exemplaires des rares versions imprimées des deux Mémoires, le premier regroupant les deux, le second ne contenant que le deuxième. Elles se présentent sous la forme de deux opuscules in-8, respectivement de 11-24 pp., et de 24 pp., avec une planche dépliante pour la seconde partie. Les deux furent imprimés à l'adresse d'Orléans, Imprimerie de Guyot aîné, en 1845, puis 1846 (au CCF, seules la BnF et la Médiathèque d'Orléans signalent leur existence). Leur présence permet de vérifier qu'ils ne forment que de tout petits abrégés du texte originel. En effet, ne furent retenues pour la publication que les parties les plus générales de la démonstration, en laissant de côté les raisonnements mathématiques et physiques, ainsi que les notes très développées. Précisons enfin que, en raison des dates de ces études et de leur présentation au monde savant, il est hautement improbable que le Barbot du Plessis qui les signe soit le même que Denis-Charles Barbot du Plessis (1731-1814), également mathématicien, et correspondant de Condorcet. Sans doute son fils, dont la mention apparaît sur plusieurs documents.‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR600.00

‎[BARBOT DU PLESSIS]‎

Reference : 209522

‎[Mémoire sur le calcul de l'intérêt]. ‎

‎S.l., s.d., (vers 1840), in-4, [17] ff. n. ch., couverts d'une écriture moyenne, relativement lisible (environ 30 lignes par page), nombreuses biffures et ratures, en feuilles, cousu.‎


‎Essentiellement mathématique dans ses attendus et sa conduite, ce mémoire s'intéresse aux différents modes de calcul des intérêts imples ou composés. Les formules mathématiques abondent et on sent l'auteur plus à l'aise dans cette matière, qu'il cultivait préférentiellement d'après ses travaux publiés, que dans la réflexion économique proprement dite, où tant de facteurs concrets sont à intégrer. A partir du f. 11, se trouve un long développement : Appendice sur la Caisse d'amortissement, qui occupe tout le reste du document. Barbot lie les notions d'étalement de la dette publique, gérée par la Caisse d'amortissement séparée en 1816 de la Caisse des dépôts et consignations, à toutes les notions développées dans sa première partie sur le calcul des intérêts. Il explique le mécanisme de l'amortissement, et essaye d'en dégager des conséquences pour la gestion des finances publiques. ‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR300.00

‎[BARBOT DU PLESSIS]‎

Reference : 209507

‎[Mémoire sur le prêt à intérêt]. ‎

‎S.l., s.d., (vers 1840), in-folio, [30] ff. n. ch., couverts d'une écriture moyenne et relativement lisible (environ 35 lignes par page), [2] ff. viergres, nombreuses ratures et biffures, en feuilles, cousu.‎


‎Long examen de la licéité du prêt à intérêt, à la fois sous l'aspect théologique et canonique, et sous celui de la justice dans les matières financières et commerciales. L'auteur défend la position canonique classique qui prohibe le prêt usuraire, contre les conceptions mitigeantes adoptées par le cardinal de La Luzerne (Dissertations sur le prêt-de-commerce, Paris, 1823, cinq volumes in-8, publiées à titre posthume).‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR300.00

‎[BARBOT DU PLESSIS]‎

Reference : 209473

‎Notion de l'égalité. - Loi commune. ‎

‎S.l., s.d., (vers 1840), 7 parties en un vol. in-folio, [172] ff. n. ch., en partie anopisthographes, couverts d'une écriture moyenne et assez lisible (environ 30 lignes par page), des biffures et ratures, en feuilles, cousu.‎


‎"Très long traité théorique sur les fondements de la vie sociale et politique. Il se compose des 7 parties suivantes, entre lesquelles la progression des idées est loin d'apparaître avec netteté, mais dans lesquelles en revanche la circularité des thèmes s'affirme avec force en dépit de l'accent mis préférentiellement sur tel ou tel aspect : I. Notions de la règle et de la loi : [14] ff. n. ch. - II. Les classes de l'être et des hommes, l'organisation vitale : [38] ff. n. ch. - III. Les caractères principaux de l'organisation vitale : [17] ff. n. ch. - IV. La véritable égalité : [16] ff. n. ch. - V. Le développement initial de la société humaine : [23] ff. n. ch. - VI. Le pouvoir : [50] ff. n. ch. - VII. Les dernières destinées de l'état social : [14] ff. n. ch. Les sources d'inspiration et les orientations idéologiques de l'exposé sont difficiles à cerner, en-dehors de l'importation des principes d'""organisation vitale"" à partir des schémas contemporains de biologie et de médecine ; l'auteur se place à un tel degré d'abstraction et de généralité que l'on ne repère pas réellement d'exemples concrets documentés et discutés. La paternité doit en être restituée à Barbot du Plessis fils, qui, à la différence de son père, s'intéressait plus aux questions sociales et économiques que proprement scientifiques."‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR800.00

‎[BARBOT DU PLESSIS]‎

Reference : 209523

‎Religion de la philosophie. ‎

‎S.l., s.d., (vers 1830), in-folio, [26] ff. n. ch., couverts d'une écriture moyenne et relativement lisible (environ 30 lignes par page), nombreuses ratures et biffures, en feuilles, cousu.‎


‎"Partant de la constatation effectivement commune en ce début du XIXe siècle - ""C'est une opinion aujourd'hui très répandue qu'il n'existe point d'ordre surnaturel, ou que, s'il en existe, nous ne pouvons avoir avec cet ordre de communication certaine."" -, Barbot du Plessis tente une démonstration de la possibilité d'un ordre dépassant la vérification expérimentale, ainsi que de sa communication aux intellects humains. "‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR200.00

‎[BARBOT DU PLESSIS]‎

Reference : 209531

‎[Sur le journalisme politique]. ‎

‎S.l., s.d., (vers 1840), in-folio, [20] ff. n. ch., couverts d'une écriture moyenne et relativement lisible (environ 30/35 lignes par page), ratures et biffures, en feuilles, cousu.‎


‎Long exposé sur un projet de journal politique dont la finalité aurait été de porter la contradiction aux feuilles déjà existantes et jugées trop libérales, ainsi que corruptrices de la réalité des événements et de leurs causes. Où l'on voit que la critique radicale de la presse n'est pas de création récente. A la manière constante de l'auteur, tout est traité de façon abstraite par les principes, ce qui donne lieu à des digressions nombreuses sur la nature d'un journal, la juste notion de la liberté et des pouvoirs, sur la légitimité dynastique, etc. Tout un programme rédactionnel est ainsi défini, avec un luxe de précisions qui n'aurait laissé que peu de marges de manoeuvre aux journalistes en chair et en os. Enfin, il semble bien que rien de ce projet ne soit sorti des cartons de l'auteur, ce qui est sans doute préférable ...‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR200.00

‎[BARBOT DU PLESSIS (Denis-Charles)]‎

Reference : 209472

‎Recherches sur le mouvement perpétuel. ‎

‎S.l., 1777-1786, 7 pièces in-4. en feuilles.‎


‎"Très intéressant dossier qui comprend plusieurs pièces de différentes mains et d'inégale importance sur le problème récurrent du mouvement perpétuel : I. DESCRIPTION. 1. Doutes à éclaircir sur la possibilité du mouvement perpétuel méchanique, et propositions d'une machine dont l'effet sembleroit décider la question en faveur de ce problême (1777) : 36 pp., avec une planche manuscrite ""in fine"" (vis d'Archimède). Portant le nom de l'auteur au dernier feuillet (""M. Barbot, secrétaire du Roi à Orléans""), ce mémoire est certainement attribuable à Denis-Charles Barbot du Plessis (1731-1814), qui était précisément secrétaire du Roi et greffier en chef des Eaux & Forêts du Duché d'Orléans, membre de la Société des sciences d'Orléans, et qui travailla toute sa vie en amateur sur différents problèmes de physique et de mathématiques. Présenté en mai 1777 à l'Académie royale des Sciences, il fut examiné par l'abbé François Rozier (1734-1793), qui rédigea et signa une brève souscription très éclairante sur le cas que la savante compagnie fit du travail d'un obscur confrère de province : ""Renvoyé le 18 iuin 1778"". Deux autres annotations en début du texte explicitent ces réserves: une première, développée, signée du même abbé Rozier (Le fond de ce mémoire a pour principe une erreur avancée dans les leçons de physique de M. l'abbé Nollet, sçavoir que la vis d'Archimède est en équilibre sur ses pivots, ce que j'ai cru momentanément, sur la réputation du physicien, sans examen ; ainsi l'ouvrage porte à faux comme son principe) ; une seconde, laconique et inscrite au crayon de bois en haut du premier feuillet (Ce mémoire me paroît contenir des parallogismes; je les examinerai). 2. Extrait des registres de l'Académie royale des sciences, du 12 mars 1781: in-4 de 3 pp. n. ch. Sur l'examen d'un autre mémoire de Barbot du Plessis : Pendule, ou Echelle hydraulique [non joint]. Portant les noms de Vandermonde et Bossut, le texte conclut négativement encore : Nous ne croyons pas que cette machine soit propre à produire de grands effets. 3. Extrait des registres de la Société de physique, d'histoire naturelle et des arts d'Orléans (30 mai 1783) : un bifeuillet in-4 écrit sur 3 pp. Sur l'examen d'une machine à oscillations croissantes - toujours proposée par Barbot du Plessis -. L'avis est signé de Charles-Nicolas Beauvais de Préau (1745-1794), qui venait juste [23 avril 1783] d'être nommé secrétaire perpétuel de la Société de physique d'Orléans (il devait cependant quitter la ville dès l'année suivante). 4. L.A.S. du marquis de Condorcet en date du 4 juin 1785, adressée à Barbot : un bifeuillet petit in-4 écrit sur une moitié de page. La concision du texte ne laisse pas de doute sur l'existence de deux catégories de savants dans l'esprit du noble marquis : ""A mon retour de la campagne, Monsieur, j'ai trouvé la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire relativement à ce qui a été décidé par l'Académie [des sciences] sur le mouvement perpétuel. Vous trouverez dans le volume de cette compagnie année 1775 les éclaircissemens que vous désirez."" En d'autres termes : il suffit de lire, et de ne pas importuner les sommités. 5. L.A. de Barbot à Condorcet, en date du 21 mars 1786 : un bifeuillet petit in-4 écrit sur 3 pp. Nullement découragé par les multiples rebuffades, le brave Barbot repart au front sur la question qui lui tient à coeur : Je n'ai pu résister, Monsieur, au désir d'examiner si la prétention formelle de l'Académie des Sciences contre la possibilité du mouvement perpétuel, étoit aussi démontrée que cette illustre compagnie, dont vous êtes un des principaux ornemens, suppose par son arrêté de 1775. Je ne me détermine qu'en tremblant à vous proposer mes réflections à ce sujet (...). Il ne semble cependant guère nourrir d'illusions sur l'intérêt qu'il suscite dans l'Olympe, comme en attestent les dernières lignes : Je laisserai écouler un tems suffisant dans l'espérance d'obtenir l'honneur d'une réponse (...). Comme c'est élégamment avouer son peu de poids ... 6. [Sans date] Entretiens de Robin Acadème et Barbot philomathe : [6] ff. in-4 paginés 1-6, puis 35-40, ce qui laisse supposer la perte des pp. 7-34 (de fait, il n'y a aucune cohérence entre la fin de la page 6 et le début de la page 35, qui commence abruptement par ""moyen revient au même""). Il s'agit d'une tentative de vulgarisation sous forme de dialogue sur le même problème que celui des pièces précédentes. C'est l'Acadème qui ouvre les hostilités sous la forme pateline propre aux érudits en place : On m'a dit, mon cher Barbot, une chose si singulière sur votre compte que je n'ai pu me déterminer à la croire, on prétend que vous cherchez le mouvement perpétuel [= C'est une blague, détrompez-moi]. Aucune trace en tout cas d'une impression de ce dialogue fictif. 7. Deux exemplaires d'une planche imprimée (sans doute extraite de l'Encyclopédie méthodique). II. Sur le fond, le mouvement perpétuel est une bouteille à l'encre de la physique et de la mécanique depuis la Renaissance, opposant régulièrement théoriciens d'un côté, inventeurs de l'autre, autour de la possibilité de fabriquer une machine capable de produire un mouvement indéfini sans apport extérieur d'énergie ou de matière, et de produire ainsi sa propre énergie sans la recevoir. Le contexte qui forme l'arrière-plan de tout ce dossier est la décision de l'Académie royale des Sciences de Paris de ne plus examiner à l'avenir de machines reposant sur ce principe, afin ne plus gaspiller les talents, la fortune et l'inventivité ""de trop de mécaniciens ingénieux"". Datant de 1775, et prise à l'initiative de Laplace, elle suscita frustrations et réclamations de moult physiciens amateurs, qui tenaient à cette possibilité comme les alchimistes à la transmutation : c'est bien ce qu'exprime tout au long de ses textes le brave Barbot du Plessis."‎

Librairie Historique Fabrice Teissèdre - Paris

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR1,000.00

‎BARBUSSE Henri‎

Reference : 60913

(1892)

‎"Frisson du réel" poème autographe et "Un peu d'Aube" fragment de poème autographe signé‎

‎[Circa 1892], 10,2x23,8cm, en feuilles.‎


‎Poème autographe Frisson du réel et un fragment de poème autographe signé Un peu d'aube, 36 vers au total sur deux feuillets de différentes tailles. On joint un portrait photographique d'Henri Barbusse, papier albuminé. Ces deux poèmes de jeunesse font partie du recueil de poèmes Pleureuses. Le plus court est composé des deux derniers quatrains du poème Un peu d'aube et a été publié dans l'édition originale du recueil en 1895 aux éditions Charpentier et Fasquelle. Seul le premier vers du second quatrain comporte une différence avec la version imprimée : « Puis, levée ; et les doigts amis, » est remplacé par « Puis levée, et les doigts amis ». Le plus long, Frisson du réel a été ajouté lors de la réédition de 1920 par Ernest Flammarion. Outre de nombreuses corrections de ponctuation, Barbusse a modifié le second vers du quatrième quatrain : « Baigne leur beauté [biffé et remplacé par amour], leur prière ». Bien que ces poèmes aient été écrits entre l'âge de dix-huit et vingt ans, ils contiennent déjà la mélancolie et la gravité si typique de l'oeuvre d'Henri Barbusse : « Oh ! la vie à qui l'on doit croire, / Le réel, le malheur si doux, / Le geste éternel près de nous/ La maison grise au coeur de gloire ! ». On y sent encore poindre l'influence de la poésie symboliste, de ces thèmes sombres, cette écriture « impressionniste » où le poète dépeint par touches éthérées un monde lugubre : « Qu'il sacre, ce soir qui déferle, / Ta sainte attitude sans voix, / Et que tes pleurs, entre tes doigts / Vivent longtemps, comme des perles ! ». Et lorsqu'en 1917, il retrouve un autre des cahiers d'écolier contenant ses poèmes de jeunesse, il les trouve suffisamment bon encore pour une réédition des Pleureuses : « J'ai retrouvé dans un cahier que je tenais au collège, des vers qui ont paru dans Pleureuses, et qui, ma foi, sont jolis et personnels ? ! Quand je pense que j'ai fait ça en avril 1891 - alors que je n'avais pas encore dix-huit ans ? ! J'ai décidé, après mon actuel roman, de faire un Choix de poésies qui contiendra un certain nombre de poèmes de Pleureuses et quelques pièces faites depuis. Ce sera un petit livre. Mais mon avis est bien net. Il vaut beaucoup mieux faire soi-même la sélection de ce qui est passable dans les poèmes qu'on a écrits que de laisser le public se fatiguer à les chercher parmi les autres. Il reste si peu de chose, même des plus grands poètes ? ! » (lettre du 8 juillet 1917 adressée à sa femme Hélyonne). - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR800.00

‎Bardo de Bardi Magalotti (comte de) (1630-1705) Lieutenant général des armées du Roi, il est le premier gouverneur militaire de Valenciennes (après la prise de la ville en 1677).‎

Reference : 8776

(1703)

‎Certificat délivré par le premier gouverneur de Valenciennes, le comte de Magalotti.‎

‎Certificat délivré et signé par Magalotti, premier gouverneur militaire de Valenciennes : "le sieur Raynaldy cappitaine et lieutenant de la compagnie colonelle du régiment royal italien, nous a rendu bon et fidelle compte de tout ce qui a pu regarder nos intérests pendant le temps qu'il a eu le maniement de la quaisse dudit régiment [...]".‎

‎En-tête et armes à ses nom et qualités : "lieutenant général des armées du Roy, colonel lieutenant du régiment royal italien & gouverneur des ville et citadelle de Valenciennes".. Date : 06/05/1703. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : mouillures. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1‎


Certificat délivré par le premier gouverneur de Valenciennes, le comte de Magalotti.. Bardo de Bardi Magalotti (comte de) (1630-1705) Lieutenant ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

‎BARJAVEL René - (Nyons 1911 - Paris 1985) - écrivain français‎

Reference : GF15928

‎Lettre Autographe Signée "René"- Fin 1978 -‎

‎ 1 page 1/2 in8 - bon état -‎


‎"Impossible de mettre la main sur les éditions de poche..Je vais en réclamer à Gallimard (Folio) - Pour N.Y. ce sera plus difficile. J'ai encore 1 exemplaire cartonné, si tu en as besoin. Je pars pour quelques jours...." - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR150.00

‎[BARJOLS]. GARCIN Isidore.-‎

Reference : ORD-777

‎Carnet de reçus XVIII°.-‎

‎Reçus de 1741 à 1793. In-12 (120 x 166mm) plein vélin à rabat, 59 pages de reçus signés par différents habitants de la commune et adressés pour la plupart à Isidore Garcin. Nombreuses écritures différentes plus ou moins lisibles. Etat d'usage.‎


Librairie Les Vieux Ordinaires - Toulon
EUR230.00

‎BARONCELLI Folco de‎

Reference : 6403

‎Li festo avignounenco Espousicioun e concours regiounau (Centenaire de la réunion du Comtat Venaissin à la France)‎

‎Ce manuscrit est paru dans le journal "L'Aioli" du 17 mai 1891 (N° 14, p.3). Le manuscrit est signé . Sous chemise de protection avec titre imprimé. Très bon ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR420.00

‎BARON DE WISMES‎

Reference : 22307

(1902)

‎LA SOCIETE DES AMIS DES ARTS 1890-1902‎

‎ Nantes Imprimerie Mellinet, Biroché et Dautais Successeurs 1902 in-8 broché une plaquette, brochée in-octavo Editeur (14,6 x 22,7 cm), dos muet (spine without title), 1ère de couverture imprimée en noir et rouge et orné d'une vignette aux armes de la ville de Nantes gravée sur bois en noir par P. S. Germain, 4ème de couverture ornée d'une vignette aux armes de Bretagne, gravée sur bois en noir, envoi autographe manuscrit de l'auteur à l'encre brune en haut de la page de titre, sans illustrations excepté des bandeaux et culs-de-lampes historiés gravés sur bois en noir, cachet de la société des beaux arts Nantes à l'encre noire en bas à droite de la 1ère de couverture et en bas à droite de la page de titre, 20 pages, 1902 à Nantes Imprimerie Mellinet, Biroché et Dautais Successeurs Editeurs, ‎


‎Rare Plaquette contant bien l'Historique de la Société ........en bon état (good condition). bon état ‎

Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR46.00

‎Baron MAURICE HOUTART - PIERRE Joseph‎

Reference : 5150.06.19

(1908)

‎LES TOURNAISIENS ET LE ROI DE BOURGES, BIBLIOGRAPHIE & CRITIQUE LITTERAIRE DU BERRICHON JOSEPH PIERRE - JEANNE D'ARC‎

‎- C. 1908, 7 ff. de 7 pages manuscrites signées de Joseph Pierre. - BIBLIOGRAPHIE du livre du Baron Maurice HOUTARD pour son livre LES TOURNAISIENS ET LE ROI DE BOURGES". - Premier feuillet légèrement piqué à la pliure. ‎


‎- J. Pierre souligne l'importance de l'ouvrage pour Jeanne d'Arc, Charles VII et le Berry, coeur de la France. J. Pierre avait déjà publié en la Revue du Centre de 1893 un texte intitulé Charles VII et les Tournaisiens. Ce manuscrit relève les épisodes majeurs des relations particulières, des Tournaisiens, du Berry et de Jeanne. - - JOSEPH PIERRE né à Eguzon (Creuse) le 03-02-1862 et décédé à Maillet (Indre), le 10-03-1936. Érudit et historien. Contributeur de nombreuses revues dont "La Revue du Berry et du Centre" dont il devint propriétaire (1904-1936). A été président des syndicats d'initiative de tourisme de l'Indre (en 1926). - Baron MAURICE HOUTART né le 5 juillet 1866 à Tournai (Hainaut) en Belgique et mort le 1er février 1939 à Etterbeek (Bruxelles), docteur en droit, ministre d’État. Il est le fils de Marie Édouard Emmanuel « Jules », baron Houtart (1844-1928) et de Marie-Eugénie de le Vingne (1842-1923). Conseiller communal et échevin de Tournai, et conseiller provincial du Hainaut (1894-1904). Historien et Ecrivain; ‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR230.00

‎Baron Pierre de BOURGOING - Historien français‎

Reference : GF28823

‎Lettre Autographe Signée à Francis Chevassu - Paris le 30 mars 1914 -‎

‎ 1 page in8 - bon état -‎


‎Il a la bonne fortune de posséder "tous les registres d'ordre et de correspondance du général de division Comte Friant" - Il en a extrait quelques lettres datées de "Fontainebleau, avril 1814" - Il leur a joint une notice explicative et pense que le centenaire de l'abdication de l'Empereur pourrait présenter un intérêt pour les lecteurs du Figaro - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR50.00

‎Baroux (E.)‎

Reference : 15775

‎Cours de philosophie‎

‎ S.l., Manuscrit, circa 1842. In-4, 594 pp., demi basane vert sapin, dos lisse orné de fers dorés romantique (frottements et taches à la reliure, rousseurs). ‎


‎Ouvrage entièrement manuscrit. * Voir photographie(s) / See the picture(s). * Membre du SLAM et de la LILA / ILAB Member. La librairie est ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h. Merci de nous prévenir avant de passer, certains de nos livres étant entreposés dans une réserve.‎

L'Ancienne Librairie - Paris

Phone number : 09 52 84 92 14

EUR200.00

‎BARRACAND Léon Henri - (Romans 1840 - 1919) - Ecrivain français -‎

Reference : GF21580

‎Lettre Autographe à "Mon cher confrère" - Paris le 23 aout 1899 - ‎

‎ 1 page in8 - bon état -‎


‎Il regrette de ne pouvoir envoyer des articles de presse trop anciens pour qu'il les retrouve - Léon Barracand a été maire de Romans de 1874 à 1876 - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR75.00

‎( BARRAS / HAUTE-GARONNE)‎

Reference : 1387

‎COPIE CONFORME D'UN JUGEMENT RENDU PAR BARRAS AU NOM DU DIRECTOIRE.‎

‎ A Toulouse, 23 Germinal An 7 (12 Avril 1799).3 pp. manuscrites (31 x 20 cm). ‎


‎Copie conforme d'un jugement rendu par Barras au nom de Directoire, rayant Joseph Raynal (ou Reynal), ex-conseiller au Parlement de Toulouse, de la liste des émigrés. La copie est signée Duval, ministre de la Police. DES PHOTOGRAPHIES NUMERIQUES SONT DISPONIBLES PAR E-MAIL SUR SIMPLE DEMANDE - WE CAN SEND PICTURES ON SIMPLE REQUEST. ‎

Librairie Ancienne Michèle Masson - Bordeaux

Phone number : +33 (0)5 56 51 22 26

EUR50.00

‎BARRES André Gabriel‎

Reference : 815

‎Histoire de l'Ancien Testament‎

‎Reliure en 1/2 chagrin noir, dos à nerfs orné de caissons à froid, plats papier chagriné. Reliure d'époque. Beau manuscrit de la fin du XIXè siècle par l'ancien bibliothécaire de la bibliothèque Inguimbertine. 272 pages écrites au recto seulement. Très bon 1 volume in-8°.‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR190.00

‎BARRES (Maurice).‎

Reference : 18688

(1910)

‎Adieu à Moréas.‎

‎Paris Emile-Paul Frères 1910 1 vol. Broché plaquette in-12, brochée, 18 pp. Edition originale. Un des 50 exemplaires de tête numérotés sur Vergé de Hollande. On joint un billet autographe signé de l'auteur à l'en-tête de la Chambre des députés le 11 mars 1910.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR75.00

‎BARRES Maurice‎

Reference : 54022

(1891)

‎Le jardin de Bérénice‎

‎Perrin & Cie, Paris 1891, 11,5x18,5cm, relié.‎


‎Troisième édition. Reliure à la bradel en plein cartonnage fauve, dos lisse décoloré orné d'un motif floral doré, deux petites taches noires en pied du dos, couvertures conservées, coins légèrement émoussés, reliure de l'époque. Envoi autographe signé de Maurice Barrès à son ami René Marc Ferry. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR120.00

‎BARRES Maurice‎

Reference : 41

(1914)

‎Lgrande pitié des églises de France.‎

‎Un volume in 12 broché,III, 414 pages.Emile Paul éditeur 1914. Edition originale .Exemplaire spécialement tiré pour Maurice BARRES. avec un envoi manuscrit autographe de Maurice BARRES.‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR70.00

‎BARRES, Maurice (1862-1923)‎

Reference : 8102

Librairie Elisabeth Brunet - Rouen

Phone number : 02 35 98 63 06

EUR80.00

‎BARRES, Maurice (1862-1923)‎

Reference : 8101

Librairie Elisabeth Brunet - Rouen

Phone number : 02 35 98 63 06

EUR60.00

‎BARRES Maurice - [Charmes 1862 - Neuilly 1923] - Ecrivain français‎

Reference : GF25412

‎Lettre autographe Signée à "Madame" - ‎

‎ 1 page 1/2 in8 -‎


‎Il ne pourra venir à un rendez vous, "surchargé de besognes" et "sans voiture" - "il me semble que vous pourriez m'écrire ce qui eut fait l'objet de notre conversation" -.. - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR100.00
Previous 1 ... 94 95 96 97 ... 198 299 400 501 ... 502 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !