Previous 1 ... 11 12 13 14 ... 289 564 839 1114 ... 1116 Next Exact page number ? OK

Reference : 6238

(1873)

‎La commune d'Aniche demande des tableaux pour son église.‎

‎Lettre du vicaire général de Cambrai, Adrien Vallée (né à Angers en 1811), relative aux tableaux à pourvoir pour l'église Saint-Martin d'Aniche. Il joint le dessin du tabernacle de l'église qu'il vient de recevoir de l'architecte. «Aniche est une paroisse de 4000 h, église neuve très belle [ construite de 1855 à 1859 par l'architecte Charles Leroy] [...]. Le bon curé pensait qu'on pourrait demander au ministre deux tableaux en même temps, St Martin, et N.-D. du Rosaire. Je pense que ce serait trop gourmand [...]». Sur le dessin figurent les différentes cotes, ainsi que l'emplacement réservé au tableau.‎

‎. Destinataire : Victor de Jonquières (1816/1885), peintre.. Date : 01/07/1873. Lieu : Cambrai. Format : In-8. Etat : dessin déchiré en son centre (sans manque), collé sur le second feuillet.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée avec dessin. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


La commune d'Aniche demande des tableaux pour son église..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

Reference : 3187

(1726)

‎La commune de Saint-Cyprien endommagée.‎

‎Délibération du conseil général de la commune de Saint-Cyprien, réuni en l'église, pour statuer sur le financement des dommages causés dans la commune par des bestiaux. Le document porte une dizaine de signatures.‎

‎. Date : 05/05/1726. Lieu : Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales). Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : Pièce manuscrite signée. Nombre de pages : 3‎


La commune de Saint-Cyprien endommagée.. La commune de Saint-Cyprien endommagée..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

Reference : 9471

(1793)

‎La Convention accorde 100.000 livres au Musée de la République (Louvre).‎

‎Décret de la Convention nationale qui accorde un fonds annuel de 100.000 livres pour dépenses relatives au Musée de la République [musée du Louvre], et à d'autres objets qui intéressent et les sciences et les arts".‎

‎Imprimé à Marseille, à l'imprimerie du sans-culotte Rochebrun". Daté du 21è jour du 1er mois de l'an second de la République.. Date : 12/10/1793. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : imprimé. Nombre de pages : 2‎


La Convention accorde 100.000 livres au Musée de la République (Louvre)..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

Reference : 10371

(1795)

‎La convention demande des éclaircissements pour libérer le citoyen Lalande à Loches.‎

‎Pièce signée par 3 membres du Comité de Sûreté Générale, les conventionnels Guffroy (1742/1801), Vardon (1751/1809) et Jean-Baptiste Perrin (1754/1815). Au sujet de la demande de remise en liberté du citoyen Lalande détenu dans la prison de Loches. Le Comité de Sûreté Générale les invite "à lui adresser le plus tôt possible les renseignements sur les faits qu'elle contient et votre attestation s'ils sont vrais, le Comité ne devant accorder cette liberté qu'en connaissance de cause, et n'ayant en ce moment sous les yeux d'autres pièces que cette demande".‎

‎Datée du 16 pluviose an 3. En-tête et vignette du Comité de sûreté générale de la Convention nationale, et sceau sous papier.. Date : 06/02/1795. Lieu : Paris. Format : In-folio (grand). Etat : un coin déchiré. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1‎


La convention demande des éclaircissements pour libérer le citoyen Lalande à Loches..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

Reference : 6664

(1608)

‎La Cour de Dauphiné envoie ses émissaires au roi.‎

‎Commission de la Cour et chambre des comptes du Dauphiné, envoyant en députation Jean Claude Audeyer (président au parlement de Dauphiné), Gaspard Bavo (conseiller du roi en cette chambre), Pierre Leblanc (président en la chambre des comptes) et Jehan Baptiste de Franc (trésorier général de France en Dauphiné), pour "s'acheminer en Cour le plus promptement que faire ce poura devers Sa Majesté luy faire très humbles remonstrances de la part de ladite Cour et chambre touchant les foulles oppressions et nouveautés qui arrivent journellement en ceste province [...]". Il leur est donné "pouvoir, mandement et commission".‎

‎Avec un extrait des registres du parlement pour la même affaire.. Date : 12/02/1608. Lieu : Grenoble. Format : 23 x 37 cm. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : parchemin signé‎


La Cour de Dauphiné envoie ses émissaires au roi..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

Reference : 5199

(1776)

‎La cour du Cap (Saint-Domingue) statue sur une succession.‎

‎Sentence signée par Jean-Baptiste Estève, sénéchal, juge civil et criminel au siège royal du Cap (Saint-Domingue) au sujet de la succession du négociant Bouteiller, la veuve et ses enfants se disputant ses biens.‎

‎Cachet de collection. Sceau en cire en grande partie manquant.. Date : 28/03/1776. Lieu : Le Cap. Format : In-folio. Etat : brunissures. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 2 pp. 1/2‎


La cour du Cap (Saint-Domingue) statue sur une succession..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR130.00

Reference : 6639

‎La création du Théâtre Chave célébrée à Marseille.‎

‎Manuscrit intitulé : "Cité Bergère (quartier Chave). Poésies de Jh Méry et du Dr Goy, lors de la création du Théâtre Chave, sis boulevard Chave". Figurent deux textes : "Discours d'ouverture au Théâtre Chave par le poète [Joseph] Méry" (4 pp.), suivi du "Discours de fin d'année au Théâtre-Chave par M. le docteur Goy" (6 pp.). Une lithographie de l'époque, figurant le "Grand gymnase hygiénique de la rue Bergère. Schwechler & Cie, Marseille", où sont représentés des sportifs à l'oeuvre, est inséré in-fine. [Le théâtre Chave est inauguré le 27 novembre 1842 ; Rachel y donne Polyeucte en 1843, aux côtés des amateurs ; la salle sera détruite en 1937].‎

‎. Date : milieu du XIXe. Lieu : Marseille. Format : In-folio. Etat : usures à la page de titre, pliure verticale.. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 10‎


La création du Théâtre Chave célébrée à Marseille..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 1247

(1773)

‎L'administration de la ville de Lyon au XVIIIe.‎

‎"Lettres-patentes du roi contenant règlement pour l'administration de la ville de Lyon données le 31 août 1764". "Lettres patentes du roi, en forme d'édit, concernant la ville de Lyon, données à Versailles au mois de novembre 1772".‎

‎Imprimés à Lyon. Bandeaux gravés, exemplaires non coupés.. Date : 1764 et 1773. Lieu : Lyon. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 2. Type de document : imprimés. Nombre de pages : 26‎


L'administration de la ville de Lyon au XVIIIe.. L'administration de la ville de Lyon au XVIIIe..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR70.00

Reference : 10680

(1864)

‎La dépouille Carnot ira-t-elle dans la fosse commune de Magdebourg?‎

‎Deux lettres relatives à la tombe de Lazare Carnot, inhumé à Magdebourg (où il mourut en exil), dont la concession vient de se terminer. - Lettre d'un citoyen allemand, F. Vogel qui, ayant eu connaissance de ce fait, alarme les autorités françaises. "Vous savez sans doute que le général Carnot, mort à Magdebourg en 1823, fut inhumé dix ans après au cimetière de la ville. J'ai appris par le gardien du cimetière que la concession du terrain où reposent les restes de Carnot, était expirée le 1 février de cette année et que dès ce moment il était à craindre qu'ils ne fussent déposés dans la fosse commune. Cet homme m'exprima son étonnement de ce qu'un tel fait fut ignoré en France. Craignant que les restes de Carnot ne fussent profanés, j'ai cru pouvoir prendre sur moi d'engager le gardien à surseoir à la translation, me réservant de vous signaler ces faits qui, j'en suis sûr, vous intéresseront, puisqu'il s'agit d'honorer une mémoire chère à la France". Lettre écrite sur papier de deuil. - Lettre autographe de Mocquard, secrétaire de Napoléon III, sur un papier à l'en-tête gaufré du chiffre couronné de l'Empereur. "Comme la lettre écrite par l'Empereur au ministre des Affaires Etrangères au sujet de la tombe de Carnot a donné lieu à certaines interprétations, nous croyons utile de publier la lettre adressée par un honorable industriel à un des officiers attachés à la personne de l'Empereur, lettre qui a été à l'origine de la démarche dont on connait le résultat".‎

‎. Destinataire : un officier attaché à la personne de l'Empereur Napoléon III.. Date : 04/02/1864. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres. Nombre de pages : 3‎


La dépouille Carnot ira-t-elle dans la fosse commune de Magdebourg?.
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 2127

(1770)

‎La fabrication des éventails au XVIIIe.‎

‎Série de 4 planches gravées extraites de l'Encyclopédie Diderot - d'Alembert (+ 2 pp. de légende), consacrée au travail de l'éventailliste (vue d'un atelier, monture, préparation des feuilles).‎

‎Série complète, planches numérotées de 1 à 4.. Date : vers 1770. Format : 42 x 27 cm. Etat : mouillure très pâle en marge supérieure.. Nombre de documents : 4. Type de document : gravures. Nombre de pages : 6‎


La fabrication des éventails au XVIIIe..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR240.00

Reference : 8518

(1873)

‎La fonderie de cuivre du Havre traverse une crise.‎

‎Longue lettre du co-directeur des Fonderies du Havre, F. Sapiéha, [originaire de Lituanie, il dirige les Fonderies du Havre avec H. Bulot, spécialisées dans le cuivre fin et le cuivre pour la fabrication du laiton, la fonderie et le laminage]. Il souhaite informer le député de la Seine Louis Wolowski d'une crise du cuivre : «Au moment où une nouvelle discussion va se produire à l'Assemblée nationale au sujet du traité du Commerce franco-anglais, nous avons l'honneur de soumettre à votre appréciation certains faits économiques touchant l'industrie du cuivre en France, faits qui par leur gravité ne peuvent manquer d'appeler toute votre sollicitude à prendre la défense d'intérêts qui ont été profondément lésés par suite de l'application des surtaxes d'entrepôt aux cuivres bruts.» Il détaille l'origine des cuivres utilisés en France (Chili) et affirme la supériorité des cuivres français sur les cuivres anglais. Il souhaite l'exemption des droits de surtaxe.‎

‎. Destinataire : Louis Wolowski (1810-1876), juriste, économiste et député de la Seine. Date : 06/02/1873. Lieu : Le Havre. Format : In-4. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 7 pp. 1/2‎


La fonderie de cuivre du Havre traverse une crise..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 10523

‎La Grande Chartreuse, manuscrit en vers du milieu du XIXe.‎

‎Manuscrit anonyme, en vers, d'une jolie calligraphie, intitulé "La Grande Chartreuse", et dédié à "don Mortèze, prieur" [Dom Jean-Baptiste Mortaize fut grand prieur de 1831 à 1863]. "Lorsque le voyageur, aux avis incrédules / Parti trop tard d'en bas, est par l'ombre surpris / et que vous tressaillez, seul en votre cellule / Lorsque l'aile du vent vous apporte ses cris [...]". Sont joints, de la même main, deux autres manuscrits dont l'un intitulé "Le Sylphe" calligraphié de la même sorte.‎

‎. Date : milieu du XIXe. Format : In-4. Etat : quelques rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 5‎


La Grande Chartreuse, manuscrit en vers du milieu du XIXe..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

Reference : 2495

(1821)

‎L'agriculture fédérée en Moselle.‎

‎Arrêté préfectoral portant sur la création de cinq comités d'agriculture en Moselle. Détails des objectifs et du fonctionnement de cette nouvelle structure visant à fédérer les forces de toute la profession agricole (recherche, culture, élevage, services vétérinaires, etc.), sur l'ensemble du département. Signé du secrétaire général de la préfecture Vivien.‎

‎Vignette gravée.. Date : 30/10/1821. Lieu : Metz. Format : In-folio. Etat : petite tache en tête. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce manuscrite signée. Nombre de pages : 4‎


L'agriculture fédérée en Moselle.. L'agriculture fédérée en Moselle..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

Reference : 5882

(1831)

‎L'agronome Baillot de Saint-Martin projette une association littéraire.‎

‎L'agronome spécialiste du tabac (il publia plusieurs ouvrages sur le sujet dont L'art du fabriquant de tabac, en 1807) Baillot de Saint-Martin a désormais une toute autre activité en vue : former une association littéraire. «Je sais combien vous êtes obligeant et que vous avez beaucoup de connaissances : c'est pourquoi je vous prie de leur parler de mon projet d'association littéraire, dont j'ai remis un exemplaire à votre bonne pour vous [...]».‎

‎. Date : 20/12/1831. Lieu : Paris. Format : In-12. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2/3‎


L'agronome Baillot de Saint-Martin projette une association littéraire..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

Reference : 9578

‎La Guerre de cent ans à Beaugency.‎

‎Par cette charte scellée, Jehan Boyau, écuyer, reçoit de Pierre Remer, trésorier des guerres des pays dolenois et blésois, la somme de 6 livres parisis "en prest sur les gaiges de moi et des genz d'armes ma compagnie desservis ou à desservir es guerres souz le gouvernement de noble homme Regnaut de Gaullens, chevalier de Poitou et Limosin et capitaine des ditz pays dolenois et blésois par deçà et par delà la rivière de Loire et de Touraine et Vendomois [...]".‎

‎Restes de sceau en cire rouge, sur simple queue de parchemin.. Date : 28/05/1358. Lieu : Beaugency-sur-Loire. Format : 5 x 27,5 cm. Etat : Petite déchirure avec perte dun mot.. Nombre de documents : 1. Type de document : parchemin‎


La Guerre de cent ans à Beaugency..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR700.00

Reference : 11514

(1830)

‎Laissez-passer durant la Révolution de Juillet‎

‎Laissez-passer à l'en-tête de l'Hôtel de ville, délivré pour M. Verdot, à Paris et daté du 31 juillet 1830. Rare laissez-passer durant laRévolution de juillet 1830. Deux cachets de la Commission municipale de Paris.‎

‎Encre brune sur papier vergé.. Destinataire : M. Verdot. Date : 31 juillet 1830. Lieu : Paris. Format : In-16 oblong. Etat : Un coin plié et deux minimes déchirures sans atteinte. . Nombre de documents : 1. Type de document : pièce en partie imprimée. Nombre de pages : 1 p. ‎


Laissez-passer durant la Révolution de Juillet.
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 6573

(1824)

‎La langue bohémienne à l'origine des langues d'Europe.‎

‎Lettre du linguiste Constance Laget, spécialiste des langues slaves et d'Europe centrale, exposant ses idées sur la langue et la grammaire bohémiennes. «En m'occupant de l'étude des langues slaves et particulièrement du dialecte Bohémien, qui paraît être le plus pur de tous, j'ai remarqué de nombreuses analogies entre ces langues : le latin, le grec, l'allemand, et de plus nombreuses encore avec nos patois méridionnaux [...]. J'ai donc pensé que je devais me bormer pour le moment à préparer la publication d'une grammaire bohémienne à laquelle je joindrai un dictionnaire de la même langue, d'après celui de Tomsa, avec les éthymologies que me fourniront les divers dialectes slaves comparés aux langues et patois, qui me paraissent avoir le plus de rapport avec eux [...]». Il développe longuement deux exemples pour illustrer sa conviction que «les deux langues mères de toutes celles de l'Europe sont l'allemand et le slave sorties de l'Asie, la première par la Tartarie, la seconde par l'Asie-Mineure [...]». Il expose : «l'opinion que j'ai conçue que les Bohémiens ou peuples qui appelaient Dieu Boh, ainsi que les Gots ou peuples qui appelaient Dieu Gost sont les principales souches de toute la population de l'Europe, et ont eu la plus grande part à la formation de toutes les langues que l'on y parle [...]». [L'auteur est probablement Joseph Louis Constance Laget (Aix 1786/1845) qui, le premier, écrivit une grammaire tchèque en 1840].‎

‎. Date : 23/12/1824. Format : In-4. Etat : quelques pâles rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre en partie autographe, signée.. Nombre de pages : 4‎


La langue bohémienne à l'origine des langues d'Europe..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

Reference : 11808

(1916)

‎"La Marsigliese"‎

‎Imprimé italien intitulé "La Marsigliese", contenant les paroles de l'hymne national français,sur papier rose vif. Impression de chanson populaire et patriotique relative à l'actualité dela guerre. Bel encadrement et vignette en-tête illustrée : deux angelots dont un le bras levé.‎

‎Papier rose.. Date : [1916]. Lieu : Turin ("Torino"), M. Artale, via Ospedale, N° 8. Format : 31,2 x 20,7 cm. Etat : Petites décolorations.. Nombre de documents : 1. Type de document : imprimé. Nombre de pages : 1 p.‎


"La Marsigliese".
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

Reference : 5256

(1895)

‎L'ambassadeur à Constantinople, Paul Cambon, à l'Institut.‎

‎«J'apprends en arrivant à Paris que la séance annuelle de l'Institut a lieu aujourd'hui ou demain. Seriez-vous assez bon pour me renseigner à ce sujet et pour me faire remettre en même temps par le porteur 2 billets pour les places du bas ? [...]».‎

‎En-tête de l'Ambassade de France à Constantinople.. Destinataire : M. Julia Pingard (mort en 1905), chef du secrétariat de l'Institut.. Date : vers 1895. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


L'ambassadeur à Constantinople, Paul Cambon, à l'Institut..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR130.00

Reference : 3947

(1831)

‎L'amiral Mordwinoff apprend la mort de Jeremy Bentham.‎

‎L'amiral N. Mordwinoff apprend la mort de son ami, le philosophe anglais Jeremy Bentham (1748/1832). «J'ai été attaché par l'amitié depuis plus de quarante annnées ; et malgré la séparation de plusieurs années, elle fut toujours fidèlement observée. Votre perte est grande par l'affection que vous aviez pour lui et par les conseils sages dont il était capable de donner, étant un de ces hommes distingués, que la vertu et la science élèvent au dessus des autres et rendent éminement utiles à la société. Il a fini sa vie ; la mienne bientôt doit finir, et puisque c'est la providence qui met le terme à l'existence, nous devons, avec dévotion à ses décrets, nous résigner». Il l'entretient ensuite d'un vaste terrain qu'il possédait en commun avec son père en Crimée, et des difficultés pour obtenir les titres de propriété. «Un étranger n'a pas droit de posséder en Russie des biens territoriaux. M. le comte Voronoff, gouverneur général du pays, se proposait d'obtenir un ordre spécial de Sa Majesté l'Empereur [...]». Il ajoute, en post-scriptum : «Nous avons le malheur d'avoir le choléra, qui s'est étendu jusqu'à notre capitale». [Mordvinoff, fervent admirateur d'Adam Smith et Jeremy Bentham, avait tenté d'appliquer leurs doctrines en Russie].‎

‎Adresse au dos avec différentes marques postales et cachet de cire.. Destinataire : George Bentham (1800/1884), botaniste anglais, fils de Jeremy, à Londres.. Date : 01/07/1831. Lieu : Saint-Petersbourg. Format : In-4. Etat : perforations de désinfection. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2 pp. 1/4‎


L'amiral Mordwinoff apprend la mort de Jeremy Bentham.. L'amiral Mordwinoff apprend la mort de Jeremy Bentham..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR450.00

Reference : 10413

(1815)

‎L'amirauté anglaise rend hommage à Marseille après la chute de Napoléon.‎

‎Copie conforme de la lettre adressée par lord Exmouth « amiral de l'escadre bleue et commandant en chef des forces navales de Sa Majesté Britannique dans la Méditerranée », au maire et au conseil municipal « de la fidèle ville de Marseille ». « Pour vous, monsieur le Maire, qui vous êtes montré dans cette noble lutte, à la tête de vos concitoyens et avez donné un exemple de courage dans le danger, de modération et d'humanité après le succès, [...] ».‎

‎. Date : 30/07/1815. Lieu : « A bord du vaisseau de S.M. Le Boyne ». Format : In-folio (grand). Etat : bords insolés. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 2‎


L'amirauté anglaise rend hommage à Marseille après la chute de Napoléon..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

Reference : 5421

‎La méthode d'administration du quinquina préconisée par Fagon.‎

‎Manuscrit du début du XVIIIe intitulé : "La manière de prandre le quinquinnat que monsieur Fagon aprouve le plus c'est de le prandre en bolle". [Guy-Crescent Fagon (1638/1718), botaniste et médecin, est l'un des premiers à reconnaître l'efficacité du quinquina ; il publie un mémoire, en 1703, Qualités du quinquina]. «La dose ordinaire des grandes personnes c'est le poid d'un escus à chaques prises, si c'estoit des enfans il faudroit diminuer la dose à proportion de l'age. Il faut donc donner la première prise à la fin de l'accet et un bouillon par dessus pour détremper les bolles et pour servir de nourriture, de quatre heures en quatre heures l'on prendra la même dose de quiquinat [...]».‎

‎Broché par rubans de soie rouge.. Date : début du XVIIIe.. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 5‎


La méthode d'administration du quinquina préconisée par Fagon..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 8934

(1739)

‎La paix de 1738 fêtée en grandes pompes à Aix.‎

‎Lettre circulaire (imprimée et complétée), signée par Louis XV (secrétaire de la main), et contresignée par le ministre Phélypeaux, dans laquelle le roi annonce la conclusion d'un traité de paix "avec toutes les puissances qui avoient pris part à la guerre", signé le 18 novembre 1738. Il demande à ce que des réjouissances soient faites dans toutes les villes du royaume. "C'est pourquoy, nous écrivons aux archevêques et évêques de notre Royaume, d'en faire chanter le Te Deum dans toutes les églises de leurs diocèses, et vous faisons cette lettre, par laquelle nous vous mandons et ordonnons d'assister en corps et en robes rouges à la cérémonie qui sera faite dans l'Eglise Métropolitaine de notre ville d'Aix donnant au surplus toutes les marques et démonstrations de réjouissance publique accoutumée en pareil cas ; n'y faites donc faute [...]". [Il s'agit du troisième traité de Vienne qui met fin à la Guerre de succession de Pologne].‎

‎Adresse au dos avec encoches de fermeture.. Destinataire : "les gens tenant notre Cour de Parlement de Provence". Date : 01/06/1739. Lieu : Versailles. Format : In-folio. Etat : petite déchirure au pli. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre en partie imprimée, signée. Nombre de pages : 1‎


La paix de 1738 fêtée en grandes pompes à Aix..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

Reference : 9702

(1863)

‎La pastelliste Nina Bianchi peint sainte Catherine.‎

‎Nina Bianchi écrit à l'une de ses amies modistes, afin qu'elle lui prête un serre-tête ; il lui servira pour ses études de sainte Catherine : « il est naturel que je varie les formes de mes couvre-chefs », explique-t-elle. La liste de tableaux qui est jointe constitue un précieux document pour l'établissement de la chronologie des oeuvres de l'artiste. Elle comporte 38 numéros, la plupart des pastels, réalisés entre 1843 et 1863. Rare ensemble. [Nina Bianchi ( ?- ?), pastelliste reconnue en son temps, fut l'élève d'Alexis Pérignon, et portraitiste respectée].‎

‎. Destinataire : une modiste nommée Fanny.. Date : 1863. Format : In-8 et in-16. Etat : petite déchirure en coin. Nombre de documents : 2. Type de document : lettre autographe signée et pièce autographe. Nombre de pages : 4‎


La pastelliste Nina Bianchi peint sainte Catherine..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

Reference : 11556

(1698)

‎Lapins et grives pour l'archevêque et le gouverneur d'Embrun‎

‎Curieuse pièce attestant derèglementsen nature fait à trois notables d'Embrun: l'archevêque, le gouverneur et lelieutenant-Colonel M. de Bachelé. "Mémoire des presens faict [...] Laveille de La noë de l'année 1698 Premièrement deux veaux compris le port et la nourriture Deux mottons Huit peres perdris Six Lapins Dix douzenes grives Deux codindes Dix Chapons [...]Nous soussignés certifions que les sieurs Bougard docteur en médecine et Marini Mre Apotiquaire ont fait le présent cy dessus specifiez arrivant a la somme de [...]" 129 livres et 14 sols. Suivent de nombreuses signatures.‎

‎Encre brune sur papier vergé portant deux beaux filigranes fleurdelisés.. Date : "La veille de La noë de l'année 1698" [24 décembre 1698]. Lieu : "Ambrun" (Embrun). Format : In-4. Etat : Pliures et taches. . Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 2 pp. ‎


Lapins et grives pour l'archevêque et le gouverneur d'Embrun.
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR350.00
Previous 1 ... 11 12 13 14 ... 289 564 839 1114 ... 1116 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !