Previous 1 ... 424 425 426 427 ... 604 781 958 1135 ... 1139 Next Exact page number ? OK

‎FARRÈRE (Claude).‎

Reference : AMA-245

‎Lettre autographe signée à Pierre Louÿs.‎

‎ « Lundi… 10 ? 11 ? …?? (mai ???) ». 8 pp. in 12. ‎


‎ Irrésistible lettre sur ses démêlés avec Decourcelles et Frondaie pour la publication de La Bataille (1909). Ils faisaient suite à ses démêlés avec les mêmes pour la publication de L'Homme qui assassina (1906). Louÿs pourrait-il dire à Decourcelles « Farrère est en Albanie ; il ne vous oublie pas [..] et me prie "strictement" (sous haute trahison frondayenne) de vous dire ceci ("pour gagner du temps, courriers très lents") — quelles conditions sérieuses pour la Bataille ? tout de suite ? » En travers à l'encre rouge : « je ne peux pas "deviner" vos tristesses ? Ou si c'est trop imprévu ?? Je suis tout avec vous, Pierre ! »Farrère voua à Louÿs, son ami et son maître, une admiration fervente et cela seul aurait suffi à lui ouvrir les portes du 20 rue Jacob. Mais ce sont «les» Farrère que reçoit Natalie Barney. En effet en 1919, l’écrivain avait épousé Henriette Roggers, comédienne fort belle dont l’Amazone, au début du siècle, était tombée amoureuse au point de la poursuivre jusqu’en Russie. On sait que Natalie Barney avait le rare talent, une fois la passion éteinte, de nouer avec ses anciennes amantes une solide amitié.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 (0)6 08 03 44 17

EUR300.00 (€300.00 )

‎Farrère (Claude) :‎

Reference : 20965

(1926)

‎Mademoiselle Dax jeune fille. Aquarelles de Pierre Brissaud.‎

‎Paris, Editions de l'Intermédiaire du Bibliophile, 1926 ; in-8 carré (225 mm), demi maroquin à coins fuschia, dos à grands décors mosaiqués de vert et de bleu foncé et arabesques dorées, tête dorée sur témoins, filet doré sur les plats, couverture et dos conservés, non rogné (Ed. Klein) ; 20 aquarelles de Pierre Brissaud, dont 8 hors-texte, coloriées au pochoir.‎


‎Premier tirage, un des cinquante-cinq exemplaires sur grand vergé de Hollande Van Gelder Zonen (N°27), second et dernier grand papier du tirage de tête avec deux suites en plus du tirage définitif, après 25 sur Japon ; envoi autographe signé de l'auteur : "les Pharisiens semblaient blancs comme neige, et cependant le Seigneur les a maudits... Claude Farrère". Quelques très rares petits reports de couleurs en vis à vis. Très bel ouvrage, magnifiquement illustré et dans une reliure fort décorative. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR750.00 (€750.00 )

‎Farrère, Claude‎

Reference : 1962

(1940)

‎[Manuscrit autographe signé] Le Problème d'Extrême Orient‎

‎ 1940 [circa octobre 1940] Manuscrit autographe de 9 ff. in-4 anopistographes (environ 30 lignes par page), signé in-fine.‎


‎Quelques ratures. Un manuscrit, probablement inédit, très lisible. Dans ce projet d'article, Claude Farrère évoque longuement l'invasion japonaise de la Chine puis la récente invasion du Haut Laos et du Haut Tonkin. Il prévoit une extension du conflit, car les bases navales de l'Indochine coupent Hong-Kong de Singapour et remarque qu'une "extension des conflits actuels ôterait à la planète le peu de chances qui lui restent de jamais retrouver une paix durable et une civilisation basée sur le droit, la justice, l'ordre et la liberté". L'article se termine par des considérations sur les bienfaits apportés par la colonisation française de l'Indochine, respectueuse des croyances, des moeurs et des trésors culturels. Et Claude Farrère de conclure : "J'ai peur que leur bonheur [celui des "populations douces et naïves du Cambodge, du Laos, de l'Annam et du Tonkin"], hélas ! ne soit fini." Quelques rousseurs et plis, sans aucune gravité. ‎

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR400.00 (€400.00 )

‎FARRÈRE, Claude.‎

Reference : 1258

(1916)

‎Quatorze histoires de soldats.‎

‎ — Paris : Ernest Flammarion (impr. Hemmerlé et Cie), [1916]. In-12, 190 x 128 : (2 ff.), 303 pp., (2 ff.), couverture imprimée. — Demi-maroquin vert bouteille à larges coins, dos à nerfs, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (S. David). ‎


‎Édition originale.Émouvant recueil, paru au plus fort de la première Guerre Mondiale, de 14 textes consacrés aux « hommes qui vivent, qui ont choisi de vivre, sans nulle métaphore, dans le feu » (préface). Ces quatorze tranches de vie sont réparties en cinq sections : ceux qui font fantaisie, ceux qui commandent, ceux qui obéissent, ceux qu’on ne peux pas tuer, leurs amies.Un des 25 exemplaires sur papier de luxe, spécialement imprimés pour l’auteur et ses amis. Celui-ci, sur Hollande Van Gelder, porte la mention « spécialement imprimé pour Monsieur Claude Farrère » ; il est enrichi d’une note de la main de l’auteur : « exemplaire de l’auteur destiné aux corrections C. F. ».Plusieurs feuillets sont en effet agrémentés de corrections autographes de l’auteur à la plume (page 137) ou à la mine de plomb (pages 59, 137, 195, 202, 203, 205, 253, 266, 267, 268 et 298). On relèvera quelques ajouts de texte (59, 253), suppressions (195, 266, 267, 268), passages soulignés (205) ou corrections (137, 195, 202, 203, 298).Trace d’insolation sur les plats, dos passé. Petit coup sur la chasse supérieure du premier plat, frottement au coin inférieur du même plat.Bibliographie : Talvart et Place V, 325 n°14. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 81 63 22

EUR400.00 (€400.00 )

‎Farrère (Claude).‎

Reference : 5350

(1931)

‎Shahrâ sultane de la mer.‎

‎ 1931 Paris, Flammarion, 1931. Un volume de format in 8° de 250 pp. Reliure de l'époque en demi basane vert pomme à coins. Dos à nerfs, titre doré, tête dorée. Couvertures conservées.‎


‎Dos légèrement défraîchi et uniformément passé. Exemplaire N°123/150 sur vergé pur fil Outhenin Chalandre; après 5 chines, 5 japons, 40 hollandes; Edition Originale. Bel envoi très "politique" à Charles Vavasseur, viticulteur, Maire de Vouvray et leader de la droite Tourangelle entre les deux guerres. Bon état. ‎

Librairie Daniel Sciardet - Allemans du Dropt

Phone number : 06 87 58 08 12

EUR18.00 (€18.00 )

‎FARRÈRE Claude‎

Reference : 10982

(1930)

‎Tapuscrit signé : Loti‎

‎Cet important tapuscrit (3 pages)a été publié dans le numéro spécial de la revue Mercure de Flandre consacré à Pierre Loti ( janvier-février 1931). On joint une très belle lettre signée dans laquelle Farrère évoque tristement la cérémonie de l'apposition d'une plaque sur la maison de Loti. En feuilles Très bon Paris 1930-1934 3 pages in-4° et 1 page in-4°‎


Phone number : 06 79 21 01 07

EUR220.00 (€220.00 )

‎FARRÈRE, Claude. [Charles BARGONE].‎

Reference : 1217

(1929)

‎La Marche funèbre. ‎

‎ - Paris : Ernest Flammarion (impr. de Lagny), 1929. In-12, 190 x 140 ; (1 f.), 289 pp., (2 ff. dernier blanc), couverture imprimée. – Broché. ‎


‎Édition originale, de ce roman s’inscrivant dans la lignée des romans de mœurs de la fin du XIXème siècle.Un des 150 exemplaires sur Vergé d’Arches (n°46). Portant la mention « Exemplaire imprimé spécialement pour Claude Farrère », il est enrichi de cet envoi autographe signé de l’auteur, au romancier et dramaturge Georges Lecomte (1867-1958) : « à Georges Lecomte avec toute ma profonde affection Tout mon respect, Toute ma reconnaissance. Claude Farrère. »Brunissures et tâches marginales. Infimes salissures et accroc à la couverture.Bibliographie : Talvart et Place V, 330 n°47 A. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 81 63 22

EUR250.00 (€250.00 )

‎FATIO Guillaume:‎

Reference : 13743

(1918)

‎Villa Bartholoni 1828.‎

‎Genève, sans nom, 1918. In-4 à l'italienne de 15 pages suivies des planches, pleine toile grège, titre doré au premier plat qui est en outre orné d'une photographie en noir contrecollée. Ex-libris Edmond Chenevière. ‎


‎44 planches en noir, dont 43 photographiques de Charnaux et frères. Un plan, hors-texte lui aussi, illustre l'introdution de Guillaume Fatio. Bel ouvrage, peu courant. Notre exemplaire est enrichi d'un envoi autographe signé de Jean Bartholoni à son ami Edmond Chenevière, banquier, philanthrope et maire de Cologny. "Achevée en 1830, la Villa Bartholoni a été bâtie selon les plans de l'architecte français Félix-Emmanuel Callet, grand prix de Rome, pour servir de résidence d'été au banquier genevois Jean-François Bartholoni. L'architecture de ce bâtiment s'inspire à la fois des villas palladiennes du nord de l'Italie et du néo-classicisme français, tout en adaptant sa taille aux dimensions et au confort de chauffage des demeures bourgeoises du 19e siècle. Si l'extérieur est plutôt sobre, sa luxueuse décoration intérieure s'inspire de l'Antiquité pompéienne. La marqueterie des parquets et des sols de marbre, les fresques murales, les stucs et les peintures des plafonds, déclinant des thèmes différents selon les pièces (personnages mythologiques, allégories ou animaux fabuleux), font de cette villa une œuvre d'art et une curiosité sans égale dans la région" [ville-geneve.ch]. Première planche tachée au coin inférieur. ‎

Phone number : +4122 310 20 50

CHF170.00 (€173.99 )

‎[Beauchesne] - ‎ ‎FATTAL, Michel‎

Reference : 27929

(1987)

‎Pour un nouveau langage de la raison. Convergences entre l'Orient et l'Occident. [ exemplaire dédicacé par l'auteur ]‎

‎1 vol. in-8 br., B. A. P. Beauchesne, Paris, 1987, 112 pp.‎


‎Exceptionnel exemplaire dédicacé par l'auteur au mathématicien René Thom, avec un billet AS. Honoré par la Médaille Fields en 1958, le mathématicien français René Thom (1923 - 2002) est le célèbre fondateur de la théorie des catastrophes. Bon exemplaire‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR49.00 (€49.00 )

‎FAUCHEREAU Serge‎

Reference : 61547

(1979)

‎L'avant-garde russe. Futuristes et acméistes. Textes inédits de : Khlebnikov, Maïakovski, Gouro, Kroutchenykh, Kamenski, Akhmatova, Goumilev, Mandelstam‎

‎Belfond, Paris 1979, 13,5x22,5cm, broché.‎


‎Edition originale de la traduction française établie par Serge Fauchereau et Nathalie Meneau et pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers. Envoi autographe signé de Serge Fauchereau à Charles Dobzynski. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00 (€50.00 )

‎FAUCHER Jean-André‎

Reference : 31136

(1960)

‎La crosse en l'air‎

‎Atlantic, Paris 1960, 14x21,5cm, 3 volumes en reliure de l'éditeur.‎


‎Edition originale. Reliure de l'éditeur en pleine toile grise, ensemble bien complet de ses jaquettes qui comportent de légères déchirures sans gravité. Envoi autographe signé de Jean-André Faucher sur le premier volume. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR70.00 (€70.00 )

‎FAUCHEUX (Pierre).‎

Reference : 84156

(1978)

‎Ecrire l'espace. Préface de Jean-François Revel.‎

‎Paris Robert Laffont 1978 1 vol. broché in-8, broché, 442 pp., très nombreuses figures agencées par le maquettiste lui-même. Edition originale enrichie d'un bel envoi autographe de l'auteur "à André Fougerousse, ces images de notre cheminement parallèle, avec mon amitié, de tous les espaces furieux et tendres". Fines rides de lecture au dos, sinon en très bonne condition.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR80.00 (€80.00 )

‎FAUCHOIS (René).‎

Reference : 24175

(1932)

‎Boudu sauvé des eaux. Comédie en quatre actes.‎

‎Paris Editions du Dauphin 1932 1 vol. broché in-18, broché, 157 pp. Première édition séparée de cette délicieuse comédie qui a donné lieu à l'un des chefs d'œuvre du cinéma français de l'entre-deux-guerres. Publiée ici dans une version refondue, pour la sortie du film de Jean Renoir, la pièce avait d'abord été créée dans un petit théâtre de Lyon en 1919, avant d'être reprise en 1923 dans une obscure édition collective des comédies de René Fauchois. C'est grâce à l'interprétation truculente de Michel Simon que le personnage de Boudu fut véritablement sauvé des eaux ! Exemplaire enrichi d'un joli envoi de l'auteur à une demoiselle. Très rare.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR150.00 (€150.00 )

‎FAUCHOIS René‎

Reference : 29372

(1943)

‎Cauchemar (avec Monsieur Pigibi et L'Arbre)‎

‎Mercure de France - N.R.B., Paris -Bruxelles 1943, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, sur papier courant. Il n'a été tiré que 5 Hollande et 17 Vélin en grands papiers. Bel envoi de l'auteur. Plats et dos marginalement passés, quelques infimes piqûres sur les plats. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00 (€30.00 )

‎FAUCHOIS René‎

Reference : 7873

(1953)

‎Délices des mourants. Poésies. Edition définitive 1953.‎

‎ 1953 Paris, Librairie Arthème Fayard, 1953; in-8° broché, couverture crème imprimée en noir et rouge; 220,(1)pp.‎


‎ Envoi autographe signé à la galeriste et critique d'art " Lia ( Grambihler) délicieuse vivante...". Dos de la couverture bruni, très petite trace de mouillure angulaire au coin inférieur des 20 derniers feuillets. ( GrMDB) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR18.00 (€18.00 )

‎FAUCHOIS René‎

Reference : 43352

(1926)

‎La paix des familles‎

‎André Delpeuch, Paris 1926, 12,5x19,5cm, broché.‎


‎Edition originale, un des 100 exemplaires numérotés sur vélin du Marais, seuls grands papiers avec 25 Japon. Envoi autographe signé de René Fauchois. Ouvrage illustré de 16 dessins de Boris. Agréable exemplaire à toutes marges. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR100.00 (€100.00 )

‎FAUCHOIS (René).‎

Reference : 54614

(1904)

‎L'Exode. Pièce en trois actes représentée pour la première fois à Paris sur la scène du Nouveau-Théâtre, le 24 mars 1904.‎

‎Paris L'Emancipatrice 1904 1 vol. broché in-12, broché, 167 pp. Edition originale de cette satire de l'antisémitisme dont le personnage principal est un député du nom d'Henri Dumont... Une des premières pièces par l'auteur de "Boudu sauvé des eaux". Bel envoi de l'auteur à René Puaux.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR50.00 (€50.00 )

‎FAUCHOIX René.‎

Reference : 19116

‎Beethoven. Drame en trois actes.‎

‎ Tourville-La-Rivière, " Montjoie ", chez l'auteur, 1935. In-12, broché, couverture orangé imprimée, 156 pp avec le feuillet d'errata (4ff). ‎


‎Envoi autographe de l'auteur à Mr van Melle. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 09 50 67 82 02

EUR20.00 (€20.00 )

‎(FAULKNER). MOHRT (Michel).‎

Reference : 18829

‎2 L.A.S. à Robert Carlier.‎

‎7 p. in-4, Paris, 11 juin - 20 août (1955). Concernent l'édition de la grande anthologie William Faulkner au C.F.L. qui paraîtra en 1956 sous le titre : William Faulkner Jefferson, Mississippi. La lettre du 11 juin (5 pages) donne un plan très détaillé du projet, à partir de l'anthologie américaine publiée par Malcolm Cowley… L'autre lettre concerne notamment l'édition au C.F.L. du Vieil homme et la mer d'Hemingway (préfacé par Michel Mohrt). Michel Mohrt a choisi l'iconographie de l'Album Faulkner dans la collection de la Pléiade.‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 48 04 82 15

EUR250.00 (€250.00 )

‎[Augustin Challamel ] - ‎ ‎FAURE, Alexis‎

Reference : 55038

(1891)

‎Les Français en Cochinchine. Confrontation de l'Europe et de l'Asie ou Premiers linéaments d'une politique coloniale dans l'Inde, la Chine et l'Indo-Chine. Les origines de l'Empire Français de l'Indo-Chine [ Avec : ] Les Français en Cochinchine au XVIIIe siècle. Mgr Pigneau de Béhaine, Evêque d'Adran. [ Edition originale ]‎

‎1 vol. in-8 reliure demi-basane marron, Les Français en Cochinchine. Confrontation de l'Europe et de l'Asie ou Premiers linéaments d'une politique coloniale dans l'Inde, la Chine et l'Indo-Chine. Les origines de l'Emprie Français de l'Indo-Chine : Revue de Géographie, Février 1888, pp. 81-103, Août 1888, pp. 93-111, Mai 1889, pp. 342-350, Septembre 1889, pp. 181-195, Janvier 1890, pp. 13-23, Avril 1890, pp. 266-278, Juin 1890, pp. 401-410 ; Avril 1891, pp. 266-277, Septembre 1891, pp. 249-260, 1892, pp. 89-100, Juin 1898, pp. 401-416, novembre 1898, pp. 334-349, pp. 412-426 [ Avec : ] Les Français en Cochinchine au XVIIIe siècle. Mgr Pigneau de Béhaine, Evêque d'Adran. Augustin Challamel, Editeur, Paris, 1891, 2 ff., portrait en frontispice, 254 pp.‎


‎Très rare document réunissant l'édition originale de l'étude consacrée aux "Français en Cochinchine au XVIIIe siècle" à travers la figure remarquable de "Mgr Pigneau de Béhaine, Evêque d'Adran.", précédé dans la première partie par le recueil complet des écrits d'Alexis Faure sur "Les origines de l'Empire Français de l'Indo-Chine". Il s'agit très manifestement de l'exemplaire de l'auteur lui-même, qui a recueilli tous ses articles publiés de 1888 à 1899 dans la "Revue de Géographie", en les corrigeant de sa main à l'occasion (il a notamment corrigé le titre global pour dénommer le recueil : "Les Français en Cochinchine. Introduction. Première Partie : L'ambassade de Poivre à Hué (1748-1750). 2me Partie. Mgr Pigneau de Béhaune 1767-1799"). Ancien secrétaire particulier de M. de Chasseloup-Laubat, ministre de la Marine et des colonies de 1860 à 1867, Alexis Faure y communique "un grand travail renfermant de précieux documents inédits". Bon exemplaire bien relié de ce document unique à certains égards (restauration d'origine au premier feuillets, annotations parfois en partie massicotées, dos très lég. frotté, bel exemplaire par ailleurs). Evêque de Cochinchine, diplomate, Pierre Pigneau de Béhaine, des Missions Etrangères de Paris, joua un grand rôle dans l'histoire des relations entre la France et l'Annam.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR790.00 (€790.00 )

‎FAURE, Chef de Bataillon de la Trentième demi-brigade d'Infanterie Légère‎

Reference : 27677

(1799)

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR115.00 (€115.00 )

‎FAURE-DECAMPS Veuve DENTU, Mme Léonie ; BINOT DE VILLIERS‎

Reference : 44465

(1887)

‎[ La fin d'une Dynastie de Libraire-Editeur : Importantes archives réunissant 7 dossiers manuscrits datés de 1887 à 1892 relatifs à la liquidation de la Librairie Edouard Dentu ] I : Mémoire de Madame veuve Dentu [ Mémoire manuscrit autographe de Léonie Dentu, 8 pp. in-folio, circa 1887 : ] "Madame Veuve E. Dentu, mise en cause, en vertu d'insinuations dépourvues de tout fondement lui imputant des dépenses exagérées, et une gestion imprudente de ses biens et revenus personnels, croit devoir protester avec la dernière énergie contre les calomnies dirigées contre elle dans un but intéressé. Elle met ses adversaires au défi de fournir une seule preuve de tous les faits qu'ils ont allégués. Elle n'a pas d'autre réponse à faire que d'exposer la situation désastreuse qui lui a été créée par l'incurie des liquidateurs de la succession de son mari." [Suit tout le détail de la situation, depuis le décès d'Edouard Dentu le 13 avril 1884. On relève quelques passages :] " M. Sauvaître qui avait été institué administrateur judiciaire après le décès de M. Dentu, avait présenté au notaire liquidateur, sans livre, ni écriture de commerce, des inventaires et des bilans qui n'avaient aucun caractère d'authenticité. [...] Il n'a pu ou n'a voulu fournir aucune situation relativement à ses comptes ; il s'est refusé à dresser un nouvel inventaire, à ouvrir les livres exigés par la loi, à remettre aux employés comptables les pièces leur permettant de dresser les états qu'il ne voulait ou ne pouvait faire lui-même. De plus, par son imprévoyance il accumulait de nouvelles et lourdes charges pour la maison de librairie déjà durement éprouvée par la crise commerciale ; enfin il empiétait sur les prérogatives de Mme Dentu en traitant sans mandat les auteurs. Par exemple il faisait imprimer le livre "Le Gaga" et se hâtait de le mettre en vente malgré une défense expresse de Mme Dentu. Déjà blessée par l'attitude outrageante qu'il prenait à son égard, elle ne put se dispenser de le congédier après inutiles remontrances [ ... ] C'est ainsi que la reconstitution entière de la comptabilité et les rectifications d'écriture qui en étaient la conséquence n'ont pu être essayées qu'après le départ de M. Sauvaître à dater du 1er janvier 1886. Elles ont abouti en peu de temps à la constatation de la situation désastreuse qui avait été faite à Mme Dentu. [ Celle-ci se tourne en vain de tous côtés : ] Elle fit plusieurs versements pour une somme totale de 50000 fr. à la caisse de la librairie. Elle essaya en outre de s'associer des capitalistes. Dès le mois de juin 1886 un acquéreur présenté par M. de La Batut étudiait un projet d'achat dans des conditions paraissant avantageuses [ ... mais c'est l'échec. Elle souscrit un emprunt ] Mais malgré ses efforts et en raison des manoeuvres de concurrents et des ennemis acharnés surgissant de tous côtés contre elle, elle n'eut pu suffire à conjurer le péril d'une suspension de paiement si elle n'eût conclu en février 87 un acte d'association qui consacrait presque entièrement tous les avantages et toutes les prérogatives qu'on lui avait attribués lors du partage. Malheureusement la persistance de la crise commerciale et le danger de continuer les opérations qui pouvaient créer pour l'avenir des charges qu'elle n'eût été en état de supporter même partiellement l'obligèrent à conclure de nouveaux arrangements pécuniaires pour partager la responsabilité commerciale avec ceux des associés qui étaient mieux qu'elle en mesure d'en subir les conséquences, puis à se retirer entièrement, et définitivement par acte de cession du 1er octobre 87. [...] Sans entrer dans une discussion de chiffre quelconque, il est facile d'établir quelles sont les causes directes du déficit laissé par Dentu à son décès : ce sont exclusivement les dépenses personnelles engagées depuis l'année 1879 jusqu'à la fin de 1883, notamment l'achat de divers immeubles de plaisance, d'un prix élevé, coûteux d'entretien et sans revenus avec les frais d'aménagement d'installations et d'ameublement (sans parler de l'établissement de Mme de la Batut) ; les sommes déboursées pour ces différentes affaires dépassaient pour cette période 500000 fr., prélevés sur le compte courant du comptoir d'escompte c'est-à-dire les recouvrements effectués sur les clients de la librairie, le véritable actif commercial, qui n'était alors nullement disponible". [ etc.] II : Rapport d'arbitrage par Binot de Villiers daté du 26 novembre 1892. Contestation entre Madame Veuve Dentu Demanderesse d'une part et MM. Hippeau, Curel, Gougis, Richardin d'autre part [ Rapport d'arbitrage de 39 pp. manuscrites in-folio, détaillant avec grande clarté et précision le litige complexe opposant la Veuve Dentu à ses nouveaux associés, liés par divers contrats sur la seule année 1887. Remarquable document sur l'histoire de la librairie et de l'édition à la fin du XIXe siècle. On citera notamment ce passage : ] "Pour obtenir une avance de la librairie Dentu, un auteur promet d'apporter prochainement un manuscrit, et la librairie lui fait cette avance pour qu'il n'aille pas apporter son manuscrit ailleurs et c'est-à-dire pour s'assurer la préférence. Si l'auteur ne remplit pas sa promesse la librairie subit une perte presque toujours irrecouvrable. S'il remplit sa promesse, pas de difficultés si ce n'est qu'à ce moment on lui verse généralement le complément de ses droits d'auteur. Comme la librairie n'a d'espoir d'être remboursé que sur le produit de la vente et c'est ce qu'indique très clairement la convention du 13 octobre 1887, lorsqu'elle est édicte que le remboursement des avances se fera par voie de déduction sur les sommes auxquelles ont droit les auteurs, la librairie commence par déduire des droits d'auteur les avances déjà faites et ne se libère ensuite que contre remise du manuscrit. Elle ne court plus alors que le risque de l'insuccès de l'ouvrage." ; III : Liquidation de la Société Dentu & Cie dissoute le 30 juin 1887. Deuxième Compte [ 8 feuillets in-folio. Le rapport d'arbitrage indique : " à la date du 8 février 1887, une société était formée sous la raison sociale Dentu & Cie entre Mme Veuve Dentu et M. Hippeau, associés en nom collectif et M. Curel simple commanditaire ; mais quelques mois plus tard, c'est-à-dire le 16 juillet 1887, cette société était dissoute avec effet rétroactif aux 30 juin" ] ; IV : Compte Personnel de Mme Vve Dentu du 1er octobre 1887 au 30 Juin 1888 [ 1er et 2e compte, ensemble 4 feuillets in-folio ] ; V : Librairie Dentu. Société Curel Gougis et Cie. Compte Personnel de Madame Vve Edouard Dentu, période du 1er juillet au 8 novembre 1888 [ 4 ff. in-folio] ; VI : Lot d'une cinquantaine de feuillets d'inventaire, essentiellement Inventaire des Magasins de Ségur [ Comme le précise le rapport de l'arbitre, "Le magasin de l'avenue de Ségur n'était pas un magasin de vente était uniquement un lieu de dépôt choisi par Mme dentu dans une maison montée des propriétaires et elle seule avait la clé de ce dépôt où elle avait rassemblé les ouvrages qui n'étaient plus de vente courante."] ; VII : Compte Principal de Madame Dentu chez son mandataire M. Albert Baudry depuis le 10 décembre 1889 [ 4 feuillets in-4 sous chemise, daté du 31 mars 1892 ]‎

‎Important ensemble de 7 dossiers manuscrits datés de 1887 à 1892 relatifs à la liquidation de la Librairie Edouard Dentu ] I : Mémoire de Madame veuve Dentu [ Mémoire manuscrit autographe de Léonie Dentu, 8 pp. in-folio, circa 1887 : ] "Madame Veuve E. Dentu, mise en cause, en vertu d'insinuations dépourvues de tout fondement lui imputant des dépenses exagérées, et une gestion imprudente de ses biens et revenus personnels, croit devoir protester avec la dernière énergie contre les calomnies dirigées contre elle dans un but intéressé. Elle met ses adversaires au défi de fournir une seule preuve de tous les faits qu'ils ont allégués. Elle n'a pas d'autre réponse à faire que d'exposer la situation désastreuse qui lui a été créée par l'incurie des liquidateurs de la succession de son mari." [Suit tout le détail de la situation, depuis le décès d'Edouard Dentu le 13 avril 1884. On relève quelques passages :] " M. Sauvaître qui avait été institué administrateur judiciaire après le décès de M. Dentu, avait présenté au notaire liquidateur, sans livre, ni écriture de commerce, des inventaires et des bilans qui n'avaient aucun caractère d'authenticité. [...] Il n'a pu ou n'a voulu fournir aucune situation relativement à ses comptes ; il s'est refusé à dresser un nouvel inventaire, à ouvrir les livres exigés par la loi, à remettre aux employés comptables les pièces leur permettant de dresser les états qu'il ne voulait ou ne pouvait faire lui-même. De plus, par son imprévoyance il accumulait de nouvelles et lourdes charges pour la maison de librairie déjà durement éprouvée par la crise commerciale ; enfin il empiétait sur les prérogatives de Mme Dentu en traitant sans mandat les auteurs. Par exemple il faisait imprimer le livre "Le Gaga" et se hâtait de le mettre en vente malgré une défense expresse de Mme Dentu. Déjà blessée par l'attitude outrageante qu'il prenait à son égard, elle ne put se dispenser de le congédier après inutiles remontrances [ ... ] C'est ainsi que la reconstitution entière de la comptabilité et les rectifications d'écriture qui en étaient la conséquence n'ont pu être essayées qu'après le départ de M. Sauvaître à dater du 1er janvier 1886. Elles ont abouti en peu de temps à la constatation de la situation désastreuse qui avait été faite à Mme Dentu. [ Celle-ci se tourne en vain de tous côtés : ] Elle fit plusieurs versements pour une somme totale de 50000 fr. à la caisse de la librairie. Elle essaya en outre de s'associer des capitalistes. Dès le mois de juin 1886 un acquéreur présenté par M. de La Batut étudiait un projet d'achat dans des conditions paraissant avantageuses [ ... mais c'est l'échec. Elle souscrit un emprunt ] Mais malgré ses efforts et en raison des manoeuvres de concurrents et des ennemis acharnés surgissant de tous côtés contre elle, elle n'eut pu suffire à conjurer le péril d'une suspension de paiement si elle n'eût conclu en février 87 un acte d'association qui consacrait presque entièrement tous les avantages et toutes les prérogatives qu'on lui avait attribués lors du partage. Malheureusement la persistance de la crise commerciale et le danger de continuer les opérations qui pouvaient créer pour l'avenir des charges qu'elle n'eût été en état de supporter même partiellement l'obligèrent à conclure de nouveaux arrangements pécuniaires pour partager la responsabilité commerciale avec ceux des associés qui étaient mieux qu'elle en mesure d'en subir les conséquences, puis à se retirer entièrement, et définitivement par acte de cession du 1er octobre 87. [...] Sans entrer dans une discussion de chiffre quelconque, il est facile d'établir quelles sont les causes directes du déficit laissé par Dentu à son décès : ce sont exclusivement les dépenses personnelles engagées depuis l'année 1879 jusqu'à la fin de 1883, notamment l'achat de divers immeubles de plaisance, d'un prix élevé, coûteux d'entretien et sans revenus avec les frais d'aménagement d'installations et d'ameublement (sans parler de l'établissement de Mme de la Batut) ; les sommes déboursées pour ces différentes affaires dépassaient pour cette période 500000 fr., prélevés sur le compte courant du comptoir d'escompte c'est-à-dire les recouvrements effectués sur les clients de la librairie, le véritable actif commercial, qui n'était alors nullement disponible". [ etc.] II : Rapport d'arbitrage par Binot de Villiers daté du 26 novembre 1892. Contestation entre Madame Veuve Dentu Demanderesse d'une part et MM. Hippeau, Curel, Gougis, Richardin d'autre part [ Rapport d'arbitrage de 39 pp. manuscrites in-folio, détaillant avec grande clarté et précision le litige complexe opposant la Veuve Dentu à ses nouveaux associés, liés par divers contrats sur la seule année 1887. Remarquable document sur l'histoire de la librairie et de l'édition à la fin du XIXe siècle. On citera notamment ce passage : ] "Pour obtenir une avance de la librairie Dentu, un auteur promet d'apporter prochainement un manuscrit, et la librairie lui fait cette avance pour qu'il n'aille pas apporter son manuscrit ailleurs et c'est-à-dire pour s'assurer la préférence. Si l'auteur ne remplit pas sa promesse la librairie subit une perte presque toujours irrecouvrable. S'il remplit sa promesse, pas de difficultés si ce n'est qu'à ce moment on lui verse généralement le complément de ses droits d'auteur. Comme la librairie n'a d'espoir d'être remboursé que sur le produit de la vente et c'est ce qu'indique très clairement la convention du 13 octobre 1887, lorsqu'elle est édicte que le remboursement des avances se fera par voie de déduction sur les sommes auxquelles ont droit les auteurs, la librairie commence par déduire des droits d'auteur les avances déjà faites et ne se libère ensuite que contre remise du manuscrit. Elle ne court plus alors que le risque de l'insuccès de l'ouvrage." ; III : Liquidation de la Société Dentu & Cie dissoute le 30 juin 1887. Deuxième Compte [ 8 feuillets in-folio. Le rapport d'arbitrage indique : " à la date du 8 février 1887, une société était formée sous la raison sociale Dentu & Cie entre Mme Veuve Dentu et M. Hippeau, associés en nom collectif et M. Curel simple commanditaire ; mais quelques mois plus tard, c'est-à-dire le 16 juillet 1887, cette société était dissoute avec effet rétroactif aux 30 juin" ] ; IV : Compte Personnel de Mme Vve Dentu du 1er octobre 1887 au 30 Juin 1888 [ 1er et 2e compte, ensemble 4 feuillets in-folio ] ; V : Librairie Dentu. Société Curel Gougis et Cie. Compte Personnel de Madame Vve Edouard Dentu, période du 1er juillet au 8 novembre 1888 [ 4 ff. in-folio] ; VI : Lot d'une cinquantaine de feuillets d'inventaire, essentiellement Inventaire des Magasins de Ségur [ Comme le précise le rapport de l'arbitre, "Le magasin de l'avenue de Ségur n'était pas un magasin de vente était uniquement un lieu de dépôt choisi par Mme dentu dans une maison montée des propriétaires et elle seule avait la clé de ce dépôt où elle avait rassemblé les ouvrages qui n'étaient plus de vente courante."] ; VII : Compte Principal de Madame Dentu chez son mandataire M. Albert Baudry depuis le 10 décembre 1889 [ 4 feuillets in-4 sous chemise, daté du 31 mars 1892 ]‎


‎Important ensemble réunissant diverses pièces relatives au "naufrage" de la librairie Dentu, au lendemain du décès du grand éditeur Edouard Dentu. On notera un remarquable rapport d'arbitrage détaillant avec une grande clarté les litiges très complexes qui opposèrent la Veuve Dentu à ses nouveaux associés. L'arbitre plonge dans les arcanes de l'édition et de la librairie parisienne des années 1884-1890. Prix du lot, non séparable.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR1,400.00 (€1,400.00 )

‎FAURE Edgar‎

Reference : 77417

(1961)

‎12 Mai 1776. La Disgrâce de Turgot‎

‎Gallimard, Paris 1961, 14,5x22,5cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Quelques piqûres sur le dos et les tranches supérieures, exemplaire complet de sa bande annonce. Envoi autographe signé d'Edgar Faure à René et Raymond Bousquet. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR100.00 (€100.00 )

‎FAURE (Edgar).‎

Reference : 98612

(1977)

‎La banqueroute de Law. 17 juillet 1720.‎

‎Paris Gallimard, coll. "Trente journées qui ont fait la France" 1977 1 vol. broché in-8, broché, rhodoïd, 742 pp. Exemplaire du service de presse avec un envoi de l'auteur à Jean Mauriac.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR30.00 (€30.00 )

‎FAURE Edgar‎

Reference : 76042

(1957)

‎Le serpent et la tortue. Les problèmes de la Chine populaire‎

‎Julliard, Paris 1957, 14x19cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Envoi autographe signé de l'auteur à Geneviève Dindin. Dos un peu passé, sinon agréable exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR150.00 (€150.00 )
Previous 1 ... 424 425 426 427 ... 604 781 958 1135 ... 1139 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !