‎[BECAT (Paul-Emile). ] - ‎ ‎MARAN (René). ‎
‎Batouala. ‎

‎Paris GUILLOT (GEORGES) 1947 1 Illustré de 18 gouaches de Paul-Emile BECAT, de 13 lettrines et 10 culs-de-lampe de Marie MONNIER, gravés sur cuivre par Louis Maccard. Paris, G. Guillot, 1947, in-8, en feuilles, sous couverture rempliée, sous chemise, titre rouge en long sur le dos noir, 186 pages. ‎

Reference : 20508


‎Les amours incestueuses de la première épouse d'un chef africain sur fond d'avancée colonialiste. Cet ouvrage est une ode à la culture africaine dans lequel il y exprime "l'âme noire". Joint sa préface très rare qui fut envoyée par l'éditeur, quatre mois après la parution de l'ouvrage, aux souscripteurs dont il détenait les coordonnées, dans laquelle il dénonce l'impérialisme occidental. René Maran, administrateur colonial, reçut le prix Goncourt avec "Batouala" et fut obligé de démissionner quelques mois plus tard, de son poste d'administrateur en Oubangui. Les estampes de Paul-Emile BECAT sont d'une grande puissance. Tirage limité à 418 exemplaires numérotés. Un des 350 exemplaires numérotés sur Arches à la forme comprenant les gravures dans leur état définitif en couleurs. Petites griffures à l'étui, oxydation et report à la chemise. ‎

€450.00 (€450.00 )
Bookseller's contact details

Librairie Chrétien
M. Jean Izarn
178 Rue du Faubourg Saint Honoré
75008 Paris
France

librairie_chretien@yahoo.fr

33 01 45 63 52 66

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Prix nets en euros. Nous acceptons la Visa, chèques français et paiement espèces. Envoi du livre après encaissement du règlement, frais de ports à la charge du client, envoi en recommandé. La librairie est fermée du 1er au 31 Août ...

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎IACOVLEFF] MARAN, René‎

Reference : 77324

(1928)

‎Batouala. Illustré de dessins de Iacovleff‎

‎Paris, Editions Mornay, 1928, in-4, 170 pp, 6 pl, Demi-maroquin noir, à coins, de l'époque, dos à faux nerf orné d'une petite composition mosaïquée, tête dorée, couvertures et dos conservés [Trinckvel], Belle et rare édition illustrée, en partie originale, du célèbre roman de René Maran (1887-1921), récompensé par le prix Goncourt en 1921. L'ouvrage a été tiré à 448 exemplaires seulement ; celui-ci, sur papier de Rives, fait partie des 48 exemplaires hors commerce, non justifiés (dont 35 sur Rives). Son illustration est due au peintre russe Alexandre Iacovleff (1887-1938) : elle comprend 6 compositions hors texte, dans les tons noir et sépia, et de nombreux dessins et ornements typographiques en noir. L'édition était tout particulièrement appréciée de l'auteur, qui, en 1927, à la veille de sa publication, écrivait à son ami Alan Locke : "Les dessins de Iacovleff sont de toute beauté, et donnent à mon petit, mais célèbre ouvrage, une valeur incomparable". Iacovleff, installé depuis 1920 en France, était en effet l'artiste colonial "le plus en vue de l'époque" ; il jouissait d'une véritable notoriété, après son retour de la fameuse Croisière noire dont il avait été le peintre officiel. L'illustration du Batouala puise largement dans ce "stock accumulé en Afrique" et exposé à la Galerie Charpentier en mai 1926 (Riesz). René Maran (1887-1960) fait partie des Antillais et Guyanais envoyés en Afrique Équatoriale dans les années 1910 pour occuper des postes au sein de l'administration coloniale. À ce titre, il côtoya Félix Éboué, qui devint son ami : il exerça sur ce dernier une influence notable, en particulier en ce qui concerne la reconnaissance de la valeur des cultures africaines. Au demeurant, bien plus que son compatriote, René Maran combattit les travers de l'administration, jusqu'à se mettre en rupture avec elle. Il trouva, dans son expérience en tant qu'employé des colonies, la matière pour Batouala, où il est question des ravages engendrés par la colonisation. Bel exemplaire, non rogné, enrichi d'un envoi de l'éditeur Mornay à l'imprimeur Émile Kapp. Légères épidermures au dos, coins un peu usés. Monod n° 7722. János Riesz, "Une édition du Batouala de René Maran illustrée par le peintre russe Alexandre Iacovleff (1928)" Images & Mémoire, bulletin n°28, 2011. Couverture rigide‎


‎Bon 170 pp., 6 pl.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 331 42 60 21 98

EUR2,000.00 (€2,000.00 )

‎Collectif‎

Reference : RO10041213

(1923)

‎Sciences et voyages n° 214 - Le téléautogramme remplacera le télégramme, Vilna, ancienne capitale de la Lithuanie, Le plus gros des éléphants que jamais l'homme ait capturé par Georges Delhoste, Au pays de Batouala, La description d'une ferme en Argentine‎

‎Bureau de la revue. 4 octobre 1923. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 16 pages. Nombreuses illustrations en noir et blanc dans et hors texte.. . . . Classification Dewey : 70.4412-Le journal des voyages‎


‎Sommaire : Le téléautogramme remplacera le télégramme, Vilna, ancienne capitale de la Lithuanie, Le plus gros des éléphants que jamais l'homme ait capturé par Georges Delhoste, Au pays de Batouala, La description d'une ferme en Argentine par G. Sainz, Construction d'un enroulement en nids d'abeilles Classification Dewey : 70.4412-Le journal des voyages‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR19.80 (€19.80 )

‎René Maran, Alexandre Iacovleff (illustrateur), ‎

Reference : 012885

‎Batouala. ‎

‎René Maran, Alexandre Iacovleff (illustrateur), Batouala. Paris, Mornay, 1928. In-4, VIII-170p. Edition définitive illustrée par Iacovleff et tirée à seulement 480 exemplaires, un des 350 exemplaires sur papier de rives. Elle est illustrée de 6 belles gravures hors-texte et de nombreux dessins dans le texte. René Maran obtint le prix Goncourt en 1921 pour ce roman et il fut le premier homme noir à l'obtenir. Il ne devait même pas présente son roman pour le prix mais son ami, l'écrivain et traducteur Manoel Gahisto - dont nous avons dispersé une partie de la bibliothèque en 2020 -, le poussa à envoyer le manuscrit à Henri de Régnier et amena l'ouvrage à l'Académie Goncourt. L'ouvrage sera d'ailleurs dédié à Gahisto et la préface présente Régnier comme un des tuteurs du livre. Reliure demi-maroquin à bandes brun fondé, dos à nerfs, filets, tête dorée. Petites usures aux coins et à la coiffe supérieure, relié sans les couvertures. Bel illustré. ‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : +33 6 30 94 80 72

EUR1,200.00 (€1,200.00 )
Free shipping

‎[BECAT (Paul-Emile).] - ‎ ‎MARAN (René).‎

Reference : 22698

(1935)

‎"Peulh Ségou - 1935- Batouala".‎

‎ 1935 Huile sur bois, signée, titrée et datée en bas à droite, 1935, 35 X 24 cm, encadrée. ‎


‎Paul-Emile BECAT (1885-1960) est grand prix de Rome, médaillé, exposé au Salon des Artistes Français ; artiste de facture classique, il exécute plusieurs portraits d'écrivains d'avant-garde, comme Paul Valéry, Claudel, Léon-Paul Fargue, Jules Romains (Bénézit, I, 558). Maquette originale d'une des 18 illustrations du fameux "Batouala" de René Maran, illustré par Paul - Emile BECAT représentant un très beau visage de femme du peuple Peulh de la ville de Ségou (en regard de la page 72). ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR2,000.00 (€2,000.00 )

‎MARAN (René);‎

Reference : 14674

(1928)

‎BATOUALA. Illustré de dessins de Iacovleff.‎

‎Mornay Paris 1928 1 vol. In-4 de 3 ff.n.ch. VII (préface) 170 pp., demi-maroquin havane à coins de l'époque, dos lisse richement orné, pièce de titre, couverture et dos conservés (reliure de Hauttecoeur).‎


‎Tirage limité à 448 exemplaires, un des 350 numérotés sur papier de Rives à la forme (n° 253). Belle et rare édition illustrée, en partie originale, du célèbre roman de René Maran (1887-1921), récompensé par le prix Goncourt en 1921 (Monod n° 7722). Ouvrage illustré par Iacovleff de 6 hors-texte tirés en noir et sépia, et de nombreux dessins en noir dans le texte, bandeaux, culs-de-lampe et ornements. "Premier roman nègre : récit d'une violence et d'une modernité extraordinaires, voici la complainte de Batouala, grand chef de tribu, vaillant chasseur et excellent marcheur. Nous sommes en 1921. A cette époque, personne n'ose douter du bien-fondé du colonialisme, porteur de civilisation et de paix. Une voix pourtant s'élève. Celle de René Maran, auteur antillais (1887-1960), alors fonctionnaire au ministère des Colonies, qui dénonce, dans ce roman précédé d'une terrible préface, les abus de l'administration en Afrique-Equatoriale française et les méfaits de l'impérialisme. Ses propos déclenchent un véritable scandale qui culminera avec le prix Goncourt qui lui sera tout de même décerné la même année. René Maran n'ose-t-il pas écrire : Si l'on pouvait savoir de quelle bassesse est faite la vie coloniale, on n'en parlerait plus. Elle avilit peu à peu. Rares sont, même parmi les fonctionnaires, les coloniaux qui cultivent leur esprit. Ils n'ont pas la force de résister à l'ambiance, à l'alcool, excès et d'autres, ignobles, conduisent ceux qui y excellent à la veulerie la plus abjecte. Cette veulerie ne peut qu'inquiéter de la part de ceux qui ont charge de représenter la France". Bel exemplaire.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 29 97 00

EUR1,500.00 (€1,500.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !