‎ALPHAND (Jean-Charles Adolphe) & FAUVE (L.).‎
‎ Paris en 1889.‎

‎Paris, [1889]. 612 x 770 mm.‎

Reference : LBW-5991


‎Beau plan de Paris en 1889, date de l'Exposition Universelle, lors de laquelle fut inaugurée la Tour Eiffel. Il a été dressé par le géomètre L. Fauve, gravé et chromolithographié par Wuhrer, et est issu de l'ouvrage Les Travaux de Paris 1789-1889, retraçant les travaux effectués à Paris entre 1789 et 1889. Les opérations de voirie exécutées de 1871 à 1889 sont indiquées par des teintes jaunes et rouges, et accompagnées de l'année d'achèvement. Les noms des cimetières parisiens sont reportés dans les marges. Le plan illustre également les Grands Travaux de Paris sous le second Empire, conduits de 1852 à 1870 par Napoléon III et le baron Haussmann, préfet de Paris. La ville est entourée de l'enceinte de Thiers, du nom de l'homme politique qui conçut le projet. Construite entre 1841 et 1844, elle était constituée de 94 bastions, et englobait non seulement Paris mais aussi les communes environnantes. Le titre est orné en tête des armoiries de Paris, avec sa devise. Adolphe Alphand succéda au baron Haussmann au poste de directeur des travaux de Paris après la destitution de ce dernier en 1870. Il avait auparavant contribué à l'embellissement de la capitale avec la création et la transformation de nombreux parcs, jardins et promenades. Bel exemplaire. Pinon & Le Boudec, pp. 112-113.‎

€500.00 (€500.00 )
Bookseller's contact details

Librairie Le Bail
Didier Le Bail
13 rue Frédéric Sauton
75005 Paris
France

librairie.lebail@orange.fr

33 01 43 29 72 59

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎[FRANCE] — FICHOT (Charles).‎

Reference : LBW-7161

(1889)

‎Paris en 1889. Vue générale de l'Exposition Universelle. La Tour Eiffel et les Palais du Champ de Mars et du Trocadéro.‎

‎Paris, Jules Hautecoeur, 1889. 659 x 990 mm ; monté sur toile.‎


‎Superbe et rarissime vue à vol d'oiseau figurant le site de l'Exposition Universelle de Paris de 1889, dessinée et lithographiée par Charles Fichot, et finement coloriée. L'Exposition Universelle de 1889 fut la quatrième exposition organisée à Paris, après celles de 1855, 1867 et 1878. Elle se déroula du 5 mai au 31 octobre 1889, sur le thème de la Révolution française, dans le cadre du centenaire de cet événement. C'est pour cet événement que fut construite la Tour Eiffel, ou Tour de 300 mètres comme elle était appelée à ses débuts. L'organisation de l'exposition fut confiée à Adolphe Alphand, dirtecteur du Service des Promenades et Plantations de Paris, et proche collaborateur du baron Haussmann. Comme nous le montre cette magnifique estampe, le site, qui s'étendait sur 96 hectares, était réparti sur les deux rives de la Seine, au niveau du Pont d'Iéna. Sur la rive droite, on peut voir le Palais du Trocadéro qui abritait l'art et l'industrie. Construit pour la troisième Exposition universelle de Paris de 1878, le Palais du Trocadéro sera démantelé en 1935. On aperçoit également le Palais de l'Industrie, construit sur l'avenue des Champs-Élysées pour la première Exposition Universelle française en 1855, et détruit en 1896 pour laisser place aux Petit et Grand Palais. Sur la rive gauche, on peut voir le Champ-de-Mars, accueillant également l'art et l'industrie, et l'esplanade des Invalides, qui était dédiée aux expositions des colonies françaises et du ministère de la Guerre. De ce fait, cette manifestation fut la première véritable Exposition coloniale de l'histoire de France. À l'arrière du site sur la rive gauche, on peut voir l'avenue de La Motte-Picquet avec l'École Militaire. Sur cette même rive, on peut voir l'Hôtel des Invalides, la basilique Sainte-Clotilde, l'Institut de France, les églises Saint-François-Xavier, Saint-Sulpice et Saint-Germain des Prés, Notre-Dame et le Panthéon ; sur la rive droite, l'Arc de Triomphe, la Madeleine, l'Opéra, l'église Saint-Augustin, les gares de l'Est et du Nord, et le Louvre. À proximité du pont de l'Alma, on aperçoit l'hippodrome, inauguré en 1877, puis fermé en 1892. Dans le ciel de Paris, on aperçoit le Grand ballon captif, inventé par Henri Giffard pour l'Exposition de 1878. Cette attraction permettait aux touristes de survoler Paris et le site de l'Exposition. Très rare. Nous n'avons localisé qu'un seul exemplaire dans les collections publiques, conservé à la BnF. Très belle condition. Déchirure dans la partie droite restaurée, manque de papier comblé dans la marge inférieure. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 29 72 59

EUR3,500.00 (€3,500.00 )

‎FICHOT (Charles).‎

Reference : LBW-6975

(1889)

‎ [EXPOSITION UNIVERSELLE] Paris en 1889. Vue générale de l'Exposition Universelle. La Tour Eiffel et les Palais du Champ de Mars et du Trocadéro.‎

‎Paris, Jules Hautecoeur, 1889. 659 x 990 mm ; monté sur toile.‎

‎Superbe et rarissime vue à vol d'oiseau figurant le site de l'Exposition Universelle de Paris de 1889, dessinée et lithographiée par Charles Fichot, et finement coloriée. L'Exposition Universelle de 1889 fut la quatrième exposition organisée à Paris, après celles de 1855, 1867 et 1878. Elle se déroula du 5 mai au 31 octobre 1889, sur le thème de la Révolution française, dans le cadre du centenaire de cet événement. C'est pour cet événement que fut construite la Tour Eiffel, ou Tour de 300 mètres comme elle était appelée à ses débuts. L'organisation de l'exposition fut confiée à Adolphe Alphand, dirtecteur du Service des Promenades et Plantations de Paris, et proche collaborateur du baron Haussmann. Comme nous le montre cette magnifique estampe, le site, qui s'étendait sur 96 hectares, était réparti sur les deux rives de la Seine, au niveau du Pont d'Iéna. Sur la rive droite, on peut voir le Palais du Trocadéro qui abritait l'art et l'industrie. Construit pour la troisième Exposition universelle de Paris de 1878, le Palais du Trocadéro sera démantelé en 1935. On aperçoit également le Palais de l'Industrie, construit sur l'avenue des Champs-Élysées pour la première Exposition Universelle française en 1855, et détruit en 1896 pour laisser place aux Petit et Grand Palais. Sur la rive gauche, on peut voir le Champ-de-Mars, accueillant également l'art et l'industrie, et l'esplanade des Invalides, qui était dédiée aux expositions des colonies françaises et du ministère de la Guerre. De ce fait, cette manifestation fut la première véritable Exposition coloniale de l'histoire de France. À l'arrière du site sur la rive gauche, on peut voir l'avenue de La Motte-Picquet avec l'École Militaire. Sur cette même rive, on peut voir l'Hôtel des Invalides, la basilique Sainte-Clotilde, l'Institut de France, les églises Saint-François-Xavier, Saint-Sulpice et Saint-Germain des Prés, Notre-Dame et le Panthéon ; sur la rive droite, l'Arc de Triomphe, la Madeleine, l'Opéra, l'église Saint-Augustin, les gares de l'Est et du Nord, et le Louvre. À proximité du pont de l'Alma, on aperçoit l'hippodrome, inauguré en 1877, puis fermé en 1892. Dans le ciel de Paris, on aperçoit le Grand ballon captif, inventé par Henri Giffard pour l'Exposition de 1878. Cette attraction permettait aux touristes de survoler Paris et le site de l'Exposition. Très rare. Nous n'avons localisé qu'un seul exemplaire dans les collections publiques, conservé à la BnF. Très belle condition. Déchirure dans la partie droite restaurée, manque de papier comblé dans la marge inférieure. ‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 29 72 59

EUR3,500.00 (€3,500.00 )

‎ALPHAND (Jean-Charles Adolphe) & FAUVE (L.).‎

Reference : LBW-5990

(1889)

‎ [REVÊTEMENT des CHAUSSÉES] Mode de revêtement des chaussées dans Paris en 1889.‎

‎Paris, [1889]. 612 x 770 mm.‎

‎Beau plan de Paris dressé par le géomètre L. Fauve, gravé et chromolithographié par Wuhrer. Il est issu de l'ouvrage Les Travaux de Paris 1789-1889, retraçant les travaux effectués à Paris entre 1789 et 1889. Le plan figure les types de revêtement et de pavage des chaussées au 1er janvier 1889, distingués de 5 couleurs : asphaltes en bleu, bois en rouge, empierrements en jaune, pierre de deux traits noirs, et terre en vert. L'empierrement des chaussées en jaune domine nettement. Le plan illustre également les Grands Travaux de Paris sous le second Empire, conduits de 1852 à 1870 par Napoléon III et le baron Haussmann, préfet de Paris. La ville est entourée de l'enceinte de Thiers, du nom de l'homme politique qui conçut le projet. Construite entre 1841 et 1844, elle était constituée de 94 bastions, et englobait non seulement Paris mais aussi les communes environnantes. Le titre est orné en tête des armoiries de Paris, avec sa devise. Adolphe Alphand succéda au baron Haussmann au poste de directeur des travaux de Paris après la destitution de ce dernier en 1870. Il avait auparavant contribué à l'embellissement de la capitale avec la création et la transformation de nombreux parcs, jardins et promenades. Bel exemplaire. Pinon & Le Boudec, pp. 112-113.‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 29 72 59

EUR400.00 (€400.00 )

‎ALPHAND (Jean-Charles Adolphe) & FAUVE (L.).‎

Reference : LBW-5988

(1889)

‎ [TRANSPORTS en COMMUN] Transports en commun. Itinéraires dans Paris en 1889.‎

‎Paris, [1889]. 616 x 770 mm.‎

‎Beau plan de Paris dressé par le géomètre L. Fauve, gravé et chromolithographié par Wuhrer. Il est issu de l'ouvrage Les Travaux de Paris 1789-1889, retraçant les travaux effectués à Paris entre 1789 et 1889. Le plan figure les types de transport parisiens à la date de 1889, distingués de 3 couleurs : en rouge, les 35 lignes d'omnibus, en bleu, les 37 lignes de tramways, en noir, les 10 lignes de chemins de fer, et en rouge à nouveau, les 3 lignes de bateaux sur la Seine (bateaux mouches, express et hirondelles). Il illustre également les Grands Travaux de Paris sous le second Empire, conduits de 1852 à 1870 par Napoléon III et le baron Haussmann, préfet de Paris. La ville est entourée de l'enceinte de Thiers, du nom de l'homme politique qui conçut le projet. Construite entre 1841 et 1844, elle était constituée de 94 bastions, et englobait non seulement Paris mais aussi les communes environnantes. Le titre est orné en tête des armoiries de Paris, avec sa devise. Adolphe Alphand succéda au baron Haussmann au poste de directeur des travaux de Paris après la destitution de ce dernier en 1870. Il avait auparavant contribué à l'embellissement de la capitale avec la création et la transformation de nombreux parcs, jardins et promenades. Bel exemplaire. Pinon & Le Boudec, pp. 112-113.‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 29 72 59

EUR300.00 (€300.00 )

‎EXPOSITION PARIS 1889‎

Reference : 13026

(1889)

‎L'Exposition de Paris de 1889, publiée avec la collaboration d'écrivains spéciaux, édition enrichie de vues, de scènes, de reproductions d'objets d'art, de machines, de dessins et gravures par les meilleurs artistes.‎

‎ 1889 demi-rel. à coins, dos à nerfs, tr. sup. rouges ornées., couvertures conservées. 4 tomes en 2 volumes in-folio, (2ff.), 324pp. et (2ff.), 324pp., Paris Librairie Illustrée, 1889‎


‎Journal hebdomadaire, du n° 1, le 15 octobre 1888, au n° 80 le 19 février 1890. Collection complète de cette revue entièrement consacrée à l'Exposition. ‎

Phone number : 33 (0)3 85 53 99 03

EUR450.00 (€450.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !