‎MADELEINE LEGRAND‎
‎A Fresne.‎

‎ Stock, 1944, hors texte de Valentine Hugo, 38 pages, bon état.‎

Reference : 3321


‎‎

€15.00
Bookseller's contact details

Librairie des deux frères
M. Emmanuel Gonzalez

l2f@noos.fr

06.80.85.37.77

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Conditions générales de vente : Expédition : à réception du paiement par Paypal ou chèque à l'ordre de la librairie "Des deux frères". Chèque étranger non compensable dans une banque française accepté ( \+ 12% du montant total), ainsi que les mandats internationaux et mandats cash. Accepte les virements de l'étranger par IBAN et BIC. Marchandises envoyées en port normal; colissimo ou recommandé sur demande. Les envois s'effectuent en fin de semaine. L'entreprise expéditrice ne peut être tenue responsable pour les avaries occasionnées et pertes par le transporteur. Elle ne peut également être tenue pour responsable pour les retards occasionnés par le transporteur. Retours: Il ne peut y avoir de retour de la marchandise sans accord préalable de la direction, par une réclamation justifiée par Email ou courrier. Après accord, celle-ci peut être retournée aux frais du client. <br />Commandes par e-mail, téléphone (fixe et portable) et bon de commande proposé ci-dessus. Recherche possible d'ouvrage non disponibles. <br />

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎[FRESNE (André de)].‎

Reference : 19526

(1702)

‎Mémoires de Monsieur le Marquis de Frêne [ou Fresne].‎

‎ A Amsterdam, chez Jean Malherbe, 1702. 3 parties reliées en un volume au format in-12 étroit (156 x 88 mm) de 384 pp. Reliure de l'époque de plein veau moucheté blond, plats jansénistes, dos à nerfs orné de filets gras à froid, roulettes dorées sur les nerfs, filets en pointillés dorés, caissons d'encadrement dorés, large décor fleuronné doré, semis de pointillés dorés, titre doré, dauphin doré surmonté d'une couronne dorée en queue, tranches jaunes et mouchetées.‎


‎ Edition originale rare ; complète de ses trois parties à pagination continue, ici reliées en un volume. ''André de Fresne enleva une jeune femme et se fit donner la bénédiction nuptiale par un de ses valets de chambre déguisé en prêtre. Le père de la jeune et jolie Marie poursuivit activement le ravisseur. Un compromis fut négocié entre la famille de Fresne et Monsieur Tillet. Le mariage fut célébré dans les formes en signe de réconciliation. Marie était jolie et coquette et peut-être même une peu galante, Monsieur de Fresne débauché et dépensier ; des nuages ne tardèrent pas à s'élever entre les deux époux. Pour satisfaire ses besoins d'argent, le marquis s'était défait de ses frères. Libéré de ce côté il résolut de faire disparaître sa femme afin de s'approprier sa dot qui était considérable. Après avoir feint une repentante tendresse, il proposa un voyage en Italie. Il la conduisit dans l'Etat de Gênes où il espérait trouver un vaisseau barbaresque qui fit voile vers Constantinople et où il aurait pu faire embarquer la marquise après l'avoir vendue comme esclave. Mais celle-ci flaira le piège et convainquit le voiturier de lui procurer les moyens de se réfugier dans les états du duc de Savoie.'' (Cat. Ferraton). Conlon, Prélude au Siècle des Lumières, 19267. Angles élimés. Petites altérations affectant le premier plat. Coiffe supérieure élimée. Petit manque en queue du dos. Papier parfois oxydé. Quelques rousseurs ou tâches dans le texte. Du reste, bonne condition. Rare. ‎

Babel Librairie - Périgueux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR150.00

‎[PARLEMENT].‎

Reference : 33247

(1692)

‎Journal des principales audiences du parlement par Du Fresne, Jamet de La Guessière et Du Chemin. [1623-1717].‎

‎Paris : Guillaume Cavelier, 1692 -1751 Sept volumes in-folio, basane de l'époque, dos à nerfs orné.‎


‎Traces d'usage, quelques coiffes arrachées. Le premier recueil d'arrêts du Parlement de Paris en français. Tome I : 1623-57. Tome II : 1657-66. Tome III : 1666-78. Tome IV : 1677-1700. Tome V : 1685-1701. Tome VI (tomé V) : 1700-10. Tome VI (tome VI) : 1711-17."Initialement placée sous le patronage du président Mathieu Molé (une dédicace en latin lui est adressée), la collection est l'œuvre d'une succession d'avocats du Parlement de Paris. Acceptant de vaincre sa modestie à la demande de certains de ses amis (L'imprimeur au lecteur, t. III, 1652), J. Du Fresne, seigneur de Preaulx, publie, en 1646 (D.B.F., notice « Du Fresne »), un premier tome qui reçoit un accueil favorable. C'est qu'il s'agit là du premier recueil d'arrêts du Parlement de Paris, du moins en français ; car deux recueils latins avaient précédemment paru, l'un en 1559 (Poenis Lucii placita summae apud Gallos Curiae, Lutetiae), l'autre en 1604 (Annaei Roberti res judicatae) traduit, il est vrai en français en 1622 ; mais ils n'avaient ni l'ampleur ni l'ambition du Journal que lance J. Du Fresne. Celui-ci, en effet (et ses successeurs suivront la même démarche), entend non seulement rassembler une foule de décisions, mais les éclairer sur le plan des faits et des moyens, les reproduire textuellement ainsi que les plaidoiries des avocats. […] Du Fresne disparu (1675), Jamet de La Guessière, qui a en sa possession les manuscrits de ce dernier (Le Libraire au lecteur, t. I, 1757), poursuit la compilation, selon d'ailleurs le souhait empressé du public, avec le même souci d'exactitude et de fidélité et avec le même succès…" (Sgard, notice n° 707 par Robert Granderoute) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : +33 (0)1 46 34 64 53

EUR900.00

‎L'étoile blanche: Mémoires de Madeleine Fauconneau du Fresne (1940-1945) [Paperback] Fauconneau du Fresne, Madeleine and Rougier, Emmanuel‎

Reference : BWA81SD

Phone number : 06 42 53 83 20

EUR8.00

‎(de VINCI) Léonard.‎

Reference : 5198

(1786)

‎Trattato della pittura di Léonardo da Vinci, scritta da Rafaello du Fresne.‎

‎Bologna. 1786. 1786 1 vol. in-folio en deux parties (370 x 250 mm) de: XXIII (titre avec vignette gravée, préface, privilège, vie de Léonard de Vinci, table); 202 pp. (pagination continue, première partie sur Léonard de Vinci, deuxième partie à partir de p. 119 sur Leon Battista Alberti); [1] p. (imprimeur); 19 planches à pleine page; vignettes gravées. Plats recouverts de papier marbré, dos lisse.‎


‎Nouvelle édition (E.O.: 1651, Paris) de cet ouvrage sur la peinture attribué au très célèbre polymathe italien, Léonard de Vinci (1452-1519). Ce dernier nest pas directement lauteur de ce livre mais il a été rédigé sur la base de ses notes et dessins. En effet, Après sa mort en 1519, de Vinci laisse derrière lui un ensemble de documents, ceux-cis étant destinés à la rédaction dun traité de la peinture, une sorte daboutissement de son uvre que le peintre italien naura malheureusement pas eu le temps de terminer. Toutefois, un de ses plus fidèles élèves, Francesco Melzi, emporte avec lui la majorité des notes et dessins du maître, quil conserve dans la villa familiale, à Vaprio dAdda, le reste aurait été hérité par Aurelio Luini, peintre milanais. Melzi sefforce alors de terminer luvre de son maître en faisant recopier ses notes et en opérant un tri qui donnera lieu à un premier manuscrit du «Trattato della pittura». Ce travail, « très avancé, mais inachevé » selon André Chastel, sera entreposé à la Bibliothèque du Vatican sous la référence de «Codex Urbinas latinus 1270». La première édition du «Tratatto della pittura» paraît en 1651 à Paris en italien puis en français. Celle-ci est rédigée à laide dune copie du Codex Urbinas latinus 1270 que possédait Cassiano dal Pozzo. Si Léonard de Vinci naura jamais pût développer lui-même toute sa vision sur ce sujet, le présent ouvrage, deuxième édition, rend un bel hommage à ses idées sur la peinture en tant que science naturelle, fondée sur la géométrie et l'observation directe des phénomènes naturels. Cette vision englobante et scientifique de la peinture sera au cur de l'enseignement artistique académique pendant les siècles qui suivront et jusquà aujourdhui. En effet, lapproche de de Vinci sinscrit à contre-pied de la tradition didactique du «Libro dell'arte» de Cennino Cennini. De Vinci prône l'exercice de la «philosophie de lobservation», cest à dire la faculté de capturer ce que révèle lobservation critique de la nature. Autrement dit, cest la recherche de la compréhension profonde du fonctionnement des phénomènes physiques, qui permet au peintre de développer pleinement son art. Pour le polymathe italien, lapplication des principes de la logique, des mathématiques, de la géométrie, de l'anatomie et de l'optique ennoblit la peinture et lélève au rang de science picturale. De plus, toujours selon lui, le trait distinctif de la peinture est son universalité parce que l'il transmet au cerveau une information qui, contrairement à l'oreille, n'est pas soumise à des variations linguistiques. Ainsi, le présent ouvrage fait une analyse scientifique des phénomènes physique. Il y est question de l'anatomie et du mouvement, de la perspective, de la couleur, de l'ombre et de la lumière (clair-obscur), des vêtements et des plis etc. Louvrage comprend également la biographie de Léonard de Vinci par Raphael Trichet du Fresne (1611-1661), ainsi que des écrits de Leon Battista Alberti (1404-1472) sur la peinture et la sculpture, autre grand polymathe italien et figure majeure de la première renaissance italienne. Une première partie sur la sculpture intitulée «Il Trattato della Pittura di Leon Batista Alberti» puis une seconde titrée «Il Trattato della Statua di Leon Batista Alberti». Lensemble est illustré de 19 magnifiques planches à pleine page finement gravées par le peinture et graveur néoclassique italien Francesco Rosaspina représentant des bâtiments, des paysages, des scènes antiques, des statues, des portraits, des visages, des corps nus laissant apparaître les muscles par effet dombre, mais aussi de nombreux schémas permettant de comprendre la perspective et les effets dombre. Provenance : bibliothèque Jurgis Baltrusaitis (1903, Moscou -1988, Paris). Baltrusaitis est un des historiens de l'art les plus marquants du XXe siècle, capable d'enquêtes poussées et d'observations très pointues : il redécouvre, par exemple, le crâne qui se trouve en anamorphose, un procédé à la mode sous les Tudors, dans le tableau « Les Ambassadeurs » par Holbein. Il démontrera aussi que de nombreux motifs du Moyen Âge sont des emprunts directs d'étoffes venues de Chine, établissant des ponts inattendus entre des civilisations qui vivaient dans une ignorance mutuelle l'une de l'autre. Il synthétise des articles épars d'histoire de l'art, ce qui lui permet de montrer l'ampleur des transferts culturels entre l'Occident, l'aire islamique, l'Inde (avec le bouddhisme notamment) et l'Extrême-Orient qui ont alimenté l'art médiéval (XIIe - XVe siècle). Ainsi, la danse macabre du Moyen Âge, viendrait de l'Asie, probablement du Tibet. Il est lauteur de très nombreuses publications sur lhistoire de lart. Il est le gendre de Henri Focillon (1881-1943). Exemplaire bien conservé dans sa reliure dépoque de ce traité de perspective. 1 vol. in-folio in two parts (370 x 250 mm) of: XXIII (title with engraved vignette, preface, privilege, life of Leonardo da Vinci, table); 202 pp. (continuous pagination, first part on Leonardo da Vinci, second part from p. 119 on Leon Battista Alberti); [1] p. (printer); 19 full-page plates; engraved vignettes. Marbled paper covered boards, smooth spine. New edition (E.O.: 1651, Paris) of this work on painting attributed to the very famous Italian polymath, Leonardo da Vinci (1452-1519). The latter is not the direct author of this book but it was written based on his notes and drawings. Indeed, after his death in 1519, da Vinci left behind a set of documents, those intended for the writing of a treatise on painting, a sort of culmination of his work that the Italian painter unfortunately did not have the time to complete. However, one of his most faithful pupils, Francesco Melzi, took with him the majority of the master's notes and drawings, which he kept in the family villa in Vaprio d'Adda, the rest would have been inherited by Aurelio Luini, a Milanese painter. Melzi then tried to complete the work of his master by copying his notes and sorting them out, which resulted in a first manuscript of the "Trattato della pittura". This work, "very advanced, but unfinished" according to André Chastel, was stored in the Vatican Library under the reference "Codex Urbinas latinus 1270". The first edition of the "Tratatto della pittura" appeared in 1651 in Paris in Italian and then in French. It was written using a copy of the Codex Urbinas latinus 1270 that Cassiano dal Pozzo owned. Although Leonardo da Vinci was never able to develop his own vision on this subject, the present work, second edition, is a fine tribute to his ideas on painting as a natural science, based on geometry and the direct observation of natural phenomena. This comprehensive and scientific view of painting would have a great influence on academic art education for centuries to come and to this very day. In fact, da Vinci's approach runs counter to the didactic tradition of Cennino Cennini's "Libro dell'arte".Da Vinci advocates the exercise of the "philosophy of observation", i.e. the ability to capture what is revealed by the critical observation of nature. In other words, it is the search for the deep understanding of the functioning of the physical phenomena, which allows the painter to fully develop his art. For the Italian polymath, the application of the principles of logic, mathematics, geometry, anatomy and optics ennobles painting and raises it to the rank of pictorial science. Moreover, according to him, the distinctive feature of painting is its universality because the eye transmits information to the brain which, unlike the ear, is not subject to linguistic variations. Thus, the present work makes a scientific analysis of physical phenomena. It deals with anatomy and movement, perspective, color, light and shadow (chiaroscuro), clothing and folds, etc. The book also includes a biography of Leonardo da Vinci by Raphael Trichet du Fresne (1611-1661), as well as the writings of Leon Battista Alberti (1404-1472) on painting and sculpture, another great Italian polymath and a major figure of the early Italian Renaissance. A first part on sculpture entitled "Il Trattato della Pittura di Leon Batista Alberti" and a second entitled "Il Trattato della Statua di Leon Batista Alberti". The set is illustrated with 19 magnificent full-page plates finely engraved by the Italian neoclassical painter and engraver Francesco Rosaspina representing buildings, landscapes, antique scenes, statues, portraits, faces, nude bodies revealing muscles by shadow effect, but also numerous diagrams allowing to understand the perspective and the shadow effects. Provenance: Jurgis Baltrusaitis library (1903, Moscow -1988, Paris). Baltrusaitis was one of the most important art historians of the 20th century, capable of thorough investigations and very sharp observations: he rediscovered, for example, the skull in anamorphosis, a fashionable process under the Tudors, in the painting « Les Ambassadeurs » by Holbein. He also demonstrated that many medieval motifs are direct borrowings from Chinese fabrics, establishing unexpected bridges between civilizations that lived in mutual ignorance of each other. He synthesizes scattered articles of art history, which allows him to show the extent of cultural transfers between the West, the Islamic area, India (with Buddhism in particular) and the Far East, which fed medieval art (12th - 15th century). Thus, the Dance of Death of the Middle Ages, would come from Asia, probably Tibet. He is the author of numerous publications on the history of art. He is the son-in-law of Henri Focillon (1881-1943). A well preserved copy in its original binding of this treatise on painting.‎

J-F Letenneur Livres Rares - Saint Briac sur Mer
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 02 99 88 92 44

EUR1,600.00

‎FRESNE, La Marquise de. - ALAUX, Jean-Paul.‎

Reference : 98434

‎Un corsaire renégat. D’après les mémoires de Madame la Marquise de Fresne, adaptés par Jean-Paul Alaux. Collection Du Galion d’Or.‎

‎ Paris, Editions Duchartre 1934, 210x150mm, frontispice, 115pages, broché. Edition originale sur papier alfa mousse, numérotée n.° 733 / 1000. Non coupé. Très bel exemplaire. ‎


‎ illustré, ‎

Phone number : 41 26 323 23 43

CHF25.00 (€23.58 )
Get it on Google Play Get it on AppStore

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !