Previous 1 ... 194 195 196 197 ... 246 295 344 393 ... 395 Next Exact page number ? OK

‎FRANQUE Alfred‎

Reference : 32598

(1848)

‎De la Législation sur la propriété en Algérie ‎

‎Paris Plon frères 1848 in-8 dérelié ‎


‎30 pp.Absent de Tailliart. Seulement 3 exemplaires au CCF (BnF, Sorbonne, Saint-Geniez). L'avocat Alfred Franque (1805-1861) était un grand admirateur de Bugeaud ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 47 70 84 87

EUR300.00 (€300.00 )

‎FRANQUE M.‎

Reference : 5803

(1855)

‎ANNUAIRE DE LA PROPRIETE‎

‎ 1855 sous titre: de lagriculture, de lindustrie, du commerce et des classes laborieuses,reliure demi chagrin vert jardin in-octavo , dos à nerfs décoré or - titre frappé or - , 400 pages, 1855 Paris Gustave Havard Editeur,‎


‎1ère Année, instructif: nombreux renseignements sur lagriculture et lindustrie en france sous le second empire, télégraphie electrique page 219à 224, discours sur les classes laborieuses de la page 321 à 348+ 22 pages en fin sur lAlgérie, superbe état. ‎

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR55.00 (€55.00 )

‎FRANZ-OLIVIER GIESBERG‎

Reference : 10689

ISBN : 2080689487

‎La tragédie du président, scènes de la vie politique 1986-2006.‎

‎ Flammarion, 2006, 415 pages, in 8 broché, état correct, quelques frottements et usures, coins légèrement cornés.‎


Phone number : 06.80.85.37.77

EUR6.00 (€6.00 )

‎FRANZ OLIVIER GIESBERT‎

Reference : 8981

‎La fin d'une époque.‎

‎ Le Grand Livre du Mois, Le Club Express, 1993, 303 pages, in 8, bon état.‎


Phone number : 06.80.85.37.77

EUR7.00 (€7.00 )

‎François d'Orléans (1935-1960), « duc de Chartres », militaire mort en Algérie.‎

Reference : 012367

‎Lettre autographe signée‎

‎François d'Orléans (1935-1960), « duc de Chartres », militaire mort en Algérie. L.A.S., sd, 1p in-12. Chiffre OF avec une couronne. « Tous mes voeux pour vous, Monsieur Barray, et vos entants et mes regrets de ne pas vous les offrir de vive voix cette année. F Duc de Chartres ». Il est amusant de noter que François d'Orléans garde ici l'usage ancien du duc de Chartres pour le fils ainé du duc d'Orléans, même s'il ne semble pas qu'il soit particulièrement connu comme tel. Son père lui donnera le titre de duc d'Orléans à titre posthume. Peu commun. [109-2] ‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : +33 6 30 94 80 72

EUR150.00 (€150.00 )
Free shipping

‎François GOETZ‎

Reference : 8079

ISBN : 2214090967

‎Méharistes et Touaregs. Récit Saharien. ‎

‎ La Pensée Universelle 1992. Petit in-8 broché couverture illustrée d'un dessin. 143 p. carte. Très bon état. Bel envoi autographe de l'auteur à Jacques Ythier. ‎


‎Souvenirs d'un officier méhariste en poste dans les territoires du Sud au cours de la guerre d'Algérie. Engagé à l'âge de 16 ans en juin 1944 l'auteur a participé à la libération puis a combattu pendant 13 ans en Indochine et en Algérie. Il raconte dans cet ouvrage le Sahara ses nomades l'épopée des Méharistes les combats des Touaregs. ‎

L'ivre d'histoire - Aillant sur Tholon

Phone number : 07 87 62 02 47

EUR12.00 (€12.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ‎

Reference : 3604

‎La Guillotine. Journal d’un condamné à mort.‎

‎ P, François Maspero “libertés…” (5) - 1962, plaquette agrafée pt. in- 8 oblong (19,6 x 11 cm) de 23 (1) pp., achevé d’imprimer le 20 février 1962. Ouvrage fort difficile à rencontrer, il n'est pas précisé qu'il ait été saisi, mais l'on peut le penser. .......... “Ceci n’est pas un journal ordinaire. C’est le journal qu’a tenu dans sa cellule un condamné à mort algérien, au Fort-Montluc, à Lyon : là-même où d’autres patriotes étaient assassinés par d’autres bourreaux.” - introduction. In-fine : liste et date d’exécution des onze martyrs guillotinés au Fort-Montluc à Lyon. L’auteur, condamné à mort le 23 mai 1960, avec quatre autres algériens, par le T.P.F.A. de Lyon, ne fut pas exécuté. ........ Une phrase testamentaire d’Albert CAMUS - magnifique par sa profondeur : “Un Homme ça s’empêche. Voilà ce qu’est un Homme, ou sinon...” - Le Premier homme - Gallimard p. 66 ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR60.00 (€60.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ‎

Reference : 3584

‎Le droit à l’insoumission - “le dossier des 121”. Établi et préfacé par François Maspero. ‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° 14 - 1961, Pt. in-8 (20 x 11,5 cm) de 231 (9) pp., couverture à rabats. Édition originale du 15 janvier 1961 - LIVRE INTERDIT ET SAISI par l’administration française (a été peu diffusé). Un des 200 exemplaires marqués “exemplaire d’abonné”, minuscule petite tache sur le haut de la tranche extérieure. .......... “Affirmer le droit à l’insoumission fut un acte majeur de combat anticolonialiste; le Manifeste des 121, rendu public le jour de l’ouverture du procès du réseau Jeanson, des signataires furent arrêtés, suspendus de leur poste, il fut même demandé qu’ils soient jugés.” - Nils Andersson - Maspero et les visages humains - p. 40 .......... “S’érigeant contre la guerre, le Manifeste des 121 se dresse contre l’État en soulevant notamment la question : Qu’est-ce que le civisme, lorsque, dans certaines circonstances, il devient soumission honteuse ? N’y a-t-il pas des cas où le refus est un devoir sacré, où la trahison signifie le respect courageux du vrai ? ” - Le droit à l’insoumission p.17. -- ‎


‎.. -Sommaire : après la reproduction du texte du 4 septembre 1960, suivi de la liste des signataires, un chapitre (p. 21 à 61) “Deux mois de guerre” relate au jour le jour les suites de la publication - page 63 à 123, les signataires s’expliquent : Vercors, Claude Lanzmann, Pierre Vidal-Naquet, Jérôme Lindon, Claude Simon, Sartre, Maurice Blanchot, Nathalie Sarraute, Simone Signoret, Michel Butor, Françoise Sagan, etc… Pour suivre : Réactions de la gauche française p. 125 à 158 - Réactions des autres… p. 159 à 180 - Réactions algériennes p. 181 à 193 - L’insoumission… vu par les insoumis p. 195 à 214 dont un texte de Maurice Maschino “Désertion et soutien” - Échos de l’étranger p. 215 à 231. ......... UN AUTRE EXEMPLAIRE dont le dos est un peu passé, intérieur bien propre, pas de soulignement. 40 € . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR50.00 (€50.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ( OUSSEDIK Mourad ) - KESSEL Patrick et PIRELLI Giovanni. ‎

Reference : 3592

(1962)

‎Le peuple algérien et la guerre. Lettres et témoignages 1954 - 1962.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° - 1962, in-8 (22,5 x 14,4 x 4,5 cm) de XVIII-757 (3) pp., reliure de l’éditeur en pleine toile grise à la bradel, dos lisse, sous rhodoïd. Important index pp. 717 à 737. Ouvrage important et vraiment peu courant. .......... TERRIBLE RÉQUISITOIRE : la table des matières p. 739 à 757 déroule un (très mauvais) inventaire à la Prévert : arrestations, prisons, camps, tortures, exécutions de condamnés à mort, ratissages, élimination d’avocats, représailles, disparus, monde concentrationnaire, grèves de la faim, etc... Important index des noms cités. .......... Réalité quotidienne des témoignages directs et des faits vécus permettent de suivre pas à pas, dans les gestes et les pensées de chaque auteur, militant célèbre ou combattant anonyme, la naissance, l’évolution du fait révolutionnaire, l’implantation des structures et des idées nouvelles. Ici ce n’est pas l’historien qui récrit et retrace l’histoire : c’est le peuple, au moment même où il la fait, qui s’exprime et la définit, dans toute sa richesse, par mille voix différentes. (l’historien est là pour préciser l’origine du document, la personnalité de l’auteur, le contexte général des faits évoqués, pour articuler les textes et en indiquer l’évolution). Ce livre, pour les Algériens, est le recueil qui garde à jamais vivante l’expérience de leur révolution et de leur libération; pour les Français enfin, il constitue un immense dossier, le plus complet qui ait jamais été réuni, qui est aussi, par la simple énumération des témoignages vécus, un terrible réquisitoire. ( Maspero ) .......... EXEMPLAIRE DÉDICACÉ AU CÉLÈBRE AVOCAT des militants du FLN en métropole (dont ceux du réseau Jeanson), Mourad OUSSEDIK. Rarissime. ‎


‎ .......... Mourad OUSSEDIK. avocat franco-algérien, considéré comme un ténor du barreau. Issu d’une famille de notables kabyles, Mourad Oussedik naquit à Bougaâ, région de Sétif, le 20août 1926, mort le 14juin 2005 à Paris. Le 1ernovembre 1954, la révolution algérienne éclatait et Mourad Oussedik, jeune avocat, plaida sa première affairepolitique avant de quitter l’Algérie le 12septembre 1955. Dès lors, engagé dans la lutte au sein de la Fédération de France du FLN, il fut contacté par les avocats Amokrane Ould Aoudia (qui sera assassiné devant la porte de son cabinet en 1959) et Abdessamad Benabdallah pour former le collectif d’avocats en charge de la défense des militants FLN en métropole. Fort d’une centaine de membres, ils seront rejoins par Jacques Vergès, Roland Dumas ou encore Gisèle Halimi. .......... En 1959, il fut l’un des avocats à l’origine du “scandale” de La Gangrène, qui réunissait cinq plaintes d’étudiants et deux témoignages dénonçant la torture. C’est lui qui sortit les textes de prison et qui les remit au bureau de presse du collectif dirigé par Jacques Vergès. Le livre, publié le 18juin 1959 aux Éditions de Minuit, fut d’ailleurs le premier à être saisi sous la Ve République, ce qui entraîna une nouvelle vague de dénonciations de la guerre et de la violence exercée par les agents de l’État colonial. Ensuite, en 1960, Mourad Oussedik plaida dans l’un des procès les plus retentissants de métropole, celui du réseau Jeanson, “le procès politique de la guerre d’Algérie”. Après l’indépendance, il sera brièvement député au sein de l’Assemblée constituante de la République algérienne, mais l’évolution du régime n’est pas la sienne et il s’installera rapidement en France, où il sera un temps conseillé juridique à l’ambassade d’Algérie. ( www.maitron.fr ) et +Mourad Oussedik est le co-auteur de Nuremberg pour l’Algérie I et II, publié chez Maspero en 1961, avec A. Benabdallah et Jacques Vergès (voir plus haut). . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR300.00 (€300.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ( PÉJU Marcel - PEJU Marcel ) - ‎

Reference : 3571

‎Le procès du réseau Jeanson présenté par Marcel Péju.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° 17-18 - 1961, Pt. in-8 oblong (20 X 11,3 cm) de 251 (5) pp., couverture à rabats. Édition originale du 4 avril 1961. LIVRE INTERDIT ET SAISI par l’administration française. ..... En février 1960, la police arrête une vingtaine de militants d’un réseau constitué par des Français, afin de soutenir dans la métropole l’action des militants du FLN algérien. Le “réseau Jeanson”, du nom de son animateur, organisait l’hébergement en France de responsables FLN et l’acheminement de sommes d’argent au profit de l’organisation indépendantiste. Le 5 septembre 1960, démarre le procès de ces “porteurs de valises” devant le Tribunal permanent des forces armées de Paris. Au bout de quelques jours, le procès se transforme en arène politique : “C’est le gouvernement, l’armée, leur politique, c’est la guerre d’Algérie tout entière dont le procès commence. Accusés, témoins, avocats, débordant un tribunal stupéfait, transforment le prétoire en tribune de l’opposition.” Ce sont les minutes de ce procès historique qui sont reproduites dans ce livre, immédiatement saisi par la police. De la bataille de procédure qui marque le’début du procès aux témoignages des signataires du “Manifeste des 121”, en passant par les interrogatoires des accusés et les plaidoiries des avocats, ces minutes restituent de façon très vivante les quatre semaines d’une bataille politique, juridique et morale de première importance. ..... Couverture légèrement passée, petite partie du bas du dos, recollée; tel que décrit. ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR30.00 (€30.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ( CHARBY Jacques et PIRELLI Giovanni ).‎

Reference : 3581

‎Les enfants d’Algérie. Témoignages et dessins d’enfants réfugiés en Tunisie, en Lybie et au Maroc.‎

‎ P, François Maspero “Voix” N°6 - 1962, in-8 (22 x 14 cm) de 184 (2) pp., couverture illustrée et rhodoïd, à rabats. Nombreuses reproductions de dessins d’enfants reproduits sur un papier un peu plus fort que celui des textes, en noir et blanc et vingt trois en couleurs. Édition originale du 30 octobre 1962. LIVRE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français. .......... Auteurs anonymes (en réalité Jacques CHARBY et Giovanni PIRELLI (bio ci-dessus) - Fr. Maspero paysages humains p. 221). Au début de 1961, Giovanni Pirelli se rend à Tunis pour rencontrer et prendre des dispositions avec Frantz Fanon, pour la publication de ses ouvrages en Italie, il a également rencontré Jacques Charby, employé au ministère de l’Information du gouvernement provisoire de la République algérienne. Il visite avec lui les internats d’enfants réfugiés algériens, orphelins de guerre, à Tunis et ses environs. Il est frappé par les dessins des enfants, tous entre 4 et 12 ans, accrochés aux murs, clairement liés à la guerre et à l’exode. Et avec l’aval du gouvernement provisoire de la République algérienne, il organise avec Charby, un important travail de collecte de témoignages d’enfants, principalement enregistrés, et de dessins. C’est Fanon qui leur conseille sur la façon d’aborder les enfants, encore très traumatisés, et sur la façon de leur poser les questions pour obtenir des récits sur les faits de leur passé très récent. ‎


‎ .......... CHARBY Jacques né Jacques Charbit, comédien, réalisateur et écrivain, il fut un militant anticolonialiste engagé en se joignant en 1957 au réseau Jeanson. Arrêté en février 1960, il s’échappera avec sa femme; réfugiés à Tunis, ils gagneront Alger dès l’Indépendance; condamné par contumace à dix ans de prison, il dut attendre l’amnistie de 1966 avant de reparaître en France. .......... PIRELLI Giovanni 1918-1973. Écrivain italien et figure éminente de l’espace politico-culturel officieux de la gauche socialiste. A l’époque de la guerre d’Algérie, il a noué des relations avec le “Réseau Jeanson”, Jean-Paul Sartre, Frantz Fanon et ceux qui ont pris position contre la torture et le génocide. Convaincus que les Algériens étaient les seuls habilités à parler de leur expérience, qui était bien distincte et devait rester distincte de celle de l’opposition française à la guerre d’Algérie, Pirelli et Kessel commencèrent une recherche longue et difficile afin de recueillir les témoignages de prisonniers de guerre algériens pour contre-informer et divulguer une interprétation des faits authentiquement algérienne. Ils obtiennent l’accord du gouvernement provisoire algérien et en deux années de travail intense, dangereux, vu le climat répressif de ces années-là en France, ils parviennent à faire sortir Le peuple algérien et la guerre. Lettres et témoignages 1954-1962, publiées plus tard en italien. Giovanni a financé à la fois le livre et ses propres recherches et celles de Kessel, qui sont toujours essentielles pour quiconque veut traiter de la guerre d’Algérie. . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR60.00 (€60.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ( PÉJU Paulette - PEJU Paulette ).‎

Reference : 3585

‎Les harkis à Paris dossier présenté par Paulette PÉJU.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° 23 - 1961, Pt. in-8 oblong (19,8 x 11,5 cm) de 116 (2) pp., couverture à rabats. Édition originale du 20 juillet 1961 - LIVRE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français. ........ Depuis 1955, les “auxiliaires” musulmans, engagés dans l’armée ou dans la police, s’illustrent en Algérie. Supplétifs au service de l’occupant, ils ratissent, ils violent, ils pillent, ils torturent et ils tuent, leurs exactions sont toujours couvertes par les autorités militaires ou policières françaises. --- Maurice Papon, qui avait pu apprécier sur place l’efficacité de leurs services, décida d’implanter en métropole une “force de police auxiliaire” musulmane (p. 7 et 8). Ces harkis, surnommés les “calots bleus”, recrutés et entrainés sur l’initiative du préfet de police, commencent à s’installer dans le XIIIe arrondissement le 20 mars 1960 (600 à l’automne 1960); avec eux s’installe la terreur (p. 11). Ces auxiliaires maghrébins de la Préfecture de police de Paris participaient en première ligne à la lutte contre le FLN dans la capitale et sa banlieue. A partir de la page 25, jusqu’à la fin du volume, suivent les témoignages et transcriptions de plaintes, courriers, constatations de médecins, etc… sur les exactions commises par les Harkis entre janvier et avril 1961. ........ Exemplaire en bien bel état de conservation, au papier resté bien blanc. ‎


‎ .. - Paulette Péju, née en 1919 à Lyon était journaliste : au quotidien issue de la “Résistance Lyon libre” à partir de sa création en 1944 jusqu’à sa disparition en 1950, en 1954, elle fit partie de l’équipe fondatrice de la station d’Europe N°1; après en avoir démissionné fin 1958, elle entra l’année suivante au quotidien Libération où elle fut rédactrice au service de politique étrangère, jusqu’à la fin du quotidien, en novembre1964. Militante anticolonialiste dans cette période marquée par la guerre d’Algérie, elle a été amenée à rencontrer et à aider des Algériens de la Fédération de France du FLN, au même titre que son mari, Marcel Péju, secrétaire général des “Temps modernes” de 1953 à 1962; elle est décédée en 1979. Marcel Péju, son mari, qui avait fait la connaissance, à Lyon, de Frantz Fanon, alors étudiant en médecine, qu’il avait mis en relation avec Sartre, était résolument partisan des mouvements d’émancipation des colonies et favorable à l’indépendance de l’Indochine ainsi que des pays du Maghreb, y compris l’Algérie; l’on doit à Marcel Péju le compte rendu du procès Jeanson, et il fut l’un des animateurs du Manifeste des 121, la “Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie”. . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR45.00 (€45.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ( PÉJU Paulette - PEJU Paulette ).‎

Reference : 3586

‎Les harkis à Paris dossier présenté par Paulette PÉJU.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° 23 - 1961, Pt. in-8 oblong (19,8 x 11,5 cm) de 116 (2) pp., couverture à rabats. Édition originale du 20 juillet 1961 - LIVRE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français. ........ Depuis 1955, les “auxiliaires” musulmans, engagés dans l’armée ou dans la police, s’illustrent en Algérie. Supplétifs au service de l’occupant, ils ratissent, ils violent, ils pillent, ils torturent et ils tuent, leurs exactions sont toujours couvertes par les autorités militaires ou policières françaises. -- Maurice Papon, qui avait pu apprécier sur place l’efficacité de leurs services, décida d’implanter en métropole une “force de police auxiliaire” musulmane (p. 7 et 8). Ces harkis, surnommés les “calots bleus”, recrutés et entrainés sur l’initiative du préfet de police, commencent à s’installer dans le XIIIe arrondissement le 20 mars 1960 (600 à l’automne 1960); avec eux s’installe la terreur (p. 11). Ces auxiliaires maghrébins de la Préfecture de police de Paris participaient en première ligne à la lutte contre le FLN dans la capitale et sa banlieue. A partir de la page 25, jusqu’à la fin du volume, suivent les témoignages et transcriptions de plaintes, courriers, constatations de médecins, etc… sur les exactions commises par les Harkis entre janvier et avril 1961. ........ Exemplaire en bien bel état de conservation, au papier resté bien blanc avec dédicace “à Alain Guerin (journaliste à l’Humanité) qui travaille efficacement à montrer ce qu’il y a derrière la façade gaulliste avec toute ma sympathie” suit signature, prénom et nom. ‎


‎ .. - Paulette Péju, née en 1919 à Lyon était journaliste : au quotidien issue de la “Résistance Lyon libre” à partir de sa création en 1944 jusqu’à sa disparition en 1950, en 1954, elle fit partie de l’équipe fondatrice de la station d’Europe N°1; après en avoir démissionné fin 1958, elle entra l’année suivante au quotidien Libération où elle fut rédactrice au service de politique étrangère, jusqu’à la fin du quotidien, en novembre1964. Militante anticolonialiste dans cette période marquée par la guerre d’Algérie, elle a été amenée à rencontrer et à aider des Algériens de la Fédération de France du FLN, au même titre que son mari, Marcel Péju, secrétaire général des “Temps modernes” de 1953 à 1962; elle est décédée en 1979. Marcel Péju, son mari, qui avait fait la connaissance, à Lyon, de Frantz Fanon, alors étudiant en médecine, qu’il avait mis en relation avec Sartre, était résolument partisan des mouvements d’émancipation des colonies et favorable à l’indépendance de l’Indochine ainsi que des pays du Maghreb, y compris l’Algérie; l’on doit à Marcel Péju le compte rendu du procès Jeanson, et il fut l’un des animateurs du Manifeste des 121, la “Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie”. . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR60.00 (€60.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - ( PÉJU Paulette - PEJU Paulette ).‎

Reference : 3587

‎Ratonnades à Paris. “Sur la base de documents fournis en majorité par Jacques Vergès” (Les abeilles et la guêpe p. 161)‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° 29 - 1961, Pt. in-8 oblong (20 x 11,3 cm) de 75 (5) pp., avec 6 photographies d’algériens morts ou blessés, à l ‘intérieur des plats de la couverture et une autre sur le bas gauche du premier plat, réalisées par Elie Kagan (Paris 1928 - Paris 199. Photographe de presse, journaliste; témoin majeur de la répression des Algériens en 1961 et des événements sociaux des années soixante). Édition originale de novembre 1961 - LIVRE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français chez l’imprimeur par la Police judiciaire, en cours de brochage, peu d’exemplaires furent diffusés “ma fille Brigitte, qui avait huit ans, se souvient encore de la nuit passée autour de la table familiale à plier et brocher les feuilles des quelques centaines d’exemplaires rescapés.” (Les abeilles et la guêpe p. 161). ........ “Après la honte de l’étoile jaune, va-t-on connaître la honte du croissant jaune ?” p. 23 --- Le 17 octobre 1961, vingt, trente, soixante mille algériens ont entrepris une longue marche silencieuse à travers les principales artères de la capitale (p. 5) pour protester contre la répression policière dont ils sont victimes, depuis des mois; contre les enlèvements, les disparitions, les assassinats, les vols, les coups, les tortures. Ils ont manifesté, enfin, pour protester contre les mesures discriminatoires que prétendait leur imposer le Préfet de Police (le trop célèbre Maurice Papon !) p. 15. Malgré qu’aucun journaliste n’ait été autorisé à se rendre dans un des centres de tri où, pendant près d’une semaine, des milliers d’Algériens (11.538 selon les chiffres donnés le 18 octobre par la préfecture de police elle-même) ont vécu l’enfer concentrationnaire (p. 20) plusieurs articles de presse, ici reproduits, font état des “débordements” de la police, sans parler des ”disparitions” (p. 31 et s.) : Témoignage chrétien, Le Monde, Le Figaro, La Croix, France-Soir, l’Humanité, Libération qui relatent une foultitude de témoignages d’atrocités commises par les forces de l’ordre. .......... Un exemplaires dont la couverture est un peu passée. ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR60.00 (€60.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - BOUZAHER Hocine. ‎

Reference : 3588

‎Des voix dans la casbah ( théâtre algérien militant ).‎

‎ P, François Maspero - “Voix” N°1 - 1960, Pt. in-8 oblong (20 x 11,5 cm) de 129 (3) pp. Édition originale du 20 novembre 1960. LIVRE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français. .......... “Les personnages ne sont pas des fruits de l’imagination. Chacun peut les croiser dans la rue, en Algérie” introduction. Théâtre qui ne connut jamais la scène. -- Deux hommes placés devant le rideau baissé lisent des articles du journal “Résistance Algérienne” de mars 1957 qui font état d’arrestations, de ratissages et de destructions dans un village, suite à un attentat. Suivent, sous forme théâtrale, des prisonniers qui racontent : enfermements dans des cuves où plusieurs furent asphyxiés, tortures, expropriations, morts de faim, mort de codétenus, camps de concentration, etc… -- Page 79 et suivantes, un narrateur décrit la prison Serkaji en haut de la casbah d’Alger, que l’on l’appelle, au temps de la colonisation, “Prison de Barberousse” et, tel un visiteur accompagné d’un délégué, ils parcourent l’intérieur de la prison et recueillent les témoignages de prisonniers; autant d’histoires, autant de douleurs et… la guillotine !! “Presque chaque matin le couperet tombe, au nom du peuple français” p. 112 .......... Exemplaire en bien bel état de conservation. ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR45.00 (€45.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - BENABDALLAH Abdessamad - COURRÉGÉ Maurice - OUSSEDIK Mourad - VERGÈS Jacques - ZAVRIAN Michel.‎

Reference : 3578

‎Défense politique.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers Libres N°15 -1961, in-12 (20 x 11,5 cm) de 114 (6) pp., couverture à rabats. Première édition du 30 janvier 1961. .......... “Un ordre social ne peut se contenter de tuer ses ennemis ou de les emprisonner. Il est forcé de temps en temps de justifier sa répression. C’est le but du procès politique.” Introduction p. 9 - “La défense politique peut s’adresser aux juges, ou s’adresser au peuple, à un peuple, à un autre ou à tous.” p. 7 .......... “renversant les rôles, la défense accuse le pouvoir, le somme de se disculper, et le pouvoir est réduit à fuir l’épreuve de sa propre justice.” p. 60.En annexe, entre autres - p. 85 à 91 : “Le Cahier Vert des disparus”, article de Françoise Giroud.p. 92 à 95 : “Sur l’affaire des étudiants Algériens en France”, article de Georges Arnaud.p. 108 à 114 : “Sur le génocide en Algérie” et “Sur l’assassinat de l’avocat Me Ould Aoudia”, articles de Jacques Vergès. .......... .......... La France métropolitaine, a été un théâtre d’opérations de la guerre pour l’indépendance de l’Algérie,par le Front de libération nationale du FLN. Les autorités françaises luttaient contre leur adversaire par des arrestations massives, parfois suivies de procédures en justice. En réaction, la Fédération de France du FLN a constitué un collectif d’avocats. Celui-ci reste incarné par la figure de Jacques Vergès, qui s’est imposé depuis comme le théoricien de la “défense de rupture”: une défense provocatrice, cherchant à médiatiser la cause politique en jeu. A l’époque, cependant, c’était Mourad Oussedik qui dirigeait le collectif composé de: Abdessamad Benabdallah, Maurice Courrégé et Michel Zavrian, pour ne citer que les plus fameux. .......... En janvier1960, les avocats Abdessamad Benabdallah et Mourad Oussedik ont été arrêtés et internés en France pendant près d’un mois, Maurice Courrégé, Michel Zavrian et Jacques Vergès se sont alors réfugiés temporairement en Suisse. Tous ont ensuite été inculpés pour atteinte à la sûreté de l’Etat et l’instruction a abouti à leur procès, en décembre1961. .......... IN : “Une défense politique sans rupture? Le collectif des avocats du FLN en pratique” par Sylvie Thénault dans Matérieux pour l’histoire de notre temps N°115-116, pages 17 à 25. .......... La couleur jaune de la couverture est décolorée au dos et une bande d’un centimètre sur le haut du premier plat, petite pliure du coin supérieur, intérieur propre. ‎


‎ .......... Long article avec notes, sources et bibliographie sur colonialcorpus : Les avocats et la Guerre d’Algérie ( peut-être un peu long à charger !!) ----- https://colonialcorpus.hypotheses.org/expositions-virtuelles/exposition-les-avocats-et-la-guerre-dalgerie . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR35.00 (€35.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - BENABDALLAH Abdessamad - COURRÉGÉ Maurice - OUSSEDIK Mourad - VERGÈS Jacques - ZAVRIAN Michel.‎

Reference : 3579

‎Défense politique.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers Libres N°15 -1961, in-12 (20 x 11,5 cm) de 114 (6) pp., couverture à rabats. Première édition du 30 janvier 1961. .......... “Un ordre social ne peut se contenter de tuer ses ennemis ou de les emprisonner. Il est forcé de temps en temps de justifier sa répression. C’est le but du procès politique.” Introduction p. 9 - “La défense politique peut s’adresser aux juges, ou s’adresser au peuple, à un peuple, à un autre ou à tous.” p. 7 .......... “renversant les rôles, la défense accuse le pouvoir, le somme de se disculper, et le pouvoir est réduit à fuir l’épreuve de sa propre justice.” p. 60.En annexe, entre autres - p. 85 à 91 : “Le Cahier Vert des disparus”, article de Françoise Giroud.p. 92 à 95 : “Sur l’affaire des étudiants Algériens en France”, article de Georges Arnaud.p. 108 à 114 : “Sur le génocide en Algérie” et “Sur l’assassinat de l’avocat Me Ould Aoudia”, articles de Jacques Vergès. .......... .......... La France métropolitaine, a été un théâtre d’opérations de la guerre pour l’indépendance de l’Algérie,par le Front de libération nationale du FLN. Les autorités françaises luttaient contre leur adversaire par des arrestations massives, parfois suivies de procédures en justice. En réaction, la Fédération de France du FLN a constitué un collectif d’avocats. Celui-ci reste incarné par la figure de Jacques Vergès, qui s’est imposé depuis comme le théoricien de la “défense de rupture”: une défense provocatrice, cherchant à médiatiser la cause politique en jeu. A l’époque, cependant, c’était Mourad Oussedik qui dirigeait le collectif composé de: Abdessamad Benabdallah, Maurice Courrégé et Michel Zavrian, pour ne citer que les plus fameux. .......... En janvier1960, les avocats Abdessamad Benabdallah et Mourad Oussedik ont été arrêtés et internés en France pendant près d’un mois, Maurice Courrégé, Michel Zavrian et Jacques Vergès se sont alors réfugiés temporairement en Suisse. Tous ont ensuite été inculpés pour atteinte à la sûreté de l’Etat et l’instruction a abouti à leur procès, en décembre1961. .......... IN : “Une défense politique sans rupture? Le collectif des avocats du FLN en pratique” par Sylvie Thénault dans Matérieux pour l’histoire de notre temps N°115-116, pages 17 à 25. ..........Exemplaire portant une DÉDICACE de JACQUES VERGÈS au journaliste Roger Paret. .......... .......... PARET Roger (Paris 1927 - Créteil 1977). Normalien, spécialiste d’histoire médiévale, maître de conférence à l’université de Tunis (1961-1963), chargé de recherche au CNRS (1963-1968), maître assistant à l’université de Nancy (1968-1971). Journaliste à France Observateur (saisi à plusieurs reprises). .......... S’il fallait définir l’adage des journalistes de France Observateur face aux guerres coloniales, il suffirait d’accoler deux assertions de l’éditorialiste, Claude Bourdet, lançant, en1947, dans Combat: “Il n’y a rien de dégradant à avoir raison contre la force”, et précisant, en mai 1950, dans un des premiers numéros de l’Observateur, qu’on «ne peut pas abattre des idées avec des balles...”Les idées et leurs mots... Ce sont les principales armes dont dispose le titre durant ses quatorze années de publication. Dès le printemps 1950, sous le signe de la “sale guerre d’Indochine”, ils nourrissent la rubrique dite des “Territoires non-autonomes” et catalysent une puissante critique de la politique coloniale française.( Philippe Tétart Université du Maine ). ‎


‎ .......... Long article avec notes, sources et bibliographie sur colonialcorpus : Les avocats et la Guerre d’Algérie ( peut-être un peu long à charger !!) ----- https://colonialcorpus.hypotheses.org/expositions-virtuelles/exposition-les-avocats-et-la-guerre-dalgerie . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR90.00 (€90.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - BENABDALLAH Abdessamad - OUSSEDIK Mourad - VERGÈS Jacques.‎

Reference : 3576

‎Nuremberg pour l’Algérie. ET Nuremberg pour l’Algérie II.‎

‎ P, François Maspero - “liberté...” (2) - 1961, plaquette agrafée petit in-8 oblong (20 x 11,5 cm) de 29 (3) pp. Édition originale du 10 janvier 1961, imprimée sur papier ivoire légèrement glacé. OUVRAGES INTERDITS ET SAISIS par le gouvernement français. .......... Nuremberg pour l’Algérie. .......... En préambule : Depuis plusieurs années, nous dénonçons la guerre en Algérie comme une entreprise de génocide. Depuis plusieurs années, nous dénonçons la répression judiciaire comme une parodie. Nous avons accusé de complicité de tortures et d’assassinat les plus hauts dignitaires… Le Pouvoir nous a répondu par des inculpations multiples et des mesures d’internement. Mais personne n’a jamais osé nous démentir. .......... Page 7 à 12 sont reproduits les XIX articles de la Convention Internationale sur le Génocide en date du 9 décembre 1948, suit une lettre témoignage des tortures et assassinats rédigée par un sergent dont le nom est cité, pages 17 à 20 : sept reproductions photographiques “de prisonniers abattus sans jugement selon les directives des officiers généraux couverts par le commandement en chef et la délégation générale du Gouvernement” p. 17 ou “La corvée de bois” p. 18, suivent des témoignages de prisonniers algériens ou comptes rendus d’exécutions sommaires. .......... .......... .......... Nuremberg pour l’Algérie II. .......... P, François Maspero - “liberté...” (4) - 1961, plaquette agrafée petit in-8 oblong (20 x 11,5 cm) de 31 (1) pp. Édition originale du 8 août 1961, imprimée sur papier ivoire légèrement glacé. Ouvrage interdit et saisi par le gouvernement français. .......... Publié comme défense à la publication, à la saisie et à la mise en examen suite à la publication du premier Nuremberg pour l’Algérie en janvier 1961. Page 5 à 7 François Maspero publie la lettre adressée le 26 juillet 1961 à Monsieur le Juge d’Instruction suite à son inculpation pour atteinte à la sureté du territoire, après avoir publié Nuremberg pour l’Algérie - page 8 à 15 copie de la lettre adressée le 10 juillet 1961 à Monsieur le Juge d’Instruction par Jacques Vergès (dans sa défense, p.10 “Jamais mes accusations n’ont été démenties” - p. 16 copie de la lettre de défense d’Abdessamad Benabdallah, du 27 juillet 1961 - p. 17 et 18, celle de Mourad Oussedik, du 8 août 1961 (date de la parution de la brochure) - les p. 18 à 24 à l’intention de Monsieur le juge, par l’étude du Droit international et des différentes conventions, “qui lui appartiendra de dire si la dénonciation des crimes commis peut constituer une entreprise portant atteinte à la sureté de l’État français” - p. 25 à 29 : six reproductions photographiques et “Il y a crime contre l’humanité” milieu de p. 30. .......... .......... Ces deux documents, en parfait état de conservation, sont d’une insigne rareté. ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR120.00 (€120.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - DRIF Zohra.‎

Reference : 3600

‎La mort de mes frères.‎

‎ P, François Maspero - “Libertés …” (1) - 1960, plaquette agrafée Pt. in-8 oblong (20 x 11,2 cm) de 17 (3) pp. Édition originale du 15 novembre 1960. OUVRAGE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français. .......... Étudiante a la faculté de Droit d’Alger, condamnée en août 1958 à 20 ans de travaux forcés par le tribunal militaire d’Alger; enfermée au quartier des femmes de la prison Barberousse, elle a vécu dans l’obsession des exécutions capitales. Préambule - Elle sera graciée pat le général de Gaulle en 1962. .......... En 1957, six et jusqu’à dix combattants passaient à la guillotine en l’espace de quarante-huit heures, dans chacun des trois grands centres algériens : Alger, Constantine, Oran. p. 14 -- Au quartier des condamnés à mort, l’appel Allah Akbar et le chant patriotique “Le sacrifice pour le pays est préférable à la vie”, poussés par ceux qu’on emmène à la mort, gagne de proche en proche tous les quartiers, à quatre heures du matin. Jusqu’à la fin, les cris du quartier des femmes, le plus proche du lieu du sacrifice, accompagnent nos frères qui vont à la mort. Dans les dortoirs obscurs, accrochées aux barreaux, grimpées aux fenêtres, nous voulons que ce soit ces chants patriotiques pour lesquels ils meurent qu’ils entendent. Des cellules des condamnées à mort, qui sont tout près de cette cour d’honneur où on exécute, on peut entendre le bruit du couperet, et les balais des bourreaux raclant le sol pour nettoyer le sang. p. 16 .......... Compte tenu de ce témoignage, saisi par le gouvernement français, l’opuscule est rarissime. ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR60.00 (€60.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - FANON Frantz.‎

Reference : 3596

‎L’An V de la révolution algérienne. Avertissement signé F. M. (François Maspero).‎

‎ Troisième édition. P, François Maspero - Cahiers libres N°3 - - (19,5 x 11,5 cm) de 183 (9) pp., achevé d’imprimer le 20 février 1962 + un retirage en juillet 1962. L’introduction de Frantz Fanon en date de juillet 1959 pp. 9 à 19 est rétablie (elle ne figurait pas dans l'édition de 1960, remplacée par la préface de Maspero), le texte de Fanon ”Pourquoi nous employons la violence”, en annexe de la nouvelle édition parut en 1960, n’est pas repris. .......... Dans l’introduction Fanon écrivait : “Avoir un fusil, être membre de l’Armée de Libération Nationale est la seule chance qui reste à l’Algérien de donner à sa mort un sens. La vie sous la domination, depuis longtemps est vide de signification. …. Nous voulons montrer dans cette première étude que sur la terre algérienne est née une nouvelle société. Les hommes et les femmes d’Algérie, aujourd’hui, ne ressemblent ni à ceux de 1930, ni à ceux de 1954, ni déjà à ceux de 1957. La vieille Algérie est morte… Nous voulons montrer dans ces pages, que le colonialisme a définitivement perdu la partie en Algérie, tandis que de toute façon, les Algériens l’ont définitivement gagnée”. .......... L’introduction de Frantz Fanon, en date de juillet 1959, pour l’édition originale (qui lui valut la censure) est remplacée par la préface de François Maspero et, in-fine, en annexe, pages 183 à 188, un texte de Fanon ”Pourquoi nous employons la violence” transcription de son discours prononcé à la Conférence d’Accra, avril 1960; Frantz Fanon alors Ambassadeur du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne. Le texte ne sera pas repris dans la troisième édition ( achevé d’imprimer le 20 février 1962 + un retirage en juillet 1962). ‎


‎ .......... - Frantz Fanon, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France (Martinique) est mort, sous le nom d’Ibrahim Frantz Fanon, le 6 décembre 1961 à Bethesda dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis; il sera inhumé en terre algérienne. Psychiatre et essayiste français, médecin-chef à l’hôpital psychiatrique de Blida en 1953, il en démissionne fin 1956 pour s’impliquer dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie. Il est l’un des fondateurs du courant de pensée tiers-mondiste, et a notamment analysé les conséquences psychologiques de la colonisation sur le colonisé ainsi que le processus de décolonisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR30.00 (€30.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - HERVO Monique et CHARRAS Marie-Ange. ‎

Reference : 3603

‎Bidonviles - L’Enlisement. ( La Folie, un bidonville aux portes de Paris ).‎

‎ P, François Maspero - Cahiers Libres 219-220 - 1971, in-8 (21,8 x 13,7 cm) de 410 (6) pp, couverture rempliée.Exemplaire propre. Pas courant. Nanterre comptait dix-sept bidonvilles, circonscrits par les autorités dans l’attente d’un logement viable afin d’habiter une HLM. La Folie est le plus vaste d’entre eux,il s’étend sur 21hectares, aux frontières du chantier où se construit alors le quartier d’affaire de la Défense. En mars 1963, il y avait 1 800 baraques (p.11) et suivant les périodes, ce sont 200 à 300 familles qui vivent dans ce bidonville (p.11), dont une majorité d’Algériens et un tiers de Marocains (après l’indépendance, ces proportions seront inversées - sont présentes également quelques familles portugaises - p. 10 et 11). Il faut se replacer dans le contexte de la période de la Guerre d’Algérie, certains fuyaient les combats, d’autres sont arrivés qui avaient perdu des membres de leur famille; certains essayaient d’échapper aux camps de regroupement, qui étaient des camps de déplacement de populations; où tout simplement parce qu’ils mouraient de faim. Ensuite, après l’indépendance, la France des Trente glorieuses encourage l’immigration pour nourrir ses industries en mains d’œuvre bon marché. .......... ‎


‎ -- Monique Hervo a trente ans, elle est une militante engagée au Service Civil International et choisit délibérément de vivre pendant douzeans à la Folie, de 1959jusqu’au rasage du bidonville en 1971, elle a aidé les familles (pour les démarches administratives, s’occupe d’une coopérative de matériaux, etc...), a assuré le rôle d’écrivain public et apporté aux enfants un soutien scolaire (devoirs, organisation de sorties ou de colonies). Durant ces douze années, Monique Hervo a accumulé des notes, des observations consignées quotidiennement et, à l’époque, les magnétophones portatifs à bandes apparaissant, elle fait l’acquisition d’un bon 4 pistes et d’un microphone; elle commence alors des interviews au sein du bidonville, sur une année (1967-1968) (p. 14). -- Ceux-ci, 40, d’une durée entre 1 h 10 et 2 h 30, plus une série de 150 questionnaires réalisés trois ans auparavant (p.14) contiennent des témoignages qui rendent compte de l’extrême précarité des gens, et parlent de la multitude d’agressions élémentaires que subissent quotidiennement les habitants de ces ghettos : boue, ordures, rats, absence d’eau, de chauffage, avec des risques constants d’asphyxie et d’incendie, de la maladie quasi permanente, du surpeuplement; des fausses promesses de l’administration, des tracasseries sans fin, de l’exposition à la menace de dislocation familiale, etc… -- Vingt-quatre sont retranscrit dans “Bidonvilles” pp. 17 à 315 - suivent en annexes des comptes rendus sur les accidents, incendies et morts dans les bidonvilles, les logements et conditions de travail des immigrés, un chapitre sur la police, ses rapports et interventions (rasages ou démolitions partielles), un dernier chapitre est consacré à l’action sociale des pouvoirs publics. “Bidonvilles” + L’Humanité + Algérie Presse Service . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR35.00 (€35.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - HADDAD Malek.‎

Reference : 3577

‎Écoute et je t’appelle, poèmes précédés de Les zéros tournent en rond.‎

‎ P, François Maspero - “Voix” N°2 - 1961, Pt. in-8 (20 x 11,4 cm) de 131 (5) p., couverture à rabats. Édition originale du 5 juillet 1961. LIVRE INTERDIT ET SAISI par le gouvernement français (ce qui en explique la rareté). Ici, couverture un peu salie, intérieur propre. .......... Nous sommes assez loin “Des voix dans la casbah” de Hocine Bouzaher (Maspero - “Voix...” N°1 ) ou de la poésie engagée d’un Benoist Rey dans “Partisans” N°1 (entre autres) - La censure appliquée est, rétrospectivement, assez étonnante car l’on trouvera juste, dans l’essai “Les zéros tournent en rond” essai consacré à “l’écrivain algérien”, p.14 : “Le colonisé s’est vu spolié de son patrimoine culturel comme il s’est vu privé de ses terres. On l’a exproprié de ses biens, qu’ils soient fonciers ou culturels. Il fallait sinon tuer - car l’esprit ne meurt pas - son âme, mais tout faire pour la mettre en veilleuse, pour l’éteindre. .......... Le processus de colonisation est d’une logique implacable : c’est un processus d’implantation. De la même manière que le vainqueur amène le drapeau du vaincu pour hisser le sien à la place, il va démanteler, contrarier, interdire tout ce qui était et aurait pu être la preuve et le véhicule d’une pensée autochtone originale, d’un ensemble national. Mais dans la nuit noire du régime colonial, l’Islam veillait.” ‎


‎.......... Malek Haddad, né à Constantine en 1927, mort à Alger en 1978; poète, écrivain communiste et essayiste de langue française; milite en 1956 à la Fédération de France du FLNet depuis Tunis en 1960-1961, comme représentant du FLN au titre des écrivains algériens; directeur de la culture de 1968 à 1972 au Ministère de l’Information et de la culture. . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR45.00 (€45.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - KESSEL Patrick et PIRELLI Giovanni. ‎

Reference : 3593

(1962)

‎Le peuple algérien et la guerre. Lettres et témoignages 1954 - 1962.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° - 1962, in-8 (22,5 x 14,4 x 4,5 cm) de XVIII-757 (3) pp., reliure de l’éditeur en pleine toile grise à la bradel, dos lisse, sous rhodoïd. Important index pp. 717 à 737. Ouvrage important et vraiment peu courant. .......... TERRIBLE RÉQUISITOIRE : la table des matières p. 739 à 757 déroule un (très mauvais) inventaire à la Prévert : arrestations, prisons, camps, tortures, exécutions de condamnés à mort, ratissages, élimination d’avocats, représailles, disparus, monde concentrationnaire, grèves de la faim, etc... Important index des noms cités. .......... Réalité quotidienne des témoignages directs et des faits vécus permettent de suivre pas à pas, dans les gestes et les pensées de chaque auteur, militant célèbre ou combattant anonyme, la naissance, l’évolution du fait révolutionnaire, l’implantation des structures et des idées nouvelles. Ici ce n’est pas l’historien qui récrit et retrace l’histoire : c’est le peuple, au moment même où il la fait, qui s’exprime et la définit, dans toute sa richesse, par mille voix différentes. (l’historien est là pour préciser l’origine du document, la personnalité de l’auteur, le contexte général des faits évoqués, pour articuler les textes et en indiquer l’évolution). Ce livre, pour les Algériens, est le recueil qui garde à jamais vivante l’expérience de leur révolution et de leur libération; pour les Français enfin, il constitue un immense dossier, le plus complet qui ait jamais été réuni, qui est aussi, par la simple énumération des témoignages vécus, un terrible réquisitoire. ( Maspero ) .......... EXEMPLAIRE DÉDICACÉ à Jean Clémentin journaliste au Canard enchaîné. Pas courant. ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR150.00 (€150.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - KESSEL Patrick et PIRELLI Giovanni. ‎

Reference : 3594

(1962)

‎Le peuple algérien et la guerre. Lettres et témoignages 1954 - 1962.‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° - 1962, in-8 (22,5 x 14,4 x 4,5 cm) de XVIII-757 (3) pp., reliure de l’éditeur en pleine toile grise à la bradel, dos lisse, sous rhodoïd. Important index pp. 717 à 737. Ouvrage important et vraiment peu courant. .......... TERRIBLE RÉQUISITOIRE : la table des matières p. 739 à 757 déroule un (très mauvais) inventaire à la Prévert : arrestations, prisons, camps, tortures, exécutions de condamnés à mort, ratissages, élimination d’avocats, représailles, disparus, monde concentrationnaire, grèves de la faim, etc... Important index des noms cités. .......... Réalité quotidienne des témoignages directs et des faits vécus permettent de suivre pas à pas, dans les gestes et les pensées de chaque auteur, militant célèbre ou combattant anonyme, la naissance, l’évolution du fait révolutionnaire, l’implantation des structures et des idées nouvelles. Ici ce n’est pas l’historien qui récrit et retrace l’histoire : c’est le peuple, au moment même où il la fait, qui s’exprime et la définit, dans toute sa richesse, par mille voix différentes. (l’historien est là pour préciser l’origine du document, la personnalité de l’auteur, le contexte général des faits évoqués, pour articuler les textes et en indiquer l’évolution). Ce livre, pour les Algériens, est le recueil qui garde à jamais vivante l’expérience de leur révolution et de leur libération; pour les Français enfin, il constitue un immense dossier, le plus complet qui ait jamais été réuni, qui est aussi, par la simple énumération des témoignages vécus, un terrible réquisitoire. ( Maspero ) ‎


‎ . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR90.00 (€90.00 )

‎( François MASPERO ) - ( Algérie 1954 - 1962 ) - Mostepha LACHERAF (1917- 2007).‎

Reference : 3582

‎L’Algérie Nation et société. ‎

‎ P, François Maspero - Cahiers libres N° 71-72, 1969, in 8 (22 x 14 cm) de 346 (6) pp., couverture à rabats. Si Maspero dénonce les exactions d’un Saint-Arnaud, d’un Pélissier ou autre Montagnac, Mostefa Lacheraf ne passe pas sous silence qu’il s’est trouvé des Algériens pour légitimer les thèses colonialistes les mieux marquées au sceau du déterminisme tactique et providentiel, et à celui de la justification par le droit du plus civilisé, puisqu’ils ont parlé de “colonisabilité”, une sorte de prédisposition collective, historique, inéluctable, qui vous mène à l’asservissement sous la dure loi rédemptrice de l’étranger ! Cela s’appelle le “mea culpa” misérable et défaitiste par lequel l’État de Vichy tentait de justifier la victoire du nazisme.” p. 15" - “Les grandes familles, les dignitaires et les gros possédants, sorte de caste officielle de privilégiés, se caractérisent par un acharnement à identifier leur propre cause à celle des nouveaux venus qui devaient assurer, leurs situations, leurs intérêts matériels et accroître leurs richesses tout en créant chez eux le goût d’une servitude bien rémunérée.” p. 53 à 58. .......... Ensuite, à travers tout ce qui précède, Mostefa Lacheraf dessine le déroulement du profond mouvement révolutionnaire des paysans, résistant à la désintégration de leur propriété organisée par les lois scélérates sur la propriété algérienne de 1851, 1863, 1865, 1873, 1887, 1897 et leurs efforts de récupération des terrains livrés à la colonisation avec la longue guerre des partisans. .......... Deuxième tirage : 3 200 à 4 200 exemplaires. 23 € I.......... Idem. 1976. Troisième tirage : 4 200 à 10 700 exemplaires, sous couverture de la S.N.E.D. Alger - Société Nationale d’Édition et de Diffusion. 23 € ‎


‎ Mostefa Lacheraf, historien, sociologue et homme politique, ancien militant des organisations nationalistes algériennes. Arrêté en 1956 lors du détournement par les autorités françaises de l’avion qui transportait la délégation du FLN entre Rabat à Tunis (composée notamment par Ben Bella, Mohamed Boudiaf) il ne sera libéré et placé en résidence surveillée qu’à la fin de l’année 1961. Il parvient à sortir clandestinement de France pour Le Caire et Tunis, et participe à l’élaboration du programme de Tripoli en mai 1962. Il donne ici un ensemble d’études historiques et politiques sur l’Algérie de 1830 à 1965; des articles écrits depuis dix ans pour Esprit, les Temps modernes, Présence africaine. El Moudjahid, Vérité et Liberté, et les Cahiers internationaux. Le Monde 10 juillet 1965 . . . . . . . . . . . . . . . . . - NOUS VOUS INVITONS à découvrir notre site personnel : http://www.sisyphe.com‎

Phone number : 06 78 65 39 18

EUR23.00 (€23.00 )
Previous 1 ... 194 195 196 197 ... 246 295 344 393 ... 395 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Algeria
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !