Previous 1 ... 209 210 211 212 ... 279 346 413 480 ... 483 Next Exact page number ? OK

‎Françoise Dorin (1928-0) Femme de lettres, épouse de Jean Piat.Jean Piat (1924-0) Comédien, sociétaire de la Comédie française.‎

Reference : 10507

‎Correspondance amicale de Jean Piat et Françoise Dorin à Philippe Bouvard.‎

‎"Qui rate les aubes, rate sa vie" écrivait Louis Pauwels! J'ai toujours admiré cette phrase, moi qui par exigence professionnelle me couche tard... et me lève de même! Je viens de lire "la tartine de petit retraité du fond de la cour"... avec délices! Tout y est. Humour, bien sûr, mais aussi lyrisme, rythme, images, tendresse... [...]. J'arrête! J'aurais l'air de vous faire la cour... ce qui - à nos âges - serait une conversion extrêmement tardive. Mais... comme on dit en coulisses... encore bravo". "Je en sais pas si vous allez vous faire des amis parmi "les liftiers" mais votre chronique vivifiante et tonique a le mérite entre autre - d'en rappeler l'existence aux âmes bien nées, candides ou curieuses qui ont négligé de les nourrir...". Sur la même carte, François Dorin ajoute. "N'attendant aucune promotion pour le moment, je me permets de joindre mes très sincères félicitations pour votre article et mon amitié... aussi sincère". Sur un autre feuillet, elle a reproduit une citation disant : "Je ne supporte plus que les grandes consciences de la gauche traitent les Français qui ne pensent pas comme elles comme Le Pen traite les étrangers. A quoi sert de lutter contre la discrimination raciale si on lui substitue la discrimination idéologique?". François Dorin commente : "J'adore! Et, par ailleurs, je t'embrasse".‎

‎. Destinataire : Philippe Bouvard (né en 1929), journaliste et animateur.. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 3. Type de document : cartes autographes signées. Nombre de pages : 5‎


Correspondance amicale de Jean Piat et Françoise Dorin à Philippe Bouvard.. Françoise Dorin (1928-0) Femme de lettres, épouse de Jean Piat.Jean Piat ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎Françoise Mallet-Joris (1930-2016) Romancière, prix Fémina (1958), membre de l'Académie Goncourt durant 30 ans, de 1971 à 2011).‎

Reference : 10717

(1959)

‎Manuscrit complet du roman de François Mallet-Joris, Les Personnages.‎

‎Manuscrit complet du roman de Françoise Mallet-Joris, Les Personnages. Il s'agit, comme l'a indiqué la romancière sur la page de titre, d'une première version, qui présente des variations très importantes avec le texte final imprimé. Elle venait d'obtenir le prix Fémina avec l'Empire Céleste. Ce roman, dont elle se défendait qu'il soit historique, qui sera publié en 1961, prend pour sujet les intrigues du cardinal de Richelieu relatives à la vie amoureuse de Louis XIII et Louise de La Fayette. La favorite, ayant décidé de rester chaste, refuse également de prendre part aux intrigues de la Cour. Louis XIII s'en éprend alors à tel point que Richelieu s'inquiète et intervient : avec l'aide d'un jeune abbé fanatiquement dévoué, il réussira à susciter chez Louise une vocation qui l'éloignera du Louvre.‎

‎Il est joint un exemplaire de l'Edition Originale (Julliard, 1961), en partie non coupé.. Date : 09/12/1959. Lieu : Eename (Belgique). Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé‎


Manuscrit complet du roman de François Mallet-Joris, Les Personnages.. Françoise Mallet-Joris (1930-2016) Romancière, prix Fémina (1958), membre de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR3,800.00

‎François Emmanuel Fodéré (1764-1835) Eminent médecin, pionnier de la médecine légale, il s'est plus particulièrement intéressé aux maladies des montagnards (crétinisme, goître, etc.).‎

Reference : 7267

(1829)

‎Les eaux de Bussang prescrites par François-Emmanuel Fodéré.‎

‎Longue consultation médicale du docteur Fodéré qui diagnostique une congestion intestinale survenue à la suite "d'une dispée ou d'un asthme constitutionnel, compliqué presque toujours de spasmes dans les viscères abdominaux et quelques fois de fièvre d'accès [...]". Il indique en traitement en 4 phases : des pilules dont il indique la composition, puis "2° que dans les grandes chaleurs de l'été, la malade aille prendre aux sources même les eaux de Bussang en se conformant aux instructions de Le Maire, qu'on pourra se procurer à Remiremont. 3° qu'elle s'applique et qu'elle porte jusqu'à ce qu'il tombe un emplâtre de poix de Bourgogne entre les épaules, de la dimension de ce carré de papier. 4° enfin que chaque deux jours, lorsqu'elle est constipée, elle prenne un lavement composé de décoction de mauve, de pissenlit et de camomille vulgaire [...]. Il est bien entendu qu'il faut éviter les indigestions, les viandes de porc et les végétaux flatulents, ainsi que les fraîcheurs de la nuit, du matin et du soir".‎

‎. Date : 10/02/1829. Lieu : Strasbourg. Format : In-4. Etat : quelques rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 3 pp. 1/2‎


Les eaux de Bussang prescrites par François-Emmanuel Fodéré.. François Emmanuel Fodéré (1764-1835) Eminent médecin, pionnier de la médecine légale, il ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎François Gaston de Lévis (1719-1787) Militaire français.Il fut élevé àla dignité de maréchal de France en 1783 pour l'ensemble de sa carrière militaire.‎

Reference : 11890

(1783)

‎Le duc de Lévis élevé au rang de maréchal de France‎

‎Lettre signée du Maréchal de Lévis, adressée à «M. Querellet ». Fraîchement élevé au grade de maréchal de France, François-Gaston de Lévis remercie chaudement son correspondant pour la part quil a prit à cette promotion et ajoute «je me rappelle avec plaisir le temps où par vos bons services vous avez contribué au mérite des miens».‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané.. Destinataire : M. Querellet. Date : 5 juillet 1783. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : Minimes pliures, petite restauration ancienne au verso.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1 p.‎


Le duc de Lévis élevé au rang de maréchal de France. François Gaston de Lévis (1719-1787) Militaire français.Il fut élevé àla dignité de maréchal de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

‎François Georges Joseph Metternich-Winneburg (prince de) (1746-1818) Homme d'Etat et diplomate autrichien, chevalier de la Toison d'Or.‎

Reference : 3229

(1772)

‎Metternich-Winneburg, prince influent.‎

‎Metternich-Winneburg, dès son retour de Francfort, fait part à sa correspondante de ses démarches auprès de l'Electeur, au sujet du bailli Jager. «S.A.R.E. très disposée à vous accorder, madame, une satisfaction prompte et juste, a ordonné à sa régence de citer ce baillif [sic] accusé, pour l'entendre à se justifier des griefs dont V.A. s'est plainte, pour l'en réprimander et le prévenir d'une punition plus sévère, en cas de récidive, qui prouveroit sa mauvaise conduite». Il a également fait le nécessaire pour l'échéance du payement.‎

‎. Date : 14/10/1772. Lieu : Coblence. Format : In-folio. Etat : mouillure, coin sup. droit effrangé (sans atteinte du texte). Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2‎


Metternich-Winneburg, prince influent.. François Georges Joseph Metternich-Winneburg (prince de) (1746-1818) Homme d'Etat et diplomate autrichien, ... Metternich-Winneburg, prince influent.. François Georges Joseph Metternich-Winneburg (prince de) (1746-1818) Homme d'Etat et diplomate autrichien, ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎François GERARD - [François Pascal Simon, baron GERARD] - [Rome 1770 - Paris 1837] - peintre français‎

Reference : GF27012

‎Lettre Autographe signée de François Gérard au peintre Leon Vinit - sd -‎

‎ 1 page in8 + nom au dos -‎


‎Il lui souhaite le bonjour et lui demande le prêt de sa poire à poudre, de sa ceinture et de son carnier... - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR200.00

‎François Guillaume Besnard (Abbé) (1750-1831) Philosophe, essayiste, adversaire du matérialisme.‎

Reference : 2008

(1819)

‎L'abbé Besnard, adversaire du matérialisme.‎

‎Correspondance relative à la publication de son ouvrage, "L'entendement humain mis à découvert, d'après les principes de la physiologie et ceux de la métaphysique, dans lequel on combat le matérialisme". Avec un manuscrit autographe (1 p. in-16 d'une fine écriture) : prière d'insérer.‎

‎Adresses au dos.. Destinataire : Mathieu Guillaume Villenave (1762/1846), publiciste, fondateur du Courrier français.. Date : août-octobre 1819. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 3 1/2‎


L'abbé Besnard, adversaire du matérialisme.. François Guillaume Besnard (Abbé) (1750-1831) Philosophe, essayiste, adversaire du matérialisme.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

‎François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819) Romancier, chansonnier et moraliste.‎

Reference : 6965

(1802)

‎Souscription de Ducray-Duminil pour les Petites Affiches de Paris.‎

‎Quittance de souscription aux Petites Affiches de Paris, signée par Ducray-Duminil et le libraire-imprimeur François Jean Baudouin (1759/1838), directeur de la publication.‎

‎Datée du premier frimaire an onze. Ancienne collection Jamar (chemise).. Date : 22/11/1802. Lieu : Paris. Format : In-12 oblong. Etat : petit trou. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce en partie imprimée, signée. Nombre de pages : 1‎


Souscription de Ducray-Duminil pour les Petites Affiches de Paris.. François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819) Romancier, chansonnier et moraliste.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

‎François Guillaume Jean Stanislas Andrieux (1759-1833) Poète, tragédien, secrétaire perpétuel de l'Académie Française (1829), il est également, sous la Révolution, membre du conseil des Cinq-Cents puis président du Tribunat.Joseph Droz (1773-1850) Moraliste et historien. Académicien (1824).François Just Marie Raynouard (1761-1836) Historien et philologue, il est également dramaturge. Membre de l'Académie des Inscription et Belles-Lettres et Secrétaire perpétuel de l'Académie française.‎

Reference : 6543

(1825)

‎Le jury du Théâtre Royal de l'Odéon se réunit.‎

‎Bordereau du Théâtre Royal de l'Odéon pour la séance du samedi 8 octobre 1825, signé par les 10 membres du jury de lecture : Joseph Droz (1773/1850), Mély-Janin (1777/1827), François Andrieux (1759/1833), François Raynouard (1761/1836), Louis Sylvain Auger (1772/1829), etc.‎

‎. Date : 08/10/1825. Lieu : Paris. Format : In-folio. Etat : rousseurs, petits défauts en marge.. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1‎


Le jury du Théâtre Royal de l'Odéon se réunit.. François Guillaume Jean Stanislas Andrieux (1759-1833) Poète, tragédien, secrétaire perpétuel de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎François Guillaume Jean Stanislas Andrieux (1759-1833) Poète, tragédien, secrétaire perpétuel de l'Académie Française (1829), il est également, sous la Révolution, membre du conseil des Cinq-Cents puis président du Tribunat.‎

Reference : 1939

(1828)

‎Le poète Andrieux refuse la lecture d'une comédie.‎

‎«J'éprouve très souvent le chagrin d'être obligé de refuser la lecture de poèmes, de tragédies, de comédies, d'ouvrages en vers et en prose, tous manuscrits, sur lesquels on me fait l'honneur de vouloir me consulter». Son temps et sa vue déclinante ne lui permettent plus d'effectuer ce travail. Il retourne la comédie écrite par son correspondant.‎

‎. Destinataire : un auteur. Date : 11/08/1828. Format : In-12. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le poète Andrieux refuse la lecture d'une comédie.. François Guillaume Jean Stanislas Andrieux (1759-1833) Poète, tragédien, secrétaire perpétuel de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

‎François Hanriot (1759-1794) Révolutionnaire, commandant de la Garde Nationale de Paris, guillotinné avec Robespierre, le 9 thermidor.‎

Reference : 11396

(1794)

‎Hanriot demande à faire arrêter Pétion‎

‎Hanriot donne des ordres pour faire arrêtter Pétion, l'ancien maire de Paris, ne sachant que celui-ci s'était déjà suicidé. "On présume, Général, que Petion ex Maire et Député de l'Assemblée législative et de la Convention est dans les environs de Strasbourg, je t'invite à prendre tous les moyens pour découvrir ou peut être caché cet ennemi du peuple qui en le caressant, lui a fait tant de mal. Nous faisons ici comme toi, nous surveillons les Aristocrates qui se couvrent souvent du voile du patriotisme ; continuons, mon ami, cette surveillance, et nous déjouerons leurs complots. Vive la République. Salut Amitié et Fraternité [...]". Jérôme Pétion de Villeneuve(1756-1794),révolutionnaire français, futmaire de Paris de 1791 à 1792 (élu au détriment de La Fayette). En fuite après l'insurrection du 2 juin 1793, il se suicidale 18 juin 1794, avec son compagnon François Buzot (1760-1794).Pétion était donc déjà mort, en Gironde, lors de l'écriture de ce courrier,preuve de l'hystérie ambiante.Un mois plus tard, Hanriot fut lui-mêmeguillotiné, comme la majorité des partisans de Robespierre.‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané à l'en-tête imprimé "Force armée de Paris - État-Major-Général".. Date : 8 messidor, an II [26 juin 1794]. Lieu : S.l. [Croisset] . Format : Petit in-folio. Etat : Petit manque de papier la pliure centrale avec minime atteinte au texte. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1 p.‎


Hanriot demande à faire arrêter Pétion. François Hanriot (1759-1794) Révolutionnaire, commandant de la Garde Nationale de Paris, guillotinné avec ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,400.00

‎François Henri Coigny (de Franquetot, duc de) (1737-1821) Maréchal de France (1816), il rejoint l'armée des Princes, en 1791, et participe aux opérations contre-révolutionnaires.‎

Reference : 5598

(1768)

‎Recommandation du futur maréchal de Coigny.‎

‎Le duc de Coigny adresse à d'Espagnac un ancien dragon de son régiment, afin qu'il soit reçu aux Invalides. «Sa situation est fort touchante. Je serais enchanté que ma recommandation auprès de vous pût luy mériter vos bontés et luy procurer l'hôtel [...]».‎

‎. Destinataire : le chevalier d'Espagnac (1713/1783), gouverneur des Invalides.. Date : 12/06/1768. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


Recommandation du futur maréchal de Coigny.. François Henri Coigny (de Franquetot, duc de) (1737-1821) Maréchal de France (1816), il rejoint l'armée ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎François Henri Morisset (1870-1956) Peintre, formé à l'Académie Julian, il est notamment membre du Jury de la Nationale. Il favorise les scènes intimistes ainsi que les paysages.‎

Reference : 8002

(1916)

‎Belle lettre de guerre de François-Henri Morisset.‎

‎Dans cette belle lettre de guerre, François-Henri Morisset raconte à un ami comment il est devenu dessinateur pour l'artillerie : «Figurez-vous que le grand chef de... cette région (que je ne vous désigne pas plus clairement de peur d'encourir les rigueurs de Mme Censure) m'a fait appeler et m'a chargé d'organiser et de diriger une petite équipe de dessinateurs pour exécuter un travail assez important utile à l'artillerie. Je ne vous désigne pas plus clairement ce travail pour les mêmes raisons que ci-dessus. Je puis cependant vous dire qu'il s'agit de dessins et d'aquarelles. Vous savez que notre régiment était riche en artistes : je n'ai donc eu aucune peine à constituer ma petite équipe. Deux de mes collaborateurs vous sont d'ailleurs connus d'ailleurs : Feuillâtre et Bertin. [...] On nous a installés à la caserne qui se trouve au bout de la rue Carnot (pas celle où vous étiez) dans le pavillon de l'Infirmerie où une grande pièce était disponible. Très vaste, bien éclairée par cinq fenêtres, elle se prêtait bien à notre genre de travail. Une partie de la pièce nous sert de dortoir, et l'autre constitue un bel atelier.»‎

‎Papier quadrill?. Destinataire : «Mon cher ami». Date : 23/02/1916. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4‎


Belle lettre de guerre de François-Henri Morisset.. François Henri Morisset (1870-1956) Peintre, formé à l'Académie Julian, il est notamment membre du ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

‎François II (duc de Bretagne) (1433-1488) Dernier duc de Bretagne (1548-1488).‎

Reference : 8716

‎Très rare brevet signé par François II, dernier duc de Bretagne.‎

‎Très rare brevet accordé par le dernier duc de Bretagne à Jehan de Champeaulx « de la paroisse de Saint Clemens près Nantes » pour être « nostre secrétaire et passeur par toutes noz cours juridictions et havres de noz pais et duché de Bretaigne. Aux droiz honneurs prérogatives franchises libertez prouffiz et emolumens aud. office acoustumez et y appartenant. Auquel de Champeaulx de faire et exécuter doresnavant ledit office parmi le serment qu'il fera es mains de nostre bien aimé et feal chancellier de bien et loyaulment foy y porter [...] ».‎

‎. Date : 10/06/1468. Lieu : La Touche. Format : 11,5 x 35 cm. Etat : Taches et mouillures nempêchant pas la lecture.. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée sur vélin‎


Très rare brevet signé par François II, dernier duc de Bretagne.. François II (duc de Bretagne) (1433-1488) Dernier duc de Bretagne (1548-1488).
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR5,000.00

‎François II Harlay (de) (1585-1653) Archevêque de Rouen de 1614 à 1651. Fin lettré, il fut le protecteur de Corneille.‎

Reference : 8406

(1633)

‎Rare lettre du protecteur de Corneille, François de Harlay, adressée à Richelieu.‎

‎Longue et belle lettre de François de Harlay, archevêque de Rouen et fin lettré, écrite au Cardinal de Richelieu de son château de Gaillon (surnommé le Parnasse des Muses) pour accompagner l'envoi d'une de ses oeuvres [la réponse de Richelieu a été publiée en note de bas de page dans la Lettre de Marion Delorme aux auteurs du Journal de Paris (1780), roman anonyme]. «Il n'appartient qu'à vous de faire en mesme temps espérer et de donner : ma condition qui a d'autres advantages de liberté d'esprit et de repos sur les incompréhensibles occupations de la vostre, a cela de fascheux qu'elle ne peut faire bien à autruy qu'avec le temps. C'est toute la différence que vostre lettre peut mettre entre la théorie et la pratique où il ira de ce qui me sera ordonné par vous, car pour le coeur il passe touttes ces sciences que l'eschole nous fait imaginer tout ensemble et théoriques et pratiques. Je vous oze bien asseurer que s'il nous estoit permis de vouloir la mort du pécheur, il y auroit desja une place vacante : et quand cela sera vous l'aurez en blanc, vostre plume la remplira; je ne seray pas si ozé que d'y toucher. Si vous voyiez mon coeur il vous estonneroit plus que mes ouvrages qui sont trop glorieusement récompensés d'avoir un si grand esclat d'approbation. Tu satis ad vires Romana in carmina dandas. Je m'en garderay pourtant de le rejetter puisqu'il m'est si propre qu'au lieu de m'esblouyr, il m'esclaire, soit que cet objet dont Vostre Eminence parle, me communique son esprit, soit que l'on le reçoive mieux dans son esprit quand on se le propose pour sujet de ses ouvrages. Et c'est de ces rencontres d'esprit - là dont les grands hommes ont besoin, quocum docte rideant, de ceux qui ne sçavent où ils sont ny ce que les autres leur font faire : et une milliasse de Lucifers n'a pas empesché que cet oeil pénétrant n'ayt cherché à quel que prix que soit esté, un semblable divertissement dans ses idoles. Je croy que mes soteries vous confirmeront en cette opinion que j'y entends quelque chose, soit dans la fable soit dans la morale de nostre temps. J'en demanderois volontiers quelque seconde lecture en quelque desrobée. Permettez que je vous die plus par affection que par bonne opinion que j'en aye qu'il n'est pas mauvais pour vostre service que cette composition coure partout où va le latin. D'autres l'amplifieront ou, comme on fait des tableaux, le mettront en grand. Je pense que par le trait je n'ay pas mal rencontré à représenter ce qui doit estre rendu genéreusement (?) duquel d'ordinaire on dit trop ou trop peu. Permis à vous de nous octroyer l'advantage que nous avons de vous pouvoir louer et non pas de soulager nos solitudes : que deviendoit le corps de l'Estat si l'âme s'en retiroit si loin ? Vous estes obligé d'achever vostre histoire et de nous donner le loisir de l'escrire : quelque saleure qu'ayt la mer, elle n'envie pas la douceur des rivières ny leur cours moins agité, quelque suiet qu'elle ayt d'estre courroucée. C'est à vous à rouller le Ciel et à nous à en recuillir les influences. Elles sont si pleines qu'il n'est pas jusqu'à M. Pépin quy n'y participe : aussy estes-vous le seul qui pouvez dire : sapientibus et insipientibus debitor sum. Puisqu'il vous plaira que je suive d'ordre vostre lettre par l'exemple qu'elle me donne de reprendre tous les points de la mienne, la première obligation que je vous auray est de passer de la folie à la sagesse telle qu'il vous plaise attribuer à mon frère dont je ne doute point que vous ne puissiez faire un homme qui se picque de servir sous vous. Si vous vous meslez de tailler sa plume c'est sans doute qu'elle escrira bien, pour le moins ce qu'elle escrira sera net, il ne brouillera jamais le papier. Mais, Monseigneur, après vostre éloquence, qui est-ce qui se voudroit mesler d'escrire ? Elle est telle qu'à l'instant par un effet bien contraire, elle me persuade que vous souffrez non seulement la mienne mais que vous prenez plaisir qu'elle entretienne la vostre. C'est ce qui me fait tant babiller. Et j'oserai de vous dire à la fin que par le présent de vostre lettre j'ay de quoy braver tous ceux de vos bons officiers que vous me voudriez faire espérer réserver aux autres tout ce qui n'est point de vous et donner ainsy ce qui est tout vous-mesme à celuy qui à moins ne se vanteroit pas de s'estre donné à vous et d'estre plus favorizé que tout le monde ensemble [...]». En P.S., il ajoute, "De nostre Parnasse de Gaillon où à l'ayr de vos chansons nos Muses tressaillent de joye ce 24 de novembre 1633. Mais elles demandent que vous leur fassiez part des sujets qui vous conviendront davantage. Autrement il n'y a compagnon fricasseur qui tienne. Il iroit de leur honneur de sembler, en se produisant d'elles-mesmes, demander la courtoisie». Il est joint une analyse complète de cette lettre, avec la réponse de Richelieu, et fait le lien avec la biographie de Corneille.‎

‎Adresse sur une feuillet séparé "Monseigneur l'Eminentissime Cardinal duc de Richelieu", avec deux cachets de cire rouge armoriés en parfait état.. Destinataire : Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu (1585/1642).. Date : 24/11/1633. Lieu : Château de Gaillon [Eure, lieu de résidence des ar. Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4‎


Rare lettre du protecteur de Corneille, François de Harlay, adressée à Richelieu.. François II Harlay (de) (1585-1653) Archevêque de Rouen de 1614 à ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,500.00

‎François Ingold (1894-1980) Il participe à la campagne du Tchad (1939), part pour le Niger (1948), où il devient général de division (1951). Chancelier de l'Ordre de la Libération (1958-1962).‎

Reference : 3313

(1961)

‎Ingold salue un engagé volontaire de 1940.‎

‎«Pour monsieur André Jeanmaire. Au jeune engagé volontaire de 1940 et de 1944/45».‎

‎Enveloppe jointe. En-tête du grand chancelier de l'Ordre de la libération.. Date : 07/10/1961. Lieu : Paris. Format : In-8 oblong. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Ingold salue un engagé volontaire de 1940.. François Ingold (1894-1980) Il participe à la campagne du Tchad (1939), part pour le Niger (1948), où il ... Ingold salue un engagé volontaire de 1940.. François Ingold (1894-1980) Il participe à la campagne du Tchad (1939), part pour le Niger (1948), où il ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎François Ingold (1894-1980) Il participe à la campagne du Tchad (1939), part pour le Niger (1948), où il devient général de division (1951). Chancelier de l'Ordre de la Libération (1958-1962).‎

Reference : 2686

(1951)

‎Le général Ingold renonce à une invitation au Tchad.‎

‎Lettre adressée au Gouverneur du Tchad, Henry de Mauduit. Le général répond qu'il ne pourra se rendre à : Dakar comme prévu : «Je viens d'apprendre le report des cérémonies de Ft Lamy à février. Par suite, il ne me sera pas possible d'être des vôtres [...]».‎

‎A en-tête de la croix de l'ordre de la Libération. Lettre datée du 15 décembre.. Destinataire : «Monsieur le Gouverneur». Date : [1951]. Lieu : Niamey (Niger). Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 + 1/2‎


Le général Ingold renonce à une invitation au Tchad.. François Ingold (1894-1980) Il participe à la campagne du Tchad (1939), part pour le Niger ... Le général Ingold renonce à une invitation au Tchad.. François Ingold (1894-1980) Il participe à la campagne du Tchad (1939), part pour le Niger ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎François Jean Gabriel La Porte du Theil (1742-1815) Helléniste, membre de l'Académie des inscriptions.‎

Reference : 4659

(1800)

‎L'amitié sans faille de La Porte du Theil pour Pougens.‎

‎«Vous me faites trop de plaisir en me témoignant quelque satisfaction du peu que j'ai dit sur un ami qui m'est cher. Il est bien vrai que pendant bien du temps, vous m'avez fait plus de peine que vous ne pourrez jamais l'imaginer. Tout ce que je puis vous dire à présent, et ce qui est certain, est que personne, en ce monde, je n'en excepte qui que ce soit, ne vous aime plus sincèrement et plus tendrement que moi. Ce sentiment ne me quittera jamais tant que je vivrai [...]». [Atteint de la petite vérole, Pougens perd entièrement la vue à 24 ans ; la Révolution le ruine complètement en lui supprimant sa pension de 10.000 livres].‎

‎Datée du 16 messidor.. Destinataire : Marie Charles Joseph Pougens (1755/1833), écrivain et imprimeur.. Date : vers 1795-1800. Lieu : Paris. Format : In-12. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2/3‎


L'amitié sans faille de La Porte du Theil pour Pougens.. François Jean Gabriel La Porte du Theil (1742-1815) Helléniste, membre de l'Académie des ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎François Joachim Bernis (cardinal de) (1715-1794) Entré à l'Académie française en 1744, il est l'un des protecteurs de Voltaire. Ministre des Affaires Etrangères et de l'Intérieur de Louis XV, il conclut le premier traité de Versailles.‎

Reference : 4886

(1783)

‎Les voeux romains du cardinal de Bernis.‎

‎De Rome, le cardinal de Bernis adresse ses voeux. «Et comptés sur mon empressement à vous prouver en toute occasion, monsieur, que ceux que je forme pour votre bonheur sont dictés par l'attachement le plus inviolable».‎

‎. Destinataire : M. Marques, receveur général des Finances.. Date : 29/01/1783. Lieu : Rome. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


Les voeux romains du cardinal de Bernis.. François Joachim Bernis (cardinal de) (1715-1794) Entré à l'Académie française en 1744, il est l'un des ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎François-Joseph Du Bouchage (de Gratet, vicomte) (1749-1821) Général d'artillerie, il est ministre des Affaires étrangères en 1792 et ministre de la Marine la même année puis sous la Restauration.‎

Reference : 8264

(1818)

‎Du Bouchage s'intéresse à la vente du domaine de Trévières.‎

‎Dans cette lettre, l'ancien ministre de la Marine Du Bouchage s'intéresse à la vente du domaine de Trévières (Calvados) et transmet ses conseils à l'actuelle propriétaire, Mme de Bellegarde : «Je pense dire que si l'on vous en donne cent mille francs, vous aurez bien vendu et je désirerais pour vous et pour Mad. de Bellegarde que le marché put être conclu et signé sans délais [...].» Du Bouchage est inquiet du rôle que pourrait jouer le frère de M. du Rouve et demande à ce que Mad. de Bellegarde prépare une procuration.‎

‎Adresse au dos.. Destinataire : M. Scipion du Rouve. Date : 08/02/1818. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : Déchirure à la troisième page due au décachetage (petite atteinte au texte). Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


Du Bouchage s'intéresse à la vente du domaine de Trévières.. François-Joseph Du Bouchage (de Gratet, vicomte) (1749-1821) Général d'artillerie, il est ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎François-Joseph Heim (1787-1865) Peintre d'histoire, lauréat du Prix de Rome (1807). Membre de l'Académie des Beaux-Arts et Professeur à l'École nationale des Beaux-Arts. Ses oeuvres se trouvent au Louvre, à Versailles ou encore à Lyon.‎

Reference : 7895

(1833)

‎Le peintre François-Joseph Heim accepte une invitation officielle.‎

‎Le peintre François-Joseph Heim accepte une invitation officielle : «Mr. Heim aura l'honneur de se rendre à l'honorable invitation de M. le Président de la Chambre des Députés et de Madame Dupin [...].» André Dupin fut Président de la Chambre des Députés, entre avril 1832 et février 1839.‎

‎Adresse et marques postales au dos.. Destinataire : André Dupin (1783/1865), homme politique, président de la Chambre des Députés.. Date : 26/05/1833. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : billet autographe non signé écrit à la 3e personne. Nombre de pages : 1/2‎


Le peintre François-Joseph Heim accepte une invitation officielle.. François-Joseph Heim (1787-1865) Peintre d'histoire, lauréat du Prix de Rome ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎François Joseph Talma (1763-1826) Le plus prestigieux acteur de son époque, admiré par Napoléon.‎

Reference : 7033

(1825)

‎Talma et les jours perdus.‎

‎Brouillon d'une belle lettre de Talma sur le théâtre et les souffrances que lui inflige la goutte. «Les biens de ce monde nous viennent rarement sans quelque mélange de mal. A l'instant où je recevais une lettre toute aimable de vous, mais sans doute trop flatteuse, je me sentais saisi d'un violent accès de goutte. Les douleurs intolérables qu'elle m'a fait éprouver ont seules retardé ma réponse et je souffre encore au point de ne pouvoir à peine vous écrire». Il la remercie infiniment de son invitation à venir à Angervilliers où il aurait eu le plaisir de faire sa cour à madame de La Brèche, mais son état de santé l'en empêche. «J'ai fort entendu parler de la troupe du marais qu'on m'a dit excellente. Que sais-je si une fois là, je n'aurois pas fait infidélité à la troupe de la rue de Richelieu, et sollicité par la directrice un ordre de début? Mais je désespère de pouvoir jouir cette saison de tout le plaisir que vous m'offrez. Je crains de rester encore longtemps boiteux, et en vérité j'aurois honte de me montrer avec cette ridicule infirmité. Nous autres princes, qui ne sont considérés qu'autant que nous marchons droit, il faut bien nous garder de clocher devant le monde. Il n'y a rien d'idéal dans la goutte, et aller ainsi clopin-clopant défigure furieusement un héros qu'on est habitué à ne voir que dans les régions poétiques. Quand je serai remis sur mes deux pieds, ce sera encore pis. Je suis harcelé par des auteurs en répétition ou près d'y être et qui gémissent au moins autant du retard que j'apporte à leurs pièces que des douleurs que j'éprouve. Il faudra réparer les jours perdus ; dès que je serai en état de reprendre mon service, on sera après moi, il faudra répéter tous les jours et jouer trois fois par semaine [...]. Heureux vos voisins qui ne sont sur le théâtre que quand la fantaisie leur en prend. Pourquoi mon étoile m'a-t-elle voulu rue de Richelieu, plutôt qu'au marais ; oui pourquoi Brunoy [lieu de sa résidence] n'est-il pas à côté d'Angervilliers! [...]». [La destinataire de la lettre est peut-être madame Récamier qui vivait à Angervilliers ; elle avait rencontré l'acteur le plus célèbre de son temps chez Mme de Stael et l'avait revu à plusieurs reprises].‎

‎. Destinataire : une dame. Date : vers 1820-1825. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe (brouillon). Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


Talma et les jours perdus.. François Joseph Talma (1763-1826) Le plus prestigieux acteur de son époque, admiré par Napoléon.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,400.00

‎François Joseph Talma (1763-1826) Le plus prestigieux acteur de son époque, admiré par Napoléon.Pierre Etienne Perlet (1754-1817) Peintre et acteur, directeur du grand théâtre de Lyon (1803), père du comédien Andrien Perlet.‎

Reference : 7032

(1801)

‎Talma signe un contrat pour 15 représentations à Marseille.‎

‎Contrat d'engagement de Talma et son épouse Caroline Vanhove par le Grand Théâtre de Marseille, pour "quinze représentations au moins et vingt au plus". Les conditions d'engagement et de rémunération sont définies en 7 articles. «[...]. Primo, il sera payé au citoyen Talma et Dame Vanhove la somme de neuf cens livres tournois pour tous les frais quelconques de leurs voyages et pour le transport de leurs équipages [...]. Secondo, chaque soir après la représentation finie, il leur sera compté, dans leur loge, la somme de sept cens livres pour leurs honoraires convenus à chaque ditte représentation, cette somme servant aux émolumens des deux artistes. Tertio, il sera donné deux représentations aux bénéfices [...]». Le document est signé par Talma qui l'a "lu et approuvé", Perlet comme "correspondant des spectacles", et Bonnet-Bonneville comme agent des théâtres de Marseille, fondé de pouvoir et de procuration d'André Beaussier, propriétaire du théâtre du paillon et entrepreneur du Grand Théâtre de Marseille.‎

‎Datée du 12 prairial an 9.. Date : 01/06/1801. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce manuscrite signée. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


Talma signe un contrat pour 15 représentations à Marseille.. François Joseph Talma (1763-1826) Le plus prestigieux acteur de son époque, admiré par ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR600.00

‎François Jouffroy (1806-1882) Sculpteur, Prix de Rome en 1832, il devient professeur à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts où il avait été lui-même formé. Membre de l'Académie des Beaux-Arts, en 1857.‎

Reference : 7907

(1860)

‎François Jouffroy expose ses sculptures.‎

‎Le sculpteur François Jouffroy annonce qu'il va présenter ses dernières créations : «J'ai l'honneur de vous informer que je viens de terminer un groupe en marbre et une statue d'enfant. Ces ouvrages seront exposés à mon atelier, rue N.-D. des Champs n° 58, de midi à 4 heures, à partir du 1er mai jusqu'au 15.»‎

‎. Destinataire : «Monsieur». Date : 25/04/1860. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : déchirure à la pliure entre les deux feuillets, sans atteinte au texte. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


François Jouffroy expose ses sculptures.. François Jouffroy (1806-1882) Sculpteur, Prix de Rome en 1832, il devient professeur à l'École nationale ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎François Jouffroy (1806-1882) Sculpteur, Prix de Rome en 1832, il devient professeur à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts où il avait été lui-même formé. Membre de l'Académie des Beaux-Arts, en 1857.‎

Reference : 7908

‎Le sculpteur François Jouffroy recommande Guédy au Salon.‎

‎Par cette lettre à un confrère, probablement membre du Jury du Salon, le sculpteur François Jouffroy recommande M. Guédy, «qui a envoyé deux tableaux», une Vierge et le Martyre de St. Saturnin. Il recommande aussi un paysage de Dessarieu [ ?].‎

‎. Destinataire : «Mon cher confrère». Date : sans date. Format : In-8. Etat : rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le sculpteur François Jouffroy recommande Guédy au Salon.. François Jouffroy (1806-1882) Sculpteur, Prix de Rome en 1832, il devient professeur à ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR190.00
Previous 1 ... 209 210 211 212 ... 279 346 413 480 ... 483 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !