Previous 1 ... 123 124 125 126 ... 352 578 804 1030 ... 1031 Next Exact page number ? OK

‎BLOND Georges‎

Reference : 70315

(1951)

‎Le débarquement‎

‎Fayard, Paris 1951, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Exemplaire légèrement gondolé. Envoi autographe signé de Georges Blond à Maurice Gaït. Exemplaire complet de sa jaquette illustrée. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00 (€30.00 )

‎BLOND Georges‎

Reference : 32250

(1970)

‎Les enragés de Dieu, Catholiques et Protestants : quatre siècles de fanatisme‎

‎Grasset, Paris 1970, 14x22,5cm, broché.‎


‎Edition originale dont il n'a pas été tiré de grands papiers, un des ex du service de presse. Envoi de l'auteur. Couverture illustrée, iconographie. Agréable exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00 (€30.00 )

‎BLOND Georges‎

Reference : 45676

(1967)

‎Rien n'a pu les abattre‎

‎Presses de la Cité, Paris 1967, 13,5x20,5cm, reliure de l'éditeur.‎


‎Edition originale sur papier courant. Reliure de l'éditeur en plein cartonnage rouge, exemplaire complet de son rhodoïd. Envoi autographe signé de l'auteur à la fille de Marcel Aymé, Colette Magne. Bel exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR40.00 (€40.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 72301

(1953)

‎Carte postale autographe signée adressée à son meilleur ami Roger Nimier depuis Rouen‎

‎Rouen 1953, 14x9cm, un feuillet.‎


‎Carte postale autographe signée d'Antoine Blondin adressée à Roger Nimier chez Gallimard, rédigée depuis Rouen et représentant une vue de la ville. "Je t'écris de l'Escale. Tu m'as compris. Antoine." Une carte postale portant les cachets postaux et trois lignes manuscrites. Instructif et laconique témoignage de la complicité et de la fraternelle amitié qui unissait ces deux noceurs, chefs de file, "malgré eux" des "Hussards". A propos de la profonde amitié que Blondin témoignait à Roger Nimier et du mythe des Hussards, l'auteurdéclara à Emmanuel Legeard qui l'interrogeait :«Ce sont les "hussards" qui sont une invention. Une invention "sartrienne". En réalité, l'histoire, c'est mon ami Frémanger, qui s'était lancé dans l'édition, qui avait un seul auteur, c'était Jacques Laurent, et un seul employé, c'était moi. Laurent écrivait, et moi je ficelais les paquets de livres. Donc on se connaissait, on était amis, et d'autre part... d'autre part, Roger Nimier était mon meilleur ami. Nimier, je le voyais tous les jours. Je l'ai vu tous les jours pendant treize ans. Mais Laurent et Nimier ne se fréquentaient pas du tout. Ils avaient des conceptions très différentes. On n'a été réunis qu'une seule fois. On s'est retrouvés rue Marbeuf, au Quirinal, pour déjeuner. On a discuté de vins italiens et de la cuisson des nouilles. Pendant deux heures." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR500.00 (€500.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 68676

(1952)

‎Les enfants du bon dieu‎

‎La table ronde, Paris 1952, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Une petite déchirure sans gravité en tête du dos, agréable exemplaire. Bel envoi autographe signé d'Antoine Blondin : "Pour monsieur Michel. En hommage au beau métier de la librairie..." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR400.00 (€400.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 81261

(1952)

‎Les Enfants du Bon Dieu‎

‎La table ronde, Paris 1952, 11,5x19cm, relié.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Reliure en demi box orange, dos lisse, plats de papier à motifs abstraits et à reflets moirés argentés, gardes et contreplats de papier parme, couvertures et dos marginalement salis conservés, reliure signée P. Goy & C. Vilaine. Précieux et espiègle envoi autographe signé d'Antoine Blondin à Nadine Nimier, deux ans avant qu'elle épouse son grand ami Roger Nimier :"Pour Nadine Raoul-Duval, un lecteur intermittent du "Monde" mais fidèle quand même. En hommage sympathique et respectueux. Antoine Blondin." C'est bien à la nouvelle conquète de son éternel complice que Blondin adresse cet exemplaire de presse de son chef-d'oeuvre et non à la journaliste du journal Le Monde, dont le jeune anar de droite n'est sans doute pas un lecteur très fidèle. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,500.00 (€1,500.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 73682

(1957)

‎Lettre autographe signée d'une page adressée à son meilleur ami Roger Nimier depuis Laval‎

‎Laval 23 Septembre 1957, 17x22cm, un feuillet + une enveloppe.‎


‎Etonnante lettre autographe signée d'Antoine Blondin, adressée à Roger Nimier à son bureau parisien de la N.R.F. , dans laquelle il narre, peut-être pas tout à fait à jeun, ses avanies à vivre "maritalement avec un séminariste du nom de Prébende Alexis". 29 lignes sur un feuillet remplié. Enveloppe jointe. Publiée dansÀ mes prochains:lettres, 1943-1984, éd. Alain Cresciucci, 2009, p. 110. Sur un ton humoristique et très décalé, Antoine Blondin dresse à son "cher ami" une liste d'édifiants évènements liés à son existence mayennaise et qu'il énumère, car "je crois que le moment est venu de t'instruire de certaines choses qui me sont arrivées." Il en vient à décrire le spartiate lieu d'habitation qu'il partage en colocation, certainement dans les effluves d'alcool, mais aussi pour se soustraire aux lénifiantes et pompeuses mondanités lavalloises auxquelles sa notoriété de plume le soumet, : "Nous habitons non loin du viaduc(que), une baraque en bois... de 7 mètres de long sur 3 mètres 25 de large. Elle doit dater de la première occupation américaine, celle de Pershing et Dos Passos." et les doutes qu'il nourrit à l'égard de son compagnon de cabane : "Je soupçonne Alexis, je l'appelle Alex, de ne pas être entièrement défroqué, car il s'absente aux heures de la messe en me laissant - naturellement - toute la vaisselle et tous les petits travaux. Dois-je m'en ouvrir à lui ?" Mais il tient tout de même à rassurer son ami qu'il poursuit un semblant de vie sociale même s'il concède, faussement ingénument, qu'il ne se sent plus trop en odeur de sainteté à Laval : "Je n'ai pas rompu pour autant mes attaches avec le Grand Hôtel mais je n'y passe que pour prendre mon courrier qu'on ne me donne qu'au compte-gouttes, car je suis devenu un sujet d'opprobre pour la cité - je me demande pourquoi." et qu'il honore malgré tout les invitations officielles : "Le préfet de la Mayenne, m'a traité hier avec quelques écrevisses et des perdreaux assortis de confitures d'airelles (!!), c'est un épicurien, comme toi et moi, célibataire et lettré. Je me permets de le citer." Cette agréable hospitalité préfectorale lui ouvre des perspectives qu'il livre à Roger Nimier, son ami de beuveries et de festins mémorables : "Il y a 93 ou 97 départements - en tout cas, moins de cent. Nous devrions vivre des préfectures. Ce sont de bons endroits. Il y règne un climat de famille que nous avions présavouré, si j'ose dire, à Lille. Morpion de préfecture, sans être une condition très honorable, est une situation d'attente." Pour finir, Antoine Blondin s'autorise cette demie interrogation empreinte de certitude : "Alexis m'embarrasse ?" Belle manifestation de l'esprit anarchiste et loufoque qui dirigeait les pas, pas souvent assurés mais toujours imbibés, d'Antoine Blondin, et de la fraternelle et tonitruante amitié qui l'unissait à Roger Nimier. A propos de la profonde amitié que Blondin témoignait à Roger Nimier et du mythe des Hussards, l'auteur déclara à Emmanuel Legeard qui l'interrogeait :«Ce sont les "hussards" qui sont une invention. Une invention "sartrienne". En réalité, l'histoire, c'est mon ami Frémanger, qui s'était lancé dans l'édition, qui avait un seul auteur, c'était Jacques Laurent, et un seul employé, c'était moi. Laurent écrivait, et moi je ficelais les paquets de livres. Donc on se connaissait, on était amis, et d'autre part... d'autre part, Roger Nimier était mon meilleur ami. Nimier, je le voyais tous les jours. Je l'ai vu tous les jours pendant treize ans. Mais Laurent et Nimier ne se fréquentaient pas du tout. Ils avaient des conceptions très différentes. On n'a été réunis qu'une seule fois. On s'est retrouvés rue Marbeuf, au Quirinal, pour déjeuner. On a discuté de vins italiens et de la cuisson des nouilles. Pendant deux heures." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,500.00 (€1,500.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 42747

(1949)

‎L'Europe buissonnière‎

‎Editions Jean Froissart, Paris 1949, 14x22,5cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé d'Antoine Blondin : "... ce livre en manière d'opérette dans l'unique espoir qu'il l'aidera à passer les chaleurs..." Piqûres marginales sur le dos et le premier plat, corps de l'ouvrage marginalement jauni comme souvent au regard de la médiocre qualité de ce papier d'après guerre. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR350.00 (€350.00 )

‎[Editions Jean Froissart] - ‎ ‎BLONDIN, Antoine‎

Reference : 51037

(1949)

‎L'Europe buissonnière [ Livre dédicacé par l'auteur Antoine Blondin à Jean Cocteau ]‎

‎Exemplaire du tirage de presse marqué S.P., 1 vol. in-8 br., Editions Jean Froissart, Paris, 1949, 389 pp.‎


‎Magnifique envoi autographe signé d'Antoine Blondin : "Pour Jean Cocteau, ce livre où l'on en regarde pas à la démence. Avec mon admiration et mon obscure sympathie". Exceptionnel exemplaire. Bon état (couv. lég. frottée). On sait qu'Antoine admirait Cocteau dont il écrira "Ce qui est troublant, chez Jean Cocteau, c'est qu'il faille le prendre au sérieux. On a tôt fait de déceler le déséquilibré quand il est précisément un équilibriste". Exemplaire du service de presse marqué S.P.‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR850.00 (€850.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 71730

(1955)

‎L'humeur vagabonde‎

‎La table ronde, Paris 1955, 12x19cm, relié.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Précieux envoi autographe signé d'Antoine Blondin : "Pour Marcel Aymé ce livre d'un enfant d'Ambarès dans l'espoir de vous lire. Antoine Blondin." Bel exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,300.00 (€2,300.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 61163

(1975)

‎Quat'saisons‎

‎La table ronde, Paris 1975, 14x20,5cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé d'Antoine Blondin : "A l'ami Lallemand, en hommage amical..." Agréable exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR400.00 (€400.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 48097

(1975)

‎Quat' saisons‎

‎La table ronde, Paris 1975, 14x20,5cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Envoi autographe signé de Antoine Blondin au journaliste Jean-Claude Lamy qui collabora notamment à France-Soir : "Pour Jean-Claude Lamy, faute de mieux. Avec le salut amical d'un complice intermittent, doublé d'un lecteur assidu. Antoine Blondin." Dos légèrement passé sans gravité. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR450.00 (€450.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 76354

(1957)

‎Revue de presse avec commentaires autographes adressée à son meilleur ami Roger Nimier depuis la Mayenne : "Contrairement à ce qu'on pourrait croire, je ne suis pas dans le coup"‎

‎Laval 11 septembre 1957, 17x12,9cm, 2 feuillets avec coupures de presse contrecollées.‎


‎Amusante revue de presse commentée par Antoine Blondin adressée à Roger Nimier à son bureau parisien de la N.R.F. Blondin envoie à son ami de toujours des coupures de journaux locaux qu'il contrecolle sur des feuillets quadrillés. Enveloppe jointe. Belle manifestation de l'esprit anarchiste et loufoque qui dirigeait les pas, pas souvent assurés mais toujours imbibés, d'Antoine Blondin, et de la fraternelle et tonitruante amitié qui l'unissait à Roger Nimier. La vedette du journalisme sportif prépare pour Nimier une collection de faits divers tirés de Ouest France Mayenne: Alimentant lui-même sa réputation de bohème grivois et aviné, il envoie l'histoire d'une beuverie mémorable dont il aurait aisément pu être à l'origine: «Il prend la gendarmerie pour un estaminet [...] Camille Paumelle, 36 ans, invita hier soir un ami de rencontre à boire une «bonne bouteille» et l'entraîna... vers la gendarmerie» lit-on dans la coupure de presse. Blondin ajoute «P.S.: Contrairement à ce qu'on pourrait croire, je ne suis pas dans le coup». Sur le même feuillet, Blondin colle une coupure à propos d'une «monte publique des taureaux [...] Vache ayant la plus belle mamelle» et ajoute: «P.S. contrairement à ce qu'on pourrait croire, je ne suis pas dans le coup non plus.» Il contrecolle sur un second feuillet une coupure de journal intitulée «24 heures dans le monde» et le pastiche en «24 heures dans l'immonde». La coupure de presse continue ainsi: «Le «Times» magazine qui avait publié en dernière page une grande photo de chars de fabrication française transportés par train spécial au Liban, a été saisi à Beyrouth» ; Blondin ajoute "Quant aux charmes de fabrication française transportés par train spécial au Liban, ils feront bientôt l'objet d'une page spéciale dans Mayenne-Confidential». A propos de la profonde amitié que Blondin témoignait à Roger Nimier et du mythe des Hussards, l'auteurdéclara à Emmanuel Legeard qui l'interrogeait :«Ce sont les "hussards" qui sont une invention. Une invention "sartrienne". En réalité, l'histoire, c'est mon ami Frémanger, qui s'était lancé dans l'édition, qui avait un seul auteur, c'était Jacques Laurent, et un seul employé, c'était moi. Laurent écrivait, et moi je ficelais les paquets de livres. Donc on se connaissait, on était amis, et d'autre part... d'autre part, Roger Nimier était mon meilleur ami. Nimier, je le voyais tous les jours. Je l'ai vu tous les jours pendant treize ans. Mais Laurent et Nimier ne se fréquentaient pas du tout. Ils avaient des conceptions très différentes. On n'a été réunis qu'une seule fois. On s'est retrouvés rue Marbeuf, au Quirinal, pour déjeuner. On a discuté de vins italiens et de la cuisson des nouilles. Pendant deux heures." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR700.00 (€700.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 76369

(1957)

‎Scène de théâtre autographe et cartes postales commentées adressées à son meilleur ami Roger Nimier : "Voilà le mot qu'il ne fallait pas prononcer... Il a le don de titiller mes vieux sphincters"‎

‎Laval 19 septembre 1957, 17,2x22,1cm (feuillets) ; 10,5x14,7cm (cartes postales), 2 feuillets + 5 cartes postales + une enveloppe.‎


‎Précieuse saynète autographe signée par Antoine Blondin ainsi que cinq cartes postales avec annotations autographes détaillant les lieux de la scène, adressées au hussard Roger Nimier à son bureau parisien de la N.R.F. Blondin envoie à son compère Nimier «l'Acte II, Scène XXXII» d'une pièce de théâtre intitulée «La Curée», un dialogue humoristique et surréaliste dans un bistrot de Mayenne entre un Boulevardier, une jeune fille accompagnée de sa petite sur et une serveuse. 79 lignes sur deux feuillets (3 pages numérotées par l'auteur). 5 cartes postales des vues de Mayenne numérotées et commentées par l'auteur (49 lignes au total). Enveloppe jointe. Publiée dans À mes prochains:lettres, 1943-1984, éd. Alain Cresciucci, 2009, p. 104-108. Belle manifestation de l'esprit anarchiste et loufoque qui dirigeait les pas, pas souvent assurés mais toujours imbibés, d'Antoine Blondin, et de la fraternelle et tonitruante amitié qui l'unissait à Roger Nimier. Dans la petite scène de deux feuillets envoyée à Nimier, un pilier de bar (le «Boulevardier») tente d'approcher une jeune fille («La Jeunesse») sortant d'un cinéma: «Excusez-moi Mademoiselle... [...] Je crois que je vous ai déjà vue quelque part... [...] Saperlipopette! Voilà le mot qu'il ne fallait pas prononcer... Il a le don de titiller mes vieux sphincters». La conversation se poursuit dans un troquet tandis que dans les cartes postales jointes par Blondin avec les feuillets, Le Boulevardier guette et suit La Jeunesse à travers la ville. Son itinéraire est soigneusement retranscrit à l'aide des cinq cartes des vues de la ville, qui illustrent la scène, indiquant l'endroit précis de tous les événements, ainsi que les horaires auxquels ils se sont déroulés, écrits au dos de chacune d'elles : «Quand la jeunesse [la jeune fille] sort de l'épicerie en 1, le Boulevardier en 2 s'installe à un mirador de café en 3, la jeunesse après une fausse démarche en 4 revient sur ses pas et passe après une fausse démarche en 4 revient sur ses pas et passe près du boulevardier 4 bis dont le télémètre indique alors = d = trois mètres 50. Le Boulevardier règle sa bière et s'élance». Le Boulevardier est sûrement inspiré de Blondin lui-même, comme laisse deviner ce passage écrit au dos de la troisième carte postale : "Le Boulevardier feint de prendre des notes pour son prochain roman. En fait il établit un relevé topographique". Ce fameux relevé topographique correspond à la série de cartes postales elle-même, où Blondin indique directement sur les photographies à l'aide de flèches à l'encre bleue la trajectoire des regards des personnages, et de leurs déplacements. Blondin a touché à tous les genres, et travailla à une pièce de théâtre,Un garçon d'honneur, écrite avec Paul Guimard et adaptée d'un sujet d'Oscar Wilde. Crédité lui-même sur des dizaines d'adaptations, de scénarios et de dialogues pour le cinéma, son chef-d'uvre Un singe en hiver sera cinq ans plus tard interprété et mis à l'écran par des géants du septième Art, le duo Gabin-Belmondo dirigé par Henri Verneuil.Cet autre face-à-face dans un troquet, adressé à Nimier, ressemble à un dialogue de film: les cartes postales agissent en effet comme un story-boardde la petite scène manuscrite de Blondin, permettant de visualiser les plans de son dialogue à la manière d'une séquence cinématographique. A propos de la profonde amitié que Blondin témoignait à Roger Nimier et du mythe des Hussards, l'auteur déclara à Emmanuel Legeard qui l'interrogeait :«Ce sont les "hussards" qui sont une invention. Une invention "sartrienne". En réalité, l'histoire, c'est mon ami Frémanger, qui s'était lancé dans l'édition, qui avait un seul auteur, c'était Jacques Laurent, et un seul employé, c'était moi. Laurent écrivait, et moi je ficelais les paquets de livres. Donc on se connaissait, on était amis, et d'autre part... d'autre part, Roger Nimier était mon meilleur ami. Nimier, je le voyais tous les jours. Je l'ai vu tous les jours pendant treize ans. Mais Laurent et Nimier ne se fréquentaient pas du tout. Ils avaient des conceptions très différentes. On n'a été réunis qu'une seule fois. On s'est retrouvés rue Marbeuf, au Quirinal, pour déjeuner. On a discuté de vins italiens et de la cuisson des nouilles. Pendant deux heures." Rare création théâtrale de Blondin, aux confins du vaudeville et du cinéma, composée pour Roger Nimier, son ami de toujours et compagnon de festins mémorables. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,500.00 (€2,500.00 )

‎BLONDIN Antoine‎

Reference : 72302

(1958)

‎Télégramme adressé à son meilleur ami Roger Nimier depuis Stockholm‎

‎Stockholm 23 Août 1958, 21x16cm, un feuillet.‎


‎Télégramme signé d'Antoine Blondin envoyé à Roger Nimier à son adresse parisienne du 24 avenue Jean Mermoz depuis Stockholm. "Attends mon retour pour décision Lalanne. A mardi. Bise nordique. Antoine." Un feuillet remplié. Instructif et laconique témoignage de la complicité et de la fraternelle amitié qui unissait ces deux noceurs, chefs de file, "malgré eux" des "Hussards". A propos de la profonde amitié que Blondin témoignait à Roger Nimier et du mythe des Hussards, l'auteurdéclara à Emmanuel Legeard qui l'interrogeait :«Ce sont les "hussards" qui sont une invention. Une invention "sartrienne". En réalité, l'histoire, c'est mon ami Frémanger, qui s'était lancé dans l'édition, qui avait un seul auteur, c'était Jacques Laurent, et un seul employé, c'était moi. Laurent écrivait, et moi je ficelais les paquets de livres. Donc on se connaissait, on était amis, et d'autre part... d'autre part, Roger Nimier était mon meilleur ami. Nimier, je le voyais tous les jours. Je l'ai vu tous les jours pendant treize ans. Mais Laurent et Nimier ne se fréquentaient pas du tout. Ils avaient des conceptions très différentes. On n'a été réunis qu'une seule fois. On s'est retrouvés rue Marbeuf, au Quirinal, pour déjeuner. On a discuté de vins italiens et de la cuisson des nouilles. Pendant deux heures." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR150.00 (€150.00 )

‎(BLONDIN Antoine) BAROKAS Bernard‎

Reference : 81386

(1978)

‎La chanson de Bertram‎

‎Grasset, Paris 1978, 14x22,5cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Une trace de pliure en angle inférieur droit du premier plat, plats légèrement salis sans gravité. Précieux et amical envoi autographe signé de l'auteur à Françoise et Antoine Blondin. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00 (€50.00 )

‎[Librairie Valois, Nouvelle Librairie Nationale] - ‎ ‎BLONDIN, Germaine‎

Reference : 61238

(1927)

‎Balle d'Avoine. Roman du premier âge [ Edition originale - Livre dédicacé par l'auteur ]‎

‎Préface par Henriette Charasson, avec un dessin de Jane Ramel-Cals, un des 200 exemplaires sur alfa Navarre numérotés "Presse", 1 vol. in-12 br., coll. Les Ecrivains du Nouveau Siècle, Librairie Valois, Nouvelle Librairie Nationale, Paris, 1927, 169 pp.‎


‎Bel envoi de Germaine Blondin "à Albert Thibaudet, guide subtil et profond dans la forêt des lettres, en témoignage d'admiration". Germaine Blondin est la mère d'Antoine Blondin. Etat très satisfaisant (frott. en couv. en coiffe sup. et premier plat, des rouss.)‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR95.00 (€95.00 )

‎BLONDIN Germaine‎

Reference : 49379

(1937)

‎Le jeu de l'oie‎

‎Editions Corymbe, Paris 1937, 14,5x19,5cm, broché.‎


‎Edition originale. Envoi autographe signé de Germaine Blondin au journaliste et historien du cinéma Pierre Leprohon. Dos légèrement insolé. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00 (€50.00 )

‎BLOSSEVILLE‎

Reference : 32177

(1854)

‎Jules de Blosseville‎

‎Imprimerie de A. Hérissey, Evreux 1854, 14,5x23cm, broché.‎


‎Edition originale publiée anonymement et imprimée à petit nombre. Envoi de Blosseville en tête du premier plat. Dos défraîchi, premier plat légèrement froissé, piqûres marginales sur les plats, rousseurs et taches intérieures. Rare mais en l'état. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR80.00 (€80.00 )

‎BLOT (Jean).‎

Reference : 107885

(1986)

ISBN : 9782715806153

‎Albert Cohen.‎

‎Paris Balland 1986 1 vol. broché in-8, broché, 280 pp. Edition originale sans grand papier avec un envoi autographe signé de l'auteur à "Natacha" Nathalie Sarraute. Bon état.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00 (€20.00 )

‎BLOT (Jean).‎

Reference : 107871

(1992)

ISBN : 9782715809413

‎Bloomsbury : histoire d'une sensibilité artistique et politique anglaise.‎

‎Paris Balland 1992 1 vol. broché in-8, broché, couv. illustrée, 303 pp., bibliographie. Edition originale sans grand papier avec un envoi autographe signé de l'auteur à Nathalie Sarraute : "Pour Natacha, dès le retour on se voit mais cependant que [Bloomsbury] sache te dire pour moi ma profonde admiration et toute mon affection. Je t'embrasse de tout coeur, Alex. Et l'hommage de Jean Blot". Très bon exemplaire.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR25.00 (€25.00 )

‎BLOT (Jean).‎

Reference : 107887

(1971)

‎La difficulté d'aimer.‎

‎Paris Gallimard 1971 1 vol. broché in-8, broché, couv. à rabats, 226 pp. Edition originale en service de presse avec un envoi autographe signé de l'auteur à Raymond et Nathalie Sarraute. Bon état.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00 (€20.00 )

‎BLOT (Jean).‎

Reference : 84986

(2014)

ISBN : 9782825144541

‎Le rendez-vous de la marquise.‎

‎Paris L'Age d'homme 2014 1 vol. broché in-8, broché, 299 pp. Envoi de l'auteur à G.-E. Clancier. Etat de neuf.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR18.00 (€18.00 )

‎BLOT (Jean).‎

Reference : 15389

(1976)

‎Les Cosmopolites.‎

‎Paris Gallimard 1976 1 vol. broché in-8, broché, 338 pp. Edition originale en service de presse avec un envoi de l'auteur. Dos un peu bruni et ridé. Sinon très bon état.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00 (€20.00 )

‎BLOT (Jean).‎

Reference : 107867

(1976)

‎Les Cosmopolites.‎

‎Paris Gallimard 1976 1 vol. broché in-8, broché, 338 pp. (couverture tachée). Edition originale en service de presse avec un envoi autographe signé de l'auteur à Nathalie Sarraute : "Pour Natacha et pour Raymond, en souvenir de tant de souvenirs, avec tant et tant de choses à leur dire que je n'ai plus qu'à les embrasser".‎


‎ 8 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR25.00 (€25.00 )
Previous 1 ... 123 124 125 126 ... 352 578 804 1030 ... 1031 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !