‎[Japon] . ANONYME.‎
‎Manifestation‎

‎ Tirage originale sur papier baryté, contrecollé sur carton. ca.1970. Dimensions: 38,5 x 28,7 cm.‎

Reference : 412


‎‎

€80.00 (€80.00 )
Bookseller's contact details

Librairie Michaël Seksik
M. Michaël Seksik
16, rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
France

michael.seksik@gmail.com

09 53 64 12 15

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Sale conditions

NOS CONDITIONS DE VENTE Conforme aux usages de la librairie ancienne et moderne, tous les ouvrages présentés sont complets et en bon état, sauf indication contraire. L'exécution des commandes téléphonées est garantie mais sans règle absolue, la disponibilité des livres n'étant pas toujours vérifiable lors de l'appel. Au-delà de huit jours les livres réservés seront remis en vente. Les frais de port sont à la charge du destinataire. Les livres sont payables à la commande. Aucun livre ne sera expédié sans être réglé en totalité. Suite aux modifications des tarifs de la Poste, tout colis supérieur à 3cm d'épaisseur sera désormais expédié en colissimo. Vos règlements par chèque en Euros hors France ou chèque en devise doivent être majorés de 15 Euros. Nous acceptons les règlements par chèque bancaire ou postal, mandat postal ou international, Paypal et virement bancaires. Conditions of sale: All of our books are complete and in good antiquarian condition unless stated otherwise. Orders by telephone are accepted with the understanding that availability of the requested book may not always be confirmed at the time of the call. Reserved books will be held for a period of eight days before being put back on sale. Delivery charges and postal fees are the responsibility of the buyer. Books must be paid for at the time of the order; no book will be sent without being paid first.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎COLLECTIF‎

Reference : RO10060215

(1911)

‎LE MONDE ILLUSTRE N°2820 - Mlle Arlette Dorgère du palais royal dans l'Amour en Manoeuvres, La manifestation des vignerons de l'aube, Prophéties par G. Lenotre, Un nouvel uniforme militaire, La manifestation de Troyes, La dernière cité sans nuit‎

‎Librairie Nouvelle. 15 avril 1911. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 8 à 16 pages, paginé de 225 à 240. Illustrées de nombreuses gravures en noir et blanc dans le texte et hors texte. Texte sur 3 colonnes.. . . . Classification Dewey : 70.4-Journalisme, chronique‎


‎Journal hebdomadaire. Sommaire : Mlle Arlette Dorgère du palais royal dans l'Amour en Manoeuvres, La manifestation des vignerons de l'aube, Prophéties par G. Lenotre, Un nouvel uniforme militaire, La manifestation de Troyes, La dernière cité sans nuit, L'exposition de Rome Classification Dewey : 70.4-Journalisme, chronique‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80 (€29.80 )

‎COLLECTIF‎

Reference : RO10080865

(1898)

‎L'ILLUSTRATION JOURNAL UNIVERSEL N° 2865 - Gravures: manifestation en l'honneur du général Saussier, réception des présidents des Sociétés patriotiques par Scott - manifestation en l'honneur du général Saussier, le défilé des Sociétés patriotiques...‎

‎Au bureau du journal. 22 janvier 1898. In-Folio. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 16 pages environ illustrées de nombreuses gravures en noir et blanc - Paginées de 74 à 96 - avec couverture et pages publicitaires.. . . . Classification Dewey : 70.4417-L'illustration / Figaro salon‎


‎"SOMMAIRE : Gravures: manifestation en l'honneur du général Saussier, réception des présidents des Sociétés patriotiques par Scott - manifestation en l'honneur du général Saussier, le défilé des Sociétés patriotiques sur la place Vendôme par Bellenger - Paris dans le brouillard: les manifestants ""mort aux Juifs !.."" par L.Sabattier / Articles: la bourriche d'huitres par Miranda - la retraire du Général Saussier - l'empereur d'Annam en Cochinchine - la diete de Galicie par J.Sas - de Courbevoie à Banghi avec la mission marchand - soutien de famille, par Alphonse Daudet, illustrations de Marchetti (fin-voir nos numéros depuis le 27 novembre) Classification Dewey : 70.4417-L'illustration / Figaro salon"‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR39.80 (€39.80 )

‎Millon Gabriel (1894-1985)‎

Reference : 9629

(1976)

‎La manifestation de l'Esprit pour l'utilité : Charismes, Diaconies et opérations selon 1 Corinthiens 1 :4-7‎

‎Publication de Culture Chrétienne de Mulhouse, 1976 Couverture souple. in 8 (20,5 x 14 cm), II + 175 pages. ‎


‎Ouvrage sur les grâces de service dans le contexte du renouveau charismatique par Gabriel Millon (1894-1985), docteur ès lettres et en théologie, un temps doyen de la Faculté de théologie réformée d’Aix-en-Provence (Jean Calvin aujourd’hui), et large contributeur dans le cadre des associations d'Eglises Baptistes. Cet ouvrage analyse et expose la doctrine du Christ et des apôtres sur la manifestation de l'Esprit pour l'utilité dont parle l'apôtre Paul dans 1 Corinthiens 12. Au sommaire : La manifestation de l'Esprit pour l'utilité, Les grâces de services selon les textes, Charismes diaconies et opérations, La doctrine de la manifestation de l'Esprit dans l'utilité, Les diaconies et les opérations avant la chrétienté, Les diaconies et les opérations dans la chrétienté, La chrétienté et le peuple de Dieu, L'Apostasie et l'exode hors de la Chrétienté, Les grâces de service dans les derniers jours - Second plat de la couverture avec frottements, sinon assez bon état.‎


(CAB)

Phone number : 06 98 82 90 42

EUR20.00 (€20.00 )

‎Collectif‎

Reference : R320156059

‎Comment de Gaulle a pris le pouvoir Robert Langlade - le 13 mai à Alger - une dramatique méprise - De Gaulle entre en scène - le tournant - la lutte contre de Gaulle - la manifestation du 28 et la grève générale des enseignants etc.‎

‎non précisé. non daté. In-4. Broché. Etat d'usage, Livré sans Couverture, Agrafes rouillées, Intérieur acceptable. 82 pages photocopiées - livré sans couverture. . . . Classification Dewey : 320-Science politique‎


‎Comment de Gaulle a pris le pouvoir Robert Langlade - le 13 mai à Alger - une dramatique méprise - De Gaulle entre en scène - le tournant - la lutte contre de Gaulle - la manifestation du 28 et la grève générale des enseignants - le processus régulier - les masses exposées aux coups - du coup de force d'Alger à la veille de la manifestation du 28 mai - déclaration du PCI (trotskyste) sur le coup de force d'Alger et ses conséquences - l'équivoque de la Gaulle est désormais levée - voix ouvrière les jeux ne sont pas faits - tribune du socialisme la paix en Algérie est possible - la lettre adressée par Guy Mollet au Général de Gaulle le 25 mai etc. Classification Dewey : 320-Science politique‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR19.80 (€19.80 )

‎AUBERT OCTAVE‎

Reference : R300064081

(1943)

‎DE L'HISTOIRE... ET DES HISTOIRES - SOUVENIRS D'UN JOURNALISTE - I.— Les souvenirs du journaliste. — Les écrits volent commedes papillons. — Le grave et le plaisant. — Première manifestation politique d’un petit bonhomme. — La Garde Nationale. — De l‎

‎DELMAS. 1943. In-12. Broché. Etat d'usage, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Quelques rousseurs. 229 pages.. . . . Classification Dewey : 908.447-Régionalisme : Aquitaine‎


‎TABLE DES MATIERES : I.— Les souvenirs du journaliste. — Les écrits volent commedes papillons. — Le grave et le plaisant. — Première manifestation politique d’un petit bonhomme. — La Garde Nationale. — De l’Ecole du Moulin au « Moulin Parlementaire ». — Mes premiers honneurs. — On voit grand quand on est petit ..II.— Les Lycéens après la défaite. — Le grave enseignement desMaîtres. — Le Lycée « Louis Barthou ». — Les tableaux du parloir. — Journaux manuscrits. — Neuf années d’internat. — Le beau panorama des Pyrénées et les marchands de soleil. — Le plus beau pays du monde, pour chacun de nous, c’est notre pays. — Notre camarade Louis Barthou..M. — Mon humble carrière administrative. — Des hommes de lettres bureaucrates. — Les jeunes conférenciers. — A 1’ « Union de la Jeunesse ». — La légende napoléonienne et le coup d'Etat. — Le brav’ général. — Les batailles de crabes. — Le « jeune » Millerand. —1 Un beau dépouillement. — Le scrutin de liste de 1885. — Une digression : Clemenceau, Ferry et le Tonkin ..IV. — Mon ami Dollfus et mes débuts journalistiques. — Une œuvre inachevée de bénédictins. — Un admirateur du budget anglais. — « Vive la Pologne, Monsieur ! » — Arrivé par le chapeau, achevé par le chapelier. — Ah ! quel malheur d’avoir un gendre ! — Un voyant qui fut sénateur. — Il fait beau, la route est large ! — Les bataillons scolaires et un futur ministre de la guerre V.— La Ligue des Patriotes devient une ligue politique. — Lagrande bagarre boulangiste. — Le pauvre Jacques. — Du café-concert aux réunions électorales. — Earben-zingue et Barbapoux. — La fuite et les lâcheurs. — Les déçus VI.— Un homme à systèmes. — Un planton, garde national. — Mapremière campagne. — Un brave journal de province. — Mon futur patron. — Mes débuts glorieux. — La candidature Léon Say. — Un royaliste qui s'est converti. — Je fais de la propagande chez ma nourrice. — La première élection de Louis Barthou. — Un montagnard grave le fait rire .VU. — « Voici ma main ! » — Une préface de Coppée et un refus d’Eugène Manuel. — Avec Francis Jammes. — Des livres de prix. — Mon passage à l’Estafette. — Placide Fulminât et Martial Douceret. — Les désillusions d’un marchand de parapluies radical. — Mon aventure au Journal des Débats. — On me confie la rédaction en chef de l’Indépendant. — Emile Garet et le devoir social. — L’apaisement et le ralliement. — Le principe d’autorité ____VIII.— La vie d’un petit journal départemental. — L’influencede la petite presse. — L’ardeur syndicaliste des écrivains cégétistes. — L’utopie et la réalité. — La conscience professionnelle des vrais journalistes. — La Chapelle des Cordeliers et ses desservants. — Les recommandations et les sollicitations. — L’uniforme des députés commissionnaires. — Quelques mots sur la grande Affaire. — L’ex-père Loyson et son rejeton IX.— Léon Say et la bourgeoisie. — M. Canard et l’éloquencesouriante. — « Les Soirées Populaires ». — Sans la France que deviendrait l’harmonie du monde ? — Une préface de Raymond Poincaré. — Les généraux Mercier et Picquart. — Des échanges de balles. — L’ « Histoire du Béarn », de Marca. — Pacifisme et spiritisme X.— Le tunnel international. — Le décintrement d’un pont. — Lacroisade de Charles Benoist. — Les parlementaires et les premiers vols des aviateurs. — Les rois au pays d’Henri IV et de Bernadotte. — Les débuts de Léon Bérard. — L’opinion de Laberdesque. — Deux ans après sa première élection, il entre dans le ministère Poincaré, sur l’insistance de Louis Barthou ..XI.— Les noirs à la Chambre. — Le vice-président Candace. —Une inauguration artistique avec le jeune Albert Sar-raut. — Le Congrès radical-socialiste de Pau. — La guerre aux trois ans. — Le Comité Mascuraud était pour la conciliation ..XII.— Les ministères éphémères : M. Doumergue et M. Ribot. —Les angoissantes élections de 1914. — La Fédération des Gauches, état-major sans troupes. — La coalition des adversaires des trois ans. — La guerre et l’union sacrée. — Ce que disait Jaurès à la veille de sa mort tragique. — Quelques erreurs de M. Viviani. — Défilé de cabinets avant celui de la Victoire ..XIII.— Les Comités secrets et les parlementaires mobilisés. —L’incurie de l'intendance. — Mes articles sur la « situation ». — La foi en la victoire. — Intrigues parlementaires. — Les crédits pour la guerre. — La question du charbon. — Les gothas et la Bertha ..XIV.— Clemenceau fait la guerre. — Inquiétude du public. —Les menées défaitistes. — Ignace et Mandel. — La canaille du « Bonnet Rouge ». — La Haute-Cour juge Malvy, puis Caillaux. — Les verdicts. — L’amnistie. — L’appel aux électeurs .XV.— L’Armistice. — Après plus de quatre ans de valeureuxcombats, l’adversaire se reconnaît vaincu. — Il aurait pu être vainqueur. — Clemenceau, ayant gagné la guerre, veut être l’homme de la paix. — L’émouvante séance du 11 Novembre. — La conférence de la paix et l’influence anglo-saxonne. — L’idéologie de Wilson. — Le couloir de Dantzig. — L’opinion de Nitti et celle de Barthou..XVI.— Au lendemain de l’armistice. — L’entrée des troupes enAlsace-Lorraine. — Poincaré et Clemenceau. — L’enthousiasme général et l’émotion de M. Cachin. — La bagarre électorale reprend avec un système truqué. — Les tribulations de la Proportionnelle XVII.— La R. P. juste et loyale. — En Bretagne, en Béarn. — Lefameux « Bloc National » a-t-il triomphé ? — La préparation du Cartel. — La combinaison Rothschild-Clemenceau et la Présidence de la République. — La courte présidence de M. Deschanel. — La Conférence de Spa. — Un beau 14 Juillet. — Le toast de Foch ..XVni. — L’élection de M. Millerand. — La révision constitutionnelle. — Le Cartel et le coup d’Etat contre le Président. — Vers le scrutin d’arrondissement. — Les radicaux dupés et contents — Le défilé des Présidents de la République. — Le ministère Herriot ..XIX.— La manifestation rouge du Cartel. — Jaurès au Panthéon.—Les cabinets radicaux. — Le slogan : la France est radicale. — Herriot et ses démissions. — Le rôle du nau-frageur. — Un homme susceptible. — La présidence de la Chambre. — Les couloirs et les journalistes parlementaires d’aujourd’hui et d’autrefois. — Batailles de personnes et de clans .XX.— lies partis, les groupes. — Les intérêts électoraux. — Lesdébitants de tabac protégés contre les fumeurs. — La pipe des philosophes. — Erreurs fiscales. — Abus des interpellations. — Le redressement et les idées de rénovation. — Il y a longtemps que des sages réclamaient un nouvel ordre de choses. — Lois sociales et socialismeXXI.—Le désordre parlementaire et l’indifférence des électeurs. —Les courtiers marrons de la politique. — Des bons mots avant les grands maux. — Le commis-voyageur du Scrutin d’arrondissement. — Le triomphe de la bureaucratie. — L’instabilité ministérielle. — Le cas de M. Briand. — Vaines tentatives pour réformer le parler mentarisme. — L’opinion du maréchal Lyautey XXII.— Le règlement de la Chambre. — Quelques enfants ter-ribles. — Amusettes parlementaires. — Le spectacle et la machinerie du Palais-Bourbon. — Pataquès et charabia. — Changement de mots et non d’idées. — Les orateurs lents et les volubiles ..XXIII.— Le scandale Stavisky. — Chautemps et sa famille. —Les brutales maladresses de Daladier. — Les manifestations de la place de la Concorde et des Champs-Elysées. — La révision du gouvernement. — Le désordre s’accroît et Daladier doit se soumettre ou se démettre. —Le gouvernement de M. Doumergue. — Les belles intentions demandaient une belle vigueur. — L’assassinat de Louis Barthou. — Le discours d’Arras, — Les successeurs de M. Doumergue .XXIV.— Léon Bérard et Louis Barthou. — L’Académie françaiseet les Béarnais. — Les académiciens au Parlement. — Les radicaux installés dans la Constitution monarchiste.—Les lauréats du Concours général. — L’union nécessaire des élites. — L’Ecole d’Hossegor XXV.— La majorité du Front Populaire. — Les sabotages de ladéfense nationale. — Les nations n’avaient plus confiance en nous. — Notre diplomatie au cœur Léger. — L’alerte de 1938. — Daladier messager de paix. — Daladier se bat pour la Pologne à laquelle Gamelin n’apporte aucune aide. — Paul Reynaud attendait un miracle. — L’opinion ignorante de tout. — La censure sévit. — Les attentats terroristes XXVI.— De Bordeaux à Vichy. — Pierre Laval et les prépara-tifs de l’Assemblée nationale. — Le Maréchal Pétain. — La future Constitution sera ratifiée par les nouvelles Assemblées et par la nation. — C’est vers l’avenir qu’il faut aller. — La Constitution de 1873 n’avait pas été appliquée. — Il fallait remédier à la faiblesse de l’Exé-cutif. — La notion de l’intérêt général XXVII.— La nation, elle aussi, est responsable du malheur com-mun. — La grande pénitence. — N’attendons pas le salut des symboles et des formules. — Il faut que le pays puisse comprendre. — Un socialisme non défini. — Le marxisme et le socialisme français. — L’organisation corporative de l’Etat. — La France doit être administrée, ravitaillée et entendue. — Nous sommes tous maîtres du destin de notre pays Classification Dewey : 908.447-Régionalisme : Aquitaine‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80 (€29.80 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !