‎Ignace d'Antioche, Polycarpe de Smyrne ‎
‎Lettres.‎

‎Paris, Cerf, 1951‎

Reference : 91220-C1558


‎Quelques annotations.‎

€30.00 (€30.00 )
Bookseller's contact details

Librairie A la Bonne Source
M. Jean-Dominique Baer
34, rue Chaudronnerie
21000 Dijon
France

jdbaer21@gmail.com

06 34 04 72 52

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Envoi ou remise dès encaissement du règlement par chèque, carte bancaire, virement ou espèces (ces dernières dans les limites légales en vigueur).

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎ MAINTENON (Françoise d'Aubigné, Marquise de)‎

Reference : 219890

‎Mémoires pour servir à l'histoire de Madame de Maintenon, et à celle du siècle passé, par Mr de La Beaumelle. [Suivi de] Lettres de Madame de Maintenon.‎

‎A Maestricht, Chez Jean-Edme Dufour et Phil. Roux, 1778; 16 vol in-12, broché, couv. muette. ‎


‎Bourgeois et André, XII, 1188 : "Peu fréquent complet des 16 volumes. I-VI. Mémoires pour servir à l'histoire de Mme de Maintenon et à celle du siècle passé, par M. de La Beaumelle. Nouvelle édition augmentée des remarques critiques de Voltaire, tirées de son "Essai sur l'histoire générale" ; VII. Lettres, T. I., contenant des lettres à différentes personnes, celles à M. d'Aubigné et celles à M. et à Mme de Villette ; VIII. Lettres, T. II., contenant des lettres à M. l'abbé Gobelin, celles de la comtesse de St-Géran, des lettres à différentes personnes et celles à Mme de Brinon ; IX. Lettres, T. III., contenant les lettres à Mme de La Viefville, celles aux dames de St-Louis et des lettres de direction à Mme de Maintenon ; X. Lettres, T. IV., contenant les lettres de Mme de Maintenon au cardinal de Noailles, avec quelques réponses ; XI. Lettres, T. V., contenant les lettres à M. le duc de Noailles ; XII. Lettres, T. VI., contenant les lettres réciproques de Mme de Maintenon et de Mme de Caylus, sa nièce ; XIII. Lettres, T. VII., contenant les lettres de Mme la duchesse de Ventadour, de Mme la marquise de Dangeau, de Mme la princesse Des Ursins, des princes, et de Mr. le duc et Mme la duchesse du Maine ; XIV. Lettres, T. VIII., contenant les lettres de divers seigneurs, celles des ministres et des magistrats, celles de M. le maréchal de Villeroy, celles de M. de Valincour, celles de diverses dames et celles du clergé ; XV. Lettres, T. IX., contenant des lettres de piété et de direction à elle adressées par M. Godet-Desmarais, évêque de Chartres ; XVI. Les Souvenirs de Mme de Caylus, pour servir de supplément aux mémoires et lettres de Mme de Maintenon, avec des notes de M. de Voltaire. Les six premiers tomes forment un ensemble bien complet, fort polémique et qui valut à leur auteur un an de réclusion à la Bastille. On a longtemps critiqué l'authenticité des lettres recueillies par La Beaumelle, mais il s'est avéré qu'elles lui avaient été transmises par les Dames de Saint-Cyr, qui, soucieuses de préserver la mémoire de Madame de Maintenon, ont altéré une partie des écrits originaux."Bon exemplaire tel que paru.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR600.00 (€600.00 )

‎ACADEMIE DES SCIENCES ET LETTRES DE MONTPELLIER. - Gaston MERCIER - Jules VALERY.‎

Reference : 7611

‎ACADEMIE DES SCIENCES ET LETTRES DE MONTPELLIER. MEMOIRES DE LA SECTION DES LETTRES (2e Série - Tome V - No.3 et dernier - 1912). - Le Développement Industriel et Commercial de Mazamet. - / Des Lettres Missives. ‎

‎Imprimerie Générale du Midi, Montpellier 1912. - Broché in-8 (16,5x25,5cm). Couverture imprimée du titre en noir. 438 pages (pagination de 71 à 508), dont 415 pages pour "Des lettres missives" par Jules Valéry. (Quatrième de couverture partiellement insolée, manque à l'angle inférieur d'un feuillet sans atteinte au texte. Cachet sur le 1er plat). Exemplaire non coupé, bon état. ‎


‎ Le Développement Industriel et Commercial de Mazamet, par Gaston Mercier (22 pages). - / Des Lettres Missives : (Introduction - Notions préliminaires ; Les lettres missives dans le passé ; La Poste aux lettres. - De la propriété des lettres missives et des restrictions qu'elle comporte : de la propriété des lettres missives ; Transmission de la propriété des lettres missives ; De l'inviolabilité et du secret des lettres missives. - Des divers usages auxquels les lettres missives se prêtent : Force probante des lettres missives ; De l'usage des lettres missives en justice ; De la publication des lettres missives), par Jules Valéry (415 pages).‎

Bouquinerie Bastien Chenal - Thierville-sur-Meuse

Phone number : 09 53 41 72 06

EUR45.00 (€45.00 )

‎Marie de Rabutin Chantal, marquise de Sévigné. Chevalier Perrin (éditeur).‎

Reference : AMO-3891

(1734)

‎Recueil des lettres de Madame la Marquise de Sévigné, à Madame la Comtesse de Grignan, sa fille.‎

‎Recueil des lettres de Madame la Marquise de Sévigné, à Madame la Comtesse de Grignan, sa fille. Tomes I à IV. A Paris, chez Nicolas Simart, 1734 4 volumes in-12 Suivi de : Recueil des lettres de Madame de Sévigné, à Madame la Comtesse de Grignan, sa fille. Tome V et VI. A Paris, chez Rollin fils, 1738 (de l'imprimerie de Cl. Fr. Simon fils, 1738) 2 volumes in-12 Soit un total de 6 volumes in-12 (17 x 10 cm) de XXXI-(1)-452 ; (2)-483-(1) ; (2)-479-(3) ; (2)-441-(39) ; XIV-482-(5) et (2)-504-(42) pages. Portrait frontispice de la marquise de Sévigné au tome I et Portrait frontispice de madame de Grignan au tome V. Collationné complet. Reliure strictement de l'époque plein veau brun, dos à nerds ornés aux petits fers dorés, tranches rouges mouchetées. Les 4 premiers volumes sont en reliure homogène. Les 2 derniers volumes sont en reliure homogène. Légère différence de fers entre les 4 premiers volumes et les 2 derniers, néanmoins reliures homogènes exécutées à la date d'édition, soit 1734 pour les 4 premiers volumes et 1738 pour les 2 derniers. Usures à l'extrémité des coiffes avec manques (voir photo). Quelques usures aux coins sans gravité, petits défauts d'usage, reliures solides et décoratives. Intérieur frais. Papier avec quelques rousseurs ou parfois un peu plus teinté. Petites taches d'encre dans la marge extérieure du tome IV, sans atteinte au texte. Edition en grande partie originale. Les 4 premiers volumes de 1734 sont en première édition. Les 2 derniers volumes sont en réimpression du premier tirage de 1737. On sait que la première édition des Lettres de la Marquise de Sévigné date de 1725 et a été donnée subrepticement en une mince plaquette de 75 pages regroupant seulement quelques lettres pour la plupart incorrectement retranscrites et fragmentaires (31 fragments). Cette première édition rarissime et quasi mythique n’était connue qu’à 2 ou 3 exemplaires à la fin du XIXè siècle, il ne semble pas qu’on en est répertorié d’autres depuis. Les bibliographes considèrent donc comme véritable seconde édition originale l’édition dite de Rouen publiée en 1726 par les soins du fils de Roger de Bussy-Rabutin (cousin indiscret de la Marquise). On a beaucoup tergiversé pour savoir s’il s’agissait du fils aîné (Amé-Nicolas de comte Bussy-Rabutin) ou bien du cadet, futur évêque de Luçon, abbé de Bussy. Cette édition furtive, désavouée par la petite-fille de Mme de Sévigné, Mme de Simiane, fille de Mme de Grignan, est très rare et les exemplaires en reliure de l’époque en bonne condition se rencontrent difficilement. Les éditions suivantes de 1726, 1728 et 1733 sont également peu communes et reprennent avec des variantes la première édition dite de Rouen en gros caractères citée plus haut. Seule l'édition de La Haye, très rare, apporte de nouvelles lettres (qui se retrouvent dans l'édition de 1728 et 1733 comme nous venons de le voir ci-dessus). Il faudra attendre 1734-1737 avec l'édition pourtant mutilée donnée par les soins du Chevalier Perrin pour avoir à disposition plusieurs centaines de nouvelles lettres (614 lettres contre 134 en 1726). L'édition de 1818, puis l'édition de 1862, données par Monmerqué, puis Charles Capmas (supplément "Lettres inédites" de 1876), donneront un panorama complet du génie épistolaire de la marquise de Sévigné. Notre exemplaire se compose donc des 4 volumes de 1734 en première édition et des 2 derniers volumes en réimpression de 1738 (3 impressions des 6 volumes portant la date de 1738 ont vu le jour). Les 4 premiers volumes à la date de 1734 se rencontrent très rarement. L'ensemble est homogène, relié à l'époque et bien complet des portraits gravés de la marquise et de sa fille. Il s'agit de la première édition autorisée par la petite-fille de la marquise de Sévigné, la comtesse de Simiane. Pour plaire à la famille et respecter la mémoire de la marquise de Sévigné, le Chevalier Perrin pioche parmi les centaines de lettres qui sont mises à sa disposition ; il élague, remanie, supprime. L'ensemble qui en résulte n'apparaît pas de suite tant malmené, mais lorsque les véritables autographes (ou des copies) sont redécouverts ultérieurement, puis édités de manière scrupuleuse par les éditeurs suivants (Monmerqué notamment), puis grâce à la découverte de lettres inédites (manuscrit Capmas) à la fin du XIXe siècle, l'ampleur des malfaçons du Chevalier Perrin sont mises au jour. Néanmoins, pour être honnête, sans le Chevalier Perrin, sans doute la plupart des lettres de la marquise auraient-elles été détruites par ses descendants souhaitant garder le secret sur bon nombre de petites révélations ou avis de la désormais célèbre marquise. Perrin publiera un volume unique en 1751 intitulé Recueil de lettres choisies, pour servir de suite aux lettres de madame de Sévigné à madame de Grignan, sa fille, Paris, Rollin, 1751, in-12. Il contient 123 lettres, dont 25 de madame de Sévigné, 3 de madame de Grignan, 29 de Philippe-Emmanuel de Coulanges, 50 de madame de Coulanges, 14 de madame de La Fayette, une du cardinal de Retz et une de La Rochefoucauld. La seconde édition "Perrin" paraîtra en 1754 en 8 volumes in-12, reprenant l'édition de 1734-1737 et de 1751. Le texte de la première édition Perrin, moins remanié que celui de la seconde, est retenu plus volontiers par les éditeurs modernes. Nous connaissons aujourd'hui 764 lettres de madame de Sévigné à madame de Grignan. Pour la moitié d'entre elles, en l'absence d'autographes ou de meilleures copies, le texte connu reste celui des éditions Perrin. Référence : Lettres de Madame de Sévigné, Édition des Grands Écrivains de la France, Tome XI, p. 442-443 (notice n°8). Très bon exemplaire de ce monument de la littérature française. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR2,950.00 (€2,950.00 )

Reference : AMA-1

‎BIENVENUE (LA) FRANÇAISE. Ensemble de lettres adressées à sa secrétaire générale Claire Boas de Jouvenel. 1922-1929. Montées sur onglet.‎

‎ volume in 4°, demi-basane aubergine usée. ‎


‎ Cette association fut déclarée d'utilité publique par décret du 18 mars 1922. Elle avait pour but de favoriser les échanges entre les nations, en permettant aux élites intellectuelles et scientifiques, et les étudiants des pays alliés de rencontrer leurs homologues français. Personnalité hors série, Claire Boas qui fut la première épouse d'Henry de Jouvenel, resta très proche des milieu politiques, notamment de Philippe Berthelot qui fit toute sa carrière au Quai d'Orsay. « Durant la Conférence de la paix en 1919 [année où elle fonde la Bienvenue française], son salon, fréquenté par Bergson, Anatole France et Bénès avait été le point de ralliement d'une élite internationale. La légende dit même que la Tchécoslovaquie avait été créée chez elle. » (Cité par Bonal, Colette, p. 164). L'activité de Claire Boas lui valut de recevoir la croix de la Légion d'honneur en 1923. Les lettres de remerciements permettent connaître les personnalités qui animaient l'association, les personnalités reçues, les activités de l'association, les lieux de réception, etc…- Belgique. 16 lettres, dont 6 (13 pp. in 4°) d'un étudiant venu passer un an en France grâce à la Bienvenue française.- Canada. 11 lettres, dont 2 de W. Ruppert Davies directeur de journal et homme politique.- Estonie. 1 lettre.- Etats-Unis d'Amérique. 27 lettres. Dont liste des membres de la « Mission des Etudiants Américains pour la France Dévastée » venus en France en juillet 1921 (nombreux de Yale, Princeton, Harvard et MIT) — Good Will Delegation.- Grande-Bretagne. 16 lettres. - Grèce. 2 lettres- Pays-Bas. 2 lettres- Italie. 6 lettres - 3 copies- Maroc. 4 lettres dont 2 listes d'étudiants.- Norvège. 2 lettres - 1 copie.- Pologne. 6 lettres- Roumanie. 3 lettres.- Suisse. 7 lettres.- Tchécoslovaquie. 2 lettres- Yougoslavie. 2 lettres- Hongrie. 3 lettres- Divers. 4 lettres‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 (0)6 08 03 44 17

EUR200.00 (€200.00 )

‎[LETTRES PATENTES - ARRETS].‎

Reference : 13345

‎23 Arrêts, Lettres Patentes, Déclaration du Roi.‎

‎Rouen, Le Boullenger ou Oursel, 1777 à 1793. 23 imprimés in-4 de 4 à 28 pages cousues. ‎


‎- Arrêt du Conseil du 21 juin 1777 cassant l'arrêt du Parlement de Rouen sur la perception des vingtièmes. - Déclaration du 14 décembre 1777 sur les Eaux et Forêts. - Lettres Patentes du 29 mai 1779 qui maintiennet Monsieur, Frère du Roi, dans la propriété et jouissance de la voierie ordinaire. - Déclaration du 30 septembre 1780 concernant les Gens de main-morte. - Letrres patentes du 18 juin 1790 sur les dégâts des terrains et marais déssechés de Paimboeuf (Basse-Loire). - Lettres patentes du 23 juin 1790 sur les noms des Villes, Bourgs et Villages qui peuvent quitter le nom du seigneur pour reprendre leur nom ancien. - Lettres patentes du 27 juin 1790 sur les crimes commis par les Députés à l'Assemblée Nationale. - Lettres patentes du 27 juin 1790 sur les délibérations des Corps administratifs. - Lettres patentes du 30 juin 1790 sur les prés soumis à vaine pâture. - Lettres patentes du 30 juin 1790 sur l'élection des Juges-Consuls. - Lettres patentes du22 juillet 1790 sur le recouvrement de l'Impot Patriotique. - Lettres patentes du 23 juillet 1790 sur les droits perçus sur les vente de poisson. - Lettres patentes du 25 juillet 1790 sur la vente des domaines nationaux. - Lettres patentes du 2 juillet 1790 sur l'activation des Corps administratifs. - Lettres patentes du 2 juillet 1790 sur les Foires franches. - Lettres patentes du 15 août 1790 sur les octrois de Noyon, Ham et Chauni. - Lettres patentes du18 août 1790 sur les droits à payer par les Bouchers, Cabaretiers, Aubergistes. - Lettres patentes du 18 août 1790 sur l'abolition du droit d'Aubaine et de Détraction. - Lettres patentes du 23 août 1790 sur la vente des Bois Nationaux. - Loi du 22 janvier 1792 sur la composition du second Bataillon des Gardes nationales volontaires de Seine inférieure. - Décret du 18 juin 1793 qui défend aux autorités de l'Eure d'exécuter aucuns Arrêtés. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 02 35 70 79 96

EUR150.00 (€150.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !