‎BERTRAND Louis. ‎
‎HITLER. ‎

‎Fayard. 1936. In-8° broché. 120 pages. E.O. sur papier ordinaire. ‎

Reference : 3609


‎Bon état.‎

€20.00 (€20.00 )
Bookseller's contact details

Librairie du Scalaire
M. Marc Malfant
10, rue des Farges
69005 Lyon
France

librairieduscalaire@orange.fr

06.10.17.78.84

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Expédition après réception du réglement par chèque bancaire (ou virement pour l'étranger). <br />

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎PAPELEUX (Léon).‎

Reference : 28474

(1977)

‎L'amiral Canaris entre Franco et Hitler. Le rôle de Canaris dans les relations germano-espagnoles (1915-1944).‎

‎ Casterman, 1977, gr. in-8°, 222 pp, 2 cartes et 2 croquis, 3 annexes, biblio (5 pp), index, broché, couv. illustrée à rabats, bon état, prière d'insérer joint‎


‎"L'auteur, Léon Papeleux, est connu parmi les historiens. Son livre examine un des aspects de l'activité de l'amiral Canaris : son rôle d'intermédiaire entre deux dictateurs. Franco et Hitler. Canaris est un personnage mystérieux, énigmatique, insaisissable et l'étude présente le prouve une fois de plus. Interné au Chili après la bataille des îles Falkland (1914), il s'évade et rejoint l'Allemagne. En novembre 1915, il est envoyé en Espagne pour veiller au ravitaillement clandestin des sous-marins allemands. Il y reste jusqu'en octobre 1916. Son rapport sur la situation en Espagne est fort apprécié. Ce document inédit est publié in extenso par l'auteur. Dans l'entre-deux-guerre. Canaris joue un grand rôle dans le réarmement clandestin de la Kriegsmarine en Espagne. Sont notamment mis au point un nouveau type de sous-marin et un nouveau type de torpille. Lorsque le 23 juillet 1936, Hitler décide d'intervenir en Espagne en faveur de Franco, Canaris est chef de l'Abwehr (service d'espionnage allemand) et, grâce à sa connaissance de l'Espagne et de la langue espagnole, il devient l'indispensable intermédiaire entre les insurgés et les autorités allemandes. Canaris, encouragé par son anticommunisme, aide Franco autant qu'il le peut et acquiert l'amitié du Caudillo. En octobre 1938, Canaris est envoyé en mission en Espagne et appuie auprès d'Hitler la demande de Franco de fourniture d'armes et de munitions. Le 1er avril 1939 la guerre civile se termine par la victoire de Franco, mais l'Espagne est épuisée. Hitler voudrait que Franco prenne le parti des Puissances de l'Axe mais Franco se dérobe, arguant le marasme économique de l'Espagne. Après la victoire allemande à l'ouest, il croit pourtant le moment venu, et, en juin 1940, propose d'entrer dans la guerre aux côtés du IIIe Reich, mais ses prétentions sont exhorbitantes : en plus d'une aide économique et militaire très importante. Franco réclame Tanger, le Maroc, l'Oranie. Hitler qui veut ménager le régime de Vichy, ne promet rien, aussi Franco ne bouge pas. Il va inaugurer son habile politique de neutralité, ne s'engageant jamais à fond, cédant à Hitler sur des questions secondaires pour préserver l'essentiel. Hitler envisage la prise de Gibraltar et en juillet 1940, Canaris est envoyé en Espagne pour sonder Franco et préparer un plan d'attaque de la forteresse. Canaris se met au travail avec ardeur. Le 12 novembre, l'opération contre Gibraltar revient à l'ordre du jour et reçoit le mot-code « Félix ». Fin décembre, Canaris est à nouveau en Espagne pour obtenir de Franco le choix d'une date fixe pour la pénétration des troupes allemandes en Espagne, mais Franco se dérobe à nouveau. L'opération Félix n'aura pas lieu. Il semble bien qu'à cette occasion Canaris a déconseillé à Franco d'entrer dans la guerre. Fin décembre 1942, Hitler envoie de nouveau Canaris en Espagne pour demander à Franco si son pays se défendra en cas de débarquement des Alliés. La réponse est que l'Espagne se battra contre toute puissance qui violerait ses frontières. Ici aussi Canaris conseille à Franco de rester en dehors de la guerre et déclare à Hitler que l'Espagne ne serait d'aucun secours pour le IIIe Reich. Cependant les relations se détériorent entre l'Espagne et l'Allemagne et, fin 1943, Franco rappelle la légion Condor qui combattait au front de l'est et demande le retrait des agents allemands installés en Espagne. Au début de 1944, Canaris se voit même interdire le franchissement de la frontière espagnole. Le rôle de Canaris en Espagne est terminé. L'auteur parle également de l'opération Mincemeat (« L'homme qui n'existait pas »). Il s'agit d'un soi-disant capitaine Martin dont le cadavre échoua sur une plage espagnole et qui portait des documents indiquant que les prochains débarquements auraient lieu en Sardaigne et dans le Péloponnèse, l'attaque contre la Sicile n'étant qu'une diversion. Franco communique ces renseignements à Hitler parce qu'ils prouvent que l'Espagne n'est pas menacée. Il craint en effet une attaque préventive de la part des Allemands. Hitler a cru à l'authenticité des documents parce qu'ils renforçaient ses propres intuitions. Canaris lui y a-t-il cru ? Papeleux donne les témoignages contradictoires sur cette question sans prendre fermement position. En tous cas, il n'a pas contredit Hitler. L'importance de cet incident est d'ailleurs mince car les Alliés étaient si forts qu'ils devaient de toutes façons réussir leur débarquement en Sicile. En annexe l'auteur donne de larges extraits des plans inédits établis par Canaris pour l'attaque de la forteresse de Gibraltar. Cette attaque aurait probablement réussi car, comme à Singapour, la plupart des canons anglais étaient orientés vers le front de mer. On peut conclure avec l'auteur que le rôle de Canaris en Espagne fut très important, bien qu'il subsiste des zones d'ombre, et non dépourvu de contradiction. En effet, tandis qu'il fait de l'Espagne un bastion de l'Abwehr et travaille minutieusement à mettre au point le plan d'attaque de Gibraltar, au plus haut niveau Canaris rend impossible la réalisation de ce plan en encourageant Franco à résister aux pressions d'Hitler. Ce sabotage du sabotage pratiqué par Canaris et son adjoint Oster devait mal finir. En effet Canaris fut arrêté au début de 1944 et fut exécuté fin avril 1945." (Georges Hautecler, Revue belge de philologie et d'histoire, 1979) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR30.00 (€30.00 )

‎Collectif‎

Reference : RO30335806

‎Enveloppe de coupures de presse sur Hitler-Sommaire: Le caporal Hitler à l'abri du front-Un amou de Führer- Mon Führer et moi par Eva Braun-Hitler-1945, l'autre mémoire-Le figaro:le 22 juin 1941, Hitler à l'assaut de la Russie- etc.‎

‎. Non daté. In-12. En feuillets. Etat passable, Couv. légèrement passée, Dos satisfaisant, Intérieur acceptable. Environ 40 coupures de presse. Papier légèrement jauni. Quelques rousseurs. Nombreuses photos en noir et blanc.. . . . Classification Dewey : 943.086-IIIe Riech. Hitler, 1933-1845‎


‎Sommaire: Le caporal Hitler à l'abri du front-Un amou de Führer- Mon Führer et moi par Eva Braun-Hitler-1945, l'autre mémoire-Le figaro:le 22 juin 1941, Hitler à l'assaut de la Russie- etc. Classification Dewey : 943.086-IIIe Riech. Hitler, 1933-1845‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80 (€29.80 )

‎PAYNE (Robert).‎

Reference : 724

(1974)

‎Vie et mort d'Adolf Hitler.‎

‎ Buchet/Chastel, 1974, fort gr. in-8°, 571 pp, biblio, broché, couv. illustrée à rabats, bon état‎


‎"Le lecteur ne trouvera dans cet ouvrage ni une analyse des structures politiques, économiques et sociales du IIIe Reich, ni un récit de la seconde guerre mondiale. L'auteur s'est proposé plutôt d'écrire une biographie du dictateur allemand, avec lequel il avait eu une brève entrevue en 1937, en s'efforçant de détruire les légendes qui entourent habituellement ce sujet. Son étude ne repose pas sur des documents d'archives à l'exception de microfilms conservés à Stanford en Californie. Robert Payne a utilisé principalement les écrits et les discours de Hitler, les mémoires et les témoignages de certains contemporains du Führer ainsi que les nombreux ouvrages dejà publiés sur la personne du dictateur, le IIIe Reich et la seconde guerre mondiale. (...) Le livre présente un intérêt : il permet de dégager les différents éléments qui composèrent la physionomie complexe du dictateur. (...) Cet ouvrage présente également de l'intérêt dans la mesure ou l'auteur met l'accent sur les incohérences qui apparurent dans la conduite de la guerre. Ces insuffisances peuvent être imputées en partie à l'aversion que la caste militaire inspirait à Hitler. Cette haine était d'autant plus forte que le dictateur n'ignorait pas les sentiments hostiles de certains ofliciers supérieurs à l'égard du national-socialisme. Hitler ne tenait d'ailleurs pas toujours compte des avis formulés par ses généraux. Ainsi décida-t-il de son propre chef de déclencher une double offensive dirigée à la fois contre Stalingrad et contre les gisements de pétrole caucasiens. Le Führer assuma d'ailleurs la conduite de la guerre d'une manière de plus en plus arbitraire et intransigeante. Sa méfiance grandissait simultanément à l'égard de ses généraux, dans lesquels il voyait des traîtres en puissance. (...) Cette biographie de Hitler est utile dans la mesure où il importe de connaître la personnalité du dictateur dans le régime qui fut celui du IIIe Reich. La complexité de la psychologie hitlérienne est d'ailleurs ici bien dégagée. Quelques textes sont en outre placés à la fin du volume, notamment le testament politique du 29 avril 1945." (N. Pietri, Revue d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale, 1976) — "Plus de vingt-cinq ans après sa mort, l'ombre d'Hitler assombrit encore le vingtième siècle. Même ceux à qui fut épargnée l'horreur de ses atrocités doivent se demander comment cet homme put envoûter l'Allemagne et conquérir la plus grande partie de l'Europe. Beaucoup de livres ont paru sur Hitler mais celui de Payne peut être considéré comme le grand livre sur Hitler tellement attendu. L'auteur révèle l'enchevêtrement du cours de sa vie publique et de sa vie privée. Nous voyons le petit garçon auquel un père, fonctionnaire des douanes mûrissant, s'efforçait d'inculquer les. vertus bourgeoises, au besoin par la menace, et que sa jeune mère entourait de tendresse ; l'écolier défiant déjà l'autorité en ridiculisant ses professeurs. Le jeune homme qui se voulait artiste, mais doué de si peu de talent qu'il ne fut accepté par aucune école des beaux-arts ; le vagabond famélique et solitaire errant dans les rues de Vienne ; l'estafette volontaire de caporal au cours de la Première Guerre mondiale ; puis nous voyons l'ancien combattant se rendant compte. peu à peu. que son pouvoir de fascination sur les habitués de brasserie pouvait mener, après tant d'échecs, à une réussite politique. Malgré son aspect caricatural. avec sa moustache à la charlot et sa mèche mèche folle, Robert Payne nous montre un Hitler doué d'un immense charme personnel qui agissait autant sur les hommes que sur les femmes. “Vie et mort d'Adolf Hitler” n'est pas tant l'histoire d'un homme corrompu par le pouvoir que celle d'un homme corrompu, qui se hissa au faîte du pouvoir et l'exerça d'une façon cynique. Avec un tel homme et un tel destin, point n'est besoin d'en rajouter. La vérité suffit, qui souvent inimaginable dépasse toutes les légendes. La voici enfin, après plus le vingt-cinq ans de recherches et de témoignages." (4e de couverture) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR35.00 (€35.00 )

‎Brosse Jacques‎

Reference : 14659

‎Hitler avant Hitler - Essai d'interprétation Psychanalytique.‎

‎ Fayard, 1972 - In-8°, broché, couverture rempliée ill, 388 pages, bel ensemble, pagination un peu fanée.‎


‎Postface de Albert Speer Bon Etat N'hésitez jamais à nous joindre directement. Réponse immédiate pour d'autres titres non répertoriés sur LRB . Franco de port pour la France par MONDIAL RELAY dés 30 euros pour les ouvrages modernes . Paiement immédiat par Paypal . Chèques et virement acceptés. Nous accompagnons toutes les étapes de vos achats. Achat et déplacement France Suisse pour vos propositions de ventes ( chiffrages et partages) .‎

Librairie Artlink - Saint-Haon-le-Vieux

Phone number : +33477870476

EUR20.30 (€20.30 )

‎EBERLE, HENRIK.‎

Reference : 43683

‎Brieven aan Hitler.‎

‎, A.W. Bruna , 2008 Gebonden, hardcover met stofwikkel, 439pp., 22x15cm., ills. in z/w., als nieuw. ISBN 9789022994511.‎


‎'Mijn Fuhrer!', 'Sehr verehrter Herr Reichskanzler', 'Hochgeehrter Herr Hitler!', of 'Geliebter Fuhrer' ? er waren vele manieren om een brief aan Hitler te beginnen. De aanhef 'Lieber Adolf'!' komt alleen voor in de brieven die Hitlers zus Angela Raubal aan hem schreef. Na de bestseller Het boek Hitler, dat in meer dan dertig talen werd vertaald, volgt nu Brieven aan Hitler, een uniek tijdsdocument over het Derde Rijk ? samengesteld en becommentarieerd door Henrik Eberle. Voor het eerst worden documenten uit de periode 1925?1945 openbaar gemaakt die getuigen van de sterke band tussen het Duitse volk en zijn Fuhrer Adolf Hitler. Deze ongecensureerde momentopname biedt onvermoede inzichten in de stemming onder de bevolking voor en tijdens het Derde Rijk. ‎

ERIK TONEN BOOKS - ANTWERPEN

Phone number : 0032495253566

EUR15.00 (€15.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !