‎[BIOGRAPHIE] - TROYAT (Henri) - ‎
‎Balzac. ‎

‎Paris, Grandes biographies flammarion, 1995; in-8, 545 pp., br.‎

Referencia : 201706726


‎.‎

€14.00
Librairie Lire et Chiner
Coordonnées du libraire

Librairie Lire et Chiner
M. Fabrice Schnell
36 rue Marchands
68000 Colmar
Francia

lireetchiner@free.fr

03 89 24 16 78

Contactar el librero

Modo de pagamiento
Cheque
Todas las tarjetas
Otros
Condiciones de venta

commande par internet, retrait possible au magasin. Les colis sont expédiés dès réception du règlement après entente concernant les frais de port, envoi vers la France mais aussi vers l'étranger nous contacter pour le calcul des frais d'envoi

Contactar el librero concerniendo este libro

Entrar estos caracteres para validar el formulario
*
Enviar

5 livre(s) avec le même titre

‎BALZAC, Jean-Louis Guez de;OGIER, François;‎

Referencia : CLL-197

(1627)

‎Apologie pour Monsieur de Balzac. Suivi de : Conformité de l'Éloquence de Monsieur de Balzac avec celle des plus grands personnages du temps passé & du present.‎

‎Paris, Claude Morlot, 1627 2 parties en un volume in-4 de 14 pp., (2) ff., 258 (mal chiffrées 330) pp., (1) f., 52 pp., vélin ivoire, traces de lacets, titre manuscrit à l'encre brune au dos, tranches nues (reliure de l'époque).‎


‎Édition originale in-4, donnée par Claude Morlot, concurremment à son édition in-8, témoignage d'une "offensive éditoriale très concertée" (M. Bombart, p. 239) L'Apologie s'inscrit dans le cadre de la querelle déclenchée par la publication, en 1624, des Lettres de Balzac, dont elle vise à légitimer l'esthétique. Il s'agit initialement d'une réponse au manuscrit d'un moine Feuillant - répandue par le supérieur général de son ordre, Jean Goulu -, Conformité de l'Eloquence de Monsieur de Balzac. Son auteur, dom André de Saint-Denis, relevait divers extraits des Lettres pour dénoncer les larcins de Balzac et son manque d'originalité. Ami de Balzac, François Ogier entreprend de répondre à ces attaques. Mis au courant des intentions de son ami, Balzac prend le projet à son compte et reformule lui-même sa propre Apologie : "M. de Balzac, parlant de cet ouvrage, disait qu'il en était le père, et qu'Ogier n'en était que le parrain; qu'il avait fourni la soie, et qu'Ogier n'avait fourni que le canevas" (Ménage). "Le coup de maître de Balzac, ou d'Ogier, est d'avoir précisément confisqué à leur profit cette lourde machine de guerre [la Conformité de l'Eloquence]" (Jehasse). Confrontant les extraits des Lettres avec leurs sources supposées par André de Saint-Denis - ce texte revu et corrigé par Balzac est présenté à la fin de l'ouvrage. L'Apologie, s'appuyant sur l'apport humaniste pour mieux assurer la réussite d'un Moderne et d'un Mondain, affirme l'originalité de Balzac. Elle définit la bonne imitation par rapport au larcin et souligne que Balzac dépasse toute forme d'imitation, en s'émancipant de tout modèle. L'Apologie répond également aux attaques de Sorel dans Francion (1626), justifiant la pertinence et la propriété du style et défendant l'usage des hyperboles en rattachant l'écriture de Balzac au sublime, en référence au traité de Longin. La publication de l'Apologie avec sa dédicace dithyrambique au cardinal de Richelieu et l'Ode liminaire de Monsieur Racan, relance la polémique autour des Lettres : dès l'automne 1627, Jean Goulu répond aux attaques contre la Conformité, dans ses Lettres de Phyllarque à Ariste où il critique Balzac pour son raffinement et sa vanité d'auteur. "Affirmation superbe de la supériorité de Balzac, l'Apologie est l'éloquent témoignage d'une société jeune, expansionniste, qui demande aux Lettre de consacrer sa puissance dans les armes. Elle traduit le renouveau moral et le sursaut nationaliste suscité par les victoires de Louis XIII et les succès d'un Richelieu […]" (Jehasse). Très bel exemplaire en vélin de l'époque. De la bibliothèque de Messire Bernard de Noblet chevalier comte de Chenelette avec ex-libris. Mouillure marginale au coin externe supérieur sur une dizaine de pages seulement. Apologie pour monsieur de Balzac, J. Jehasse (éd.), Université de Saint-Étienne, 1977. - Beugnot, 134. - M. Bombart, Guez de Balzac et la querelle des "Lettres" : écriture, polémique et critique dans la France du premier XVIIe siècle, 2007.‎

Librairie Laurent Coulet - Paris

(CNE)

Número de telefono : + 33 (0)1 42 89 51 59

EUR1,250.00

‎ROYCE (William Hobart).‎

Referencia : 1369

‎Né à New York. 1878-1963. Fondateur et président de la Balzac Society of America. L.A.S. « Colonel Philippe Bridau alias Royce » à « My dear M. Abraham ??» [l’essayiste Pierre Abraham]. New York, 20 septembre 1931. 3 pages in-4. En anglais. On joint la traduction en français.‎

‎ ...I am very pleased to know that my brief analytical notes to your book, Créatures: Chez Balzac, met with your approval (...). I have not had the pleasure of seeing your book on Proust; and since you tell me that it is concerned with Balzac, I want very much to read it, and to enter it under your name in my Supplement to A Balzac Bibliography. I will therefore be extremely grateful if you will be so kind as to send me a copy of your Proust (...). I kept upon my Indexes to a Balzac Bibliography, and found it (by the aid of a microscope) in the Nouvelle Revue Française of March, 1931. I thank you heartily. In your review, you mention that Balzac did not smoke tobacco (...). And yet I have found so many evidences to the contrary (...). As for wine, the visible evidence of which you miss in the photograph of the American Balzacians assembled at the American "Les Jardies", you may be sure that it was not lacking in actuality. True, it was not the wine of Touraine, or Vouvray, or Champagne, but it was nevertheless real wine of the Vintage Royce (...). This does not prevent me from longing acutely for the time when Colonel Philippe Bridau, with Vautrin, Daniel dArthez, du Tillet, Laurence de Cinq-Cygne, and other American Balzacians, in joyous company with our cousins in France, may drink to the eternal glory of the immortal Balzac!......Je suis très content de savoir que mes brefs commentaires sur votre livre, Créatures: Chez Balzac (...). Je nai pas eu le plaisir de voir votre livre sur Proust; et, comme vous me dites quil est relié à Balzac, je veux vraiment le lire et linsérer sous votre nom dans ma bibliographie augmentée de Balzac (Supplement to A Balzac Bibliography). Je vous serais donc très reconnaissant, si vous aviez la gentillesse de menvoyer une copie de votre Proust (...). Jétais resté à l'affût de larticle que vous maviez promis, dans lequel vous faites la critique de mes Indexes to a Balzac Bibliography, et je lai trouvé (à laide dun microscope) dans la Nouvelle Revue Française de mars 1931. Pour cette notice élogieuse, je vous remercie de tout mon cœur. Dans votre critique, vous mentionnez le fait que Balzac ne fumait pas de tabac (...). Et pourtant, jai trouvé tellement de preuves du contraire (...). Comme pour le vin, dont vous avez manqué la preuve visible lors de la photographie des Balzaciens américains réunis aux "Jardies" américains, vous pouvez être certain quil ne manquait pas dactualité. Certes, ce nétait pas du vin de Touraine, de Vouvray or de Champagne, mais cétait quand même du véritable vin du Cru Royce (...). Cela ne m'empêche pas davoir une forte nostalgie pour le temps où le colonel Philippe Bridau, avec Vautrin, Daniel dArthez, du Tillet, Laurence de Cinq-Cygne, et dautres Balzaciens américains, en joyeuse compagnie avec nos cousins en France, pouvaient boire à la gloire de limmortel Balzac!...‎


Galerie Paul Blaizot - Paris

Número de telefono : 01 43 59 36 58

EUR80.00

‎Catalogue de l'exposition au Musée Balzac - Château de Saché du 02 juillet 2016 au 07 janvier 2017 .‎

Referencia : 20167

‎ Balzac. Architecte d'intérieur.‎

‎Paris, 2016 (25 x 28), 256 p., 120 illustrations, broché à rabats. (Livre neuf)‎


‎Catalogues - Expositions. Au coeur de la Touraine, le château de Saché est l'un des lieux d'inspiration privilégiés d'Honoré de Balzac. De 1825 à 1848, il rend régulièrement visite à Jean Margonne, propriétaire des lieux. Balzac trouve dans la petite chambre qui lui est réservée le silence et l'austérité qui, loin des turbulences de la vie parisienne et de ses soucis financiers, lui permettent de travailler de douze à seize heures par jour. Chaque pièce d'habitation évoque, au travers une typologie de sièges, d'ébénisteries et de bronzes, les ameublements du temps. Les meubles exhumés des réserves mythiques du Mobilier national, sont prétextes, à développements et rapprochements avec les descriptifs de l'oeuvre romanesque. Comme toujours chez Balzac, les développements littéraires autour et sur les décors et ameublements, prennent une spécificité sociale et psychologique, puisque chez l'auteur de La Comédie humaine: Par une loi singulière, tout imite dans une maison celui qui y règne, son esprit y plane. Sous l'éclairage de Balzac, le meuble est continuellement replacé dans son contexte historique et artistique d'époques. Sont évoqués les intérieurs les plus modestes jusqu'au luxe des salons parisiens de l'aristocratie et de la finance. L'ouvrage propose, à travers le parcours des pièces du château, une lecture des plans des maisons du Père Goriot ou du Lys dans la Vallée, une scénographie avec la vue de la table au somptueux surtout d'une maison d'un quartier nouvellement bâti de La Comédie humaine, de la chambre provincialement cossue du Curé de Tours ou de la boutique d'antiquité de La Peau de chagrin, et éclaire le processus créateur d'Honoré de Balzac. ‎

Antinoë - Brest

Número de telefono : 02 98 80 52 48

EUR35.00

‎HANOTAUX (Gabriel) - VICAIRE (Georges) -- BALZAC‎

Referencia : 88130

‎La jeunesse de BALZAC. BALZAC Imprimeur - BALZAC et Madame DE BERNY -- Nouvelle édition AUGMENTEE DE LA CORRESPONDANCE DE BALZAC ET DE MADAME DE BERNY ---- TRES BEL EXEMPLAIRE relié un volume in 8 DEMI-MAROQUIN MARRON, TETE DOREE, COUVERTURES CONSERVEES‎

‎P., Ferroud, 1921, un volume in 8 relié en DEMI-MAROQUIN MARRON, TETE DOREE, COUVERTURES CONSERVEES (reliure de l'époque), 3 feuillets non chiffrés, 468pp., 2 feuillets non chiffrés, 2 PORTRAITS et 2 FACSIMILES D'ECRITURE‎


‎---- TRES BEL EXEMPLAIRE RELIE EN DEMI-MAROQUIN MARRON, COUVERTURES CONSERVEES ---- Nouvelle édition AUGMENTEE DE LA CORRESPONDANCE DE BALZAC ET DE MADAME DE BERNY ---- La jeunesse de BALZAC : premières armes, BALZAC imprimeur, Rue des Marais, Dilecta, les affaires, la catastrophe - Correspondance d'Honoré de BALZAC et de Laure de BERNY (1822-1832) - Les BALZAC - Les DE BERNY - Les HINNER - REINIER DE JARJAYES - La librairie - l'imprimerie - La fonderie BALZAC et Cie - La faillite et les dettes - Les impressions faites par BALZAC - La maison de la rue des Marais ‎

Librairie Bernard Maille - Paris

Número de telefono : 01 43 25 51 73

EUR140.00

‎BALZAC (Honoré de)‎

Referencia : 3632

‎Né à Tours. 1799-1850. Romancier. B.A.S. "M. de Balzac" (signée en tête à la 3ème personne) à l'éditeur-imprimeur Jean-Théodore Boulé. Suscription. Sans lieu ni date, Lundi 2 heures (Paris 1837). 1/2 page in=12.‎

‎ CONCERNE LIMPRESSION DE CÉSAR BIROTTEAU…M. de Balzac prie Monsieur Boulé de venir le voir demain matin ou ce soir à 4 heures sil est possible… L'Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau, parfumeur, chevalier de la Légion d'honneur, fut publiée en décembre 1837, par Jean-Théodore Boulé, le successeur de Mme Veuve Bellemain, un éditeur-imprimeur et directeur de journaux qui venait dobtenir son brevet d'imprimeur quelques mois plus tôt, en mars. Il avait été décidé que le nouveau roman de Balzac serait offert en prime aux lecteurs de LEstafette et du Figaro, deux journaux qui appartenaient à léditeur et à son « Association de la librairie et de la presse quotidienne ». En date du 14 novembre 1837, un contrat « sur papier timbré » signé par Boulé, Balzac et par Victor Lecou qui agissait au nom d'un consortium de libraires, précisait que César Birotteau, payé la somme de vingt mille francs à Balzac, pour un tirage (élevé) de 5000 exemplaires, devait être impérativement livré à léditeur avant le 10 décembre 1837 ! Pour soulager Balzac dans sa tâche titanesque (le délai de livraison était extraordinairement court !), Boulé s'engagea à mettre « à la disposition de M. de Balzac des commissionnaires pour porter ses épreuves et ne pourra se refuser à aucun travail de nuit ». Balzac, en mercenaire au service de la littérature, retranché du monde, réussit cet incroyable gageure : le 20 décembre, il écrivait à madame Hanska : « Je viens de terminer en 22 jours comme je l'avais promis [...] César Birotteau. [...] C'est assez vous dire que je suis abattu, dans un état d'anéantissement inexprimable ». Dès le 17 décembre, le Figaro offrait César Birotteau, un « Balzac au format in-8 » imprimé par Jean-Théodore Boulé qui, gageant sur le succès de lécrivain, avait négocié quelques temps plus tôt la reprise du fonds Balzac soldé par léditeur Werdet en faillite… ‎


Galerie Paul Blaizot - Paris

Número de telefono : 01 43 59 36 58

EUR1,700.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
[BIOGRAPHIE] - TROYAT (Henri) - - ...

El artículos fue añadido à su carrito

Vous venez d'ajouter :

-

iTiene 0 artículo(s) en su carrito.
Total : €0.00
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !