‎BOULANGER (Daniel)‎
‎L'OMBRE.‎

‎ Paris, Les Editions de Minuit, 1959. In-12, broché, 238 pages. Edition originale sur papier d'édition du second livre de l’auteur. Exemplaire revêtu de ce bel envoi simulant graphiquement une ombre portée : « Pour (…) / un homme qui a / aussi perdu son ombre / et qui ne soupçonnait / pas que je puisse / la lui rendre … ». Dos recollé. ‎

Reference : 7431


‎EDITION ORIGINALE LIVRE DEDICACE ‎

€20.00 (€20.00 )
Bookseller's contact details

Librairielegalet
Mme Florence Froger
18, square Alboni
75016 Paris
France

librairielegalet@wanadoo.fr

06 79 60 18 56

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Nous présentons sur ce site une sélection d'ouvrages renouvelés régulièrement et VENDUS UNIQUEMENT PAR CORRESPONDANCE. Nos ouvrages sont garantis complets et en bon état sauf indications contraires. Les prix indiqués sont nets et les frais de port à la charge du client. Nous acceptons pour la France les réglements par chèque établi en euros à l'ordre de "librairielegalet" ou par virement. Pour les paiements venant de l'étranger, nous acceptons les virements et mandats postaux en euros. Les livres sont expédiés en colissimo après réception duréglement. Les ouvrages qui, à la demande du client, ne seront pas envoyés par colissimo voyageront à ses risques.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎MAETERLINCK, Maurice‎

Reference : 544

(1930)

‎L'ombre des ailes ‎

‎ 1930 Couverture souple Paris, Fasquelle éditeurs, Bibliothèque-Charpentier, 1936. In-12, broché, petits manques au bas du dos, dos passé et fragile. 253 pages, non coupé. Tirage de tête, un des 30 exemplaires numérotés sur papier impérial du Japon. Bon état intérieur, bon exemplaire de cette édition originale.‎


‎ Assez bon ‎

Librairie Girard-Talec - Fontenay sous Bois

Phone number : 06 87 45 60 99

EUR120.00 (€120.00 )

‎[Le grand papier du premier Goncourt Gallimard. Le tout premier des réimposés "nouvelle série" de la N.r.f. - et le seul pour ce titre, les 70 Lafuma annoncés n'ayant jamais été imprimés. ] - ‎ ‎PROUST (Marcel)‎

Reference : 28341

(1919)

‎À l'ombre des jeunes filles en fleur‎

‎ Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française, (30 novembre) 1918 [juin 1919]. 1 vol. (170 x 215 mm) de 443 p. et [2] f. Broché, chemise et étui (Loutrel Delaporte). Édition originale. Un des 128 premiers exemplaires réimposés sur vergé Lafuma Navarre (n° 88) - seul papier. Enrichi du rare Bulletin de souscription des éditions de la Nrf. ‎


‎Gaston Gallimard est depuis 1916, et officiellement, le nouvel éditeur de Marcel Proust. Dès octobre 1917, il souhaite faire imprimer les volumes à venir d'À la recherche du temps perdu, en profitant pour racheter à Bernard Grasset les quelque six cents exemplaires subsistant de son stock de la rue des Saint-Pères, qui seront préparés pour une remise en vente sous une recouvrure des Éditions de la NRF dès l'hiver 1917. Est ensuite prévue une nouvelle imposition « maison », avec quelques amendements rendus nécessaires par les développements ultérieurs de l'oeuvre, dont l'impression ne cesse d'être retardée à cause des incessantes corrections de Proust, qui retardent d'autant la parution du tome II de la série, À l'ombre des jeunes en fleurs : le volume est prêt dès l'automne 1918, et un premier tirage courant de 500 exemplaires sans mention d'édition, suivis de six autres tranches, qui portent des mentions de « deuxième » à « septième édition » sont imprimés. Ils portent l'achevé du 28 novembre 1918 et, sur ces exemplaires, sont annoncés 70 réimposés, tirés à part sur papier Lafuma de Voiron pur fil, qui ne seront jamais imprimés. Car Gaston Gallimard attend de pouvoir, concomitamment, imprimer la nouvelle édition de Du côté de chez Swann, qui ne sera prête qu'à la toute fin du mois de mai. Les délais s'allongent car, depuis le printemps, le comptoir d'édition qui dirige Gaston Gallimard est en plein bouleversement : de retour d'une tournée aux États-Unis avec la troupe du Vieux-Colombier, Gallimard souhaite donner un nouveau souffle à la NRF et souhaite davantage associer son nom à son affaire, en décidant de créer la « Librairie Gallimard » : une société réunissant les activités de la revue et du comptoir d'édition. Une librairie va s'ouvrir, boulevard Raspail (dirigée à partir de 1921 par Roland Saucier) et une imprimerie est acquise ; celle qui, depuis 1911, a imprimé la majorité de ses publications : l'imprimerie Sainte-Catherine, à Bruges. Proust, dans l'expectative de la double parution tant attendue, s'en émeut encore dans une lettre envoyée vers le 9 juin à Gustave Tronche (administrateur de la NRF) : « dans l'intervalle la 1re semaine de juin s'est plus qu'achevée sans que mes livres paraissent. Je vous en prie dites à Gaston Gallimard et à Jacques Rivière le tort que cela me fait. Après avoir été retardés tellement, je désespérais que les gens refassent une n[ouve]lle fois le pèlerinage de la rue Madame pour les avoir. Du moins, j'avais supplié qu'on ne les annonce plus que pour une date où l'on serait certain de les avoir. Or cette date est passée et ils ne sont pas parus, sans cela je les aurais reçus ». Dans le numéro du 1er août de La NRF, la Librairie Gallimard annonce vouloir réglementer la vente des « Premières éditions », sur le modèle de ce qui avait été entrepris depuis 1911 et la collection des « Bibliophiles de la Nouvelle Revue française » : ce sera chose faite le mois suivant, lorsque Gallimard fait paraître un bi-feuillet intégré à La NRF indiquant : « nous créons la collection LES AMIS DE L'ÉDITION ORIGINALE (...), [qui] s'adresse à ceux de nos lecteurs qui, sympathiquement aux oeuvres que nous publions, veulent les posséder dans leur édition originale. On sait que les premières éditions, si recherchées qu'elles soient, ne se distinguent habituellement les unes des autres que par l'absence de chiffre sur la couverture. Il nous est apparu nécessaire de rendre sensible et comme matériellement reconnaissable l'originalité ‘des nôtres'. » Suivent les spécificités de la collection (tirage, papier, prix) et un bulletin de souscription, « valable pour un an ». Cet acte de naissance des tirages de luxe « nouvelle façon » est un document historique, qui permet de dater précisément l'entrée en vigueur des titres concernés. Gaston Gallimard peaufine donc dès le printemps 1919 ce qui deviendra la norme des fameux tirages réimposés, réservés aux « Bibliophiles de la N.R.F. », en souscription. Et quoi de mieux que d'inaugurer cette norme avec Marcel Proust ? Il est trop tard pour Pastiches et mélanges, dont les 70 exemplaires réimposés ont déjà été imprimés en février. Mais pour les deux volumes d'À la recherche du temps perdu, il est encore temps : les 70 exemplaires n'ont pas été tirés. On procède donc à une nouvelle - et seule - imposition, le fameux « in-quarto Tellière » ; Du côté de chez Swann portera l'achevé d'imprimer du 14 juin. À l'ombre des jeunes filles en fleurs gardera, lui, l'achevé d'imprimer princeps (8 novembre 1918). Ces deux volumes doivent être le fer de lance et l'appui de ce renouveau éditorial, et commercial. Ils seront en fait les deux premiers à bénéficier des tirages réimposés « nouvelle formule » : celui de Du côté de chez Swann devenant de fait le premier réimposé de la nouvelle histoire de la NRF. Pour À l'Ombre des jeunes filles, les couvertures seront modifiées et prouvent, sans aucun doute possible, que l'histoire est bien celle-là : les dos indiquent la date de 1919 (quand ceux des tirages ordinaires indiquaient bien 1918). Les deux volumes sont mis en vente dès la semaine suivante, au moment de l'inauguration de la Librairie Gallimard, en même temps que les éditions courantes, tirées à 3 300 (Du côté de chez Swann) et 3 000 exemplaires (À l'ombre des jeunes filles en fleurs). C'est un coup gagnant pour la maison Gallimard : le 10 décembre 1919, Marcel Proust reçoit le 17e prix Goncourt pour À l'ombre des jeunes filles en fleurs, deuxième volet d'À la recherche du temps perdu, face au grand favori Roland Dorgelès. Sous l'effet du succès, des volumes sont réimprimés à partir du 16 décembre 1919. Très bel exemplaire broché du premier Goncourt des éditions Gallimard - dans ce tirage réimposé réservé à la souscription. Peu d'exemplaires à l'unité subsistent, car nombre d'exemplaires furent intégrés dans les collections réimposées d' À la recherche du temps perdu. On y joint le bi-feuillet daté de septembre 1919, lançant officiellement les souscriptions pour les « Amis de l'édition originale ». Y sont par ailleurs annoncés les titres à venir d'À la recherche du temps perdu ; cette annonce informe également les abonnés d'un prochain changement d'état des éditions originales et de la création des « amis de l'édition originale », en sus des « bibliophiles de la NRF », à compter du 1er septembre 1919. Les autres volumes de la Recherche seront imprimés sur des vergé pur fil Lafuma Navarre (133-133-108-112-128-129 réimposés), avec, à partir de Du côté de Guermantes, une numérotation en chiffres romains, a priori pour ceux souscrits (nominatifs, ou pas). ‎

Librairie Walden - Orléans
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 09 54 22 34 75

EUR9,000.00 (€9,000.00 )

‎CHEYNEY, Peter‎

Reference : 23837

(1988)

‎Récits de l'ombre ( 1940 - 1945 )Duel dans l'ombre - Héros de l'ombre - Les étoiles se cachent - Sinistres rendez-vous - On ne s'embête pas - Ombres dans la rue - Sombre interlude‎

‎ 1988 1 fort vol in-8 - reliure souple editeur - 1988 - 957 pages - Editions grand livre du mois‎


‎Assez bon état - Coins émoussés - Plis et plis de lecture sur la couv. et quelques pages ‎

Phone number : 04 78 38 32 46

EUR6.00 (€6.00 )

‎Action & Pensée‎

Reference : 65153

Phone number : 04 78 38 32 46

EUR10.00 (€10.00 )

‎Millet Richard‎

Reference : 11079

(2012)

ISBN : 2070136663

‎La voix et l'Ombre.‎

‎ Gallimard l'un et l'autre In-8° oblong, couverture rempliée élégante bleu marine, 206 pages. Très bon état à neuf. ‎


‎Antinomiques, la voix et l'ombre ? Ou liées l'une à l'autre par une évidence obscure ? Richard Millet, fasciné depuis longtemps par l'une et l'autre, observe leurs chuchotements et leurs silences dans ce texte métaphorique, avant tout rêverie bien plus qu'élaboration théorique. Un texte, aussi, nourri du plus profond de l'intime par les imprévus de l'existence : alors même que l'auteur commençait à écrire ce livre, il apprenait qu'une femme jadis aimée, malade et devenue ombre d'elle-même, se mourrait à l'hôpital elle qui avait été une cantatrice à la voix de soprane colorature, plus sombre, précisément, qu'une soprane. C'est de l'ombre de ce deuil et des tonalités ombreuses d'une voix disparue que ces pages se font l'écho. Très bOn Etat N'hésitez jamais à nous joindre directement. Réponse immédiate pour d'autres titres non répertoriés sur LRB . Franco de port pour la France par MONDIAL RELAY dés 30 euros pour les ouvrages modernes . Paiement immédiat par Paypal . Chèques ( fractionnement possible) et virement acceptés. Nous accompagnons toutes les étapes de vos achats. Achat et déplacement France Suisse pour vos propositions de ventes ( chiffrages et partages) .‎

Artlink - Saint-Haon-le-Vieux

Phone number : +33 47 78 70 476

EUR18.00 (€18.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !