‎REBOUX (Paul) & MULLER (Charles). ‎
‎A LA MANIERE DE …‎

‎ Paris, Editions A.Z. Mathot, 1909. In-12, broché, 132 pages. Premier recueil de ces célèbres pastiches, dont il n’a pas été tiré de grand papier. « Les uns étaient de Müller et de moi, les autres de moi seul, revus par Müller. Gregh avait fait le Heredia. Harlette Gregh avait fait le Delarue-Mardrus et le Noailles. Nous eûmes alors l’idée d’offrir à nos abonnés, comme prime, un petit recueil de ces pastiches édités par la revue des Lettres. Il est devenu une rareté en librairie. » (Paul Reboux, Mes Mémoires). Exemplaire sous couverture et titre de relais des Editions Mathiot à la date de 1909 et mention de 20ème édition. Mathot avait ainsi remis en circulation les invendus de l’édition originale publiée par la revue Les Lettres en 1908. Bel exemplaire, non coupé. ‎

Reference : 14394


‎‎

€30.00 (€30.00 )
Bookseller's contact details

Librairielegalet
Mme Florence Froger
18, square Alboni
75016 Paris
France

librairielegalet@wanadoo.fr

06 79 60 18 56

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Nous présentons sur ce site une sélection d'ouvrages renouvelés régulièrement et VENDUS UNIQUEMENT PAR CORRESPONDANCE. Nos ouvrages sont garantis complets et en bon état sauf indications contraires. Les prix indiqués sont nets et les frais de port à la charge du client. Nous acceptons pour la France les réglements par chèque établi en euros à l'ordre de "librairielegalet" ou par virement. Pour les paiements venant de l'étranger, nous acceptons les virements et mandats postaux en euros. Les livres sont expédiés en colissimo après réception duréglement. Les ouvrages qui, à la demande du client, ne seront pas envoyés par colissimo voyageront à ses risques.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎FLEURET (ancien professeur d'Architecture à l'École Militaire de Paris) ‎

Reference : 21313

(1807)

‎L'ART DE COMPOSER DES PIERRES FACTICES AUSSI DURES QUE LE CAILLOU, et Recherches sur la manière de bâtir des Anciens, sur la préparation, l'emploi et les causes du durcissement de leurs mortiers. Ouvrage dans lequel on enseigne les moyens de fabriquer en pierre factice, des conduites d'eau, des pompes, des auges, des bassins, aquéducs, résevoirs, terrasses, grands carreaux pour construire des murailles, tablettes pour couvrir les murs et où l'on donne la manière d'exécuter des pavés en compartimens ou mosaïques avec des mortiers colorés , imitant le marbre ; de mouler des bas-reliefs , et autres constructions dans l ' eau et en plein air;... 1 Vol. (Texte + Atlas). ‎

‎Pont-A-Mousson; Nancy; Paris Delahaye-Haener; Magimel 1807 -in-4 demi-basane 1 tome de texte et 1 tome d'Atlas reliés en 1 volume, reliure demi-basane (half binding sheepskin in-4) vert foncé grand in-quarto (30 x 23 cm), dos long (spine without raised band), décoré or (gilt decoration), à filets et roulette or (gilt line and fillets), titre et tomaison frappés or (gilt title), triple filets "or" en place des nerfs avec deux filets fins "or" intercalés, papier marbré vert et noir aux plats (cover with marbled paper), petit manque à la coiffe de tête, dos au cuir fatigué frotté mais intérieur parfait, toutes tranches lisses (all smooth edges), 298 pp + Atlas de 32 planches hors-texte gravées en noir (certaines dépliantes), 1807 Pont-à-Mousson : [Fleuret] ; Nancy : Delahaye-Haener ; Paris : Magimel Editeurs, ‎


‎INTRODUCTION. Raison pourquoi nos bâtimens n'ont pas la solidité des anciens monumens (p.1), CHAPITRE Ier De la Pierre factice (p.11), CHAPITRE II. De la Pierre de taille. Cette pierre se trouve, en général, disposée par lits ou bancs de différentes épaisseurs, dans les carrières. Les premiers lits donnent la meilleure. Idée que nous avons sur sa formation. De quoi dépend sa bonne qualité. Comment on doit la placer dans les constructions. Raison pourquoi elle ne doit être employée que deux ans après avoir été tirée de la carrière (p.22), CHAPITRE III. De la Chaux. Elle détruit les substances végétales et animales. Son extinction cause une vapeur capable d'enflammer les corps combustibles, et qu'il est très-important de conserver. Il faut employer la chaux le plutôt possible après qu'elle a été tirée du four; ou la conserver dans un lieu sec, et bien couverte dans des caisses ou dans des tonneaux (p.31), CHAPITRE IV. De la Chaux fusée suivant les Anciens. Les anciennes lois défendaient aux Entrepreneurs d'employer la chaux avant qu'elle n'eut trois ans de fusion (p.34), CHAPITRE V. Manière de préparer la chaux pour le mortier de construction. Chaux en poudre; M. de la Faye a découvert ce précieux procédé, et il l'explique d'après les Auteurs anciens (p.38), CHAPITRE VI. Manière d'éteindre la chaux suivant notre coutume; ses défauts (p.42), CHAPITRE VII. Du Sable. Ses espèces, ses qualités, comment on les distingue, signes auxquels on reconnaît le meilleur. Celui qui provient du grès ne vaut rien; on ne doit employer celui de mer qu'après l'avoir bien lavé; celui de pouzzolane est de tous les sables le meilleur. Moyens de suppléer au sable quand il manque (p.46), CHAPITRE VIII. De l'eau qu'il saut employer pour éteindre la chaux et à la composition des mortiers (p.53), CHAPITRE IX. De la régénération de la pierre calcaire (p.56), CHAPITRE X. De la préparation que nous donnons au mortier, ses défauts; raison pourquoi notre manipulation nuit à la bonté du mortier (p.60),CHAPITRE XI. Manière de faire le mortier de construction en général. On doit toujours l'employer à mesure qu'on le prépare, sans jamais y remettre d'eau (p.64),CHAPITRE XII. De la composition des mortiers propres à la fabrication de la pierre factice. De l'atelier où elle se fabrique et de son emplacement. Des instrumens dont il doit être meublé. Précaution qu'exige la chaux pour sa conservation. Des matières qui entrent dans le mortier avec lequel on fabrique des conduites d'eau, des carreaux, etc., et de leur mélange (p.69), CHAPITRE XIII. Des différentes espèces de maçonneries qui étaient en usage chez les Anciens. Constructions faites en blocage par encaissement, en observant le procédé de massivation. Manière de former l'encaissement et de le changer de place. Des avantages qu'offre cette maçonnerie (p.82)CHAPITRE XIV. Chemins militaires faits par les Romains (p.96), CHAPITRE XV. Sur les Terrasses qui couvrent les bâtimens; des avantages qu'elles procurent. Inconvénient de celles qu'on établit sur la charpente (p.98), CHAPITRE XVI. Des Pavés simples et des Terrasses; de leur construction (p.103), CHAPITRE XVII. Moyen d'étancher l'eau dans les caves (p.110), CHAPITRE XVIII. Des Crépis et enduits extérieurs. Causes de leur peu de durée. Moyen de leur donner de la solidité. Des Enduits de chape (p.113), CHAPITRE XIX. Des Planchers ou pavés en compartimens ou mosaïque; manière de les construire (p.118), CHAPITRE XX. De la manière de fabriquer des conduites d'eau dans un atelier. Description d'un moule de tuyau. De leur fabrication. Manière de les vider; nécessité d'avoir plusieurs moules (p.124), CHAPITRE XXI. Sur la forme qu'on doit donner aux bouts des tuyaux (p.132), CHAPITRE XXII. Du remplacement des coins par des vis, dans l'emploi des moules. Développement d'un moule avec quelques changemens. Il est nécessaire que les tuyaux restent dans les moules dix à douze heures avant de les vider. Moyen d'empêcher que les bouts des tuyaux ne cassent en sortant des moules (p.138), CHAPITRE XXIII. Du posage et du jointoyement des tuyaux. De la tranchée. Du mortier ou ciment propre au jointoyement. Conduite que doivent tenir les ouvriers en posant les tuyaux. De la jonction de deux conduites (p.148), CHAPITRE XXIV. Des Regards. Leur construction. Petits regards sans robinet. Manière de les couvrir (p.159), CHAPITRE XXV. Des moyens d'établir une conduite d'eau formée de tuyaux de pierre factice, dans des terrains sujets à s'affaisser (p.165), CHAPITRE XXVI. Des moyens de faire traverser une rivière à une conduite formée de tuyaux de pierre factice. Du passage d'un grand ruisseau (p.170), CHAPITRE XXVII. De la nécessité de placer des ventouses dans les conduites d'eau. Manière de les y placer et de les y disposer le plus avantageusement possible (p.175), CHAPITRE XXVIII. De la manière d'enclaver les ventouses et les robinets dans les tuyaux de pierre factice. Suppression des tuyaux de plomb auxquels sont adaptés les robinets. Explication d'un moule pour fabriquer les tuyaux qui portent un robinet (p.185),CHAPITRE XXIX. De la manière de construire des conduites d'eau d'un seul jet et sans joints, avec un cylindre dans une tranchée. Construction du tuyau. Manière très-simple d'y pratiquer des ventouses lorsque la conduite a peu de charge d'eau (p.190), CHAPITRE XXX. De la manière de construire des conduites d'eau en maçonnerie, sans se servir de cylindre et dont le canal aura depuis six pouces jusqu'à douze en carré. Développement d'un robinet; moyen d'agrandir le canal d'une conduite (p.196),CHAPITRE XXXI. Des moyens de trouver les eaux souterraines. Du temps et des lieux où il faut les chercher. De l'importance de bien connaître la nature des principes que contiennent les terres que l'eau traverse (p.205), CHAPITRE XXXII. Des Caniveaux ou chenaux et rigoles propres à l'irrigation et à l'usage des maisons. Manière de les fabriquer dans des moules et de les construire sur les lieux dans les terrains (p.214), CHAPITRE XXXIII. Description de deux moules, dont l'un pour fabriquer des caniveaux et l'autre pour des dalles ou carreaux (p.220), CHAPITRE XXXIV. De la construction des pierres creuses ou auges (p.225), CHAPITRE XXXV. De la construction des bassins et réservoirs (p.236), CHAPITRE XXXVI. Des Citernes, de leur utilité; l'eau de pluie qu'elles conservent, est, de toutes les eaux, la plus salubre. Une maison de quarante toises de superficie, peut ramasser, chaque année, 2,160 pieds cubes d'eau (p.242), CHAPITRE XXXVII. De la construction des citernes. Moyen de rectifier les citernes pour n'y recevoir que des eaux extrêmement pures (p.246), CHAPITRE XXXVIII. Sur l'emplacement des citernes, dans les souterrains et dans les maisons, à la hauteur que l'on jugera à propos (p.254), CHAPITRE XXXIX. De la manière d'établir des pompes en pierre factice; avantages de ces pompes. Des pompes aspirantes et des pompes aspirantes et refoulantes; des soupapes, pistons et de leur jeu (p.258), CHAPITRE XL. Manière de construire des carreaux avec des mortiers colorés propres à faire des pavés ornés de divers compartimens (p.277)........TRES RARE....en bon état malgré le léger défaut signalé(good condition in spite of the light defect indicated). bon état ‎

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR850.00 (€850.00 )

‎COLLECTIF‎

Reference : R110358141

(2005)

‎GUITAR PART N° 141 - Band a part, Patrice, Mardi Grad B.B., Santana, Rammstein, Korn, Max Cavalera, L.V. Beethoven, Les renversements d'accords, A la manière de Dimmu Borgir, A la manière de Richie Sambora, A la manière de Bill Perry, A la manière de Tony‎

‎STUDIO PRESS. DECEMBRE 2005. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 162 pages. Nombreuses illustrations en couleurs et noir et blanc dans et hors texte.. . . . Classification Dewey : 780-Musique‎


‎Sommaire : Band a part, Patrice, Mardi Grad B.B., Santana, Rammstein, Korn, Max Cavalera, L.V. Beethoven, Les renversements d'accords, A la manière de Dimmu Borgir, A la manière de Richie Sambora, A la manière de Bill Perry, A la manière de Tony Mac Alpine Classification Dewey : 780-Musique‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR19.80 (€19.80 )

‎COLLECTIF‎

Reference : R110358142

(2006)

‎GUITAR PART N° 142 - Band a part, Pure Reason Revolution, Nine Black Alps, Indochine, Jean Louis Aubert, Bumblefoot, Manu, W.A. Mozart, Le drop D, A la manière d'Obituary, A la manière de Prince, A la manière de The Allman Brothers, A la manière de Richie‎

‎STUDIO PRESS. JANVIER 2006. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 146 pages. Nombreuses illustrations en couleurs et noir et blanc dans et hors texte.. . . . Classification Dewey : 780-Musique‎


‎Sommaire : Band a part, Pure Reason Revolution, Nine Black Alps, Indochine, Jean Louis Aubert, Bumblefoot, Manu, W.A. Mozart, Le drop D, A la manière d'Obituary, A la manière de Prince, A la manière de The Allman Brothers, A la manière de Richie Kotzen Classification Dewey : 780-Musique‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR19.80 (€19.80 )

‎[GOBELIN (abbé)].‎

Reference : 41472

(1661)

‎Le Jardinier Royal, qui enseigne la manière de planter, cultiver, & dresser toutes sortes d'arbres. Avec une briefve méthode pour bien greffer tous fruicts à noyau. Ensemble le moyen de faire pépinières, & eslever des arbres pour espaliers & contr' espaliers, buissons, & toutes sortes d'autres arbres fruictiers.‎

‎Paris, Charles de Sercy et Jean Guignard, 1661. In-12 de (12)-308-(4) pp., veau fauve, dos lisse orné de filets dorés en long de la coiffe au pied, pièce de titre en maroquin noir entouré de fleurons dorés, triple filet doré d'encadrement sur les plats, tranches jaspées (reliure du XVIIIe siècle). ‎


‎Rare édition originale longtemps attribuée à Robert Arnauld d’Andilly « l’auteur du Jardinier royal paru en l’année 1661, recueil très rare, très estimé et duquel trois éditions furent publiées en dix-sept ans » selon André Leroy dans son Dictionnaire de pomologie publié en 1879 (p. 180).Ce remarquable traité d'arboriculture est l’oeuvre de l'abbé Gobelin connu pour ce seul titre publié anonymement par Charles de Sercy et Jean Guignard - éditeurs de quelques pièces de Molière - qui signent la dédicace à «Monseigneur le Procureur General, Ministre d'Estat, & Sur-Intendant des Finances" soit Nicolas Fouquet en 1661, l’année de son triomphe et de sa disgrâce après avoir reçu Louis XIV au Château de Vaux-le-Vicomte. Chapitres : Qu’il faut des murailles pour faire des Espalliers, la Manière de bien dresser les allées, le Temps de la retaille, Première taille des poiriers, Remèdes contre les limaçons, guêpes et fourmis, Temps et la manière de cueillir les fruits, Différence des Coigniers et Coignassiers, Du plan des arbres de haute tige etc.« Les données biographiques et chronologiques dont nous disposons, ainsi que les correspondances du temps décrivent en effet Arnauld d’Andilly comme l’un des précurseurs de la discipline horticole moderne, et à coup sûr son premier promoteur et diffuseur parmi les élites catholiques du premier XVIIe siècle. (…) le cas de La Manière de cultiver (d'Antoine Legendre attribué faussement à Arnauld d'Andilly ndlr) n’est pas le seul du genre, puisqu’un autre titre d’arboriculture a également été attribué à Arnauld d’Andilly au détriment de son auteur affiché, mais de manière encore plus tardive, soit au début du XIXe siècle. Il s’agit du fameux Jardinier royal paru pour la première fois en 1661, sous le nom de l’abbé Gobelin, souvent considéré comme un pseudonyme. L'abbé Gobelin, tout comme Legendre, a pourtant bel et bien existé. François Gobelin était un lointain descendant de la grande famille de teinturiers qui fondèrent les fameuses manufactures dites « des Gobelins » au faubourg Saint-Marcel. Contrairement à Antoine Legendre, l’abbé Gobelin n’avait aucune pratique ni accointante horticole connue en son temps. Il s’avère de plus que les extraits relatant le détail des ventes fruitières citées rendent l’attribution à Arnauld d’Andilly difficilement recevable. Cet exemple comparatif apporte des éléments supplémentaires concernant les problématiques d’attribution autour de la personnalit charismatique d’Arnauld d’Andilly. Il amène plus largement à d’autres considérations sur les pratiques collaboratives et d’écritures collectives dans le monde de l’édition horticole naissante en ce début du XVIIe siècle. Ces éléments confirment la possibilit d’une tradition dont Legendre et Gobelin auraient fait les frais. Tous deux ont en commun d’être les auteurs d’un seul livre (…) » (Rémi Mathis et Sylvain Hilaire).Charmant exemplaire dans une reliure dont le dos orné imite l'espalier des jardins. Un coin frotté, infime trou de ver sur le mors inférieur.Rémi Mathis et Sylvain Hilaire, Pourquoi La Manière de cultiver les arbres fruitiers n'est pas l'oeuvre d'Arnauld d'Andilly, Dix-septième siècle, vol. 263, no. 2, 2014, pp. 345-360 ; Sylvain Hilaire, Le Jardin de Port-Royal. Étude des jardins et des paysages culturels, Sources et bibliographie, pp. 693-742. Inconnu à Nissen et Pritzel. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR2,500.00 (€2,500.00 )

‎COLLECTIF‎

Reference : R110358139

(2005)

‎GUITAR PART N° 139 - Band a part, Franz Ferdinand, Supergrass, Arcade Fire, dEUS, Dweezil Zappa, Tony Iommi, Paul McCartney, Patrick Rondat, Jean Sébastien Bach, Les notions de blues II, A la manière de Motohead, A la manière de Slash, A la manière‎

‎STUDIO PRESS. OCTOBRE 2005. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 162 pages. Nombreuses illustrations en couleurs et noir et blanc dans et hors texte.. . . . Classification Dewey : 780-Musique‎


‎Sommaire : Band a part, Franz Ferdinand, Supergrass, Arcade Fire, dEUS, Dweezil Zappa, Tony Iommi, Paul McCartney, Patrick Rondat, Jean Sébastien Bach, Les notions de blues II, A la manière de Motohead, A la manière de Slash, A la manière de John Mayall Classification Dewey : 780-Musique‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR19.80 (€19.80 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !