‎ROUSSEAU J.-J.‎
‎EMILE OU DE L'EDUCATION‎

‎Garnier Frères. 1904. In-12. Relié plein cuir. Etat d'usage, Couv. convenable, Dos frotté, Quelques rousseurs. 638 pages. Auteur et titre dorés sur le dos.. . . . Classification Dewey : 840.05-XVIII ème siècle‎

Reference : RO40113570


‎Nouvelle édition revue. Classification Dewey : 840.05-XVIII ème siècle‎

€24.90
Bookseller's contact details

Le-livre.fr / Le Village du Livre

ZI de Laubardemont
33910 Sablons
France

serviceclient@le-livre.fr

05 57 411 411

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les ouvrages sont expédiés à réception du règlement, les cartes bleues, chèques , virements bancaires et mandats cash sont acceptés. Les frais de port pour la France métropolitaine sont forfaitaire : 6 euros pour le premier livre , 2 euros par livre supplémentaire , à partir de 49.50 euros les frais d'envoi sont de 8€ pour le premier livre et 2€ par livre supplémentaire . Pour le reste du monde, un forfait, selon le nombre d'ouvrages commandés sera appliqué. Tous nos envois sont effectués en courrier ou Colissimo suivi quotidiennement.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎ROUSSEAU (Jean-Jacques)‎

Reference : 35825

‎Emile, ou de l'éducation. Par J.J. Rousseau, Citoyen de Genève. [Suivi de: Supplément à l'Emile (...) Emile et Sophie].‎

‎ 4 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bronze (reliure abimée), (2), viii, (2) d' 'explications' et 'fautes', 466 p.; (4), 407 p.; (4), 381 p. et (4), 455 p., 112 p. pour 'Emile et Sophie', titres noir et rouge, 5 figures par Eisen gravées par Le Grand, Longueil et Pasquier. Amsterdam, Jean Néaulme, 1762 [i.e. Paris, Duchesne, 1774-1780].‎


‎Edition à la date de l'originale, troisième édition parisienne in-12° publiée à Paris chez Duchesne, selon McEachern, illustrée de 5 planches par Eisen, gravées par Le Grand, Longueil et Pasquier.Une des rares exemplaires à comporter le "Supplément à l'Emile" en pagination séparée à la suite du tome IV, dans une composition typographique différente. 'Emile et Sophie', suite "déprimée" et peu connue de l'Emile composée par Rousseau est demeurée inachevée. "Cest le roman expérimental de l 'Emile'. Rousseau veut mettre ses deux élèves à lépreuve de la nécessité pour vérifier leur liberté intérieure devant les aléas de lexistence. Comment vont-ils assumer lune un adultère malgré elle, lautre une rupture dont il se sent victime? " (cf. Frédéric S. Eigeldinger, Ed. Champion).Selon McEachern, qui se base sur le filigrane, cette édition serait anti-datée et n'aurait pas été publiée avant 1774 et pour 'Emile et Sophie' après 1780, date de la première édition. Collation des faux-titres et titre conforme à la description donnée par McEachern.(Cohen, 436. McEachern, n°7, p. 123. Gagnebin, IV, p. 1868, 7-8).Reliure abîmée: mors fendillés, coiffes arrachées, épidermures, trous de vers. Bon était intérieur. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR450.00 (€450.00 )

‎ROUSSEAU Jean-Jacques;‎

Reference : 331

(1762)

‎Emile, ou de l'éducation‎

‎Amsterdam, Jean Neaulme, 1762. 4 volumes in-12 (164 x 100 mm), 1 f. n. ch., X pp., 359 pp.; 1 f. n. ch., 336 pp.; 1 f. n. ch., 265 pp., mal ch. 255, XXIV pp.; 1 f. n. ch., 350 pp. Maroquin rouge, filet doré en encadrement avec fleurons d'angle, dos lisse orné, pièce de titre et de tomaison en maroquin blond, filet doré sur les coupes, tranches dorées, des rousseurs (reliure de l'époque).‎


‎Contrefaçon à la même date que l'édition originale, illustrée d'une copie des mêmes figures, soit 4 frontispices et une figure, le tout gravé par Longueil, Louis le Grand et Pasquier d'après les dessins d'Eisen. L’Emile fut imprimé pour la première fois à Paris par Duchêne sur le manuscrit de Rousseau. Celui-ci comptant sur la protection de Malesherbes, il s’était décidé à l'imprimer en France. Sa condamnation par le Parlement entraîna la saisie des exemplaires qui furent brûlés dans la cour du Palais. Cet événement marque le début de la vie errante et angoissée de l’auteur. "Encensé par certains, violemment critiqué par d'autres, condamné par les autorités civiles et religieuses dès sa parution, l'Emile enflamma l'Europe entière. Les traductions allemande (1762) et anglaise (1763) contribuèrent à répandre les principes pédagogiques de Rousseau, qui eurent un effet durable sur l'éducation des enfants" (Béatrice Mairé). C et exemplaire relié en maroquin du temps comporte six notes manuscrites dans la marge de cinq pages du premier tome. Son auteur s'interroge, cautionne ou donne un avis contraire aux pensées de Rousseau. Une note fut découpée et retirée. Peut-être son auteur la regretta-t-il… Il est à noter que plus aucune mention ne fut annotée dans les volumes suivants. Très bon exemplaire en maroquin du temps. McEachern Jo-Ann E., Bibliography of the writings of Jean-Jacques Rousseau to 1800, II-Emile ou de l'éducation, n°10, pp.139-142. BnF, Des livres rares depuis l'invention de l'imprimerie, Paris, 1998, n° 118, notice de Béatrice Mairé. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : (0033) 143 674 644

EUR3,000.00 (€3,000.00 )

‎ROUSSEAU - LE GRAND (Louis) ou LEGRAND, ANDRE (Jean),‎

Reference : 37109

‎1- [LEGRAND (Louis)]. Censure de la Faculté de Théologie de Paris, Contre le Livre qui a pour titre, "Emile, ou de l'Éducation". Paris, P. Al. Le Prieur, 1762. 352 p. titre compris (précédé de):2- [ANDRE (Jean)]. Réfutation du nouvel ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, intitulé Emile, ou de l'Éducation. Paris, Desaint & Saillant, 1762. (4), 277, (1) p.‎

‎ 2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et vert, filet doré sur les coupes, tranches rouges. ‎


‎1- Edition originale. La 'Censure', rédigée par l'abbé Le Grand docteur de Sorbonne qui devint censeur royal, où sont réfutées point par point les dix-neuf "hérésies" relevées dans "L'Emile" par la Faculté de théologie de Paris. Elle est précédée de la "relation des circonstances qui décidèrent l'examen de cet ouvrage", et du discours de Jean-Clément Gervaise, syndic de la faculté de théologie.La Censure fut achevée le 20 Août 1762; l'archevêque de Paris condamna "L'Emile" par un mandement du 28 août. De son côté, dès le 9 juin, le parlement avait ordonné que le livre, jugé impie et dangereux, soit lacéré et brûlé de la main du bourreau et que son auteur soit décrété de prise de corps. Rousseau dut fuir seul, avec l'aide du maréchal de Luxembourg. Proscrit de France, mais aussi des Pays-Bas, de Genève et de Berne, il se réfugia à Yverdon chez son ami Daniel Roguin.(Peignot, 'Livres condamnés au feu', II, p. 94. Monod, p. 563. Conlon, 'Rousseau', n° 236).2- Edition originale. "C'est la méthode de Pascal qu'adopte André. Il voit d'emblée le point faible de Rousseau: l'état misérable de l'homme est injustifiable dans le théisme. Rousseau l'attribue bien au libre arbitre et pense avec tous les chrétiens, contre Bayle, que Dieu ayant 'voulu communiquer à ses créatures la dignité de la causalité' (Pascal), la misère avec la liberté est préférable à une servitude dorée" (Monod, p. 415). (Conlon, 'Rousseau', n° 194. Monod, p. 563).Coiffes usées, mors fendillés. Commentaires anciens manuscrits au verso du faux-titre.Bon exemplaire, relié à l'époque. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR500.00 (€500.00 )

‎ROUSSEAU Jean-Jacques‎

Reference : 167885

‎Emile, ou de l'Education. - Supplément à l'Emile, ou de l'Education de J.J. ROUSSEAU.‎

‎Chez Jean Néaulme Libraire Amsterdam 1762 4 volumes in-12 ( 170 X 100 mm ) de ( 2 )-VIII-( 2 )-466 ( 4 )-407-( 1 ) ( 4 )-381 et ( 4 )-455 pages, + 112 pages de "Supplément à l'Emile, ou de l'Education de J.J. ROUSSEAU", plein veau fauve marbré, dos lisses ornés de caissons et fleurons dorés, coupes filetées d'or, tranches brique ( Reliures de l'époque ). Cinq figures par EISEN gravées par Legrand, Longueil et Pasquier. Edition à la date de l'originale, un des rares exemplaires à comporter le "Supplément à l'Emile" en pagination séparée à la suite du tome IV. 3 coiffes usées, 2 mors fendillés, bons exemplaires. D'autres photos sur www.cazitel.com ‎


Phone number : 04 91 42 63 17

EUR450.00 (€450.00 )

‎[ Chez Marc-Michel Rey] - ‎ ‎ROUSSEAU, Jean-Jacques ; [ MERCIER DU ROCHER, André Charles François ]‎

Reference : 60167

(1777)

‎Emile, ou De l'Education (4 Tomes - Complet)‎

‎4 vol. in-12 reliure demi-basane marbrée, Chez Marc-Michel Rey, Amsterdam, 1777, xi-338 pp. (dernier f. de table paginé 337-338 monté par erreur en fin du tome 4) ; 2 ff., 255 pp. ; 2 ff., 240 pp. ; 2 ff., 318 pp., avec 5 planches hors texte, non signées‎


‎Exceptionnel exemplaire tout à fait remarquable pour les diverses longues notes manuscrites, couvrant plusieurs des gardes blanches (et quelques marges), rédigées par l'avocat poète et militant jacobin André Mercier du Rocher. Il y évoque notamment ses souvenirs et rapporte les témoignages vécus d'une connaissance directe de Jean-Jacques Rousseau. Né à La Rochelle, André-Charles-François Mercier du Rocher (1753-1816) est bien connu pour son parcours politique mais également pour son Journal ainsi que pour ses Mémoires, source importante pour l'histoire de la Révolution Française en Vendée.Dans le tome premier on peut lire cette note manuscrite importante : "Lorsque j'arrivai à Paris au mois de mai 1780, un des commis de la Douane se présenta au Bureau de la Diligence rue contre escarpe pour fouiller les paquets des voyageurs. Lorsqu'il voulut bouleverser les miens, je lui observai que je n'avais ni sel ni tabac, ni marchandises de contrebande ; n'importe dit-il, il faut voir il tombe sur cet ouvrage, en lut le frontispice et s'écria : L'Emile de Rousseau ! Monsieur c'est un livre prohibé, et il s'en serait emparé si deux de mes compagnons de voyage, un capitaine de la Marine Royale et [ Puyard ? ] de Montjourdain qui a péri depuis avec tant d'autres gens lettrés, ne s'y fussent opposés. Ce livre était donc bien confisqué partout !". L'annotateur signale également qu'un "M. C*** a imprimé un Emile chrétien en 3 vol. in-12 dont le librairie Crapet place St Michel à Paris ne put se défaire au très bas prix d'une livre dix sousn dans l'année 1787", et copie en regard un extrait d'une "Epître à la Raison" évoquant Voltaire, tirée du Mercure de février 1785. En dernière garde du même tome, Mercier du Rocher commente une note de la page 28 : "On ne se tue point pour les douleurs de la goutte dit l'auteur. J'ai connu à Paris un homme très [ ... ] des Principes de J. J. Rousseau, qui s'est coupé le cou avec un rasoir pour éviter les douleurs de la gravelle. Il se nommait Murice, il avait été Prêtre et curé et avait abandonné sa cure pour vivre en laïque avant 1780".En garde du tome second, on découvre une autre longue et remarquable note manuscrite : "j'ai rencontré le onze 8bre 1806, à Paris, un M. De Vouron, fils naturel du Duc de Grammont, c'est un homme d'une figure agréable, et d'une éducation soignée, c'est la Bonté, la douceur, la Bonhomie personnifiées. Il a vécu très familièrement avec J. J. Rousseau et a demeuré ensuite [ chez ] un des ennemis de Rousseau, c'est tout dire, chez Palissot qu'il n'aime pas autant que le Bon Jean-Jacques. Il m'a raconté plusieurs particularités de ce dernier. Avez-vous lu Télémaque lui demandait J.J. (De Vouron était alors jeune). Oui, Monsieur Rousseau. Comment trouvez-vous ce livre ? Il est bon, dit Vouron, mais... "Quoi ? Mais, repart vivement Rousseau ? Il manque de feu, dit Vouron. Monsieur, répond J. Jacques, le feu y est sous la cendre. Une autre fois, M. de Vouron se promenant seul rencontra Rousseau seul aussi. Comment, dit le Philosophe, jeune homme, vous êtes seul ? Vous êtes bien seul aussi, Monsieur Rousseau. Oh ! je suis plus âgé que vous ; et puis [j'ai ] l'expérience des hommes. M. de vouron dit un jour à Rousseau qui se plaignait de ses malheurs, c'est le sort des grands hommes ; vous devez vous attendre à cela. Mais répondit Rousseau d'un air fâché, vous n'êtes pas consolant Monsieur de Vouron. Cette réponse montre clairement que Rousseau voulait être plaint plutôt que flatté. Il était logé près d'un Maréchal Ferrant. En rentrant chez lui il failli avoir la cuisse cassée d'un coup de pied de cheval qui ne fit que l'effleurer. Rousseau racontait cet accident avec des yeux affectés d'un sentiment si extraordinaire que Vouron ne put s'empêcher d'en rire. Le Philosophe se tut alors en se regardant à un Miroir. M. de Vouron dit M. Palissot très aimable, il la [illisible] avec François de Neufchâteau, qu'il croit plutôt un politique qu'un homme de Lettres."Etat très satisfaisant (manques en coiffe, accroc à un dos, reliure un peu frottée, ex-libris ms. "ex bibliotheca A.C.Fr. Mercier du Rocher, Rupellensis, 1782"). Dufour, 201 ; McEachern, Emile, 29‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR3,500.00 (€3,500.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !