‎COLLECTIF‎
‎LES CONFESSIONS DE S.AUGUSTIN.‎

‎NON PRECISE. 18E SIECLE. In-8. Relié plein cuir. Etat d'usage, Plats abîmés, Dos abîmé, Intérieur frais. XL + 816 pages - quelques lettrines en noir et blanc - quelques gravures en noir et blanc dans le texte en tête de chapitre - page de titre, page de faux titre absente - coins et plats frottés - coiffes absentes - dos partiellement absent - 3 photos disponibles.. . . . Classification Dewey : 840.05-XVIII ème siècle‎

Reference : R300122776


‎ Classification Dewey : 840.05-XVIII ème siècle‎

€79.00 (€79.00 )
Bookseller's contact details

Le-livre.fr / Le Village du Livre

ZI de Laubardemont
33910 Sablons
France

serviceclient@le-livre.fr

05 57 411 411

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les ouvrages sont expédiés à réception du règlement, les cartes bleues, chèques , virements bancaires et mandats cash sont acceptés. Les frais de port pour la France métropolitaine sont forfaitaire : 6 euros pour le premier livre , 2 euros par livre supplémentaire , à partir de 49.50 euros les frais d'envoi sont de 8€ pour le premier livre et 2€ par livre supplémentaire . Pour le reste du monde, un forfait, selon le nombre d'ouvrages commandés sera appliqué. Tous nos envois sont effectués en courrier ou Colissimo suivi quotidiennement.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎SAINT-AUGUSTIN [Traduction d'Arnault d'Andilly]‎

Reference : 25744

(1649)

‎Les Confessions de S. Augustin. Traduites en françois, par Monsieur Arnauld d'Andilly. Seconde édition. A Paris, chez la Veuve Jean Camusat et Pierre Le Petit, 1649 [de l'imprimerie d'Antoine Vitré] ‎

‎Paris Veuve Jean Camusat et Pierre Le Petit 1649 in-16 PLEIN VEAU un volume, reliure plein veau havane blond marbré in-seize (binding full calfskin in-16) (15,5 x 9,5 cm), dos 5 nerfs (spine with raised bands) titre frappé "or" dans un encadrement de 2 filets "or", entre-nerfs à fleuron au fer plein dans un encadrement de deux filets "or", filet à froid de part et d'autre des nerfs, petit manque de cuir à la coiffe de tête(head of the spine lightly damaged), petit accident à léchancrure de tête et de queue du premier plat (small accident in the top and in the bottom indentation of the front cover), de queue du premier plat (small accident in the bottom of indentation of the front cover), plats décorés "or" de 2 filets "or" en encadrement, plats frottés et légèrement tachés, coins émoussés, , coupes usées (cuts faded), toutes tranches lisses jaspéees rouge et noir, orné d'un frontispice gravé en noir par Poilly d'après Philippe Champaigne + une Marque du libraire gravée au titre en noir, (16)-600-(16) pages, 1649 A Paris, chez la Veuve Jean Camusat et Pierre Le Petit Editeurs, ‎


‎Note : Marque du libraire gr. s. c. au titre. - Front. gr. s. c. par François Poilly d'après Philippe de Champaigne, signé « Ph. Champaigne. In. Poilly. f. » en bas au centre, daté 1649 en bas à droite : saint Augustin assis dans un jardin sous un figuier, entendant les paroles « Tolle, lege ». - Privilège royal du 19 mars 1649 signé Pépin, accordé pour 20 ans à Arnauld d'Andilly, cédé par lui à la veuve Jean Camusat et Pierre Le Petit. - Ach. d'impr. pour la première fois le 1er avril 1649 ..... Edition originale de cette traduction avec fausse mention de seconde édition. Saint Augustin (13 novembre 354 - 28 août 430) est un philosophe et théologien chrétien de l'Antiquité tardive, évêque d'Hippone, et un écrivain berbère. Il est l'un des principaux pères de l'Église latine et l'un des 33 docteurs de l'Église. Après saint Paul, il est considéré comme le personnage le plus important dans l'établissement et le développement du christianisme occidental. Les Confessions de Saint-Augustin (rédigées entre 397 et 401) sont trop connues et appréciées pour en faire ici l'explication et l'éloge. Nous dirons simplement que cette édition achevée d'imprimer le 1er avril 1649 est un modèle de beauté de notre langue du Grand Siècle. Dans son Port-Royal, Sainte-Beuve écrit que Robert Arnauld d'Andilly a littérairement rendu de vrais services à la langue. Il rappelle ainsi que La Rochefoucauld, l'auteur des Mémoires, envoyait des copies afin d'obtenir de lui les corrections nécessaires, particulièrement sur la pureté du style (Sainte-Beuve, Port-Royal, Volume 2, pp. 275 et suiv.) Cependant cette traduction est à classer parmi les belles infidèles du Grand Siècle comme le sont également les traductions de Perrot d'Ablancourt dans ses traductions des auteurs antiques. « M. Arnaud d'Andilly, ayant donné au public sa traduction des Confessions de saint Augustin en 1649, Messieurs de l'Académie Française la trouvèrent si belle, firent tant d'estime de cet ouvrage qu'ils résolurent d'agréer l'auteur dans leur Académie. Les députés furent offrir une place à M. Arnaud d'Andilly, qui les remercia absolument. Ces messieurs fâchés décidèrent de rendre un statut qui porte que dorénavant on ne recevra personne dans le corps qu'il n'ait postulé d'y être admis. » Notes du Père Léonard sur les Académies. (Archives nationales, M. 763, n° 3.). A propos du frontispice d'après Philippe de Champaigne ; il s'avère qu'on n'avait répertorié aucune toile de ce peintre répondant à ce sujet avant qu'on ne finisse par trouver une "Conversion de Saint-Augustin" en 1940 (lire à ce sujet Recherches sur les Confessions de saint Augustin de Pierre Courcelle, pp. 495-499. Reste à signaler que cette "seconde édition" mentionnée au titre n'est en réalité qu'une remise en vente des exemplaires invendus avec un nouveau titre portant pour seul changement cette mention de "seconde édition". Le tirage comparé avec minutie est strictement identique en tous points (fautes typographiques, justification et ornements compris). Lire à ce sujet notre article paru dans le Bibliomane moderne du 10 juin 2022. Cette particularité qui n'avait, semble-t-il, jamais été signalée, confirme qu'il n'existe qu'une seule et même édition portant la date de 1649 ...... RARE ET BELLE ÉDITION ....... en état moyen de la reliure (à restaurer) mais bon état intérieur ( good condition in spite of the light defect indicated). bon état intérieur ‎

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR600.00 (€600.00 )

‎Saint Augustin‎

Reference : CZC-11103

‎1659. Les Confessions de Saint-Augustin. (397-401) Traduit Arnauld D'Andilly‎

‎Traduites en Français par Monsieur Arnauld D'Andilly Les Confessions (en latin Confessiones) est une œuvre autobiographique d'Augustin d'Hippone, écrite entre 397 et 401, où il raconte sa quête de Dieu. Il a donc un double but : avouer ses péchés et ses fautes directement à Dieu (confession au sens chrétien) mais aussi proclamer la gloire de Dieu. L'œuvre est composée de treize livres. « Les treize livres de mes Confessions louent le Dieu juste et bon de mes maux et de mes biens, ils élèvent vers Dieu l'intelligence et le cœur de l'Homme. » C'est un ouvrage fondamental, tant par la profondeur des analyses qui y sont faites que par la qualité du style de l'écriture. Édition avec le Latin à coté, revue & corrigée exactement sur douze anciens manuscrits & des notes à la fin, ou l'on rend raison des principales corrections. Par Monsieur Arnauld, son frère, Docteur en Théologie de la Maison de Sorbonne. fort vol in8, 190x130, relié pleine basane époque, accrocs, leger fendillement du mors, solidement relié, très bel état intérieur, 810pp + table des chapitres. Paris Pierre Le Petit 1659 Dans les livres I à IX, Augustin raconte de façon chronologique sa vie de sa naissance à la mort de sa mère. Les livres X à XIII, eux, contiennent une méditation, une réflexion ontologique et théologale, une célébration de Dieu. I - Enfance : Après avoir désigné Dieu et son importance comme Créateur et présence à soi et en soi, Augustin évoque ses premières années, ses premiers péchés, son rejet de l'école et son goût pour le jeu. II - 16e année : L'auteur revient sur l’éducation face aux désordres et débauches qu’il connaît à cet âge-là, en prenant pour exemple le vol de poires qu’il fait subir à un voisin et qu’il regrette après coup. III - Égarements du cœur et de l'esprit : On y lit les amours impures d'Augustin, sa découverte de la philosophie manichéenne, les prières de sa mère ainsi que les paroles prophétiques d'un évêque. Il noue un lien avec une concubine à Carthage dont il a un fils, Adéodat. IV - Intelligence et cœur d'Augustin : Augustin revient sur ses neuf années d'erreur comme inclinaison aux vices jusqu’à 28 ans. Puis il relate son goût pour l'astrologie qu’il découvre, la mort d’un ami proche qui le fait souffrir, et son intelligence qu’il expérimente à la fois comme professeur de rhétorique et surtout comme auteur de deux premiers livres. V - 29e année : L'autobiographe nous raconte son dégoût nouveau pour les manichéens, ses voyages vers Rome puis vers Milan, et enfin son début de conversation avec l’évêque Ambroise, qui l'éloigne encore plus des manichéens. Séduit par la portée des propos de celui-ci, il accepte le catéchuménat. VI - 30e année : Il retrouve sa mère venue à Milan qui à son tour profite des paroles de l’évêque Ambroise qui est devenu prépondérant dans la vie d’Augustin. Il tisse de nouvelles amitiés avec lesquelles il projette de se retirer du monde. Au lieu de cela, il continue sa vie telle quelle non sans s’interroger plus profondément sur la mort avec la perspective du Jugement dernier. VII - 31e année : Après sa découverte du néoplatonisme (tout émane du principe unique qu'est l'Un), Augustin approfondit, étape par étape, sa réflexion et l’organise chrétiennement en réalisant la peine qu’il occasionne à son cœur lorsqu’il agit mal et revisite son appréciation du Christ. VIII - Rencontres, récits, Écriture sainte : S’inspirant de sa rencontre avec le pieux vieillard Simplicianus lui relatant la vie du rhéteur païen Victorinus finissant par accepter le salut chrétien, et le récit de la vie de saint Antoine par l’un de ses amis, Augustin vit ses derniers grands combats entre le bien et le mal, la chair et l’esprit. Plus proche de son âme, il entend une voix lui conseiller de lire l’évangile de Matthieu (Mt 19,21). IX - La conversion : Augustin continue sa lecture de la Bible s’enthousiasmant du livre des Psaumes et s’instruisant des écrit pauliniens. Il prend la décision d’arrêter d’enseigner pour se mettre au service de l’Église. Il reçoit le baptême en même temps qu’un ami et son fils dont il relate la mort qui surviendra de un an et demi à trois ans plus tard. Autre décès, celui de sa mère dont il réussit à faire le deuil d’abord en relativisant, puis en pleurant abondamment et en priant pour elle, et enfin en louant ses mérites de modestie, de bon sens et de service. X - La quête de Dieu : Augustin commence le livre 10 en analysant ses motifs de confession : quand il est mauvais et dégoûté de lui-même ; et quand il est bon pour louer le Créateur de sa bonté. Partant du principe que l’homme ne se connaît pas entièrement lui-même et qu’il reconnaît avec certitude qu’il a toujours aimé Dieu, il approfondit le rôle et la place de la mémoire, qui n'est pas seulement ce dont il se souvient, mais une sorte d'entrepôt de la conscience qui transcende l'espace et le temps. Puis il s’interroge sur les tentations : voluptés faciles, convoitises, curiosité déplacée et l’orgueil, le danger le plus insidieux, conséquence des flatteries des hommes. Pour s’en défaire, c’est la louange comme compagne quotidienne et la vérité de Dieu dans l’amour des autres. Aussi, Il remet au Seigneur Jésus-Christ, seul médiateur entre Dieu et les hommes, la guérison des maux de son âme. XI - La création et le temps : Après avoir considéré la mémoire, Augustin explore le temps dans lequel se rencontre trois termes : l’attente, l’attention et le souvenir. Il demande à Dieu l’intelligence des Écritures afin de bien comprendre la Genèse et le sens de la création ex nihilo. Quid de Dieu avant le monde ? avant qu’il ne parle et engendre son Fils, le Verbe ? Le temps ne saurait être la mesure de l’éternité sans la médiation et la vérité du Christ qui permettent de fixer le cœur de l’homme, afin qu’il demeure et considère comment. Si point de temps avant la création, point de temps sans les œuvres. Si l’esprit est à la mesure de temps, le temps est à la mesure de l’amour. Ainsi, la confession des misères et la reconnaissance de la miséricorde divine favorisent-elles la grâce qui délivre l’homme de lui-même pour l’amener à la béatitude. XII - Le ciel et la terre : Partant du principe qu’il convient de demander et de chercher pour recevoir et trouver (cf. Mt 7,8-9), et que la vérité est constante malgré la diversité des interprétations, l’auteur s’applique à bien définir les tenants et les aboutissants de la création entre matière-ténèbres et ciel-éternité. Pour ce faire, il revient sur la mémoire et le temps, (s’)interroge sur la portée du langage et des interprétations exégétiques, investit la profondeur des Écritures et postule qu’elles possèdent au sein même de leur abondance des essentialités nécessaires. Et de conclure que l’Esprit-Saint favorise cet exercice entre charité et sacralité. Il convient donc de ne pas « s’effaroucher des paroles sacrées, si sublimes dans leur humilité ». XIII - Sens mystique de la création : L’auteur interprète la déclaration divine « Que la lumière soit ! » comme la manifestation de la création spirituelle de Dieu issue de l'abondance de sa bonté. Saint Augustin examine ensuite l'action de la Sainte Trinité dans la création en s’inspirant du verset « le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux » (cf. Gn 1,2). Puis un parallèle est fait entre la création et l’Église qui fait de chaque homme, par le baptême, un enfant de la grâce. Les croyants et les baptisés se réorganisent par le Christ : « Chaque partie prise isolément n’est que bonne ; c’est l’ensemble qui est très bon ». Augustin reprend la Bible : « Espère dans le Seigneur » (cf. Ps 42,5) « son Verbe est la lampe qui luit sur ton chemin (Ps 108,105). Comme l’espérance qui voit n’est plus seulement espérance, emprunter le chemin, c’est déjà recevoir l'assurance d’être enfant de la lumière, c’est la récompense de la destination finale suivant la foi, la bonne volonté, le repentir et les bonnes œuvres. Le dernier jour de la création était destiné au repos ; de même, les fidèles se reposeront avec Dieu au jour béni de la co-éternité. ‎


Livres & Autographes - La Madeleine

Phone number : 06 35 23 34 39

EUR330.00 (€330.00 )

‎SAINT-AUGUSTIN‎

Reference : LCS-18353

‎Les Confessions de St Augustin, Traduites en François par M. du Bois, de l’Académie Françoise. Les Confessions de Saint Augustin sorties des presses de l’Imprimerie royale.‎

‎Superbe exemplaire sur grand papier de Hollande revêtu de reliures en maroquin de l’époque à dentelle. Paris, de l’Imprimerie Royale, 1758. 3 volumes in-12, plein maroquin vert olive, riche dentelle dorée sur les plats, dos lisses richement ornés, doublures et gardes de tabis rose, tranches dorées. Reliure de l’époque. 166 x 93 mm.‎


‎Jolie édition sortie des presses de l’imprimerie royale de la traduction préférée des Confessions de Saint Augustin. «Les Confessions avaient précédemment été traduites par Arnauld d’Andilly mais on préfère la traduction de Dubois» (Brunet, I, 561). «Ecrites au cours de l’une des périodes les plus dramatiques de l’histoire de l’humanité, les Confessions constituent la base de toute la pensée moderne. C’est une véritable épopée de la conversion chrétienne, résumée dans le drame intérieur d’un homme, drame dans lequel s’expriment tous les éléments passionnels et théoriques d’une telle expérience. Dans la littérature de tous les temps, rares sont les œuvres qui, comme celle-ci, montrent dans leur unité indissoluble, le développement d’une expérience spéculative en même temps que celui d’une expérience religieuse et humaine». (T.F. Œuvres Complètes, Vivès, 1869-1878). Superbe exemplaire, l’un des rares imprimé par l’imprimerie royale sur grand papier de Hollande, chacun des titres portant les armoiries gravées du roi Louis XV, revêtu de très élégantes reliures en maroquin vert olive à dentelle de l’époque. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 42 84 16 68

EUR9,000.00 (€9,000.00 )

‎[Confessions (français). 1737. Goibaud-Dubois] SAINT AUGUSTIN‎

Reference : 23954

(1737)

‎LES CONFESSIONS DE S. AUGUSTIN, traduites en francois sur l'édition latine des PP. BB. de la congrégation de Saint Maur. Avec des notes, & de nouveaux sommaires des chapitres. Par M. Du Bois, de l'Académie françoise. Nouvelle Edition.‎

‎Paris Théodore Hansy 1737 in-12 plein-veau 1 volume, reliure plein veau brun in-douze (binding full calfskin in-12) (17 x 10 cm), RELIURE D'EPOQUE, dos à nerfs (spine with raised bands), décoré "or" et à froid (richly gilt and blind stamping decoration), titre frappé "or", pièce de titre sur fond bordeaux avec 1 filet "or" en encadrement, filet à froid de part et d'autre des nerfs, entre-nerfs à fleuron "or" dans un encadrement d'1 filet "or" avec rinceaux "or" aux angles, roulette feuillage "or" en tête et en pied, coiffe supérieure en partie manquante et manque de cuir en tête sur 1/3 de cm2, plats décorés à froid d'un filet à froid en encadrement, coins écornés, toutes tranches lisses rouges, sans illustrations (no illustration) excepté une Vignette au titre et bandeaux gravés sur bois en noir, celui du livre I signé "N." (= Nioul) + Lettrines gravées sur bois en noir, [8]-XXIII-[1]-576-[4] pages Avec approbation & privilège de Sa Majesté, 1737 A Paris, chez Théodore Hansy libraire, Pont au Change, à l'Image Saint Nicolas Editeur,‎


‎Éditeur : Dehansy, Théodore......Note : Traduction par Philippe Goibaud-Dubois. - Édition partagée entre Louis Genneau, Jean Desaint, et Théodore Dehansy à Paris. Privilège d'ensemble du 14 [sic pour 4] juillet 1718 octroyé, pour 30 ans, à Jean-Baptiste II Coignard, cédé pour moitié à Louis Genneau "& compagnie" pour quelques titres dont "Les confessions". - Sig. a4, a12, A-Z12, Aa12, Bb2. - Vignette au titre et bandeaux gr. sur bois, celui du livre I signé "N." (= Nioul). Lettrines gr. sur bois...........Bel Exemplaire....RARE......en bon état (good condition). bon état ‎

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR60.00 (€60.00 )

‎AUGUSTIN Saint ( traduit par ) ARNAUD d ' ANDILLY‎

Reference : 294

‎LES CONFESSIONS DE SAINT AUGUSTIN traduites en français par M. Arnaud d ' Andilly avec LE TRAITE DE LA VIE HEUREUSE du même saint ‎

‎Paris Chez Guillaume Desprez 1740 1 vol. in-12 ( 17 x 10 cm ) ( poids = 0,45 kg ) 36 (dont t. ) , 631 ( 1 ) pp. . Les Confessions en XIII Livres sont précédées de : Avis au lecteur , Aprobation des Docteurs , Privilège du Roy , Table des chapitres . Le Traité de la vie heureuse est précédé de : Extrait du Livre premier des Rétractations , Avertissement , Aprobation ; il est suivi d' une autre Aprobation . Bandeaux , lettrines . Pleine basane de l ' époque . Dos à 5 nerfs , caissons dorés , restes de la p. de titre . Tranches rouges . Reliure usée quoique solide : des frottés et épidermures sur presque toute la surface , coins émoussés , des manques à la coiffe sup. . Premier f. de garde presque détaché ; un manque au dernier f. de garde . Mouillure sur les 4 derniers ff. , sinon intérieur convenable . P. 34 ( 1ère partie ) ch. 54 ; p. 396 ch. 296 .‎


‎Véritable monument du français classique . L ' E. O. de la traduction des " Confessions " a paru en 1649 ( Paris , Vve J. Camusat & P. Le Petit ) . " Le Traité de la vie heureuse " nous rend compte d ' un dialogue commencé le jour où Augustin atteignait 33 ans ; il est dédié au consul Théodore qu ' Augustin avait connu pendant son séjour à Milan . " Rétractations " est le titre d ' un traité de saint Augustin achevé en 427 , dans lequel il révise l ' ensemble de son oeuvre . ‎

Librairie ancienne Tonon - Saint-Hilaire de Lusignan

Phone number : 05 53 48 62 96

EUR22.00 (€22.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !