‎CHÂTEAUNEUF (François de).‎
‎Dialogue sur la musique des anciens. A Monsieur de ***.‎

‎A Paris Noël Pissot 1725 1 A Paris, Noël Pissot, 1725. In-12 de (8)-126-(6) pp., veau brun, dos orné à nerfs, pièce de titre en maroquin rouge, armes sur les plats, tranches jaspées (reliure de l'époque). ‎

Reference : 8877


‎Edition originale posthume publiée par Jacques Morabin qui signe l'avertissement, illustrée de 7 planches gravées hors-texte. « Bien que le Dialogue sur la musique des Anciens soit le seul de ses ouvrages à avoir survécu, l'abbé de Châteauneuf a vu son nom passer à la postérité à la fois en raison de son amitié pour Ninon de Lenclos et pour avoir tenu sur les fonts François-Marie Arouet, le futur Voltaire. Publié de manière posthume en 1725, ce texte délicieux se fonde sur un événement réel : le voyage en France, de Pantaléon Hebenstreit (1668-1750). Le virtuose et compositeur allemand s'était produit à la cour mais aussi chez Ninon devant « une compagnie nombreuse ». Il avait fait entendre un instrument dont il était l'inventeur et qui, sous le conseil de Louis XIV, porte toujours son nom de Pantaléon : « C'était une sorte de tympanum, mais ce qu'on y remarquait de plus singulier (parce qu'on l'avait inutilement tenté jusqu'ici, c'est qu'au lieu des chordes de Clavessin (qui se sentent toujours de leur matière) c'étaient des chordes de luth ». En savant mondain qui fuit la pédanterie, Châteauneuf convoque l'ensemble des textes relatifs à la musique, tant antiques, bibliques que modernes, mais sans pour autant en étaler les sources. La forme choisie n'est pas celle du traité ou de la dissertation, mais celle d'un dialogue qui reproduit l'habile artifice du prologue du Banquet de Platon ». Un narrateur très discret décrit le cadre dans lequel se déroule une conversation, arbitrée par Leontium-Ninon, entre Theagène qui voue à l'Antiquité « une admiration qui tenait du culte » et son démon, Callimaque, qui se réservait la liberté de passer du moins en apparence dans le parti opposé, selon les Compagnies où il se rencontrait ». (Manuel Couvreur et Thierry Favier, Le Plaisir musical en France au XVIIe siècle 2006, p. 91.) Bel exemplaire aux armes d'Alexandre de la Rochefoucauld, duc de la Roche-Guyon, marquis de Liancourt (1690-1762), avec cachet sur le titre. Olivier-Hermal-Roton, pl. 710 ; Fétis, I, 255. ‎

€1,200.00
Bonnefoi Livres Anciens
Bookseller's contact details

Bonnefoi Livres Anciens
M. Henri Bonnefoi
1-3, rue de Médicis
75006 Paris
France

bonnefoi@sfr.fr

33 01 46 33 57 22

Contact bookseller

Payment mode
Others cards
Others
Cheque
Sale conditions

Nos livres sont garantis complets et en bonne condition sauf mention contraire. Conditions de vente conforme au règlement du SLAM et aux usages de la LILA (ILAB). Port Recommandé en sus ; emballage gratuit. Nous acceptons les cartes de crédit Visa et Mastercard. <br />

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

1 book(s) with the same title

‎[CHATEAUNEUF (François CASTAGNERE de)]. ‎

Reference : 35601613

‎Dialogue sur la Musique des Anciens. A Monsieur de * * *‎

‎Paris, Pissot, 1725; in-12, veau brun moucheté, dos orné, tr. rouges. (Rel. de l’ép.). 4 ff.n.ch., 126 pp., 3 ff.n.ch.- 7 planches gravées hors-texte. EDITION ORIGINALE. Ouvrage posthume publié par Morabin. L’auteur, un abbé savoyard né à Chambéry était le troisième fils du sénateur Chateauneuf. Il passa sa vie à Paris. C’était un abbé libertin et épicurien comme on en trouvait souvent parmi les cadets de familles du XVIII e siècle. « Homme de beaucoup d’esprit, de savoir et de bonne compagnie, désiré dans les meilleures » disait Saint-Simon. Il fut très lié avec le Prince de Conti et fut un des derniers amants de Ninon de Lenclos. L’abbé de Chateauneuf fut le parrain de Voltaire. Pendant ses années de collège à Louis Le Grand, le jeune Arouet fut introduit par l’ abbé dans la très libertine société du Temple. Ce petit ouvrage, qui fut vivement critiqué par Burette, avait été composé à l’occasion du Pantalon, un instrument que son inventeur Hebenstreit avait fait entendre dans le Salon de Ninon. L’abbé de Chateauneuf est mort en 1709. A son sujet voir : G. Pérouse. Causeries sur l’histoire littér. De la Savoie tome II pp. 29-36. Quérard II, 155- Adams. Bibliogr. D’ouvrages franç. En forme de dialogue n°96- Cioranesco 18816. Très bel exemplaire.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR330.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
CHÂTEAUNEUF (François de). - Dialogue ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !