‎CAMUS (Renaud).‎
‎Passage.‎

‎ Ed. Flammarion, 1975. In-8 br. Coll. " Textes ". Photographies h.-t. E.O. il n'est pas annoncé de grand papier. Prière d'insérer joint. Envoi autographe de Renaud Camus sur son premier livre. ‎

Reference : 14223


‎‎

€120.00
Bookseller's contact details

la Librairie Les Autodidactes
M. Léon Aichelbaum
53, Rue du Cardinal-Lemoine
75005 Paris
France

autodidactes@gmail.com

01 43 26 95 18

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Tous nos prix sont nets. Envois à le charge du destinataire. Pour Paris, Les réservations par téléphone ne pourront excéder 48 heures. Tous nos ouvrages sont garantis complets et en bon état, sauf indication contraire. Nous vous prions de nous excuser de ne pouvoir répondre aux demandes d'ouvrages déjà vendus. Vos règlements effectués par chèques en devises ou en euros hors France devront être majorés de 15 euros. <br />

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎PARRY Capt W.E.‎

Reference : 125068

‎JOURNALS OF THE FIRST, SECOND AND THIRD VOYAGES FOR THE DISCOVERY OF THE NORTH-WE ST. PASSAGE FROM THE ATLANTIC TO THE PACIFIC.‎

‎ Murray, London, 1828-1829. In-24 gr. (mm. 130x80), 6 volumi, mz. pelle coeva con ang., dorso a cordoni con tit. oro su tassello, tagli marmorizz., pp. V,VI,283; V,270; VII,312; VII,295; V,330; XXXV,211; ben illustrati fuori testo da 1 ritratto dellA., 11 tavole dedicate a paesaggi, usi e costumi, abitazioni, etc. degli Eschimesi, tutto inc. in rame, e 1 mappa pi volte ripieg. che raffigura le discoveries of Captain Parry in the Arctic Regions in his 3 voyages.. Il 6 ed ultimo volume ha per titolo: Narrative of an attempt to reach the North Pole, in boats fitted for the purpose, and attached to His Majestys Ship Hecla, in the year 1827, under the command of Capt. Parry."Prima edizione collettiva" dei 3 viaggi effettuati da William Parry, navigatore ed esploratore inglese (1790-1855) alla ricerca di un passaggio a nord-ovest.In the spring of 1819, Parry was appointed to the command of this expedition. Parry, reaching Lancaster Sound in July, sailed through, and explored and named Barrow Strait, Prince Regent Inlet and Wellington Channel. Entering what has since been called Parry or Viscount Melville Sound in September, he reached longitude 110 West, thereby earning a reward of 5,000 pounds that was offered by Parliament to the first ship's company that should attain that meridian. He also discovered Melville Island and others of the Parry Islands. After being frozen in for ten months, the ships were released on August 10, 1820, but the ice prevented further progress westward and Parry returned to England Parry made two further attempts at the Northwest Passage. The immediate achievements of these voyages were the charting of hundreds of miles of coastline in the Canadian Arctic archipelago and the collecting of valuable data on Arctic natural history..The second and third voyages of Parry, like the first, were unsuccesful in the goal of discovering the Northwest passage. However, Parry did discover and name the Fury and Hecla Strait and he collected additional scientific information about the Arctic region of North America.The appendix contains an important record of the scientific observations and material upon the natural history of the Arctic regions. The three voyages of Parry were reprinted in five volumes at London in 1828. Cfr. Hill, pp. 463-465. Solo lievi fioriture o arrossature, altrimenti esemplare ben conservato.‎


Logo ILAB

Phone number : +39 02 804607

EUR650.00

‎LAIR Maire de Fréville‎

Reference : 45935

(1869)

‎Carnet manuscrit du voyage en Italie en l'année 1869 de M. Lair, maire de Fréville : "1869. Départ de Barentin le 1er février [ ... ] A Chambéry Statue d'Antoine Favre ancien premier président du Sénat de Savoie. En face palais de justice qui a été construit il y a 10 ans - sans style [ ... ] De l'hôtel des princes on aperçoit à gauche de très hautes montagnes couvertes de neige [ ... ] Le théâtre est neuf et très confortable. Le directeur y faisait répéter un drame. La fontaine des éléphants et du plus mauvais style [ ... ] L'ancien château des Ducs de Savoie, construit sous les romains, a été incendié il y a 50 ans environ, il sert de préfecture [ ... ] Quelques ouvriers se plaignent de l'annexion à cause disent-ils des impôts qu'ils paient mais la généralité des habitants est satisfaite. Une particularité à noter c'est que dans le château les ducs de Savoie y ont reçu tous les princes de l'Europe & que lors de ces réceptions les domestiquesau nombre de 2 ou 4 étaient montés sur des chevaux costumés du stylke de l'époque mais avec une cravate blanche & gilet noir [ ... il évoque le trajet en train :] Ma chère Angèle a éprouvé le mal de mer. Quant à moi je n'ai souffert un peu que lorsque nous nous sommes trouvés dans un tunnel construit en planches pour éviter les avalanches de neige. La fumée de la locomotive étant entrée dans notre wagon quoique tout fut fermé un commencement d'asphyxie s'est emparé de nous. Impossible de renouveler l'air, car ayant essayé d'ouvrir, un nuage de vapeur est entré et nous a fait regretter cette action (ce parcours est vraiment merveilleux). Nous sommes arrivés à Turin à minuit où nous sommes descendus à l'hôtel Grombetta [ ... suite la visite de Milan dont : ] Assisté à la représentation des Huguenots au théâtre de la Scala, le plus grand de l'Italie. Forte chanteuse très bonne. autres acteurs médiocres. ensemble orchestre & choeurs bons [ ... Passage à Venise : ] Descendus hôtel de l'Europe sur le Grand Canal. Cet hôtel est princier, on y parle bien le français. A la table d'hôtel français surtout quelques anglais & peu d'italiens. beau service & excellente nourriture (maître d'hôtel de Marseille) [ ... ] Après dîner loué une gondole à deux rameurs & 20 chanteurs gondoliers pour une heure. 10 choeurs au moins nous ont été chantés. harmonie ensemble et précision admirable voix superbes surtout les basses. les trois choeurs chantés sous le pont Rialto nous ont produit un effet saisissant. L'on peut dire de ces chanteurs qu'ils sont des artistes improvisés mais qui ont le sentiment du beau. [Passage à Bologne puis Florence : ] Descendus à l'hôtel Royal de l'Arno. De plus en plus princier [ ... Arrivée à Rome : ] Descendus à l'hôtel de Russie. Vu Mgr Bastide gracieuse réception vu M. l'abbé Clerc place Lancellotti 4 [ ... Dimanche 21 : ] Diné chez Mr Hébert directeur de l'Académie, en compagnie d'un peintre & de pensionnaires. 10 à table. Mme Hébert mère était souffrante et n'est pas descendue. Reste à la soirée. Belle société. Causé au prince de Solms [ ... Dimanche 28 Février : ] Assisté à l'audience de N St Père le Pape. Assez nombreuse réunions réception fort paternelle ma chère Angèle a demandé & obtenu du St Père la bénédiction de son anneau nuptial et une bénédiction particulière pour nous deux. Le pape après avoir parlé à tous ceux qui le désiraient a fait une courte allocution & a pris pour sujet (comme il le fait toujours) l'évangile du jour (le possédé du démon aujourd'hui) & a donné avec la plus grande onction et la plus grande bonté & conviction qu'il soit possible d'exprimer la bénédictionà tous ceux qui étaient là. il a aussi béni les croix, les chapelets qui lui étaient présentés. Notre St Père est plein de santé et de la plus grande affabilité ... Son allocution a été fait en français [ ... ] Rencontré le Pape dans une voiture attelée de 4 chevaux. Figure toujours bonne. Tout le monde se découvre beaucoup se mettent à genoux pour recevoir sa bénédiction. Trois dragons à cheval distancés de chacun 60 pas au moins annoncent le passage du St Père. 2 autres voitures de Cardinaux le suivaient. Escorte d'une douzaine de Dragons [ ... mardi 2 mars ] Vu l'abbé Clerc qui m'a remis le bref par lequel Notre Saint Père Pie IX a accordé sur ma demande un autel privilégié (Grand Autel) pour l'Eglise de Duclair à perpétuité. Le bref relatif à l'indulgence plénière pour Chapelet est (illisible) mais M. l'Abbé Clerc n'a pas pu encore l'obtenir il me l'enverra à Epinay [ ... Retour pittoresque en France, passage par le Mont-Cenis le 6 mars :] Trajet extraordinaire, incroyable, très dangereux. Quantité de neige comme on en avait pas vu depuis des années. Notre traineau s'est renversé en route, chevaux et mules tombés. Voiture accrochée par d'autres venant en sens inverse ... à un certain endroit nous nous sommes trouvés à 4 mètres au-dessus de la route et au bord d'un précipice. Couché à l'hôtel de la poste où le maître est très bourru - fort cher‎

‎1 carnet de notes format in-12, contenant dont 33 p. relatant un voyage en Italie dont nous proposons quelques extraits : Carnet manuscrit du voyage en Italie en l'année 1869 de M. Lair, maire de Fréville : "1869. Départ de Barentin le 1er février [ ... ] A Chambéry Statue d'Antoine Favre ancien premier président du Sénat de Savoie. En face palais de justice qui a été construit il y a 10 ans - sans style [ ... ] De l'hôtel des princes on aperçoit à gauche de très hautes montagnes couvertes de neige [ ... ] Le théâtre est neuf et très confortable. Le directeur y faisait répéter un drame. La fontaine des éléphants et du plus mauvais style [ ... ] L'ancien château des Ducs de Savoie, construit sous les romains, a été incendié il y a 50 ans environ, il sert de préfecture [ ... ] Quelques ouvriers se plaignent de l'annexion à cause disent-ils des impôts qu'ils paient mais la généralité des habitants est satisfaite. Une particularité à noter c'est que dans le château les ducs de Savoie y ont reçu tous les princes de l'Europe & que lors de ces réceptions les domestiquesau nombre de 2 ou 4 étaient montés sur des chevaux costumés du stylke de l'époque mais avec une cravate blanche & gilet noir [ ... il évoque le trajet en train :] Ma chère Angèle a éprouvé le mal de mer. Quant à moi je n'ai souffert un peu que lorsque nous nous sommes trouvés dans un tunnel construit en planches pour éviter les avalanches de neige. La fumée de la locomotive étant entrée dans notre wagon quoique tout fut fermé un commencement d'asphyxie s'est emparé de nous. Impossible de renouveler l'air, car ayant essayé d'ouvrir, un nuage de vapeur est entré et nous a fait regretter cette action (ce parcours est vraiment merveilleux). Nous sommes arrivés à Turin à minuit où nous sommes descendus à l'hôtel Grombetta [ ... suite la visite de Milan dont : ] Assisté à la représentation des Huguenots au théâtre de la Scala, le plus grand de l'Italie. Forte chanteuse très bonne. autres acteurs médiocres. ensemble orchestre & choeurs bons [ ... Passage à Venise : ] Descendus hôtel de l'Europe sur le Grand Canal. Cet hôtel est princier, on y parle bien le français. A la table d'hôtel français surtout quelques anglais & peu d'italiens. beau service & excellente nourriture (maître d'hôtel de Marseille) [ ... ] Après dîner loué une gondole à deux rameurs & 20 chanteurs gondoliers pour une heure. 10 choeurs au moins nous ont été chantés. harmonie ensemble et précision admirable voix superbes surtout les basses. les trois choeurs chantés sous le pont Rialto nous ont produit un effet saisissant. L'on peut dire de ces chanteurs qu'ils sont des artistes improvisés mais qui ont le sentiment du beau. [Passage à Bologne puis Florence : ] Descendus à l'hôtel Royal de l'Arno. De plus en plus princier [ ... Arrivée à Rome : ] Descendus à l'hôtel de Russie. Vu Mgr Bastide gracieuse réception vu M. l'abbé Clerc place Lancellotti 4 [ ... Dimanche 21 : ] Diné chez Mr Hébert directeur de l'Académie, en compagnie d'un peintre & de pensionnaires. 10 à table. Mme Hébert mère était souffrante et n'est pas descendue. Reste à la soirée. Belle société. Causé au prince de Solms [ ... Dimanche 28 Février : ] Assisté à l'audience de N St Père le Pape. Assez nombreuse réunions réception fort paternelle ma chère Angèle a demandé & obtenu du St Père la bénédiction de son anneau nuptial et une bénédiction particulière pour nous deux. Le pape après avoir parlé à tous ceux qui le désiraient a fait une courte allocution & a pris pour sujet (comme il le fait toujours) l'évangile du jour (le possédé du démon aujourd'hui) & a donné avec la plus grande onction et la plus grande bonté & conviction qu'il soit possible d'exprimer la bénédictionà tous ceux qui étaient là. il a aussi béni les croix, les chapelets qui lui étaient présentés. Notre St Père est plein de santé et de la plus grande affabilité ... Son allocution a été fait en français [ ... ] Rencontré le Pape dans une voiture attelée de 4 chevaux. Figure toujours bonne. Tout le monde se découvre beaucoup se mettent à genoux pour recevoir sa bénédiction. Trois dragons à cheval distancés de chacun 60 pas au moins annoncent le passage du St Père. 2 autres voitures de Cardinaux le suivaient. Escorte d'une douzaine de Dragons [ ... mardi 2 mars ] Vu l'abbé Clerc qui m'a remis le bref par lequel Notre Saint Père Pie IX a accordé sur ma demande un autel privilégié (Grand Autel) pour l'Eglise de Duclair à perpétuité. Le bref relatif à l'indulgence plénière pour Chapelet est (illisible) mais M. l'Abbé Clerc n'a pas pu encore l'obtenir il me l'enverra à Epinay [ ... Retour pittoresque en France, passage par le Mont-Cenis le 6 mars :] Trajet extraordinaire, incroyable, très dangereux. Quantité de neige comme on en avait pas vu depuis des années. Notre traineau s'est renversé en route, chevaux et mules tombés. Voiture accrochée par d'autres venant en sens inverse ... à un certain endroit nous nous sommes trouvés à 4 mètres au-dessus de la route et au bord d'un précipice. Couché à l'hôtel de la poste où le maître est très bourru - fort cher‎


‎On joint une reproduction d'un tableau de la baie du Mont Saint Michel avec ex-dono "A Monsieur Lair maire de Fréville", Avranches, 5 avril 1875, par Augusta Dumonteil. Le carnet est en état modeste (fort frotté avec nombreuses traces d'usure)‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR350.00

‎QUERANGAL (Pierre-Maurice-Julien de).‎

Reference : 8783

(1803)

‎Lettre autographe signée du commandant Quérangal à l'amiral Duckworth. 21 octobre 1803. « Spanishtown le 21 octobre 1803. Le commodore Querangal, à Monsieur l'amiral Duckworth. Monsieur l'amiral. par la lettre dont vous m'avez honoré en date du 15 de ce mois, je vois avec plaisir et reconnoissance que je --- compter sur mon retour en angleterre par le premier convoi mais je vois avec peine que le nombre des officiers de marine qui doivent jouïr de cette faveur est peu considérable, puisque mon état major ne paroit pas devoir etre compris dans vos dispositions actuelles le nombre en est si petit. Ils ont déjà partis par la voie de l'amérique pour cause de maladie, que j'ose espérer qu'en… … yeux sur la liste que je vous adresse, vous ferez un nouvel effort pour me procurer l'agrément de n'en être pas séparés. Mais s'il vous est impossible Monsieur l'amiral, de m'accorder le passage de tous, je réclame particulièrement Monsieur Belleville mon adjudant, et Monsieur Savery mon agent comptable. Le premier est inséparable de la dignité de mon grade, et le second n'était en quelque sorte que mon premier secrétaire, chargé de la comptabilité générale d'un vaisseau que je commandois depuis cinq ans et demi, il est instant qu'il opere son retour avec moi, afin que je puisse rendre compte à mon gouvernement, remettre les inventaires des morts, et faire toucher aux familles des malheureux prisonniers des secours en a-compte de la solde qui leur est dûe. Quand a Messieurs Corvoisier et Fouquier, tous deux officiers d'infanterie passagers à mon bord pour cause de maladie, l'humanité autant que votre bienveillance… le… faveurs, puisqu'il est constant qu'ils ont toujours été malades depuis leur séjour a la Jamaïque, et qu'ils ne doivent point espérer de se rétablir parfaitement en cette isle. J'ai egalement l'honneur, Monsieur l'amiral, de vous adresser la liste de mes premiers maitres dont je demande avec instance le retour. Ces hommes servent sous mes ordres depuis plusieurs années, et ont acquis des droit à mon estime et a ma sollicitude. Je suis bien sincèrement affecté, Monsieur l'amiral, des difficultés qu'éprouve le retour en france des malheureuses femmes passagères a bord du Duquesne. Je conçois que vos lois s'opposent a ce qu'elles obtiennent leur passage sur les batiments de guerre mais ne seroit-il pas possible qu'elles passent sur les batiments de commerce faisant partie du convoi. Si vous leur refuter cette faveur que deviendront elles, puisqu'elles sont toutes dans l'impossibilité de payer leur passage, même pour l'amerique. Veuillez, Monsieur prendre ma lettre en considération, m'honorer d'une réponse définitive et agréer l'assurance des sentiments avec lesquels j'ai l'honneur d'Etre votre très humble et obéissant serviteur. Querangual ».‎

‎ 1803 1 1803. 4 pp. in-8. ‎


‎« Spanishtown le 21 octobre 1803. Le commodore Querangal, à Monsieur l'amiral Duckworth. Monsieur l'amiral. par la lettre dont vous m'avez honoré en date du 15 de ce mois, je vois avec plaisir et reconnoissance que je --- compter sur mon retour en angleterre par le premier convoi mais je vois avec peine que le nombre des officiers de marine qui doivent jouïr de cette faveur est peu considérable, puisque mon état major ne paroit pas devoir etre compris dans vos dispositions actuelles le nombre en est si petit. Ils ont déjà partis par la voie de l'amérique pour cause de maladie, que j'ose espérer qu'en regardant sur la liste que je vous adresse, vous ferez un nouvel effort pour me procurer l'agrément de n'en être pas séparés. Mais s'il vous est impossible Monsieur l'amiral, de m'accorder le passage de tous, je réclame particulièrement Monsieur Belleville mon adjudant, et Monsieur Savery mon agent comptable. Le premier est inséparable de la dignité de mon grade, et le second n'était en quelque sorte que mon premier secrétaire, chargé de la comptabilité générale d'un vaisseau que je commandois depuis cinq ans et demi, il est instant qu'il opere son retour avec moi, afin que je puisse rendre compte à mon gouvernement, remettre les inventaires des morts, et faire toucher aux familles des malheureux prisonniers des secours en a-compte de la solde qui leur est dûe. Quand a Messieurs Courvoisier et Fouquier, tous deux officiers d'infanterie passagers à mon bord pour cause de maladie, l'humanité autant que votre bienveillance… le… faveurs, puisqu'il est constant qu'ils ont toujours été malades depuis leur séjour a la Jamaïque, et qu'ils ne doivent point espérer de se rétablir parfaitement en cette isle. J'ai egalement l'honneur, Monsieur l'amiral, de vous adresser la liste de mes premiers maitres dont je demande avec instance le retour. Ces hommes servent sous mes ordres depuis plusieurs années, et ont acquis des droit à mon estime et a ma sollicitude. Je suis bien sincèrement affecté, Monsieur l'amiral, des difficultés qu'éprouve le retour en France des malheureuses femmes passagères a bord du Duquesne. Je conçois que vos lois s'opposent a ce qu'elles obtiennent leur passage sur les batiments de guerre mais ne seroit-il pas possible qu'elles passent sur les batiments de commerce faisant partie du convoi. Si vous leur refuter cette faveur que deviendront elles, puisqu'elles sont toutes dans l'impossibilité de payer leur passage, même pour l'amerique. Veuillez, Monsieur prendre ma lettre en considération, m'honorer d'une réponse définitive et agréer l'assurance des sentiments avec lesquels j'ai l'honneur d'Etre votre très humble et obéissant serviteur. Querangal ». ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR300.00

‎COLLECTIF, DANIEL-ROPS, Marc le MONDEQUE, Henri du PASSAGE, François PETITEVILLE, Jean MINERY, Yves de LA BRIERE, Robert d'HARCOURT, Jules LEBRETON, Albert BESSIERES, M J ROUËT de JOURNEL, Guy CHASTEL, Louis JALABERT, Georges JARLOT, Pierre LHANDE, François VARILLON, Joseph de TONQUEDEC, Marguerite BOURCET, Alexandre BROU, Georges GOYAU, Pierre MESNARD, Jean DANIELOU, Alain CHATEL, Henry GIRERD, Joseph BONSIRVEN, Joseph HUBY, Hélène ISWOLSKY, Joseph LECLER, Paul DONCOEUR, Adhémar d'ALES, ‎

Reference : 800185

‎Etudes, Revue Catholique d'Intérêt Général. Volume complet des 6 fascicules de ce trimestre janvier-mars 1937. Contient entre autres: L'Espagne Révolutionnaire: la tragique équivoque du «Frente Popular», par Marc le Mondèque (19 p.). Lord Halifax (1839-1934): le «Paladin» de l'Union des Eglises, par Joseph Huby (15 p.). Pouchkine: l'Homme et le Poète, par Hélène Iswolsky (13 p.). Mandeville et la «Fable des Abeilles», par Joseph Lecler (22 p.). Les Catholiques dans la Cité: Une Interview de Léon Blum, par Henri du Passage (4 p.). Propos d'Emmaüs: l'Ouvrage de nos mains, par Paul Doncoeur (7 p.). Vers le Kolkhoz, réflexions d'un paysan, par Gaston du Passage (23 p.). Du Ritualisme aux Conversations de Malines, par Lord Halifax (18 p.). Alerte en Alsace: Projet de Statut scolaire, par Henri Caye.Jean Yole: un Interprète spirituel de la Terre paysanne, par Louis Chaigne (13 p.)...‎

‎Paris, Au Siège de la Rédaction, 1937. Contient également: Catholicisme, Hitlérisme, Bolchevisme: en Allemagne les forces en présence, par Robert d'Harcourt (23 p.). La Foi du Socialisme: sa Croyance au Progrès, par Henri du Passage (16 p.). Foi dogmatique et Religion Mystique: à propos des derniers livres de M. Loisy, par Jules Lebreton (11 p.). La Bienheureuse Taïgi: une Mystique dans un Ménage de Portefaix, par Albert Bessières (19 p.). Livres de Poètes, par Guy Chastel (16 p.).La Turquie nouvelle, par Louis Jalabert (24 p.). Miguel de Unamuno: le Révolutionnaire désabusé, par Pierre Lhande (11 p.). Apotres des Noirs au XIXe Siècle: le rêve tenace de trois Clercs minorés, par G. Goyau (17 p.). Le XIXe siècle d'Albert Thibaudet, par Jean Danielou (10 p.). Le Judaïsme Français: le Juif réassimilant l'Israélite, pr Joseph Bonsirven (16 p.). La tragique Equivoque du «Frente Popular», par Marc Le Mondèque (19 p.). Pouchkine: l'Homme et le Poète, par Hélène Iswolsky (13 p.). Les Catholiques dans la Cité: Une interview de Léon Blum, par H. du Passage (6 p.). Franc-Maçonnerie et Philanthropie, par Joseph Berteloot (1O p.). Jean Yole: un interprète spirituel de la Terre Paysanne, par Louis Chaigne (13 p.)... Soit 1 volume gros in-8 (864 p.)., reliure demi-chagrin vert, couvertures conservées. Bon état. ‎


Phone number : 06 74 51 50 07

EUR22.00

‎ENGEL (Samuel).‎

Reference : 4857

(1779)

‎Extraits raisonnés des voyages faits dans les parties septentrionales de l'Asie et de l'Amérique, ou nouvelles preuves de la possibilité d'un passage aux Indes par le nord.‎

‎Lausanne, Jules Henri Pott, 1779. 1779 1 vol. in-4° (242 x 197 mm) de : [1] f. (faux titre) ; XXIV (titre avec vignette, épître, avertissement, indice, errata, nouvelles corrections) ; 268 pp. ; 2 cartes gravées dépliantes (Carte de la partie Septentrionale et Occidentale de l'Amérique, Carte de la partie Septentrionale et Orientale de l'Asie). Ex-libris manuscrit à l'encre brune sur le titre: "Martin". (Petite déchirure discrètement restaurée à la base de la première carte). Demi-veau à coins de parchemin d'époque, plats recouvert de papier à la colle bleue, dos lisse orné, pièce de titre de maroquin rouge, tranches marbrées de bleu.‎


‎Rare exemplaire de cette géographie extrêmement importante des régions septentrionales de lAsie et de lAmérique et du passage par le nord, mais probablement plus remarquable pour le rejet de Engel de la croyance persistante de beaucoup de ses contemporains géographes et cartographes que la Californie était une île. Samuel Engel (1702-1784) est un savant bibliothécaire, magistrat, géographe et agronome suisse. Président de la Société économique de Berne, il étudia et résolu des questions dutilité générale, coopéra à la fondation en Suisse de greniers dabondance et dun hôpital, soccupa très activement de propager la culture des pommes de terre qui furent dune grande ressource pendant la disette de 1772. Dans son ouvrage, Engel aborde la controverse Buache-Delisle et Muller-Bering concernant la fiabilité des découvertes topographiques de la côte nord-ouest de l'Amérique et nord-est de lAsie ainsi que des cartes produites à cet égard. Après avoir comparé scrupuleusement les découvertes et examiné avec diligence les cartes de la partie septentrionale de lAsie et de lAmérique de nombreux géographes et cartographes (Kirilov, Buache, Delisle, Muller, Gmelin, etc.), Engel publie ses conclusions accompagnées de 2 grandes cartes dépliantes: Carte de la partie Septentrionale et Occidentale de l'Amérique et la Carte de la partie Septentrionale et Orientale de l'Asie. Son travail comporte quatre parties: 1° Parties septentrionales de lAsie ; 2° Parties septentrionales de lAmérique ; 3° Sur la probabilité dun passage par les mers Septentrionales ; 4° Sur lutilité dun établissement dans une des régions au Nord de la mer du Sud. En discutant des erreurs dans les longitudes et les latitudes des cartes quil a étudiés, Engel censure notamment Muller pour avoir ajouté, sans fondement, 30 degrés à la largeur de la Sibérie vers l'est, et le soupçonne de vouloir s'attirer les faveurs du gouvernement russe en représentant la Russie plus vaste que ce quelle nest. L'opinion d'Engel est partagée par de Vaugondy, qui réduit considérablement l'étendue de la Sibérie à l'est sur sa carte de 1774 (1). "Dans cet ouvrage, la fiction qui existait depuis longtemps concernant une Californie insulaire a été définitivement supprimée" (Sabin). En effet, Engel affirme sans équivoque que la Californie n'est pas une île mais une presqu'île" (p.176). La plupart des questions que Engel a soulevées gagneraient à être étudiées de nos jours pour voir sil avait raison ou tort dans ses affirmations et conjectures. Remarquable travail de synthèse pour lépoque. (1) Breitfuss, L. Early Maps of North-Eastern Asia and of the Lands around the North Pacific. Controversy between G. F. Müller and N Delisle. Imago Mundi, vol. 3, 1939, pp. 8799. 1 vol. 4to (242 x 197 mm) of : [1] f. (false title) ; XXIV ; 268 pp. ; 2 folding engraved maps (Map of the Northern and Western part of America, Map of the Northern and Eastern part of Asia). Handwritten bookplate in brown ink on the title: "Martin". (Small tear discreetly restored at the base of the first map). Half contemporary calf, red morocco label. A rare copy of this extremely important geography of the northern regions of Asia and America and the passage through the north, but probably most notable for Engel's rejection of the persistent belief of many of his geographer and cartographer contemporaries that California was an island. Samuel Engel (1702-1784) was a learned Swiss librarian, magistrate, geographer, and agronomist. President of the Economic Society of Bern, he studied and solved questions of general utility, cooperated in the foundation of granaries and a hospital in Switzerland, and was very active in the propagation of the cultivation of potatoes, which were a great resource during the famine of 1772. In his book, Engel discusses the Buache-Delisle and Muller-Bering controversy concerning the reliability of the topographic findings of the northwest coast of America and northeast Asia as well as the maps produced in this regard. After a careful comparison of the discoveries and a diligent examination of the maps of the northern part of Asia and America by numerous geographers and cartographers (Kirilov, Buache, Delisle, Muller, Gmelin, etc.), Engel publishes his conclusions accompanied by 2 large folding maps: "Carte de la partie Septentrionale et Occidentale de l'Amérique" (Map of the Northern and Western Part of America) and the "Carte de la partie Septentrional et Orientale de l'Asie" (Map of the Northern and Eastern part of Asia). His work is divided into four parts: 1. northern parts of Asia; 2. northern parts of America; 3. on the probability of a passage through the northern seas; 4. on the utility of a settlement in one of the regions north of the South Sea. In discussing the errors in the longitudes and latitudes of the maps he studied, Engel censured Muller in particular for having added, without foundation, 30 degrees to the width of Siberia towards the east, and suspected him of wanting to attract the favours of the Russian government by representing Russia larger than it is. Engel's opinion is shared by de Vaugondy, who considerably reduces the extent of Siberia to the east on his map of 1774 (1). "In this work, the long-existing fiction of an island California has been definitely suppressed" (Sabin). Indeed, Engel unequivocally states that "California is not an island but a peninsula" (translated from French, p.176). Most of the issues Engel raised would benefit from being studied today to see if he was right or wrong in his assertions and conjectures. A remarkable work of synthesis for its time. (1) Breitfuss, L. "Early Maps of North-Eastern Asia and of the Lands around the North Pacific. Controversy between G. F. Müller and N Delisle." Imago Mundi, vol. 3, 1939, pp. 87-99.‎

J-F Letenneur Livres Rares - Saint Briac sur Mer
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 02 99 88 92 44

EUR4,500.00
Get it on Google Play Get it on AppStore

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !