Book

Reference : 86305

‎CANONGE (Général F., ancien professeur à l'école supérieure de guerre).‎

‎Histoire de l'invasion allemande en 1870-1871.‎

‎ Perrin, 1915, in-12, xxxvi-370 pp, appendice sur les geôles allemandes en 1870-1871, index, broché, couv. lég. défraîchie, bon état (Ouvrage couronné par l'Académie française). Peu courant‎

‎"Il ne s'agit pas, dans ce volume, d'une étude sur les opérations de la guerre de 1870 ; le but de l'auteur est tout autre ; il nous l'indique dans sa préface qu'il écrivit au mois de mars 1914. « Il nous a semblé utile, au moment où le patriotisme se ressaisit en France, après une longue éclipse, d'établir pour l'encourager et le réconforter chez ceux qui sont encore indécis le martyrologe des trente-quatre départements qui eurent à subir l'invasion et l'occupation allemandes ». Son étonnement fut grand, « douloureux même », quand les éditeurs lui déclarèrent : « qu'on ne s'occupait plus guère de 1870-1871. » Quelques semaines après, l'Allemagne allait se rappeler à la mémoire de ceux qui avaient oublié et leur démontrer que ses méthodes à l'égard des blessés, des prisonniers et des non combattants n'avaient pas varié. Elles étaient devenues, simplement, plus colossales dans leur application. Le général Canonge a divisé son ouvrage en trois livres : les opérations de la guerre ; l'occupation ; l'armistice, la paix. Il indique quelles sont les lois de la guerre que doit observer une armée et il nous montre leur violation constante par les chefs et les soldats allemands : Les blessés achevés sur le champ de bataille, les prisonniers fusillés, les médecins assassinés, l'incendie, le viol, le meurtre des civils. La débauche et l'ivrognerie des hommes et des officiers se manifestent sans honte et d'une manière continue. Il n'y a aucune déclamation dans le volume. L'auteur apporte la preuve de tous les faits qu'il énonce. Qu'on les rapproche de ceux que les enquêtes en Belgique et en France ont révélés, on verra que la mentalité de l'armée allemande n'a pas changé. Il faut en conclure, et c'est l'intérêt, en particulier, de ce volume qu'il y a dans la race, un fond d'animalité et de férocité que la civilisation n'a pas atténué. Il y a là une leçon qui doit nous mettre en garde et nous inciter à prendre des mesures pour l'avenir. On ne peut, tous les cinquante ans, livrer la France à une invasion des barbares. J'ai dit l'intérêt de l'ouvrage qui pourra servir de préface aux enquêtes qui paraîtront plus tard : il a sa place dans les bibliothèques pour qu'on n'oublie plus. Il ne me reste plus qu'à louer la clarté, la sobriété, la netteté de sa rédaction. Un index permet facilement de s'orienter dans cette enquête sans passion, véritable document judiciaire." (A. Auzoux, Revue des études historiques, 1916) "Ce n'est pas une histoire au jour le jour de l'invasion allemande de 1870-1871 que nous présente l'ancien professeur à l'École supérieure de guerre ; c'est un récit des méfaits et des crimes commis par les Allemands durant l'invasion et rangés par ordre de catégories. On y lit d'abord ceux dont ils se sont rendus coupables durant les opérations militaires : pillages, incendies, bombardements, amendes énormes infligées aux villes ouvertes qui s'étaient défendues ; ainsi Saint-Quentin, Rambervillers, Châteaudun, qui forment, comme écrit l'auteur, « une véritable trinité patriotique », réquisitions et vols à tous les degrés de la hiérarchie militaire. Viennent ensuite les attentats et contre les personnes et contre les biens qui se sont produits après les opérations militaires, pendant la durée de la guerre, système des otages, réquisitions excessives, perception abusive des impôts, etc. Le 28 janvier 1871 furent signés l'armistice, et, à quelque temps de là, le 10 mai 1871, le traité de Francfort; mais une partie du territoire français devait rester occupée jusqu'au paiement de l'indemnité de guerre de cinq milliards, et en fait les Allemands restèrent chez nous jusqu'en septembre 1873. Quelle fut leur conduite dans cet intervalle, M. Canonge nous le dit dans sa troisième partie. Tous les faits cités sont empruntés à des monographies locales qui ont été publiées, par exemple à E. Délerot, Versailles pendant l'occupation ; Louis Lacroix, Journal d'un habitant de Nancy pendant l'invasion ; E. Lavisse, L'Invasion dans le département de l'Aisne, etc., etc. Toutes ces monographies ne sont pas toujours de valeur égale et il est dommage que M. Canonge n'en ait pas fait la critique. Nous croyons que son livre y eût gagné ; mais, si de-ci de-là il y a quelque exagération, que de méfaits restent prouvés et à eux s'est ajoutée en 1914-1915 une liste bien plus longue de crimes plus abominables !" (C. Pfister, Revue Historique, 1915) ‎

Bookseller

Pages d'Histoire - Librairie Clio
Clio Histoire
8, rue Bréa
75006 Paris
France

E-mail : clio.histoire@free.fr
Phone number : 33 01 45 41 59 20
Fax number : 33 01 43 54 96 40
Payment mode

Others
Cheque
Others cards

Sale conditions

Conditions de vente conformes aux usages du Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne. Les livres sont garantis complets et en bon état sauf mention contraire. Les prix sont nets et payables en euros. L'envoi des ouvrages par la Poste est en sus. Un envoi prioritaire sous étui carton rigide (colissimo suivi) est d'environ 7 euros pour la France (10 euros en colissimo recommandé), 14 euros pour l'Europe et 22 euros pour les USA. Ce tarif est basé sur celui d'un livre pesant 1 kilogramme. Si le livre commandé dépasse ce poids nous pouvons être amené à vous contacter pour vous signaler le prix du supplément de port. Les expéditions se font après réception du règlement, par Carte Bancaire (Eurocard, Mastercard, Visa, par Chèque sur une banque française, ou par Virement bancaire. SARL F. BLAYO -- PAGES D'HISTOIRE LIBRAIRIE CLIO 8 rue BREA 75006 PARIS Etablissement : 20041, Guichet : 01012, N° de compte : 4322878W033, clé RIB : 45 IBAN Identifiant international de compte : FR94 2004 1010 1243 2287 8W03 345 Bank Identifier Code (BIC) : PSSTFRPPSCE Domiciliation : LA BANQUE POSTALE -- CENTRE FINANCIER DE LA SOURCE Il est bien sûr toujours possible de passer chercher le livre à la librairie. Il est recommandé de téléphoner ou de nous envoyer un email pour vérifier la disponibilité du livre demandé. L'exécution des commandes téléphonées est garantie mais sans règle absolue, la disponibilité des livres n'étant pas toujours vérifiable lors de l'appel. Au delà de huit jours les livres réservés seront remis en vente.

Horaires : du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 15h à 19h<br />Publication de catalogues de livres d'histoire tous les mois environ.

Contact bookseller about this book

Your e-mail:
Message:
Enter these characters to validate your form.
*