‎BERAUD Henri - BOURCIER Emmanuel - SALMON André‎
‎L'affaire Landru -‎

‎ 1924 Paris, Albin Michel, 1924 - In 12 broché (quelques mouillures), 315 pp-‎

Reference : 11622


‎couvertures defraichies,manques au dos ‎

€15.00 (€15.00 )
Bookseller's contact details

Livres Anciens Komar
M. Vladimir Komar
11 place de l'église
83136 Meounes les Montrieux
France

vladimir.komar@wanadoo.fr

33 04 94 63 34 56

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

33\+ 04 94 63 34 56 de 14 à 18h. 7/7 jours toutes les commandes au dessus de 15 Euros sont prises en considération, a condition que le client indique son adresse complete, merci d'eviter les fichiers joints, dans les courriels, en cas d'ouvrages vendus il est répondu par e-mail dans les 48 h. Pour les ouvrages en stock , la confirmation "pret à l'envoi" , est éffectuée par e-mail , téléphone , fax ou courrier , uniquement aprés que les références soient sorties du stock, ce qui peut prendre un temps variable , il est donc préferable d'attendre la confirmation , pour adresser le règlement , port en colissimo direct jusqu'a 30 €, si plus élevée majoré pour le port recommandé - forfait jusqu'à 1 kg. -pour la France . ; pour des commandes superieures a 30 € et jusqu'à 150 €. de commande- frais réels au dessus - assurance obligatoire comprise -les factures pro-forma ne sont adressées , aprés demande , que pour les commandes d'un montant supérieur à 50€ , Règlement uniquement par chéque de banque francaise ou mandat à l'ordre de V.KOMAR CCP. MARSEILLE 1054 82 U. pour virement international veuillez demandez l'IBAN , les reservations sont limitées a 7 jours ouvres, au dela elles ne sont pas garanties, commandes minimales de 15€

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

Reference : 51044

(1921)

‎[Affaire Landru] Photographie originale : Le procès de Landru - 3e journée. Landru ne peut concevoir que le témoin ait une aussi mauvaise opinion de lui !‎

‎Agence de reportage photographique Meurisse, Paris s.d. [1921], 13x18cm, une feuille.‎


‎Photographie de presse originale, épreuve argentique d'époque tirée sur papier et légendée au verso. On y voit Landru, levant les mains d'un air surpris et interrogateur. Tampon violet de l'atelier Meurisse et légende ronéotypée au verso. Rare photographie dans un très bel état de conservation. Surnommé "le Barbe Bleue de Gambais", Henri-Désiré Landru (1869-1922) est le protagoniste de l'une des plus grandes affaires criminelles du XXème siècle, devenant le premier tueur en série moderne français. A partir de 1900, après avoir exercé de nombreuses professions pour subvenir aux besoins de sa famille (il a épousé sa cousine, une blanchisseuse dont il a eu quatre enfants), il fait ses débuts dans la carrière de petit escroc. Landru alterne entre des amendes et de courtes peines de prison dont il parvient à éviter l'entière exécution sur la base d'expertises de médecins aliénistes qui le déclarent dans "un état mental maladif, qui sans être de la folie, n'est plus du moins l'état normal". En 1914, suite à sa dernière escroquerie, une carambouille concernant l'achat-vente d'un garage, il est condamné à une peine de prison assortie d'une relégation au bagne de Guyane. Il parvient à prendre la fuite, est alors définitivement contraint de vivre dans la clandestinité et très probablement de se débarrasser de victimes qui seraient susceptibles de le reconnaître. La situation économique et sociale de l'époque, à l'aube de la première guerre mondiale, est favorable à son nouveau mode de vie. Sous des noms différents (plus de 90 pseudonymes au total), il se fait passer pour un veuf esseulé et prospère. Il entreprend alors, par l'intermédiaire de petites annonces dans les journaux, de séduire des femmes désireuses de sortir de leur solitude (beaucoup de maris sont tombés au front) et possédant quelques économies; il promet à chacune le mariage. Il parviendra ainsi à rencontrer près de 300 femmes. Méticuleux, il rédige des lettres et établit une fiche précise pour chaque conquête éventuelle (description physique, situation familiale, fortune et patrimoine...). Il sélectionne les femmes au potentiel intéressant et les invite dans ses garçonnières, des pavillons de campagne isolés d'abord à Vernouillet puis à Gambais dans les Yvelines. Landru les séduit alors en leur promettant la stabilité matrimoniale et subtilise leurs biens avant de se débarrasser d'elles. Les plaintes des Gambaisiens pour des disparitions de villageoises se multiplient et les soupçons se portent rapidement sur Landru, dont la cheminée de la maison, hiver comme été, dégage une fumée noire et nauséabonde. L'avancée de l'enquête est rendue difficile par les nombreuses identités endossées par le suspect. Et c'est par hasard que Landru sera reconnu par un proche de victime, sortant d'un magasin rue de Rivoli et arrêté en avril 1919. Lors des perquisitions des maisons louées par Landru, les enquêteurs retrouvent des débris humains au milieu de tas de cendres. Ils mettent également la main sur une comptabilité très précise (scies, billets de train...) et plusieurs agendas mystérieux. Les cartes d'accès au procès sont limitées, le procès se déroulant à Versailles dans une salle d'audience exiguë, elles sont donc activement recherchées et alimentent un véritable marché noir. Le Tout-Paris est présent: vedettes du music-hall (Mlle Polaire, Mistinguett), romanciers (André Salmon, Colette, Roland Dorgelès, Rudyard Kipling), membres de grandes familles royales (la princesse Hélène de Grèce, la petite-fille du prince de Monaco, le prince héritier de Perse). La presse française et internationale est elle aussi sur le devant de la scène: Henri Béraud pour la presse d'opposition, H. G. Wells pour le compte du Petit journal. La lecture de l'acte d'accusation dure trois heures. La culpabilité de Landru n'a jamais pu être formellement prouvée, les corps des femmes n'ayant jamais été retrouvés. Il est cependant accusé du meurtre de dix femmes et du fils de l'une d'entre elles et condamné à la guillotine. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR550.00 (€550.00 )

Reference : 51048

(1921)

‎[Affaire Landru] Photographie originale : Landru se rendant à son audition‎

‎Agence de reportage photographique Meurisse, Paris s.d. [1921], 13x18cm, une feuille.‎


‎Photographie de presse originale, épreuve argentique d'époque tirée sur papier et légendée au verso. On y voit Landru, se rendant à son audition, son dossier sous le bras, entouré de trois gendarmes. Tampon violet de l'atelier Meurisse et légende ronéotypée au verso : "Et voici Landru se rendant à son audience à la cour d'assises de Versailles. On dirait certes plutôt un avocat venant de rendre visite à son client dans la prison qu'un inculpé ayant à répondre de [?] assassinats." Rare photographie dans un très bel état de conservation. Surnommé "le Barbe Bleue de Gambais", Henri-Désiré Landru (1869-1922) est le protagoniste de l'une des plus grandes affaires criminelles du XXème siècle, devenant le premier tueur en série moderne français. A partir de 1900, après avoir exercé de nombreuses professions pour subvenir aux besoins de sa famille (il a épousé sa cousine, une blanchisseuse dont il a eu quatre enfants), il fait ses débuts dans la carrière de petit escroc. Landru alterne entre des amendes et de courtes peines de prison dont il parvient à éviter l'entière exécution sur la base d'expertises de médecins aliénistes qui le déclarent dans "un état mental maladif, qui sans être de la folie, n'est plus du moins l'état normal". En 1914, suite à sa dernière escroquerie, une carambouille concernant l'achat-vente d'un garage, il est condamné à une peine de prison assortie d'une relégation au bagne de Guyane. Il parvient à prendre la fuite, est alors définitivement contraint de vivre dans la clandestinité et très probablement de se débarrasser de victimes qui seraient susceptibles de le reconnaître. La situation économique et sociale de l'époque, à l'aube de la première guerre mondiale, est favorable à son nouveau mode de vie. Sous des noms différents (plus de 90 pseudonymes au total), il se fait passer pour un veuf esseulé et prospère. Il entreprend alors, par l'intermédiaire de petites annonces dans les journaux, de séduire des femmes désireuses de sortir de leur solitude (beaucoup de maris sont tombés au front) et possédant quelques économies; il promet à chacune le mariage. Il parviendra ainsi à rencontrer près de 300 femmes. Méticuleux, il rédige des lettres et établit une fiche précise pour chaque conquête éventuelle (description physique, situation familiale, fortune et patrimoine...). Il sélectionne les femmes au potentiel intéressant et les invite dans ses garçonnières, des pavillons de campagne isolés d'abord à Vernouillet puis à Gambais dans les Yvelines. Landru les séduit alors en leur promettant la stabilité matrimoniale et subtilise leurs biens avant de se débarrasser d'elles. Les plaintes des Gambaisiens pour des disparitions de villageoises se multiplient et les soupçons se portent rapidement sur Landru, dont la cheminée de la maison, hiver comme été, dégage une fumée noire et nauséabonde. L'avancée de l'enquête est rendue difficile par les nombreuses identités endossées par le suspect. Et c'est par hasard que Landru sera reconnu par un proche de victime, sortant d'un magasin rue de Rivoli et arrêté en avril 1919. Lors des perquisitions des maisons louées par Landru, les enquêteurs retrouvent des débris humains au milieu de tas de cendres. Ils mettent également la main sur une comptabilité très précise (scies, billets de train...) et plusieurs agendas mystérieux. Les cartes d'accès au procès sont limitées, le procès se déroulant à Versailles dans une salle d'audience exiguë, elles sont donc activement recherchées et alimentent un véritable marché noir. Le Tout-Paris est présent: vedettes du music-hall (Mlle Polaire, Mistinguett), romanciers (André Salmon, Colette, Roland Dorgelès, Rudyard Kipling), membres de grandes familles royales (la princesse Hélène de Grèce, la petite-fille du prince de Monaco, le prince héritier de Perse). La presse française et internationale est elle aussi sur le devant de la scène: Henri Béraud pour la presse d'opposition, H. G. Wells pour le compte du Petit journal. La lecture de l'acte d'accusation dure trois heures. La culpabilité de Landru n'a jamais pu être formellement prouvée, les corps des femmes n'ayant jamais été retrouvés. Il est cependant accusé du meurtre de dix femmes et du fils de l'une d'entre elles et condamné à la guillotine. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR600.00 (€600.00 )

‎COLLECTIF‎

Reference : RO40041965

‎Crimes et chatiments- L'affaire du batonnier jaccoud par michel servant- le sieur de gambais : l'affaire landru par leon treich- la gitane avait le mauvais oeil- l'aspirateur au secours de sherlock holmes 1963 par pierre delvaux- m. blot voulait aimer ...‎

‎HISTOIRE MAGAZINE. Non daté. In-8. Broché. Etat d'usage, Couv. légèrement passée, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 50 pages. Texte sur deux colonnes. Quelques illustrations en noir et blanc, dans et hors texte.. . . . Classification Dewey : 70.49-Presse illustrée, magazines, revues‎


‎SOMMAIRE : L'affaire du batonnier jaccoud par michel servant- le sieur de gambais : l'affaire landru par leon treich- la gitane avait le mauvais oeil- l'aspirateur au secours de sherlock holmes 1963 par pierre delvaux- m. blot voulait aimer sans payer- le mari berne et l'amant malchanceux par roger regis... Classification Dewey : 70.49-Presse illustrée, magazines, revues‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR14.90 (€14.90 )

‎SAGNIER, Christine.‎

Reference : 70316

(1999)

‎L'Affaire Landru. Grands Procès. Le déroulement des faits, les protagonistes, l'enquête, le procès, les nouvelles hypothèses.‎

‎ 1999 Editions de Vecchi, 1999, 1 volume in-8 de 143 pages, broché.‎


‎bon état. ‎

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR10.00 (€10.00 )

‎Les grands dossiers de l'Illustration - Histoire d'un siècle, 1843-1944‎

Reference : 44474

(1989)

‎Les grandes affaires judiciaires : Le Procés Bazaine - L'Affaire Dreyfus - L'Affaire Humbert-Crawford - L'Affaire Steinheil - Le Procès de Madame Caillaux - L'Affaire Landru - L'Affaire Stavisky‎

‎ 1989 Edition Le livre de Paris, by Sefag, ouvrage réalisé à partir des numéros originaux de l'Illustration, 1989 - In-4, Cartonnage éditeur - 192 pages - Très nombreuses illustrations ( gravures et photos ) en N&B - Couverture illustrée en couleurs : la dégradation Dreyfus‎


‎Bon état. ‎

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR15.00 (€15.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !