‎Anonyme.‎
‎Turin.‎

‎2 clichés de Turin sur papier albuminé circa 1890 montés sur cartons souples (29X39 cm).‎

Reference : DZN-1637


‎Turin. Monument du Mont-Cenis (18,3X25 cm). Turin. Palais-royal-Palais Madame-Dôme de la chapelle du St Suaire (Cathédrale). 18,3X25 cm). ‎

€40.00 (€40.00 )
Bookseller's contact details

A la librairie Gauzy

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Transfer
Others
Sale conditions

Conformes aux usages de la librairie ancienne et aux règles de la vente par correspondance. Tous les paiements (autres que par carte bancaire ou chèque d'une banque étrangère), sont acceptés.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎König Eberhard, Bartz Gabriele‎

Reference : bf4632

(1994)

‎Die Blätter im Louvre - Les Feuillets du Louvre et Les Heures de Turin Disparues - Das verlorene Turiner Gebetbuch‎

‎Editions Facsimilé Lucerne Inconnu 1994 "Très beau fac-similé des Feuillets du Louvre et des Heures de Turin disparues, conservés respectivement au Département des art graphiques du Musée du Louvre (RF 2022-2025) et à la Biblioteca Nazionale Universitaria de Turin (Manuscrit K.I.V. 29) (25 * 34,5 cm.), tirage à 980 exemplaires, numéro 326. Les feuillets sont contenus dans une chemise sous jaquette bleue, le livre des Heures est également sous jaquette bleue. Le tout accompagné d'un volume de commentaire de 206 pages (21,5 * 30,5 cm.), pleine toile pourpre, texte en allemand et français. Le coffret est en pleine toile pourpre, blason doré sur le premier plat et tire bilingue doré sur le dos. ""Ces feuillets en fac-similé sont les reproductions à l'identique de quatre feuillets qui avaient été enlevés des Heures de Turin et échappèrent par là même à l'incendie de la bibliothèque. L'édition est placée sous le haut patronage des personnalités suivantes : François Mitterrand (Président de la République française), Michel Laclotte (Président-directeur du Musée du Louvre) et Umberto Eco (Professore di semiotica all'Università di Bologna). Les travaux de photolithographie ont été exécutés par les ateliers Sticher de Lucerne. La reproduction à l'identique de la feuille d'or rehaussant les initiales et les miniatures des originaux a été réalisée par l'Atelier Graphique Heinz Deuschle à Göppingen. Les travaux de reliure ont été effectués par les ateliers Burkhardt à Mönchaltorf-Zurich"". Très bel exemplaire. Livraison a domicile (La Poste) ou en Mondial Relay sur simple demande."‎


Abraxas-Libris - Bécherel
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 02 99 66 78 68

EUR220.00 (€220.00 )

‎Turin Maxime de‎

Reference : vh3169

(1996)

‎Maxime de Turin prêche l'année liturgique‎

‎Migne Les pères dans la foi Inconnu 1996 In-12 (13,7 x 19,8 cm), broché, 213 pages ; couverture un peu jaunie, par ailleurs bon état. Livraison a domicile (La Poste) ou en Mondial Relay sur simple demande.‎


Abraxas-Libris - Bécherel
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 02 99 66 78 68

EUR15.00 (€15.00 )

‎Collectif‎

Reference : gu569

‎Pièces de théâtre, volume 5 : Les carrosses d'Orléans - Céphise ou l'erreur de l'esprit - Le cercle, ou la soirée à la mode - C'est la même - Le chapitre second - Le chevalier de Canolle, ou un épisode de la fronde - Le chevalier français à Turin ‎

‎Collectif Relié 0 In-8 (12x20 cm), relié demi-basane, titre et tomaison dorés au dos lisse, tranches mouchetés, contient : 'Les carrosses d'Orléans' par M. de La Chapelle (1680) - Céphise ou l'erreur de l'esprit de M. Mars... des V... - 'Le cercle, ou la soirée à la mode', de Poinsinet (1770) - 'C'est la même', de J. Ségur le Jeune - 'Le chapitre second', de Dupaty - 'Le chevalier de Canolle, ou un épisode de la fronde', de J. S. (1817) - 'Le chevalier français à Turin' de M. Dorat (1779) ; liste des pièces à l'encre en page de garde, coiffes et coins frottés, frottements au dos, rousseurs à l'intérieur, assez bon état. Livraison a domicile (La Poste) ou en Mondial Relay sur simple demande.‎


Abraxas-Libris - Bécherel
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 02 99 66 78 68

EUR200.00 (€200.00 )

‎[CHAUVELIN (François-Claude de)]. [M. de VIRY].‎

Reference : AMO-3860

(1766)

‎MANUSCRIT. Mémoire politique sur la Cour de Turin‎

‎CHAUVELIN (François-Claude de)]. [M. de VIRY]. [MANUSCRIT]. Mémoire politique sur la Cour de Turin. 1766 1 volume in-4 (22,5 x 17,5 cm) de (2)-151 pages. Reliure strictement de l'époque plein parchemin vert. Pièce de titre au dos (avec manque). Excellent état de la reliure. Intérieur très frais d'une écriture constante et parfaitement lisible. Manuscrit inédit (rédigé et remis en 1766) 2 documents autographes par le Comte de Viry (1810). La première page du Mémoire est précédée d'un faux-titre où il est écrit : "Ce mémoire a été fait et remis dans l'année 1766". Une ancienne notice de vente aux enchères publiques est contrecollée au verso du premier plat et indique : "Manuscrit d'une bonne écriture dont l'auteur, le Marquis de Chauvelin, fut ambassadeur à la cour de Turin en 1753. On y a joint une note et une lettre autographe signée de M. de Viry, sénateur, du 3 mai 1810 (2 pages in-4) qui apprécie sévèrement le mémoire de Chauvelin : "Ce mémoire ne respire qu'haine et vengeance contre le comte de Viry qui, à la suite de quelques discussions très vives qu'il avait eu avec cet ambassadeur de France relativement à ses intrigues et à ses dettes à Turin, demanda en 1765 son rappel à M. le Duc de Choiseul avec qui les négociations qui avaient précédé le traité de Paris de 1763 lui avaient donné des rapports très intimes, et tous les gens instruits des affaires de ce temps, savent la grande part que le comte de Viry eût à ce traité pendant son ministère à Londres." Ce mémoire, resté inédit (inconnu à la Bnf et aux différents dépôts publics, aussi bien à l'état de manuscrit, qu'à l'état d'imprimé), se divise en trois parties. La première partie contient le tableau fidèle de la Cour de Turin, les caractères de la famille Royale et des personnes qui ont part à l'administration et l'organisation intérieure du gouvernement. La seconde partie contient le système suivi et invariable du Cabinet relativement à la politique extérieure, l'appréciation des forces de l'état et les alliances de ces mêmes forces. La troisième et dernière partie donne "avec une vraie défiance" des lumières de l'auteur, et avec "la déférence légitime" qu'il doit "à ceux que la confiance du Roi (Louis XV) rend les juges de mes opinions, les idées que j'ai conçues et réfléchies, sur le système que la France doit se former, relativement à la Cour de Turin, sur le moyen de s'en servir utilement dans certaines circonstances, de gêner et de retarder ses progrès dans d'autres ; enfin de la contenir dans les justes bornes qu'exigent la sûreté de nos frontières, le soin de notre considération dans l'Europe, et la balance de l'Italie, dont il n'est que trop facile que le Roi de Sardaigne devienne l'arbitre." Texte d'un grand intérêt pour l'histoire des relations diplomatiques et politiques entre la France et la Cour de Turin, la Maison de Savoie, les Républiques de Gênes, l'Angleterre (ennemie de la France), l'Espagne (alliée de la France) et la cour d'Autriche. Le but ultime étant, selon les mots même de l'auteur, de tout mettre en oeuvre pour protéger les intérêts des Princes de Bourbon dans cette région. François-Claude de Chauvelin (1716-1773) servit en Italie et en Flandre et devint ambassadeur à Gênes et à Turin. De 1749 à 1753, il fut lieutenant-général du roi de France à Gênes. Ambassadeur à la Cour de Turin de 1753 à 1765, il fut commandant-en-chef des troupes du roi en Corse de mai 1768 à juillet 1769. Il fut correspondant de Voltaire. Il passa ses derniers jours à la cour, dans l'intimité de Louis XV. Il mourut d'apoplexie à la table de jeu du roi. Chauvelin fut en contact étroit à la Cour de Turin avec le père du comte de Viry (celui qui écrit la note et la lettre jointe à cet exemplaire). Chauvelin n'est pas tendre avec de Viry. Il écrit : "Le Comte de Viry avait sans contredit de la capacité, de l'expérience, et de l'habitude des affaires ; mais parvenu trop tard au ministère, il portait trop souvent l'exactitude minutieuse d'un commis subalterne, sur des objets où il aurait fallu le coup d’œil tranchant et décisif d'un homme d'état accoutumé et rompu aux formes, il y assujettissait trop la substance des affaires. Dépourvu d’ailleurs d'usage du monde, et dominé par une âcreté bilieuse qui le tourmentait presque sans relâche, il était souvent brusque, amer, pointilleux, ensuite sa timidité naturelle lui exagérait les suites des écarts qu'il s'était permis, il les désavouait, il les interprétait, il faisait succéder des assurances suspectes d'amitié et de confiance à une conduite sèche et désobligeante. Les disgrâces d'un langage bas et embrouillé rendaient encore ce mélange plus désagréable. Dans ses accès d'humeur, il se refusait avec amertume aux demandes les plus légitimes et les plus simples [...]" (l'auteur poursuit encore sur plus d'une page ce portrait peu flatteur). Ce mémoire manuscrit a été confié à Monsieur le comte de Viry (Justin de Viry (1737-1813), fils de Joseph-Marie-François-Justin de Viry (baron, diplomate et homme politique du royaume de Sardaigne, puis au service de la France). Il rend ce mémoire manuscrit accompagné d'une note destinée à éclairé le lecteur potentiel (peut-être en en vue d'une publication qui n'a pas eu lieu). Le comte Viry meurt seulement trois ans après la rédaction de cette note et le renvoi de ce mémoire manuscrit à celui qui lui avait prêté. D'une lecture facile, l'auteur se livre en toute franchise en dépit du caractère officiel d'un tel document destiné à être remise au Roi de France. Provenance : Henry du Rosnel, avec son ex libris ovale armorié ; Alfred Werlé (1908, quatrième vente de sa bibliothèque, cote n°9.924 de sa bibliothèque, avec son étiquette à ses initiales) ; Artine Artinian, avec son ex libris (Maupassant / Mon souci). Bel exemplaire. Précieux manuscrit politique et diplomatique, du plus grand intérêt pour l'histoire des relations entre la France, l'Italie (Duché de Savoie) et les autres royaumes de l'Europe (Espagne, Angleterre, Autriche) à cette date. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR8,000.00 (€8,000.00 )

Reference : 40119

(1696)

‎[Paix de Turin et de Ryswick. 1696-1697].‎

‎Paris Frédéric Léonard, Louis Josse 1696-1698 1 vol. Paris, Frédéric Léonard, Louis Josse, 1696-1698. 9 pièces reliées en 1 vol. in-4, veau brun, dos orné à nerfs, tranches mouchetées (reliure de l’époque). ‎


‎Recueil de pièces relatives aux traités de Turin et de Ryswick, ce dernier qui mit fin à la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697) et contraignit Louis XIV à restituer à l'Angleterre, aux Provinces-Unies et à l'Espagne toutes les conquêtes faites depuis le traité de Nimègue (1678) et reconnaître Guillaume III d'Orange comme roi d'Angleterre ; par le traité de Turin du 29 août 1696, Louis XIV restitua au duc de Savoie Victor-Amédée II, Nice et la Savoie avec les places de Pignerol (française depuis 1631) et Casale. La fille du duc de Savoie, Marie-Adélaïde, épousa le duc de Bourgogne, aîné des petit-fils de Louis XIV. Contient :I. Traités de paix et de commerce, navigation et marine, entre la France et les États Generaux des Provinces Unies des Pays-Bas. Conclus à Ryswick le 21 septembre 1697. Paris, F. Léonard, 1697. In-4 de 54 pp. Traité français de Ryswick du 20 septembre 1697 constitué du traité de paix en 22 articles, conclu avec la médiation de la Suède, avec la ratification de Louis XIV, les pouvoirs des deux puissances et un article séparé pour le délai accordé à l'Empereur ; le traité de commerce en 45 articles et 2 formulaires, avec la ratification de Louis XIV et un article séparé pour l'imposition de cinquante sols ; pages 47 à 54: "Article separé accordé a la Hollande. A Ryswick le 9. octobre 1697", suivi de trois ratifications des Pays-Bas.II. Traité de paix entre la France et l'Angleterre. Conclu à Ryswick le 21 septembre 1697. Paris, F. Léonard, 1697. In-4 de 16 pp.III. Traité de paix entre la France et l'Espagne. Conclu à Ryswick le 21 septembre 1697. Paris, F. Léonard, 1697. In-4 de 16 pp.IV. Traité de paix entre la France et la Savoye. Conclu à Turin le 29 Aoust 1696. Paris, F. Léonard, 1697. In-4 de 15-(1) pp.V-VI. Traité de Suspension d'Armes en Italie. Conclu à Vigevano le septième Octobre 1696. [Suivi de] Contrat de mariage de monseigneur le duc de Bourgogne avec madame la princesse de Savoye. Paris, F. Léonard, 1697. 2 pièces à pagination suivie en 1 vol. in-4 de 36 pp. Le Traité de Vigaveno conclu entre l'Empereur, les Rois d'Espagne et de France, et le duc de Savoie est suivi, avec même pagination, et titre spécial, du contrat de mariage du duc et de la duchesse de Bourgogne, fait à Turin, le 15 septembre constitué des dix articles du contrat de mariage conclu à Turin le 15 septembre 1696 conformément à l'article 3 du traité de paix entre la France et la Savoie signé à Turin le 29 août 1696. Suivi des ratifications de Louis XIV, du Dauphin et du duc de Bourgogne.VII. Traité de paix entre l'Empereur, la France, et l'Empire. Conclu à Ryswick le trentième octobre 1697. Paris, F. Léonard, 1697. In-4 de 52 pp.VIII. Lettre du roi, écrite à monseigneur l'archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, pair de France, pour faire chanter le "Te Deum" en l'église Notre-Dame, en action de grâces de la paix. Paris, Louis Josse, 1697. In-4 de 4 pp. IX. Lettre du roi, écrite à monseigneur l'archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, pair de France, pour faire chanter le "Te Deum" en l'église Notre-Dame, en action de grâces de la paix conclue avec M. le Duc de Savoye. Paris, Louis Josse, 1696. In-4 de 4 pp. X. Lettre du roi, écrite à monseigneur l'archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, pair de France, pour faire chanter le "Te Deum" en l'église Notre-Dame, en action de grâces de la paix conclue avec l’Empereur et l’Empire. Paris, Louis Josse, 1698. In-4 de 4 pp. Exemplaire enrichi de 6 portraits accompagnés d’une courte biographie, publiés et gravés à l’époque par Nicolas de Larmessin (1632-1694) dont Charles XI de Suède, Guillaume-Henry prince d’Orange et de Nassau, Charles II d’Espagne, Victor Amédée duc de Savoie, Louis dauphin de France, et Léopold Ignace Ier. Sont reliées avec 2 planches repliées gravées et signées C.P.R. publiées par Guérard, représentant respectivement le Dessin du feu d’artifice dressé devant lhotel de ville pour la Publication de la Paix le 16 novbre 1697 et le Dessin du Feu d’Artifice dressé devant l’Hôtel de Ville de Paris pour la Publication de la Paix entre la France et l’Empire le Ianvier 1698 (inconnues à Ruggieri).Note manuscrite à l'encre du temps au verso de la première garde “ 7me vol. du n°165”. Ex-libris Jacques Laget ; coiffes usées.Bourgeois André, V, 3979. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR1,800.00 (€1,800.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !