Parent topics

Number of results : 6,868 (275 Page(s))
[1] 2 3 4 5 6 7 ... 45 83 121 159 197 235 273 ... 275 Next page Last page

Reference : 13743

‎"- A quoi pensez-vous ? - Aux Galeries Lafayette !". ‎

‎ 1 Pochoir sur papier signé au milieu à droite, (1950), 44.8 x 25 cm. ‎

‎Pochoir publicitaire pour les Galeries Lafayette. Les célèbres "amoureux de Peynet" (pour reprendre l'expression de Favalli parue dans la revue "Ric et Rac") sont le sujet central de cette composition. Le petit violoncelliste, devenu plus tard poète, est vêtu de son célèbre costume noir, de sa chemise à col dur et de son chapeau rond, son admiratrice devenue sa compagne est toujours la jeune fille tendre et mutine des débuts. Dans un décor fleur bleu, fond rose, guirlande de fleurs encadrant nos amoureux, deux colombes roucoulent à leurs côtés. "- A quoi pensez-vous ?" elle répond avec humour " - Aux Galeries Lafayette !". Très légères pliures, une petite déchirure, et infimes taches. ‎

Reference : 12077

‎"Ah ! C'est la fête au village" Ducasses et Kermesses.‎

‎ S.l., Fondation Albert Marinus 1987.Grand in8 broché, couverture illustrée, XI, 80pp., illustrations in texte, reproduction d'un dessin d'Edgard Tytgat en couverture.‎

‎Rare catalogue d'une exposition organisée à Woluwe-Saint-Lambert (banlieue de Bruxelles).Bel exemplaire. ‎

"Ah ! C'est la fête au village" Ducasses et Kermesses..

Reference : 13981

‎"Arrest de la cour du parlement, portant defenses à toutes personnes de quelque qualité & condition qu'elles soient, de donner à jouer, ou de jouer mesme aux foires, aux jeux de hazard, & notamment aux dez & aux jeux appellez le Hoca, la Bassette, le Pharaon, le Lansquenet, la Dupe & le Biriby, sous quelques noms ou formes qu'ils puissent être déguisez. Du 21 mars 1722"‎

‎" - chez Louis Denis Delatour & Pierre Simon, à Paris 1722, in 4 (23,5x17cm), 7pp., Un Vol. broché. - Edition originale. Broché. Recouvert d'un papier bleu XIXe de réemploi. Arrêt qui fut imprimé la dernière année de la régence du duc d'Orléans, Louis XV sera sacré roi en octobre de la même année, et qui entérine les précédentes ordonnances au sujet des jeux. Alors que l'interdiction visait surtout les personnes de condition, elle touche désormais tout sujet du royaume. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First Edition. Paperback. Covered with a blue nineteenth recycled paper. Judgment which was printed last year of the regency of the Duke of Orleans, Louis XV will be crowned king in October of the same year, which confirms the previous orders on games. While the ban was especially people of condition, it now affects all about the kingdom. --- Please note that the translation in english is done automatically, we apologize if the formulas are inaccurate. Contact us for any information!" chez Louis Denis Delatour & Pierre Simon à Paris _1722 "in 4 (23,5x17cm)" 7pp. Un Vol. broché‎

Reference : 20620

‎"L'Enfant du hasard".‎

‎ 1975 Dessin à l'encre de Chine, titré en haut à gauche à la mine de plomb, signè en bas à droite, (1975), 25.5 x 14 cm. ‎

‎Jean GOURMELIN (Paris 1920 - Meudon 2011) s'initie au dessin dés son plus jeune âge, puis travaille avec l'artiste Charles Portel qui lui enseigne la technique du papier-peint, de la gravure sur bois et du pochoir, avec Nobilis. Il complète sa formation à l'Ecole des Arts Décoratifs et a pour maître Othon Friesz. Avec Max Ingrand, maître verrier, il se passionne pour cet art des vitraux et réalise ceux des Châteaux d'Amboise, de Blois, de la Cathédrale de Saint-Malo ... Grâce à Maximilien Vox il revient à l'édition et l'illustation. Sa rencontre avec l'écrivain de science-fiction Jacques Sternberg détermine le début d'une amitié forte avec Louis Pauwels et sa collaboration à la Revue Planète. Ils lançent le mouvement du "Réalisme fantastique" et, selon l'expression de Sternberg, "Où les compositions de Jean Gourmelin brillaient comme des soleils noirs ... Son inspiration, il la puise dans ses terreurs, ses vertiges, ses gouffres métaphysiques, ses fantasmes, son théâtre d'épouvante et ses décors de rêve". Il anime les "Chroniques" de France-Soir. Des affiches pour le cinéma et le théâtre sortent de ses crayons. De nombreuses expositions saluent son talent dans des galeries et musées ( Centre Culturel de Meudon, Musée Georges Pompidou ...). La Dame de coeur est représentée par un double portrait symétrique. Coiffée d'une couronne et vêtue à la mode des XVIe ou XVIIe siècles, elle porte dans ses bras un bébé serré dans un lange. Cett carte symbolise à la fois le domaine sentimal et le domaine relationnel ainsi que la féminité. Le bébé, dans les bras de la reine de coeurn renforce le côté maternel de la carte. Illustration pour le magazine Le Hasard. ‎

"L'Enfant du hasard"..

Reference : 20621

‎"L'Échiquier".‎

‎ 1970 Encre de Chine, signée en haut à gauche et en bas à droite, (1970), 30 x 22.5 cm. ‎

‎Jean GOURMELIN (Paris 1920 - Meudon 2011) s'initie au dessin dés son plus jeune âge, puis travaille avec l'artiste Charles Portel qui lui enseigne la technique du papier-peint, de la gravure sur bois et du pochoir, avec Nobilis. Il complète sa formation à l'Ecole des Arts Décoratifs et a pour maître Othon Friesz. Avec Max Ingrand, maître verrier, il se passionne pour cet art des vitraux et réalise ceux des Châteaux d'Amboise, de Blois, de la Cathédrale de Saint-Malo ... Grâce à Maximilien Vox il revient à l'édition et l'illustation. Sa rencontre avec l'écrivain de science-fiction Jacques Sternberg détermine le début d'une amitié forte avec Louis Pauwels et sa collaboration à la Revue Planète. Ils lançent le mouvement du "Réalisme fantastique" et, selon l'expression de Sternberg, "Où les compositions de Jean Gourmelin brillaient comme des soleils noirs ... Son inspiration, il la puise dans ses terreurs, ses vertiges, ses gouffres métaphysiques, ses fantasmes, son théâtre d'épouvante et ses décors de rêve". Il anime les "Chroniques" de France-Soir. Des affiches pour le cinéma et le théâtre sortent de ses crayons. De nombreuses expositions saluent son talent dans des galeries et musées ( Centre Culturel de Meudon, Musée Georges Pompidou ...). Le principe du jeu d'échec est d'empêcher un roi de se déplacer afin de le déclarer mat (mort). Mais le but de ce jeu d'origine indienne, revisité par la culture chrétienne autour de l'an mille, est de jouer plus que de gagner, comme lors des guerres féodales où l'important était de combattre plus que de vaincre. Ce jeu d'échec se présente avec un plateau quadrillé en noir et en blanc. Ces deux couleurs symbolisent le bien et le mal, la bonté et le péché, la vie et la mort, le jour et la nuit... des pièces sont posées sur le plateau où apparaissent des pions, des tours, un cavalier et un roi. Au dos cachet de la revue Pilote, Dargaud éditeur. ‎

"L'Échiquier"..

Reference : 20509

‎"Le cavalier à la tulipe- Elastic". ‎

‎ 1932 1 Aquarelle et gouache en couleurs, signée en bas, datée 1932 et titrée, 12.5 x 15 cm., encadrée. ‎

‎Jean-Adrien MERCIER (1899-1995) est un illustrateur et aquarelliste de premier ordre mais aussi un affichiste et un décorateur (Paquebot France). Une exposition rétrospective lui fut consacrée en 1995 à la Bibliothèque Forney, ainsi que des expositions tournantes, notamment aux Etats-Unis. Maquette originale publicitaire pour les jouets en caoutchouc éponge "Elastic" réalisée en mai 1932. Elle représente un petit cavalier bleu, au visage rond comme ses joues, chevauchant son cheval rose, il sourit et nous fait un clin d'oeil. Il est coiffé d'un grand chapeau bleu et porte, tel un étendard, une immense tulipe jaune et verte, aussi grande que son cheval. Les formes simples et géométriques évoquent les jouets en bois. Infimes taches. ‎

Reference : 15440

‎"Le Joueur de billes". ‎

‎ 1899 1 Eau-forte signée en haut à gauche dans la planche, titrée, L'Estampe, (1897-1899), 14 x 19 cm. ‎

‎Page d'album "Le Joueur de billes", édité pour L'Estampe et l'affiche par l'Imprimerie Porcabeuf. L'Estampe et l'Affiche fait partie de ces nouvelles publications naissant autour du succès publicitaire, artistique et commerciale de l'affiche. Elle paraît tous les mois de 1897 à 1899, et fait travailler les plus grands illustrateurs. Infimes piqures et taches marginales. ‎

Reference : 20622

‎"Les hasards du jeu".‎

‎ 1975 Encre de Chine, titrée en haut à droite, signée en bas à droite, (1975), 30 x 25 cm. ‎

‎Jean GOURMELIN (Paris 1920 - Meudon 2011) s'initie au dessin dés son plus jeune âge, puis travaille avec l'artiste Charles Portel qui lui enseigne la technique du papier-peint, de la gravure sur bois et du pochoir, avec Nobilis. Il complète sa formation à l'Ecole des Arts Décoratifs et a pour maître Othon Friesz. Avec Max Ingrand, maître verrier, il se passionne pour cet art des vitraux et réalise ceux des Châteaux d'Amboise, de Blois, de la Cathédrale de Saint-Malo ... Grâce à Maximilien Vox il revient à l'édition et l'illustation. Sa rencontre avec l'écrivain de science-fiction Jacques Sternberg détermine le début d'une amitié forte avec Louis Pauwels et sa collaboration à la Revue Planète. Ils lançent le mouvement du "Réalisme fantastique" et, selon l'expression de Sternberg, "Où les compositions de Jean Gourmelin brillaient comme des soleils noirs ... Son inspiration, il la puise dans ses terreurs, ses vertiges, ses gouffres métaphysiques, ses fantasmes, son théâtre d'épouvante et ses décors de rêve". Il anime les "Chroniques" de France-Soir. Des affiches pour le cinéma et le théâtre sortent de ses crayons. De nombreuses expositions saluent son talent dans des galeries et musées ( Centre Culturel de Meudon, Musée Georges Pompidou ...). Les joueurs de cartes sont un thème récurrent en Histoire de l'Art. En regardant ce dessin de Jean GOURMELIN, comment ne pas penser aux frères Le Nain, à Georges de La Tour, au Caravage, à Paul Cézanne et à Fernand Léger ? L'intensité du jeu est forte. La scène est réduite à l'essentiel : Un plan serré présente trois mains tenant des cartes et appartenant à trois joueurs différents. Les joueurs s'affrontent. Mais qui va gagner ? Est-ce le meilleur ou bien est-ce dû au hasard ? Au verso annotations manuscrites et à la mine de plomb de l'artiste, pour l'impression. ‎

"Les hasards du jeu"..

Reference : 4790

‎"Spelunca. Bulletin du spéléo-club de France. Numéro 4 ; Année 1933. "‎

‎Montpellier, S.C.F., 1933. In 8 broché, premier plat illustré, 135 pp. illustrées.‎

‎Hérault, Aveyron, Pyrénées, Lot, etc...‎

Reference : 4791

‎"Spelunca. Bulletin du spéléo-club de France. Numéro X ; Années 1939 à 1943. "‎

‎Nîmes,Chastanier Frères et Alméras, 1944. In 8 broché, 147 pp. illustrées.‎

‎Caméroun, Pyrénées, Algérie, Haute-Savoie, Aude, Hérault, etc...‎

Reference : 20623

‎"Un coup d'oeil au hasard".‎

‎ 1980 Encre de Chine, titrée à l'encre en haut à gauche et signée dans le dessin à la mine de plomb, (1980 ), 31.5 x 24.5 cm. ‎

‎Jean GOURMELIN (Paris 1920 - Meudon 2011) s'initie au dessin dés son plus jeune âge, puis travaille avec l'artiste Charles Portel qui lui enseigne la technique du papier-peint, de la gravure sur bois et du pochoir, avec Nobilis. Il complète sa formation à l'Ecole des Arts Décoratifs et a pour maître Othon Friesz. Avec Max Ingrand, maître verrier, il se passionne pour cet art des vitraux et réalise ceux des Châteaux d'Amboise, de Blois, de la Cathédrale de Saint-Malo ... Grâce à Maximilien Vox il revient à l'édition et l'illustation. Sa rencontre avec l'écrivain de science-fiction Jacques Sternberg détermine le début d'une amitié forte avec Louis Pauwels et sa collaboration à la Revue Planète. Ils lançent le mouvement du "Réalisme fantastique" et, selon l'expression de Sternberg, "Où les compositions de Jean Gourmelin brillaient comme des soleils noirs ... Son inspiration, il la puise dans ses terreurs, ses vertiges, ses gouffres métaphysiques, ses fantasmes, son théâtre d'épouvante et ses décors de rêve". Il anime les "Chroniques" de France-Soir. Des affiches pour le cinéma et le théâtre sortent de ses crayons. De nombreuses expositions saluent son talent dans des galeries et musées ( Centre Culturel de Meudon, Musée Georges Pompidou ...). Cette illustration nous fait penser à l'aphorisme de Théophile Gautier "Un papillon blanc qui voltige, Un coup d’oeil au hasard jeté, Vous fait surprendre sur sa tige La fleur dans sa simplicité". Un visage, en forme de dé, à pour pupille des dés dont le total amène au chiffre 7, le "nombre parfait". Annotations manuscrites et esquisse à la mine de plomb au dos. ‎

"Un coup d'oeil au hasard"..

Reference : 10850

‎[Boston de Fontainebleau]. Règle du Jeu et compteur à roue.‎

‎Paris Magnier, Marcilly 1810 ca 2 cartons imprimés recto verso en couleurs (11x17 cm et 10 x 16 cm).‎

‎Règle du Jeu du Boston de Fontainebleau accompagnée d'une grille des tarifs selon les couleurs (pique, trèfle, coeur et carreau) et les enchères par levées - imprimée sur un compteur de tours. Avatar du jeu de whist, le Boston de Fontainebleau apparut vers 1810 avec un système d'enchères qui annonçait le Bridge.‎

[Boston de Fontainebleau]. Règle du Jeu et compteur à roue..

Reference : 91966

‎[CARMONTELLE]. PROVERBES DE SOCIETE.‎

‎Sans lieu ni date (c. 1800). Manuscrit in-8. 1f. 170pp. Cartonnage de l'époque, dos de parchemin.‎

‎Manuscrit anonyme contenant 8 "Proverbes de Société". Ces pièces en partie improvisées et dont les acteurs étaient choisis parmi l'assistance, étaient jouées à la cour et dans les théâtres privés. Elles avaiet été créées au XVIII siècle par le peintre, dessinateur et auteur dramatique Louis de Carmontelle (1717-1806). On trouve dans ce volume les "Proverbes de Société" suivants: "Las Battus payent l'amende ou le Poulet. Comédie Proverbe en un acte"; "Le Premier venu Engraine ou le Sourd. Comédie Proverbe en un acte"; "L'Entente est au Diseur ou le Suisse Malade. Comédie Proverbe en un acte"; "Un Cloud chasse l'autre ou l'Après-Dinée. Comédie Proverbe en un acte"; "Le Feu est Caché sous la Cendre ou les Faux Indifférens. Comédie Provebe en un acte"; "Après la Pluye le beau Tems ou le Portrait. Comédie Proverbe en un acte"; "Les Deux font la Paix ou les deux Amis. Comédie Proverbe en un acte"; "Souffler n'est pas Jouer ou Almenorade, Tragédie Proverbe". Quelques taches et rousseurs, cartonnage frotté. ‎

Reference : KXI-31936

‎[Exposition, Paris, Mairie du Xe arrondissement, 1984, Marie du XIIIe arrondissement 1985] Jouets, Paris, 1900, Mairie du Xe arrondissement, octobre-décembre 1984, Mairie du XIIIe arrondissement, mars-avril 1985 ‎

‎Paris Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris 1984 89 p. texte sur deux colonnes, illustrations en noir dans le texte, bibliographie page 89 in-8 Broché, couverture illustrée en couleurs (n° 288 du catalogue, "le jour de l'an à Paris, les petits marchands du boulevard", Le Petit Journal, janvier 1892) Exemplaire en bon état ‎

‎[organisée par la] Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris [et la] Société du jouet ; avant-propos Jacques Chirac Catalogue de l'exposition, 342 numéros décrits‎

Reference : 13797

‎[Jeu de cartes et polkas]. Les Rois, les Dames et les Valets. Collection de Polkas, Valses, Galops, Polkas Mazurkas &c &c pour le piano par les Meilleurs Compositeurs.‎

‎Paris Brandus Dufour [1859] 12 partitions reliées en 1 vol. grand-in-4, demi-basane verte, dos lisse orné, titre doré sur le dos "Les Cartes", double encadrement de filets dorés sur les plats, chiffre C.B. sur le plat supérieur, couvertures conservées (reliure de l'époque).‎

‎Collection complète très rare conservée avec les couvertures illustrées en couleurs à pleine page sur le premier plat (le second est blanc). Chaque livraison se compose d'un titre collectif et de 5 pages de musique gravée, le tout sous couverture illustrée d'une des douze figures du jeu de cartes attribuée à une mélodie. Par ordre d'apparition : 1. Polka-Mazurka du Roi de Coeur d'A. Croisez ; 2. Polka du Roi de carreau d'Alexandre Artus ; 3. Valse du Roi de Trèfle d'Eugène Dupuis ; 4. Polka du Roi de Pique d'Eugène Dupuis ; 5. Polka de la Dame de coeur de Camille Michel ; 6. Polka-Mazurka de la Dame de carreau de Marc-Durty ; 7. Polka de la Dame de Trèfle de Charles Hubans ; 8. Valse de la dame de Pique d'Alphonse Leduc ; 9. Polka du valet de coeur de Waldteufel ; 10. Polka-Mazurka du Valet de carreau de F. Dolmetsch ; 11. Valse du valet de trèfle de Félix Jouffroy ; 12. Polka du valet de pique d'Antony Lamotte. Éditeur de musique depuis sa fondation en 1846, la maison Brandus échappa à la faillite en 1854, sauvée par Selim François Dufour (1799–1872) et prit le nom de G. Brandus, Dufour & Cie. Réorganisée deux fois encore avant de disparaître à la mort de Louis Brandus, la maison Brandus publia en tout plus de 13.000 ouvrages musicaux en quarante ans. En 1887, à la mort de Louis Brandus, le fonds passa à Philippe Maquet. Célestin Joubert s’en rendit propriétaire en 1899 en épousant la veuve de ce dernier, Louise Bathlot. Cachet sur chaque titre "Adolphe Catelin" éditeur de musique parisien (né en 1806 mort après 1866) avec son adresse au bas de l'illustration de couverture Paris, Adolphe Catelin, Éditeur-Propriétaire pour la France et l'Etranger. Ex-libris armorié de la famille Aude, à la devise "Sapere aude" sur le premier contreplat et chiffre C.B. sur le plat supérieur non identifiés. Bel exemplaire.‎

[Jeu de cartes et polkas]. Les Rois, les Dames et les Valets. Collection de Polkas, Valses, Galops, Polkas Mazurkas &c &c pour le piano par les ... [Jeu de cartes et polkas]. Les Rois, les Dames et les Valets. Collection de Polkas, Valses, Galops, Polkas Mazurkas &c &c pour le piano par les ... [Jeu de cartes et polkas]. Les Rois, les Dames et les Valets. Collection de Polkas, Valses, Galops, Polkas Mazurkas &c &c pour le piano par les ...

Reference : 15208

‎[Jeu de Piquet]. Véritable Règle du Jeu de Piquet à écrire, suivie et adoptée dans les meilleures Sociétés Bourgeoises.‎

‎[Paris] De l'imprimerie de Jusseraud [1800 ca] In-12 en feuilles de 8 pp.‎

‎Rare explication du jeu de piquet à écrire sortie des presses de Jusseraud actif à Paris sous la Révolution et l'Empire. « Cette manière de jouer le Piquet est fort en usage parmi les honnêtes gens, qui en font par là un jeu d'une plus grande société, puisqu'on peut y jouer trois, quatre, cinq, six et sept personnes. Il n'y a cependant que deux des joueurs qui jouent à la fois, et les autres ensuite alternativement. » Contient la Table qui marque douze Rois ou tours joués. Vignette de départ (65 x 80 mm) illustrée d'une partie de Piquet à deux joueurs. Bel exemplaire en feuilles. Manque à Depaulis, Les Lois du Jeu.‎

Reference : 10853

‎[Jeu des petits chevaux]. Trabrennen.‎

‎ 1900 ca Boîte carton, format 39 x 32,5 x 4,5 cm. Illustration couleur en relief sur le couvercle.‎

‎Variante du jeu des petits chevaux sous l'appellation allemande de Trabrennen (course de trot) qui comporte une règle du jeu manuscrite à l'encre du temps, une piste cartonnée dépliante (142 x 30 cm), 4 figurines de trotteurs et leur coursier en fer blancs colorés, 4 soucoupes de 6 cm de diamètre, 3 dés, 64 fausses pièces.‎

[Jeu des petits chevaux]. Trabrennen..

Reference : 15267

‎[Jeux]. Le Jeu du Trictrac, comme on le joue aujourd'hui, enrichi de figures, avec les jeux du Revertier, du Toute-Table, du Tournecase, des Dames Rabatues, du Plain et du Toc.‎

‎Paris chez Knapen 1765 In-12 de (4)-156 pp. PHILIDOR (François Danican). Le Jeu des Echecs. [A Paris, chez Knapen, 1765]. In-12 de 192 pp. Le Jeu du Reversis. A Amsterdam, 1763. In-12 de 128 pp. Les Règle du jeux de Piquet, avec les décisions des meilleurs joueurs sur les coups les plus difficiles. A Paris, chez Saugrain, [1758]. In-12 de 47-(1) pp. Traité du jeu du Wisk, contenant les loix de ce jeu, des règles pour le bien jouer, des calculs pour en connaître les chances & la solution de plusieurs cas embarrassans. Traduit de l'anglais d'Edmond Hoyle. [A Paris, chez Knapen, 1765]. In-12 de 94-(2) pp. Ensemble 1 vol. in-12, basane havane marbrée, dos lisse orné, pièce de titre en maroquin rouge, tranches rouges (reliure de l'époque).‎

‎Recueil de 5 ouvrages du XVIIIe siècle sur les jeux concernant pour la majorité des jeux de cartes parmi les plus pratiqués au XVIIIe siècle dont le fameux Reversis. 1 - Édition de l'Académie universelle des jeux, publié par Knapen, en 1765. Depaulis, 101. 2 - Édition de l'Académie universelle des jeux, publié par Knapen, en 1765. . D’une famille de musiciens, lui-même célèbre compositeur d’opéra-comique, Philidor (1726-1795) fut l’un des plus grands joueurs d’échecs de son temps. Théoricien expérimenté, il a développé une tactique encore usité de nos jours : la défense Philidor. Depaulis, 101. 3 - Rare édition anonyme parue à l'adresse fictive d'Amsterdam. Le nom de ce jeu provient d'une particularité relevant du crime de lèse-majesté, la valeur des cartes attribuant une plus grande valeur au valet qu'au roi. Depaulis, 93 4 - Édition de l'Académie universelle des jeux, publié par Saugrain et Legras en 1758. Depaulis, 86. 5 - Édition de l'Académie universelle des jeux, publié par Knapen, en 1765. Depaulis, 101. Ex-libris manuscrit Pillé, sur le titre du premier ouvrage. Infime déchirure au faux titre et petit manque de papier en pied sur les deux premiers feuillets du premier ouvrage ; habiles restaurations, néanmoins bel exemplaire.‎

Reference : 37906

‎[RECUEIL DE 91 PIECES DU XVIIIs.]‎

‎1715 - 1717. in-4. Plein veau, dos à nerfs orné (Reliure de l'époque).‎

‎Recueil constitué à l'époque contenant 91 Edits, Ordonnances, Arrêts, Lettres Patentes, etc. parus entre le 14 Décembre 1715 et le 7 Décembre 1717. Ils ont tous un titre et une pagination particulière (entre 3 et 10 pages en général) et totalisent plus de 450 pages. Ces documents sortent le plus souvent de l'Imprimerie Royale et concernent les sujets les plus divers (Noblesse, Censure ou suppression d'ouvrages , Problèmes religieux, Régence du Duc d'Orléans, Finances de l'Etat, Chambre des Comptes de Paris, Armée, Religieux mendiants, Marine, Jeux, etc.). Très bon exemplaire. [Liste détaillée des documents sur demande]. ‎

Reference : 92816

‎ABC des petits peintres. N°2.‎

‎Paris, Bernardin-Béchet et Fils. s.d. (c. 1900). In-8 oblong. (18 x 21cm). 16ff.non chiffrés. Couverture souple avec titre illustré en couleurs: un garçonnet en costume marin, peint le titre de l'ouvrage sur le flanc d'un éléphant, sous l'œil débonnaire d'un gardien de zoo. (Petite restauration au coins, gardes renouvelées, dos renforcé). Traces de manipulation et rousseurs.‎

‎Le beau titre chromolithographié, et quelques images d'animaux sauvages servent de modèles à cet album de coloriages, mais l'enfant qui l'a tenu entre les mains nous délivre autrement son inspiration: train, parapluie, petit soldat…, dessinés au crayons de couleur dans le blanc du verso des images imposées… ‎

Reference : 259

‎ACADEMIE UNIVERSELLE DES JEUX, Contenant Les Regles des Jeux de Quadrille, & Quintille, de l'Hombre à trois, du Piquet, du Réversis, des Echecs, du Trictrac, & de tous les autres Jeux. Avec Des instructions faciles pour apprendre à les bien jouer.‎

‎ A Paris, Au Palais, chez Théodore Le Gras, 1739.in-12 : 11 ff. , 600 pp. demi-bas. rouge, dos lisse, titre doré, plats toile beige (rel. XIXème).‎

‎DES PHOTOGRAPHIES NUMERIQUES SONT DISPONIBLES PAR E-MAIL SUR SIMPLE DEMANDE - WE CAN SEND PICTURES OF BOOKS ON SIMPLE REQUEST. ‎

Reference : 28986

‎Académie universelle des jeux, avec des instructions faciles pour apprendre à les bien jouer. Nouvelle édition augmentée, et mise en meilleur ordre.‎

‎Amsterdam, 1763, 1763 2 parties en 1 volume in-12, 358, 276 pp. Reliure pleine basane époque, dos à nerfs orné, pièce de titre rouge.(accroc à une coiffe, une éraflure sur un plat).‎

Académie universelle des jeux, avec des instructions faciles pour apprendre à les bien jouer. Nouvelle édition augmentée, et mise en meilleur ordre..

Number of results : 6,868 (275 Page(s))
[1] 2 3 4 5 6 7 ... 45 83 121 159 197 235 273 ... 275 Next page Last page