Nombre de résultats : 11 243 (450 Page(s))
[1] 2 3 4 5 6 7 ... 70 133 196 259 322 385 448 ... 450 Page suivante Dernière page

Référence : LA190490

‎"[Almanach et recueil de chansons]. [1.] Les variétés amusantes. Almanach chantant [Suivi de :] [2.] Ariettes nouvelles [Suivi de :] [3.] Souvenir, ou dépositaire fidèle et discret, utile aux gens daffaires, négocians, voyageurs, militaires, et à tous les états ; composé dun papier nouveau sur lequel on peut, à laide dun stylet de minéral sans fin, adapté au livre, écrire aussi discrètement quavec la plume, sa recette et sa dépense, les visites à rendre, les agenda de la semaine, les rendez-vous, pensées, bons mots, pièces fugitives, comme épigrammes, madrigaux, traits de conversations, saillies, adresses, etc.,"‎

‎"Paris : Janet, S. d. In-32 (10,5 x 6,5 cm) de 32 p., titre gravé, texte gravé, 8 gravures hors-texte (Variétés amusantes) ; 24 p., texte dans un double filet dencadrement (Ariettes) ; 48 p., texte dans un double filet dencadrement (Souvenir). Basane maroquinée rouge, dos long (reliure de lépoque). Bel exemplaire (usure superficielle, quelques piqûres). "‎

‎"JOLI PETIT VOLUME BIEN RELIÉ, À LA FOIS RECUEIL DE CHANSONS ET ALMANACH. [1.] 21 morceaux composent Les variétés amusantes, illustrés de 8 gravures hors-texte. Le texte, dans un encadrement, est entièrement gravé. [2.] 9 morceaux composent les Ariettes nouvelles. [3.] Le Souvenir dispose dun mode demploi, p. 5 : « Les huit premières pages servent pour écrire à chaque jour de la semaine ses pensées, rendez-vous, souvenirs, etc., etc. Les vingt-quatre suivantes, qui comprennent les douze mois de lannée, sont destinées aussi pour écrire, dans les intervalles de chaque jour du mois, la recette et la dépense quon a faites ; et à la fin se trouve une Table de récapitulation pour chaque mois, et autres feuillets blancs pour écrire ses affaires particulières, et ce que lon désirera, avec le stylet adapté au livret, qui en a fait la fermeture. » BEL EXEMPLAIRE."‎

Référence : 17532

‎"Cécile Sorel au Casino de Paris".‎

‎ 1932 Aquarelle, encre de Chine et lavis sur papier cartonné, s.d. (1933), 21 x 40 cm. ‎

‎Aquarelle représentant Cécile SOREL dans son costume du Casino de Paris. Elle est représentée debout, vêtue d'une robe bleue et rose, un bustier en forme de masque lui encadrant la taille et la poitrine. Sa tête est ceinte d'un bandeau et d'une large plume bleue recourbée. (1873-1966), célèbre comédienne, restée légendaire pour son rôle de Célimène et ses répliques cinglantes. Proche des milieux de la mode, elle écrit le texte de "Falbalas et Fanfreluches" de 1924. En 1933, elle quitte la Comédie Française pour le Casino de Paris ; sa réplique au pied de l'escalier de ce casino "l'ai je bien descendu ?" entre dans la légende. Salissures et pliures aux coins. ‎

"Cécile Sorel au Casino de Paris"..

Référence : 17533

‎"Cécile Sorel en manteau pourpre".‎

‎ 1932 Aquarelle, encre de Chine et lavis sur papier cartonné, rehauts d'argent, s.d. (1933), 31 x 20 cm. ‎

‎Aquarelle représentant Cécile SOREL en manteau pourpre et bleu, avec de larges manches bordées d'hermine. Elle est coiffée d'un chapeau. (1873-1966), célèbre comédienne, restée légendaire pour son rôle de Célimène et ses répliques cinglantes. Proche des milieux de la mode, elle écrit le texte de "Falbalas et Fanfreluches" de 1924. En 1933, elle quitte la Comédie Française pour le Casino de Paris ; sa réplique au pied de l'escalier de ce casino "l'ai je bien descendu ?" entre dans la légende. Salissures et pliures aux coins. ‎

"Cécile Sorel en manteau pourpre"..

Référence : LA190408

‎"Histoire des quatre fils dAymon ; édition revue, corrigée et enrichie de nouvelles gravures"‎

‎Limoges : F. Chapoulaud, S. d. In-8 de 112 p., vignette au titre, 15 figures dans le texte. Demi-veau brun. Très bon exemplaire (titre doublé, manque angulaire au dernier f. sans gravité).‎

‎IMPRESSION POPULAIRE COLPORTAGE DE LIMOGES, RICHE DE 16 GRAVURES SUR BOIS (1 vignette au titre et 15 figures dans le texte). Sur ce grand classique de la littérature de colportage, voir : Leclerc, Marie-Dominique. « Le Merveilleux féerique dans l'Histoire des quatre fils Aymon : des manuscrits aux versions de la Bibliothèque bleue », in : Merveilles & contes, vol. 10, n°1 (mai 1996), p. 5-51. Clément-Simon, Gustave. Curiosités de la bibliographie limousine, p. 220-221. TRÈS BON EXEMPLAIRE.‎

Référence : 17773

‎"L'Enfant prodigue". ‎

‎Paris ENOCH 1895 1 Scènes bibliques en 7 tableaux. Poème et musique de Georges FRAGEROLLE, dessins de Henri RIVIERE. Lithographie en couleurs, Paris, Enoch & Co, Flammarion, 1895, 25 x 65.5 cm. ‎

‎Affiche de librairie présentant "L'Enfant prodigue". "L’évocation des débuts artistiques de Rivière (1864-1951) plonge le visiteur dans l’atmosphère nocturne des ombres du Chat noir. Les spectacles dont il conçut les décors et assura la mise en scène comme La Marche à l’étoile et L’Enfant prodigue ont remporté un immense succès auprès de ses contemporains (...) Le succès populaire des créations de Rivière est conforté par l’édition de livres qui retranscrivent textes et partitions, et reproduisent dans des lithographies en couleurs, les tableaux successifs de ses spectacles."Georges Fragerolle (1855 Paris-1920 Asnières) est un compositeur et musicien français. Il interprête lui-même ses oeuvres (il a une voix de baryton), qu'il compose, pour les théâtres d'ombres chinoises de Montmarte, dont le Chat Noir . ‎

Référence : 21885

‎"Le Lieutenant". ‎

‎ 1925 Aquarelle et encre de Chine signée du cachet au verso du dessin, titrée à la mine de plomb au verso, (1925), 20.53 x 13 cm (format à vue), 24.2 x 26 cm (format de la feuille). ‎

‎George BARBIER (Nantes 1882-1932), peintre et illustrateur, a beaucoup travaillé pour la mode et le théâtre, composant des dessins de costumes et des décors. L'artiste a également illustré de nombreux ouvrages. Il a exposé régulièrement au Salon des Artistes Décorateurs de 1912 jusqu'à sa mort. En 1920 il participait à l'exposition du Musée des Arts Décoratifs à Paris: "La mode au XXème siècle vue par les peintres", représentant ce qu'on a nommé par la suite "l'Art Déco". Barbier s'est très tôt intéressé au théâtre, et ses dessins témoignent de l'influence des Ballets Russes Personnages de comédie (1922) et Vingt-cinq costumes pour le théâtre (1925) témoignent de ce goût (article Barbier et le théâtre, par Alain Stoeffler, in George Barbier, La Nascita del Deco, 2008, pp. 62-83). Cet habit de Lieutenant est réalisé dans un drap de velours rouge, agrémenté de passementeries et d'une chemise blanche à jabots. Il est coiffé d'une perruque surmontée d'un chapeau. Les longues bottes de cuir font parties intégrantes de la tenue. Dessin reproduit dans l'ouvrage "Folies Bergères" de Jacques Crépineau. Traces de colle et de papier collant au verso du dessin, infimes salissures. ‎

"Le Lieutenant". .

Référence : 20255

‎"Personnage de qualité". ‎

‎ 1925 Aquarelle et encre de Chine avec des rehauts d'or et d'argent, signée, (1925), 26.3 x 22.5 cm. ‎

‎Pour le costume de l'aristocrate, BARBIER choisit un pantalon gris, une élégante veste queue-de-pie noire brodée, avec rehauts de bleu. Son gilet gris souris est orné de fleurs rose pâle, au-dessus de sa chemise blanche à jabot, est nouée une cravate montante. Il est coiffé d'une perruque surmontée d'un chapeau et son épée est rangée dans son fourreau. ‎

"Personnage de qualité". .

Référence : 21887

‎"Robe de cour". ‎

‎ 1925 Aquarelle et encre de Chine signée au milieu à gauche, (1925), 21.50 x 20 cm (format à vue), 42 x 34 cm, sous verre. ‎

‎George BARBIER (Nantes 1882-1932), peintre et illustrateur, a beaucoup travaillé pour la mode et le théâtre, composant des dessins de costumes et des décors. L'artiste a également illustré de nombreux ouvrages. Il a exposé régulièrement au Salon des Artistes Décorateurs de 1912 jusqu'à sa mort. En 1920 il participait à l'exposition du Musée des Arts Décoratifs à Paris: "La mode au XXème siècle vue par les peintres", représentant ce qu'on a nommé par la suite "l'Art Déco". Barbier s'est très tôt intéressé au théâtre, et ses dessins témoignent de l'influence des Ballets Russes Personnages de comédie (1922) et Vingt-cinq costumes pour le théâtre (1925) témoignent de ce goût (article Barbier et le théâtre, par Alain Stoeffler, in George Barbier, La Nascita del Deco, 2008, pp. 62-83). Robe bleue "à la française" dont la silhouette est modelée par un corset et des paniers. Infimes piqures. ‎

"Robe de cour". .

Référence : 21886

‎"Tenue champêtre". ‎

‎ 1925 Aquarelle et encre de Chine signée au milieu à droite, (1925), 21.50 x 14 cm (format à vue), 26.2 x 21.7 cm (format de la feuille). ‎

‎George BARBIER (Nantes 1882-1932), peintre et illustrateur, a beaucoup travaillé pour la mode et le théâtre, composant des dessins de costumes et des décors. L'artiste a également illustré de nombreux ouvrages. Il a exposé régulièrement au Salon des Artistes Décorateurs de 1912 jusqu'à sa mort. En 1920 il participait à l'exposition du Musée des Arts Décoratifs à Paris: "La mode au XXème siècle vue par les peintres", représentant ce qu'on a nommé par la suite "l'Art Déco". Barbier s'est très tôt intéressé au théâtre, et ses dessins témoignent de l'influence des Ballets Russes Personnages de comédie (1922) et Vingt-cinq costumes pour le théâtre (1925) témoignent de ce goût (article Barbier et le théâtre, par Alain Stoeffler, in George Barbier, La Nascita del Deco, 2008, pp. 62-83). Robe dans le goût du XVIIIème siècle, se rapprochant d'une tenue champêtre, composée d'une jupe drapée à la forme ronde, portée avec une veste courte et d'un corsage blanc. Traces de papier collant au verso du dessin, salissures, quelques piqures marginales, coin inférieur droit cassé. ‎

"Tenue champêtre". .

Référence : 18027

‎- Girart de Rousillon. - Les quatre fils Aimon. - La croisade Albigeoise. - Guillaume d'Orange. 4 volumes (complet).‎

‎Paris, Union Latine, collection "médiévale": "les Poèmes Epiques", 1972, 4 volumes in-4, illustrations originales en couleurs de Fontanarosa, exemplaire numéroté ; plein cuir, plats supérieurs ornés d'une illustration estampée à froid dans un encadrement ornemental, dos à nerfs, orné , têtes dorés, gardes teintées, sous emboitages. Collection "les Poèmes Epiques" complète en 4 volumes. Girart de Rousillon, roman du XIIe siècle, remis en ordre par Roger-Henri Guerrand. Les Quatre Fils Aimon, roman du XIIIe siècle, présenté par André Thérive et mis en ordre par Albert Poncin. La Croisade Albigeoise, roman du XIIIe siècle remis en ordre par André Berry. Guillaume d'Orange, roman du XIIe siècle, remis en ordre par Roger-Henri Guerrand. ‎

Référence : MUS.ARN.180303

‎12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy Arnoux Artiste à Paris‎

‎ (s.d.) [1910 ?] oblong (33 x 25 cm) Cartonnage éditeur illustré Édition illustrée. Une illustration couleur en regard des notes et du texte des 12 chansons. Sans doute montées sur les onglets présents à l'intérieur du cartonnage, les feuilles sont toutes mobiles. Les douze chansons texte et illustration en très bel état (seule la dernière page avec marge inférieure très légèrement défraîchie). ‎

‎ Cartonnage défraîchi, tâché. ‎

12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy ... 12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy ... 12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy ... 12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy ... 12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy ... 12 Chansons tirées des Recueils Anciens par les soins d'un Amateur - avec les principaux Couplets de l'époque et des Illustrations nouvelles de Mr Guy ...

Référence : 33011

‎3 orfèvres à la Saint-Eloi, tome 1 et supplément illustrations‎

‎ En Sorbonne pour l'esbaudissement des escholiers 1430 (1930) 1430 (1930), En Sorbonne pour l'esbaudissement des escholiers, in-8 broché de 361 pages, couverture bleue, titrage noir et rouge, 3 orfèvres à la Saint-Eloi, tome 1, du Quartier latin à la salle de garde, accompagné d'une chemise cartonné du même format contenant 25 illustrations d'Homunculus et 16 illustrations de Dagobert‎

‎Bon état, couverture défraîchie, dos usé avec manque, reliure fragile ‎

Référence : 100877

‎3 orfèvres à la Saint-Eloi... du Quartier Latin à la Salle de Garde (2 volumes).‎

‎ édition numérotée 74, 258 p. (+ les hors-textes in fine) et 577 p., demi-reliures rouges, plats d'origine conservés, environ 19x14cm, dos insolés, bords de la reliure frottés par endroits, premiers plats fendus à l'intérieur mais structure solide, sinon intérieurs propres.‎

‎ Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

3 orfèvres à la Saint-Eloi... du Quartier Latin à la Salle de Garde (2 volumes).. 3 orfèvres à la Saint-Eloi... du Quartier Latin à la Salle de Garde (2 volumes).. 3 orfèvres à la Saint-Eloi... du Quartier Latin à la Salle de Garde (2 volumes).. 3 orfèvres à la Saint-Eloi... du Quartier Latin à la Salle de Garde (2 volumes).. 3 orfèvres à la Saint-Eloi... du Quartier Latin à la Salle de Garde (2 volumes)..

Référence : 23655

‎3 orfèvres, à la Saint Eloi. Du quartier latin à la salle de Garde. 2 tomes.‎

‎Paris, En Sorbonne pour l'esbaudissement des Escholiers, sd (années 1930). Deux vols In-8 (215x150mm) reliés en plein maroquin orange, tête dorée ; 361 et 295 p. ; couv. conservée. Ouvrage réservé aux souscripteurs. Belle reliure en très bon état. Quelques rousseurs. Très bon exemplaire. ‎

Référence : RO20008680

‎44 chansons -marches pour la jeunesse de France‎

‎Salbert. 1942. In-16 Carré à l'italienne. Broché. Bon état. Couv. légèrement passée. Dos satisfaisant. Intérieur frais. 62p paroles et partitions.‎

‎la chèvre, notre espoir....‎

Référence : 15430

‎[Anquetil de Briancourt (Famille). Loiret. Conflans-sur-Loing. Manuscrit]. Les Loisirs du Manoir du Charmois appartenant à Monsieur Anquetil de Briancourt.‎

‎ Ca 1785 Manuscrit petit in-4 (19,5 x 15 cm) de (1)-83-(3) pp., Table alphabétique des airs notés contenus dans ce recueil , maroquin rouge, dos lisse orné, triple filet doré d'encadrement avec fleurons d'angle sur les plats, tranches dorées (reliure de l'époque).‎

‎Charmant et précieux album de famille calligraphié qui recueille chansons, scénettes et vers de circonstances avec leur musique notée témoins des réjouissances au château de Charmois à Conflans-sur-Loing proche de Montargis, terre d'Étienne-Jean Anquetil de Briancourt acquise à son retour de Surate. Étienne Anquetil de Briancourt seigneur du Charmois et de Beauregard (1727-1793) parti de France comme sous-marchand de la Compagnie des Indes en 1756, passa à Surate en 1757 et devint chef du comptoir français en 1759 : il y aida efficacement son frère Anquetil-Duperron. Rentré à Paris, il repartit en 1773 pour Surate comme consul de France après avoir fait l’acquisition de la terre du Charmois à Conflans sur Loing à une lieue au sud est de Montargis. Fait prisonnier de guerre par les Anglais en 1778, expulsé à Bombay l'année suivante avec sa femme, sa fille aînée Louise (17 ans), un fils de 3 ans Etienne-Louis et sa fille cadette Sophie (6 mois) - ils furent conduits en Angleterre, après relâche de deux mois à l’île de Sainte Hélène, et ne revinrent à Paris que le 10 février 1780. Logé d’abord avec toute sa famille chez son frère le prieur de Château Renard puis, retiré dans sa propriété proche de Montargis appelée Beauregard, Anquetil de Briancourt passa son temps en procès contre l'ancienne Compagnie des Indes et les armateurs qui l'avaient ruiné et en démarches pour se faire rembourser les frais engagés pour son retour de Surate en France de 1778 à 1780. Citons (1). Couplets chantés par Madame Anquetil de Briancourt à Mr Anquetil Prieur Curé de Chateau Renard (4) Melle Sophie Anquetil (5) Pot pourri chanté à Madame Anquetil de Briancourt par ses enfants et amis au Château du Charmois pour le jour de sa fête. Lorsqu'on est au dessert la femme de chambre entre en conduisant Dumarchais et Sophie qui portent une seule corbeille de fleurs (13) Petite pièce pour la convalescence de Madame Anquetil de Briancourt jouée par ses enfants et amis au Chateau de Charmois (33) Lettre d'un jeune indien de Surate écrite à ses parrains (39) Adieu d'un ami en quittant Le Charmois (40) Couplets chantés par Mme Anquetil Pillé à son mari le jour de sa fête (45) Compliment de paysan à Mme Anquetil de Briancourt (45) Mr Pillé de La Bruyère (gendre militaire) etc. Sont joints au recueil quelques papiers volants à l'encre du temps dans le même goût (compliments etc.) dont une dentelle de papier offerte à "Louise et son aimable famille". Provenance et note manuscrites copiées sur la première garde à l'encre noire : Anquetil de Briancourt écuyer ancien consul de France à Surate était le père de mon arrière* arrière grand mère Pillé arrière* grand mère de ma mère. Louis Joga. A son retour des Indes, Anquetil de Briancourt s'était retiré dans son château du Charmois près de Montargis (commune d'Ancilly). Reliure frottée. Un feuillet manquant (pp. 29/30) découpé en marge. Voir : Bernadette et Philippe ROSSIGNOL, Généalogie et Histoire de la Caraïbe - ANQUETIL de BRIANCOURT épouse THOMAS, la dernière fille du consul de Surate, ses frères et sœurs et ses enfants.‎

[Anquetil de Briancourt (Famille). Loiret. Conflans-sur-Loing. Manuscrit]. Les Loisirs du Manoir du Charmois appartenant à Monsieur Anquetil de ...

Référence : 15103

‎[Chanson du capitaine]. Je me suis t'engagé / Pour l'amour d'une belle / C'est pas pour l'anneau d'or / Qu'à d'autre elle a donné / Mais bien pour un baiser / Qu'elle m'a refusé.‎

‎ [ca 1890] Manuscrit in-12 carré (15 x 12 cm) de (8) ff. montés sur onglet, demi-maroquin rouge à coins, dos orné à nerfs, filets dorés sur les plats, tête dorée, non rogné (Canape-Belz).‎

‎Charmant livret manuscrit illustré sur belle page de huit dessins aquarellés et monogrammés "A C ", réalisés sans date dans le goût d'Eugène Courboin dont le nom fut ajouté en bas à droite du premier couplet. Henry Murger le premier évoqua en 1857 la Chanson du capitaine comme « une de ces improvisations qui viennent on ne sait d'où, et que le sentiment naïf qui les a dictées fait survivre au temps où elles sont nées. Celle-ci peut-être avait été composée dans l'ombre d'une geôle pénitentiaire par un soldat menacé des rigueurs du code martial : c'était l'histoire d'un pauvre garçon engagé par dépit amoureux que la nostalgie du pays et de l'amour surprend au bout de quelques étapes, et qui déserte avec armes et bagages » (Les Vacances de Camille). Frère de François Courboin, Eugène Courboin (1851-1922) illustra de nombreux classiques dans le registre militaire entre 1880 et 1910 - le monogramme "A C" ne peut être néanmoins associé à ces deux illustrateurs. Très pâles rousseurs. Délicieux objet bibliophilique dans une reliure signée Canape-Belz, titré Le Soldat sans souci en écho au vers du troisième couplet : Où vas tu sans souci? / Je vais dans ce vallon / Rejoindre mon bataillon.‎

[Chanson du capitaine]. Je me suis t'engagé / Pour l'amour d'une belle / C'est pas pour l'anneau d'or / Qu'à d'autre elle a donné / Mais bien pour un ...

Référence : 5647

‎[Chansons]. ‎

‎Alençon 1853 In-4 manuscrit de 4 ff. 380-12 pp., basane noire, dos lisse (reliure de l'époque).‎

‎Beau répertoire manuscrit de 306 chansons et quelques bis fait par Monsieur léon feugere hipolite, voltigeure au 41, 3 batalion, 23 octobre 1853 et fini le 31 décembre 1853. Alençon, leon feugere hipolite (explicit). Le compilateur a rassemblé tous les grands succès du temps avec une dominante de chansons militaires et chansons à boire quelques années avant la somme de Dumersan publiée en 1858 sous le titre Chansons nationales et populaires de France. Précédé de quatre feuillets de titre chronologiques illustrés : p. 1 : Monsieur léon feugere hipolite clairon au 4me léger 3 m batallon 2 m compagnie entré (…) en 1840 fini en 1847 mat 11213. illustré à l'aquarelle : les deux buveurs. p. 3 : Monsieur léon feugere hipolite caporal clairon au 7me bataillon de la garde mobile entré (…) en 1848 fini en 1849 mat 692. Titre encadré en rouge et noir réhaussé d'illustrations maçonniques. p. 5 : Monsieur léon feugere hipolite clairon au 6me batallon de la Garde Nationale entré (…) en 1849 fini en 1850. illustré à l'aquarelle titre : Chambre du soldat. 1849. p. 7 : Monsieur léon feugere hipolite clairon de voltigeur au 41 de ligne 3me bataillon entré (…) en 1851 fini en 1857 illustraté à l'aquarelle : Barriere de Clichie 1815. A Paris la Garde Nationale. Illustration pp. 343 et 380. Reliure épidermée. ‎

[Chansons]. .

Référence : 11248

‎[Manuscrit musical]. Recueil d'Airs A Boire choisis à une, deux et trois parties.‎

‎ [1730 ca] In-folio de (4) ff. de table, 112 ff. mal paginés, veau granité, dos orné à nerfs, pièce de titre en maroquin rouge « Airs à boire », tranches marbrées (reliure de l'époque).‎

‎Précieux manuscrit avec musique notée de 150 chansons à boire établi vers 1730 sous la Régence selon le répertoire présenté dont En dormant ce matin attribuée à Jean-Fery Rebel, Veux-tu compère Grégoire attribuée à Marc-Antoine Charpentier ou Jean-François Dandrieu, Versez-moy chers amis, Savez-vous que cette liqueur, Ô charmante bouteille, Malgré l'éclat de l'infidelle ardeur attribuées à André Campra, Un buveur qui croyait en la Metempsycose attribué à Jean Desfontaines tirés pour la plupart des Recueils d'airs sérieux et à boire des Ballards (1695-1724). Suivi de Vaudevilles et Canons en fin d'exemplaire. Table alphabétique en tête de volume. Ex-libris manuscrits sur le titre « Girard de Chasnay » et « Mademoiselle de Vannes ». Quelques restaurations à la reliure. Très rare témoignage « en musique » du répertoire bachique du XVIIIe siècle.‎

[Manuscrit musical]. Recueil d'Airs A Boire choisis à une, deux et trois parties..

Référence : LA190440

‎[Étrennes tourquennoises. 2 volumes, soit 8 recueils imprimés Lille et Tourcoing, S. d. (ca. 1850). Reliés par Marius Michel].‎

‎"PREMIER VOLUME : 4 recueils en 1 vol. in-32 (10 x 6 cm) de [60] p., frontispice ; [66] p., frontispice ; [64], frontispice ; [60] p. frontispice. Plein maroquin rouge, dos à nerfs, titre doré, roulette dorée intérieure (reliure signée Marius Michel). SECOND VOLUME : 4 recueils en 1 vol. in-32 (10 x 6 cm) de [30] p., frontispice ; [32] p., frontispice ; [30] p., frontispice ; [30] p., frontispice. Plein maroquin rouge, dos à nerfs, titre doré, roulette dorée intérieure (reliure signée Marius Michel). Très bel exemplaire bien relié en maroquin par Marius Michel. "‎

‎DEUX VOLUMES EN MAROQUIN DE MARIUS MICHEL. Complet des huit frontispices gravés (quatre par volume). CONTENU DU 1er VOLUME : Étrennes tourquennoises, ou recueil de chansons facétieuses et plaisantes sur les Tourquennois, par feu F. De Cottignies, dit Brûle-Maison. Troisième édition revue et corrigée, avec les airs notés, Tourcoing : Vanackere, S. d. [SUIVI DE :] Deuxième Étrennes tourquennoises et lilloises, ou recueil de chansons, en vrai patois de Lille et de Tourcoing, pour la présente année, Lille : Vanackere, S. d. [SUIVI DE :] Étrennes tourquennoises et lilloises, en vrai patois de Lille et de Tourcoing, pour la présente année. Troisième recueil, Lille : Vanackere, S. d. [SUIVI DE :] Étrennes tourquennoises, en vrai patois de Lille et de Tourcoing, pour la présente année. Quatrième recueil, Lille : Vanackere, S. d. // CONTENU DU 2ème VOLUME : Cinquième Étrennes tourquennoises et lilloises, ou Recueil de chansons, en vrai patois de Lille et de Tourcoing pour la présente année, Lille : Vanackere, S. d. [SUIVI DE :] Sixième Étrennes tourquennoises, ou recueil de chansons facétieuses et plaisantes. Par feu F. De Cottignies, dit Brûle-Maison, et autres, suivi de LHistoire de M. Herreng et de Pierre-Joseph Delbassedeule, Tourcoing : Vanackere, S. d. [SUIVI DE :] Septième Étrennes tourquennoises et lilloises, ou recueil de chansons, en vrai patois de Lille et de Tourcoing, pour la présente année, Lille : Vanackere, S. d. [SUIVI DE :] Huitième Étrennes tourquennoises, ou recueil de chansons facétieuses et plaisantes. Par feu F. De Cottignies, dit Brûle-Maison, et autres, suivi de LHistoire de Jean-Quertoffe Berdin, fils de Jacques, jardinier des Ursulines de Tourcoing, Tourcoing : Vanackere, S. d. TRÈS BEL EXEMPLAIRE EN DEUX VOLUMES BIEN RELIÉS EN MAROQUIN PAR MARIUS MICHEL.‎

Référence : 18048

‎Académie des Beaux-Arts. Séance publique annuelle du Samedi 14 octobre 1848, présidée par M. Horace Vernet, président. Institut National de France.‎

‎Paris, imp. Firmin Didot, 1848, in-4 de 72 pages non coupées ; broché. "Damoclès" cantate par Paul Lacroix, dit le Bibliophile Jacob. - Notice historique sur la vie et les ouvrages de M. Galle (André Galle, graveur né à Saint-Etienne), par M. Raoul-Rochette (Désiré Raoul Rochette, dit Raoul-Rochette, archéologue, né à Saint-Amand (Cher)). - Notice historique sur la vie et les ouvrages de M. Guénepin (Auguste Guénepin, architecte), par Raoul-Rochette. - Rapport sur les ouvrages envoyés à Rome par les pensionnaires de l'Académie Nationale de France pour l'année 1848, par Raoul-Rochette. ‎

Référence : 4373

‎Adunanza tenuta dagli Arcadi per l'elezione della Sacro Real Maesta di Giuseppe II, Re de Romani.‎

‎Roma, 1764, per Francesco Bizzarini Komarek, Provisore di libri della Bibliotheca Vaticana ; grand in-8, plein vélin ivoire, titre manuscrit (reliure de l'époque) ; VIII, 120 pp., vignette de titre, lettrine et cul-de-lampe gravés, ouvrage entièrement imprimé en rouge et noir.‎

‎Rare. Bel ensemble de sonnets, élégies, épigrammes, poésies, chansons, églogues, sermons, etc., composés par les membres de l'Académie et imprimés en italien, latin, hébreu, syriaque, arabe et grec. Cet ouvrage, à la gloire de Joseph II empereur d'Allemagne, fut publié à l'occasion de son élection Roi des Romains en 1764.Très bel exemplaire, fort bien imprimé, avec juste quelques rousseurs claires éparses.‎

Adunanza  tenuta dagli Arcadi per l'elezione della Sacro Real Maesta di Giuseppe II, Re de Romani..

Référence : 5441

‎Album des concerts, recueil de chansons : le marié, le mendiant, la femme du marin, rira bien qui rira le dernier, les rideaux, la débine. ‎

‎Paris, musique chez M. Colombier édit. , MM. Heugel édit. –in-12, 22 pp –1 feuille non rognée‎

‎22 pp extraites d'un plaisant recueil de chansons populaires du XIXe. Bon ex. ‎

Nombre de résultats : 11 243 (450 Page(s))
[1] 2 3 4 5 6 7 ... 70 133 196 259 322 385 448 ... 450 Page suivante Dernière page