Previous 1 ... 2 3 4 5 ... 59 113 167 221 ... 223 Next Exact page number ? OK

Reference : 5065

‎Compte rendu mensuel de l'Académie Delphinale. N° 20 février 1958.‎

‎Grenoble, Académie Delphinale, 1958, in-8 de (2)-12-(2) pp. ; br. Stendhal et les médecins. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : 5072

‎Compte rendu mensuel de l'Académie Delphinale. N° 21 mars 1958.‎

‎Grenoble, Académie Delphinale, 1958, in-8 de (2)-18-(2) pp. br. Le procés de Charles de Créquy contre sa seconde femme, Françoise de Bonne, en 1628. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : 5080

‎Compte rendu mensuel de l'Académie Delphinale. N° 22 avril 1958.‎

‎Grenoble, Académie Delphinale, 1958, in-8 de (2)-16-(2) pp., paginées 41 à 56 ; br. La vie et l'oeuvre littéraire du chanoine Joseph-Clément Biard. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : 5108

‎Compte rendu mensuel de l'Académie Delphinale. N° 24 juin 1958.‎

‎Grenoble, Académie Delphinale, 1958, in-8 de (2)-14-(2) pp. ; br. Réponse au discours de M. Le professeur Yves Le Hir, par M. Le doyen Paul Perrochat. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : 5122

‎Compte rendu mensuel de l'Académie Delphinale. N° 27 décembre 1958.‎

‎Grenoble, Académie Delphinale, 1958, in-8 de (2)-22-(4) pp. ; br., déchirure sur la 4me de couverture, sans manque ; Etude linguistique du nom de l'Isère. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : 7588

‎Compte rendu mensuel de l'Académie Delphinale. N° 53 décembre 1961.‎

‎Grenoble, Académie Delphinale, 1961, in-8 de 34 pp., paginées 107 à 140 ; br. Discours de réception de M. Raymond Vallentin du Cheylard. Eloge de son prédécesseur au 52e fauteuil: Maurice Gariel créateur émérité de l'expansion économique et sociale du patrimoine dauphinois. - Etat descriptif des archives du chateau de Suze-la-Rousse. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : KXI-20901

(1975)

‎Connaissance du Dauphiné 2 Le Grésivaudan ‎

‎Grenoble CRDP 1975 210 , 34 p. 2 volumes, bibliographie pages 121-125, cartes en couleurs, table des matières et 6 planches dépliantes sur des feuillets volants in-8, 14,8 x 21,3 cm Brochés, avec 18 diapositives sous couverture plastifiée Bon exemplaire ‎


‎Centre régional de documentation pédagogique (Grenoble ), éditeur scientifique, sous la direction de Jean Billet et Henri Guillard ‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR25.00

Reference : 493864

(1872)

‎Conseil général du département de la Drôme (session d'août 1872). Rapports du préfet.‎

‎Valence, Imprimerie & lithographie Berger & Dupont, 1872. In-8 broché, XXXIV-399 pp. Dos jauni et lacunaire, couv. insolée, intérieur frais, exemplaire très correct.‎


‎. Sommaire : Paiement de la moitié du salaire des cantonniers pendant le temps qu'ils ont passé sous les drapeaux. - Ponts et chaussées : routes départementales, chemins vicinaux, .- Fonds d'amendes correctionnelles, distributions aux communes pauvres. - Faveurs à l'hospice de Die. - Subventions aux communes. - Chemin de fer d'Orange à Nyons. - Chemin de fer de Digne à Nice. - Chemin de fer de Calais à Marseille. - Répartitions des subventions de l'Etat. - Réparations de l'hospice de Saint-Agnan. - Pont de Saint-Nazaire sur l'Isère. - Pont-sur-l'Eygues à Curnier. - Consolidation du pont d'Aoust. - [...]. - Rétablissement des eaux de la Drôme dans leur ancien lit, en aval de Moulin-Ponson. - Substitution d'un tablier métallique au tablier en bois du pont sur le Toulourenc. - Etc.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 03 25 71 67 98

EUR28.00

Reference : 6862

(1743)

‎Construction d'un pont au XVIIIe.‎

‎"Devis pour la construction d'un nouveau pont sur le ruisseau de Bruant aboutissant au grand chemin de Fontanieu à Varces en place de celuy qui y est à présent qui menace d'une ruine prochaine». A la suite vient le contrat passé entre la communauté d'Allières et les maçons Ennmond Ardouin et Léonard Gandois, de Varces. Document signé par les représentants de la communauté et les maçons. Le second document est un reçu des maçons pour le travail effectué. Il est décidé qu'un canal sera tout d'abord construit, pour endiguer les crues du ruisseau et qu'un nouveau pont viendra remplacer celui existant. «[...] Sur lesdites fondations, il sera établi deux rangs de cadettes de pierre de taille dure de la meilleure qualité du païs, lesdittes cadettes seront taillées à la grosse pointe, leurs lits et joints seront bien à l'équerre, observant de mettre des boutisses alternativement, les cadettes auront au moins quinze pouces de lit et les boutisses au moins deux pieds de queue, les deux assises auront trois pieds de hauteur et quatorze pieds six pouces de longueur, tant pour le pont que pour les avant becs ; et comme lesd. cadettes et boutisses ne feront pas les trois pieds de largeur dont doit être led. mur, le restant sera rempli avec du même moelon que celui des fondations [...]».‎

‎. Date : 1742-1743. Lieu : Fontagnieux et Grenoble. Format : in-folio et in-8. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : pièces manuscrites signées. Nombre de pages : 5‎


Construction d'un pont au XVIIIe..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

Reference : 177637

‎Copie de la lettre écrite par MM. les Commissaires de l'ordre de la noblesse, aux Officiers-Municipaux des chefs-lieux des Elections. Grenoble, ce 31 août 1788.‎

‎S.l.n.d., in-4, (2) pp. ‎


‎Maignien, 215. Ajout manuscrit de l'époque d'un mot oublié à l'impression.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR30.00

Reference : 11294

‎COURRIER DE LA DROME ET DE L'ARDECHE. Mardi 30 mars 1852 N° 78.‎

‎Valence, Marc Aurel, 1852, in-folio de 4 pages, texte sur 4 colonnes, marque fiscale ; 1 cahier. Société d'assurance mutuelle contre la perte des cocons. - Avis aux éducateurs de vers à soie. Etc... ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : 9721

‎COURRIER DE LA DROME ET DE L'ARDECHE. mercredi 17 mars 1852 N° 67.‎

‎Valence, Marc Aurel, 1852, in-folio de 4 pages, texte sur 4 colonnes, marque fiscale ; 1 cahier. Marché de la soie. ‎


Librairie Ancienne du Vivarais - Saint Etienne de Boulogne

Phone number : 06 80 15 77 01

EUR10.00

Reference : KXI-14211

(1997)

‎Célébration du 50ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, [conférence-débat, Paris, salons de l'Assemblée nationale, 15 mai 1995] ‎

‎Bagneux (8 rue des Clos-Lapaume, 92220) Amicale Carmagnole-liberté 1997 71 p. illustrations en noir in-4 (29,4 cm) Broché, première de couverture illustrée en couleurs Bon exemplaire ‎


‎organisée par l'Amicale des anciens francs-tireurs et partisans de la main d'oeuvre immigrée (FTP-MOI)-Carmagnole-liberté, région Rhône-Alpes ‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR25.00

Reference : 574673

(1807)

‎DAUPHINE - Inventaire ou description de quelques anciens actes de la maison de Laigue ou De Legue, en latin De Aqua, originaire du Dauphiné avec des observations relatives à Philibert de Laigue qualifié de Magnifique.‎

‎Sl., 1807. In-4 rel. demi-bas., 52 pp. Ex-libris Eug. Chaper. Mors sup. fendu, dos frotté et cassé, intérieur frais, ensemble convenable.‎


‎Ouvrage tiré à petit nombre, très rare. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 03 25 71 67 98

EUR160.00

Reference : 39920

(1770)

‎[Dauphiné. Archinard (Jean-Pierre). Manuscrit]. Livre des affaires domestiques et débiteurs de moi Pierre Archinard négociant de Crest commencé le 3 Janvier 1770. Sur ce livre sont les comptes avec les domestiques et le mobilier acheté pour la Maison.‎

‎Crest 1770-1835 1 vol. Crest, 1770-1835. In-4 (19 x 27 cm) manuscrit de 138 ff. à 42 lignes par page à l’encre noire, vélin souple, titre manuscrit sur le plat supérieur (reliure de l’époque). ‎


‎Remarquable archive dauphinoise bibliographique, historique et domestique provenant du député de la Drôme Jean-Pierre Archinard à Crest : livre de comptes manuscrit consacré aux dépenses de la maison familiale « acquise de Mr. de Gramont 3 janvier 1770 », commencé l’année même, tenu et complété jusqu’en 1835, un an avant la mort de son propriétaire (1742-1836). Accompagné d’un répertoire des quatre-vingt-huit noms attachés à la maison par des emplois domestiques (“filles de service”, cuisinières, perruquiers), des relations professionnelles (associés commerciaux de Lyon, Nîmes et avocats) mais aussi des travaux d’aménagements (vitriers, serruriers, jardiniers, plâtriers…) les fournitures de meubles (miroirs, rideaux, faïence, ébéniste, chaudronnier…), le registre renseigne sur la rente viagère et contient “l’état et reconnaissance que j’ai fait de mon argenterie le 2 janvier 1812” ainsi que l’inventaire des différents linges de maison (draps, table, cuisine etc.).De manière plus inattendue, Archinard énumère parmi ses “affaires domestiques“ sur trois pages datées et chiffrées (53, 53bis et 84), cinquante années de souscription à l’Encyclopédie méthodique (1782-1832) dont les 102 livraisons sont scrupuleusement et intégralement consignées du 7 mai 1782 (“Pour la première mise de ma souscription payée par les Frères Périsse de Lyon… dans un mandat à vüe”) au 18 février 1830 pour la 101e tandis que la 102e est signalée par trois becquets manuscrits pour solde de tout compte, un imprimé (« vous êtes prévenu que le 25 septembre 1832 on mettra en vente chez Mme Veuve Agasse la cent-deuxième et dernière livraison de l’Encyclopédie Méthodique ”) et un prospectus (Paris, Panckoucke, 1832 - 30,5 x 19,5 cm) imprimé recto verso : « ENCYCLOPÉDIE MÉTHODIQUE 102e ET DERNIÈRE LIVRAISON. Cette grande entreprise est terminée (…) ». Publication monumentale lancée en 1782 dont les 102 livraisons forment une cinquantaine de dictionnaires, cet ensemble a été publié par Charles-Joseph Panckoucke de 1782 à 1793 en collaboration avec Clément Plomteux de 1782 à 1789 puis seul de 1789 à 1793, ensuite par Henri Agasse (de Cresne) son gendre de 1794 à 1815 et enfin par Antoinette-Pauline Agasse la veuve de Henri Agasse et fille aînée de Charles-Joseph Panckoucke entre 1816 et 1832. Un faux-titre peut donner cette description : "Encyclopédie méthodique, ou par ordre de matières ; par une société de gens de lettres, de savans et d'artistes ; précédée d'un Vocabulaire universel, servant de table à tout l'ouvrage, ornée des portraits de MM. Diderot & d'Alembert, premiers Éditeurs de l'Encyclopédie". Héritier du négoce «sous la raison d’Archinard et Comp. »Jean-Pierre Archinard présente sur le premier contreplat et les feuillets liminaires de son registre, son livret de famille sous l’intitulé «Époque de naissance de mes soeurs de mon frère et de la mienne » complété avec la naissance de ses filles et leurs mariages sous l’Empire. « Député à l'Assemblée nationale de 1791, né à Saillans (Drôme), le 26 juin 1742, mort à Crest (Drôme) le 13 janvier 1836, il était issu d'une vieille famille protestante du Dauphiné, et en avait gardé des sentiments assez hostiles à l'ancien ordre de choses. Etabli à Crest comme négociant, il seconda, de concert avec le maire Durand, avec Daly et d'autres, le mouvement de résistance qui aboutit à l'Assemblée de Vizille. Ses relations commerciales l'appelant chaque année à Paris, il s'y lia avec les membres les plus marquants du parti avancé, notamment avec Camille Desmoulins; il haranguait lui aussi le peuple dans les jardins du Palais-Royal, où il était bien connu sous le nom d'Archinard de Crest. Ces antécédents le firent nommer, au début de la Révolution, administrateur du district de Crest, et, lors des élections pour l'Assemblée législative, il fut nommé député de la Drôme par 262 voix sur 355 votants. Il n'aborda la tribune que pour traiter des questions financières ; à la séance du 8 février 1792, il proposa et fit adopter, en 27 articles, une loi d'organisation des bureaux de la comptabilité nationale, chargés de vérifier l'emploi des deniers publics et d'assurer le contrôle financier du Parlement. M. Archinard ne se représenta pas aux élections pour la Convention nationale ; il fut néanmoins retenu à Paris par l'éducation de ses filles, dont l'une épousa le général Gouvion-Saint-Cyr. Il remit à la Convention nationale une adresse des républicains de Crest, dont il resta toujours l'intermédiaire avec les pouvoirs publics, et qu'il tenait au courant des événements politiques par l'envoi de fréquentes lettres. Après la Révolution, Archinard rentra à Crest, où il fut membre du collège électoral et du Conseil général de la Drôme. Hostile au retour des Bourbons, il fut, aux Cent-Jours, délégué auprès de Napoléon, à qui il présenta une adresse d'adhésion au nom de son département. A l'écart des affaires pendant toute la Restauration, il salua avec enthousiasme l'avénement de la monarchie de Juillet, qui le nomma, en 1832, chevalier de la Légion d'honneur. M. Maurice Faure, député de la Drôme de 1885 à 1889, était l'arrière petit neveu d'Archinard » (Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889).A. Rochas, Biographie du Dauphiné, I, p. 34 ; Graesse, II, 474 (Encyclopédie méthodique). ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR6,500.00

Reference : 40686

(1602)

‎[Dauphiné. Finances. XVIIe].‎

‎Grenoble 1602-1614 1 vol. Grenoble, 1602-1614. Arrest de la Cour de Parlement de Dauphiné, portant réglement pour le parachèvement de ce qui reste à faire, touchant la vérification et réduction des debtes des communautez villageoises de Dauphiné et attermoyement du payement d'icelles. S.l.n.d. (1614). 3 pp. Extraict des Registres du Conseil d'Estat. S.l.n.d. (1613). 3 pp. « Ordonne sa dite Majesté qu'il sera procédé par lesdits commissaires à la vérification et jugements des dettes contractées pour acquittement des assignations du parti de la Ligue ».Stil et Règlement dressé par la cour de parlement... pour estre suivy et observé par les commissaires qu'elle a députez à la vériffication des debtes des communautez villageoises et par les parties procédans pardevant lesdicts commissaires. S.l.n.d. (1611). 8 pp. XLIV articles. Arrest donné par le Roy en son Conseil le dernier jour de septembre 1610. S.l.n.d. (c.1610) 8 pp.Extrait des registres du Conseil d'État. Sur les requêtes respectivement présentées au Roi : la première par les habitants des communautés de l'Escarton, d'Ours, Sozanne, Bardonanche et autres communautés circonvoisinnes du Bailliage du Briançonnois (…) S.l.n.d. (c. 1608). 11 pp.Extrait des registres du Conseil d'État sur la Remontrance faite au Roy en son conseil par les créanciers des Communautés du pays de Dauphiné, à ce qu'il plut à Sa Majesté déclarer, expliquer et modifier aucuns articles contenus en l'Instruction cy-devant exposée aux Commissaires députés pour la vérification des dettes dudit pays. S.l.n.d. (c.1607). 4 pp. Notes manuscrites marginales à l'encre du temps.Arrest donné par le Roi en son Conseil d'État, au profit desdites communautés villageoises de ladite province, sur la vérification et paiement de leurs dettes, défenses de contraindre au corps pour lesdites dettes, tant générales que particulières. S.l.n.d. (c.1606). 4 pp. Instructions que le Roy entend être suivies et gardées par les commissaires qui seront députés par Sa Majesté pour la vérification et réduction des dettes des communautés villageoises de Dauphiné. S.l.n.d. (c.1606). 10 pp. Notes marginales à l'encre du temps.Les Estats Généraux assemblés en la ville de Valence en Dauphiné, le trentième novembre 1604. Avec l'arrest de Parlement dudit pays, sur iceux, du deuxième mai 1605. S.l.n.d. (c. 1605). 54 pp.Patentes de Sa Majesté du 5 décembre 1609. 2 pp. manuscrites à l'encre du temps. Calcul des Monnoyes sur le Règlement. S.l.n.d. (c.1602). 1 p.Règlement sur les dettes des Communautés du Dauphiné. S.l.n.d. (c.1602). 8 pp. Notes marginales manuscrites à l'encre du temps.Édit du Roi donné à Rouen touchant la révocation et surséance des arrerages de tailles, taillon et contributions faites depuis l'an 1589 jusqu'en 1594. 4 pp.Arrest du Roi donné à Lyon portant sursoyance des obligations passées par les communautés en payant les intérêts au denier quinze depuis l'an 1588. 2 pp.14 pièces reliées en 1 vol. in-4, vélin souple (reliure de l'époque). ‎


‎Recueil d'arrêts et extraits des registres touchant la vérification et réduction des dettes des communautés villageoises de Dauphiné au début du XVIIe siècle.« A partir des années 1570, les représentants des villes et des villages (du Dauphiné) commencent à fortement contester les augmentations fiscales. Lors d'assemblées des villages et des régions, ils préparent des cahiers de doléances où ils soutiennent ne rien devoir au roi parce qu'au moment de l'acquisition du Dauphiné par la Couronne de France, en 1349, cette dernière a accepté le «Statut delphinal», un texte confirmant les «libertés» de la province et stipulant, notamment, que des taxes directes et régulières ne devraient jamais être imposées aux roturiers qui y vivent. En même temps, les membres du Tiers réalisent qu'il s'avère impossible d'éliminer totalement un système de taxes implanté depuis le XIVe siècle. Comme élément de compromis, ils proposent en 1579, dans un cahier rédigé par Jean de Bourg, l'adoption du système de la taille réelle pour l'ensemble de la province. Les représentants du Tiers arguent que ce changement de système de tailles aurait au moins l'avantage de stabiliser la base fiscale de la province et d'éliminer les injustices les plus flagrantes causées par les acquisitions de parcelles roturières par des membres du groupe des exemptés. Ils font alors référence aux agissements des nobles, faux nobles et capitaines de guerre qui réclament des exemptions fiscales à la suite de l'achat massif des meilleures parcelles rurales des paysans endettés par les crises économiques liées aux guerres civiles et religieuses. (…) L'augmentation des ponctions fiscales et leur répercussion sur les taillables sont donc responsables de la montée des tensions au sein des institutions dauphinoises qui opposent Tiers État et ordres privilégiés, villages et villes, ruraux et commis du pays et États. Ces tensions dominent tous les débats et, à partir des années 1590, elles paralysent les réunions annuelles des États et empêchent même le vote sur les levées de tailles forçant la Couronne à intervenir régulièrement pour rétablir l'ordre. L'hostilité du Tiers aux des États est telle qu'en 1628, au moment où le roi «suspend» les États et crée des élections financières en Dauphiné, Claude Brosse, syndic des communautés rurales, applaudit au changement et le considère comme une «grande victoire » pour le Tiers État ».Hickey Daniel. Taille, clientèle et absolutisme : le Dauphiné aux XVIe et XVIIe siècles. In: Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome 39 N°2, Avril-juin 1992. pp. 263-281. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR300.00

Reference : KXI-15272

(1760)

‎[Dauphiné] Itératives remontrances du Parlement de Dauphiné, du 18 septembre 1760, sur l'Edit du mois de février dernier, portant établissement d'un nouveau vingtième, 2 sols par livre, & d'une double capitation, & les Lettres de jussion des 2 & 25 août dernier ‎

‎[Grenoble] s.n 1760 16 p. in-8 Broché, sans couverture Bon exemplaire ‎


‎" que présentent au roi, les gens tenant sa cour de Parlement de Dauphiné " Contre l'édit promulgué à la demande du nouveau contrôleur général Bertin. Cet édit de février 1760 supprima la subvention générale de Silhouette (prédécesseur de Bertin) et la remplaça par un troisième vingtième, un doublement de la capitation des taxés non soumis à la taille, une triple capitation sur les personnes chargées du maniement des deniers royaux. Une déclaration du 3 février 1760 ordonna en outre la création d'un cinquième sou pour livre sur les droits des fermes et autres impositions se percevant sur les consommations. Bertin avait préparé à l'attention de Louis XV et des autres ministres, un rapport sur la situation des finances du royaume. Il avait établi qu'en 1760 le Trésor royal ne pourrait recevoir que 116 millions sur les 166 millions envisagés par Silhouette au mois de novembre 1759‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR25.00

Reference : 15165

(1789)

‎[Dauphiné. Manuscrit. Livre de compte domestique]. Journal de depense de M.e Etienne Guillambaud commencé le 1er avril 1789 et fini le …‎

‎ 1789-1825 1 1789-1825. Manuscrit in-folio de (1)-158 pp. à environ 45 lignes par page à l'encre brune, becquets, traces de cire rouge, vélin, triple filet d'encadrement sur les plats, numéro et additions manuscrites sur le plat supérieur (reliure de l'époque). ‎


‎Intéressante pièce d'archives manuscrite commencée avec la Révolution - le rédacteur prend en compte l'arrivée du calendrier révolutionnaire en 1792 - poursuivie par les héritiers et arrêtée sous la Restauration, en 1820. Registre comptable de la maison d'Etienne Guillambaud tenu par ses soins qui fait état des dépenses ordinaires d'un bourgeois sous la Révolution et l'Empire, consignées en trois colonnes (noms, articles et montants) : gages des domestiques (Noté ici pour mémoire que Victoire Villard est entrée à mon service le sept juillet mil sept cent quatre-vingt huit a 72 l. de gage par an), travaux d'entretien, obligations (J'ai payé à Forest receveur des Impositions), frais de bouche et de toilette (Perruquier) etc. Propriétaire terrien, il relève le coût des cultures pratiquées sur son pré : (p. 45-47) Etat des semences de Bergerandiere et Vinay en terre dans l'automne 1795 (froment, seigle, orge) ; Production de noix en 1795, etc. Maître Etienne Guillambaud possédait une étude notariale à Vinay dans le Dauphiné à quelques lieues de Grenoble, en compagnie de son frère Alexandre Guillambaud (ce dernier fut maire de la ville) : J'ai partagé avec mon frère le petit mobilier de mon oncle le chirurgien ; j'ai gardé la part qui lui revenait dans la batterie en cuivre, étain, marmite, chandeliers etc. Une rue porte aujourd'hui à Vinay le nom Guillambaud. Précieux témoin des frais domestiques d'une maison bourgeoise en Dauphiné devenu Isère en 1790, enrichi de nombreux becquets et papiers volants, refermé par les héritiers : J'ai arrêté compte avec Lacroix il me reste devoir 56 francs de l'année 1825 tout compte fini pour les intérêts de cent francs aux impôts payés ce 11 décembre 1825 Jean Baptiste Lacroix Guillambaud née Duport. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR1,000.00

Reference : KXI-8168

(1769)

‎Dauphiné Parlement de Grenoble Mémoire pour la chambre des comptes de Dauphiné contre le parlement de la même province ‎

‎A Grenoble de l'imprimerie de la veuve Faure & fils 1769 150 p. in-4 Broché, sous couverture d'attente muette de l'époque Bon exemplaire ‎


‎Signé Lespinasse, avocat général en la chambre des comptes de Dauphiné, & son député ‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR140.00

Reference : KXI-15273

(1760)

‎[Dauphiné] Remontrances du parlement de Dauphiné du 20 novembre 1760, au sujet de ce qui s'est passé le 12 du même mois, avec les arrêtés qui ont précédé & suivi ‎

‎[Grenoble] s.n 1760 [2] , 44 , [2] p. un feuillet blanc au début et en fin in-8 Broché, sans couverture Bon exemplaire ‎


‎Signé " les gens tenant votre cour de Parlement de Dauphiné " Contre l'édit promulgué à la demande du nouveau contrôleur général Bertin. Cet édit de février 1760 supprima la subvention générale de Silhouette (prédécesseur de Bertin) et la remplaça par un troisième vingtième, un doublement de la capitation des taxés non soumis à la taille, une triple capitation sur les personnes chargées du maniement des deniers royaux‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR30.00

Reference : KXI-15274

(1760)

‎[Dauphiné] [Verbaux et Arrêtés] Copie du verbal fait sur les registres de la cour le 9 décembre 1760 [suivi de ] copie du verbal fait sur les registres de la cour, le 10 décembre 176 [suivi de ] copie du verbal & arrêté du jeudi onzième décembre 1760 ‎

‎Grenoble s.n 1760 7 p. in-8 en feuilles, sans couverture Bon exemplaire ‎


‎"le procureur général du roi de l'ordre exprès de Sa Majesté" A propos du parlement de Dauphiné et de l'édit promulgué en février à la demande du nouveau contrôleur général Bertin. Cet édit de février 1760 supprima la subvention générale de Silhouette (prédécesseur de Bertin) et la remplaça par un troisième vingtième, un doublement de la capitation des taxés non soumis à la taille, une triple capitation sur les personnes chargées du maniement des deniers royaux‎

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR20.00

Reference : 177543

‎De la Formation des Etats provinciaux en Dauphiné. Par un philanthrope. 1788.‎

‎S.l.n.d., in-8, 26 pp. ‎


‎Maignien, 196. Par Raby, dit l'Américain.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR70.00

Reference : 1274

(1810)

‎Des canons pour les armées de l'Empereur.‎

‎Manuscrit anonyme, intitulé "Notice sur la fonderie impériale de la marine de Saint-Gervais". L'auteur dresse un état des lieux de la situation de la fonderie, établit le nombre de canons fondus de 1807 à 1810, les améliorations réalisées par Capou, le propriétaire, etc. (La fonderie royale de canons de Saint-Gervais-le-Port (Isère), créée en 1679 par Colbert, est presque entièrement reconstruite au début du XIXe. Elle est aujourd'hui inscrite à l'inventaire des monuments de France).‎

‎. Date : vers 1810. Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 4‎


Des canons pour les armées de l'Empereur.. Des canons pour les armées de l'Empereur..
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR185.00

Reference : 177500

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 26 71 17

EUR100.00

Reference : 86400

‎Dictionnaire d'Amboise : Dauphiné et Ardèche.‎

‎ Edition d'Amboise, 1990, 430 p., cartonnage éditeur sous étui, étui frotté, livre en bon état, intérieur propre.‎


‎ Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR15.00
Previous 1 ... 2 3 4 5 ... 59 113 167 221 ... 223 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Dauphiné

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !