Parent topics

Number of results : 50,000 (2000 Page(s))
[1] 2 3 4 5 6 7 ... 291 575 859 1143 1427 1711 1995 ... 2000 Next page Last page

Reference : 21068

‎"Arlequin-La dernière fête".‎

‎ 1915 Gouache et mine de plomb sur carton, cachet au verso de la succession Erté, 1915, 24 x 15.5 cm., encadrée. ‎

‎Romain de TIRTOFF, (Saint-Pétersbourg 1892-1990 Paris) dit ERTE (ses deux initiales R. et T.) arriva à Paris en 1912 et se consacra, dès lors et ce pendant plus de 75 ans, à l'illustration de costumes pour la mode et le spectacle, à la création de bijoux et d'accessoires, à la conception de meubles et de décors. "Erté, inventeur de la femme moderne (...). La femme d'Erté transfère dans son costume ses sentiments et sa morale : sa pudeur dans ses voiles, sa sensualité dans ses perles, son sexe dans ses plumes (...)". (Roland Barthes "Erté", Franco Maria Ricci, 1973). William Randolph Hearst, cherche à concurrencer Vogue en insufflant à son magazine Harper's Bazar une marque de fabrique. C'est grâce à sa longue collaboration avec ERTÉ, un ancien assistant de Paul Poiret, que le style si caractéristique d'Harper's Bazar est trouvé. Magnifique costume de théâtre, dans la veine Art-Déco, mêlant la fantaisie, la grâce et la légèreté. Le costume essentiellement composé de noir et de blanc, irradie grâce au large col doré et est illuminé par la touche de corail. Le costume aide à l'intégration du caractère du personnage. "[Le costume] au service du rôle, devient l'ornement de la situation. Mais Erté combine toujours à l'obsession du drame et de l'irréel, l'amour du faste, du luxe et de l'élégance. cette préciosité est omniprésente dans son oeuvre". (in Erté, 75 ans de création 1911-1986, catalogue du Centre Culturel de Boulogne-Billancourt, 1986). Titre du costume, du spectacle et de la date annotés au verso. Traces de papier collant et très léger manque de papier au verso, infimes salissures et usures. ‎

"Arlequin-La dernière fête"..

Reference : 20777

‎"Club". ‎

‎ 1945 Encre et rehauts d'aquarelle jaune, (1965), 23.3 x 16 cm, encadrée. ‎

‎Maquette originale pour une illustration de la Revue Adam "L'Uomo e lo sport". René Gruau esquisse un fauteuil pour un numéro spécial de la Revue Adam "L'Uomo e lo sport". La Revue Adam (1925-1973) est un bimensuel consacré à la mode masculine. De nombreux artistes collaborèrent à l'illustration des couvertures, mais aussi des articles et des publicités. Au verso du dessin annotations, en italien, à l'encre bleue et titre de l'oeuvre . René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, Adam, Sir et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du costume, Palais Galliéra et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. ‎

"Club". .

Reference : 18450

‎"Et il pleut chez vous". ‎

‎ 1910 1 Aquarelle et encre de chine sur papier, signée du monogramme en bas à droite et titrée, (1910), 20.5 x 25 cm. ‎

‎André PECOUD (1880-1951) commence à travailler pour la presse parisienne en 1900. D’un style bien reconnaissable, il illustre plus 150 livres pour la jeunesse et pour adultes, surtout pour l’éditeur Hachette. "Pour lui, seule compte l’attitude et ce qu’autrefois on appelait la tournure ; léger, il n’insiste pas sur la chair, le volume, la matière, ne s’intéressant qu’à l’apparence des choses. Il participe au Salon des Dessinateurs Humoristes de 1922 à 1937 et dessina pour diverses feuilles humoristiques" (Osterwalder, Dictionnaire des Illustrateurs). Ce dessin, vraissemblablement de presse, représente une jeune femme, en déshabillé art-déco, fait constater à l'homme, qui se tient à ses côtés, la fuite d'eau dans son salon. Cette illustration est caractéristique de cet artiste qui réalise cette scène avec la pointe d'humour qui lui est propre. Infimes taches. ‎

"Et il pleut chez vous". .

Reference : 21758

‎"Flirt".‎

‎ 1920 Aquarelle et gouache signée et datée en bas à droite, 1920, 23.5 x 21.5 cm. ‎

‎Peintre, sociétaire des Humoristes, décorateur, illustrateur, les oeuvres de Robert MAHIAS (Bruxelles 1890-) se retrouvent dans la presse: Le Rire, La Baïonnette, La Vie Parisienne, Le Sourire, Fémina, Flirt, La Guirlande ... et dans les oeuvres de Goethe, Bourget, Hourticq ... qu'il illustre.Maquette de couverture pour la revue Flirt représentant un couple enlacé dans un intérieur art-déco. ‎

"Flirt"..

Reference : 20779

‎"L'Homme et l'auto". ‎

‎ 1945 Encre et rehauts d'aquarelle jaune, (1965), 23.5 x 16 cm, encadrée. ‎

‎Maquette originale pour une illustration de la Revue Adam "L'Uomo e lo sport". René Gruau esquisse un homme élégant (chapeau, noeud papillon, costume coupé sur mesure et canne), au second plan figure une vieille automobile remontant à l'époque des premières automobiles pour un numéro spécial de la Revue Adam "L'Uomo e lo sport". La Revue Adam (1925-1973) est un bimensuel consacré à la mode masculine. De nombreux artistes collaborèrent à l'illustration des couvertures, mais aussi des articles et des publicités. Au verso du dessin annotations, en italien, à l'encre bleue et titre de l'oeuvre . René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, Adam, Sir et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du costume, Palais Galliéra et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. ‎

"L'Homme et l'auto". . "L'Homme et l'auto". .

Reference : 20778

‎"L'homme et la mer". ‎

‎ 1945 Encre et rehauts d'aquarelle jaune, (1965), 23.3 x 16 cm, encadrée. ‎

‎Maquette originale pour une illustration de la Revue Adam "L'Uomo e lo sport". René Gruau esquisse un marin à l'allure moderne. Pipe à la bouche, longue barbe, il porte une marinière rayée jaune, sur un pantalon aux ourlets retroussés. Dessin pour un numéro spécial de la Revue Adam "L'Uomo e lo sport". La Revue Adam (1925-1973) est un bimensuel consacré à la mode masculine. De nombreux artistes collaborèrent à l'illustration des couvertures, mais aussi des articles et des publicités. Au verso du dessin annotations, en italien, à l'encre bleue et titre de l'oeuvre . René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, Adam, Sir et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du Costume, Palais Galliéra et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. ‎

"L'homme et la mer". . "L'homme et la mer". .

Reference : 20776

‎"l'homme à l'aéroplane". ‎

‎ 1945 Encre, mine de plomb et rehauts d'aquarelle jaune, (1965), 24 x 16.3 cm, encadrée. ‎

‎Maquette originale pour une illustration de la Revue Adam. René Gruau esquisse un aviateur, en tenue, au premier plan et au second un aéroplane ; il mêle habilement décontraction, virilité et élégant. La Revue Adam (1925-1973) est un bimensuel consacré à la mode masculine. De nombreux artistes collaborèrent à l'illustration des couvertures, mais aussi des articles et des publicités. Au verso du dessin annotations, en italien, à l'encre bleue et titre de l'oeuvre . René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, Adam, Sir et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du costume, Palais Galliéra et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. ‎

"l'homme à l'aéroplane". . "l'homme à l'aéroplane". .

Reference : 19691

‎"La mère Léon". ‎

‎ 1930 1 Aquarelle et encre de Chine signée en haut à gauche, (1910), 29 x 21 cm. ‎

‎Charles MARTIN (Montpellier 1884-Paris 1934) réalise ce dessin de presse dans l'esprit de la revue Le Rire (participation 1908-1912) décrivant une scène de maison-close mettant en scène une mère maquerelle et deux filles. Infimes taches. ‎

"La mère Léon". .

Reference : 20095

‎"La Tour Eiffel à la nuit tombante". ‎

‎ 1940 1 Lavis, encre de chine, et réhauts de bois, signé en bas à droite, 1940, 28 x 35 cm. ‎

‎Georges LEPAPE (Paris 1887- Bonneval 1971), l'un des maîtres de l'Art-déco, l'un des premiers artistes collaborateurs de Paul POIRET et pilier de la Gazette du Bon Ton, ainsi que Vogue, France et U.S.A, dont il réalise de nombreuses couvertures. Ce lavis représente la Tour Eiffel observée des quais par un homme sous le charme alors que tombe la nuit et que commencent à scintiller les étoiles, vraisemblablement l'illustration d'un texte de Léon-Paul Fargue sur Paris. Cachet d'autorisation de publication le 20. 12. 1940. ‎

Reference : 19703

‎"La Vie Parisienne".‎

‎Paris DURAND 1916 1 Encre de Chine sur calque, commentaires manuscrits sous-titré, (1922), 27 x 20 cm., encadrée. ‎

‎L'illustrateur d'origine Suisse CARLEGLE (1877-1937) réalise ce dessin de presse, en quatre tableaux de scènes galantes allant de Lodère (Hérault) à Saint Amour (Jura), puis Sargeau (Jura) pour finir par un satyre au Bois de Boulogne. Que d'esprit, que de légèreté... de trait ! Petite déchirure d'angle. ‎

"La Vie Parisienne"..

Reference : 17911

‎"Le Français, n°114 de la quatrième année"‎

‎" - Le Français, Versailles 14 Mai 1871, 38x56cm, en feuilles. - Edition originale. Etat de parution. Rare. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition. As issued. Rare." Le Français Versailles _14 Mai 1871 38x56cm en feuilles‎

Reference : 17910

‎"Le Français, n°129 de la quatrième année"‎

‎" - Le Français, Versailles 29 Mai 1871, 38x56cm, en feuilles. - Edition originale. Etat de parution. Rare. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition. As issued. Rare." Le Français Versailles _29 Mai 1871 38x56cm en feuilles‎

Reference : 17908

‎"Le Français, n°130 de la quatrième année"‎

‎" - Le Français, Versailles 31 Mai 1871, 38x56cm, en feuilles. - Edition originale. Etat de parution. Rare. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition. As issued. Rare." Le Français Versailles _31 Mai 1871 38x56cm en feuilles‎

Reference : 17907

‎"Le Français, n°132 de la quatrième année"‎

‎" - Le Français, Versailles 1er Juin 1871, 38x56cm, en feuilles. - Edition originale. Etat de parution. Rare. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition. As issued. Rare." Le Français Versailles _1er Juin 1871 38x56cm en feuilles‎

Reference : 17912

‎"Le Français, n°95 de la quatrième année"‎

‎" - Le Français, Versailles 25 Avril 1871, 38x56cm, en feuilles. - Edition originale. Etat de parution. Rare. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition. As issued. Rare." Le Français Versailles _25 Avril 1871 38x56cm en feuilles‎

Reference : 21715

‎"Madame".‎

‎ 1982 Estampe-sérigraphie, Atelier d'Art Michel Caza, signée dans la planche en bas à droite, (1982), 57 x 42 cm. ‎

‎René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. Ce qu'il exprime "j'aime les femmes et mon oeil est amoureux d'elles". ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du costume, Palais Galliera et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. D'un coup de pinceau il fait surgir une femme, à la chevelure flamboyante, d'une robe en forme d'arabesque. Avec simplicité et élégance, René GRUAU, esquisse ce portrait féminin, de sa main gantée de noir une jeune femme soutient sa tête couverte d'un large chapeau noir ne laisse entrevoir que ses lèvres sensuelles. Cette estampe est l'une des variantes de René GRUAU pour la couverture du "Figaro Madame". Elle s'inspire des réalisations publicitaires pour la marque "Rouge Baiser". La gamme "Rouge Baiser" est créée en 1927 par Paul BAUDECROUX, un chimiste, qui imagine un rouge à lèvres indélébile ; il élabore la texture qui est celle du rouge à lèvres moderne. Sa parfaite tenue assure le succès de la marque, qui dure toujours. Les artistes les plus célèbres, comme René GRUAU et Pierre FIX-MASSEAU, illustrent le produit ; l'actrice Audrey HEPBURN ne jure que par lui ! ‎

Reference : 16896

‎"Mannequin au chevalet". ‎

‎ 1945 Aquarelle en couleurs, encre de Chine, signée en bas à droite, 1945, 34 x 25 cm, encadrée. ‎

‎Maquette originale pour une illustration parue dans le N° hors-série de Fémina en mai 1945, premier numéro d'après-guerre. GRUAU fait figurer son mannequin à l'aquarelle sur une toile peinte posée sur un pied, devant un chevalet. L'aquarelle représente une jeune femme en robe noire vaporeuse, coiffée d'un chapeau fleuri rose. Des tubes de peinture, un tissu bleu, un godet, une feuille de papier complètent la scène, mélangeant habilement fiction et réalité. René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, Adam, Sir et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. Ce qu'il exprime "j'aime les femmes et mon oeil est amoureux d'elles". ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du costume, Palais Galliéra et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. Avec décontraction mais raffinement, René GRUAU représente un homme vêtu d'un blouson rouge à poche ventrale sportif et portant une sacoche noire au côté. ‎

"Mannequin au chevalet". .

Reference : 20375

‎"Mon beau Livre". ‎

‎ 1 Aquarelle et gouache titrée et signée en bas à droite, (1899), 33.5 x 23.5 cm. ‎

‎Georges CONRAD (Aubervilliers 1874-Rouen 1936), après les Beaux-Arts de Paris, se lance dans une carrière d'illustrateur et de croquiste de théâtre. Cette maquette originale est la couverture du magazine titrée "Mon beau Livre - Magazine mensuel illustré de la jeunesse - N°5 Mai -Prix 0.65". Cette revvue fondée en 1892 rassembla les meilleurs illustrateurs de l'époque parmi lesquels Boutet de Monvel, Job, Gerbault et Benjamin Rabier. Une jeune mère, en robe blanche printanière, fait jouer ses deux filles dans un cadre champêtre. Infimes taches et remords. ‎

"Mon beau Livre". . "Mon beau Livre". .

Reference : 19917

‎"Sir Magazine- Blouson rouge".‎

‎ 1965 1 Encre de Chine, encre-feutre et gouache, (1965), 36 x 24 cm. ‎

‎René GRUAU (Rimini, 1909-2004), d'origine italienne, de son véritable nom Zavagli Ricciardelli Comte Delle Caminate, vient s'installer à Paris avec sa mère française, dont il prend le nom en 1931. Très jeune il entame une carrière d'illustrateur de mode avec Lidel en Italie, puis Fémina, Marie-Claire, L'Officiel de la Couture, Vogue, Harper's Bazar, Flair, Adam, Sir et une longue collaboration avec "International Textiles" de Bemberg dont il réalise la plupart des couvertures. Dès 1947 il se lance dans la publicité et l'affiche avec des campagnes phares pour "Rouge Baiser", les "Bas Scandales", Elisabeth Arden, Jacques Griffe, Pierre Balmain, Boussac, Dormeuil... Il réalise pour son ami Christian Dior la campagne pour Miss Dior et ce fut le début d'une longue collaboration. Auprès des grands couturiers il noue aussi des relations d'amitié avec Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. Son style se manifeste, selon son expression par "la simplicité graphique", le jet de son trait et l'élégance dont le sujet principal est la femme. Ce qu'il exprime "j'aime les femmes et mon oeil est amoureux d'elles". ("Gruau" de Gilles de Bure, Herscher 1989). De nombreuses expositions lui furent consacrées, dont une rétrospective, en 1989 au Musée du costume, Palais Galliéra et en 2010-2011, une exposition lui fut consacrée à la Somerset House de Londres. Avec décontraction mais raffinement, René GRUAU représente un homme vêtu d'un blouson rouge à poche ventrale sportif et portant une sacoche noire au côté. Cette maquette originale est réalisée pour le magazine masculin "Sir" (1957-1970). Légers plis. ‎

"Sir Magazine- Blouson rouge".. "Sir Magazine- Blouson rouge"..

Reference : 6062

‎"The booster, air-conditioned womb number, N°10-11"‎

‎" - The Booster, Paris Décembre 1937-Janvier 1938, 13,5x20cm, agrafé. - Edition originale. Très rare numéro de cette revue en français et en anglais fondée par William Saroyan, Anaïs Nin, Hilaire Hiler, Patrick Evans, Alfred Perlès, Lawrence Durrell et Henry Miller. La colonie américaine de Montparnasse. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] first edition. Very rare issue of this journal in French and English founded by William Saroyan, Anaïs Nin, Hilaire Hiler, Patrick Evans, Alfred Perles, Lawrence Durrell and Henry Miller. The American colony of Montparnasse." The Booster Paris _Décembre 1937-Janvier 1938 "13,5x20cm" agrafé‎

Reference : 20163

‎"Triple visage féminin en Paris Libéré". ‎

‎ 1945 1 Encre de Chine, collage, (1945), cachet de l'atelier au dos et profil féminin à l'encre de Chine, 50 x 42 cm, encadrée. ‎

‎Deux têtes de femmes sont découpées dans "Le Parisien Libéré" le contour de leur visage, ainsi que leurs coiffes, est tracé au pinceau à l'encre noire une troisième tête de dos, identique, est juste tracé au trait d'encre. L'oeuvre, datable de l'immédiat après-guerre, joue sur le titre du journal et la libération de Paris. Plis aux papiers découpés, taches et petites déchirures. ‎

Reference : 19613

‎"Tu ne me demandes pas où je vais ?"‎

‎ 1919 Encre de Chine et gouache, titrée en bas, signée en haut à gauche, sur papier crème, contrecollée sur carton, (1919), 22 x 18 cm. ‎

‎Une femme, plus si jeune, se désespère de ne plus éveiller la curiosité de son mari ; ce dernier, tranquillement dans son fauteuil, ne s'inquiète pas de la voir sortir... ‎

"Tu ne me demandes pas où je vais ?". "Tu ne me demandes pas où je vais ?".

Reference : 22134

‎"Twingo : Une voiture à vivre".‎

‎ 1993 Dessin à l'encre de Chine et à l'encre de couleur sur papier, 1993, 20 x 26.5 cm (format à vue), 24.8 x 32.2 cm (format de la feuille), signé en bas à droite à la mine de plomb. ‎

‎Philippe Petit-Roulet à prêté son crayon à la campagne de lancement de la Renault Twingo. Cette maquette préparatoire est à rapprocher de l'illustration du dossier de presse, réalisé par l'Agence Vue sur la Ville, pour la campagne de la Renault Twingo. Dans un décor, au style épuré et à l'esthétisme minimaliste, la petite Twingo, toute en rondeur et colorée en rouge, apporte une touche de vitalité dans ce monde gris ou tout est rigidifié. Annotations manuscrites, à la mine de plomb, de l'artiste sous le dessin et au verso. ‎

Reference : 20510

‎"Vendanges sur des airs glorieux". ‎

‎ 1918 1 Aquarelle et gouache signée en bas à droite et titrée, (1918), 30 x 20 cm. ‎

‎Armand VALLEE (Paris 1884-1960 Paris), membre des Humoristes, décorateur à l'Opéra de Paris, dessinateur de mode, de livres, de publicités et d'affiches... Il collabora à de nombreuses revues "Le Témoin", "Le Sourire", "Le Journal des Dames des Modes", "L'Image", "La Gazette du Bon Ton", "La Vie Parisienne", "Le Rire"... Il réalise ce dessin, vraisemblablement pour "La Vie Parisienne", où la victoire des alliés se fête au jus de la treille. Légende manuscrite à la mine de plomb dans la partie inférieure. Petites taches marginales et plis extérieurs. ‎

"Vendanges sur des airs glorieux".  .

Reference : 146

‎(REVUE) PHANTOMAS.‎

‎ Directeur: Théodore KOENIG, Joseph NOIRET et alii. Bruxelles, 1969, 16ème année, N° 83 à 90. Lettre-préface d’Alain JOUFFROY, puis N° 83/84 (Paul BOURGOIGNIE), 85 (François JACQUEMIN), 86 (Th. KOENIG), 87/88 (Joseph NOIRET), 89 (M. et G. PIQUERAY), 90 (Pierre PUTTEMANS). Illustrations in texte. L’année en 1 volume in-8 broché, couverture illustrée. ‎

Number of results : 50,000 (2000 Page(s))
[1] 2 3 4 5 6 7 ... 291 575 859 1143 1427 1711 1995 ... 2000 Next page Last page