Sort by
Previous 1 ... 7 8 9 10 ... 30 50 70 90 ... 91 Next Exact page number ? OK

‎BONNASSIEUX (Pierre).‎

Reference : 11044

(1979)

‎Conseil de commerce et Bureau du commerce, 1700-1791. Inventaire analytique des procès-verbaux par Pierre Bonnassieux. Introduction et tables par Eugène Lelong.‎

‎ Genève, Mégariotis, 1979, fort in-8°, lxxii-700 pp, texte sur deux colonnes, reliure simili-cuir éditeur, bon état. Reprint de l'édition de 1900‎


‎Les tables analytiques occupent les pages 487 à 699. Une source absolument irremplacable pour l'histoire du commerce en France au XVIIIe siècle. "Le Conseil de commerce, dont le présent volume nous résume les procès-verbaux et nous fait connaître le personnel, fut créé par arrêt du Conseil d'Etat du 29 juin 1700. Il siégea pour la première fois le 29 novembre de la même année ; sa dernière séance est du 27 février 1791; un décret de l'Assemblée nationale, du 27 septembre 1791, le supprima. (...) Il comprenait des commissaires, conseillers d'État ou maîtres des requêtes; des intendants du commerce; des députés du commerce, délégués par les grandes villes commerçantes et industrielles du royaume ; des inspecteurs généraux des manufactures et du commerce ; un secrétaire et des académiciens et artistes. Le nombre des membres de ce Conseil ne fut pas fixé, mais varia pendant sa durée, comme aussi sa constitution même. Sa mission était d'examiner « toutes les propositions et mémoires qui y seroient envoyés, ensemble les difficultés qui y surviendroient concernant le commerce, tant de terre que de mer, au dedans et au dehors du royaume, et concernant les fabriques et manufactures, pour, sur le rapport qui en seroit fait à Sa Majesté des délibérations qui auroient été prises dans ledit Conseil de commerce, être par Elle pourvu ainsi qu'il appartiendroit. » II avait donc, comme on le voit, un rôle purement consultatif ; mais la très grande autorité qui s'attachait à la plupart de ses avis amenait le plus souvent le gouvernement à les traduire, soit en une ordonnance de l'intendant intéressé, soit en un arrêt du Conseil d'Etat. Quand il s'agissait d'intérêts particuliers, le Conseil avait l'habitude de se récuser ; « ces intérêts , » disent ses procès-verbaux, « n'ayant aucun rapport avec ceux du commerce. » Son domaine, d'ailleurs, même avec cette restriction, était très vaste, puisqu'il comprenait toutes les questions concernant les institutions commerciales, le commerce intérieur, le commerce extérieur et maritime, l'industrie. C'est par milliers que se chiffrent les avis donnés par lui sur les sujets qui lui furent soumis pendant le cours du XVIIIe siècle ; ils constituent un véritable répertoire de ] 'histoire industrielle et commerciale de la France pendant cette période. M. Bonnassieux, qui en avait commencé l'analyse, à laquelle le préparaient ses études antérieures sur cette histoire, n'a pas eu la satisfaction d'y mettre la dernière main; mais il a eu la bonne fortune de trouver un successeur digne de lui dans M. Eug. Lelong, qui a terminé l'introduction historique commencée et la table, aussi énorme de cette intéressante publication." (Joseph Vaesen, Bibliothèque de l'école des chartes, 1904) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR75.00 (€75.00 )

‎BONNEAU (Alfred).‎

Reference : 95050

(1868)

‎Madame de Beauharnais de Miramion. Sa vie et ses oeuvres charitables, 1629-1696.‎

‎ P., Librairie Poussielgue frères, 1868, in-8°, viii-435 pp, un portrait gravé sous serpente en frontispice, reliure demi-chagrin rouge à coins, dos à nerfs orné de caissons dorés, bon état (reliure de l'époque)‎


‎Marie Bonneau de Miramion (1629-1696) hérita d'une fortune, se maria en 1645 et devint veuve six mois après. Elle décida de ne plus jamais se remarier et de consacrer sa vie et sa fortune aux bonnes oeuvres (fondation des Miramiones). Elle s'occupa des affamés à Paris pendant la Fronde, distribuant de telles quantités de pain qu'elle dut pour cela vendre ses diamants et autres objets de valeur. Elle fut une des fondatrices de la célèbre "maison de Refuge" pour "les femmes ou filles d'une vie scandaleuse" et de Sainte-Pélagie... (Bourgeois & André, 1806) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR90.00 (€90.00 )

‎BONNEMÈRE (Eugène).‎

Reference : 118888

(1886)

‎Histoire des Guerres de Religion. XVIe siècle.‎

‎ P., Librairie centrale des Publications populaires, 1886, gr. in-8°, 292 pp, une gravure d'époque en frontispice et 10 pl. de gravures hors texte, 25 portraits et gravures sur bois dans le texte, en bandaux et culs-de-lampe, reliure demi-chagrin vert, dos à 5 nerfs filetés et soulignés à froid, titres et caissons dorés, encadrements à froid sur les plats, fer doré du collège Chaptal au 1er plat, bon état (Coll. Bibliothèque de la jeunesse française)‎


‎Par le célèbre historien littérateur Joseph-Eugène Bonnemère (1813-1893), dont les œuvres firent autorité, notamment : l'Histoire des paysans (1200-1850) ; la Vendée en 1793 ; les Dragonnades ; l'Histoire des guerres de religion ; l'Âme et ses manifestations à travers l'histoire ; Paysans au XIXe siècle ; le Morcellement agricole et l’Association, etc. — "... Puisse le lecteur tirer du récit qu'il va lire cette triste conséquence : Les guerres effroyables de la Réforme ne réformèrent rien, et le clergé des dix-septième et dix-huitième siècles demeura aussi profondément démoralisé que celui des siècles précédents ; les protestants ne conquirent pas la liberté de conscience, qui fut un fruit tardif de la Révolution française ; et de cette terreur religieuse naquit la monarchie absolue, comme plus tard, de la terreur politique surgit le despotisme militaire. Tel est le fruit inévitable des luttes armées." (Préface) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR50.00 (€50.00 )

‎BONNET (Jules).‎

Reference : 12185

(1876)

‎Derniers récits du seizième siècle.‎

‎ P., Grassart, 1876, in-12, vi-350 pp, broché, couv. factice muette, rousseurs éparses, état correct‎


‎Philippe Mélanchthon. – Un magistrat bernois [Nicolas Zurkinden]. – La Réforme à Venise. –Le château de Saint-Privat. – Anne de Rohan. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BONNET (Jules).‎

Reference : 78889

(1870)

‎Nouveaux récits du seizième siècle.‎

‎ P., Grassart, 1870, in-12, vii-361 pp, reliure demi-chagrin vert, dos à 4 nerfs pointillés, titres et caissons dorés (rel. de l'époque), qqs rares rousseurs, bon état‎


‎Mathurin Cordier. – Les Portraits de Calvin. – Sébastien Castalion, ou la Tolérance au XVIe siècle. – Le Marquis de Vico. – Charlotte de Bourbon, abesse de Jouarre. – Les Martyrs. – Appendices : Calvin fut-il barbiste ? – Les correspondants de Castalion – Les amitiés des galères – Une mission en Espagne. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR40.00 (€40.00 )

‎BONTEMS (Claude), Léon-Pierre RAYBAUD et Jean-Pierre BRANCOURT.‎

Reference : 18066

(1965)

‎Le Prince dans la France des XVIe et XVIIe siècles.‎

‎ PUF, 1965, gr. in-8°, 286 pp, préface de François Dumont, biblio, broché, bon état (Travaux et recherches de la Faculté de Droit et des Sciences économiques de Paris, Série « Sciences historiques », n° 7)‎


‎Trois études relatives à la monarchie française, au début et à la fin du XVIe siècle et sous le règne de Louis XIV : L'Institution du Prince de Guillaume Budé (Claude Bontemps) – La Royauté d'après les œuvres de Matteo Zampini (Léon-Pierre Raybaud) – Le Prince d'après Saint-Simon (Jean-Pierre Brancourt). ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR40.00 (€40.00 )

‎[Bordeaux] – AUTOMNE (Bernard), Antoine BOE et Pierre DUPIN.‎

Reference : 115371

(1737)

‎Commentaire sur les coutumes générales de la ville de Bordeaux et pays Bourdelois. Par feu M. Bernard Automne, Avocat en la Cour de Parlement de Bordeaux ; Avec le Recueil des Arrêts Notables, mis en Abrégé par M. Antoine Boe, Avocat au même Parlement. Revus, corrigez & augmentez d'un grand nombre d'observations sur les anciennes décisions, & plusieurs décisions nouvelles : Avec une table de toutes les matières du Commentaire, très-ample, par ordre alphabétique ; & des sommaires à chaque article : Et une autre table pour les arrêts notables ; par Pierre Dupin, avocat audit Parlement. Dernière édition.‎

‎ A Bordeaux, Chez la Compagnie des Imprimeurs & Libraires, 1737, in-folio, (12)-540-78-61-(3) pp, bandeaux et vignettes, index, avec approbation et privilège du Roy, reliure plein veau marbré, dos à 6 nerfs guillochés ornés de caissons fleuronnés dorés, pièce de titre basane havane, tranches mouchetées rouges (rel. de l'époque), plats frottés avec qqs épidermures et pt manque de cuir au 2e plat, trace de mouillure marginale ancienne en début et fin de volume, coupes frottées, ex. sans rousseurs, bon état. Rare‎


‎"Las Coustumas de la vila de Bordeü" n’ont jamais été traduites en français. Sous Louis XII, le premier président du parlement de Guyenne, Mondot de la Marthonie, travailla à la rédaction des Coutumes de son ressort. La mort suspendit son travail ; mais François de Belcier, qui lui succéda comme premier président, reçut de François Ier l'ordre d'achever son oeuvre. Pour la première fois peut-être depuis la conquête française, les Trois-Etats de la Sénéchaussée de Guyenne s’assemblèrent le 7 février 1520. Le travail ne fut terminée qu’en 1527, et les Coutumes parurent alors sous le titre plus moderne de « Coutumes générales de la ville de Bordeau, sénéchaussée de Guyenne et pays bourdeloys ». Ce sont elles que commenteront Ferron (1544), Automne (1621), Dupin (1728), et les frères Lamothe, eux-mêmes qui les publieront en 1768. Bernard Automne (1574-1666), avocat au Parlement, rédige les Coustumes Generales de Bordeaux. Jusqu'alors elles avaient fait l'objet de plusieurs tentatives de rédaction depuis le règne de Louis XII et de François Ier, dont les commentaires d'Arnauld de Ferron (1515-1563), conseiller au Parlement. Les Commentaires d'Automne seront plusieurs fois publiés après sa mort. — L’organisation administrative de la France, telle que nous la connaissons aujourd’hui, date de la Révolution française. En 1790, l’ancien système administratif des provinces laisse la place aux départements. Sous l’Ancien Régime, deux systèmes juridiques et administratifs se superposent. Chaque province est régie par le droit coutumier, ensemble de règles locales héritées du Moyen Age. Parallèlement, depuis Paris, le roi tente d’imposer son pouvoir par des règles de droit applicables sur l’ensemble du territoire, alors divisé en généralités. C’est dans ce contexte qu’à partir du XVIe siècle, l’on voit se multiplier les coutumiers, eux-mêmes issus d’une longue tradition séculaire qui remonte au Moyen Age et aux coutumes codifiées par Philippe de Beaumanoir. Pour la plupart, ils étaient rédigés par des avocats, professeurs de droit, juristes, ou prélats avec l’intention de montrer au roi que chacune des provinces de France avait une histoire et une tradition propres. Aujourd’hui, ces coutumiers sont un précieux témoignage pour comprendre la genèse de l’Etat en France. En effet, ils montrent comment le particularisme de chacune des provinces s’est progressivement fondu dans le centralisme du pouvoir monarchique. Alors même que les intendants relayaient les décisions du Conseil du roi, des fervents défenseurs de l’histoire des provinces racontaient, et parfois même enjolivaient, l’origine de leurs terres pour mieux montrer qu’ils étaient eux aussi de fervents sujets du roi. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR450.00 (€450.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 36612

(1987)

‎François Ier, le Roi-Chevalier.‎

‎ Pygmalion, 1987, gr. in-8°, 319 pp, 8 pl. de gravures hors texte, notices biographiques, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Valois, 4). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎L'année même de son avènement en 1515, François Ier entre dans l'Histoire avec la victoire de Marignan qui lui vaut le glorieux surnom de Roi-Chevalier. Son règne, fertile en événements majeurs, symbolise un nouvel art de vivre, suscité par la Renaissance. Fasciné par l'Italie et par l'Antiquité, il devient le protecteur des arts, le "Restaurateur de l'humaine science", s'entoure de créateurs de génie tel Léonard de Vinci. Il se montre aussi diplomate avisé et législateur perspicace. Humain avant d'être roi, galant homme mais non moins homme de cœur, tolérant par nature, inflexible par raison d'Etat, il incarne à la perfection la France de la première moitié du XVIe siècle, alors la plus riche et la plus peuplée des nations de l'Europe. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 36672

(1988)

‎Henri III, roi de France et de Pologne.‎

‎ Pygmalion, 1988, gr. in-8°, 315 pp, 8 pl. de gravures hors texte, notices biographiques, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Valois, 6). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎Troisième fils d'Henri II et de Catherine de Médicis, le futur Henri III devint l'héritier présomptif de la couronne après la mort de François II et l'avènement de Charles IX. Elu roi de Pologne, il revint en France pour succéder à son frère. Le pays était alors déchiré par les guerres de Religion, le pouvoir menacé par les Guise et les Bourbons. Henri III sut préserver l'un et l'autre et ouvrit la voie à une politique de tolérance. Son pacifisme obstiné lui valut cependant la haine des extrémistes. En éliminant le duc de Guise à Blois et en choisissant Henri de Navarre comme héritier, il sacrifia sa vie mais sauva le royaume. Politique subtil et profond, caractère insaisissable tant il offre de contrastes, il fut le dernier prince de la Renaissance. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 3576

(1981)

‎Henri IV, le Grand.‎

‎ Pygmalion, 1981, gr. in-8°, 316 pp, 8 pl. de gravures hors texte, index biographique, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Bourbons, 1). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎1589-1610. La vie d'Henri IV est pareille aux gaves pyrénéens qui l'ont vu naître. Venu de son petit royaume de Navarre et de sa principauté de Béarn, il se retrouve roi sans couronne, sans femme, sans argent. Il conquiert alors pièce à pièce son royaume, met fin aux guerres de religion, relève la France de ses ruines, restaure en dix années seulement son économie, lui rend sa place en Europe. Fondateur de la dynastie des Bourbons, personnalité complexe, chaleureuse, fascinante, homme de guerre mettant toujours la loi au-dessus de la force et la paix au-dessus de la gloire, Henri IV reste le plus populaire et le plus aimé de nos rois. Au-delà de "la poule au pot", du "panache blanc" et du Vert Galant, il est indubitablement le roi de cœur des Français. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 106977

(2005)

ISBN : 9782756400167

‎Les Bourbons. De Henri IV à Louis XV, 1589-1774.‎

‎ Pygmalion, 2005, fort gr. in-8°, 862 pp, biblio, index, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Les Rois qui ont fait la France)‎


‎Quatre règnes qui sonnent l'apogée de la France. Parti du petit royaume de Navarre, lointain cousin de la branche régnante des Valois, Henri IV conquiert pièce à pièce son royaume et relève la France des ruines engendrées par les guerres de religion. Ses trois successeurs poursuivent avec acharnement son œuvre : Louis XIII se montre un inflexible serviteur du devoir politique en se sacrifiant au bien de l'Etat. Louis XIV, roi à chaque instant de sa vie et travailleur infatigable, incarne le Grand Siècle même si l'éclat engendré par ses cinquante premières années de règne est terni par une fin tragique, suscitée par des guerres désastreuses. Louis XV, enfin, conscient de la nécessité d'amorcer des réformes qui seront reprises par les Révolutionnaires et Napoléon 1er, permet à l'économie nationale de prendre son essor ; il rattache la Lorraine et la Corse à la France. Pour les seconder, tous ces princes savent promouvoir des ministres de grande envergure (Sully, Richelieu, Mazarin, Colbert) qui consacrent leur intelligence et leur énergie au rayonnement de la France dans le monde occidental. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR25.00 (€25.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 36622

(1981)

‎Louis XIII, le juste.‎

‎ Pygmalion, 1981, gr. in-8°, 314 pp, 8 pl. de gravures hors texte, index biographique, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Bourbons, 2). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎Roi méconnu, âme sensible et caractère énigmatique, Louis XIII est l'inflexible serviteur du devoir politique, sacrifiant avec abnégation ce qu'il a de plus cher au bien de l'État et à la gloire de la France. Opprimé dans sa jeunesse par sa mère et tourné en dérision par Concini, trahi par sa propre femme Anne d'Autriche, par Monsieur, son frère, par ses amis les plus proches, jamais il ne dévie de la route qu'il s'est tracée, en dépit des obstacles et des complots, malgré de cruelles déceptions et les tourments infligés par une santé de plus en plus défaillante. Ses amitiés et ses amours sont cornéliennes, son entente avec Richelieu, un chef-d'ouvre d'intelligence et de perspicacité. L'éclatante réussite de leur alliance permet l'éblouissante ascension du Roi-Soleil. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 36573

(1982)

‎Louis XIV, Roi-Soleil.‎

‎ Pygmalion, 1982, gr. in-8°, 316 pp, 8 pl. de gravures hors texte, index biographique, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Bourbons, 3). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎Il est l'incarnation du Grand Siècle et de l'apogée de la France. Jamais monarque ne fut, plus que lui, "roi" à chaque instant de sa vie. A l'éclat et à la splendeur de son règne répondent un écrasant labeur personnel, une lutte continuelle pour paraître égal à lui-même et d'abord en bonne santé. Ses conquêtes, ses revers, sa grandeur devant l'adversité, ses maîtresses, ses deuils, la sérénité de ses derniers jours composent une passionnante aventure humaine. Il n'est pas un cœur français que la personne du Roi-Soleil puisse laisser indifférent, malgré ses fautes. Mais selon le mot de Napoléon, le soleil n'a-t-il pas lui-même ses taches ? ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 114386

(1983)

‎Louis XVI, le Roi-Martyr.‎

‎ Pygmalion, 1983, gr. in-8°, 317 pp, 8 pl. de gravures hors texte, index biographique, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Bourbons, 5). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎À la tête d'une France au zénith de sa postérité et de sa puissance, libérateur de l'Amérique, parvenu grâce à ses connaissances techniques à reconquérir la maîtrise des mers, Louis XVI pouvait être un roi digne de gloire ; il ne sut être qu'un roi martyr. Intelligent, instruit, perspicace, aimant son peuple et voulant le bien avec passion, il méconnut les choix qui auraient désarmé ses adversaires et évité une révolution. Cette biographie sans complaisance le montre tel qu'il fut, en butte à la funeste influence de Marie-Antoinette et de ses amis, finalement rejeté dans une solitude tragique. Son règne aurait pu être heureux. Il ne fut qu'une marche vers le supplice. Sa mort rédemptrice - il n'avait que trente-huit ans - éclaire d'un jour définitif sa vie et son caractère. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORDONOVE (Georges).‎

Reference : 41583

(1982)

‎Louis XV, le Bien-Aimé.‎

‎ Pygmalion, 1982, gr. in-8°, 316 pp, 8 pl. de gravures hors texte, index biographique, biblio, reliure simili-cuir bleu de l'éditeur, demi-jaquette illustrée, rhodoïd, bon état (Les Rois qui ont fait la France : Les Bourbons, 4). Edition originale reliée et numérotée, tirée à part‎


‎Monté sur le trône à cinq ans et demi, Louis XV fut-il seulement l’amant prodigue de Mesdames de Pompadour et du Barry ? Un prince volage et futile dont la beauté continue de nous fasciner et qui s’attira l’amour puis la haine de son peuple ? Non, malgré les apparences, jamais roi, à l’exception d’Henri IV, ne se montra aussi conscient des problèmes de son pays et attentif à construire l’avenir. Nombre de ses réformes furent reprisent par Napoléon Ier. Sous son long règne, la Corse et la Lorraine devinrent françaises et l’économie nationale prit son envol. Louis XV fut un esprit secret, éclairé et sensible, soucieux d’épargner le sang des hommes. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BORUWLASKI (Joseph).‎

Reference : 107841

(2008)

‎Mémoires du célèbre nain Joseph Boruwlaski, gentilhomme polonais.‎

‎ Flammarion, 2008, in-8°, 152 pp, broché, jaquette illustrée, bon état‎


‎Né en Pologne en 1739, Joseph Boruwlaski sillonna l’Europe entière avant de s’établir dans la petite ville de Durham, en Angleterre, où il mourut en 1837. Il figure dans tous les dictionnaires de l’époque à l’article « Nain », notamment dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Publiés pour la première fois en 1788, ses Mémoires connurent un grand succès du vivant de leur auteur, avant d’être oubliés pendant plus de deux siècles. — Celui que les rois et les reines appelaient Joujou fut la coqueluche de l'Europe des Lumières. On vantait sa physionomie, ses manières et son sens de la repartie ; quoique Polonais, il parlait un français admirable ; c'était un musicien et un danseur accompli. Un modèle de gentilhomme... miniature, dont s'entichèrent les salons de Vienne, de Varsovie, de Paris et de Londres. Et puis le nain le plus célèbre du XVIIIe siècle eut le mauvais goût de tomber amoureux, et d'une jolie Française, encore. L'aventure en émoustilla certains mais en déçut d'autres, dont la riche protectrice de notre Polonais ; voilà Joseph, devenu soutien de famille, contraint de gagner sa vie... Ecrits en français, ces Mémoires racontent les tribulations d'un tout petit homme au cœur sensible, confronté à la curiosité, malsaine ou tendre, des grands de ce monde. — Autobiographie du nain issu d'une famille de la petite noblesse polonaise qui vécut dans les cours impériales et royales de l'Europe du XVIIIe siècle et qui fut à la fois célèbre pour ses difformités et sa conversation. Il raconte ses efforts pour gagner sa vie, sa vie amoureuse, ses succès dans les salons, etc. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR12.00 (€12.00 )

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne).‎

Reference : 99175

(1811)

‎Discours sur l'histoire universelle, à Monseigneur le Dauphin. Pour expliquer la suite de la Religion et les changements des Empires. Depuis le commencement du monde jusqu'à l'empire de Charlemagne. Avec la continuation jusqu'à l'an 1700.‎

‎ Lyon, Yvernault et Cabin, 1811, 2 vol. in-12, iii-399 et 374 pp, reliure plein veau, encadrement doré sur les plats, dos lisses trés ornés, pièces de titre et de tomaison basane rouge (rel. de l'époque), coins et coiffes émoussés, bon état‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR100.00 (€100.00 )

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne).‎

Reference : 123441

(1920)

‎Histoire des variations des Eglises protestantes.‎

‎ Garnier frères, s.d. (1920), 2 vol. in-12, viii-476 et 607 pp, suivi de la Défense de l’Histoire des variations, reliures demi-chagrin brun foncé, dos lisses ornés en long, titres dorés (rel. de l'époque), dos uniformément passés (maintenant acajou), bon état‎


‎L'Histoire des variations des Églises protestantes est un ouvrage anti-protestant, commencé en 1682 et publié en 1688 à Paris. Il comprend quinze livres. — "Il n’est pas inutile de se rappeler le contexte dans lequel paraît, en 1688, "l’Histoire des variations protestantes" de Bossuet. L’œuvre s’inscrit dans un vaste mouvement de lutte anti-protestante qui a repris vigueur au lendemain de la Paix de Nimègue (1678). Ayant mis un terme à la guerre de Hollande, Louis XIV peut se consacrer à la politique intérieure et tenter de résoudre pour de bon un conflit qui déchire la France depuis des décennies. Appuyé par l’Église, il va forcer les Protestants qui résistent encore à revenir à la foi catholique, avec des méthodes de plus en plus brutales : en 1681, les dragonnades commencent en Poitou, s’étendent au Languedoc et au Béarn. Mais on combat aussi les Réformés à coups de publications ; on essaie de convaincre ces hérétiques de leur erreur et ceux-ci, bien entendu, répliquent aux « convertisseurs ». L’Histoire des variations paraît trois ans après la révocation de l’édit de Nantes. Louis XIV voulait convertir les Protestants par la force, l’évêque de Meaux va tenter de les ramener au bercail par la persuasion en leur montrant l’inconsistance, l’instabilité de leur doctrine. Or, « les variations dans la foi [sont une] preuve certaine de fausseté ». Et pour rendre sa démonstration plus convaincante, Bossuet s’engage à n’utiliser que des documents d’origine réformée, que ses adversaires ne pourront pas récuser. Il faut reconnaître, d’ailleurs, qu’il a mené cette heuristique des sources avec le plus grand soin. Il a consulté la plupart des textes officiels émanant des différentes Eglises protestantes, luthérienne, calviniste, anglicane, zwinglienne ; il cite des lettres, d’Érasme, de Calvin, de Mélanchton. Il connaît aussi, bien entendu, les historiens qui l’ont précédé, A. d’Aubigné, La Popelinière, Th. De Bèze, de Thou... Bossuet construit son Histoire sur un plan chronologique. Le livre Ier couvre les années 1517-1520 , le second, les années 1520-1529, et ainsi de suite, avec toutefois des interruptions comme au livre V, où l’auteur se livre à des « Réflexions générales sur les agitations de Melanchton et sur l’état de la Réforme » ; au livre XI, où il revient en arrière pour traiter des prédécesseurs de la Réforme, Albigeois, Vaudois, Viclefistes et Hussites ; au livre XIII, entièrement consacré à la doctrine sur l’Antéchrist depuis Luther jusqu’au temps présent. Le livre XIV discute d’une nouvelle publication du ministre Jurieu sur l’union des Calvinistes avec les Luthériens. Le livre XV constitue le couronnement de l’ouvrage : c’est la démonstration de la fermeté inébranlable de l’Église catholique. Il est assez normal que "l’Histoire des variations des Églises protestantes" ait été très mal accueillie dans les milieux protestants. De Rotterdam, le pasteur Pierre Jurieu consacre désormais les "Lettres pastorales" qu’il adressait à ses coreligionnaires restés en France à une vigoureuse défense des thèses calvinistes. L’évêque de Meaux lui réplique longuement dans ses "Avertissements aux Protestants sur les Lettres du ministre Jurieu" (1689-1691). Un autre pasteur français réfugié en Hollande, J. Basnage, publie en 1690 une "Histoire de la religion des Églises réformées pour servir de réponse à l’Histoire des variations des Églises protestantes de M. de Meaux" ; d’Angleterre aussi arrive une censure du "Discours", signée G. Burnet. Bossuet associe ses deux adversaires dans sa réplique, "Défense de l’Histoire des variations" (ce texte figure à la suite du XVe et dernier livre de l’Histoire des variations dans l’édition Garnier)." (Jean-Marie Hannick) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR60.00 (€60.00 )

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne).‎

Reference : 123101

(1692)

‎L’Apocalypse, avec une explication, par messire Jacques-Bénigne Bossuet.‎

‎ P., Jean Villette, 1692, pt in-8°, 96-838-(32) pp, pleine reliure de l’époque en veau marbré, dos à 5 nerfs orné de caissons fleuronnés dorés, titre doré, coiffe sup. arasée, un mors fendu, bon état. Intérieur très frais avec une belle vignette et 16 ff. n. ch. (entre les pp. 496-497) contenant “l’abrégé de l’Apocalypse”‎


‎Deuxième édition (la première en 1689) de l'une des plus marquantes interprétations de l'Apocalypse faites au XVIIe siècle. Cet ouvrage constitue aussi une réponse au livre publié par l’exalté Pierre Jurieu en 1686, L’Accomplissement des prophéties, dans lequel ce célèbre réformé prédit que le rétablissement de l’Église protestante de France aura lieu infailliblement au mois d’avril 1689. Jacques-Bénigne Bossuet (1627-1704) est un si puissant génie que le siècle de Louis XIV le considéra comme l'ultime père de l'Eglise. Universaliste au vrai sens, et plaçant la recherche de la Vérité au-dessus de tout, sa pensée est exactement le contraire de tout ce que, de nos jours, l'homme moyen considère comme évident. Détenteur d'arguments irréfutables qui, en un verbe d'une force jamais vue et un cinglant humour, mettent à bas, sans effort et avec plusieurs siècles d'avance, les obsolètes et maigrelettes bases de notre « nouveau » monde, l'oeuvre de Bossuet est un cauchemar pour l'idéologie et le bien-pensant. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR200.00 (€200.00 )

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne).‎

Reference : 14036

(1921)

‎Lettres sur l'éducation du Dauphin, suivies de lettres au Maréchal de Bellefonds et au Roi. Introduction et notes de E. Levesque.‎

‎ P., Editions Bossard, 1921, pt in-8°, 239 pp, un portrait gravé sur bois par Achille Ouvré en frontispice, numéroté sur papier vélin pur chiffon, petite trace de mouillure en coin sur les 3 derniers feuillets (Coll. des Chefs-d'œuvre méconnus)‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne).‎

Reference : 98048

(1967)

‎Oraisons funèbres. Texte établi, avec introduction, notices, notes, glossaire et relevé des variantes par Jacques Truchet. Edition illustrée, corrigée et augmentée d'un sommaire biographique.‎

‎ P., Garnier Frères, 1967, fort gr. in-12, (22)-lvi-461 pp, 16 pl. de gravures hors texte dont un portrait en frontispice, glossaire tableaux généalogiques, biblio, broché, couv. illustrée, bon état (Coll. Classiques)‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR20.00 (€20.00 )

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne).‎

Reference : 99165

(1790)

‎Recueil des oraisons funèbres, prononcées par feu Messire Jacques-Bénigne Bossuet, Evêque de Meaux. Nouvelle édition, dans laquelle on a ajouté un précis de la vie de l'auteur.‎

‎ Rouen, Imprimerie privilégiée, 1790, in-12, xv-248 pp, reliure plein veau moucheté, dos lisse à filets dorés, tranches mouchetées (rel. de l'époque), dos frotté, bon état‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR40.00 (€40.00 )

‎BOSWELL (James).‎

Reference : 104541

(1955)

‎Journal d'Allemagne (1764).‎

‎ dans la Revue de Paris, 1955, in-8°, 21 pp, broché, bon état‎


‎On trouve dans le même numéro des études sur La jeunesse de Claudel (par Henri Guillemin), La Ligue arabe (Gabriel Puaux), Vie et légende de Diane de Poitiers (Philippe Erlanger), A la recherche de l'art Gaulois (Paul-Marie Duval), etc. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR15.00 (€15.00 )

‎BOTTING (Douglas).‎

Reference : 111206

(1979)

‎Pirates et flibustiers.‎

‎ Editions Time-Life, 1979, in-4°, 192 pp, 139 illustrations dans le texte et à pleine page, la plupart en couleurs, biblio, index, reliure pleine toile noire de l'éditeur, illustration en couleurs en médaillon au 1er plat, titres dorés, carte en couleurs sur les gardes, bon état (Coll. La Grande aventure de la Mer). Complet de la chemise volante comprenant 4 illustrations en couleurs, représentant les différents types de vaisseaux pirates et vaisseaux protecteurs‎


‎A noter dans cet ouvrage un certain John Rackam ou Jack Rackham, connu sous le nom de Calico Jack (Bristol, 21 décembre 1682 - Spanish Town en Jamaïque, 17 novembre 1720), dont Hergé s'est inspiré pour créer le personnage de Rackham le Rouge qui se retrouve dans les albums de Tintin : Le Secret de La Licorne et Le Trésor de Rackham le Rouge. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR25.00 (€25.00 )

‎BOUILLON (Henri de la Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, duc de) - ANGOULEME (Duc d') - VILLEROY (Monsieur de) - THOU (Jacques-Auguste de) - CHOISNIN (Jean) - MONTLUC (Jean de) - GILLOT (Maître Jacques) - MERLE (Mathieu) - SAINT-AUBAN (Jacques Pape, seigneur de) - BOURGEOIS (Louise, dite Boursier) - DUBOIS - MARILLAC (Michel de) - GROULART (Messire Claude).‎

Reference : 114758

(1838)

‎Mémoires de Henri de la Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, depuis duc de Bouillon, adressés à son fils le prince de Sedan. - Mémoires du duc d'Angoulême, pour servir à l'histoire des règnes de Henri III et de Henri IV. - Mémoires d'estat par Monsieur de Villeroy, conseiller d'état et secrétaire des commandemens des rois Charles IX, Henri III, Henri IV, et de Louys XIII. - Mémoires de Jacques-Auguste de Thou, depuis 1553 jusqu'en 1601. - Mémoires de Jean Choisnin, ou discours au vray de tout ce qui s'est faict et passé pour l'entière négociation de l'élection du roy de Pologne. - Harangue faicte et prononcée de la part du roy très-chrétien, le 10e jour du mois d'avril 1573, par le très-révérend et illustre seigneur Jean de Montluc. - Relation faite par maître Jacques Gillot, conseiller d'église à la Grand'Chambre du Parlement de Paris, de ce qui se passa audit parlement, séant aux Augustins, touchant la régence de la reine Marie de Médicis, mère du roi Louis XIII, les 14 et 15 mai 1610. - Mémoires de Mathieu Merle, baron de Salavas. - Mémoires de Saint-Auban. - Comment et en quel temps la reine accoucha de Monsieur le dauphin, à présent Louis XIII ; des cérémonies qui y furent observées ; l'ordre y tenu ; les discours intervenus entre le roy et la reyne, et sur plusieurs autres occurences ; par Louise Bourgeois, dite Boursier, sage-femme de la reyne. - Mémoires fidèle des choses qui se sont passées à la mort de Louis XIII, roi de France et de Navarre, par Dubois, l'un des valets de chambre de sa majesté, le 14 mai 1643. - Mémoires de Michel de Marillac, garde des Sceaux. - Mémoires de messire Claude Groulart, premier président du Parlement de Normandie, ou voyages par lui faits en Cour.‎

‎ P., Chez l'éditeur du Commentaire analytique du Code civil, 1838, pt in-4°, 598 pp, texte sur 2 colonnes, reliure demi-chagrin carmin, dos à 4 larges faux-nerfs ornés, caissons dorés et à froid, titres et tomaison dorés (rel. de l'époque), qqs rousseurs, bon état (Nouvelle Collection des Mémoires pour servir à l'histoire de France depuis le XIIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe, avec des notices, par MM. Michaud et Poujoulat)‎


‎"Les mémoires du duc de Bouillon (connus sous le nom de Mémoires de Turenne) commencent en 1565 et s'arrêtent en 1586. Il les a écrits de mémoires en 1609. Riches surtout pour les événements de 1574 à 1580 et sur le parti des Politiques. Il cherche à diminuer le rôle de Navarre." (Hauser, Sources III, 1463) – "Les mémoires du duc d'Angoulême, écrits en 1647, vont du 1er août 1589 au 3 nov. 1590. On note une description très minutieuse du siège de Dieppe et de la bataille d'Arques." (Hauser, Sources IV, 2580) – "Villeroy était secrétaire d'Etat dès 1567, disgracié en 1588, négociateur de la Ligue, secrétaire d'Etat de Henri IV dès 1594, chargé des affaires étrangères de 1595 à sa mort. On trouve dans ses mémoires une autobiographie justificative, des lettres, des harangues, le manifeste sur l'évasion de l'Hoste en 1604, etc." (Hauser, Sources III, 1425) – "Les mémoires de de Thou vont surtout de 1570 à 1601. Peinture de la vie universitaire à Orléans et à Valence, souvenirs de la Saint-Barthélemy, négociations de Paul de Foix et de d'Ossat en Italie, etc." (Hauser, Sources III, 1428) – "Jean Choisnin était le secrétaire de Jean de Montluc, évêque de Valence. Il participa avec ce dernier à la négociation pour faire élire le duc d'Anjou roi de Pologne. On trouve le récit des missions de Balagny, de Montluc et de Lansac. Ecrit à la louange de Montluc." (Hauser, Sources III, 2200) – "Ecrit de Jean de Montluc pour justifier Henri d'Anjou aux yeux des Polonais." (Hauser, Sources III, 2107) – "Les mémoires de Mathieu de Merle, capitaine huguenot, vont de 1568 à 1580 ; surtout importants pour l'Auvergne, le Velay, le Rouergue." (Hauser, Sources III, 1466) – "Jacques Pape, seigneur de Saint-Auban donne quelques détails sur l'attentat de Maurevel, auquel il assista, et quelques souvenirs personnels sur la Saint-Barthélemy. Ses mémoires portent surtout sur les expéditions de Chastillon, en 1585-1587, en Dauphiné et en Languedoc." (Hauser, Sources III, 1522) – "Les mémoires de Marillac sont intéressant pour la vie des quartiers de Paris et des assemblées de ville, pour l'opposition entre la Ligue française et l'espagnole." (Hauser, Sources IV, 3048) – "Claude Groulart, en qui Henri IV a la plus grande confiance, relate ses entretients avec le roi qui lui raconte ses souvenirs sur Catherine de Médicis, lui parle de ses deux femmes, de Gabrielle, de ses projets, etc." (Hauser, Sources IV, 2590). ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 43 54 43 61

EUR80.00 (€80.00 )
Previous 1 ... 7 8 9 10 ... 30 50 70 90 ... 91 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Modern times
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !