Previous 1 ... 375 376 377 378 ... 406 434 462 490 ... 494 Next Exact page number ? OK

‎MILLE Pierre - (Choisy-le-Roy 1864 - 1941) - Ecrivain français‎

Reference : GF16169

‎Lettre autographe signée à un ami - le 30 janvier 1929 - ‎

‎ 1 page grand in8 - bon état -‎


‎Il précise que si Mme Vassal a accompli au point de vue colonial un travail remarquable dans ses livres, les membres du jury (dont Farrere) ne veulent accorder le prix qu'à des romans, sauf en cas de médiocres production, ce qui n'est pas le cas cette année - (sans doute le prix Pierre Mille] - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR75.00

‎MILLERAND Etienne Alexandre‎

Reference : 4874

‎1859 - 1943. Homme politique, il fut Président de la République de 1920 à 1924. Lettre autographe signée.‎

‎14 avril 1938, à Ladoué, conservateur, à propos du Musée de Versailles : “... Mon ami Gabriel Hanotaux ... m’a fait part de son désir de voir restituer à l'effigie du Chevalier du Pavillon la place qui avait jusqu'ici été la sienne au musée de Versailles ..." ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR150.00

‎MILLERAND Etienne Alexandre‎

Reference : 4877

‎1859 - 1943. Homme politique, il fut Président de la République de 1920 à 1924. Lettre autographe signée.‎

‎9 juin 1896 sur paier à en-tête de la Chambre des Députés, à propos d’une affaire à plaider. ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR70.00

‎MILLER Emmanuel‎

Reference : 11828

‎Lettre autographe signée‎

‎Lettre autographe signée. Miller écrit à un ami pour savoir s'il viendra au bal de mademoiselle de Villeneuve . En feuille Très bon Paris s.d. ‎


‎édition originale‎

Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR15.00

‎MILLER Henry‎

Reference : 58650

(1976)

‎Correspondance manuscrite complète d'Henry Miller avec Béatrice Commengé ‎

‎Pacific Palisades (CA) 1976-1978, 23 pages A4.‎


‎Superbe ensemble complet des 17 lettres autographes signées d'Henry Miller et adressées à l'écrivain Béatrice Commengé, auteur notamment de Henry Miller, ange, clown, voyou et traductrice de nombreuses oeuvres d'Anaïs Nin. On joint une enveloppe autographe adressée par Henry Miller à Béatrice Commengé et une lettre autographe signée d'Anaïs Nin à Béatrice Commengé. En 1976, Béatrice Commengé, alors jeune étudiante en lettres, entreprend la rédaction d'une thèse consacrée à Anaïs Nin et Henry Miller. Depuis son village périgourdin, elle écrit à l'une et à l'autre. Nin, très souffrante, regrette de ne pouvoir l'aider. Miller, par contre, se laisse d'abord séduire par l'idée d'échanger avec une habitante de Domme, village dont il avait autrefois célébré la beauté dans Le Colosse de Maroussi. Très rapidement, impressionné par la perspicacité et le style de l'étudiante, il engage avec elle une correspondance qu'ils entretiendront jusqu'à ce que, deux ans avant sa mort, la vue d'Henry Miller se dégrade définitivement et l'empêche de lire et d'écrire. À cette époque, Miller, âgé de quatre-vingt-cinq ans, vit presque reclus à Pacific Palisades en Californie, rejetant l'American Way of Life et ses illusions, redoutant les trop fréquentes sollicitations. Mais le vieil écrivain est très vite charmé par le regard que porte Commengé sur son oeuvre : « You are a gem ! One of the very few ''fanas'' to understand me. Merci ! Merci mille fois ! », écrit-il dès la seconde lettre. Une véritable amitié épistolaire se noue alors entre le vieil écrivain et la jeune muse : « I think of you as some sort of terrestrial angel » ; « what a delight to get a letter from you » ; « Keep writing me, please ! » Dans des lettres passionnées rédigées dans tous les sens, où l'anglais se mêle au français, les mots sont soulignés, les parenthèses et les exclamations abondent et les post-scriptum sont ajoutés dans les marges, Miller se penche sur ses souvenirs et sur son oeuvre. Refusant une correspondance purement universitaire, « To be honest with you, I don't think either A.N. or I, who are naturally very truthful persons, really succeeded with truth as it is conventionally thought of. We are both confirmed ''fabulators''. » Miller recommande à la jeune femme ses nouvelles lectures et ses vieux amis, « [Lawrence] Durrell is the friend to talk to about me, [...] he knows me inside out » ; « [he] is wonderful when you get to know him. éblouissant même » ; « that great master of the french language - Joseph Delteil » ; « Delteil is almost a saint. But a lively one. » ; « Alf[red Perlès] is the clown, the buffoon, who made me laugh every day ». Puis il la félicite d'abandonner son projet didactique au profit d'un « imaginary book about me » et engage une correspondance bien plus intime. Il lui confie ainsi ses étonnements : « Did you read about the french prostitutes protesting and demonstrating in Paris against my receving [the legion of honor] ? They say I did not treat them well in my books. And I thougth I had ! ! ». Il partage ses gouts littéraires : « I prefer the Welsh. They are the last of the poets. » Il met également en garde la future traductrice d'Anaïs Nin, contre la dualité de son ancienne maîtresse : « She is or was a complete enigma, absolutely dual. [...] Actually, I suppose there is always this dichotomy between the person and the writer », lui confiant ses secrets : « she is slowly dyin (of cancer) she refuses to admit it. (This is entre nous !) » et révélant ses nouveaux amours : « I am in love with a very beautiful chinese actress [...]. I seem to go from one to another, never totally defeated, never wholly satisfied. But this is near ''eternal'' love as I've never been. » En effet, malgré son grand âge, l'auteur de Sexus n'a rien perdu de sa passion pour le beau sexe et celui de sa correspondante n'échappe pas à ce Don Juan : « On est curieux - êtes-vous belle etc., je crois que oui. En tout cas je vous prie de m'envoyer une photo, S.V.P. » Dès la première année de leur correspondance, c'est dans la langue de Molière - et de Sade - que Miller interroge sa « chère Béatrice » : « Est-ce que vous avez vu le film ''L'Empire de [sic] Sens'' qu'on montre en France, mais pas au Japon, ni ici en Amérique. Les Français prétendent qu'il est un film érotique, mais à mon avis c'est de la pornographie pure ! Il faut m'arrêter - j'attends quelqu'une pour le diner. Une belle ! », puis dans la lettre suivante : « If you have another photo do please send it to me. » Dans les dernières lettres pourtant, le ton s'assombrit avec la santé déclinante de l'écrivain et celle du 25 janvier 1978 est un superbe mais terrible témoignage d'un artiste devenu trop faible pour son art, portant un regard acerbe sur sa condition comme sur celle de l'humanité : « Some days, I bang out a few memorable lines or have great ideas (never realized) for future books » ; « c'est la grand foutaise, if that's the right word » ; « we are about to relive the last day's of Rome. There is no hope - only to rejoice in the end. It needs another order of mankind or replace Homo Sapiens. [...] I prefer the life and culture of the Pygmies... » Mais Henry Miller conserve toutefois son humour jusqu'à la dernière lettre qu'il achève abruptement, comme à son habitude, d'un sarcastique et phonétique : « Enof ! » Superbe ensemble complet d'une des ultimes correspondances d'Henry Miller, révélant l'affinité élective entre le vieil écrivain au crépuscule de sa vie et une jeune romancière naissante, à travers un échange plein de séduction sur les passions toujours ardentes de Miller : la littérature, les amis et les femmes. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR7,800.00

‎MILLER (Henry).‎

Reference : 67766

‎Minute dactylographiée (traduite en français) d'une lettre adressée à Gaston Criel.‎

‎ 3 pages in-4, Big Sur, 25 novembre 1953. Superbe lettre dans laquelle Henry Miller donne une analyse aussi fouillée qu'élogieuse du roman de Gaston Criel, La Grande Foutaise : "Il m'a donné l'impression de revivre ma propre vie, à New York, à Paris ou dans un de ces culs-de-sac abandonnés de Dieu, où on se retrouve quand on est inconnu, méconnu et indésirable, et quand on ne sait pas soi-même ce qu'on demande à la vie, à part le vivre et le couvert". L'écrivain américain souligne notamment la qualité d'évocation d'un Paris bohême et interlope dans une langue proche de l'argot : "Quant au langage dans lequel l'histoire est contée, quel autre langage pourrait-on choisir, j'aimerais le savoir ? C'est un langage vivant, plein du mordant et des sortilèges de la misère qui l'a produit". La présente lettre a été publiée dans la revue "Arts" pour servir de critique au roman de Criel. On joint une photographie originale de Miller (tirage argentique d'époque avec toampn de la revue "Arts" au dos), ainsi que 3 lettres autographes signées de Gaston Criel adressée à Jacques Peuchmaurd (4 pages in-4 dont une avec enveloppe, 1953)..‎


Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR200.00

‎MILLET (J.-F.) par Alfred SENSIER.‎

Reference : AUB-6929

(1881)

‎La vie et l'oeuvre de J.-F. MILLET. Manuscrit publié par Paul MANTZ avec de nombreux fac-similés.‎

‎Paris, A. Quantin 1881. Bel exemplaire broché, couverture restaurée, fort in-4, 402 pages.‎


Librairie de recherches du Château - Neuchâtel
CHF420.00 (€396.20 )

‎MILLY Comte de‎

Reference : 12331

(1771)

‎Lettre autographe signée‎

‎Lettre autographe signée du comte de Milly. La lettre est datée de Paris le 1er mai 1771. Il s'adresse à madame de Netyne à Bruxelles. À propos d'une lettre de change; Il vient d'être placé chez Monseigneur le comte de Provence … en feuille Très bon Paris 1771 ‎


‎édition originale‎

Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR150.00

‎MILOSZ Oscar Venceslas de Lubicz‎

Reference : 74312

(1938)

‎Lettre autographe datée et signée adressée à Jean Deshieux s'inquiétant des périls naissants : "le caractère apocalyptique de ce temps est propre à imposer une extrême réserve sinon un silence total..."‎

‎S.n., Fontainebleau 31 Août 1938, 13,5x17,5cm, une feuille rempliée + une enveloppe.‎


‎Lettre autographe datée et signée du poète lithuanien, de quatre pages (51 lignes) au poète Jean Deshieux qui l'a invité comme conférencier à l'Académie Méditerranéenne qu'il a fondée et dans laquelle Milosz lui expose, avec humilité et clairvoyance, sa décision et son devoir de refuser de figurer parmi les participants en invoquant premièrement des problèmes de santé : "... à mon très vif et très sincère regret, je me vois toutefois contraint, par ma situation et l'état depuis longtemps précaire de ma santé, de renouer au très grand plaisir de prendre la parole devant les Amis du centre d'Etudes Méditerranéenne... Ma conviction est d'ailleurs profonde que vous ne perdez pas grand-chose en ne me comptant pas parmi vos orateurs, je suis très médiocre conférencier..." Les excuses médicales de Milosz ne sont pas tout, il se montre vivement préoccupé des menaces qui noircissent le ciel européen mettant en péril jusqu'à sa propre vision du monde, l'invitant à une salvatrice prudence : "... ma théorie des origines ibériques du peuple juif n'est intéressante que par le développement exégétique qu'elle comporterait... car nous vivons les dernières années d'une ère, et le caractère apocalyptique de ce temps est propre à imposer une extrême réserve sinon un silence total..." L'on joint l'enveloppe manuscrite à l'adresse niçoise de Jean Deshieux qui fut poète, journaliste, fondateur de l'Académie Méditerranéenne et de la revue "Les heures perdues" et proche de René Vivien mais aussi des Félibriges. Emouvante lettre de Milosz (1877-1939), au crépuscule de sa vie et du monde dans lequel il s'est épanoui en poète, diplomate et intellectuel, à l'aube du grand fracas mondial déclenché par les totalitarismes allemand et italien. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR600.00

‎MIMET‎

Reference : 11798

‎Contribution pour équiper des "volontaires"‎

‎La société antipolitique de Mimet (commune proche Marseille) engage le ci-devant seigneur du lieu de Mimet à donner de l'argent pour équiper des soldats. en feuille Très bon Mimet 13 avril 1793 ‎


‎édition originale‎

Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR25.00

‎Mimram (Rosette) : ‎

Reference : 20805

‎Les glandes occipitales du dromadaire. Diplôme d’études supérieures de Physiologie présenté à la Faculté des sciences du Maroc, soutenu le 27 juin 1961 devant la commission d’examen: M. Pamouse, président ; Metetal, Mme Vincent, Melle Charnot examinateurs.‎

‎Polycopié in-folio, [3] ff. liminaires, 58 ff. recto, [19] fig. collées in ou hors-texte.‎


‎Edition originale, envoi autographe signé à Yolande Charnot “Je ne saurais jamais assez vous remercier pour votre bonté et pour la sympathie que vous m’avez toujours témoignée. Je vous prie de trouver ici l’expression de ma profonde reconnaissance. R. Mimram”. Ouvrage de la plus grande rareté ; par ailleurs, nous n’avons rien trouvé sur l’auteur qui était déjà licenciée ès-sciences. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR450.00

‎MINAUX André - [Paris 1923 - Touquin 1986] - Peintre français‎

Reference : GF26823

‎Lettre Autographe Signée à Cher Monsieur - le 26 octobre? - ‎

‎ 2 pages in8 - En tête manuscrit: Les Bibliophiles et Graveurs d'aujourd'hui -‎


‎Il remercie pour le mandat et précise: "le livre s'avance et je crois que vous ne regretterez pas votre effort financier" - Il y a 27 lithos - Baudier a fourni une "trés belle impression" et Mourlot s'occupe des lithos - Il s'excuse pour le retard - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR100.00

‎MINES - EXPLOSIFS ‎

Reference : 8343

‎Mémoire pour les mines - Manuscrit ‎

‎S.l. S.n. [XVIIIe siècle] petit in-folio, manuscrit à l'encre sur papier avec simple titre de départ relié par un ruban de soie bleue, sans couverture ‎


‎6 ff.n.ch., soit: [6] pp. de texte, 2 planches aquarellées (verso blanc), 1 f. blanc, et 2 planches à part, aquarellées et dépliantes, dont une comportant un cartouche avec du texte calligraphié.Intéressant mémoire exposant la manière d'enterrer les mines au pied des murailles et des fortifications. Il est illustré de 4 planches techniques manuscrites et aquarellées en couleurs, dont deux plutôt spectaculaires montrant des machines ou des explosions. Toutes les figures ont été dessinées et coloriées avec le plus grand soin.Document en excellent état ‎

Librairie Chamonal - Paris

Phone number : 01 47 70 84 87

EUR1,500.00

‎Ministère de la Culture et de l'Environnement‎

Reference : 8896

ISBN : 2711800725

‎Collections de Louis XIV - dessins, albums, manuscrits‎

‎Paris, Editions des Musées nationaux, 1977. In-8 carré, relié toile bleue, ill. sur 1er plat, sous rhodoïd, 351 p. Très nombreuses ill. qq-unes en couleurs. Avec livret d'accompagnement : "Chalcographie du Musée du Livre". Très bon état.‎


‎Catalogue de l'exposition présentée à l'Orangerie des Tuileries, Paris, du 7 octobre 1977 au 9 janvier 1978.‎

Librairie Ancienne Laurencier - Bordeaux

Phone number : 33 05 56 81 68 79

EUR30.00

‎[Minuscule]‎

Reference : 20240

‎Le Petit paroissien de l'enfance.‎

‎Paris, Caillot, rue S. André des Arts, n.57, s.d. (avant 1811, date à laquelle il n’est pas maintenu comme imprimeur) ; minuscule 30 x 20,5 mm, maroquin grenat à grain long, roulette décorative d’encadrement des plats, gros pointillé doré au dos, tranches dorées, étui en forme de livre relié : 36 x 25 mm, maroquin grenat à grain long, dos à faux nerfs et fleurons dorés, double encadrement des plats, pointillé fin et pointillé gras, tranches dorées (reliure de l’époque) ; 80 pp. y compris le titre. ‎


‎Probable édition originale ; l’imprimeur-libraire Guillaume Denis Caillot, qui avait exercé de 1789 à 1824, a souvent changé d’adresse : on le retrouve rue Poupée N°5 ; rue Saint-André-des-Arts N°113 puis N°57, rue du Cimetière-Saint-André-des-Arts N°6 ; enfin rue Pavée-Saint-André-des-Arts N°19. Jean Dominique Mellot et Elisabeth Quéral (N°940) lui ont même trouvé des variantes de prénom : Guillaume-Denis-Romain-Emmanuel ; il ne fut pas maintenu comme imprimeur en 1811 mais breveté libraire ensuite, l’impression de ce minuscule remonte donc et très probablement, en raison de la typographie, à la fin du XVIIIe s. Ex-dono manuscrit sur le premier contreplat : “Donné à Melle Adèle par Mr Gitly 1er janvier 1819”. Bel exemplaire. A échappé à Grand-Carteret. Après de multiples recherches, nous n’avons pas réussi à identifier un autre exemplaire de cet ouvrage. L’exemplaire et l’étui sont en parfait état. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR680.00

‎(MINVIELLE)‎

Reference : 8094

‎(MINVIELLE)‎

‎Curieux dossier se rapportant à la vente aux enchères d'un bien d'émigré d'un domaine sis à Cairanne (La Bégaude), le 19 mars 1798 . Le bien a été acquis par le fameux patriote MINVIELLE. Joint diverses lettres fin XIXè relatives à ce même domaine…(9 lettres avec enveloppes timbrées 15c bleu). Très bon XIXè ‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR150.00

‎MIOMANDRE Francis de‎

Reference : 18002

(1910)

‎Ecrit sur de l'eau‎

‎Editions de la revue 'Le feu', Paris s.d. (ca 1910), 13x20cm, broché.‎


‎Première édition in-12, un des 25 ex numérotés par l'auteur sur Hollande, seuls grands papiers avec 7 Chine et 10 Japon. Signature de l'auteur en dessous de la justification du tirage. Gardes ombrées, sinon agréable et rare exemplaire à toutes marges. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR170.00

‎MIOMANDRE Francis de‎

Reference : 74156

(1910)

‎Ecrit sur de l'eau‎

‎Edition du feu & H. Falque, Paris s.d. (1910), 11,5x18,5cm, broché.‎


‎Deuxième édition. Reliure en demi basane vert bouteille, dos bruni à cinq nerfs orné de fleurons dorés, petites traces de frottements sur le dos, plats, gardes et contreplats de papier marbré, couvertures conservées, modeste reliure de l'époque. Bel envoi de Francis de Miomandre à Tristan Bernard : "A Tristan Bernard le délicieux auteur de "Daisy" le profond écrivain d' "Amants et voleurs", son admirateur. Francis de Miomandre." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR120.00

‎MIOMANDRE Francis de - Tours 1880 - 1959 - écrivain français ‎

Reference : GF23121

‎Lettre Autographe Signée à Louis Nazzi - Paris le 30/3/1913 -‎

‎ 1 page 1/2 in8 - bon état -‎


‎Remerciements pour un article dans Comoedia - :"Ce qui vous choque n'est rien en comparaison de ce que je sais y manquer..."- ..."et encore vous vous doutez bien que ma première rédaction était autrement nette et agressive que ce que vous avez lu"...- - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR100.00

‎MIONI (Elpidio).‎

Reference : ESL-12845

(1979)

‎Isagogi stin elliniki paleographia. Metafrassi N. Panagiotaki. 2ème édition. (En grec).‎

‎ Athènes. 1979. In-8, relié toile éditeur, 204pp.et 30 planches h.-t. Très bon état.‎


Librairie Epsilon - Paris

Phone number : 33 01 45 44 53 00

EUR45.00

‎MIRABEAU (Victor de Riqueti, marquis de) - ECONOMISTE - PHYSIOCRATE - PHILOSOPHE - (1715-1789)‎

Reference : 5011.12.18

(1760)

‎- LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE MIRABEAU DU 27 AVRIL 1760 Relative à ses Théories sur le Fermage et à la Parution de la 5e partie de l'AMI DES HOMMES, et l'ANNONCE DE LA CREATION D'UNE NOUVELLE SECTE UNIVERSELLE : LES PHYSIOCRATES.‎

‎- L.A.S. du 27 avril poursuivie le 02 may 1760. 4 pp. in-quarto. La lettre est signée avec un retour de 3 lignes texte à l'envers de la première page. Il semble manquer un peu de texte à cet endroit. - IMPORTANTE LETTRE de dialogue épistolaire probablement adressée au Docteur FRANCOIS QUESNAY co-fondateur des physiocrates avec qui il rédigera en 1763 "PHILOSOPHIE RURALE OU ECONOMIE GENERALE ET POLITIQUE DE L'AGRICULTURE..» - MIRABEAU y dialogue avec son interlocuteur sur les notions de fermage en termes économiques et sociaux pour conclure à l’établissement de grosses fermes non généralistes mais établies en diverses parties. Il lui annonce la parution de sa 5e partie de l’Ami de Hommes et se positionne en inventeur du mouvement des PHYSIOCRATES en indiquant la fondation d’une SECTE UNIVERSELLE. On sait qu’il sera emprisonné peu de temps après en décembre 1760. - CITATIONS DU TEXTE : ....."Je sens fort bien que l’état du pays doit être tel que vous me le dépeignés, et j’approuve très fort les moyens généraux que vous concevez. En général je sens que c’est beaucoup d’exiger d’un fermier que d’espérer qu’il se considère en père de famille quant aux domaines du Seigneur, mais que de compter qu’il ait les soins paternels du Seigneur, celà ne se peut. - ...Je vous disais donc que votre manière d’envisager le bien du Seigneur dans celui de peuple est également selon mon esprit et selon mon cœur, mais à cela quand le seigneur est éloigné, il a besoin qu’on lui fournisse des idées et surtout que l‘on soit exact à l’exécution"...."En général je sens que c’est beaucoup d’ exiger d’un fermier que d’espérer qu’il se considère en père de famille quant aux domaines du Seigneur, mais que de compter qu’il ait les soins paternels du Seigneur, celà ne se peut"..... Il évoque l'exemple de ses fermes de MIRABEAU et de ROQUELAURE et CONCLUE : "Je pense donc tout comme vous qu’il ne faudra point de ferme générale au futur mais seulement établis de gros et puissants domaines en diverses parties et monter d’ailleurs la recette des droits Seigneuriaux de manière que la levée en soit facile. Je ne manque point de courage pour seconder à cet égard vos vues, mais il y a deux embarras ou écueils à craindre. Le premier est ce diable d’échange qui nous tient et nous tiendra longtems encore en l’air. Le second est la pénurie continuelle où l’on vit ici, qui fait qu’on tire tout ce qu’on peut des terres et qu’on n’est pas en état d’y mettre. Je vous parlerai du premier en son lieu. A l’égard du second je n’y vois de remède que dans l’industrie et l’économie bien entendu de l’agent. A l’égard de ce qui est du détail d’amélioration, vos vues générale sont justes, mais il faut à cet égard de plus directes instructions même en grand". - IL ANNONCE ALORS : « J’ai sous la presse actuellement une 5e partie de l’AMI DES HOMMES qui est tout autrement concluante et instructive pour ceux qui l’entendront que ne le sont les autres. Je voudrois vous faire passer le tout mais surtout cette partie là qui vous donnera des vues nouvelles sur la culture. Donnez moi quelque moyen pour celà. Vous êtes en état de l’entendre et je vous procurerois ensuite des secours d’instructions de détail, c’est tout ce que je puis"..... - et DE FACON PEREMPTOIRE SE POSE EN FONDATEUR DES PHYSIOCRATES : "Je travaille à fonder une secte universelle et à frapper du bruit de la parole les oreilles du gouvernement. Tant que sa marche sera contraire à tous les vrais principes, ce sera ramer contre le courant et beau que d’espérer pouvoir faire quelque chose dans la partie particulière. Ainsi je remplis le rôle le plus essentiel quoi que le plus idéal. ». -Il évoque le sort des MINOT(iers) ainsi que tout au long du texte ses exepériences dans ses domaines de Mirabeau, Roquelaure et Lavaredens. Et à propos de ce dernier un mémoire reçu par Me d'Ormesson "tendant à ce que le Roi ait la bonté d’évacuer les lieux, attendu qu’il n’y a ni bail donné ou de faire faire l’estimation des dommages que m’a fait son séjour sauf à m’en récompenser de la manière qu’il juger bon être". - La reprise en première page évoque probablement un de ses fils (cf. manque de texte) "parti pour le régiment de Royal vaisseau bien recommandé et lesté de ce qu'il faut. .. SIGNE MIRABEAU.‎


‎- NB : Probable manque de texte entre la 4e page et la fin du texte en reprise de la première page. - Les physiocrates sont considérés comme les fondateurs de la science économique. Ils ont contribué de manière décisive à forger la conception moderne de l'économie et à placer la réflexion et la pratique de la « chose économique » dans un cadre de référence autonome. En affirmant l'existence de droits naturels et en développant leur théorie du "despotisme légal", ils sont également les initiateurs d'un important courant de réforme du droit et de la politique au XVIIIe siècle. ‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR2,500.00

‎MIRBEAU Octave‎

Reference : 73703

(1897)

‎Billet autographe signé d'Octave Mirbeau : "Monsieur, entendu, pour les Mauvais Bergers"‎

‎[Paris] [1897], 13,5x18,3 cm, une feuille.‎


‎Billet autographe signé d'Octave Mirbeau. 2 lignes à l'encre noire sur un feuillet remplié, papier à en-tête "68 avenue du bois de Boulogne". "Alors, Monsieur, entendu, pour les Mauvais Bergers". Les Mauvais bergers correspond à la tragédie d'Octave Mirbeau, drame social incarné au théâtre de la Renaissance, le 15 décembre 1897, par Sarah Bernhardt et Lucien Guitry dans les rôles principaux. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR140.00

‎MIRBEAU Octave‎

Reference : 43071

(1907)

‎La 628-E8‎

‎Charpentier, Paris 1907, 12x19cm, relié.‎


‎Deuxième édition sur papier courant imprimée immédiatement après l'édition originale dans laquelle figurent les trois chapitres sur Balzac qui provoquèrent scandale. Reliure en demi maroquin chocolat, dos lisse, plats de papier marbré, gardes et contreplats de papier à la cuve, petites éraflures sans gravité en pied du deuxième plat, couvertures conservées, reliure de l'époque non signée mais attribuable à Lancelin. Envoi autographe signé de Octave Mirbeau à Paul Ollendorff. Bel exemplaire agréablement établi. Provenance : bibliothèque de Paul Ollendorff. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR800.00

‎MIRBEAU Octave‎

Reference : 43151

(1907)

‎La 628-E8‎

‎Charpentier, Paris 1907, 12x19,5cm, relié.‎


‎Deuxième édition sur papier courant. Reliure à la bradel en demi percaline orange, dos lisse très légèrement passé orné d'un motif floral doré, double filet doré en queue, pièce de titre de chagrin chocolat, plats de papier marbré, couvertures conservées, reliure de l'époque. Précieux envoi autographe signé de Octave Mirbeau à Jean Ajalbert. Provenance : bibliothèque Jean Ajalbert avec son ex-libris japonisant dans le style des Nabis gravé sur bois à tout petit nombre, signé d'un monogramme, probablement celui de Félicien Rops. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR800.00

‎MIRBEAU Octave‎

Reference : 73674

(1906)

‎Lettre autographe signée d'Octave Mirbeau adressée à Alfred Natanson : "...vous savez bien qu'il n'y a pas dans mon cur, la moindre indifférence. Thadée a du vous dire combien nous avions partagé votre douleur."‎

‎Vichy 10-08-1906, 11,6x18 cm, une feuille.‎


‎Emouvante lettre autographe signée d'Octave Mirbeau, adressée au dramaturge et fondateur de la Revue Blanche, Alfred Natanson alors qu'il venait de perdre son père.18 lignes à l'encre noire sur un feuillet remplié, enveloppe jointe. "Mon cher Fred, Je ne vous ai pas écrit ; mais vous savez bien qu'il n'y a pas dans mon cur, la moindre indifférence. Thadée a dû vous dire combien nous avions partagé votre douleur. Thadéea dû vous dire souvent quelle amitié profonde, j'ai pour vous. Peut-être ne vous l'ai-je pas exprimée, telle que je la sens, mais je la sens fortement, et je voudrais bien que vous la sentiez aussi un peu. C'est un gros chagrin que de ne plus être aimé de ceux qu'on aime véritablement. Vous allez partir ; et vous faîtes bien de quitter cette maison où durant plus de six mois, vous avez assisté à l'horrible agonie de votre pauvre père. Tâchez de travailler pour notre joie à tous... et revenez avec une belle uvre[...]". Mirbeau a été particulièrement proche du groupe de la Revue Blanche, depuis le lancement de celle-ci à Paris en 1891. Mais c'est depuis l'affaire Dreyfus que s'est renforcée son amitié intime et durable avec les frères Natanson, Thadée, Alexandre et Alfred. Après des divergences de vue esthétiques sur l'Art Nouveau et les Nabis, Mirbeau retrouve finalement Thadée autour de 1900, dans une inclination désormais commune pour les jeunes peintres Nabis de la Revue Blanche, Bonnard, Vallotton et Vuillard. La Revue Blanche a joué un rôle essentiel en France, c'est ce que confirme l'historien Paul-Henri Bourrelier : "La plupart des écrivains, peintres, musiciens, hommes politiques, intellectuels les plus marquants de la fin duXIXeet du début duXXesiècle y ont collaboré ou l'ont côtoyée. Créée, financée et dirigée par les trois frères Natanson, jeunes Juifs polonais, avec la complicité enthousiaste de leurs condisciples du lycée Condorcet,La Revue blanchedevient vite un lieu de débat sur tous les sujets qui agitent la France. Elle mène des combats politiques sous l'impulsion d'anarchistescomme Fénéon, Mirbeau; de socialistes, tels Blum, G. Moch, Péguy; de dreyfusards et de fondateurs de la Ligue des droits de l'homme, comme Reinach et Pressensé." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR580.00
Previous 1 ... 375 376 377 378 ... 406 434 462 490 ... 494 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !