Previous 1 ... 238 239 240 241 ... 301 361 421 481 ... 483 Next Exact page number ? OK

‎Gustave Croy-Solre (prince de) (1773-1844) Evêque de Strasbourg (1817), grand aumônier de France (1821), archevêque de Rouen (1823), cardinal (1825).‎

Reference : 7039

(1822)

‎Rémunération des chanoines du chapitre de Saint-Denis.‎

‎"Etat du traitement de MM. les chanoines du 2ème ordre, des autres ecclésiastiques et des frais d'entretien ordinaire du chapitre royal de Saint-Denis, pendant le deuxième trimestre de 1822, à ordonnancer sur le crédit de 200.000 f. ouvert par les ordonnances du 23 décembre 1816, 17 mars 1819 et 10 août 1820". Présenté sous forme de tableau qui répertorie le nom, la qualité et l'émargement des chanoines, ainsi que la durée de fonction, le montant du traitement et la "somme à ordonner à raison du service effectif". Chaque chanoine a signé le document en échange de son traitement. Sont également détaillées les "dépenses de la maison des clercs" : emploi des professeurs, entretien des jeunes clercs, des enfants de choeur, etc. Le document est en outre approuvé et signé par le grand aumônier de France, le prince de Croÿ.‎

‎. Date : 17/06/1822. Lieu : Paris. Format : In-folio. Etat : trou en bas du document.. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce manuscrite signée. Nombre de pages : 2‎


Rémunération des chanoines du chapitre de Saint-Denis.. Gustave Croy-Solre (prince de) (1773-1844) Evêque de Strasbourg (1817), grand aumônier de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

‎Gustave Flaubert (1821-1880) Romancier.‎

Reference : 11477

‎Flaubert prépare sa Tentation de saint Antoine‎

‎Manuscrit autographe de Gustave Flaubert, intitulé Hérésie des Marcosiens. Il s'agit de notes de recherches prises daprès louvrage l'Histoire ecclésiastique,de labbé Fleury (tome I, contenant les deux premiers siècles, 1691), en vue de la rédaction deLa Tentation de saint Antoine. Flaubert indique par des chiffres romains les sections du texte du livre IV doù sont tirées ces notes. Les Marcosiens sont ceux qui suivent « Marc, disciple de Valentin magicien » ; ils figurent dans la version définitive de la Tentation, mais sans les renseignements recueillis ici. Selon la section x du livre : « Ayant prononcé une longue invocation sur un calice mêlé de vin et deau, il le faisait paraître dun rouge de pourpre, disant que la grâce souveraine y faisait dégoutter son sang en sorte que les assistants sempressaient pour goûter ce breuvage. Cétait principalement aux femmes riches et nobles quil sadressait pour les abuser par ses prestiges. Il les faisait boire le calice, leur ordonnait de prophétiser. Qques unes de celles quil avait séduites revenaient à lÉglise et confessaient, quil avait abusé delles, et quelles lavaient aimé passionnément. Un diacre dAsie layant reçu dans sa maison sa femme qui était belle se laissa corrompre et suivit longtemps Marc. Les disciples de Marc limitent et corrompent les femmes dans les Gaules », etc.‎

‎Encre brune.. Date : S.d.. Lieu : S.l.. Format : In-folio. Etat : Pliure centrale. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe. Nombre de pages : 2 pp.‎


Flaubert prépare sa Tentation de saint Antoine. Gustave Flaubert (1821-1880) Romancier.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR2,200.00

‎Gustave Flaubert (1821-1880) Romancier.‎

Reference : 11274

(1859)

‎Flaubert à Feydeau "au nom du Beau, cramponne-toi des deux mains"‎

‎Très belle et émouvante lettre de Flaubert, écrite après la mort d'Inès Octavie, la femme d'Ernest Feydeau, le 18 octobre précédent.Ratures, ajouts et corrections. Tendre et spirituelle lettre de Flaubert, alors en plein écriture de Salammbô. Il disserteavec force sur la souffrance et le désespoir, prophétise un avenir littéraire brillant à son ami et définit les travers dumétier d'écrivain. "Tu m'as écrit une très belle &très navrante, très lamentable lettre, mon pauvre Feydeau ! - Quand ta douleur sera plus sourde nous en recauserons. Mais, au nom de la seule chose respectable en ce monde, au nom du Beau, cramponne-toi des deux mains, bondis furieusement de tes deux talons &sors de là ! Je sais bien que la douleur est un plaisir &qu'on jouit de pleurer. Mais l'âme s'y dissout,l'esprit se fond dans les larmes, la souffrance devient une habitude &une manière de voir la vie qui la rend intolérable. As-tu maintenant cuvé tout ton chagrin ? As-tu bien "ruminé l'amère pâturede tes souvenirs"t'es-tu fait une grande orgie avec ta tristesse étalée ? Depuis quinze jours je peux dire que je songe à toi, - à travers tout - je te vois, seul, - dans ta maison-allant &venant par les appartements vides- &t'asseyant devant ta table, et mettant dans tes deux mains ta tête plus lourde qu'une montagne &brûlante comme une forge. Ne te révolte pas devant l'idée de l'oubli. Appelle-le plutôt ! Les gens comme nous doivent avoir la religion du désespoir. Il faut qu'il soit à la hauteur du Destin, c'est-à-dire impassible comme lui. Àforce de se dire :"Cela est-cela est - cela est" -& de contempler le trou noir, on se calme. Tu es jeune encore. Tu as, je crois, dans le ventre, de grandes uvres à pondre.Pense qu'il faut les faire. - Oui, qu'il faut-et je te prie de remarquer que je ne tedonne "aucune consolation". Je regarde ce genre de choses comme une injure. Si [Théophile] Gautier a été à l'enterrement sois sûr qu'il a fait, dans sa pensée, une chosehéroïque (je le connais depuis longtemps)&il faut lui en savoir gré. Ce qui ne serait rien pr un autre était pr celui-là excessif. Balaie tout et arrange-toi pr qu'il revienne. Si j'étais à Paris je m'en chargerais. Tu peux lui faire parler par qqu'un. Sois bon ! - C'est plus commode, d'ailleurs. & maintenant, parlons de tes affaires. Est-ce qu'elles sont aussi désespérées que tu les fais ? Quittes-tu la Bourse définitivement, absolument ? N'y trouves-tuplus le moyen d'y gagner de quoi vivre ? S'il en est ainsi, cherche quelque chose d'analogue. Tu connais l'argent, ne le quitte pas, bien qu'il te quitte, momentanément. Car tu es sous ce rapport, un monsieur à retomber toujours sur ses pattes.Quant à la littérature, je crois qu'elle pourrait te rapporter suffisamment, mais (& le mais est gros) en travaillant d'une manière hâtive &commerciale où tu finirais bientôt par perdre ton talent. Les plus forts y ont péri. L'Art est un luxe, il veut des mains blanches, & calmes. On fait d'abord une petite concession, puis deux, puis vingt. On s'illusionne sur sa moralité pendant longtemps. Puis on s'en fout complètement. - & puis on devient imbécille [sic], tout à fait, ou approchant. Tu n'es pas né journaliste, dieu merci ! Donc, je t'en supplie, continue comme tu as fait jusqu'à présent. Ma mère fait ses préparatifs pr s'en aller à Paris, tu la verras bientôt - & tu me verras dans deux mois. J'attends dimanche le petit Duplan. Voilàtoutes mes nouvelles. J'ai refusé ton Athenée, fais-moi le plaisir de le faire poster chez lui rue Vivienne 18. Adieu, mon pauvre vieux. Sursum corda !& je t'embrasse [...]". In Gustave Flaubert, Correspondance, Tome III (1859-1868), Paris, Pléiade, 1991, p. 52-53.‎

‎Encre noire sur papier vergé bleu.. Destinataire : Ernest Feydeau. Date : "Mercredi soir"[26 octobre 1859].. Lieu : S.l. [Croisset]. Format : In-8. Etat : Pliures centrales, minimes décolorations du papier.. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4 pp.‎


Flaubert à Feydeau "au nom du Beau, cramponne-toi des deux mains". Gustave Flaubert (1821-1880) Romancier.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR8,000.00

‎Gustave Fraipont (1849-1923) Peintre et graveur.‎

Reference : 2890

(1895)

‎Epreuves des éventails de Gustave Fraipont.‎

‎Série de 11 épreuves (dont 3 sur Chine) représentant des éventails, destinées à l'illustration de "L'art de composer et de peindre l'éventail, l'écran et le paravent" de Gustave Fraipont, publié chez Laurens, en 1895.‎

‎. Date : [1895]. Format : de 20 x 25 cm et 25 x 32 cm.. Etat : bon. Nombre de documents : 11. Type de document : gravures‎


Epreuves des éventails de Gustave Fraipont.. Gustave Fraipont (1849-1923) Peintre et graveur. Epreuves des éventails de Gustave Fraipont.. Gustave Fraipont (1849-1923) Peintre et graveur.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎Gustave-Hippolyte Roger (1815-1879) Ténor français très apprécié du public parisien.‎

Reference : 11261

(1847)

‎Amusants courriers du ténor Roger‎

‎Ensemble de deux amusantes lettres et une liste de Gustave-Hippolyte Roger. Les lettres sont adressée à son ami, le critique musical, écrivain et poètePier Angelo Fiorentino (1811-1864). -"Mon cher Fiorentino. J'ai chanté pour le première fois devant un public anglais, c'est ce qui faitque je n'ai pas pu aller vous voir j'étais fort préoccupé, et j'avais grand peur. Néanmoins j'ai été assez favorisé pour me faire encore? dans l'air de la Dame blanche, et il était un immense succès, surtout quand il n'y a que des dames [...]". Il lui écrira plus tard pour le tenir "au courant du passé qui est curieux, du présent, et de l'avenir. J'ai appris aujourd'hui, d'une manière certaine que Duponchel et Roqueplan sont directeurs de l'Opéra. Bien du plaisir à Paris ! moi je dis adieu aux opéras Français et je vais tacher de rester à Golconde : si je fais fortune je bâtirai un phalanstère pour mes amis, et j'enverrai des chevaux gris pommelés aux journalistes bien pensants [...]". Henri Duponchel (1794-1868) et Nestor Roqueplan (1805-1870) furent co-directeurs de l'Opéra de Paris de 1847 à 1849. -Dans le second courrier envoyé de Londres, Roger raconte l'admirable remplacement qu'il a effectué au pied levé, dans le rôle titre de Huguenots, avec Pauline Viardot. Lui chantait en français, elleen italien, pour obtenir un très grand triomphe et une ovation générale. Pour le remercier, on lui apporte "une bague en diamant, que Made Roger m'a immédiatement volée. On me regarde comme un sauveur dans le théâtre, ils crient au miracle. Il est vrai de dire que je n'avais jamais joué, ni même répété les huguenots sur aucun théâtre [...]". -Liste du "Grand Concert vocal et instrumental donné par M. G. Roger. 8 morceaux en deux parties dont : Beethoven, Meyerbeer, Donizetti, Mozart, etc, chaque air est détaillé.‎

‎Encre brune, deux doubles feuillets pour les lettres dont un sur papier bleu vergé et filigrané.. Destinataire : Pier Angelo Fiorentino. Date : 11 juin 1847 et s.d. Lieu : S.l.. Format : In-8. Etat : Pliures centrales, minimes taches du temps. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6 pp. 1/4‎


Amusants courriers du ténor Roger. Gustave-Hippolyte Roger (1815-1879) Ténor français très apprécié du public parisien.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR320.00

‎Gustave Horms (1837-1919) Comédien, sociétaire de la Comédie-française.‎

Reference : 346

‎Gustave Horms. Les mille pardons de l'acteur.‎

‎Il doit remettre un rendez-vous et s'en excuse.‎

‎Sur papier de deuil.. Date : sans date. Format : In-12. Etat : très bon.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Gustave Horms. Les mille pardons de l'acteur.. Gustave Horms (1837-1919) Comédien, sociétaire de la Comédie-française.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

‎Gustave Jacquet (1846-1909) Élève de William Bouguereau, il expose au Salon et se spécialise dans la peinture de genre et de portrait.‎

Reference : 7901

‎Le peintre Gustave Jacquet recommande la lecture d'une pièce.‎

‎Le peintre Gustave Jacquet recommande la lecture d'une pièce du Comte Jacquemont : « Connaissant les bonnes relations que nous avons toujours eu ensemble il m'a prié d'appeler votre attention sur cette lecture. » Jacquet souhaite également qu'il soumette le texte à M. Perrin. Il s'agit probablement d'Émile Perrin (1814-1885), directeur de l'Opéra de Paris et Administrateur général de la Comédie Française.‎

‎Papier vergé.. Date : Deuxième moitié du XIXe siècle. Format : In-12. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le peintre Gustave Jacquet recommande la lecture d'une pièce.. Gustave Jacquet (1846-1909) Élève de William Bouguereau, il expose au Salon et se ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

‎Gustave Jundt (1830-1884) Peintre et graveur, il est l'élève de Prosper Guérin. Il est spécialisé dans les scènes de genre et les paysages. Il fut décoré de la Légion d'Honneur.‎

Reference : 7910

(1870)

‎Le peintre Gustave Jundt veut présenter Le Retour de la Fête.‎

‎Dans cette lettre emplie de respect, le peintre Gustave Jundt soumet une requête, probablement à un membre de l'administration des Beaux-Arts. Celle-ci organisait chaque année une exposition au Palais des Champs-Élysées pour présenter ses récentes acquisitions. Deux tableaux de Jundt sont susceptibles d'y figurer en 1870, Les Cellules et Le Retour de la Fête. Il s'excuse de changer une nouvelle fois, mais il voudrait y voir figurer le second, conformément au souhait de Frédéric Buon, inspecteur des Beaux-Arts : «Ce n'était en effet que par une grande complaisance de votre part que j'avais pu changer une première fois, complaisance dont je vous remercie vivement, mais dont je ne puis profiter».‎

‎. Date : 07/07/1870. Lieu : Orsay. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le peintre Gustave Jundt veut présenter Le Retour de la Fête.. Gustave Jundt (1830-1884) Peintre et graveur, il est l'élève de Prosper Guérin. Il est ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎Gustave Kahn (1859-1936) Critique et poète symboliste, il est également l'auteur de romans et de pièces de théâtre. Ses intérêts sont variés : art, politique, société, urbanisme, etc. Co-fondateur du journal le Symboliste.‎

Reference : 9737

(1901)

‎Gustave Kahn fait la critique de Deuil des Primevères de Francis Jammes.‎

‎Manuscrit original de la belle critique par Gustave Kahn de Deuil des Primevères de Francis Jammes, parue dans La Revue Blanche (1901, volume 25, p. 312) : « Dans la tristesse douce, tendre, mouillée, aussi relevée qu'un léger sourire quand l'auteur pense à la littérature ; pourtant, malgré cette moue, il n'aime que la littérature ; et même il ne dédaigne point le procédé : non qu'il l'accepte en lui-même, mais cela lui semble d'un joli dilettantisme d'avoir des procédés ; c'est un de ses petits luxes ; il ne le met pas toujours. La plupart du temps il est dans son jardin ; non seulement il le cultive, mais encore il le connaît. [...] Dans ce jardin un peu rustique, où une place est laissée pour des simples, le poète aime voir se promener des jeunes filles ; il ne les écoute pas, il les entend, il les regarde, il prête un sens quotidien à leurs rires, à leur façon légère de cueillir les fleurs et de les égrener sur les pelouses. » Deux annotations relatives à l'édition du manuscrit.‎

‎. Date : [1901]. Format : In-4 oblong. Etat : feuillets jaunis. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 2‎


Gustave Kahn fait la critique de Deuil des Primevères de Francis Jammes.. Gustave Kahn (1859-1936) Critique et poète symboliste, il est également ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Gustave Kahn (1859-1936) Critique et poète symboliste, il est également l'auteur de romans et de pièces de théâtre. Ses intérêts sont variés : art, politique, société, urbanisme, etc. Co-fondateur du journal le Symboliste.‎

Reference : 11708

(1899)

‎Lettres de Gustave Kahn à Rachilde‎

‎Ensemble de 4 lettres de Gustave Kahn, adressées à Rachilde. Belle correspondance de Kahn à Rachilde. -"[...] J'aurais du vous écrire le vif plaisir d'art que m'a donné La Tour d'Amour. Je trouve que c'est jusqu'ici votre meilleur livre, à cause de son unité, de la difficulté à vaincre pour maintenir l'intérêt sur ce seul fonds d'un ami fruste. J'ai aimé aussi infiniment le paysage, et le sérieux profond du ton en touchant à ces choses formidables a ces passionstêtues, profondes, fortes que vous évoquez [...]". Il évoque le Mercure de France, Rodin, Alfred Valette, Louis Bourny et leurs projets de théâtre, etc.‎

‎Encre brune sur feuillets doubles de différents papiers. En-têtes imprimés "82, rue Vaneau" ou "Brasserie Métropole".. Destinataire : à Rachilde. Date : S.d. [ca 1899 et ?]. Lieu : S.l.. Format : In-8. Nombre de documents : 4. Type de document : lettres dactylographiées signées. Nombre de pages : 7 pp.‎


Lettres de Gustave Kahn à Rachilde. Gustave Kahn (1859-1936) Critique et poète symboliste, il est également l'auteur de romans et de pièces de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Gustave KAHN - [Metz 1859 - Paris 1936] - Poète et critique d'art français‎

Reference : CX1473

‎Lettre autographe signée à Fernand Laplaud - Paris le 23 novembre 1929 -‎

‎ 1 page in8 - enveloppe - bon état - ‎


‎Il lui demande une dizaine de jours pour lui envoyer sa collaboration au numéro spécial [Mercure de Flandre] sur Marcel Batilliat - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR50.00
Free shipping

‎Gustave KAHN - [Metz 1859 - Paris 1936] - Poète et critique d'art français‎

Reference : CX458

‎Lettre autographe signée à "Mon cher ami" - sans date -‎

‎ 2 pages in8 - assez bon état - quelques piqures -‎


‎Il l'a aperçu sans pouvoir le joindre à la représentation d'Adam - Il aimerait avoir un fragment de son prochain livre pour "la Société Nouvelle" - ll n'a pu faire l'étude qu'il voulait lui consacrer - "Ce sera à l'occasion de votre prochain volume" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Free shipping

‎Gustave Lambert (1824-1871) Hydrographe et navigateur français, célèbre pour sonexpédition au Pôle Nord.‎

Reference : 11692

‎Lettres de l'explorateur Gustave Lambert‎

‎Deux lettres et une carte autographes signées de Gustave Lambert, adressée au baron de Watteville. Le singulier Gustave Lambert, hydrographe et navigateur, poursuivit toute sa vie leprojet d'explorerle Pôle Nord, par tous les moyens possibles (bateau, ballon, etc). -Rare carte de visite de Lambert imprimée du titre "Expédition au Pôle Nord", avec envoiautographe : "Je viens de rencontrer Mr. Rey. Je m'empresse de prier Oscar et Ollivier [...]de Watteville de vouloir bien agréer toute la part chaleureuse que je prends à leur peine [...]". -Amusants courriers : "Mon cher Watteville. Quand on a mis les mains dans quelque chose de désagréable, il en reste toujours quelque chose. Aussi n'êtes vous point quitte avec moi. Je suis vilain, très vilain et vous m'avez graissé la patte. Quand est-ce que mon article, (mon, quelle douce chose que le pronom possessif et qu'il m'en coût de dire votre et non mon) paraitra-t-il ? La parenthèse est forte - mais un homme qui sait trois langues et je ne sais combien de choses ne sera pas embarrassé ! [...]". Suivent de nombreuses "sornettes" de Lambert. Il termine son courrier en évoquant sa thèse en cours "j'ai rédigé une théorie artistique sur la peinture, et prélude aux grands travaux qui doivent illustrer mon nom, ma patrie, l'humanité, l'univers [...]". Lambert fit publier plusieursarticles relatifs à son projet d'expédition au Pôle Nord, dans leBulletin de la Société de géographie de Paris. -Le second courrier, toujours drôle, évoque des envois d'ouvrages et de journaux.‎

‎Encre brune.. Destinataire : Oscar-Amédée de Watteville du Grabe. Date : S.d.. Lieu : S.l. . Format : In-8 et in-16 oblong. Etat : Pliures centrales. . Nombre de documents : 3. Type de document : 2 L.A.S. et 1 C.A.S.. Nombre de pages : 5 pp. ‎


Lettres de l'explorateur Gustave Lambert. Gustave Lambert (1824-1871) Hydrographe et navigateur français, célèbre pour sonexpédition au Pôle Nord.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR420.00

‎Gustave LE BON - [Nogent-le-Rotrou 1841 - Marnes-la-Coquette 1931] - Anthropologue et sociologue français‎

Reference : GF27234

‎Lettre Autographe Signée à A. Laisant - Paris le 27 février 1903 - ‎

‎ 1 page in12 (carte-lettre) + adresse au dos -‎


‎Trés interessante et amicale lettre sur l'éducation de l'inconscient: Ils sont souvent d'accord meme si les mots sont différents - "Il faut apprendre à l'enfant à se trouver lui-même" - "Il faut dresser nos inconscient" - Laisant croit trop que la raison nous guide alors que nous sommes menés par l'inconscient - D'ou l'idée de "fabriquer" un bon inconscient grâce à des "méthodes" qui seraient l'apanage de "parfait éducateurs" - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR250.00

‎Gustave Nadaud (1820-1893) Goguettier, poète et chansonnier.‎

Reference : 9050

(1866)

‎Gustave Nadaud en route pour l'Italie.‎

‎Amusante lettre de Gustave Nadeau, en transit chez ses soeurs dans les Alpes, avant son départ pour l'Italie. "J'ai ri aux éclats en lisant la lettre de Prévost que vous m'avez adressée. Il aurait eu beau déguiser son écriture et le ma faire envoyer de Tombouctou que j'aurais reconnu mon Antonin. Il n'y en a qu'un au monde. Voir un opéra comique dans les deux momies, il faut véritablement en voir partout". Il analyse ensuite l'histoire écrite par son correspondant et sa possibilité de la porter sur scène. "[...] Enfin les trois principaux auteurs ne se trouvent jamais ensemble, ce qui rend impossible tout duo, trio, etc. Mais j'ai tant ri que j'en ri encore [...]". Il évoque ensuite les affaires d'Italie et taquine son correspondant pour qu'il vienne l'accompagner dans ce pays. "Je retire tout ce que j'ai dit à une condition : vous conviendrez que quand on a le temps et l'argent, il ne manque que la volonté. Voyez donc : le Saint Gottard, Milan, Venise, Bologne, Rome!... Voilà l'itinéraire [...]".‎

‎. Date : 13/09/1866. Lieu : Charvieu (Isère). Format : In-8. Etat : pliure. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


Gustave Nadaud en route pour l'Italie.. Gustave Nadaud (1820-1893) Goguettier, poète et chansonnier.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Gustave Nicolas Bertinot (1822-1888) Graveur.‎

Reference : 1303

(1878)

‎Trois lettres du graveur Gustave Bertinot.‎

‎Il décline une invitation et en profite pour évoquer la visite de Bouguereau (9 octobre 1875). Il le remercie de sa franchise et l'assure qu'il n'a pas à s'en excuser (11 février 1878). Félicitations pour la rosette d'Officier que Thomas vient de recevoir (4 janvier).‎

‎. Destinataire : Le sculpteur Jules Thomas (Paris, 1824/1905).. Date : 1875-1878. Format : in-12 et in-8. Etat : rousseurs et fentes à une lettre.. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 7‎


Trois lettres du graveur Gustave Bertinot.. Gustave Nicolas Bertinot (1822-1888) Graveur. Trois lettres du graveur Gustave Bertinot.. Gustave Nicolas Bertinot (1822-1888) Graveur.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Gustave (prince de Wasa) Holstein-Gottorp (1799-1877) Fils du roi Gustave IV de Suède. Après l'abdication de son père, il entre dans l'armée autrichienne et devient feld-maréchal.‎

Reference : 2018

(1851)

‎Le prince de Wasa répond au comte de Chambord.‎

‎Il accuse réception de la lettre de Frohsdorf et de celle du comte de Chambord, annonçant le décès de la comtesse de Marnes. Il transmet sa réponse par son intermédiaire.‎

‎Chiffres couronnés gaufrés.. Destinataire : le duc de Lévis (1794/1863), conseiller politique du comte de Chambord.. Date : 31/10/1851. Lieu : Vienne (Autriche). Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le prince de Wasa répond au comte de Chambord.. Gustave (prince de Wasa) Holstein-Gottorp (1799-1877) Fils du roi Gustave IV de Suède. Après ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎Gustave Roussy (1874-1948) Neurologue, neuropathologiste et cancérologue, de l'Académie des sciences, créateur du centre anticancéreux de Villejuif ; il se suicide à la suite de calomnies.‎

Reference : 4973

(1940)

‎Gustave Roussy n'ira pas visiter la maison de Bichat.‎

‎Gustave Roussy a reçu la biographie de Hayem et le remercie. «Revoir la maison de Bichat, à Thoirette [Jura], et y être accueilli par vous serait plein de charme ; mais je dois encore cette année décliner votre invitation ; je dois être à Paris le 20 et ne peux retarder davantage ce retour. J'ai, vous le devinez, de multiples occupations qui m'attendent [...]».‎

‎. Date : vesr 1930-1940. Format : in-8 (grand). Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Gustave Roussy n'ira pas visiter la maison de Bichat.. Gustave Roussy (1874-1948) Neurologue, neuropathologiste et cancérologue, de l'Académie des ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR260.00

‎Gustave SIMON - [Marie Charles Stéphane Suisse dit] - [Paris 1848 - 1928] - Ecrivain français‎

Reference : CX849

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher grand confrère" [Lucien Descaves] - Paris - 10 avril 1927 -‎

‎ 1 page in12 - trés bon état - ‎


‎Il se permet de lui adresser un article "qui peut intéresser les lecteurs du Journal" - Il le place sous sa "haute protection" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR50.00
Free shipping

‎Gustave SIMON - [Marie Charles Stéphane Suisse dit] - [Paris 1848 - 1928] - Ecrivain français‎

Reference : CX850

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher grand confrère" [Lucien Descaves] - Paris - 26 octobre 1925 -‎

‎ 1 page in8 - trés bon état - ‎


‎Il se permet d'appeler son attention sur le roman de Maurice Simart: "L'entresol de M. Perrucot" - "C'est, je crois, une oeuvre qui se distingue des romans habituels parce qu'elle apporte une formule neuve et ingènieuse" - Mr Simart sollicite le prix Goncourt - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR75.00
Free shipping

‎Gustave SIMON - [Marie Charles Stéphane Suisse dit] - [Paris 1848 - 1928] - Ecrivain français‎

Reference : CX851

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher grand confrère" [Lucien Descaves] - Paris - 18 juin 1925 -‎

‎ 1 page 1/2 in8 - trés bon état - ‎


‎Il vient de lire son "admirable article sur Guernesey" - Il est "vibrant et profondèment émouvant" - Il le remercie pour le courage qu'il lui donne dans "la laborieuse tâche" qu'il poursuit et qu'il espère mener jusqu'au bout - (ses travaux sur Victor Hugo] - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Free shipping

‎Gustave SIMON - [Marie Charles Stéphane Suisse dit] - [Paris 1848 - 1928] - Ecrivain français‎

Reference : CX852

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher grand confrère" [Lucien Descaves] - Paris - 13 aout 1925 -‎

‎ 2 pages in8 - trés bon état - ‎


‎Il vient lui demander s'il lui ferait "l'honneur d'être membre du Comité de Direction de la Fondation Victor Hugo" - Son nom est celui qui s'impose avec le plus d'éclat dans le palmarès car il compte parmi ceux "qui ont écrit les plus beaux, les plus brillants et.. les plus émouvants articles sur notre grand poète" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR150.00
Free shipping

‎Gustave SIMON - [Marie Charles Stéphane Suisse dit] - [Paris 1848 - 1928] - Ecrivain français‎

Reference : CX853

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher Lucien Descaves" - Paris - le 5 juin 1927 -‎

‎ 3 pages in8 - trés bon état - ‎


‎Il s'occupe de la cérémonie de Guernesey et de certaines dispositions à prendre - Il sait qu'il est parmi les invités - Ne voulant pas s'imposer une "grande fatigue", il n'ira pas à Guernesey - "On doit partir le 13 - La Cérémonie à Hauteville House aura lieu le 14" - Ces renseignements sont pour l'instant confidentiesl - Il devait prendre la parole le premier au nom de la famille - Il ne peut le faire et lui demande de le remplacer en lisant son discours - Il lui en serait très reconnaissant et Jeanne Hugo aussi - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR150.00
Free shipping

‎Gustave Vogt (1781-1870) Hautboïste et compositeur, hautbois solo de l'orchestre privé de Napoléon, fondateur de la Société des concerts du Conservatoire, auteur d'une Méthode de hautbois.‎

Reference : 4342

(1829)

‎Le hautboïste Gustave Vogt découvre un jeune prodige, Artôt.‎

‎Lettre de recommandation du hautboïste Gustave Vogt, pleine d'enthousiasme pour un jeune prodige belge du violon, Alexandre Joseph Montagney Artôt (1815/1845). «Ne croyez pas que je vous adresse un petit perroquet comme il y en a tant aujourd'hui, mon cher Dragonetti. S'il ne s'agissait que de cela, je ne vous ferais pas l'injure de penser à vous et moi-même je n'aurais pas voulu me mêler de rien, mais il est ici question d'un prodige qui, à la vérité, n'a que quatorze ans et qui est enfant pour l'âge mais qui possède un talent réel, un talent d'artiste. Je ne m'étendrai pas davantage sur son compte, ayez seulement la bonté de l'entendre, faites-lui faire de la musique qu'il ne connait pas et vous en jugerez. Je suis sûr alors que vous ne serez pas fâché de le connaître et vous me saurez gré de vous l'avoir adressé. Je réclame de vous, mon cher Drago, pour mon jeune homme, toute votre bonne amitié ; veuillez lui servir de guide et de protecteur ; fourrez-le dans votre admirable Dooble Basse chaque fois que vous vous en servirez [...]». Il demande de le présenter à Salomon, Bloomberg et tous ses amis musiciens de Londres, Spagnoletti, Micholson, Wilmann, Platt, Raÿ, etc., ainsi qu'à J.B. Cramer. «Je vous assure qu'il en est digne [...]». [Artôt, élève de Kreutzer, obtient le premier prix du Conservatoire en 1828, à 13 ans ; il entame alors une tournée dans toute l'Europe, puis aux Etats-Unis, jouant ses propres compositions. Il meurt prématurément à 30 ans].‎

‎. Destinataire : Domenico Dragonetti (1763/1846), contrebassiste, . Date : 16/02/1829. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


Le hautboïste Gustave Vogt découvre un jeune prodige, Artôt.. Gustave Vogt (1781-1870) Hautboïste et compositeur, hautbois solo de l'orchestre privé ... Le hautboïste Gustave Vogt découvre un jeune prodige, Artôt.. Gustave Vogt (1781-1870) Hautboïste et compositeur, hautbois solo de l'orchestre privé ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎GUTH Paul‎

Reference : 11076

(1969)

‎Lettre autographe signée‎

‎Paris, 28 octobre 1969. À propos de l'enseignement de la littérature française. En feuille, avec enveloppe. Très bon Paris 1969 27 x 21‎


Librairie Seigneur - Le Poêt en Percip

Phone number : 06 79 21 01 07

EUR25.00
Previous 1 ... 238 239 240 241 ... 301 361 421 481 ... 483 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !