Previous 1 ... 189 190 191 192 ... 267 342 417 492 ... 495 Next Exact page number ? OK

‎Emile BAUMANN - [Lyon 1868 - Vernègues 1941] - Ecrivain français‎

Reference : CX909

‎Lettre autographe signée à "Mon cher confrère" - Garches le 29 décembre 1925 -‎

‎ 2 pages 1/2 in8 - trés bon état -‎


‎A propos d'un chapitre sur Saint Paul dans un ouvrage collectif: Son projet lui semble intéressant et il peut lui promettre sa collaboration s'il n'a pas besoin de son chapitre avant "la fin de mai" - Il suppose qu'il souhaite un portrait - Celui de Saint François d'Assise lui plairait, d'autant plus qu'il pense qu'il faut réagir contre le "romantisme de Chesterton" mais Beaufreton a la priorité - Il reviendrait alors à "Angèle de Foligno" dont il a déjà parlée - Pour Saint Paul, il ne pourrait donner qu'une réduction de son livre - Enfin, "pour d'autres motifs", il ne puis songer à Saint Augustin - Il attends sa décision - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Free shipping

‎Emile BAUMANN - [Lyon 1868 - Vernègues 1941] - Ecrivain français‎

Reference : CX910

‎Lettre autographe signée à "Mon cher confrère" - Garches le 31 décembre 1925 -‎

‎ Carte recto verso au format 11 x 14 cm - trés bon état -‎


‎A propos d'un chapitre sur Saint Paul dans un ouvrage collectif: Puisqu'il tient à Saint Paul, "c'est entendu" - Beaufreton traitera fort bien Sainte Catherine de Sienne - Il lui conseille Maurice Vaussard et sa femme qui "connaissent parfaitement l'Italie et les Saints d'Italie" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR75.00
Free shipping

‎Emile BAUMANN - [Lyon 1868 - Vernègues 1941] - Ecrivain français‎

Reference : CX911

‎Lettre autographe signée à "Mon cher confrère" - Garches le 29 janvier 1926 -‎

‎ Carte recto verso au format 11 x 14 cm - trés bon état -‎


‎A propos d'un chapitre sur Saint Paul dans un ouvrage collectif: S'il avait pu s'entretenir avec lui, il lui aurait indiqué, pour ses "biographies de Saint", un "profond et délicat mystique", Charles Grolleau, le traducteur de Chesterton qui aurait parfaitement traité d'une vie de Saint Louis ou de Saint Philippe de Néri - Il est "cloitré dans le travail" mais il espère bien le revoir au printemps - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Free shipping

‎Emile BAUMANN - [Lyon 1868 - Vernègues 1941] - Ecrivain français‎

Reference : CX913

‎Lettre autographe signée à "Mon cher confrère" - Garches le 14 février 1927 -‎

‎ 1 page 1/2 in8 - trés bon état -‎


‎A propos d'un chapitre sur Saint Paul dans un ouvrage collectif: Il lui retourne les épreuves corrigées du Saint Paul - "peut être ne sera-t-il pas superflu de les revoir après moi" - Il a indiqué plusieurs astérisques pour aérer le texte - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR75.00
Free shipping

‎Emile BAUMANN - [Lyon 1868 - Vernègues 1941] - Ecrivain français‎

Reference : CX908

‎Lettre autographe signée à "Monsieur et cher confrère" - Garches le 26 décembre 1925 -‎

‎ Carte recto verso au format 11 x 14 cm - trés bon état -‎


‎A propos d'un chapitre sur Saint Paul dans un ouvrage collectif: Il est tout entier pris par un livre qu'il veut avoir terminé "vers la fin de février" - Il lui demande de lui expliquer de quoi il s'agit avant qu'ils ne prennent rendez vous - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR50.00
Free shipping

‎Emile BAUMANN - [Lyon 1868 - Vernègues 1941] - Ecrivain français‎

Reference : CX2368

‎Lettre autographe signée à "Monsieur l'Abbé" [Abbé Van den Hout] - Paris le 16 décembre 1922 -‎

‎ 2 pages in8 - trés bon état -‎


‎A propos de Louis Bertrand: Comme il doit faire une conférence à Louvain sur "Le sens de la vie dans l'oeuvre de Louis Bertrand", il propose d'en faire une autre à Bruxelles - Louis Bertrand est très admiré en Belgique - Il est son plus intime ami et il serait heureux de lui rendre cet hommage public "et de commenter son oeuvre devant un auditoire qui en peut comprendre le noble sens catholique" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR100.00
Free shipping

‎Emile BERGERAT - [Paris 1845 - Neuilly 1923] - Ecrivain français‎

Reference : CX1796

‎Manuscrit Autographe Signé "Condoléances" - [1913] - ‎

‎ 5 pages 1/2 in4 - bon état -‎


‎Ironique chronique ou Emile Bergerat imagine un échange de dépêches entre Raymond Poincaré et Guillaume de Hohenzollern suite à la "catastrophe du Zeppelin 2" pour caricaturer les dépêches officielles - Il dénonce d'hypocrites condoléances françaises et ne peut s'empêcher de penser que ce Zeppelin chargé de foudre aurait pu anéantir sa famille - D'ailleurs "vous remarquerez que l'Empereur répond aux condoléances présidentielles par l'annonce d'une mise en chantier de quatorze autre machines volantes du même genre" - Donc "retenons nos larmes" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR450.00
Free shipping

‎EMILE BERNARD‎

Reference : 5483.09.20

(1895)

‎MANUSCRIT PANEGYRIQUE AUTOGRAPHE SIGNE SUR "LE CAS DE GROS" ‎

‎- ETUDE CRITIQUE MANUSCRITE ORIGINALE PARFOIS VIOLENTE EN DEFENSE du CAS DU BARON GROS contre les individualités néfastes de DAVID et INGRES. C'est un réquisitoire implacable contre DAVID auquel se livre Emile BERNARD qu'il accuse d'avoir fait dévier GROS de son génie naturel. Il n'hésite d'ailleurs pas à causer le suicide de GROS par l'influence de DAVID. Il en dit en fin de texte qu'il ne prvint pas à se rendre indépendant, qu'près la chute de l'empire son oeuvre devint méconnaissable lui qui avait été le grand classique de la peinture français, il se rallia à l'académisme mone ou il nia ses qualits les plus notoire "L"OEUVRE NEFASTE DE DAVID était accomplie" mais qu'il en reste trois chefs d'oeuvre, dont ABOUKIR le plus surprenant. - À partir de 1893, il évolue progressivement vers un retour au classicisme inspiré par les maîtres anciens, comme les primitifs italiens ou plus tard les peintres vénitiens, mais aussi Raphaël, Nicolas Poussin ou Diego Vélasquez. On peut donc dater ce texte par rapport à cette période soit vers 1895. -10 pages autographes sur 10 feuillets 21/25 cm et dernier feuillet signé. TEXTE : LE CAS DE GROS. (La peinture est chose mentale - Léonard de Vinci). Il y a dans l'histoire de l'art des individualités néfaste. Si elles parviennent à la notoriété, leurs néfastes s'étendent, tous puissants, pour produire l'étouffement et la mort des plus merveilleux tempéraments. Ces hommes de malheur réussissent généralement parce qu'à l'obturation d'une volonté aveugle, ils joignent la médiocrité autoritaire..xxx. Doublement ils ont ce qu'il faut pour triompher et régner. Au nombre de ces tyrans il faut mettre David et Ingres. David n'avait ... c'était un homme de raisonnement ; il dirigeait son oeuvre comme il eut gouverné une section. L'insensibilité est son naturel, rien ne l'émeut que le devoir et la convention, c'est un ouvrier probe qui ne dépasse pas son sujet par un sentiment ou une idée ; pas de génie chez David, point de ces emportement qui étonnement et restent inoubliables. Il a tout pesé tout arrangé logiquement, froidement, s'il y a quelque .. dans son oeuvre, c'est qu'il l'a emprunté là ou il en trouvait en abondance. Tout civique il reste dans sa peinture un politique.. l'accomplissement de ses convictions. Il accomplit un programme d'où nulle émotivité ne peut le faire sortir. Sous le nom de Beau, idéal il expulse ce qui peut tenir au coeur et aux sens. Chassant de la peinture la forme vivante, le coloris et le mouvement, il compose ses poses et copie le modèle avec l'obstiné parti pris de le muer en statue. Je ne méconnais oint l'utile révolution que fit David dans l'art français de son temps. Certes, il fallait en finir avec les polissonneries du dix-huitième siècle. La peinture était devenue malgré ses dernières saveurs exquises la négation d'elle-même et ne s'exerçait plus qu'à plaire à une aristocratie tombée de ses grandeurs. Le philosophisme avait tué les convictions profondes ; on vivait d'agréments et de plaisirs. Jamais on n'était remonté à ce point à la surface de la vie pour en oublier les profondeurs. David eut donc le mérite d'être un censeur sévère et de vouloir remonter l'art à l'austérité. Il en sectionna la partie malade et tenta de soigner la part restée saine. Comme il ne pouvait rien tirer de lui-même pour y parvenir il eut recours à l'Antiquité et demanda aux statues grecque l'exemple salutaire de l'ordre et de la beauté. Son but était noble mais ses moyens ne lui permirent pas de l'atteindre. xxxx Souvent ce n'est point l'auteur d'une tentative de ce genre qui en donne toute la mesure, et nous voyons que les élèves et amis de David n'ont jamais surpassé leur maître parce qu'ils s'y étaient trop attachés ou que leur tempérament ne les poussait point au delà de lui. Ce fut le cas de GIRODET, de GUERIN, de GERARD . MAIS CE NE FUT PAS CELUI DE GROS. - Fils d'un père et d'une mère peintres, GROS semble avoir apporté tous les pouvoirs de la peinture avec lui. Adix-sept ans et trois mois, il peint ce tableau extraordinaire "L'ELEAZAR" refusant les viandes défendues et préférant la mort qui est déjà un chef-d'oeuvre qu'eût signé RUBENS. On ne lui donna pas le premier prix de Rome que l'on réserve à un un plus docile imitateur de DAVID, mais le second. Il part alors pour l'Italie, avide de se trouver en face des miracles de Michel Ange, de RaphaÊL ET DU tITIEN; gros NE PERDIT POINT SON TEMPS DANS LA MOLESSE engageante du .. ; il se chauffa aux grandes choses avec un enthousiasme soutenu. La Sixtine eut souvent saa visite, comele prouve le premier plan ds PESTIFERES DE JAFFA, et il ... devant les ouvrage du TITIEN comme le coloris ardent de cette même toile ;;;; . Incertain de sa route, GROS fait des portraits qui malgré leurs grandes qualités ne peuvent être considérés que comme des essais. Un autre artiste y eût trouvé la gloire, car ce sont des ouvrages souvent parfaits, mais GROS était plus grand qu'il ne pensait, GROS se surpassera à tels pont dans ses oeuvres lyriquement guerrières, que cess reproductions exactes de la nature ne sembleront plus que des études froides auprès du chaleureux éclatement de son génie. (5) Jusqu'ici on a fort mal jugé les PESTIFERES et l'EYLAU à cause des mauvaises places que ces toiles occupaient au OUVRE. les grandes machines de DAVID ayant usurpé par le prestige de leur gloire, la place qui revenait aux Chefs-d'Oeuvre de GROS on arriva par le plan secondaire donné à ce grand peintre à ternir leur éclat, à les faire presque oublier. Au PETIT PALAIS, sous le soleil estival, elles resplendissent et confirment l'opinion d'EUGENE DELACROIX, qui écrivait ; " GROS en l'HOMERE de la peinture quand on entre dans la grande salle ou s'étalent LES PESTIFERESS, l'EYLAU et la BATAILLE D'ABOUKIR on a véritablement le sentiment de se trouver en face d'un prodige que l'on n'espérait pas. Je ne décrirai point ces oeuvres capitales. J'engage à les voir ; j'accuserai seulement leur force est l'étonnante capacité qui a permis à un homme seul de produire ces vastes ensembles faisant entendre comme un WAGNERIEN orchestre, les sonorités les plus imposantes. L'art entier semble avoir été appelé à l'aide par l''artiste afin de le soutenir dans sa tâche colossale. (6) Les grands noms de MICHEL ANGE, de TITIEN, de RAPHAËL, de RUBENS, sont évoqués ; mais dessus, plane le génie de l'artiste lui-même qui après leur avoir rendu hommage, se meut librement dans sa propre conception. CeCe qui est fait pour surprendre, c'est la faculté qui a permis au maître de'accomplir lui même ce qu ses antécesseurs remettaient aux mains des spécialistes de leur atelier. Les paysages, les chevaux les accessoires n'ont point subi de négligence ou d'ignorance et demeurent d'un rendu impeccable. Devant ces trois grandes pages d'un livre ouvert sur des réalités évanouies, comment ne pas conclure à la suprématie de l'artiste et à son rôle divin ? Sans doute ici rien de la vérité objective ne subsiste ; seule y règne l'image agrandie de Napoléon sous ses plus généreuses apparences. En de tels combats, GROS n'a plus peint le militaire, mais le héros, et tout est héroîque sous sa brosse ardente, les vainqueurs et les vaincus ; ceux-ci sous le dolman eet ceux-là sous les soies roses, rouges ou jaunes de l'EMIR dans l'ABOUKIR, le soleil même est de la (7) bataille et ferraille de ses dardss sous l'encens des fumées et des holocaustes soulevés par la mêlée ou s'écrasent ces races diverses, ivres de conquêtes et de gloire : beaux membres nus jetés hors des robes multicolores, mains désespérément accrochés en une dernière crispation à la selle ou au manteau du vainqueur. Splendeur rutilante de ces éclatements de fureur secondés par ceux des coloris : que de hardiesse dans cette lutte acharné des combattants aux prises avec leur destin. Vaillance,folie, colère, crépitement des énergies ! c'est bien là le champs de bataille de l'Humanité ! Qui donc peignit jamais toile aussi géante ou les hommes sont grands comme des dieux, où l'action tient du désespoir et du prodige ? Et pourtant, l''artiste qui venait de renverses sans effort en s'abandonnant à son souffle, les bons hommes en marbre de DAVID, celui quji venait de doter la France du Chef d'OEUVRE le plus étonnant du dix-neuvième siècle fur gris d'un doute en voyant son ouvrage discuté, critiqué, blâmé, subjugué par le prestige de DAVID, il abdiqua et ne fit jamais plus rien que de raisonnable (8). C'est à dire qu'il procéda par faiblesse, à son PREMIER SUICIDE ; en attendant son second, le définitif. Sa mort volontairement dans un bras de la Seine, à MEUDON. Les ères majeures, quelles qu'en soient les raisons, développent la personnalité par l'héroïsme. Après la Révolution, l'époque Napoléonienne suscita sur tous les champs de bataille l'enthousiasme des champs de bataille, l'enthousiasme des forces bouillonnantes du paysan leur donnant le but noble et légitime de l'honneur. L'Empereur en devint l'incarnation autour de lui sous les ailes du grand aigle ployé sur la France. Une magie d'héroïsme régnait, invincible . Le civisme atteignit son point suprême dans le dévouement et les élans vers la gloire. C'est à cette époque qu'il faut reconnaître la naissance d'un romantisme d'action de vaillance et de lutte qui descendra après le tumulte des victoires, dans le romantisme mélancolique d'un RENE, réduit à se dévorer lui-même dans la solitude du repose. De ces temps agités datent les plus belles conceptions de GROS, JAFFA, ABOUKIR, EYLAU. Il les peignit entre trente trois et trente sept ans Si l'on se report au tableau des dix sept ans de l'artiste et qu'on le (9) compare à sa production postérieure, on s'étonne de ne rien retrouver de cette jactance et de cet enthousiasme vivifiant ; ce ne sera que lorsque naîtra la BATAILLE D'ABOUKIR qu'on reconnaîtra l'homme de tempérament qui eut été au temps de RUBENS un rival de la fougue et de l'abondance de ce maître. Dans l'oeuvre jeune comme dans la plus mûre, on admire la manifestation puissante de l'action par les gestes, l'expression, le mouvement, la distribution, ses couleurs et de l'effet. Un souffle libérateur excite la brosse et transpose la réalité en poème épique, en idéal. Ici comme là, le peintre dépasse son sujet par le lyrisme ; et c'est ce lyrisme qui sera le romantisme même. On peut donc saluer dans cette oeuvre magistrale le transport qui engendrera les Géricault, les DELACROIX, et fera plus tard tomber dans l'oubli les rigides lois davidiennes. Quant à GROS lui-même, il ne parvint pas à s'en rendre indépendant. Avec la chute de l'Empire, il perdit son génie et se traîna, sous les préjugés de son ancien maître dans un ..de plus en plus morne et compassé (10). Son oeuvre devint méconnaissable Lui, qui avait été le grand classique de la peinture française, se rallia à l'académisme morne, ou il nia ses qualité les plus notoires. L'oeuvre néfaste de DAVID était accomplie. GROS était mort pour l'art. Il n'en demeure pas moins évident que le cri fut poussé, que trois chefs d'oeuvre sans précédents enrichirent la peinture et parmi eux les dominant tout, ABOUKIR, le plus surprenant tour de force de l'art lyrique. Il me semble qu'on ne sait pas assez l'importance de l'exposition du PETIT PALAIS. En présence d'un maître aussi grand, aussi inspiré, aussi universel, je me suis rappelé ces paroles de GLUCK : "Sans poésie, l'art restera toujours vain et sans raison". Or GROS a été un grand peintre et un grand poêtes, qu'on le reconnaisse Enfin ! SIGNE EMILE BERNARD.‎


‎-EMILE BERNARD, (Lille 1868 - 1941) Ami de Van Gogh et Gauguin qu'il rejoint Pont Aven. Considéré comme bon écrivain, il publie "La Rénovation Artistique", des études sur Cézanne e Van gogh et en 1902 les "Réflexions d'un témoin de la décadence du Beau. Il illustre Les Fleurs du Malet l'Odyssée ainsi que les Amours de Ronsard Villon. Une grande partie de sa correspondance semble avoir été publiée. Guillaume Apollinaire apprécie ses différents talents dans une lettre publiée en préface à son recueil de poèmes La Lumière mythique. - ANTOINE JEAN GROS DIT BARON GROS, 16 mars 1771/25 juin 1835 à Meudon, est un peintre français néoclassique et préromantique. Se sentant délaissé Gros décide de se suicider. Le 25 juin 1835, il est retrouvé noyé sur les rives de la Seine près de Meudon. Dans un dernier message qu’il laisse dans son chapeau, il écrit que « las de la vie, et trahi par les dernières facultés qui [la lui rendaient] supportable, [il avait] résolu de [s’]en défaire.‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR2,000.00

‎Emile Bernard (1868-1941) Peintre, ami de Van Gogh et Gauguin, fondateur de l'école de Pont-Aven. Inventeur du cloisonnisme.‎

Reference : 9037

(1931)

‎Belle lettre d'Emile Bernard sur l'illustration de "La fin de Satan" de Victor Hugo.‎

‎Belle lettre d'Emile Bernard sur l'illustration de "La fin de Satan" de Victor Hugo. Il vient de recevoir la réponse définitive de Dantac et Guerquin pour le projet d'illustration de ce "livre que vous avez eu la bienveillance d'offrir à mes tentatives d'art, après ma proposition d'une illustration de "Dieu" du même grand poète [...]. Je me sens plein d'enthousiasme pour ce magistral poème, où tant d'images grandioses sollicitent l'imagination à les incarner dans des dessins à la fois puissants et tragiques. Je me mettrai au plus tôt à cet ouvrage que je désire accomplir dans l'exaltation que produisent toujours en moi les évocations de notre plus grand constructeur d'édifices rythmiques, depuis Homère et Virgile, depuis Dante et Ronsard [...]". [Cette magnifique publication grand in-folio, illustrée de 50 eaux-fortes d'Emile Bernard et tirée à 120 exemplaires, verra le jour en 1935, à l'occasion du cinquantenaire de la mort du poète].‎

‎. Destinataire : "monsieur et très bienveillant ami". Date : 19/06/1931. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Belle lettre d'Emile Bernard sur l'illustration de "La fin de Satan" de Victor Hugo.. Emile Bernard (1868-1941) Peintre, ami de Van Gogh et Gauguin, ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,500.00

‎Emile Blanchard (1819-1900) Naturalisteetentomologiste français, membre du Muséum (chaire d'histoire naturelle des Crustacés, des Arachnides et des Insectes).‎

Reference : 7850

(1882)

‎L'entomologiste Emile Blanchard en toute décontraction.‎

‎«Je serais charmé si la famille Menant voulait bien me faire l'honneur de venir dîner chez moi, mardi prochain 17 de ce mois. J'espère avoir bonne réponse. Nous serons seuls. Les livres et les papiers ne seront pas rangés [...]».‎

‎. Date : 13/01/1882. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : trous d'agrafe au second feuillet vierge.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


L'entomologiste Emile Blanchard en toute décontraction.. Emile Blanchard (1819-1900) Naturalisteetentomologiste français, membre du Muséum (chaire ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Emile BLEMONT - [Paris 1839 - 1927] - Ecrivain français‎

Reference : CX861

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher collègue" [Lucien Descaves] - Paris - le 24 avril 1910 -‎

‎ Carte format 8,5 x 13 cm - trés bon état - ‎


‎Comme la séance des Rapports à la commission de la Bourse nationale de Voyage littéraire aura lieu le 17 mai et qu'il rentre de Rome après le 15 mai, il confie à Mr Raoul de Saint Arroman le lot qui lui était échu et dont il ne pourrait prendre connaissance - S'il pouvait prendre part à la séance, il lui sera facile de s'entendre avec Mr de Saint Arroman pour le compte rendu - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR50.00
Free shipping

‎Emile BLEMONT - [Paris 1839 - 1927] - Ecrivain français‎

Reference : CX862

‎Lettre de autographe signée à "Mon cher collègue" [Lucien Descaves] - Paris - le 19 juin 1907 -‎

‎ 1 page in8 - En tête: Bourse Nationale de Voyage Littéraire - trés bon état - ‎


‎Il est particulièrement heureux de la bonne nouvelle et tient à affirmer bien haut ses sentiments pour lui - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR50.00
Free shipping

‎EMILE BRETON‎

Reference : 5567.02.20

(1898)

‎L.A.S. de EMILE BRETON A JULE BRETON SON NEVEU POUR LUI SOUHAITER BONNE CHANCE POUR LE CHER (ELECTIONS)‎

‎- Daté de COURRIERES, le 22 janvier 1898 - 1 f. double à petits carreaux, manuscrit sur une page. - Lettre autographe signé du grand peintre Emile Breton au grand politique que sera Jules Louis BRETON. - Avec son enveloppe cachet postal de Courrieres.‎

‎- Émile Adélard Breton, né le 8 mars 1831 et mort le 24 novembre 1902 à Courrières, peintre et graveur, il est couvert d'éloge par Théophile GAUTHIER et de compliments par Vincent VAN GOGH. Il est élu maire de Courrières à la suite de son père. - Son neveu est Jules-Louis Breton (1872-1940), député et sénateur du Cher, socialiste puis républicain-socialiste, ministre en 1916-1917 et 1920-1921 et fondateur du Salon des arts ménagers (1923). ‎


L.A.S. de EMILE BRETON A JULE BRETON SON NEVEU POUR LUI SOUHAITER BONNE CHANCE POUR LE CHER (ELECTIONS). EMILE BRETON L.A.S. de EMILE BRETON A JULE BRETON SON NEVEU POUR LUI SOUHAITER BONNE CHANCE POUR LE CHER (ELECTIONS). EMILE BRETON
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR150.00

‎Emile Chatrousse (1829-1896) Statuaire. Dernier élève de François Rude.‎

Reference : 3637

(1882)

‎Emile Chatrousse termine sa vendangeuse et Madeleine.‎

‎Lettre au sujet de La Petite Vendangeuse, statue conservée au musée de Grenoble : «J'enverrai ces jours-ci, rue des Pyramides, une statuette, terre cuite, dite La Petite Vendangeuse. J'aurai voulu y joindre une Madeleine au désert, qui est en train, mais qui, je le crains bien, ne pourra être cuite pour votre exposition [...]».‎

‎. Date : 08/04/1882. Format : In-12. Etat : bord bruni. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 1/2‎


Emile Chatrousse termine sa vendangeuse et Madeleine.. Emile Chatrousse (1829-1896) Statuaire. Dernier élève de François Rude. Emile Chatrousse termine sa vendangeuse et Madeleine.. Emile Chatrousse (1829-1896) Statuaire. Dernier élève de François Rude.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

‎EMILE DESCHAMPS‎

Reference : 5356.01.20

(1842)

‎L.A.S. DE DESCHAMPS A LACRETELLE OU IL EVOQUE VICHY, LA SEANCE DE L'ACADEMIE DE MACON AVEC LAMARTINE ET JULES LEFEVRE, et PORTE LAMARTINE COMME FACTEUR DE SA MISSIVE‎

‎- L.A.S. de 4 pages d'un feuillet double, en date du 29 7bre 1842 - TEXTE : Monsieur et Bien Illustre maître, J'avais eu de vos nouvelles et de celles de Madame de Lacretelle par mon beau-frère qui a eu l'honneur de vous rencontrer aux eaux de Vichy... J'espère qu'elles sont de plus en plus satisfaisantes. J'en ai de bien bonnes et de bien GLORIEUSES de votre éloquence et de la poésie de votre cher Henry par le journal de Saône et Loire et par tous les journaux de Paris. Je suis dans un triste état de santé et d'hypocondrie depuis plus de deux mois.....c'est pourquoi je suis si heureux pour vous et par vous que j'aurais voulu être à cette séance de l'Académie de Mâcon qui doit rendre bien jalouse l'Académie Française, - votre discours, votre réplique sur l'ouverture ont été couronnés d'un vrai triomphe, cela ne me surprend nullement mais me charment toujours - et les faucheurs de monsieur votre fils ont moissonnés ce jour là plus de lauriers qu'aucun autre n'a fauché d'herbes - oh ! je n'étais pas la et j'aurai dû y être sans ce fléau qui s'est abattu sur moi et qui ne me laisse pas respirer, car M. de LAMARTINE avait eu la bonté de m'appeler et je suis libre de mouvement, le bonheur m'est permis. Il ne m'est pas possible. J'ai répondu à M. de LAMARTINE : "Rien ne me manque hélas, c'est moi qui manque à tout ! le nectar est versé, j'ai la soif et le goût et quand j'ose approcher le vase de ma lèvre, les hoquets d'une horrible fièvre me le font lâcher tout à coup. De ces charmants projets à mes pensées funèbres le contraste est trop fort - j'ai peur d'un tel réveil. Je suis un oiseau des ténèbres qu'on traînerait au grand soleil !... Pardon, Monsieur et illustre maître de me rabâcher ainsi ; mais les malheureux s'en plaignent aux Dieux. Ma femme .. bien sûr Madame de Lacretelle assistait à cette séance, à cette fête du génie où Mr de LAMARTINE a dialogué avec vous ; et elle pleure de joie en y songeant et du chagrin en nous regardant. Si Dieu me rend de la fureur et du courage, avec quel empressement j'irai à votre retour vous renouveler de vive voix.... et déposer mes hommages aux pieds de Madame de Lacretelle et serrer la main du jeune et brillant poète. Pendant quelques jours ........ chez JULES LEFEVRE, nous avons tant parlé de vous et il .......... C'est M. de LAMARTINE qui voudra bien se charger de vous faire tenir cette lettre. J'ai perdu votre adresse au juste, et écrit à lui que je parle vraiment de mes admirations pour le père et le fils... Tous les hommages, respects et tendres sympathies et compliments affectueux de votre bien dévoué serviteur et disciple. SIGNE EMILE DESCHAMPS". ‎


‎- JULES LEFEVRE Écrivain, poète, traducteur, bibliothécaire 1797-1857, écrivain et poète français. Compagnon de Lamartine, Hugo, Vigny, Baudelaire, Lefèvre-Deumier, dont Alexandre Soumet a dit hautement qu’il était « le plus grand expressionniste de notre époque », un des écrivains les plus remarquables de son époque, sans avoir obtenu la réputation qu’il méritait. Elève de SOUMET, fondateurs de la Muse française, revue de l’école romantique où publiaient Victor Hugo, Alfred de Vigny, Émile Deschamps, Charles Nodier, etc., Lefèvre en fut un des rédacteurs les plus fidèles. - EMILE DESCHAMPS DE SAINT AMAND, dit Émile Deschamps, né à Bourges en 1791 et mort à Versailles en 1871, poète français du xixe siècle. Frère d’Antony Deschamps. Initiateur du mouvement romantique il fonda en 1824 avec HUGO la MUSE FRANCAISE avec Vigny, Nodier etc... - Charles-Dominique de LACRETELLE, dit Lacretelle le jeune (1766 à Metz - 26 mars 1855 à Mâcon), avocat, journaliste et historien français. Membre de l'Académie française. Il commence sa carrière en 1789 en rapportant les débats de l’Assemblée nationale dans le Journal des Débats. Il est mis en prison pour sympathie royaliste de 1797 à 1799. Président de l'Académie de Mâcon, il est élu membre de l’Académie française en 1811. À partir de 1812, il est professeur d’histoire à la Sorbonne. Il est considéré comme l’un des pionniers de l’étude historique de la Révolution française. Il traduira lui-même les vers d'OTHELLO de SHAKESPEARE.‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR250.00

‎EMILE DESCHAMPS‎

Reference : 5355.01.20

(1860)

‎POEME MANUSCRIT INEDIT A MARIE DE GALBOIS Secrétaire ET CONFIDENTE de S.A.I. LA PRINCESSE MATHILDE‎

‎ POEME MANUSCRIT INEDIT. Daté de Versailles le vendredi 3 avril 1866 Dédié à Mademoiselle Marie de Galbois Secrétaire de S. A. I. la Princesse Mathilde - 1 f. in-8 oblong, écriture tremblante. " - Joint enveloppe "à Mademoiselle marie de Galbois Boulevard de …" TEXTE : "A mademoiselle Marie de Galbois, Patrie, abbé, Colonel tout le monde est charmant. Si je vous dois toutes ces grâces, En visite, cela double l’enchantement ! Si ma plume suivait les traces de la vôtre et pouvait l’égaler en douceur _ comme vous égalez votre adorable sœur.. déjà j’aurais écrit à tous mes gratitudes. Veuillez me supplier avec un esprit fin Un prestige angélique, un goût exquis ou confus Avec toutes vos habitudes ! Emile Deschamps Versailles 3 août 1866"‎

‎Émile Deschamps de Saint Amand, dit Émile Deschamps, Né à Bourges le 20 février 1791 et mort à Versailles le 23 avril 1871, frère d’Antony Deschamps. Il fondera avec Victor Hugo la Muse française rédigée avec Vigny et Nodier. Il eu pour pseudo pour ses critique de « Jeune moraliste. » Il sera l’un des 99 Poètes contribuant au Parnasse contemporain avec huit poême dans le premier recueil de 1866 et 3 dans celui de 1871. Il est aujourd’hui au Cimetière de Versaille sous l’inscription « Ci-gît un poète »‎


POEME MANUSCRIT INEDIT A MARIE DE GALBOIS Secrétaire ET CONFIDENTE de S.A.I. LA PRINCESSE MATHILDE. EMILE DESCHAMPS
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR250.00

‎Emile Deschamps (1791-1871) Poète, l'un des plus fervents représentants du mouvement romantique ; il avait fondé avec Victor Hugo, en 1824, la Muse française qui accueillit les vers des Vigny et Nodier.‎

Reference : 12504

‎Belle lettre avec poème d'Émile Deschamps à Théodore de Banville‎

‎Belle lettre d'Émile Deschamps, adressée à Théodore de Banville débutant par un poème par lequel Deschamps remercie son correspondant d'une dédicace : "Se peut-il ! Mon nom en tête /de pareils vers ! .. Je lis et je ne le crois pas - /pourtant, ce serait bien encor plus grande fête /s'il pouvait se trouver aubas ! / Je me tais ; vous avez, poëte, et la grande harmonie et le grand coloris. Toute voix doit rester, quand vous parlez, muette [...]".Deschamps ajoute, à la suite : "Merci et bravo mille fois, chez poëte, je garderai vos magnifiques stances dans ma mémoire et dans mon livrele plus précieux. Vous me consolez d'avoir écrit quelques vers pour ceux que votre amitié m'adresse". Il salue le docteur Fleury, directeur de la clinique hydrothérapique où Banville est en cure de repos, puis relate le succès de l'opéra de leur ami commun Albert Grisar : Les Amours du Diable. Deschamps félicite Banville pour son obtention de la Légion d'Honneur. Il termine "Comment avez-vous fait de si belles strophes [...]".‎

‎Encre brune sur feuillet double de papier vergé bleu.. Destinataire : Théodore de Banville. Date : S.d. . Format : In-8. Etat : Bon . Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3 pp. ‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Emile Deschamps (1791-1871) Poète, l'un des plus fervents représentants du mouvement romantique ; il avait fondé avec Victor Hugo, en 1824, la Muse française qui accueillit les vers des Vigny et Nodier.‎

Reference : 10692

(1826)

‎Manuscrits d'une fable et d'un poème d'Emile Deschamps.‎

‎Manuscrit complet de la fable russe traduite par Emile Deschamps, L'âne et le Rossignol, parue dans le Tome II (pp. 292-293) des "Fables russes tirées du recueil de M. Kriloff et imitées en vers français et italiens par divers auteurs [...]" publiées par le comte Orloff, en 1825. Au dos, un autre texte en vers signés Emile Deschamps : "Vers inscrits sur les ruines du château d'Arques, près de Dieppe". Ces deux poèmes ont été publiés en 1826 dans les Annales romantiques, respectivement pages 303 et 135.‎

‎Cachet de collection en coin.. Date : vers 1826. Format : In-folio oblong. Etat : pliure centrale et marge droite coupée atteignant la fin des deux derniers vers. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrits autographes signés. Nombre de pages : 2‎


Manuscrits d'une fable et d'un poème d'Emile Deschamps.. Emile Deschamps (1791-1871) Poète, l'un des plus fervents représentants du mouvement ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Emile Deschamps (1791-1871) Poète, l'un des plus fervents représentants du mouvement romantique ; il avait fondé avec Victor Hugo, en 1824, la Muse française qui accueillit les vers des Vigny et Nodier.‎

Reference : 5532

(1854)

‎Poème du chantre du Romantisme, Emile Deschamps.‎

‎Fin d'un poème d'Emile Deschamps sur la charité (9 alexandrins) : «[...] C'est la source d'eau vive que rien ne déssèche / Chaque fois que ses mains viennent à s'entr'ouvrir / Elle en laisse tomber les plus divines choses / Comme un jeune rosier qui, sûr de refleurir / Prodigue à tous les vents ses roses !».‎

‎Feuille collée sur un feuillet détaché d'un album amicorum.. Date : mai 1854. Lieu : Versailles. Format : In-4 oblong. Etat : trou d'épingle. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 1‎


Poème du chantre du Romantisme, Emile Deschamps.. Emile Deschamps (1791-1871) Poète, l'un des plus fervents représentants du mouvement romantique ; il ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

‎Emile Deschanel (1819-1904) Ecrivain et homme politique, biographe, professeur de littérature moderne au Collège de France ; il est le père du président de la République, Paul Deschanel.‎

Reference : 7656

(1873)

‎Emile Deschanel ravi des allusions vengeresses sur Washington.‎

‎«Laissez-moi, cher monsieur, vous féliciter pour votre belle conférence sur Washington dans la Revue Politique et Littéraire. Elle est pleine d'élévation, de solidité, d'éloquence et d'allusions vengeresses, qui ont ajouté à ma joie [...]».‎

‎. Destinataire : Ernest Fontanès (1828/1903), pasteur, promoteur du protestantisme libéral.. Date : 10/03/1873. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : petites bavures d'encre sans gravité. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Emile Deschanel ravi des allusions vengeresses sur Washington.. Emile Deschanel (1819-1904) Ecrivain et homme politique, biographe, professeur de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Emile Deschanel (1819-1904) Ecrivain et homme politique, biographe, professeur de littérature moderne au Collège de France ; il est le père du président de la République, Paul Deschanel.‎

Reference : 3848

(1890)

‎Vers d'Emile Deschanel sur le catholicisme.‎

‎Manuscrit en vers, reprise d'un texte de 1850 [année de la publication de son Catholicisme et socialisme] : «O vieux temples déserts, o sombres basiliques/Monuments et tombeaux des âges catholiques/ ... /Aujourd'hui solitude, enveloppe sacrée/Mais d'où la foi vivante enfin s'est retirée/Sous vos tristes arceaux, dans l'ombre et dans l'oubli/Gardez pieusement le chagrin enseveli [...]». Au total 60 vers.‎

‎Au verso de papier à en-tête de la Chambre des députés.. Date : vers 1890. Format : In-4. Etat : menus défauts. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 2‎


Vers d'Emile Deschanel sur le catholicisme.. Emile Deschanel (1819-1904) Ecrivain et homme politique, biographe, professeur de littérature moderne au ... Vers d'Emile Deschanel sur le catholicisme.. Emile Deschanel (1819-1904) Ecrivain et homme politique, biographe, professeur de littérature moderne au ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎Emile DURIER - [Paris 1828 - 1890] - Avocat français, batonnier de l'ordre‎

Reference : GF29689

‎Lettre Autographe Signée à "Chère Madame" - Paris sans date -‎

‎ 1 page in8 - bon état -‎


‎Il sait de quoi il s'agit et sera charmé d'y assister - Il n'y mettra aucun dévouement et compte passer une très agréable soirée - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR50.00

‎Emile Ernest GIRAULT - [Paris 1871 - 1933] - Anarchiste français‎

Reference : GF27236

‎Lettre Autographe Signée de Emile Ernest Girault à Camarade Laisant - Paris le 3 janvier 1914 - ‎

‎ 1 page in4 - En tête : "Cité Communiste" - adresse au dos -‎


‎Rare lettre: il envoie les épreuves en double en demandant un retour rapide - "Les idioties de Noel et du jour de l'an nous ont retardé" - Le clicheur était fermé - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR100.00

‎Emile FABRE - [Metz 1869 - Paris 1955] - Auteur dramatique français‎

Reference : GF27238

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher ami" - ‎

‎ 1 page in12 - En tête : Comédie Française - bon état -‎


‎Remerciement pour un article qui lui a fait "grand plaisir" - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR30.00

‎Emile Faguet (1847-1916) Emile Faguet s'est surtout intéressé à la critique des idées. Il est l'auteur des biographies de Corneille, La Fontaine, Voltaire ou encore Flaubert.‎

Reference : 9457

(1890)

‎Emile Faguet s'adresse à Théodore de Wyzewa.‎

‎"J'écris aux directeurs de la Gaité. Passez au théâtre dans l'après-midi de jeudi. Seulement je vous préviens que ce n'est pas tout à fait le moment, Suzette étant un succès et au commencement du succès [il s'agit du Voyage de Suzette, d'Henri Chivot, pièce créée à la Gaité le 20 janvier 1890]". Et d'ajouter : "Dites donc, madame Brault vous réclame (96 boul. St Germain). Cette femme là est folle de vous."‎

‎. Destinataire : Teodor de Wyzewa (1862/1917), critique, promoteur du mouvement symboliste.. Date : 4 février [1890]. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Emile Faguet s'adresse à Théodore de Wyzewa.. Emile Faguet (1847-1916) Emile Faguet s'est surtout intéressé à la critique des idées. Il est l'auteur ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00
Previous 1 ... 189 190 191 192 ... 267 342 417 492 ... 495 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !