Previous 1 ... 134 135 136 137 ... 226 315 404 493 ... 494 Next Exact page number ? OK

‎Charles Elzéar Mondelet (1801-1876) Avocat et juge canadien ; il participe activement à la vie politique de son pays et fonde l'Argus, journal "électorique" qui parut à Montréal, de 1826 à 1828. Il aida son frère Dominique à se faire élire à l'Assemblée canadienne. Il publia "Letters on elementary and practical éducation", qui influença beaucoup la rédaction du projet de loi sur l'éducation.‎

Reference : 10516

(1841)

‎3 lettres du polémiste canadien, Charles Mondelet.‎

‎Correspondance de 3 lettres de Charles Mondelet à Alexandre Vattemare, qui s'était rendu aux Etats-Unis puis au Canada en 1839, où il fut à l'origine de la création de la première grande bibliothèque publique américaine, la Boston Public Library (Vattemare se créa un vaste réseau de relations à travers l'Amérique du Nord et l'Europe pour développer son système d'échange international de livres). "Je vous envoie, suivant ma promesse, les Nos du Times et de l'Aurore, dans lesquels vous trouverez ce que j'ai bien imparfaitement dit de vous et de votre sublime mission. Je regrette que l'Aurore ait omis d'intercaler, suivant la note que j'avais donnée, l'extrait de votre Mémoire au Congrès des Etats-Unis publié dans la Gazette de Montréal ; c'est une gaucherie de l'imprimeur. Permettez que celui qui a fait en petit ce que vous accomplissez sur une si grande échelle, vous prie de jeter un coup d'oeil sur les deux premières lettres publiées en anglais pour le Times. La 1ère a été traduite et reproduite par l'Aurore. Si vous pouvez me laisser jusqu'à demain le Weekly Pilot de Baltimore, vous m'obligerez ; Mme Mondelet qui prend un intérêt bien vif à tout ce qui se rattache à votre noble mission, désire parcourir les discours que renferme ce papier [...]". Il lui annonce l'heureux succès de son action. "Après beaucoup de trouble, par démarches, et beaucoup d'efforts de Guy, McCord & moi-même, & mon frère dans le Conseil, l'ordonnance vient de passer ; il y a eu des amendements, la plupart avantageux. Demain, par la poste, je vous en adresserai une copie [...]". Par une troisième lettre, il l'informe qu'un comité a été constitué pour s'occuper de l'acquisition des terrains, lui adresse des articles du Times qu'il a fait paraître concernant son action, et termine : "Le Canadien de mercredi dernier dit de Mr Alexandre, des choses qui toutes vraies qu'elles soient, n'en sont pas moins charmantes".‎

‎Deux adresses au dos.. Destinataire : Alexandre Vattemare (1796/1860), philanthrope, créateur du premier système d'échange culturel international.. Date : nov. 1840 - février 1841. Lieu : Montréal (Canada). Format : In-8. Etat : Mouillure sur un document. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6 pp. 1/2‎


3 lettres du polémiste canadien, Charles Mondelet.. Charles Elzéar Mondelet (1801-1876) Avocat et juge canadien ; il participe activement à la vie ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR500.00

‎Charles Ernest Fréville de Lorme (baron de) (1811-1855) Erudit, archiviste-paléographe, l'un des fondateurs de la Bibliothèque de l'Ecole des chartes.‎

Reference : 4509

(1850)

‎Le baron de Fréville au service du prince de Chimay.‎

‎Fréville accuse réception des statuts pour lesquels le prince de Chimay veut une prompte réponse. «Je les ai transmis immédiatement au rapporteur, M. Arivédo. Je ferai tout ce qui dépendra de moi pour que cette affaire soit prochainement examinée, d'abord par le comité du commerce, ensuite par le Conseil d'état [...]».‎

‎. Destinataire : le prince de Chimay. Date : vers 1850. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le baron de Fréville au service du prince de Chimay.. Charles Ernest Fréville de Lorme (baron de) (1811-1855) Erudit, archiviste-paléographe, l'un des ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Charles-Ferdinand dArtois (1778-1820) Prince de la maison de Bourbon. Il est le fils de Charles-Philippe de France, comte dArtois (futur Charles X) et de Marie-Thérèse de Savoie. Mort assassiné.‎

Reference : 12031

(1816)

‎Brevet signé par du Duc de Berry‎

‎Pièces signée de Charles Ferdinand, duc de Berry. Bel encadrement gravé et fleurdelisé, grande vignette en tête aux armes de France, signée Lorichon (octobre, 1815). Grand certificat pour lecapitaine Pourcelot, chef de division à la préfecture du Doubs, "faisant partie du Corps darmée sous notre commandement" qui sest rallié au comte de Scey Montbéliard, maréchal de camp et préfet du Doubs, "pour le suivre dans lexpédition dont il a été chargé en Suisse et en Franche-Comté".‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané "Canson Frères".. Date : 1er décembre 1816. Lieu : Château des Tuileries. Format : 33 x 48 cm. Etat : Quelques pâles piqûres. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1 p. ‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR350.00

‎Charles FOLEY - [Paris 1861 - 1956] - Ecrivain français‎

Reference : GF27326

‎Lettre Autographe Signée à "Cher Ami" - le 6 avril 1908 - ‎

‎ 1 page 1/2 in12 - bon état -‎


‎Il joue de malheur - "Henry Simond avait déjà son petit papier sur l'incident..?" - Et il ne sait même pas si ledit papier passera - Il lui renvoie le sien et attends de le voir pour en causer - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR50.00

‎Charles FOURNIER des ORMES - [Paris 1777 - 1850] - Peintre français‎

Reference : GF29721

‎Lettre autographe signée à Monsieur Delmafre (?) - Paris le 27 décembre 1829 - ‎

‎ 1 page in4 - adresse au dos + brouillon manuscrit de la lettre de réponse -‎


‎En novembre, Mr Martini l'avait prié de lui faire parvenir "cette caisse" - Mais "l'objet qu'elle contient" n'étant pas prêt, il a été obligé d'attendre pour l'envoyer - Il a eu le plaisir de causer de lui et de son aimable famille - Il rajoute tous ses voeux pour l'année nouvelle - [Le brouillon de la réponse donne la clé de l'énigme: "l'objet" n'est autre que le portrait de Mr Martini : "la ressemblance est parfaite" ] - Rare lettre de cet éléve d'Hubert Robert qui exposa aux salons entre 1817 et 1849 - - Avant tout déplacement pour nous visiter, merci de prendre rendez vous au 06 86 18 22 77 -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR150.00

‎Charles Franquet de Franqueville (1840-1919) Conseiller d'État, il a publié de nombreux ouvrages historiques, notamment consacrés aux institutions britanniques. Il est également propriétaire du château de Bourbilly, auquel il consacra un livre, et membre de l'Académie des sciences morales et politiques.‎

Reference : 8037

(1911)

‎Franqueville entretient Foville des élections à l'Institut.‎

‎Ces intéressantes lettres de Charles Franquet de Franqueville à Alfred de Foville révèlent certains détails du fonctionnement de l'Académie des Sciences morales et politiques, dont tous deux sont les membres. Dans son premier courrier, Franquet de Franqueville félicite son confrère pour son élection à la fonction de président de l'Académie en 1907 : «Je vous adresse mes bien sincères et cordiales félicitations. [...] Les conditions dans lesquelles vous avez été élu vous donnent une autorité morale très considérable, ce dont je me réjouis fort, dans l'intérêt de l'académie.» Il prépare également des réunions, dont les enjeux politiques semblent être importants : «Je ne pourrai pas aller samedi à l'Académie mais si tous mes confrères de la section peuvent venir à une réunion qui aurait lieu le samedi suivant 9 juin avant la séance, je viendrai ce jour à Paris (je dis tous parce qu'il peut y avoir un vote dans lequel une seule voix changerait la majorité).» Dans la dernière lettre, il est question de nominations : « Je reçois la communication pour la séance de samedi et je remarque qu'il n'est pas question de la nomination d'un membre de la commission centrale. Je ne pense pas cependant que le président [Foville est désormais secrétaire perpétuel] veuille escamoter l'élection. Auquel cas je protesterai formellement, en demandant qu'elle soit renvoyée à huitaine et après avis préalable, on pourra alors discuter les titres et aussi la question de savoir si l'académie veut déroger à l'ancien usage de choisir l'un de ses doyens, pour nommer un politicien.»‎

‎Les trois lettres sont à len-tête de Bourbilly par Semur-en-Auxois.. Destinataire : [Alfred de Foville (1842-1913), économiste, président des Médailles et Monnaies].. Date : 1907-1911. Lieu : Bourbilly (Côte dOr). Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 4 pp. 1/2‎


Franqueville entretient Foville des élections à l'Institut.. Charles Franquet de Franqueville (1840-1919) Conseiller d'État, il a publié de nombreux ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR300.00

‎Charles François Brisseau de Mirbel (1776-1854) Directeur des Jardins et des serres sous l'Empire, membre de l'Institut, professeur à la Sorbonne et au Muséum. Il gagne sa renommée avec ses travaux sur la cellule et ses recherches sur l'embryologie.‎

Reference : 11117

(1838)

‎Charles François Brisseau de Mirbel intègre la Société des gens de Lettres‎

‎Charles François Brisseau de Mirbel adhère à la Société des gens de Lettres : "[...] Je donne mon assentiment à l'acte de Société des gens de lettres. S'il me reste quelques doutes sur la parfaite convenance de telles ou telles dispositions, je suis pleinement rassurée quand je considère que toute voie de perfectionnement n'est pas interdite. Je vous prie donc, Monsieur, de me considérer dès aujourd'hui, comme l'un des signataires de l'acte. Au premier moment dont je pourrai disposer je me rendrai chez vous pour remplir les formalités nécessaires [...]".‎

‎Encre brune sur feuillet double. En-tête imprimé du Muséum d'Histoire naturelle. Adresse au verso du second feuillet "Monsieur Pommier, agent central de l'association des gens de Lettres - r. de la Michodière 14", et marques postales.. Destinataire : M. Pommier. Date : 5 février 1838. Lieu : Paris . Format : In-8. Etat : Pliures centrales, petit manque de papier dû au bris du cachet. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Charles François Brisseau de Mirbel intègre la Société des gens de Lettres. Charles François Brisseau de Mirbel (1776-1854) Directeur des Jardins et ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

‎Charles-François Broglie (comte de) (1719-1781) Espion et diplomate, fils du Maréchal de Broglie, il est d'abord ambassadeur extraordinaire auprès du roi de Pologne, Auguste III. Chevalier des Ordres du Roi et colonel, il est chef du Secret du Roi sous Louis XV.‎

Reference : 8218

(1774)

‎Le Comte de Broglie, chef du Secret du Roi, souhaite rencontrer Lord Shelburne.‎

‎Dans cette intéressante lettre, le Comte de Broglie, ancien chef du Secret du Roi Louis XV, annonce vouloir rencontrer Lord Shelburne, futur Premier Ministre britannique : «Je suis infiniment sensible à tout ce que vous voulez bien dire de la part de Milord Shelburne ; quoyque je n'aye pas l'honneur de le connaître, sa seule réputation a suffi pour m'attacher à luy, je seray fort aise de trouver le moment d'aller en Angleterre et de répondre à toutes les choses obligeantes que vous voulez bien me dire de sa part, en attendant vous me ferez grand plaisir de luy faire agréer les assurances de ma reconnaissance.»‎

‎Adresse et cachet de cire noire au dos.. Destinataire : M. Pattulo, à Saint-Germain-en-Laye.. Date : 31/12/1774. Lieu : Ruffec (Charente). Format : In-8. Etat : petites rousseurs, petite déchirure à l'ouverture de la lettre.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le Comte de Broglie, chef du Secret du Roi, souhaite rencontrer Lord Shelburne.. Charles-François Broglie (comte de) (1719-1781) Espion et diplomate, ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR320.00

‎Charles-François de Ladoucette (1772-1848) Préfet des Hautes-Alpes puis de la Roer et de la Moselle, il est également député. On le connaît aussi pour son oeuvre littéraire.Edme-François Jomard (1777-1862) Égyptologue, géographe, il est membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et créateur du département des Cartes et plans à la Bibliothèque nationale.Louise Colet (1810-1876) Femme de lettres, poétesse, maîtresse de Musset et de Flaubert.‎

Reference : 9966

(1837)

‎Lettre écrite à huit mains par Lacoucette, Jomard, Montémont et Louise Colet.‎

‎Dans cette amusante lettre écrite à huit mains, le Baron Charles-François de Ladoucette, le géographe Edme François Jomard, l'homme de lettres Albert Montémont (1788/1861) et la poétesse Louise Colet s'adressent à leur amie commune, la Princesse Constance de Salm-Dyck. Ainsi peut-on lire sous la plume d'Albert Montémont : « Mon heureuse étoile semble m'avoir amené tout exprès à Viels-Maisons pour y trouver la plus agréable occasion de vous écrire. Le châtelain du lieu [le Baron de Ladoucette] me la présente avec cette affabilité spirituelle qui le distingue ; et vous pensez bien que je la saisis avec empressement. Il y a peut-être un peu de témérité de ma part à vous écrire si fréquemment lorsque je me souviens de vos règlements ; il n'y était question que d'une fois par mois ; et, si je ne me trompe, c'est ici la troisième depuis le 1er octobre. [...] »‎

‎. Destinataire : Constance Marie de Théis, Princesse de Salm-Dyck (1767-1845), poétesse.. Date : 22/10/1837. Lieu : Viels-Maisons (Aisne). Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4‎


Lettre écrite à huit mains par Lacoucette, Jomard, Montémont et Louise Colet.. Charles-François de Ladoucette (1772-1848) Préfet des Hautes-Alpes puis ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR240.00

‎Charles François Dumouriez (1739-1823) Général français.‎

Reference : 12591

(1792)

‎Dumouriez réclame un emploi pour son ami Dorval‎

‎Lettre de recommandation de Dumouriez, écrite peu après sa démission du ministère de la Guerre, en faveur d'un «excellent sujet nommé MrDorval», qui a «des connaissances étendues, du talent», est «excellent calculateur, honnête homme & homme de confiance» et qui a «une femme bien née à laquelle [il prend]intérêt». Il réclame pour son ami Dorval "un emploi stable, stable si cela est possible, d'au moins cent louis ou mille écus, je vous le demande le plus tôt possible, vous me l'avés promis, & j'y compte [...]".‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané.. Destinataire : Daniel Doumerc (Montauban 1738/1816), homme politique. Date : 27 juin 1792. Format : In-4. Etat : Bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p.‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Charles François Lebrun (duc de Plaisance) (1739-1824) Député aux Etats généraux de 1789, troisième consul du Consulat, architrésorier de l'Empire, duc de Plaisance.‎

Reference : 8242

(1808)

‎L'architrésorier de l'Empire ordonne d'envoyer de l'argent à son fils.‎

‎Le prince architrésorier de l'Empire, Charles-François Lebrun, ordonne que l'on envoie de l'argent à son fils : «Mon fils craint de ne trouver plus rien à faire en Espagne. Je vous prie de lui faire expédier tout de suite l'ordre que je vous ai demandé pour lui. Il n'a du Prince de Neufchâtel qu'un congé [...]. Il me semble qu'il faut quelque chose de plus pour voyager.» On joint un portrait gravé par Monin d'après Lacauchie de Lebrun.‎

‎. Destinataire : «Monsieur le Comte». Date : 25/11/1808. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


L'architrésorier de l'Empire ordonne d'envoyer de l'argent à son fils.. Charles François Lebrun (duc de Plaisance) (1739-1824) Député aux Etats ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎Charles François Lebrun (duc de Plaisance) (1739-1824) Député aux Etats généraux de 1789, troisième consul du Consulat, architrésorier de l'Empire, duc de Plaisance.‎

Reference : 8156

(1813)

‎Le duc de Plaisance se plaint du service de la Poste aux chevaux.‎

‎Le duc de Plaisance se plaint du service de la poste aux chevaux. «La poste aux chevaux, monsieur le comte, est assez mal établie dans ce pays-ci, les voyageurs se plaignent et les maîtres de poste aussi. Cela tient à bien des circonstances, aux habitudes du pays, au mauvais état des routes, aux facilités de toutes espèces qu'on rencontre partout. Il faudra, je crois, que cette affaire là soit remaniée. On parle de l'établissement d'un inspecteur et on me demande de vous recommander pour cette place M. Pessonneux, secrétaire intime de M. le directeur général de la Police [...]».‎

‎. Destinataire : le comte de Lavalette (1769/1830), directeur général des Postes.. Date : 18/06/1813. Lieu : "A la maison du Bois près La Haye" [Pays-Bas]. Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


Le duc de Plaisance se plaint du service de la Poste aux chevaux.. Charles François Lebrun (duc de Plaisance) (1739-1824) Député aux Etats généraux de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Charles François Pécrus (1826-1907) Peintre de genre, il est également portraitiste et paysagiste il travaille en plein-air influencé par Boudin et Jongkind. Il expose au Salon à partir de 1857.‎

Reference : 7952

(1870)

‎Le peintre Charles-François Pécrus promet un tableau.‎

‎le peintre Charles-François Pécrus transmet les dimensions d'un tableau qu'il a promis pour une vente : «J'ai l'honneur de vous envoyer les dimensions du petit panneau que je vous ai promis tantôt et qui doit figurer à la vente organisée au profit de la veuve de M. Lamothe et de son fils. Ce panneau est à votre disposition.» Au dos, il a tracé les dimensions du petit tableau, à l'encre et à la mine de plomb. (Le peintre Louis Lamothe avait été le professeur, entre autres, de Degas).‎

‎. Destinataire : «Monsieur». Date : 03/06/1870. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : lettre insolée et très légèrement piquée. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le peintre Charles-François Pécrus promet un tableau.. Charles François Pécrus (1826-1907) Peintre de genre, il est également portraitiste et ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎Charles François Sombreuil (de Virot, marquis de) (1725-1794) Maréchal de camp, gouverneur des Invalides, il monte sur l'échafaud le 2 mai 1794.‎

Reference : 8084

(1791)

‎Sombreuil, le gouverneur des Invalides, intervient auprès du ministre.‎

‎«Je vous donne avis, monsieur, que je viens d'adresser ma proposition au Ministre pour M. votre frère. C'est à vous, maintenant, à suivre cette affaire au Bureau des grâces. Soyez persuadé que je désire plus que personne que vous obteniez une décision aussi prompte que favorable [...]».‎

‎. Destinataire : M. Régnier. Date : 31/03/1791. Lieu : "aux Invalides". Format : In-4. Etat : petite déchirure en coin. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


Sombreuil, le gouverneur des Invalides, intervient auprès du ministre.. Charles François Sombreuil (de Virot, marquis de) (1725-1794) Maréchal de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR130.00

‎Charles Frechot (1793-1858) Architecte français.‎

Reference : 12627

(1826)

‎L'architecte Charles Fréchot contraint de quitter la Villa Médicis‎

‎Deux longues et intéressantes lettres de l'architecte de la ville de Paris, Charles Frechot (l'une illustrée d'un croquis à l'encre représentant un empiétement de colonne), adressées à son confrère et ami Félix Duban, pensionnaire de la Villa Médicis à Rome Venant de perdre sa nièce, Frechot, retenu à Paris par sa mère, ne peut rentrer à Rome et doit renoncer à la villa Médicis. Il donne desinstructions pour qu'on lui renvoie ses affaires: "[...] j'ai écrit il y a quelquestemps à Senard pour savoir s'il voulait se charger de mes dessins [...]". Il dresse une liste des affaires qu'il donne à Vincenzo, qu'il livres qu'il désire garder. "J'ai un assortiment de couleurs en poudre en paquets ; du papier de diverses espèces, ainsi que des crayons anglais : prends ce qu'il te conviendra, un carton grand aigle par exemple, et tu vendras le reste à des camarades ou à M. Allyard. Si Senard s'en va, demande lui mon tabouret de paille, je te le donne. C'est Bouchet qui a ma chambre claire ainsi que la planche & son pied. S'il ne veut pas l'acheter, renvoies la moi ; elle me servira ici ; ainsi que mon pinchard compagnon de mes voyages qu'a Senard et ma roulette. J'ai aussi une boëte de noyer avec divers effets, tache de la mettre dans ma malle, j'y tiens. Ainsi que mes stucs de Pompeï et autres curiosités, mes pipes turcs, mon poignard. C'est Aligni qui l'a au surplus, Lemaire a dû te remettre une liste des objets prettés lors de mon départ. Je te prierai de réunir ces objets". Il charge Duban de faire calquer ce qui lui manque du Voyage de Toscane ; de son côté, il s'est chargé des commissions qu'il lui avait demandé, en particulier auprès de sa famille, et lui demande en retour l'achat, à Rome, d'objets d'orfèvrerie, dont il détaille les coûts. Un an plus tard, il charge son camarade Hilaire Garlin, qui se rend à Rome, de diverses commissions et delui transmettre cette lettre. Il parle de sa situation, de diverses commissions, et de leurs comptes. "Au surplus, ce serait de l'argent tout trouvé, si j'avais encore le besoin de quelque chose à Rome. Par exemple si on venait à mouler les Thuiles de la Villa Panfili, etc. Je crois l'avoir marqué déjà dans une de mes lettres que parmi mes dessins j'en avais trouvé un de toi de la voie des tombeaux" (il illustre son propos d'un croquis en marge) ; puis détaille ensuite les comptes. "Tu as encore deux ans à rester à Rome. Pense quelques fois aux Parisiens qui ont eu le bonheur de voir ce beau pays, rassasie toi de ce beau pays, trompe les ennuis et sois persuadé que je les partage ici & que je les partagerais avec toi à Rome s'il m'en était permis. Scheffer m'a-t-on dit est en route pour l'Italie. Quand tu le verras dis-lui bien des choses de ma part. Mille amitiés à Senard, Boucher, Fontaine, Douchain, etc. et aux camarades de la Villa que je connais, Dumont, Bouchot, de Bay, etc. [...]". ‎

‎Encre brune sur deux feuillets doubles. Adresses au verso des seconds feuillets dont une avec marques postales.. Destinataire : L'architecte Félix Duban (1797-1870). . Date : 1825 et 1826. Lieu : Paris . Format : In-4. Etat : Bon, quelques pâles taches.. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6 pp.‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR800.00

‎Charles Fuster (1866-1929) Poète, fondateur de la revue poétique Le Semeur.‎

Reference : 4745

(1890)

‎Ensemble de brouillons poétiques et poèmes inédits de Charles Fuster.‎

‎Bel ensemble de poèmes de Charles Fuster, la plupart retravaillés avec corrections, trois portant la mention "inédit". Le Chaume, Le Lit, La Chair, La Légende des oiseaux, Marsyas, Rodrigue pleure, etc.‎

‎Ecrits au dos de feuilles à en-tête du Semeur, revue littéraire et artistique.. Date : vers 1888-1890. Format : In-4 et in-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 9. Type de document : manuscrits autographes signés. Nombre de pages : 12‎


Ensemble de brouillons poétiques et poèmes inédits de Charles Fuster.. Charles Fuster (1866-1929) Poète, fondateur de la revue poétique Le Semeur.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR600.00

‎Charles Garnier (1825-1879) Architecte de l'Opéra Garnier, monument auquel il se consacrera pendant plus de vingt ans, à partir de 1856.‎

Reference : 11706

(1870)

‎Garnier, ses ingénieurs et l'Opéra‎

‎Deux lettres autographes signées de Charles Garnier, adressées à A. Queruel, ingénieur civilassocié aux travaux de construction de l'Opéra Garnier. Importantes décisions relatives à la construction del'Opéra de Garnier -"Monsieur. Je n'ai pas de bonnesnouvelles à vousdonner de la commission. Après untravail très long et très consciencieux la commissiona décidé que l'on n'emploierait pas le procédéhydraulique pour la manoeuvre du plancher.Quant au reste rien n'est encore décidé, mais en résumé votreprojetque tout le monde a du reste admiré est bien compromis par cette décision". Transcription au verso du second feuillet. -8 juillet 1870 :"Je soussigné architecte du Nouvel Opéra reconnait avoir reçu des mains de MM Queruel et Sabathier treize dessins de machinerie théâtrale. Ces treize dessins dont ces messieurs font abandon devant rester aux archives de l'Opéra [...]".Les ingénieurs Queruel et Sabathier avaient abandonné leurs droits d'auteur, dans un texte qui fut recopié au recto du second feuillet, par Charles Garnierlui même. -On joint un fragment de lettre de Queruel "[...] J'espère comme je le désire que tout ira à merveille et que vous aurez le plein succès que vous méritez si bien [...]". Les ingénieursQueruel et Sabathier avaient proposéun moteur hydraulique pour rendre amovible le plancher de l'Opéra.Une commission chargée par le Préfet de la Seine dexaminer cette proposition, qui fuit écartée comme l'annonce le premier courrier.‎

‎. Destinataire : A. Queruel. Date : [12 août 1867] et 8 juillet 1870. Format : In-8. Etat : Petites pliures o taches. Une épingle rouillée. . Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 3 pp.‎


Garnier, ses ingénieurs et l'Opéra. Charles Garnier (1825-1879) Architecte de l'Opéra Garnier, monument auquel il se consacrera pendant plus de vingt ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR650.00

‎Charles Gaspard Guillaume de Vintimille Du Luc (1655-1746) Evêque de Marseille (1692-1708) puis archevêque d'Aix (1708-1729), et enfin archevêque de Paris (1729-1746).‎

Reference : 10271

(1723)

‎3 lettres de l'archevêque d'Aix-en-Provence, Vintimille Du Luc.‎

‎L'archevêque intervient pour plaider la cause d'amis lors de procès en cours, et l'entretenir du procès contre son père. "M. le marquis de Janson a une affaire dont on a eu l'honneur de vous parler & que vous devés plaider au premier jour. Je vous demande s'il vous plait avec instance tous vos bons offices, c'est un parent tendre et mon ami de tous les tems et dont les intérêts me sont infiniment chers. Vous obligerés sa famille et la mienne par la bonne justice que je vous conjure de vouloir lui accorder [...]. Il importait pour votre repos et votre établissement de voir une fin heureuse de ce procès. J'avoue qu'il a été triste pour vous de le soutenir contre M. votre père qu'on doit toujours respecter, mais son humeur négative et opiniâtre pour n'embrasser aucun party convenable à la tranquillité et au repos, vous justifie pleinement. Ainsi usez de votre bien, faites le servir à vos aises, votre gloire et au bien de votre famille, continuez à remplir à l'égard de Mr votre père, comme vous avez fait par cy devant, et après laissez faire à Dieu ce qu'il jugera à propos pour ramener son coeur vers vous [...]".‎

‎Adresses au dos.. Destinataire : M. de Gueydan, avocat au général au parlement, à Aix.. Date : 1719-1723. Lieu : Aix et Paris. Format : In-4. Etat : déchirures aux coins d'une lettre. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres signées. Nombre de pages : 4‎


3 lettres de l'archevêque d'Aix-en-Provence, Vintimille Du Luc.. Charles Gaspard Guillaume de Vintimille Du Luc (1655-1746) Evêque de Marseille ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

‎Charles Gaspard Guillaume de Vintimille Du Luc (1655-1746) Evêque de Marseille (1692-1708) puis archevêque d'Aix (1708-1729), et enfin archevêque de Paris (1729-1746).François Nicolas Madeleine Morlot (1795-1862) Cardinal, évêque d'Orléans (1839), archevêque de Tours (1842) puis de Paris (1857).Christophe Beaumont du Repaire (1703-1781) Archevêque de Paris (1746-1781), adversaire des Philosophes.‎

Reference : 10327

(1938)

‎Important ensemble de lettres d'archevêques de Paris, XVIIIe-XIXe.‎

‎- Mgr Vintimille du Luc. L.S. à M. de Gueidan, 2 pp. in-4. Paris, 1730. Au sujet de la conversation qu'il a eue avec le cardinal de Fleury sur la situation de son correspondant. - Mgr de Beaumont. L.S. à une demoiselle, 1 p. in-4. Conflans, 1771. Intervention pour le paiement d'une dotte de mariage. - Mgr Sibour. 1. Apostille autographe signée de 8 lignes en marge d'une lettre d'un de ses parents au ministre de la Police (1 p. in-folio, 1852). 2. Pièce signée à son en-tête (1 p. in-folio, 1856, sceau sous papier). Nomination de Marie Louis Christine de Montaignac comme Dame titulaire de l'Institut des Dames de Sainte-Geneviève. - Cardinal Morlot. 2 L.A.S. 3 pp. 1/2 in-8, 1860-1862. Lettres amicales évoquant sa santé. + Lettre du secrétaire général de l'archevêché. - Mgr Guibert. L.A.S. 3 pp. in-8. Belle lettre sur les réconforts de la religion apportés aux prisonniers. "Je me suis toujours senti attiré vers ces pauvres âmes déchues ou malheureuses que l'on doit travailler à relever et à sauver par l'expiation...". + une lettre écrite en son nom par l'abbé Petit. - Cardinal Richard. Manuscrit sur document en partie imprimé, 6 pp. in-4. Intéressant procès-verval de visite de la paroisse de Saint-Jacques du Haut-Pas.1888. - Cardinal Amette. L.A.S. à un marquis. 1906. - Cardinal Richard. L.A.S. 1907. - Cardinal Verdier. C.A.S. 1938.‎

‎En-têtes.. Date : 1730-1938. Lieu : Paris. Format : Divers. Etat : bon. Nombre de documents : 13. Type de document : lettres autographes signées et lettres signées. Nombre de pages : 24‎


Important ensemble de lettres d'archevêques de Paris, XVIIIe-XIXe.. Charles Gaspard Guillaume de Vintimille Du Luc (1655-1746) Evêque de Marseille ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR800.00

‎Charles Gounod (1818-1893) Compositeur français.‎

Reference : 6479

(1864)

‎Charles Gounod demande audience pour une grande pianiste.‎

‎Charles Gounod demande l'intervention de Reiset auprès du roi de Hanovre pour qu'il accorde une audience à «une artiste très distinguée, madame J. Viard». «Vous demanderez à Mme Viard ma lettre pour le Roi, et voudrez bien vous charger de la lui remettre officiellement. Mme Viard est une pianiste très remarquable, et interprète passionnée des grands Allemands et des dernières grandes sonates de Beethoven : entendez la [...]».‎

‎Avec enveloppe.. Destinataire : le comte Gustave de Reiset (1821/1905), diplomate, ministre plénipotentiaire de France à Hanovre.. Date : 15/07/1864. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


Charles Gounod demande audience pour une grande pianiste.. Charles Gounod (1818-1893) Compositeur français.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR420.00

‎Charles Gounod (1818-1893) Compositeur français.‎

Reference : 11074

(1887)

‎Charles Gounod à Raymond Storms‎

‎Trois lettres de Charles Gounod, adressées àRaymond Storms, àAnvers : -5 octobre 1887 - Il envoie un projet de programme à Storms et l'invite a s'entendre avec les éditeurs Leduc, Choudens et Lemoine, et avec Mme Colombier, pour la location de la musique. Il cite "Fantaisie", "Concerto", "Symphonie en Ré", "L'Ouverture du Médecin", "L'Air de la Reine de Saba", "Mireille", "Marche funèbre d'une marionnette", "Vision de Jeanne d'Arc", etc. -19 octobre 1887 - Le dernier mot de M. Leduc « [...] comme location de l'orchestre de ma Fantaisie sur l'HymneRusse et de mon Concerto Pedalier et orchestre, est de 350 francs. [...] ni Madame Palicot ni moi ne pouvons nous mettre sur le pied de payer la location d'oeuvre dont je suis l'auteur, et dont elle est l'interprete unique. Cela ne se fait nulle part ; et partout où Mme Palicot a fait entendre ces deux ouvrages, en France aussi bien qu'à l'étranger, les frais, la location ont été faits par les sociétés philharmoniques ; Bordeaux, Reims, Londres &...Si donc la question de ces 350 francs devait être un obstacle, je me verrais obligé de renoncer au concert, car je tiens essentiellement à ce que ces deux morceaux fassent partie du programme [...] ». Il laisse à la discrétion de Storms les autre morceaux du programme. -1er décembre 1887 - Il fait son deuil de la réunion apres le concert du 10 : « [...] J'ai une peur affreuse de la fatigue pour la réunion dont vous me parlez [...] le lendemain, j'aurai sans doute àdiriger la messe Jeanne d'Arc dans la cathedrale. [...] Quant a Mlle Mezeray, je n'y vois pas d'objection ; c'est une charmante artiste, de beaucoup de talent, et parfaite musicienne [...] ».‎

‎Encre noire, papier vergé filigrané, carte et carte-lettre avec adresse au verso, timbres et marques postales. Traces d'onglets.. Destinataire : Raymond Storms. Date : 5 et 19 octobre, 1er décembre 1887. Lieu : Paris et s.l.. Format : In-8 et in-12 oblong. Etat : Pâles taches, déchirure complète à la pliure centrale de la lettre in-8. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6‎


Charles Gounod à Raymond Storms. Charles Gounod (1818-1893) Compositeur français.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,200.00

‎Charles Gounod (1818-1893) Compositeur français.‎

Reference : 12763

(1855)

‎Lettre de Charles Gounod au violoncelliste Alexandre Batta, à propos de l'Orphéon‎

‎Lettre de Charles Gounod, adressée au compositeur et violoncelliste néerlandaisAlexandre Batta, à propos de la chorale de l'Orphéon : "Venez prendre ou envoyer prendre chez moi votre contingent de cartes et billets d'Orphéon pour dimanche. Il est tout prêt à votre nom. Pourquoi n'êtes vous pas venu mercredi matin à la conférence ?". Charles Gounod futnommé directeur de l'Orphéon et de l'enseignement du chant dans les écoles communales de la Ville de Paris en 1852, et le restera jusqu'en 1860.‎

‎Encre brune. En-tête "Direction de l'Orphéon". Adresse au verso du second feuillet.. Destinataire : Alexandre Batta (1816-1902), compositeur et violoncelliste. Date : 17 mai 1855. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : Bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. ‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Charles Grandmaison (Loyzeau de) (1824-1903) Erudit et archiviste.‎

Reference : 2570

(1898)

‎Charles de Grandmaison s'intéresse au mouvement colonial.‎

‎Grandmaison fait remettre à la Société de Géographie, un exemplaire de l'ouvrage qu'il vient de publier chez Plon. «J'espère bien l'année prochaine avoir le plaisir de vous rencontrer quelquefois - peut-être même, si je ne suis pas trop pris, chercherai-je à m'occuper un peu plus activement du mouvement colonial qui m'intéresse très vivement - j'aurais alors recours à votre obligeance pour faire connaissance avec la Société de Géographie [...]».‎

‎. Destinataire : un membre de la Société de Géographie.. Date : 27-30 juillet 1898. Lieu : Coulommiers. Format : In-12. Etat : très bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6‎


Charles de Grandmaison s'intéresse au mouvement colonial.. Charles Grandmaison (Loyzeau de) (1824-1903) Erudit et archiviste. Charles de Grandmaison s'intéresse au mouvement colonial.. Charles Grandmaison (Loyzeau de) (1824-1903) Erudit et archiviste.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

‎Charles Gustave Perreaux (1851-1931) Général de division, commandant les troupes de l'A.O.F.‎

Reference : 1508

(1906)

‎Accueil des militaires d'Afrique à la Croix-Verte de Sèvres.‎

‎Il sollicite la Société de la Croix-Verte de Sèvres, pour accueillir des militaires convalescents de l'A.O.F. n'ayant plus de famille.‎

‎. Destinataire : Le directeur de la maison de convalescence des militaires coloniaux à Sèvres.. Date : 12/06/1906. Lieu : Dakar. Format : In-folio. Etat : Pliures, mouillure claire.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 3‎


Accueil des militaires d'Afrique à la Croix-Verte de Sèvres.. Charles Gustave Perreaux (1851-1931) Général de division, commandant les troupes de ... Accueil des militaires d'Afrique à la Croix-Verte de Sèvres.. Charles Gustave Perreaux (1851-1931) Général de division, commandant les troupes de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR85.00

‎Charles Guyot (1845-1930) Érudit et haut-fonctionnaire, il est directeur de l'École nationale des eaux et forêts de Nancy, et spécialiste en droit forestier. Il est secrétaire perpétuel de l'Académie de Stanislas (Nancy).‎

Reference : 8048

(1886)

‎L'érudit vosgien Charles Guyot fait une étude sur les paysans lorrains.‎

‎Charles Guyot informe Alfred de Foville qu'il a corrigé son rapport : «J'ai lu avec attention l'épreuve de votre rapport que vous avez bien voulu me communiquer et je vous le retourne avec quelques corrections. J'ai été très heureux de prendre connaissance de ce rapport et je vous remercie de votre bienveillante appréciation au sujet de mon travail.» Il évoque ensuite ses propres travaux de recherche : «J'ai entamé depuis quelques mois mon étude sur l'aisance relative des paysans lorrains, pour laquelle vous avez bien voulu me donner conseil. La préparation me sera sans doute assez longue : j'ai déjà dressé environ 2000 fiches qu'il faudra classer et je n'ai pas fini. J'ai aussi consulté avec profit vos articles de L'Économiste français sur la variation des prix depuis cinquante ans.» Guyot devait en effet publier dans les Mémoires de l'Académie de Stanislas une longue étude intitulée «Essai sur l'aisance relative du paysan lorrain à partir du XVe siècle» (1889).‎

‎. Destinataire : [Alfred de Foville (1842-1913), économiste, président des Médailles et Monnaies].. Date : 09/12/1886. Lieu : Nancy. Format : In-8. Etat : Pâles rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


L'érudit vosgien Charles Guyot fait une étude sur les paysans lorrains.. Charles Guyot (1845-1930) Érudit et haut-fonctionnaire, il est directeur de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00
Previous 1 ... 134 135 136 137 ... 226 315 404 493 ... 494 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !