Previous 1 ... 328 329 330 331 ... 388 445 502 559 ... 563 Next Exact page number ? OK

‎Hippolyte Jaubert (1798-1874) Botaniste, fondateur de la Société Botanique de France, membre de l'Académie des sciences.‎

Reference : 10683

(1861)

‎Intéressante lettre du botaniste Hippolyte Jaubert sur la constitution de son grand herbier. Il s'adresse à Léon Dufour pour le compléter par des échanges. "J'ai lu successivement avec un vif intérêt dans le Bulletin de notre Société Botanique vos diagnostics sur les plantes rares de l'Espagne, les observations spirituelles, les réminiscences enjouées ou touchantes que vous y avez jointes ; mais excusez la liberté que je vais prendre. Je ne vois point arriver le fascicule que vous avez eu la bonté de me promettre. L'occasion est pourtant bien bonne, ce me semble, d'extraire de votre riche herbier quelques doubles en faveur du mien. Or je tiens de manière toute particulière à posséder tout ce qu'il vous sera possible de m'accorder de plantes recueillies, étiquetées par vous, surtout des espèces qui vous doivent leurs noms. Personne n'a mieux dépeint que vous le charme qui s'attache au souvenir d'un herbier : ne soyez donc pas étonné de mon insistance. J'ai à coeur de perpétuer dans le mien les impressions que la session de Bordeaux m'a laissées. Mon regret a été grand de n'avoir pu aller vous rejoindre cette année dans les Alpes, mais on m'a raconté des merveilles de votre verte vieillesse [...]".‎

‎. Destinataire : [Léon Dufour (1780/1865), médecin et naturaliste].. Date : 22/01/1861. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Hippolyte Lefebvre (1863-1935) Sculpteur, grand prix de Rome (1892), membre de l'Institut.‎

Reference : 5673

(1904)

‎Hippolyte Lefebvre se dit très touché de la sympathie de son correspondant et lui donne des nouvelles de ses sculptures. «L'Etat a acheté mon groupe. Monsieur Bénédite le voudrait au Luxembourg. Je ne sais ce que peut monsieur Roujon [Henry Roujon (1853/1914), directeur des Beaux-arts et secrétaire perpétuel de l'Académie]. Mais en ce moment, j'ignore tout à fait où il sera placé. Monsieur Ayache est enchanté de son sculpteur [...]». Dans une seconde lettre, il remercie son correspondant d'avoir pensé à lui «pour l'exécution du buste en bronze de M. Vacazy que j'accepterai avec le plus grand plaisir [...]».‎

‎Une lettre à son en-tête.. Date : 1902-1904. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎Hippolyte Louis Alexandre Dechet (Jenneval) (1801-1830) Engagé à la Comédie Française après la révolution de juillet, il combat avec les patriotes belges. Il compose, à l'heure du bivouac, les couplets de la Brabançonne, futur chant national belge. Il est tué peu après, au cours d'une opération défensive contre les troupes de Saxe-Weimar.‎

Reference : 68

(1825)

‎Lettre de remerciements pour "la façon toute bienveillante avec laquelle vous me traitez à chacune de mes créations au théâtre Beaumarchais".‎

‎. Destinataire : un journaliste. Date : vers 1825. Format : In-8. Etat : légère mouillure en marge.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Jenneval - Dechet. Lettre de l'auteur du Chant national belge.. Hippolyte Louis Alexandre Dechet (Jenneval) (1801-1830) Engagé à la Comédie Française ... Jenneval - Dechet. Lettre de l'auteur du Chant national belge.. Hippolyte Louis Alexandre Dechet (Jenneval) (1801-1830) Engagé à la Comédie Française ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Hippolyte LUCAS - [Rennes 1807 - Paris 1878] - Ecrivain français‎

Reference : CX294

‎Lettre autographe signée à "Mon cher Herbin" - Paris 1848 -‎

‎ 3 pages in8 - adresse au dos : Victor Herbin au journal des théatres - trés bon état -‎


‎Amusante et interessante lettre: Il est "l'homme aux homonymes"- "le nombre des Hippolyte Lucas est prodigieux" - Il présume que ce nom doit avoir un charme intrinsèque mais il y a des désagréments, en particulier "celui de ne pas recevoir des lettres comme les [siennes]" - Son idée de Congrès dramatique est "noble et grande" - Il a son adhésion - Il sait gré à l'amitié de Victor Hugo de l'avoir maintenu dans le bureau provisoire - Il le connait assez pour savoir qu'il pense que l'intérêt du théatre et celui du pays sont liés - "une source de prospérité et de gloire dont la France ne saurait être privée même momentanément" - Une conviction partagée par Victor Hugo "qu'il éclaire des rayons de son génie" - Il peut compter sur lui pour défendre le théatre - [Ce Congrès dramatique eu lieu le 18 juin 1848] - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR200.00
Shipping price: €0.00

‎Hippolyte Royer-Collard (1802-1850) Médecin, professeur d'hygiène à la faculté de Paris, membre de l'Académie de médecine (1842), co-fondateur du Journal hebdomadaire de la médecine.‎

Reference : 8911

(1847)

‎Très intéressant ensemble relatif aux intenses tractations menées par Hippolyte Royer-Collard pour l'élection de Louis Bréguet à l'Académie des sciences (qui échouera finalement, Bréguet n'étant élu qu'en 1873). Dans une lettre adressée à Jussieu ou Libri, il demande sa voix et défend Bréguet contre les accusations qui lui sont faites. Deux lettres adressées à madame Bréguet sont accompagnées de la copie faite par Royer-Collard des lettres de Binet et Mérimée sur Béguet. Il fait le point sur les tractations qu'il mène en vue de son élection. "Je vous rappelle que j'ai la promesse positive de M. Valenciennes et presque celle de M. de Jussieu. On doit attaquer aujourd'hui même, de ma part, M. Duméril. J'espère aussi que nous aurons la voix de M. Andral. Vous n'oubliez pas ce que je vous ai rapporté de M. Velpeau ; il annonce les intentions les plus favorables mais on lui a insinué quelques méchancetés contre M. Bréguet, au sujet d'un certain horloger". Il lui prodigue les meilleurs conseils. "Veuillez, surtout, bien recommander à M. Bréguet d'aller voir les académiciens. Ces visites des candidats sont considérées comme une politesse nécessaire ; quand on désire être admis chez les gens, devenir leur confrère et leur collaborateur, il me semble naturel qu'on aille du moins leur montrer sa figure ; il n'y a rien là qui compromette la dignité de l'homme le plus fier. C'est d'ailleurs un usage reçu, et les académiciens, qui s'attendent à voir venir les candidats, se blessent quelquefois lorsque ceux-ci s'affranchissent de ce devoir [...]". La lettre de Mérimée laisse également augurer une issue favorable. "Je connais beaucoup M. Bréguet ; c'était un grand ami de mon père. On me dit qu'il a les plus grandes chances ; c'est l'opinion de Flourens qui, pourtant, ne me paraît pas fort disposé en sa faveur. J'irai lundi blaguer les académiciens que je connais. Libri est malade pour longtemps encore. Je parlerai à Biot, Gasparin, de Jussieu. Le père Bréguet était tellement aimé que tous les vieux seront pour le [petit-]fils, je n'en doute pas". Binet semble également très optimiste : "M. Bréguet est fort honorablement connu et très distingué parmi les artistes ; il connaît beaucoup de membres de l'académie et, parmi eux, il en est qui ont eu des relations avec son grand-père, qui appartenait à la section de mécanique. Je crois donc que si la section incline vers un artiste, ses chances deviendront bonnes [...]". Dans une longue lettre à l'intéressé, il fait un point sur ses tractations. Il le remercie de l'envoi de la notice sur ses travaux. "Le peu de démarches que j'ai pu faire dans l'intérêt de votre candidature est plus que payé par la bienveillance dont vous me témoignez ; il était tout simple que je désirâsse vivement le succès d'un homme qui honore un nom déjà si honoré, dont je n'entendais dire que du bien, et dont les amis sont mes amis. Depuis quelques jours, j'ai reçu encore de bonnes paroles. Mr Chevreul a manifesté les intentions les plus favorables. M. de Gasparin qui vous avait répondu d'une manière vague et incertaine, a dit très positivement qu'il ne donnerait jamais sa voix à un ingénieur, et il s'est exprimé sur votre compte dans les meilleurs termes. Enfin, j'ai reçu ce matin même une lettre de M. Libri [...]. Encre quelques jours de patience, et nous pourrons, j'espère, vous adresser nos félicitations [...]".‎

‎Tranches dorées.. Destinataire : Une à Louis Bréguet, 2 à son épouse, 1 à Jussieu ou Libri (selon une note).. Date : 23 février-21 mars 1847. Format : In-4 et in-8. Etat : petits défaut sans gravité. Nombre de documents : 6. Type de document : lettres autographes signées (4) et pièces autographes (2). Nombre de pages : 15‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,000.00

‎Hippolyte Rumigny (marquis de) (1784-1871) Diplomate, nommé secrétaire de la légation de France à Stockholm en juillet 1814, après avoir été collaborateur de Caulaincourt à Saint-Pétersbourg. Ambassadeur à Turin (1836-1840), puis à Bruxelles (1840-1848).‎

Reference : 9362

(1818)

‎Belle et intéressante correspondance du marquis de Rumigny sur la situation de la Suède au moment de l'arrivée de Bernadotte sur le trône (5 février 1818) et du changement dynastique. 12 février 1818. « Je vous ai annoncé la mort d'un roi fort ordinaire et l'avènement du Roi le plus extraordinaire du moment. Comptez que je vous instruirez exactement de tout ce qui tendra à assurer son assiète [...]. Ce grand événement s'est passé avec le calme le plus extraordinaire. Un fils succédant à son père dans un hameau de Suède n'aurait pas fait moins de sensation. L'Histoire ne s'expliquera pas à peine nous le croyons, nous qui avons été témoin que le défunt est parti de ce monde au milieu des larmes de vieux serviteurs de sa race, de vieux compagnons d'enfance, de compagnons de périls et de gloire, et qui le lendemain avons vu les mêmes gens accompagner le nouveau Roi avec le même calme, le même silence qu'il l'avaient accompagné étant Prince Royal. Les bizarres gens que ces Suédois ; ils semblent insensibles à la joie comme à la douleur, leur seul sentiment en ce moment est la stupeur. On dirait qu'ils n'ont eu ni le temps ni le moyen de se préparer à un événement qui est certainement leur seul ouvrage. Il faut voir ce que veux dire ce silence. En attendant, que Charles Jean soit sage, modéré ; qu'il les occupe moins d'affaires, plus de plaisirs. Je lui garantirai un règne qui ne serait troublé que par des inquiétudes imaginaires [...] ».‎

‎Une adresse avec cachet de cire au dos.. Destinataire : « cher voisin », le chevalier de Malvirade, secrétaire de lambassade de France à Saint-Pétersbourg.. Date : 1815-1818. Lieu : Stockholm. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 9. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 23‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR600.00

‎Hippolyte TAINE - [Vouziers 1828 - Paris 1893] - Philosophe et historien français‎

Reference : CX459

‎Lettre autographe signée à "Monsieur le Comte" [Comte de Nattes Villecomtal] - le 14 mars (1881?) -‎

‎ 2 pages in12 - trés bon état - on joint une enveloppe en date du 20 aout 1881 au même -‎


‎A propos de son travail sur Marat: Ce serait à lui de venir le voir à Versailles mais il passe ses journées aux Archives "à finir de compléter sa provision de faits" - "Ceux que vous avez sur Marat, s'ils sont précis et mathématiques, me seront bien précieux" - Il a justement "un portrait à tracer de ce monomane" - Le point le plus important est la portion de sa vie "antérieure à la Révolution" - Avait il les mains propres? - Etait-ce un "charlatan interlope"? - "Les deux volumes de [Alfred] Bougeard sont une apologie en règle" mais qui suscite bien des doutes - Il l'invite à venir chez lui ou "Mme Taine serait très heureuse de [lui] offrir une tasse de thé" - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR275.00
Shipping price: €0.00

‎Hippolyte TAINE - [Vouziers 1828 - Paris 1893] - Philosophe et historien français‎

Reference : CX1159

‎Lettre autographe signée à son médecin - le 13 mai ? -‎

‎ 1 page in12 - trés bon état - ‎


‎Il voudrait le consulter avant son départ pour la Savoie "pour une petite excroissance" près de son oeil gauche - ‎

Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR125.00
Shipping price: €0.00

‎HIRCHMANN Henri - GHEUSI‎

Reference : 15616

(1933)

‎Partition Piano. Roselinde - Ballet.‎

‎Scénario de P. B. Gheusi. Musique de Henri Hirchmann (1872-1961). Partition Piano seul réduite par l'Auteur. Édition originale. Paris, Choudens - non daté (1933) - 114 pages. Belle dédicace de Hirchmann, avec portée musicale, adressée à Suzanne Lorcia qui créa le rôle de Roselinde. Le livret est truffé d'une Lettre Autographe Signée du musicien, également avec portée musicale, adressée à la célèbre étoile.Broché sous couverture imprimée. Non coupé. Papier de soie de protection. Pas de rousseur. Parfait état. Format in-4°(33x25).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR190.00

‎HIRSCHLER Anton‎

Reference : 17512

(1728)

‎Manuscrit. Orationes per Totam Septima nam quotidie respective recitanda.‎

‎Manuscrit de prières pour les 7 jours de la semaine en latin écrit à l'encre noire, parfaitement lisible, avec un titre en rouge et noir inscrit dans un bel encadrement orné à l'encre rouge et noir et présentant un blason non identifié en pied. Il comprend également 7 petits cartouches, à l'encre rouge et noire, encadrant le nom de chacun des jours de la semaine, et 2 culs-de-lampe à l'encre noire. Très probable travail autrichien ou bavarois.Scriptae in anno, in quo (1728) - 32 pages. Reliure plein veau brun de l'époque estampé à froid d'un motif de vagues. Dos à nerfs muet orné à froid. Papier de garde dominoté en rouge et vert, à la main. Pas de rousseur. Très bon état. Format in-12°(15x10).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR760.00

‎HOANG NGOC HIEN - [1930 - 2011] - Ecrivain vietnamien‎

Reference : GF28812

‎Lettre Autographe Signée à Mme Lopez - Hanoi le 19 avril ? - ‎

‎ 1 page in4 - bon état -‎


‎A propos de la traduction de ses textes en espagnol - Elle est la première à le demander - "Vous vous intéressez particulièrement à un article traitant des formes yin et yang et ce texte me tient à coeur le plus" - Il demande si elle lit ses textes en vietnamien ou dans une traduction française - Il vient d'achever un essai sur la culture et le développement de la civilisation - (le cas du Viet-Nam) - Il peut lui envoyer le texte - le magasin réouvrira le jeudi 16 mars -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR150.00

‎Hoffmann (Ernest Theodor Amadeus ; 1776-1822) :‎

Reference : 20373

(1846)

‎Contes nocturnes de Hoffmann traduits par P. Christian [pseudonyme de Christian Pitois].‎

‎Paris, Lavigne (imprimerie de Lacour), 1846 ; in-12 (173 mm), demi-chagrin maroquiné rouge, dos à nerfs décoré et doré, titre doré (Bruyère) ; XII, 419 pp.‎


‎Edition originale, la Préface du traducteur est signée d'Epinay, novembre 1845. Liste des contes : Les manuscrits du chat Murr ; Le pot d'or ; L'élixir du diable ; Le spectre fiancé ; Les mines de Falun ; Le pèlerin pensif ; Maître Floh ; Le royaume des ombres ; Le casse-noisette ; Histoire d'un ministre ; Maître Wacht. Rousseurs claires. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR230.00

‎Hoghoughi, Ascar ‎

Reference : KXI-27766

‎[Bibliothèque nationale et universitaire (Strasbourg)] Catalogue critique des manuscrits persans de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg ‎

‎Strasbourg - Strasbourg la Bibliothèque - Atelier de multigraphie de la Bibliothèque 1964 - 1964 xxv , [1] , 110 , [1] p. nombreuses reproductions de manuscrits persans dans le texte in-8, 16 x 24 cm Broché, couverture de l'éditeur Exemplaire en bon état Publications de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg ‎


‎par Ascar Hoghoughi, Docteur ès-Lettres, Université de Téhéran ; présentation J.F. Angelloz, Président du Conseil de l'Université L'ouvrage présente un ensemble peu commun de manuscrits et de livres persans présents dans les collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR30.00

‎Hoghoughi, Ascar ‎

Reference : KXI-29533

‎[Bibliothèque nationale et universitaire (Strasbourg)] Catalogue critique des manuscrits persans de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg ‎

‎Strasbourg - Strasbourg la Bibliothèque - Atelier de multigraphie de la Bibliothèque 1964 - 1964 xxv , [1] , 110 , [1] p. nombreuses reproductions de manuscrits persans dans le texte in-8, 15,5 x 24 cm Pleine toile marron bradel, dos lisse avec titre blanc, couverture de l'éditeur conservée Exemplaire en bon état Publications de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg ‎


‎par Ascar Hoghoughi, Docteur ès-Lettres, Université de Téhéran ; présentation J.F. Angelloz, Président du Conseil de l'Université L'ouvrage présente un ensemble peu commun de manuscrits et de livres persans présents dans les collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR35.00

‎HOLTER (Karl)‎

Reference : 6816

‎Le Parchemin‎

‎Paris, Le Club français du Livre, 1948. Coll. "Romans", vol. 26. In-8 cartonné marron, 254 p. Traduit du néo-norvégien par Judith Gérard. Exemplaire N° 1232 / 3000. Edition en tirage limité hors commerce réservée exclusivement aux membres du club français du livre. Parfait état.‎


Librairie Ancienne Laurencier - Bordeaux

Phone number : 33 05 56 81 68 79

EUR10.00

‎HOLTER KARL‎

Reference : R110107302

‎LE PARCHEMIN‎

‎CLUB FRANCAIS DU LIVRE. 1948. In-8 Carré. Relié toilé. Bon état. Couv. convenable. Dos satisfaisant. Intérieur frais. 254 pages.‎


‎Exemplaire n°143. Traduit du néo-norvégien par Judith Gérard.‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR14.90

‎HOLTER KARL‎

Reference : R320004842

‎LE PARCHEMIN.‎

‎BORDAS. 1948. In-12 Carré. Broché. Bon état. Couv. défraîchie. Dos satisfaisant. Rousseurs. 254 pages - Couverture illustrée d'un dessin bicolore.‎


‎Traduit du néo-norvégien par Judith GERARD.‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR14.90

‎HOMERE‎

Reference : 2356

‎L’Iliade ‎

‎illustrée par la céramique grecque,dessins de NOTOR(pseudo de Vicomte de ROTON)préface de J.P ALAUX. In 4 pleine reliure à la bradel façon vélin,titre doré. Faux-titre,titre illustré,243 pages,non rogné,tête dorée, 216 pages de dessins dans et hors texte de NOTOR noir et couleur,couverture conservée.Collection du Galion d’Or. Aux éditions Delmas 1942 exemplaire nominatif(du peintre Jean DUPAS)envoi manuscrit de jean Paul ALAUX.Un des exemplaire numérotés sur papier Impérial du japon.Très bon état ‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR320.00

‎Hommage‎

Reference : 17544

(1949)

‎à René Benjamin. Henry Bordeaux. Claude Farrère. Charles Maurras. Jérôme et Jean Tharaud. J.M. Aimot. Simon Arbellot. Marcel Bouteron. Paul Creyssel. Jean Fayard. Kléber Haedens. Jean-Louis Lagor. Jean de La Varende. Maurice Martin du Gard. Henri Massis. Henry Planche. Raymond Ritter. Willy de Spens. André Thérive. Gonzague Truc. Pierre Varillon. Maximilien Vox. Marcel Wiriath et Sacha Guitry. Illustrations de Guy Arnoux et André Jacquemin.‎

‎Paris, Pierre Lanauve de Tartas, 1949 ; petit in-4 en feuilles, couverture crème rempliée, chemise-étui de l'éditeur ; 188 pp. , (1) f. achevé d'imprimer ; portrait de Benjamin par André Jacquemin gravé à la pointe sèche, daté de juin 1943, et deux planches hors-texte du même et de Guy Arnoux.‎


‎Edition originale, tirage unique à 153 exemplaires sur Annam de Rives, celui-ci N°72 contenant l'état définitif des illustrations. Exemplaire enrichi de la correspondance de René Benjamin à André Chagny, abbé, historien, journaliste, professeur, conférencier à Lyon, du 25 février 1932 au 21 septembre 1948, soit douze longues lettres manuscrites, dont quatre avec enveloppe. La dernière lettre, du 21 septembre 1948, de Tours, clinique Saint-Gatien, est l'ultime adressée à André Chagny, deux semaines avant son décès : Benjamin lui fait fait part de l'immense souffrance physique qu'il est en train d'endurer. Ecrivain, journaliste et conférencier, René Benjamin reçut le Prix Goncourt en 1915 pour son roman «Gaspard» qu'il écrivit à l'hôpital de Tours alors qu'il avait été grièvement blessé dès le mois de septembre 1914. Membre de l'académie Goncourt depuis 1938, ami de Maurras et de Léon Daudet, il soutint le Maréchal Pétain pendant l'occupation allemande et eut quelques ennuis à la Libération, étant en résidence surveillée à Paris, son procès n'eut pas lieu et le dossier étant vide, le juge d'instruction conclut à un non-lieu. Benjamin a laissé quelques ouvrages majeurs comme son Balzac et son Molière. En fin d'ouvrage, nous assistons à une magistrale critique de Sacha Guitry, lui aussi membre de l'académie Goncourt et qui en démissionna à cette occasion. Bel exemplaire. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR650.00

‎HONEYMAN COLLECTION OF SCIENTIFIC BOOKS AND MANUSCRIPTS (THE).‎

Reference : 1352958

‎.‎

‎London, Sotheby Parke Bernet et Co., 1978, in-4, br., 560 pp., nombreuses ill. en noir et en couleurs. (SE74C) ‎


‎ - Vol. 1. Printed Books A - B (560 numéros répertoriés) Un des sept catalogues de la fameuse vente des 3.309 livres scientifiques de Robert B. Honeyman. Texte en anglais. ‎

Librairie Jean-Etienne HURET - Paris

Phone number : 33 01 40 50 15 40

EUR20.00

‎Honoré Gabriel Riqueti Mirabeau (marquis de) (1749-1791) Homme politique français. Grand orateur du début de la Révolution.‎

Reference : 10836

(1781)

‎Lettre de Mirabeau écrite dans le contexte de sa sortie de prison, de sa séparation avec son épouse, de sa fuite de Paris et de sa visite secrète à Sophie Monnier au couvent de Gien (mai 1781). "Je m'empresse de vous apprendre mon très cher ami, que M. Le Noir a répondu dans une lettre très honnête à mon père que vous étiez le maître de prendre le temps qui vous conviendrait pour venir ici. Je me flatte que vous ne nous ferez pas languir longtemps à présent, et nous attendons avec impatience, le jour où il vous faudra des chevaux soit à Nemours, soit à Fontainebleau. Assurez madame Boucher de mon tendre respect et de tout le plaisir que j'aurai à la revoir. J'embrasse vous et vos enfants de toute mon âme". Dans un post scriptum, il ajoute : "Si par hasard vous voyiez M. de Rougemont avant votre départ, faites moi le plaisir de lui redemander mon étui de mathématiques qu'il ne m'a jamais rendu et que je ne voudrais pas perdre attendu qu'il est excellent".‎

‎Adresse au dos. Une note légèrement postérieur, écrite sur le feuillet d'adresse, donne des précisions sur le destinataire : "Boucher était attaché à la police de Le Noir. Ce personnage est le bon ange des lettres à Sophie. Ce billet m'a été donné par Mr Lucas de Montigny qui est fils naturel de Mirabeau. W".. Destinataire : M. Boucher "1er commis du Secret". Date : 15/04/1781. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,600.00

‎Honoré Gabriel Riqueti Mirabeau (marquis de) (1749-1791) Homme politique français. Grand orateur du début de la Révolution.‎

Reference : 11530

(1785)

‎Passionnant ensemble relatif à la séparation des époux Mirabeau, suite au scandale de laffaire éponyme. Il est composé de : - Lettre autographe signée d'Honoré Gabriel Riqueti, signée "Le Cte de Mirabeau fils-rue neuve des Mathurins, vis-à-vis de la Chaussée d'Antin".S.d. 2 pp. in-4."Je me suis fait écrire chez vous, Monsieur, hier au soir, et j'ai appris à Monsieur que Monsieur le garde des sceaux avoit bien voulu m'accorder que vous fussiez le rapporteur de la requête que j'ai présentée au conseil pour obtenir la cassation de l'arrêt du Parlement de Provence du 5 juillet qui me sépare de corps et d'habitation d'avec Madame de Mirabeaujusqu'à ce qu'autrement soit dit et ordonné. Le désir que j'ai eu de vous avoir pour rapporteur, Monsieur, sans avoir le moins du monde l'honneur de vous connoître, ni vous, ni aucune de vos attenantes, doit vous prouver également et la réputation dont vous jouissez, et la ferme résolution où je suis de ne devoir justice qu'aux Lumières et à l'intégrité de mon juge. Il ne faut pas toute votre bonté et toutes vos vertus pour sentir l'importance d'un débat judiciaire qui peut me priver pour jamais de ma femme, et de la douceur d'être père; sans compter les considérations (moins importantes pour mon cur; mais sérieuses cependant et qui seules ont ourdi le procès) des substitutions et de la grande fortune qui y sont compromises. []". - Lettre signée duChevalier Pierre-Joseph de Colonia,Avocat général au Parlement de Provence Maître des requêtes et Intendant du commerce puis intendant des fermes générales. S.l., 13 février 1784. 2 pp. in-8. Recommandation pour la Comtesse de Mirabeau auprès de M. de Velledeuil, intendant au département de la Régie générale : "[...] Made la Ctesse de Mirabeau, femme assez connue par ses malheurs et qui m'a dit qu'elle devoit avoir l'honneur de vous voir demain [...] si l'arrêt du Parlement d'Aix étoit cassé, Made de Mirabeau retomberoit dans un abîme de malheur dont on ne pourroit prévoir ni la fin ni les résultats ; s'il y a une affaire au monde ou les considérations et l'opinion publique puissent avoir beaucoup d'influence, c'est celle là [...]". - Mémoire manuscrit d'époque.S.l.n.d. 7 pp. in-folio brochées par un ruban de soie rose. Long résumé des faits relatifs à cette affaire, allant de la contraction des dettes d'argent aux infidélités, de la fuite amoureuse avec Mme. de Monnier, au procès avec relation des étapesjudiciaires, en faveur de Mme de Mirabeau. On joint une chemise de papier vergé filigrané et titrée, de l'époque. Mirabeau "fils" vécut une jeunesse tumultueuse marquée par le libertinage, les dettes de jeu et les séjours en prison (parfois imposés par son propre père le Marquis de Mirabeau). Il épouse néanmoins en 1772 Émilie de Covet-Marignane, fille du puissant marquis de Marignane. Après plusieurs séjours au donjon de Vincennes (pour échapper à ses créanciers), il doit s'exiler en 1775 au château de Joux, en Franche-Comté. Usant de son charme, Mirabeau parvient à assister malgré tout à Pontarlier aux fêtes organisées pour le sacre de Louis XVI. Il y rencontre Sophie de Monnier, jeune femme mariée au marquis de Monnier, président de la chambre des comptes de Dole. Les deux amants s'enfuient aux Provinces-Unies, et seront jugés par contumace à Pontarlier (Sophie sera condamnée à l'enfermement à vie dans une maison de repentance pour crime d'adultère, Mirabeau à mort pour rapt et séduction), avant d'être finalement rattrapés à Amsterdam. Sophie (qui a entre temps mis au monde une petite Gabrielle) est finalement condamnée à être enfermée au couvent des Saintes-Claires, à Gien (jusqu'à sa mort tragique en 1789), tandis que Mirabeau échappe au bourreau: il est emprisonné au donjon de Vincennes de 1777 à 1780 (il ne connaîtra pas sa fille, morte trèsjeune), à la même période que le marquis de Sade. Il s'y consacre à l'écriture (ses Lettres à Sophie, Des Lettres de cachet et des prisons d'État, et une uvre érotique particulièrement crue). Mirabeau est libéré le 13 décembre 1780, mais reste sous la tutelle vigilante de son père. S'il ne purge pas sa peine avant mai 1782, il devra 40 000 livres de dommages et intérêts; il se livre donc le 8 février 1782 à Pontarlier, et demande l'absolution aux juges. Sa défense est assez simple: une femme mariée ne peut être victime de rapt, et Sophie l'a suivi parfaitement librement, la séduction ne pouvant donc être retenue. Sa femme demande la séparation de corps en 1782 et est défendue par Portalis. Mirabeau défend sa propre cause dans ce procès qui défraie la chronique. Il le perd, après une joute oratoire assez hostile. Elle obtient la séparation de corps en juillet 1783. Mirabeau ne montre pas de ressentiment à l'encontre de Portalis car, non seulement il reconnaît publiquement ses qualités oratoires et sa loyauté, mais, de surcroît, il le consultera plus tard sur une affaire et demandera son appui lors de la campagne électorale de 1789 pour les états généraux, en Provence.‎

‎Encre brune sur papiers vergés filigranés.. Date : [Ca 1782-1785]. Format : in-4 et in-folio. Etat : Bon . Nombre de documents : 3. Type de document : Deux pièces autographes signées et un document. Nombre de pages : 10 pp. 1/3‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,800.00

‎Honoré Joseph Antoine Ganteaume (1755-1818) Contre-amiral, préfet maritime à Toulon, en 1802.‎

Reference : 3085

(1790)

‎Ganteaume qui, avant et au début de la Révolution, était au service de la compagnie des Indes, relate les avaries subies lors de la traversée de l'océan Indien. «Nous sommes partis le 15 d'aoust dernier de Moka et avons été continuellement contrariés dans notre traversée. Nous avons eu le malheur dans les grosses mers de Soccotra de nous apercevoir d'une craquelure à notre grand mat qui nous a forcé à le jumeler et à en demander la visite à notre arrivée en ce lieu. Nous avons encore éprouvé au sud de la ligne la première révolution de la mousson de l'ouest qui se manifestant par des gros temps et grosse mer ont tellement fait fatiguer nos chaines de haubans que nous sommes obligés à en délivrer et changer les bordages basbord et tribord, refaire les étriers de nos chaines en les élongeant et enfin changer presque toutes les chevilles. Notre grand mat et celui de beaupré ont été condamnés par la visite des experts, mais j'espère tirer du vieux grand mat un mat de beaupré». Cette escale à l'îsle de France lui a permis de «déposer 25 lascares qui faisaient partie de notre équipage et qui ont été remplacés par des Européens». Il donne enfin des nouvelles du chargement. «J'ai laissé M. de Moncrif à Moka à qui il restait une somme de douze à quatorze mille piastres en caffé et qui pour cette raison y passait l'hyvernage. Notre chargement aussi complet que nous avons pu le rendre consiste en 1850 balles».‎

‎Note en haut de la lettre : «26 mars 1791. N'exige pas de réponse».. Destinataire : les administrateurs de la Compagnie des Indes.. Date : 01/11/1790. Lieu : Port-Louis, isle de France [île Maurice]. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


Ganteaume subit une tempête en mer des Indes.. Honoré Joseph Antoine Ganteaume (1755-1818) Contre-amiral, préfet maritime à Toulon, en 1802. Ganteaume subit une tempête en mer des Indes.. Honoré Joseph Antoine Ganteaume (1755-1818) Contre-amiral, préfet maritime à Toulon, en 1802.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,050.00

‎Honoré-Armand, duc de Villars (1702-1770) Gouverneur de Provence et officier militaire, il est élu à l'Académie française au fauteuil de son père.‎

Reference : 9898

(1767)

‎Le duc de Villars, gouverneur de Provence, remercie son correspondant et les membres de la chambre des vacations "d'avoir bien voulu me laisser le soin de faire punir le Sr Vindelin des mauvais traitements qu'il a fait essuyer aux demoiselles Ripert [...]. J'espère que vous aurez lieu d'être content de la satisfaction que je ferai rendre à ces demoiselles par le sieur de Vindelin dont l'affaire m'avoir été présentée sous un autre jour et qui me paroit maintenant avoir le plus grand tort".‎

‎. Destinataire : "M. le P. de Saint-Vincent". Date : 07/08/1767. Lieu : Les Aygalières. Format : In-4. Etat : quelques rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR250.00

‎Horace Carbuccia (de) (1891-1975) Journaliste et homme politique, fondateur du journal nationaliste Gringoire.‎

Reference : 4161

(1935)

‎«Mes collaborateurs ont publié sous forme d'échos l'intéressant article que vous nous aviez adressé. Je tenais à vous en informer, en m'en excusant, mais nous n'avions malheureusement pas de place pour l'article. Comme celui-ci nous a été transmis par une agence, je désirerais connaître le montant des droits d'auteur». Il évoque un manuscrit qu'il avait remis à Augagneur. «Je me ferai un plaisir d'en prendre connaissance à mon tour».‎

‎En-tête : Gringoire, grand hebdomadaire parisien, politique et littéraire.. Destinataire : Jacques Mortane, journaliste et écrivain, spécialiste de l'aviation.. Date : 14/03/1935. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : papier jauni, trace de trombone. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre dactylographiée signée. Nombre de pages : 1‎


Horace de Carbuccia, fondateur de Gringoire, tronque un article.. Horace Carbuccia (de) (1891-1975) Journaliste et homme politique, fondateur du ... Horace de Carbuccia, fondateur de Gringoire, tronque un article.. Horace Carbuccia (de) (1891-1975) Journaliste et homme politique, fondateur du ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR170.00
Previous 1 ... 328 329 330 331 ... 388 445 502 559 ... 563 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !