Previous 1 ... 249 250 251 252 ... 470 688 906 1124 ... 1126 Next Exact page number ? OK

‎CAMMELL Charles Richard:‎

Reference : 6384

(1960)

‎The name on the wall.‎

‎London, Arthur Barker ltd, 1960. In-8 de 200p., pleine percaline rouge d'éditeur, jaquette conservée (design by Arthur Pyper). ‎


‎Nombreuses planches hors-texte. Envoi autographe de l'auteur à Elizabeth "with love" suivi de 4 lignes de vers. Edition originale. En raison de notre participation au Salon du livre rare qui se tiendra au Grand Palais du 17 au 20 septembre, nous ne serons pas en mesure de répondre aux emails du 16 au 21 septembre. En vous remerciant de votre compréhension, nous vous souhaitons une belle semaine!‎

ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA - Genève

Phone number : +4122 310 20 50

CHF50.00 (€47.17 )

‎CAMO Pierre‎

Reference : 29295

(1906)

‎Le jardin de la sagesse‎

‎Floury, Paris 1906, 12x18,5cm, broché.‎


‎Edition originale. Envoi de Pierre Camo adressé à M. Pierre Edmond Lévy "pour compléter sa collection d'introuvables", sur la page de faux-titre. Plats et dos marginalement et légèrement passés, deux minuscules manques angulaires en tête de la première garde. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00

‎Camou (Renée ; 1920- ) :‎

Reference : 20478

(1964)

‎Shamiram. Avec deux hors-texte de Luc Maize.‎

‎La Bastide-de-Goudargues (Gard), Guy Chambelland, 1964 ; in8, broché (249 mm), 22, [2] pp., 2 hors-texte de Luc Maize tirés sur papier glacé. ‎


‎Edition originale, envoi autographe signé “ A Monsieur Fernand Rude, avec l’expression de ma respectueuse sympathie en poésie. Renée Camou” ; on ajoute le dessin original signé de Luc Maize d’un des deux hors-textes, intitulé au dos “Semiramis (Shamiram)” et “Luc Maize, 4, quai Gailleton Lyon 2e Rhône”.Lyonnaise d’origine, Renée Camou a été artiste peintre, décoratrice sur étoffe, poétesse et écrivain ; elle a publié des recueils de poésie dès 1960 (Ordalies ; L’Escorte d’Or avec des dessins de Jean-Luc Maize), puis Les neuf preux d’Anjouy en 1999, toujours à Lyon, et plus récemment “L’initiation des adolescents dans les sociétés antiques” (2001) “Marguerite Yourcenar et “Les sages et les sots””(2010).Luc Maize (1913-2004) de son vrai nom Lucienne Maize, originaire de la Drôme, autodidacte, elle s’installe dans l’atelier d’Alexandre-François Bonnardel au 4 du quai Gailleton à Lyon. Sculptrice et peintre, elle va mener une carrière d’abord lyonnaise puis internationale. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR600.00

‎[CARZOU.] - ‎ ‎CAMPAGNE (Jean-Marc).‎

Reference : 28610

‎CARZOU.‎

‎ Paris, Flammarion, 1981. Petit in-4 (21 x 28 cm), cartonnage bradel, 96 pp. Carzou écrit en rouge sur le premier plat et le dos. Photographie en frontispice, (portrait de Carzou). Bibliographie, liste des livres illustrés et table des illustrations. ‎


‎Bibliographie, liste des livres illustrés et table des illustrations. (62 planches en noir en couleurs hors-texte). Exemplaire enrichi d'un envoi autographe de Carzou. ‎

Livres de A à Z - Paris

Phone number : 09 50 67 82 02

EUR60.00

‎CAMPBELL Robert‎

Reference : 56761

(1945)

‎Jean-Paul Sartre ou une littérature philosophique‎

‎Editions Pierre Ardent, Paris 1945, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé de Robert Campbell à Henri Soubeyron. Piqûres marginales sur les plats. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00

‎CAMPBELL Roy‎

Reference : 59873

(1936)

‎Adamastor‎

‎Editions de "Mirages", Tunis 1936, 14x19cm, broché.‎


‎Edition originale de la traduction française établie par Armand Guibert, un des 300 exemplaires numérotés sur alfa, seuls grands papiers après 12 Hollande. Envoi autographe signé d'Armand Guibert à madame E. Roudil. Dos insolé. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00

‎Campion ( Léo ) ‎

Reference : 8232

‎ Le petit Campion lexique encyclopédique illustré, suivi de poèmes facétieux inédis‎

‎Paris, sans date ( années 50 )un volume in 16 broché, couverture rouge illustrée, texte et dessins de l'auteur, onzième édition , 151 pages, envoi autographe de l'auteur, bon état. ‎


Librairie Mahieu - Jouarre

Phone number : 33 01 60 22 24 84

EUR40.00

‎[Ruffé] - ‎ ‎CAMPION (Robert).‎

Reference : cROU-1816

‎Le Clos de Jadis. (Tableaux de mœurs normandes). Bois originaux de Léon Ruffe.‎

‎ Paris, Editions Montaigne,1926 ; petit in-8°, broché,couverture illustrée; 213pp.,1p.nch.,1f. Couverture, 5 bois gravés par Léon Ruffe.‎


‎Edition originale.1 des 750 exemplaires numérotés, celui-ci 1 des 550 sur papier alfa. Envoi autographe de l’auteur.(Gr) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR30.00

‎CAMPOS (Jean-François) - ‎

Reference : 29707

‎Après la pluie ...‎

‎ préface de Jean Rouaud - Arles : Actes Sud, 1997 - grand format (28 x 22 cm) broché sous couverture à rabbas illustrée, 110pp. sur papier couché illustrées de photographies en noir hors texte et en double page - bel envoi autographe signé du photographe - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR15.00

‎[Mexico] - ‎ ‎CAMPOS SALDANA, Mario Javier‎

Reference : 46575

(1981)

‎Lesiones por Cuerno de Toro. Tesis que para obtener el titulo de medico cirujano. Universidad autonoma del Estado de Mexico. Toluca, Mexico, Junio 1981‎

‎1 vol. in-8 br., Mexico, 1981, 178 pp.‎


‎Envoi de l'auteur, le Docteur Mario Campos Licastro Saldana. Etat satisfaisant (deux passages découpés en couverture et page de titre, très bon état par ailleurs). Ouvrage de tauromachie peu commun. Prix en l'état.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR150.00

‎CAMPTON Emily Straham Cager, dite Miss ou Aimée‎

Reference : 67326

(1920)

‎Carte postale photographique signée d'Aimée Campton dite aussi miss Campton‎

‎S.n., s.l. 1920, 9,5x13,5cm, une feuille verso.‎


‎Carte postale photographique représentant la danseuse et l'artiste de music-hall Miss Campton, de trois-quart. Bel exemplaire. Signature manuscrite datée de Miss Campton sur son portrait. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 46393

(1953)

‎Actuelles II‎

‎Gallimard, Paris 1953, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé de Albert Camus à Constant Burniaux. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,800.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 45741

(1953)

‎Actuelles II, chroniques 1948-1953‎

‎Gallimard, Paris 1953, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Envoi autographe signé de Albert Camus à J.P. Loiseau : "... pour le remercier encore..." Dos légèrement insolé. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,800.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 47737

(1953)

‎Actuelles II. Chroniques 1948-1953‎

‎Gallimard, Paris 1953, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Précieux et bel envoi autographe signé de Albert Camus : "à Albert Béguin qui trouvera ici les raisons de mes désaccords avec Esprit, avec mon bien cordial souvenir..." Quelques petites rousseurs affectant principalement le premier plat et la première garde. Exemplaire complet de sa bande annonce "Lettres sur la révolte". - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,500.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 49565

(1953)

‎Actuelles II. Chroniques 1948-1953‎

‎Gallimard, Paris 1953, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé d'Albert Camus à Raymond Peju. Dos légèrement insolé sans gravité. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,800.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 63678

(1953)

‎Actuelles II. Chroniques 1948-1953‎

‎Gallimard, Paris 1953, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Quelques marques de lectures dans les marges. Reliure à la bradel en demi maroquin rouge framboise, dos lisse, date en queue, plats de papier marbré, couvertures conservées, tête dorée, reliure signée de P. Goy & C. Vilaine. Envoi autographe signé d'Albert Camus à Gilbert Sigaux : "... avec l'affectueuse pensée de son vieux camarade..." - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,500.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 51018

(1950)

‎Actuelles. Chroniques 1944-1948‎

‎Gallimard, Paris 1950, 12x19cm, broché sous chemise et étui.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Une tache pale au deuxième plat de couverture, papier jauni, notre exemplaire est présenté sous chemise en demi chagrin gris et étui, ensemble signé de signé Devauchelle. Précieux envoi autographe signé des initiales d'Albert Camus à son proche ami André Belamich. Belamich rencontre Camus en 1932 sur les bancs du cours de philosophie de Jean Grenier au lycée Bugeaud d'Alger, la fameuse «Khâgne africaine ». Après avoir participé ensemble à l'aventure du Parti Communiste Algérien, Camus et Belamich forment avec d'autres penseurs et artistes ce que l'on nomme aujourd'hui "l'Ecole d'Alger" réunissant autour de l'éditeur et libraire Edmond Charlot une génération d'esprits progressistes dont Claude de Fréminville, Max-Pol Fouchet, René-Jean Clot, emmanuel Roblès et Gabriel Audisio. Après plusieurs traductions pour Charlot de Jane Austin et David Lawrence, Belamich devient surtout, à l'initiative et avec le soutien de Camus, le principal traducteur de Garcia Lorca et l'instigateur de sa diffusion en France. L'indéfectible amitié qui l'unit à Camus jusqu'à sa mort - il est à ses côtés lors de la remise de son Prix Nobel - font de lui un des principaux témoins de la vie de l'écrivain comme l'attestent ses contributions aux biographies de Herbert R. Lottman et de Olivier Todd. Emouvant et précieux envoi à cet ami des premières heures algériennes qui ont construit l'humanisme de Camus et auxquelles il consacra son dernier roman inachevé: «Le premier homme». - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,500.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 63677

(1950)

‎Actuelles. Chroniques 1944-1948‎

‎Gallimard, Paris 1950, 12x19cm, broché sous chemise et étui.‎


‎Edition originale, fausse mention de deuxième édition. Envoi autographe signé d'Albert Camus à Bernard Gaux. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,800.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 69123

(1946)

‎Caligula‎

‎Gallimard, Paris 1946, 11,5x18,5cm, relié.‎


‎Première édition séparée et définitive, un des exemplaires du service de presse. Cette édition fait partie d'untirage spécial, aux mêmes dates d'achevé d'imprimer que l'édition régulière, réservé et vendu au profit d'un village sinistré de Normandie, Amaye-sur-Orne / Pont-du-Coudray. Reliure en demi maroquin noir, dos à cinq nerfs orné de doubles caissons noirs, plats de papier marbré, gardes et contreplats de papier à la cuve, couvertures conservées, reliure signée Laurenchet. Bel exemplaire agréablement établi. Envoi autographe signé d'Albert Camus à Johannes Martens. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,000.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 46996

(1958)

‎L'envers et l'endroit‎

‎Gallimard, Paris 1958, 11,5x18cm, reliure de l'éditeur.‎


‎Nouvelle édition imprimée à 550 exemplaires numérotés sur vélin labeur. Reliure de l'éditeur en plein cartonnage réalisé d'après la maquette originale de Paul Bonet. Précieux et superbe envoi autographe signé d'Albert Camus à René Char, réalisé quelques mois avant sa mort soudaine en janvier 1960 : "à vous cher René, ces confidences, et une amitié du même cur, fraternellement. / Albert Camus. / Juin 59". A la remise de son prix Nobel, Camus déclarait en conférence de presse: "Notre plus grand poète français selon moi, je veux dire René Char, qui est pour moi non seulement un poète, un grand poète et un écrivain d'immense talent, mais qui est pour moi comme un frère. (...) Depuis Apollinaire(...) il n'y a pas eu dans la littérature française de révolution comparable à celle qu'a accomplie René Char." L'amitié entre Albert Camus et René Char figure parmi les plus belles et fructueuses de la littérature française. Rien ne semblait destiner l'écrivain journaliste algérois et le poète provençal à se rencontrer et encore moins à s'apprécier. Camus n'entendait rien à la poésie et Char n'avait aucun goût pour le roman, ceux de Maurice Blanchot mis à part. Pourtant, c'est par leurs uvres respectives que les deux artistes se découvrent et s'apprécient. Ainsi avant Camus et Char se rencontrent Caligula et Hypnos, illustrant tous deux la responsabilité du poète face à la violence du monde. «Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la Beauté. Toute la place est pour la Beauté.» (Char, Feuillets d'Hypnos). C'est cette exigence commune de la Beauté comme réponse politique à la démesure des idéologies qui unit les deux artistes au sortir de la guerre. Ferment de leur amitié, cette première «reconnaissance» inaugure une correspondance de douze années au fil de laquelle croît leur affection mutuelle et se révèlent leur convergences artistiques: «Je crois que notre fraternité - sur tous les plans - va encore plus loin que nous l'envisageons et que nous l'éprouvons.» (Char à Camus, 3 novembre 1951). «Quelle bonne et profonde chose que de se détacher peu à peu de tout ce et tous ceux qui ne méritent rien et de reconnaître peu à peu à travers les années et les frontières une famille d'esprits. Comme on se sent beaucoup tout d'un coup à être enfin quelques-uns...» (Camus à Char, 26 février 1950) Ces «quelques-uns», référence à la citation de Gide: «Je crois à la vertu du petit nombre; le monde sera sauvé par quelques-uns», Char et Camus tenteront de les rassembler en fondant ensemble la revue Empédocle: «Il est peut-être temps que les quelques-uns dont parlait Gide se réunissent» écrit Camus à Guilloux en janvier 1949. Ils publieront des écrits de Gracq, Melville, Grenier, Guilloux, Blanchot, Ponge, Rilke, Kafka... Les dissensions internes auront rapidement raison de la revue, et c'est ensemble qu'ils abandonneront le projet. Leur amitié, elle, est sans ombre. Les deux hommes se retrouvent régulièrement en Provence, terre natale de Char et devenue, grâce à lui, le pays d'adoption de Camus. Ils partagent leurs manuscrits, se confient leur doutes: «Plus je produis et moins je suis sûr. Sur le chemin où marche un artiste, la nuit tombe de plus en plus épaisse. Finalement, il meurt aveugle. Ma seule foi est que la lumière l'habite, au-dedans, et qu'il ne peut la voir, et qu'elle rayonne quand même. Mais comment en être sûr. C'est pourquoi il faut bien s'appuyer sur l'ami, quand il sait et comprend, et qu'il marche lui-même du même pas.» Ils se dédient leurs uvres (la réédition des Feuillets d'Hypnos et Actuelles) et s'adressent sur chaque nouvel exemplaire des dédicaces qui, chacune, scellent leur fraternité d'armes et d'âme. «à René Char qui aide à vivre, en attendant notre royaume, son ami et son frère en espoir.» (manuscrit de La Peste) «Pour Albert Camus, un des très rares hommes que j'admire et que j'aime et dont l'uvre est l'honneur de ce temps. René Char» (Fureur et mystère) «[à RENÉ CHAR], frère de route, ce livre de bord d'un commun voyage vers le temps des hommes, en attendant midi. Affectueusement Albert Camus» (Actuelles I) «Pour Albert Camus, dont l'amitié et l'uvre forment une Présence qui éclaire et fortifie les yeux» (Art bref) «Ah si seulement les poètes consentaient à redevenir ce qu'ils étaient autrefois: des voyants qui nous parlent de ce qui est possible... Que ne nous donnent-ils l'avant-goût des vertus à venir. Nietzsche». «A René Char, frère de ceux-ci, dont il a fait toute la route avec l'admiration et l'affection de son ami. / Albert Camus» A la mort de Camus, Char publieLa postérité du soleil,leur uvre commune écrite en 1952, hommage à leur amitié et à : «cet arrière-pays qui est à l'image du nôtre, invisible à autrui». Très bel exemplaire d'une exceptionnelle provenance. Merci de nous contacter 24 heures à l'avance si vous souhaitez voir cet ouvrage à la librairie. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR15,000.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 51020

(1957)

‎L'exil et le royaume‎

‎Gallimard, Paris 1957, 12x19cm, broché sous chemise et étui.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Dos insolé, papier jauni, notre exemplaire est présenté sous chemise en demi chagrin gris et étui, l'ensemble signé de Devauchelle. Précieux envoi autographe signé d'Albert Camus : "A André Belamich, son vieil ami..." Belamich rencontre Camus en 1932 sur les bancs du cours de philosophie de Jean Grenier au lycée Bugeaud d'Alger, la fameuse «Khâgne africaine ». Après avoir participé ensemble à l'aventure du Parti Communiste Algérien, Camus et Belamich forment avec d'autres penseurs et artistes ce que l'on nomme aujourd'hui "l'Ecole d'Alger" réunissant autour de l'éditeur et libraire Edmond Charlot une génération d'esprits progressistes dont Claude de Fréminville, Max-Pol Fouchet, René-Jean Clot, emmanuel Roblès et Gabriel Audisio. Après plusieurs traductions pour Charlot de Jane Austin et David Lawrence, Belamich devient surtout, à l'initiative et avec le soutien de Camus, le principal traducteur de Garcia Lorca et l'instigateur de sa diffusion en France. L'indéfectible amitié qui l'unit à Camus jusqu'à sa mort - il est à ses côtés lors de la remise de son Prix Nobel - font de lui un des principaux témoins de la vie de l'écrivain comme l'attestent ses contributions aux biographies de Herbert R. Lottman et de Olivier Todd. Emouvant et précieux envoi à cet ami des premières heures algériennes qui ont construit l'humanisme de Camus et auxquelles il consacra son dernier roman inachevé: «Le premier homme». - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR3,000.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 60155

(1957)

‎L'exil et le royaume‎

‎Gallimard, Paris 1957, 11,5x18cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé d'Albert Camus à André Maury. Dos insolé, piqûres sur les plats. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,000.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 45740

(1948)

‎L'état de siège‎

‎Gallimard, Paris 1948, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Envoi autographe signé de Albert Camus à Henri Gouhier. Papier jauni comme généralement, dos insolé, exemplaire complet de son prière d'insérer. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,800.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 59382

(1948)

‎L'état de siège‎

‎Gallimard, Paris 1948, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des 35 exemplaires hors commerce et numérotés sur alfa. Quelques petites rousseurs sans gravité affectant principalement les marges de certains feuillets et les gardes, une trace de pliure verticale sur le second plat. Bel envoi autographe signé d'Albert Camus et rédigé à l'aide de deux encres au célèbre bouquiniste des quais et anarchiste, Albert Blain : "puisqu'il aime la liberté avec le souvenir de sympathie d'Albert Camus et l'Etat de siège qui n'est rien d'autre que le petit commentaire dramatique d'un grand vers : "Homme libre, toujours tu chériras la mer!" Grand ami des flaneurs bibliophiles etdes écrivains,notamment du libertaire Han Ryner avec lequel il entretint une longue correspondance, Albert Blain inspira Léo Malet qui en fait le meilleur ami de Rémy Brandwell dans la série des Nestor Burma. En 1955, répondant favorablement à une invitation d'Albert Blain devenu "Président de la Chambre syndicale des bouquinistes des quais de la Seine", Camus se remémorera avec plaisir leur complicité d'après guerre: "Je n'ai pas oublié nos petites conversations sur les quais" Cette précieuse dédicace réalisée sur un des rares exemplaires de l'auteur sur beau papier, témoigne de l'intéret et du respect de Camus pour cette figure de l'intelligence libre, frèrre de ces "Justes" qui lui inspireront l'année suivante, l'une de ses pièces majeures. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,800.00

‎CAMUS Albert‎

Reference : 44375

(1954)

‎L'été‎

‎Gallimard, Paris 1954, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Précieux envoi autographe signé d'Albert Camus à Maurice Blanchot : « avec l'amicale et très fidèle pensée d'Albert Camus ». Dos et plats légèrement et marginalement piqués et passés. « Trois ans pour faire un livre, cinq lignes pour le ridiculiser - et les citations fausses. » La réception de L'Etranger par les critiques fut pour Camus une douloureuse déception. Dans son refuge du Panelier, Camus reçoit les "feuilletons" que lui envoie Pascal Pia avec quelques commentaires souvent désabusés comme sur l'article d'Henriot paru dans le Temps : «Je n'avais jamais douté qu'Henriot fut un con. Il a tenu à confirmer cette opinion.»A côté de quelques articles élogieux que Gallimard tient à souligner : «La critique a été absurde en effet. Pourtant il y a eu un bon article d'Arland dans Coemedia et un autre également favorable dans la NRF.»Mais ce sont là des articles "Maison" et d'ailleurs pas nécessairement brillants: «Et quelques réserves que l'on fasse à l'égard de cette pensée (...) l'important est que la position de M. Camus soit sincère...» Camus n'en est pas dupe: «La critique: médiocre en zone libre, excellente à Paris. Finalement tout repose sur des malentendus.» Aussi lorsque Pia lui envoie l'article de Blanchot paru durant l'été 1942 (et repris dans Faux-pas en 1943) il ajoute cette appréciation: « Je crois que c'est jusqu'ici, ce qu'on a écrit de plus intelligent sur votre livre. » L'intérêt que se portent les deux écrivains est immédiat. Dès le mois d'août 1942, Camus se fait envoyer les deux romans de Blanchot et leur consacre un paragraphe dans son carnet : « Thomas découvre la mort en lui qui préfigure son avenir. (...) Tout s'éclaire - mais de la lumière sans éclat qui baigne les asphodèles du séjour mortel. » A l'automne, Blanchot consacre à nouveau une longue analyse à Sisyphe : «le livre de M. Camus mérite d'être apprécié un peu mieux que comme un livre littérairement remarquable.» Liés par une admiration mutuelle, Camus et Blanchot se rencontrent régulièrement au jury de la Pléiade ou aux comités de l'Arche et de Gallimard dont ils sont tous deux membres. Leurs parcours littéraires se font également parfois étrangement écho à l'instar de La Peste et du Très-Haut, « allégories politiques fondées sur le développement imaginaire d'une épidémie dans la cité », publiés à un an d'intervalle. En 1954, date de parution de L'Eté, Blanchot publie plusieurs analyses de l'uvre de Camus, réflexions critiques parfois sévères, mais procédant toujours d'une lecture attentive et rigoureuse qui témoigne de la proximité intellectuelle des deux hommes. A la mort de Camus, Blanchot lui rendra un vibrant hommage (repris plus tard dans L'Amitié): « La mort qui a frappé Camus (...) nous a rendus, dans une part profonde de nous-mêmes, déjà mourants, nous avons senti combien nous étions heureux d'être [son] contemporain et de quelle manière traîtresse ce bonheur se trouvait à la fois révélé et obscurci, davantage encore : comme si le pouvoir d'être contemporains de nous-mêmes, en ce temps auquel nous appartenions avec [lui], se voyait soudain altéré gravement.» - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR5,000.00
Previous 1 ... 249 250 251 252 ... 470 688 906 1124 ... 1126 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !