Previous 1 ... 13 14 15 16 ... 297 578 859 1140 ... 1144 Next Exact page number ? OK

Reference : 6849

(1737)

‎L'hôtel Dieu de Marseille refuse de verser des indemnités.‎

‎Lettre signée par les recteurs de l'Hôtel-Dieu de Marseille (Fortis, Simonin, Roux et Beaussier) à ceux de l'hôpital Saint-Jacques de Lambesc, les informant qu'ils ont reçu un patient «que vous avés eu la charité de faire traiter de la petite vérolle dans votre hôpital ; nous avons payé le voyage à l'homme qui l'a accompagné ; à l'égard de l'indemnité des frais de cette maladie, permettez nous messieurs, de vous représenter que d'hôpital à hôpital, il n'a jamais été question de semblables indemnités. Si cella avoit lieu, le notre auroit par là de grandes ressources car nous pouvons vous assurer que de deux cens malades que nous avons ordinairement et actuellement dans notre hôpital, il y en a toujours les deux tiers qui sont forrains non natifs ny résident à Marseille, parmy lesquels il y en a toujours de ceux de votre ville ; les hôpitaux ne sont établis que pour exercer la charité envers les pauvres ; nous nous flatons que vous aurés égard à nos remonstrances [...]».‎

‎Adresse au dos avec joli cachet de cire.. Destinataire : les recteurs de l'hôpital Saint-Jacques à Lambesc.. Date : 29/04/1737. Lieu : Marseille. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2‎


L'hôtel Dieu de Marseille refuse de verser des indemnités..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR320.00

Reference : 3054

(1799)

‎L'imprimeur Gratiot interpelle le ministre.‎

‎«Vos prédécesseurs m'envoyaient directement, pour être mis dans le Rédacteur, les lettres, rapports ou notes qui devaient être publiées. Leur publication était beaucoup plus prompte, elle éprouve aujourd'hui du retard puisque c'est le sécrétariat des Consuls qui me les fait passer». Gratiot demande au ministre de bien vouloir rétablir l'ancienne procédure. Gaudin apostille, en marge : «Faire ce qui est demandé. En donner l'assurance».‎

‎Datée du 28 brumaire an 8. En-tête. Adresse au dos.. Destinataire : Gaudin, ministre des Finances.. Date : 19/11/1799. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


L'imprimeur Gratiot interpelle le ministre.. L'imprimeur Gratiot interpelle le ministre..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00

Reference : 4583

(1801)

‎L'instruction interdite les jours de décade à Saintes.‎

‎Par cette affiche, le préfet de Charente-Inférieure enjoint les sous-préfets à faire appliquer scrupuleusement les directives du ministre de l'Intérieur auprès des «instituteurs primaires, chefs de pensionnats, maîtres d'écoles particulières et toutes les institutrices». «Je suis instruit, cependant, qu'au mépris de cette lettre plusieurs instituteurs et maîtres de pension, des deux sexes, tiennent école les jours de décade et fêtes nationales ou permettent qu'on donne chez eux des leçons d'instruction. Vous pouvez ni ne devez, citoyens, tolérer cette infraction aux arrêtés du gouvernement, et votre devoir est de les réprimer [...]». Au dos, un plan manuscrit de la Combe du Loup, relevé par le sieur Pinard, arpenteur.‎

‎Datée du 14 thermidor an 9. Imprimé à Saintes, chez Josserand.. Date : 02/08/1801. Lieu : Saintes. Format : 53 x 41 cm. Etat : un bord légèrement effrangé.. Nombre de documents : 1. Type de document : affiche‎


L'instruction interdite les jours de décade à Saintes..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

Reference : 8777

(1732)

‎L'intendant de Tarentaise fait conduire du bois dans la ville de Moûtiers.‎

‎Ordre donné par l'intendant Jean-Jacques Maraldi (qui signe le document), "à la communauté de St Marcel de faire conduire dans la présente ville près le palais ou près Ste Marie, une pièce bois sapin de cinquante deux pieds de longueur et de quatorze pouces à la tête, plus quinze poutres de quinze pieds de longueur et de huit pouces à la queue [...]". A la suite Quinson accuse réception : "Receu la pièce bois sapin de quarante huit pieds de longueur et de quinze poutres".‎

‎En-tête et vignette de "Jean-Jacques Maraldi, intendant, vice-conservateur des fermes et gabelles, & patrimonial du tabellion pour S.M. en la province de Tarantaise".. Date : 28/10/1732. Lieu : "Moustiers" [Moûtiers, Savoie]. Format : In-4. Etat : pliures, petits taches anciennes.. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1‎


L'intendant de Tarentaise fait conduire du bois dans la ville de Moûtiers..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

Reference : 4192

(1888)

‎L'inventeur de la gymnastique pulmonaire cherche des souscripteurs.‎

‎Correspondance de Joseph-Ferdinand Bernard, ténor et inventeur de la gymnastique pulmonaire [sa Gymnastique pulmonaire, ou l'Art de respirer pour chanter, parler et vivre, connut 6 éditions, de 1868 à 1899]. Il fait part de ses difficultés financières, de l'organisation d'un concert de charité à son profit, et du développement de sa méthode. «Vous verrez d'après ce prospectus que j'ai continué mes recherches sur le perfectionnement des organes de la respiration. J'ai fait une souscription pour m'aider dans mes travaux. Je me suis adressé à tous mes fervents amis et connaissances. Je vous ai mis au nombre et j'espère que vous voudrez bien m'envoyer votre souscription corroborant ainsi à la réussite de ma 5me édition, qui paraîtra vers la fin de cette année ou le commencement de l'autre. L'ouvrage aura 200 pages avec planches [...]».‎

‎Deux des lettres écrites au dos de propectus expliquant sa méthode.. Destinataire : M. Dériard, fabricant de verreries à Valence.. Date : 1868-1888. Lieu : Valence et Paris. Format : In-8 et in-4. Etat : bon. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 7‎


L'inventeur de la gymnastique pulmonaire cherche des souscripteurs.. L'inventeur de la gymnastique pulmonaire cherche des souscripteurs..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR130.00

Reference : 5558

(1789)

‎L'orfèvre Jean-Alexandre Fortin met à jour ses commandes.‎

‎Deux lettres de l'orfèvre-joaillier Jean Alexandre Fortin "M. orfèvre quai des orfèvres," au sujet du paiement d'une commande.‎

‎Adresses au dos.. Destinataire : le marquis de Casaux, président à mortier au parlement de Bordeaux.. Date : oct. - déc. 1789. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : une lettre légèrement poussiéreuse en haut.. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 2‎


L'orfèvre Jean-Alexandre Fortin met à jour ses commandes..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

Reference : 4429

(1668)

‎L'orfèvrerie prohibée.‎

‎Réimpression faite en 1753 d'un arrêt de la Cour de Parlement du 28 février 1668 «portant deffenses aux Maîtres Fondeurs, Bossetiers, Graveurs & Moulleurs en Terre, Sable & Pierre, de la ville de Paris, de vendre ni débiter aucuns de leurs Ouvrages Dorés et Argentés».‎

‎. Date : 1668. Format : In-4. Etat : vignette découpée et remontée. Nombre de documents : 1. Type de document : imprimé. Nombre de pages : 7‎


L'orfèvrerie prohibée.. L'orfèvrerie prohibée..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

Reference : 4276

‎L'élixir de longue vie du docteur Gernet.‎

‎Ce document évoque les bienfaits de l'élixir de longue vie du docteur Gernet, médecin suédois, chez qui on l'a trouvé après sa mort «arrivée à l'âge de 104 ans après une chute de cheval». Il décrit les bienfaits sur la santé d'une utilisation quotidienne et indique les dosages curatifs suivant les maladies à traiter.‎

‎. Date : XVIIIe. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce manuscrite. Nombre de pages : 2‎


L'élixir de longue vie du docteur Gernet.. L'élixir de longue vie du docteur Gernet..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

Reference : 8253

(1900)

‎L'épéiste Albert Thomeguex organise un "dîner de pointes" chez Madeleine Lucas.‎

‎Petite correspondance de l'épéiste Albert Thomeguex (mort en 1918). «Vous êtes le Gascon de la Corrèze, mais je vous aime quand même. Je donne un dîner de pointes mercredi soir à 7h3/4 chez Lucas (Madeleine). Je ne suis pas allé vous voir attendant le signal promis [...]. Merci de coeur pour votre sollicitude dévouée. J'espère que mes voeux me porteront veine, j'en ai eu bien peu depuis 20 ans [...]».‎

‎Une lettre ornée d'une jolie gravure à l'épée à son adresse.. Destinataire : Amédée Descubes-Desgueraines (1853/1936), député de la Corrèze.. Date : 1895-1900. Lieu : Paris. Format : in-8 et in-32. Etat : bon. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées (2) et carte de visite autographe signée. Nombre de pages : 4‎


L'épéiste Albert Thomeguex organise un "dîner de pointes" chez Madeleine Lucas..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00

Reference : 6938

(1735)

‎L'évêché de Dijon se dote d'un notaire apostolique et d'un bâtonnier.‎

‎Deux ordonnances de l'évêque de Dijon, Jean Bouhier. Par la première, il nomme Jean Billard, chanoine de la chapelle au Riche, au poste de notaire apostolique (signé par les secrétaires Maillot et Bodier à 15 reprises pour prorogations annuelles) ; cachet de cire de la Chambre ecclésiastique du diocèse de Dijon. Par la seconde, il nomme Jean Arveaux au poste de bâtonnier (ou massier) de l'église cathédrale Saint-Etienne de Dijon (signée par le secrétaire Maillot) ; joli sceau en cire de la cathédrale Saint-Etienne.‎

‎. Date : 1732-1735. Lieu : Dijon. Format : in-folio et in-4. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : pièces signées. Nombre de pages : 3‎


L'évêché de Dijon se dote d'un notaire apostolique et d'un bâtonnier..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

Reference : 6168

(1722)

‎La Baume Pluvinel habille ses laquais et son cocher.‎

‎Deux mémoires de tailleurs d'habits pour M. de La Baume Pluvinel : l'un, par Santerre, concerne la confection d'habits "à deux de ses lacquais" ; l'autre, par Etienne Perrier "maistre tailleur d'habits", pour la confection de plus d'une cinquantaine d'articles pour ses laquais, son cocher, etc. «Premièrement, le 10e juin 1707, avoir fait deux justaucors délivrés galonés pour les deux laquais fasson... 10 (?) #. Du 23e dud. fait quatre vestes de toile rayée une pour le cocher et les autres trois pour les trois laquais fasson à 25 sols pièce monté... 5# [...]». A la suite La Baume Pluvinel approuve les comptes.‎

‎. Date : 1709-1722. Lieu : Grenoble. Format : In-4. Etat : rousseurs. Nombre de documents : 2. Type de document : pièces manuscrites apostillées, l'une signée.. Nombre de pages : 5‎


La Baume Pluvinel habille ses laquais et son cocher..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 6169

(1656)

‎La chanoinie de Die très disputée.‎

‎Copie d'époque des conclusions relatives à l'appel d'un jugement sur la possession de la chanoinie de Die, procès entamé par M. de La Baume, chanoine en l'église cathédrale de la ville de Dye et Louis de La Baume Pluvinel, doyen de ladite église, à l'encontre de M. Alexandre Du Pilhon, possesseur de la chanoinie.‎

‎. Date : 26/04/1656. Format : In-4. Etat : quelques rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 19‎


La chanoinie de Die très disputée..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR170.00

Reference : 4234

(1830)

‎La charte de 1830 en question.‎

‎Manuscrit autographe avec quelques corrections d'une main non identifiée, intitulé "Le Noeud Gordien". L'auteur, monarchiste modéré, analyse la charte de 1830, évoque les récents troubles et tente de concilier les intérêts divergents de l'aristocratie et du peuple. Il répond aux différents articles de la Charte en relevant ceux qui ne peuvent être concrètement applicables. Selon lui, le principal fléau vient de la foule de courtisans et de ministres incapables qui occupent les principaux rouages de l'administration du royaume.«Balayons donc ces amas de reptiles souples et insinuants, de caméléons à toutes couleurs, de protées à toutes faces qui ne se nourrissent que de désordres, et plaçons près du trône, un corps pur et sonore qui soit l'écho de la vérité et la fasse retentir sous toutes les voûtes du Palais. Alors le monarque comprendra que les troubles, les dissensions civiles, naissent d'une mauvaise administration, du désordre dans les finances, des vexations, des monopoles exercés par ceux mêmes qui devraient les réprimer ; enfin d'abus de tous genres [...]». Il passe en revue les différentes institutions, justice, impôts, noblesse.‎

‎Sur la première page, une note d'une autre main : «(?) peut être reçu à l'Académie des sciences morales et politiques».. Date : peu après 1830. Format : In-4. Etat : en partie débroché. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe. Nombre de pages : 83‎


La charte de 1830 en question.. La charte de 1830 en question..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR320.00

Reference : 10526

(1793)

‎La commission des armes fait réquisitionner les magasins d'Auxonne.‎

‎Réquisitions pour la fabrication d'armes. Lettre signée conjointement par les membres de l'administration centrale des armes : Labolle, Lehoux, Jullien, Simonne et Régnier aîné. "Le Commissaire national envoyé dans les départements pour s'assurer des fers qui pourraient convenir à la fabrication extraordinaire d'armes établie à Paris, nous a fait part que vous aviez dans vos magasins d'Auxonne 7485 £ de fers. Nous vous prions de nous faire expédier le plus promptement possible, ceux qui peuvent convenir à notre travail [...]. Nous avons prévenu la municipalité d'Auxonne qui, si vous apportez des retards, fera l'expédition, conformément à l'arrêté du Comité de Salut Public sur les marchandises en réquisition".‎

‎Datée du 5è jour du 2è mois [brumaire] de l'an 2.. Date : 26/10/1793. Lieu : Paris. Format : In-folio. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


La commission des armes fait réquisitionner les magasins d'Auxonne..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00

Reference : 6238

(1873)

‎La commune d'Aniche demande des tableaux pour son église.‎

‎Lettre du vicaire général de Cambrai, Adrien Vallée (né à Angers en 1811), relative aux tableaux à pourvoir pour l'église Saint-Martin d'Aniche. Il joint le dessin du tabernacle de l'église qu'il vient de recevoir de l'architecte. «Aniche est une paroisse de 4000 h, église neuve très belle [ construite de 1855 à 1859 par l'architecte Charles Leroy] [...]. Le bon curé pensait qu'on pourrait demander au ministre deux tableaux en même temps, St Martin, et N.-D. du Rosaire. Je pense que ce serait trop gourmand [...]». Sur le dessin figurent les différentes cotes, ainsi que l'emplacement réservé au tableau.‎

‎. Destinataire : Victor de Jonquières (1816/1885), peintre.. Date : 01/07/1873. Lieu : Cambrai. Format : In-8. Etat : dessin déchiré en son centre (sans manque), collé sur le second feuillet.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée avec dessin. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


La commune d'Aniche demande des tableaux pour son église..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR220.00

Reference : 10815

(1871)

‎La Commune de Paris proclame la séparation de l'Église et de l'État.‎

‎Bel ensemble provenant du docteur Joseph Rousselle, l'un des meneurs de la Commune. 1. Affichette de la direction des ambulances de la république universelle. "Considérant que la Commune a décrété la séparation de l'Eglise et de l'Etat, et que, d'autre part, il importe de laisser toute liberté à chaque citoyen de vivre et de mourir selon sa croyance, s'il en a une, j'ai fait enlever des salles d'ambulances tout insigne religieux, de n'importe quel culte ; j'en ai interdit l'entrée aux membres de toutes sectes ou corporations religieuses [...]. J'ai surtout eu soin d'écarter des blessés ces visites fatigantes de gens qui, sous prétexte de religion, viennent démoraliser les blessés, et ajouter aux souffrances physiques des tortures morales [...]". 2. Certificat du Dr Rousselle délivré le 8 mai 1871, pour le citoyen Ferrero-Gola "ex-chirurgien de Garibaldi" qui avait été chargé d'inspecter le service médical des forts et des ambulances volantes sous Paris. 3. Certificat délivré durant la semaine sanglante, le 23 mai 1871, en faveur du citoyen Henri qui avait été mis à disposition du service des ambulances. 4. Carte de visite du Dr Rousselle portant au dos le cachet des ambulances volantes "Société de secours aux blessés". Rare ensemble.‎

‎Deux lettres sont à l'entête de la Direction des Ambulances de la République Universelle - Palais de l'industrie.. Date : 8 - 23 mai 1871. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : pliures, très légers défauts. Nombre de documents : 3. Type de document : affichette, lettre autographe signée et lettre signée. Nombre de pages : 3‎


La Commune de Paris proclame la séparation de l'Église et de l'État..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR600.00

Reference : 3187

(1726)

‎La commune de Saint-Cyprien endommagée.‎

‎Délibération du conseil général de la commune de Saint-Cyprien, réuni en l'église, pour statuer sur le financement des dommages causés dans la commune par des bestiaux. Le document porte une dizaine de signatures.‎

‎. Date : 05/05/1726. Lieu : Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales). Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : Pièce manuscrite signée. Nombre de pages : 3‎


La commune de Saint-Cyprien endommagée.. La commune de Saint-Cyprien endommagée..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00

Reference : 9471

(1793)

‎La Convention accorde 100.000 livres au Musée de la République (Louvre).‎

‎Décret de la Convention nationale qui accorde un fonds annuel de 100.000 livres pour dépenses relatives au Musée de la République [musée du Louvre], et à d'autres objets qui intéressent et les sciences et les arts".‎

‎Imprimé à Marseille, à l'imprimerie du sans-culotte Rochebrun". Daté du 21è jour du 1er mois de l'an second de la République.. Date : 12/10/1793. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : imprimé. Nombre de pages : 2‎


La Convention accorde 100.000 livres au Musée de la République (Louvre)..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

Reference : 10371

(1795)

‎La convention demande des éclaircissements pour libérer le citoyen Lalande à Loches.‎

‎Pièce signée par 3 membres du Comité de Sûreté Générale, les conventionnels Guffroy (1742/1801), Vardon (1751/1809) et Jean-Baptiste Perrin (1754/1815). Au sujet de la demande de remise en liberté du citoyen Lalande détenu dans la prison de Loches. Le Comité de Sûreté Générale les invite "à lui adresser le plus tôt possible les renseignements sur les faits qu'elle contient et votre attestation s'ils sont vrais, le Comité ne devant accorder cette liberté qu'en connaissance de cause, et n'ayant en ce moment sous les yeux d'autres pièces que cette demande".‎

‎Datée du 16 pluviose an 3. En-tête et vignette du Comité de sûreté générale de la Convention nationale, et sceau sous papier.. Date : 06/02/1795. Lieu : Paris. Format : In-folio (grand). Etat : un coin déchiré. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1‎


La convention demande des éclaircissements pour libérer le citoyen Lalande à Loches..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

Reference : 6664

(1608)

‎La Cour de Dauphiné envoie ses émissaires au roi.‎

‎Commission de la Cour et chambre des comptes du Dauphiné, envoyant en députation Jean Claude Audeyer (président au parlement de Dauphiné), Gaspard Bavo (conseiller du roi en cette chambre), Pierre Leblanc (président en la chambre des comptes) et Jehan Baptiste de Franc (trésorier général de France en Dauphiné), pour "s'acheminer en Cour le plus promptement que faire ce poura devers Sa Majesté luy faire très humbles remonstrances de la part de ladite Cour et chambre touchant les foulles oppressions et nouveautés qui arrivent journellement en ceste province [...]". Il leur est donné "pouvoir, mandement et commission".‎

‎Avec un extrait des registres du parlement pour la même affaire.. Date : 12/02/1608. Lieu : Grenoble. Format : 23 x 37 cm. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : parchemin signé‎


La Cour de Dauphiné envoie ses émissaires au roi..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

Reference : 5199

(1776)

‎La cour du Cap (Saint-Domingue) statue sur une succession.‎

‎Sentence signée par Jean-Baptiste Estève, sénéchal, juge civil et criminel au siège royal du Cap (Saint-Domingue) au sujet de la succession du négociant Bouteiller, la veuve et ses enfants se disputant ses biens.‎

‎Cachet de collection. Sceau en cire en grande partie manquant.. Date : 28/03/1776. Lieu : Le Cap. Format : In-folio. Etat : brunissures. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 2 pp. 1/2‎


La cour du Cap (Saint-Domingue) statue sur une succession..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR130.00

Reference : 6639

‎La création du Théâtre Chave célébrée à Marseille.‎

‎Manuscrit intitulé : "Cité Bergère (quartier Chave). Poésies de Jh Méry et du Dr Goy, lors de la création du Théâtre Chave, sis boulevard Chave". Figurent deux textes : "Discours d'ouverture au Théâtre Chave par le poète [Joseph] Méry" (4 pp.), suivi du "Discours de fin d'année au Théâtre-Chave par M. le docteur Goy" (6 pp.). Une lithographie de l'époque, figurant le "Grand gymnase hygiénique de la rue Bergère. Schwechler & Cie, Marseille", où sont représentés des sportifs à l'oeuvre, est inséré in-fine. [Le théâtre Chave est inauguré le 27 novembre 1842 ; Rachel y donne Polyeucte en 1843, aux côtés des amateurs ; la salle sera détruite en 1937].‎

‎. Date : milieu du XIXe. Lieu : Marseille. Format : In-folio. Etat : usures à la page de titre, pliure verticale.. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 10‎


La création du Théâtre Chave célébrée à Marseille..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 3060

(1761)

‎La douane de Mézières objet de controverse.‎

‎Lettre d'Henri Ninnin entièrement relative à la controverse sur le nouvel emplacement de la douane à Mézières.‎

‎. Destinataire : un ministre. Date : 09/04/1761. Lieu : Paris. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


La douane de Mézières objet de controverse.. La douane de Mézières objet de controverse..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR170.00

Reference : 10680

(1864)

‎La dépouille Carnot ira-t-elle dans la fosse commune de Magdebourg?‎

‎Deux lettres relatives à la tombe de Lazare Carnot, inhumé à Magdebourg (où il mourut en exil), dont la concession vient de se terminer. - Lettre d'un citoyen allemand, F. Vogel qui, ayant eu connaissance de ce fait, alarme les autorités françaises. "Vous savez sans doute que le général Carnot, mort à Magdebourg en 1823, fut inhumé dix ans après au cimetière de la ville. J'ai appris par le gardien du cimetière que la concession du terrain où reposent les restes de Carnot, était expirée le 1 février de cette année et que dès ce moment il était à craindre qu'ils ne fussent déposés dans la fosse commune. Cet homme m'exprima son étonnement de ce qu'un tel fait fut ignoré en France. Craignant que les restes de Carnot ne fussent profanés, j'ai cru pouvoir prendre sur moi d'engager le gardien à surseoir à la translation, me réservant de vous signaler ces faits qui, j'en suis sûr, vous intéresseront, puisqu'il s'agit d'honorer une mémoire chère à la France". Lettre écrite sur papier de deuil. - Lettre autographe de Mocquard, secrétaire de Napoléon III, sur un papier à l'en-tête gaufré du chiffre couronné de l'Empereur. "Comme la lettre écrite par l'Empereur au ministre des Affaires Etrangères au sujet de la tombe de Carnot a donné lieu à certaines interprétations, nous croyons utile de publier la lettre adressée par un honorable industriel à un des officiers attachés à la personne de l'Empereur, lettre qui a été à l'origine de la démarche dont on connait le résultat".‎

‎. Destinataire : un officier attaché à la personne de l'Empereur Napoléon III.. Date : 04/02/1864. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres. Nombre de pages : 3‎


La dépouille Carnot ira-t-elle dans la fosse commune de Magdebourg?.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

Reference : 2127

(1770)

‎La fabrication des éventails au XVIIIe.‎

‎Série de 4 planches gravées extraites de l'Encyclopédie Diderot - d'Alembert (+ 2 pp. de légende), consacrée au travail de l'éventailliste (vue d'un atelier, monture, préparation des feuilles).‎

‎Série complète, planches numérotées de 1 à 4.. Date : vers 1770. Format : 42 x 27 cm. Etat : mouillure très pâle en marge supérieure.. Nombre de documents : 4. Type de document : gravures. Nombre de pages : 6‎


La fabrication des éventails au XVIIIe..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR240.00
Previous 1 ... 13 14 15 16 ... 297 578 859 1140 ... 1144 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !