Previous 1 ... 106 107 108 109 ... 339 569 799 1029 ... 1030 Next Exact page number ? OK

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 81049

(1930)

‎Le poids civil, collection complète - Gazette d'un immobilisé pendant la Guerre‎

‎Flammarion, Paris s.d (circa 1930), 12,5x17cm, broché.‎


‎Edition originale en volume. Dos insolé comportant des manques en tête et en pied, petits manques angulaires sur les plats. Envoi autographe daté de Mars 40 et signé de Tristan Bernard à son ami Carlo Rim : "A Carlo Rim un poilu bien chenu ! Tristan Bernard. Mars 40." Pendant l'Occupation, Tristan Bernard se réfugie à Cannes et réside à l'hôtel Windsor alors que son ami Carlo Rim lui propose en vain de séjourner chez lui afin qu'il soit à l'abri d'une dénonciation ou d'une arrestation ; ce à quoi Tristan Bernard, jamais avare de bons mots, lui répond :«À mon âge, on ne découche plus!» en ajoutant : «Savez-vous que je figure dans lePetit Larousse? On n'arrête pas quelqu'un qui figure dans lePetit Larousse» Il sera tout de même arrêté en septembre 1943 en tant que Juif et interné avec sa femme à Drancy puis libéré sur intervention de Sacha Guitry et Arletty le mois suivant. Son petit-fils François-René sera aussi arrêté commerésistantetdéportéàMauthausenoù il mourra. Provenance : de la bibliothèque de l'écrivain provençal, caricaturiste et cinéaste Carlo Rimqui fut notamment l'ami de Fernandel, de Raimu et Marcel Pagnol mais aussi d'André Salmon et Max Jacob. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR100.00 (€100.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 65748

(1915)

‎Le poil civil du N°1 au N°15, collection complète‎

‎Le Poil civil, Paris Avril-Juillet 1915, 12,5x18,5cm, 15 fascicules relié en 1 volume.‎


‎Edition originale et collection complète de cette revue exclusivement animée par Tristan Bernard à la fois rédacteur en chef, leader, chef des échos, critique militaire et gérant. Reliure à la bradel en pleine percaline blanche, dos lisse, rectangles de percaline rouge et bleue en marges des plats, couvertures de chaque fascicule conservées, reliure de l'époque. Envoi autographe signé de Tristan Bernard à Lucette Descaves en tête du premier fascicule. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR300.00 (€300.00 )

‎BERNARD (Tristan).‎

Reference : 76990

(1909)

‎Le Roman d'un mois d'été. ‎

‎Paris Ollendorff 1909 1 vol. relié in-12, plein maroquin lavallière, dos à nerfs, coiffes guillochées, triple filet doré sur les coupes, doublures bordées de même maroquin encadrées d'un quintuple filet doré, tranches dorées, couvertures et dos conservés (Canape), 312 pp. Édition originale. Exemplaire unique sur Chine spécialement tiré pour le chorégraphe René Blum, enrichi d'un envoi autographe signé de l'auteur : "Tiré à un seul exemplaire sur Chine pour René Blum, souvenir affectueux d'un autre Jaguen de Saint-Jacut de la mer. Eté 1909". Cet été-là, Tristan Bernard séjourne à la Villa "les Écluses" en compagnie d'Alfred Athis Natanson avec lequel il travaille sur la pièce Le Costaud des Épinettes, Édouard Vuillard, Jos et Lucie Hessel. Superbe exemplaire, de belle provenance. ‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR750.00 (€750.00 )

‎BERNARD (Tristan).‎

Reference : 26329

‎Les Parents paresseux.‎

‎ Paris, Editions des Portiques, 1932. In-12, broché, 254 pp. ‎


‎Première édition (il n'a été tiré de cet ouvrage que 35 ex numérotés). Exemplaire du Service de Presse enrichi d'un envoi autographe de l'auteur à Pierre de Cuvier. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 09 50 67 82 02

EUR60.00 (€60.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 38602

(1932)

‎Les parents paresseux‎

‎Editions des portiques, Paris 1932, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant, fausse mention de deuxième édition. Amusant envoi autographe signé de Tristan Bernard. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR70.00 (€70.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 40603

(1932)

‎Les parents paresseux‎

‎Editions des portiques, Paris 1932, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des 35 exemplaires numérotés sur vélin pur fil, seuls grands papiers. Précieux envoi autographe de l'auteur à son ami Fernand Vandérem. Bel exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR280.00 (€280.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 51373

(1932)

‎Les parents paresseux‎

‎Editions des portiques, Paris 1932, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Amusant envoi autographe signé de Tristan Bernard à Henri Béraud : "... A l'ami Béraud. Tristan Bernard pontife." Piqûres sur les plats qui sont marginalement gondolés. Provenance : de la bibliothèque rétaise d'Henri Béraud. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR100.00 (€100.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 51622

(1890)

‎Lettre autographe signée‎

‎sd (ca 1890) 1890 Feuille double, 13,5 X 21 cm. 1 page.‎


‎“Mon cher ami, mon fils a fait une demande de sursis, qui doit être présentée à la commission de révision à la fin du moi d’août. Il y allègue la nécessité de poursuivre ses études de théâtre, et ne met pas en avant les raisons de sa santé (bien que de l’avis formel de notre docteur, il soit préférable qu’il ne parte pas cette année. Comme sa demande à de sérieuses chances d’être accueillie, je réserve donc votre bienveillant appui pour le cas où le succès ne répondrait pas à notre attente. Je n’oublie pas notre dernier entretien et aussitôt que j’aurais un peu déblayé mon “chantier” je me mettrai avec joie à un petit roman pour le Figaro.” Bon état d’occasion ‎

Librairie de l'Avenue - Saint-Ouen

Phone number : 01 40 11 95 85

EUR209.00 (€209.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 80571

(1942)

‎Lettre autographe signée adressée à Carlo Rim : "... Vous êtes un des rares individus qui aient compris parfaitement "la dramaturgie de la radio"‎

‎s.l. s.d.( circa 1942), 13,5x21,5cm, une feuille.‎


‎Lettre autographe signée de Tristan Bernard adressée à son ami l'écrivain provençal, caricaturiste et cinéaste Carlo Rim qui fut notamment l'ami de Fernandel, de Raimu et Marcel Pagnol mais aussi d'André Salmon et Max Jacob (21 lignes à l'encre noire à l'en-tête de l'hôtel Windsor à Cannes). Tristan Bernard ne tarit pas d'éloges sur les talents de Carlo Rim en tant que feuilletoniste pour la radio: "Mercredi 22. Mon vieux Carlo, J'ai lu avec un très grand plaisir les sketches que vous m'avez envoyés, et j'ai apprécié tout particulièrement celui que vous m'avez dédié. Vous êtes un des rares individus qui aient compris parfaitement "la dramaturgie de la radio". Vous avez su, en écrivant, faire à l'écouteur une âme d'écouteur. C'est là une tâche que ne comprennent pas la plupart des auteurs dramatiques qui, lorsqu'ils écrivent pour le théâtre, prennent le spectateur pour un lecteur. Tachez de venir me voir bientôt, avec votre chère Alice. Moi, je ne me déplace pas facilement. Nous vous embrassons ainsi que le vénérable Babou. Tristan Bernard." Pendant l'Occupation, Tristan Bernard se réfugie à Cannes et réside à l'hôtel Windsor alors que son ami Carlo Rim lui propose en vain de séjourner chez lui afin qu'il soit à l'abri d'une dénonciation ou d'une arrestation ; ce à quoi Tristan Bernard, jamais avare de bons mots, lui répond :«À mon âge, on ne découche plus!» en ajoutant : «Savez-vous que je figure dans lePetit Larousse? On n'arrête pas quelqu'un qui figure dans lePetit Larousse» Il sera tout de même arrêté en septembre 1943 en tant que Juif et interné avec sa femme à Drancy puis libéré sur intervention de Sacha Guitry et Arletty le mois suivant. Son petit-fils François-René sera aussi arrêté comme Résistant et déporté à Mauthausen où il mourra. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR150.00 (€150.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 80788

(1941)

‎Lettre autographe signée adressée à Carlo Rim : "... Les amis ! C'est grâce à eux, à la présence de ces absents que c'en est des profiteurs de la guerre. L'amitié ! Ce bien de la vie monte, en ces temps terribles, à des cotes magnifiques ! "‎

‎s.l. Mercredi 23 avril (1941), 13,5x21,5cm, une feuille.‎


‎Belle lettre autographe signée de Tristan Bernard adressée à son ami l'écrivain provençal, caricaturiste et cinéaste Carlo Rim qui fut notamment l'ami de Fernandel, de Raimu et Marcel Pagnol mais aussi d'André Salmon et Max Jacob (41 lignes à l'encre noire à l'en-tête de l'hôtel Windsor à Cannes). Touchante lettre de Tristan Bernard évoquant l'amitié entre les hommes en ces obscurs temps de l'Occupation ainsi que ses projets d'écriture qui lui regonflent le moral :"Cher vieux Carlo, comme j'ai été content de recevoir votre lettre ! Je n'y ai pas répondu tout de suite, pour la raison que vous me dites vous-même, la difficulté que nous avons de prendre le porte-plume, surtout quand il s'agit d'écrire à des amis. On a l'impression que trente pages ne suffiront pas à vider notre cur. Les amis ! C'est grâce à eux, à la présence de ces absents que c'en est des profiteurs de la guerre. L'amitié ! Ce bien de la vie monte, en ces temps terribles, à des cotes magnifiques ! Ces jours-ci, ça va mieux pour le reste, car j'ai un projet (mot souligné).Je voulais depuis quelques temps publier mes vers : 60 années de lyrisme intermittent (les cinq mots soulignés). Et il y a une semaine, j'ai eu cette idée, que je crois pratique. Pour ne pas débéqueter l'acheteur possible avec un volume de lignes inégales, comme, d'autre part, ces poèmes d'occasion ont besoin d'une glose détaillée (car ils parlent souvent d'individus oubliés), j'écrirai pour les entourer des sortes de mémoires. Je vais me dépêcher de mettre ce projet à exécution (avant qu'il commence à m'embêter)."Ce livre, illustré par Lucien Boucher, verra bien le jour en 1945 après toutes les tragiques vicissitudes de la guerre. Pendant l'Occupation, Tristan Bernard se réfugie à Cannes et réside à l'hôtel Windsor alors que son ami Carlo Rim lui propose en vain de séjourner chez lui afin qu'il soit à l'abri d'une dénonciation ou d'une arrestation ; ce à quoi Tristan Bernard, jamais avare de bons mots, lui répond :«À mon âge, on ne découche plus!» en ajoutant : «Savez-vous que je figure dans lePetit Larousse? On n'arrête pas quelqu'un qui figure dans lePetit Larousse». Il sera tout de même arrêté en septembre 1943 en tant que Juif et interné avec sa femme à Drancy puis libéré sur intervention de Sacha Guitry et Arletty le mois suivant. Son petit-fils François-René sera aussi arrêté comme Résistant et déporté à Mauthausen où il mourra. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR250.00 (€250.00 )

‎BERNARD (Tristan).‎

Reference : 17382

‎My love... Mon Amour. Comédie en quatre actes présentée pour la première fois, le 5 février 1922, au Théâtre Marigny.‎

‎ Paris, Librairie Théâtrale, 1930. In-8, broché ; 158 pp grandes marges conservées. ‎


‎Un des 12 exemplaires numérotés sur papier de hollande, seul tirage en grand papier, n° 5. Bel exemplaire enrichi d'un envoi autographe de l'auteur. L'édition originale est parue dans l'Illustration en 1922 en plaquette in-8 de 32 pp. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 09 50 67 82 02

EUR80.00 (€80.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 40602

(1908)

‎Secrets d'état‎

‎Edition du monde illustré, Paris 1908, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des 30 exemplaires numérotés sur Hollande, seuls grands papiers. Précieux envoi autographe de l'auteur à son ami Fernand Vandérem à qui est dédié l'ouvrage et dans lequel il évoque le monde des courses hippiques. Bel exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR350.00 (€350.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 80401

(1928)

‎Théâtre I‎

‎Calmann Lévy, Paris 1928, 12x19cm, relié.‎


‎Edition originale collective. Reliure en demi maroquin rouge à coins, dos à quatre nerfs, plats, gardes et contreplats de papier marbré, couvertures et dos conservés, tête dorée, reliure signée Lucie Weill. Agréable exemplaire joliment établi. Envoi autographe signé de Tristan Bernard à son ami Carlo Rim : "A mon cher Carlo Rim que j'aime autant que s'il avait mon âge. Tristan Bernard" Provenance : de la biblothèque de l'écrivain provençal, caricaturiste et cinéaste Carlo Rimqui fut notamment l'ami de Fernandel, de Raimu et Marcel Pagnol mais aussi d'André Salmon et Max Jacob. Pendant l'Occupation, Tristan Bernard se réfugie à Cannes et réside à l'hôtel Windsor alors que son ami Carlo Rim lui propose en vain de séjourner chez lui afin qu'il soit à l'abri d'une dénonciation ou d'une arrestation ; ce à quoi Tristan Bernard, jamais avare de bons mots, lui répond :«À mon âge, on ne découche plus!» en ajoutant : «Savez-vous que je figure dans lePetit Larousse? On n'arrête pas quelqu'un qui figure dans lePetit Larousse» Il sera tout de même arrêté en septembre 1943 en tant que Juif et interné avec sa femme à Drancy puis libéré sur intervention de Sacha Guitry et Arletty le mois suivant. Son petit-fils François-René sera aussi arrêté commerésistantetdéportéàMauthausenoù il mourra. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR80.00 (€80.00 )

‎BERNARD Tristan‎

Reference : 80431

(1939)

‎Théâtre VII‎

‎Calmann Lévy, Paris 1939, 12x19cm, relié.‎


‎Edition originale collective. Reliure en demi maroquin rouge à coins, dos à quatre nerfs, plats, gardes et contreplats de papier marbré, couvertures et dos insolé conservés, tête dorée, reliure signée Lucie Weill. Agréable exemplaire joliment établi. Envoi autographe signé de Tristan Bernard à son ami Carlo Rim et sa femme Alice. Provenance : de la biblothèque de l'écrivain provençal, caricaturiste et cinéaste Carlo Rimqui fut notamment l'ami de Fernandel, de Raimu et Marcel Pagnol mais aussi d'André Salmon et Max Jacob. Pendant l'Occupation, Tristan Bernard se réfugie à Cannes et réside à l'hôtel Windsor alors que son ami Carlo Rim lui propose en vain de séjourner chez lui afin qu'il soit à l'abri d'une dénonciation ou d'une arrestation ; ce à quoi Tristan Bernard, jamais avare de bons mots, lui répond :«À mon âge, on ne découche plus!» en ajoutant : «Savez-vous que je figure dans lePetit Larousse? On n'arrête pas quelqu'un qui figure dans lePetit Larousse» Il sera tout de même arrêté en septembre 1943 en tant que Juif et interné avec sa femme à Drancy puis libéré sur intervention de Sacha Guitry et Arletty le mois suivant. Son petit-fils François-René sera aussi arrêté commerésistantetdéportéàMauthausenoù il mourra. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR80.00 (€80.00 )

‎BERNARD (Tristan)‎

Reference : 2331

(1901)

‎Un mari pacifique‎

‎Paris, La Revue Blanche, 1901 25,5 x 16,8 cm, en feuilles, couvertures blanches imprimées volantes, couvertures volantes orange mouchetées de rouge réservées pour le tirage spécial pour Les XX, étui-chemise d'origine réservé pour Les XX, 4 ff. n. ch. (blanc, faux-titre, titre, dédicace), 303 pp., 2 ff. n. ch. (table), 1 f. blanc, chemise contenant 12 pp. manuscrites Edition originale. Un des 20 ex. réimposés sur vélin d'Arches sous double couverture, tirés pour les XX et signés par l'auteur (le nôtre le n°1). Enrichi du manuscrit autographe signé par l'auteur, titré "Du nouveau", de 12 pages in-8 contrecollées, correspondant au troisième chapitre de l'ouvrage, manuscrit rédigé à l'encre et comportant de nombreuses corrections. Provenance : Bibliothèque Léon Comar (ex-libris).‎


‎. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 06 67 17 08 42

EUR1,000.00 (€1,000.00 )

‎BERNARD Tristan - (Paul Bernard dit) - (Besançon 1866 - Paris 1947) - écrivain français ‎

Reference : GF15967

‎Lettre autographe Signée à Monsieur le Ministre - Le 18 mars 1919 - ‎

‎ 1 page in8 - bon état -‎


‎"Voici une note complète concernant mon cousin Hubert Picard - Je vous serai profondément reconnaissant de ce que vous voudrez bien faire pour lui - Il était sur le point d'être décoré en 1912, 1913 et 1914 - Il a perdu un fils ainé à la guerre".... ‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR130.00 (€130.00 )

‎(BERNARD Tristan) TREICH Léon‎

Reference : 19327

(1925)

‎L'esprit de Tristan Bernard‎

‎Gallimard, Paris 1925, 11x17cm, broché.‎


‎Edition originale, un des ex du service de presse. Envoi de Léon Treich à Renée Dunan. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR80.00 (€80.00 )

‎BERNARD Valère‎

Reference : 7190

‎Lettre adressée au félibre Bruneau pour l’encourager lors de son élection au titre de Majoral. Très bon 7 juin 1924. L.A.S. 1 page in-8°.‎


Phone number : 06 79 21 01 07

EUR30.00 (€30.00 )

‎Bernard Vercruyce‎

Reference : 9637

‎Les chats de Vercruyce‎

‎Minerva 1998‎


‎Très bon état Enrichi dun bel envoi autographe daté , signé et dun petit dessin de lartiste . Couverture cartonné , largement illustré en couleurs de reproductions de tableaux , état du neuf . Livre Art Peinture Contemporaine Animal - largeur/hauteur :23,5x29 cm - poid : 810 g - nombre de pages : 84 p. - langue : Français‎

L'Avenir du Passé - Saint Médard en Jalles

Phone number : 05 56 05 69 88

EUR40.00 (€40.00 )

‎BERNARD Victor‎

Reference : 76942

(1946)

‎Henri Heine‎

‎Grasset, Paris 1946, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale, un des exemplaires du service de presse. Papier jauni, deux traces de pliures en pied du premier plat. Envoi autographe daté et signé de Victor Bernard à Pierre Loewel - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00 (€30.00 )

‎Bernard ZIMMER - [Grandpré 1893 - 1964] - Dramaturge français‎

Reference : GF30829

‎Lettre autographe signée de Bernard Zimmer à Jacques Deval - Paris - le 3 juillet 1934 -‎

‎ 1 page in8 -‎


‎Il envoie en quelques pages le "résumé de Destination inconnue"..- Si l'idée plaisait à Universal ou autres, il leur enverrait la pièce qu'il a du faire recopier "sur les numéros de Candide, trouvables seulement à la Nationale" - At-t-il reçu la chanson du "Beau petit marin de passage" que Lenoir a du lui envoyer ? - Jacques DEVAL (ou Jacques Boularan) (1866 - 1972) était un dramaturge, scénariste et réalisateur français par ailleurs père de Gérard de Villiers - ‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR100.00 (€100.00 )

‎BERNE-BELLECOUR, Etienne‎

Reference : 56073

(1883)

‎[ Lot de 9 lettres autographes signée ] 1 LAS datée de Cannes le 31 Janvier 1883 : "Tu serais bien gentil de demander pour moi, au fils de l'Amiral Garnand, l'autorisation qu'il m'a si gracieusement offerte, alors qu'il est venu me voir : la permission de visiter 'escadre du Golfe Juan, pour moi et quelques membres de ma famille. Si cela offrait quelques difficultés, dis-le moi franchement, ceci entre nous - et je m'adresserais à mon ami Miot [ ... ] ; 1 LAS datée de Cannes le 21 avril 1883 : [ ... ] "Je t'adresse un mot pour Garnand en te priant de le lui faire parvenir. Je voudrais aussi envoyer ma carte à la personne qui m'a présenté au Capitaine Michel [ ... ] ; 1 LAS datée de Paris le 25 Février 1885 : [ ... ] Il y a environ dix-huit mois que je suis allé, avec mon ami Miot, à ton ministère où je t'ai vu pour savoir s'il y avait des petits canons de marine. Tu dois te souvenir de cela ? Il n'y en avait point. Aujourd'hui on m'affirme qu'il y en a. Je viens te demander le service de vérifier le fait et de m'en écrire un mot le plus tôt possible, car je suis bien pressé par mon tableau du salon prochain, qui tu le sais représente un débarquement. [... ] J'irai dîner demain au Cercle de la Presse. Tâche d'y venir tu verras Arban, Lami et d'autres ex-copains des malheureux anti-libéraux !!..." ; 1 LAS datée de Paris le 4 mars 1885 [ Il invite son correspondant à Sevran pour venir voir son tableau ] ; 1 LAS datée de Paris le 29 mars 1888 [ Il expose une sollicitation pour un jeune homme dont les parents sont d'Egreville en Seine-et-Marne ] "Nous travaillons ferme à une entreprise qui, si elle réussit, réunira à nouveau tous mes anciens camarades..." [... ] ; 1 LAS datée d'Egreville (Seine-et-Marne) le 27 juin 1888 : [ Il demande pour une famille d'un marin décédé sa montre, et sollicite pour un autre moisson un congé d'un mois "au moment des moissons, c'est-à-dire vers la fin de Juillet. Je sais que cela s'accorde car je viens de l'obtenir pour un soldat du 76e de ligne". Il invite son correspondant Gustave Lévy à Egreville où il pourra dormir "dans la chambre du Commandeur (Nicham !) qu'on te réservera" ] ; 1 LAS datée du Château d'Egreville le 16 septembre 1888 : [ Il le sollicite encore pour son soldat et continue : ] "Quand donc t'aboucheras-tu avec Edouard Philippe - dont j'ai à faire un petit portrait - pour venir me voir à Egreville" [ ... ] ; 1 LAS datée de Paris, le 4 décembre 1888 : "Mon Cher Vieux, Comment je ne t'aurai pas répondu pour te remercier du dernier service, que je t'avais demandé et que tu m'avais fait obtenir ? Comment ? Eh ! bien je t'avoue franchement que je suis un cochon. Toutefois, il faut avoir un peu d'indulgence, et me pardonner : je t'ai tellement écrit pour te réclamer quelque chose que, ma foi, j'ai cru sincèrement t'avoir écrit pour te remercier. Puis mon intention très-ferme était d'aller te serrer la main aussitôt mon retour à Paris, mais Patatra ! Voilà environ trois semaines que je suis arrivé et je n'ai pas eu une heure à moi. Je suis rentré dans la fournaise, et j'ai repris ma sale existence vertigineuse de la Capitale. [ Il l'invite à dîner au Cercle de la Presse pour rencontrer ses vieux copains Philippe, Lami, Arban, etc... ] ; 1 LAS du 13 décembre 1888 : "Mon Cher Vieux, c'est encore moi. Tu sais mon protégé le soldat-marsouin Chevrillon, celui pour lequel je t'ai si bien remercié... Eh bien ce pauvre diable qui vient d'avoir la fièvre typhoïde ainsi qu'on t'en avait informé n'est pas encore bien chic [ Il sollicite pour un lui un renouvellement de congé. Il a regretté de ne pas le voir au Cercle de la Presse avec Arban, Lami et Crémieux. ] "Nous avons énormement causé de toi avec de Marçai, chez Bloch" [ il évoque l'Amiral Besnard "lequele entre parenthèses ne m'a pas l'air d'être fort commode" qu'il a également sollicité indirectement en vain... ]‎

‎9 lettres autographes signées rédigées de 1883 à 1888, adressées à son ami Gustave Lévy. Les lettres avaient été montées sur onglet, et deux lettres sont restées contrecollées, sans respect de l'ordre chronologique : [ Lot de 9 lettres autographes signée ] 1 LAS datée de Cannes le 31 Janvier 1883 : "Tu serais bien gentil de demander pour moi, au fils de l'Amiral Garnand, l'autorisation qu'il m'a si gracieusement offerte, alors qu'il est venu me voir : la permission de visiter 'escadre du Golfe Juan, pour moi et quelques membres de ma famille. Si cela offrait quelques difficultés, dis-le moi franchement, ceci entre nous - et je m'adresserais à mon ami Miot [ ... ] ; 1 LAS datée de Cannes le 21 avril 1883 : [ ... ] "Je t'adresse un mot pour Garnand en te priant de le lui faire parvenir. Je voudrais aussi envoyer ma carte à la personne qui m'a présenté au Capitaine Michel [ ... ] ; 1 LAS datée de Paris le 25 Février 1885 : [ ... ] Il y a environ dix-huit mois que je suis allé, avec mon ami Miot, à ton ministère où je t'ai vu pour savoir s'il y avait des petits canons de marine. Tu dois te souvenir de cela ? Il n'y en avait point. Aujourd'hui on m'affirme qu'il y en a. Je viens te demander le service de vérifier le fait et de m'en écrire un mot le plus tôt possible, car je suis bien pressé par mon tableau du salon prochain, qui tu le sais représente un débarquement. [... ] J'irai dîner demain au Cercle de la Presse. Tâche d'y venir tu verras Arban, Lami et d'autres ex-copains des malheureux anti-libéraux !!..." ; 1 LAS datée de Paris le 4 mars 1885 [ Il invite son correspondant à Sevran pour venir voir son tableau ] ; 1 LAS datée de Paris le 29 mars 1888 [ Il expose une sollicitation pour un jeune homme dont les parents sont d'Egreville en Seine-et-Marne ] "Nous travaillons ferme à une entreprise qui, si elle réussit, réunira à nouveau tous mes anciens camarades..." [... ] ; 1 LAS datée d'Egreville (Seine-et-Marne) le 27 juin 1888 : [ Il demande pour une famille d'un marin décédé sa montre, et sollicite pour un autre moisson un congé d'un mois "au moment des moissons, c'est-à-dire vers la fin de Juillet. Je sais que cela s'accorde car je viens de l'obtenir pour un soldat du 76e de ligne". Il invite son correspondant Gustave Lévy à Egreville où il pourra dormir "dans la chambre du Commandeur (Nicham !) qu'on te réservera" ] ; 1 LAS datée du Château d'Egreville le 16 septembre 1888 : [ Il le sollicite encore pour son soldat et continue : ] "Quand donc t'aboucheras-tu avec Edouard Philippe - dont j'ai à faire un petit portrait - pour venir me voir à Egreville" [ ... ] ; 1 LAS datée de Paris, le 4 décembre 1888 : "Mon Cher Vieux, Comment je ne t'aurai pas répondu pour te remercier du dernier service, que je t'avais demandé et que tu m'avais fait obtenir ? Comment ? Eh ! bien je t'avoue franchement que je suis un cochon. Toutefois, il faut avoir un peu d'indulgence, et me pardonner : je t'ai tellement écrit pour te réclamer quelque chose que, ma foi, j'ai cru sincèrement t'avoir écrit pour te remercier. Puis mon intention très-ferme était d'aller te serrer la main aussitôt mon retour à Paris, mais Patatra ! Voilà environ trois semaines que je suis arrivé et je n'ai pas eu une heure à moi. Je suis rentré dans la fournaise, et j'ai repris ma sale existence vertigineuse de la Capitale. [ Il l'invite à dîner au Cercle de la Presse pour rencontrer ses vieux copains Philippe, Lami, Arban, etc... ] ; 1 LAS du 13 décembre 1888 : "Mon Cher Vieux, c'est encore moi. Tu sais mon protégé le soldat-marsouin Chevrillon, celui pour lequel je t'ai si bien remercié... Eh bien ce pauvre diable qui vient d'avoir la fièvre typhoïde ainsi qu'on t'en avait informé n'est pas encore bien chic [ Il sollicite pour un lui un renouvellement de congé. Il a regretté de ne pas le voir au Cercle de la Presse avec Arban, Lami et Crémieux. ] "Nous avons énormement causé de toi avec de Marçai, chez Bloch" [ il évoque l'Amiral Besnard "lequele entre parenthèses ne m'a pas l'air d'être fort commode" qu'il a également sollicité indirectement en vain... ]‎


‎Photographe, peintre, graveur et illustrateur, Etienne Berne-Bellecour (1838-1910) se spécialisa dans la peinture militaire et notamment de marine. Il évoque dans cette correspondance un tableau de débarquement de marine, probablement le sujet vendu en 2011 chez Artcurial : "Débarquement de troupes de Marine Française dans des chaloupes" daté de 1885 (à moins qu'il ne s'agisse là que d'un travail préparatoire). Prix du lot, non séparable‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR450.00 (€450.00 )

‎BERNE-JOFFROY.‎

Reference : 11674

(1959)

‎Le Dossier Caravage. Psychologie des attributions et psychologie de l'art.‎

‎Paris Editions de Minuit, coll. "Forces Vives" 1959 1 vol. relié in-8 carré, toile éditeur grise imprimée en noir, jaquette verte illustrée et imprimée en noir et blanc, 400 pp., 158 illustrations, index. Edition originale de ce classique de la critique d'art sur le problème des attributions en peinture. Bon exemplaire avec un envoi de l'auteur à Nathalie Sarraute.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR75.00 (€75.00 )

‎BERNE-JOFFROY André‎

Reference : 60673

(1959)

‎Le cas Caravage. Psychologie des attributions et psychologie de l'art‎

‎Les éditions de minuit, Paris 1959, 20,5x21cm, reliure de l'éditeur.‎


‎Édition originale sur papier courant. Reliure de l'éditeur en pleine toile sable, dos lisse, exemplaire complet de sa jaquette illustrée. Envoi autographe signé d'André Berne-Joffroy à Pierre Dumayet. Iconographie. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00 (€50.00 )

‎BERNE-JOFFROY (André).‎

Reference : 107936

(1960)

‎Valéry.‎

‎Paris Gallimard, coll. "Bibliothèque idéale" 1960 1 vol. broché in-12, broché, 314 pp., 15 planches hors-texte, bibliographie. Edition originale en service de presse avec un envoi d'André Berne-Joffroy à Raymond et Nathalie Sarraute. Prière d'insérer joint. Bon exemplaire.‎


‎ 7 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR15.00 (€15.00 )
Previous 1 ... 106 107 108 109 ... 339 569 799 1029 ... 1030 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !