Previous 1 ... 405 406 407 408 ... 578 748 918 1088 ... 1092 Next Exact page number ? OK

‎Feuillet, Octave‎

Reference : 2369

(1873)

‎Le Roman d'un jeune homme pauvre, nouvelle édition‎

‎ 1873 Paris, Michel Lévy, Librairie nouvelle, 1873. 18,5 x 12 cm (R), in-12, 352 pp., reliure de l'époque de demi-veau grenat, dos à 5 nerfs orné, tête dorée.‎


‎Exemplaire enrichi d'un ENVOI autographe signé d'Octave Feuillet à l'Oeuvre des écoles professionnelles. Dos passé, sinon un très bel exemplaire. ‎

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR60.00 (€60.00 )

‎FEUILLET (Octave).‎

Reference : 96450

‎Une lettre autographe signée et une carte de visite signée adressées à Jules Claretie. ‎

‎ 1 page in-12 à son adresse imprimée, 23 octobre 1886 et une carte de visite à son nom imprimé. A propos de sa comédie Chamillac (lettre) ; il demande à Jules Claretie d'aider M. Conard à préparer une conférence qu'il doit donner (carte). ‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR50.00 (€50.00 )

‎FEUILLET, Octave ; CHAUMEIX, André‎

Reference : 64004

‎Ensemble de document de et sur Octave Feuillet [ Détail : ] 1 L.A.S. d'Octave Feuillet, 2 pages, datée du 5 juin : "Mon cher Docteur, Le beau temps me décide à hâter mon départ pour Contrexéville" [... ] "Vous seriez aimable de m'accorder quelques instants le soir même de mon arrivée [...] afin que je puisse commencer ma cure sans perdre un seul jour. Mes occupations me forcent et limitent mon séjour à la durée strictement nécessaire" [ ... ] ; [On joint : ] 2 cartes de visite signées d'Octave Feuillet, avec quelques lignes autographes, une enveloppe signée [On joint : ] manuscrit autographe signé d'André Chaumeix d'un article consacré à Octave Feuillet, 11 feuillets paginés de 3 à 12 (avec un 5 bis) ; [ On joint : ] Grand portrait d'Octave Feuillet, Pierre Petit photog. format 27 x 21 cm, sur chine monté, Imp. Lermercier et Cie Paris ; [ On joint : ] Eau-forte : portrait d'Octave Feuillet‎

‎Ensemble de document de et sur Octave Feuillet [ Détail : ] 1 L.A.S. d'Octave Feuillet, 2 pages, datée du 5 juin : "Mon cher Docteur, Le beau temps me décide à hâter mon départ pour Contrexéville" [... ] "Vous seriez aimable de m'accorder quelques instants le soir même de mon arrivée [...] afin que je puisse commencer ma cure sans perdre un seul jour. Mes occupations me forcent et limitent mon séjour à la durée strictement nécessaire" [ ... ] ; [On joint : ] 2 cartes de visite signées d'Octave Feuillet, avec quelques lignes autographes, une enveloppe signée [On joint : ] manuscrit autographe signé d'André Chaumeix d'un article consacré à Octave Feuillet, 11 feuillets paginés de 3 à 12 (avec un 5 bis) ; [ On joint : ] Grand portrait d'Octave Feuillet, Pierre Petit photog. format 27 x 21 cm, sur chine monté, Imp. Lermercier et Cie Paris ; [ On joint : ] Eau-forte : portrait d'Octave Feuillet‎


‎Manuscrit autographe, incomplet des deux premiers feuillets, consacré par André Chaumeix (1874-1955) à Octave Feuillet. Une note au stylo sur le premier feuillet tend à indiquer une publication dans la Revue des Deux Mondes. ‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR175.00 (€175.00 )

‎[A. Quantin, Imprimeur-Editeur] - ‎ ‎FEUILLET, Octave ; FEUILLET Valérie‎

Reference : 59141

(1885)

‎Monsieur de Camors [ Avec 3 L.A.S. d'Octave Feuillet et 1 L.A. de Valérie Feuillet ]‎

‎Onze compositions par S. Rejchan gravées à l'eau-forte par Mme. Louveau-Rouveyre, MM. Daumont et Duvivier, 1 vol. in-8 reliure de l'époque demi-maroquin à coins rouge, dos lisse orné en long, couverture conservée, tête dorée, collection Calmann-Lévy, A. Quantin, Imprimeur-Editeur, Paris, 1885, 311 pp. avec 4 L.A.S. sous 3 enveloppes‎


‎Jolie édition très bien reliée du chef-d'oeuvre d'Octave Feuillet, enrichie de 4 très intéressantes lettres autographes signées, dont 3 d'Octave Feuillet (8 pages au total) et une de son épouse Valérie Feuillet (8 pages), toutes adressées à M. Charles Sagnier, 41 rue de l'Observatoire à Paris. La première lettre de 3 pp., datée de Dijon"Hôtel de la Cloche", le 5 juillet 1886 évoque longuement la "vieille passion" d'Octave Feuillet pour Dijon : "Arrivé à Dijon par un ciel enchanté, dont j'avais complètement perdu l'habitude, je me suis cru en paradis, et j'y prolonge mon séjour au-delà de mes intentions premières. D'abord j'ai une vieille passion pour Dijon, et je vous dirai qu'il la mérite de plus en plus. A part ses vieux souvenirs historiques et ses vieilles maisons pittoresques, il a maintenant un quartier neuf, dont l'hôtel de la Cloche est un des plus beaux ornements et qui rappelle, avec son jardin public, les quais de Genève. [... ] J'avais du reste une autre raison que mon goût personnel pour m'arrêter quelques joursà Dijon. [... ] le spleen de Vittel pour ne pas parler d'un gros ennui que j'y ai eu à la veille de mon départ m'avaient beaucoup fatigué ! [ ... ] Il m'eût été difficile, partant par telle chaleur, de continuer dès le lendemain ma route sur Paris. [ ... ] Mais ma maison solitaire de Versailles m'attire peu, et Dijon, en tant que séjour, me plaît hélas ! infiniment davantage. Mon seul regret et de perdre la chance de nous revoir avant votre départ". Octave Feuillet tente de dissuader son correspondant de partir pour Nîmes et l'invite à venir à Dijon. Puis il évoque sa femme "qui n'est pas mécontente de son séjour. La présence concurrente de sa belle-soeur ne l'a nullement incommodée comme elle le craignait. Elle ne l'a même pas aperçu une seule fois". Un second billet autographe signé d'Octave Feuillet daté du 27 janvier 1887 donne rendez-vous à Charles Sagnier Hôtel de Rivoli. Enfin, une lettre non datée (évoquée dans la lettres suivante de Mme Feuillet et que l'on peut dater d'août 1887) de 4 pp., sur papier à en-tête du 38 Avenue de St Cloud, Versailles, commence ainsi : "J'ai donné à Sagnier la peine de copier la lettre que je lui avais écrite de Contrexéville pour qu'il pût juger lui même à tête reposée combien cette lettre pleine de confiance et d'abandon amical justifiait peu la réponse amère et boudeuse qu'il y a faite. En cette circonstance, il a obéi, avant tout, j'en suis sûr, à sa sollicitude pour nos intérêts sur lesquels j'ai été souvent très heureux de prendre ses bons conseils, mais il aurait peut-être dû se souvenir que l'intérêt matériel n'est pas la seule règle des actions d'un homme. Il aurait dû voir que dans ma lettre je lui faisais la confidence affectueuse d'une résolution arrêtée sur laquelle je n'avais à demander de conseils à personne puisque cette résolution m'était impérieusement dictée, comme je le lui disais, par les sentiments d'un homme de coeur et d'un homme d'honneur. Dès ce moment, il ne me devait, comme ami, ni conseils, ni reproches ! Il ne me devait que de l'approbation et du soutien. En supposant, ce qui n'est pas, que notre départ de Versailles fût pour moi personnellement un sacrifice douloureux, était-ce le fait d'un ami de me le rendre plus pénible, en insistant sur les amertumes qu'il pouvait m'offrir ? En supposant encore que ma femme eût à mon insu et en secret cherché des appartements à Paris (au lieu d'en chercher comme elle l'a fait en réalité d'accord avec moi) était ce le rôle d'un ami de me révéler en détail, au risque de m'irriter contre ma femme et de mettre un élément de trouble dans mon ménage ? Je n'insiste par sur le ton et les expressions de cette réponse qui devaient justement froisser un homme de mon âge de la part d'un jeune ami à qui je venais d'écrire avec tant de courtoisie, de confiance et d'expansion. Je ne veux plus toucher qu'un seul point. Sagnier m'avait vu au commencement de l'hiver aussi opposé que personne à l'idée de quitter Versailles. Rien n'était plus naturel que ce premier mouvement de résistance et de révolte pour un projet si soudain, qui engageait gravement mes intérêts. Mais rien de plus naturel non plus que le revirement qui s'est opéré dans mes idées à ce sujet, quand j'ai vu les souffrances de ma femme se prolonger et s'aggraver. C'est alors que la pensée de l'emprisonner dans cette maison funeste, contre l'avis des médecins les plus autorisés, serait devenue criminelle. Sagnier a cru sentir à ce moment quelque refroidissement dans mon amitié. [ ... ] Mais je le répète, nous avons été gravement froissé par sa lettre [ malgré cela, en raison de leur longue amitié, il ne souhaite pas rompre ]. La dernière lettre, de la main de l'épouse d'Octave Feuillet, datée de Versailles, le 17 août (1887) est également adressée à Charles Sagnier. Elle y évoque ses souffrances, et sa tristesse d'avoir vu son correspondant les dédaigner trop longtemps. La cure à Vichy ne le lui fait aucun bien,"j'ai beaucoup maigri et je n'ose plus me regarder dans la glace. La présence de mes enfants m'empêche de trop songer à ce qui pourrait advenir d'un tel changement, mais quand je ne les ai plus autour de moi, j'y songe. Mon mari vous aurait écrit s'il n'était pas repris depuis 4 jours de ses affreuses névralgies de la face. Dieu lui épargne le retour complet des tortures qu'il a subies il y a quelques années. Il me charge de vous remettre les lignes suivantes, que vous pourrez à peine déchiffrezr car elles ont été écrites au milieu de grandes souffrances. Vous voyez que le bonheur ne nous hante pas plus qu'à l'ordinaire. Mais mon mari est comme moi. Il veut aussi oublier. Lui et moi vous embrassons de tout coeur, ne voulant plus nous souvenir que des preuves de dévouement que vous nous avez donnés depuis tant d'années. Nous vous demandons, comme preuve d'amitié, de n'y pas revenir vous-même. Qu'il n'y soit plus fait aucune allusion ni par lettre, ni dans les conversations du retour, enfin ni demain ni jamais. Nous quittons Versailles dans les premiers jours d'octobre. [ Ils vont s'installer à Paris près du Parc Monceau, 6 rue Gounod : ] "nous avons deux appartements superposés communicant par un escalier intérieur. C'est simple mais suffisant". Bon exemplaire (qq. petits frott. et qq. rouss., très bon état par ailleurs).‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR1,200.00 (€1,200.00 )

‎FEUILLET Octave ROBAUDI Alcide Théophile‎

Reference : 61982

(1888)

‎Chamillac‎

‎Calmann Lévy, Paris 1888, 16x24,5cm, broché.‎


‎Edition originale, un des 30 exemplaires numérotés sur Hollande, seuls grands papiers. Une petite déchirure en tête du dos. Agréable et unique exemplaire. Notre exemplaire est exceptionnellement enrichi de 2 dessins originaux, au crayon, d'Alcide Théophile Robaudi, qu'il a signés et rehaussés à l'encre noire, représentant des scènes de Chamillac et qui ont été placés en début de volume. . - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR300.00 (€300.00 )

‎(FEUVRIER) - FIDIX Just.‎

Reference : 11108

(1899)

‎Impressions de touriste de Pontarlier au Saint-Bernard avec vues anciennes inédites.‎

‎ 1899 Besançon, Jacquin, 1899; grand in-8°, demi-toile granitée violine de l'époque, titre doré; 99pp., 3 illustrations hors texte et 1 dessin dans le texte.Toile insolée au mors du 1er plat et partie du dos (ors passés), rares rousseurs ( dont au titre)‎


‎Envoi autographe signé de l'auteur Julien Feuvrier sur le titre et sur le premier feuillet blanc, quelques corrections manuscrites de l'auteur dans l'ouvrage.Julein Feuvrier (1851 - 1936), fut Archiviste à Dole, Conservateur du Musée archéologique de Dole, qu'il créa (en 1899). (GrFC) ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR60.00 (€60.00 )

‎FEVAL Paul.‎

Reference : 367

(1880)

‎La reine des épées.‎

‎ 1880 plein chagrin bleu maroquiné, tr. dor., roulette intérieure, (la teinte du dos est passée, perte de teinte aux coins). in-12, (2ff.), 426pp., Paris Palmé 1880,‎


‎Agréable exemplaire d'un roman peu connu de Paul Féval.On a relié avec une lettre A.S. d'une page dans laquelle Feval donne des conseils de mousquetaire à son correspondant:"...allez en Bourgogne, mangez des limaçons de vigne, buvez du pomard, donnez vous en comme quatre!". La reliure, tres soignée, mérite une petite restauration pour les defauts signalés. ‎

Phone number : 33 (0)3 85 53 99 03

EUR145.00 (€145.00 )

‎FEVAL Paul - ( Rennes 1816 - 1887) - écrivain français ‎

Reference : GF22100

‎Lettre Autographe Signée à Madame Stella Blanoy - Paris le 10 novembre 1875 - ‎

‎ 1 page in8 + enveloppe - bon état -‎


‎Sa lettre lui a fait à la fois plaisir et peine - "puisqu'on me dit que vous avez été chagriné plus encore que je ne pouvais le croire...Je vous remercie de me l'avoir écrite...J'accepte avec reconnaissance la main que vous me tendez"...- Réouverture jeudi 11 avril 2024 - Nous traiterons vos commandes à ce moment là -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR120.00 (€120.00 )

‎FEYDEAU (Ernest).‎

Reference : 69078

‎Daniel. Etude.‎

‎Paris Amyot 1859 1 vol. relié 2 vol. in-12, bradel demi-percaline bleue, pièces de titre de basane verte et fleuron doré au dos, couvertures conservées, non rognés, 321 et 423 pp. Edition originale de ce roman dédié à Gustave Flaubert. Piquant envoi de l'auteur "à ma chère belle-mère qui ne m'aime plus". Rousseurs éparses et dos légèrement passés, ex-libris gravé.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR100.00 (€100.00 )

‎FEYDEAU, Ernest‎

Reference : 64003

‎[ Lettre autographe signée ] 1 L.A.S. d'une page sur papier bleu aux initiales : "Cher Monsieur, Voici la 5ème partie. Je vous prie de la faire composer en entier, en ménageant la séparation des deux livraisons, comme je l'ai indiqué, à la page 326 chapitre XXXII. Je vous prie aussi instamment de me faire remettre les épreuves en double. Autrement, mon domestique pourrait bien encore les jeter au feu". ‎

‎1 L.A.S. d'une page sur papier bleu aux initiales, s.l.n.d. : "Cher Monsieur, Voici la 5ème partie. Je vous prie de la faire composer en entier, en ménageant la séparation des deux livraisons, comme je l'ai indiqué, à la page 326 chapitre XXXII. Je vous prie aussi instamment de me faire remettre les épreuves en double. Autrement, mon domestique pourrait bien encore les jeter au feu". ‎


‎Lettre amusante pour sa remarque finale sur le danger de la domesticité pour les écrivains ! ‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR195.00 (€195.00 )

‎FEYDEAU, Ernest‎

Reference : 44479

(1860)

‎Manuscrit autographe : Deuxième partie du roman "Catherine d'Overmeire. Etude"‎

‎Manuscrit autographe de 58 feuillets in-folio (de formats divers), foliotés de 69 à 126, repliés en liasse, s.d. (circa 1859-1860). qq. petits accrocs à qq. ff., mais bon état par ailleurs ‎


‎Manuscrit autographe provenant du fonds de l'éditeur Edouard Dentu, chez lequel l'édition originale du roman fut publiée en 1860 (Vicaire, III, 698) ; on relève les noms des typographes apposés au crayon sur les feuillets. Le manuscrit est très abondamment corrigé et annoté par Ernest Feydeau, avec de nombreuses additions marginales, des passages biffés, de nouvelles rédactions contrecollées sur les versions antérieures. Il contient l'intégralité de la seconde partie (sur les 4 composant l'ouvrage), correspondant aux pages 159 à 288 du premier Tome, dans l'édition Dentu. L'ouvrage d'Ernest Feydeau (ami de Gustave Flaubert, père de Georges Feydeau) lui valut une défense de Sainte-Beuve (Lettre sur la morale et l'art, Le Moniteur, 20 février 1860) ) et un éreintement par Barbey d'Aurevilly (Les Oeuvres et les Hommes. Les Romanciers) qui mérite d'être cité : "Déjà M. Sainte-Beuve l'avait ondoyé sur le front byronien de Daniel, mais aujourd'hui il l'a tenu sur les fonts de baptême de la publicité, dans la personne de Catherine d'Overmeire, et il a répondu, à haute et intelligible voix, de son talent devant les hommes et devant Dieu" [... ] "Catherine d'Overmeire n'est pas une idée comme Fanny, mais de l’art pour l’art, un conte pour un conte, c’est le récit d’une séduction que rien, à coup sûr, n’empêche d’être vraie. En d’autres termes, c’est cette vieille et éternelle histoire, toujours vulgaire et toujours nouvelle, d’une femme séduite, enlevée et trahie par un homme, et que le romancier le moins éloquent, le moins pathétique et le moins habile, pourra toujours recommencer avec une inépuisable chance de succès, tout le temps que les hommes seront ce qu’ils sont, à si peu d’exceptions près, — de vrais jeunes gens jusqu’à la tombe. Née d’une séduction, Catherine d’Overmeire est victime d’une autre. Seulement, une fois parfaitement déshonorée, elle est épousée par un moraliste plein d’ampleur, qui n’y fait pas tant de façons, et qui tient la faute de la jeune fille bien moins pour une honte que pour un malheur."‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR1,300.00 (€1,300.00 )

‎FEYDEAU ERNEST (1821-1873). ‎

Reference : 3154

(1947)

‎FANNY. PRECEDE DE HISTOIRE ET FORTUNE DE FANNY PAR JACQUES CREPET. LITHOGRAPHIES ORIGINALES DE GRAU-SALA.‎

‎PARIS. LES ORDRES DE CHEVALERIE. 1947-1948. IN-4 EN FEUILLES (20,5 X 29,5 X 6 CENTIMETRES ENVIRON) DE XXVII + (1) + 191 ET (2) PAGES, SOUS COUVERTURE VERTE REMPLIEE, ENTIEREMENT ILLUSTREE, CHEMISE ET ETUI CARTONNES VERTS DE L'EDITEUR. ILLUSTRE DE 13 LITHOGRAPHIES ORIGINALES EN COULEURS. PREMIER TIRAGE LIMITE A 350 EXEMPLAIRES NUMEROTES, TOUS SUR VELIN DE LANA, CELUI-CI NON JUSTIFIE, IMPRIME SPECIALEMENT POUR LUCIEN J... . EXCEPTIONNEL ENSEMBLE ENRICHI D'UNE SUITE SUR JAPON EN NOIR AVEC REMARQUES ET D'UNE SUITE SUR VELIN DE LANA EN DEUX TONS DES 13 ILLUSTRATIONS; D'UN ENSEMBLE DE 10 AUTRES PLANCHES DE L'OUVRAGE, DONT UNE EPREUVE D'ARTISTE. AVEC UN PROJET ORIGINAL A L'ENCRE VERTE ET NOIRE ET 3 PROJETS IMPRIMES DU FEUILLET DE TITRE, UN TEXTE MANUSCRIT DE 21 PAGES DE JACQUES CREPET CONSACRE AU TEXTE DE FANNY, 4 LETTRES AUTOGRAPHES DE JACQUES CREPET ADRESSEES A LUCIEN J... AU SUJET DE L'EDITION DE CET OUVRAGE, LE BON A TIRER APRES CORRECTIONS DATE DU 14 NOVEMBRE 1946 ET SIGNE DE JACQUES CREPET POUR L'ENSEMBLE DE SON TEXTE SUR 20 PAGES IMPRIMEES, 2 LETTRES ADRESSEES PAR GRAU-SALA A LUCIEN J... . BON EXEMPLAIRE. ‎


Phone number : 05 61 87 90 67

EUR450.00 (€450.00 )

‎FEYDEAU Ernest. (1821-1873).‎

Reference : 26424

‎Un Début à l'Opéra. Etude. - Le Mari de la danseuse. Etude.‎

‎ Paris, Michel Lévy frères, 1863. Deux textes en un volume in-12, (in-18), de LXII pp. (préface), 264 pp et 1 f. n. ch., table- et 2 ff.-392 pp. Demi-basane de l'époque, dos à 4 nerfs, pièces de titre, encadrement d'un triple filets dorés entre les nerfs, écusson doré sur le premier plat, tête dorée (sans les couvertures). Ex-libris C. De Mandre. ‎


‎Edition originale sous ce titre (Un début à l'Opéra) de la première partie de : Le Mari de la danseuse. Le texte complet : Le Mari de la danseuse, paru en 1863 a été relié à la suite et c'est l'édition orginale. Exemplaire enrichi d'un ENVOI AUTOGRAPHE DE L'AUTEUR " Bon souvenir de l'auteur à son très très cher Constantin Bronicki ". Photos sur demande.‎

Phone number : 09 50 67 82 02

EUR400.00 (€400.00 )

‎FEYDEAU (Ernest), écrivain français (1821-1873). ‎

Reference : HCLM54

‎Lettre autographe signée. 18 Août [18]70. 1 p. in-8.‎

‎Il lui est impossible de passer le voir « Si je ne vais pas vous voir c’est que je n’ai littéralement plus les sous pour payer une voiture. Vous qui pouvez circuler en omnibus, et même à pied, venez donc un matin me voir… ». ‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR110.00 (€110.00 )

‎FEYDEAU (Ernest), écrivain français (1821-1873).‎

Reference : 67C28

‎Lettre autographe signée à un rédacteur. Paris, 4 Avril 1868. 1 pp. in-8. ‎

‎A propos des rumeurs calomnieuses concernant son épouse, Léocadie Bogaslawa Zelewska qui circulent dans le « Tout Paris », probablement sur la liaison qu’elle eut avec le Duc de Morny ou celle avec l’empereur Napoléon III. Il est en colère et il demande au rédacteur de faire une publication sur les actions judiciaires qu’il entreprend. « Une infâme calomnie a été répandue depuis quelques jours contre Madame Feydeau. Je vous prie de bien vouloir annoncer que j’ai déféré aux tribunaux les auteurs de cette calomnie, et qu’en vertu d’une ordonnance de Monsieur le Président du tribunal procès sera appelé et plaidé à la première audience qui suivra les vacances de Pâques. Vous comprendrez qu’en attendant le jour de la justice, je tienne à saisir le public de ma plainte et à mettre un terme à ces lâches rumeurs. » .‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR280.00 (€280.00 )

‎FEYDEAU (Georges). ‎

Reference : AWD-874

‎Inquiétudes. ‎

‎Lettre manuscrite a. s. à un destinataire inconnu, 1 p. pliée en 3, remplie au recto, un peu déchirée (11,4/18 cm). « Il ne m’est pas possible de fournir aucun compte. Je ne peux même pas indiquer les mois et les années. Je n’ai pas besoin de te recommander d’agir avec la plus grande circonspection possible. Tâche que la chose ne s’ébruite pas, qu’elle ne fasse pas de scandale. Enfin, viens me voir le plus tôt que tu pourras. Tu me feras un grand plaisir si tu peux m’amener ton ami le directeur des XX du passage de l’opéra. Je te serre la main d’amitié. G. Feydeau. » ‎


Actualités - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 00 33 (0)6 72 07 91 06

EUR400.00 (€400.00 )

‎Feydeau, Georges‎

Reference : 10188

(1908)

‎Lettre autographe signée au sujet "D'occupe toi d'Amélie"‎

‎Bruxelles 1908 Bruxelles, mars 1908. 1 ff. Encre noire, sur papier entêtedu Grand Hotel Bruxelles. LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE AU SUJET "D'OCCUPE TOI D'AMÉLIE". "Il paraît, Monsieur Valabrègue (Daniel) que c'est de famille. Il y a quelques semaines j'ai reçu monsieur Valabrègue (Albin) une lettre sollicitant les droits "D'occupe toi d'Amélie", une compensation à une pièce dont il m'avait fourni jadis le titre et le milieu mais que je n'ai pu faire jusqu'à à présent pour la bonne raison que je n'en n'ai pas encore trouvé le sujet. Aujourd'hui je reçois de Valabrègue (Daniel) une lettre me demandant une compensation sur ce même "Occupe-toi d'Amélie" sous prétexte qu'il m'aurait un jour fournis un scénario ou un projet ou il était, parait il, question d'un faux mariage, avec un faux maire, dans une fausse mairie. Je me rappelle bien qu'autrefois vous m'avez pressé à plusieurs reprises de recommander à Samuel un petit acte que vous lui avez présenté. Quant à un scénario que vous m'auriez proposé, ceci est absolument sorti de ma mémoire. En tout cas il y a une chose certaine, c'est que si cela a été, j'ai refusé d'en prendre connaissance, car c'est un principe chez moi, à moins qu'il ne s'agisse de personnalités exceptionnelles, ou de gens que je connaisse à fond. Je sais trop qu'on n'a que des ennuis à attendre de ce genre de complaisance sans jamais avoir la chance de rencontrer une idée profitable. Et alors il suffit après que vous écriviez une pièce qui se passe, mettons dans un salon, pour qu'aussi tôt votre monsieur surgisse en vous disant : " Mon acte aussi se passait dans un salon ! vous avez pillé ma pièce". Et maintenant, pour qu'il ne subsiste aucun doute pour vous je vais vous dire une chose qui mettra tout au point! vous m'avez écrit que c'est en 1903 que vous m'avez fourni votre idée, combien vous avez bien fait de préciser la date! Et bien, mon idée à moi date de 1898. Et ceci, il m'est facile de le prouver ; car à cette époque j'aurais fourni mon mon projet à Paul Bilhaud avec qui j'avais dû faire la pièce, et il se trouve que j'ai ainsi toute une correspondance qui en fait foi. Si notre collaboration ébauchée à ce moment n'a pas eu de suite c'est que Bilhaud ne m'a pas apporté les complémentaires que je cherchais. Je crois que tout cela est net. Ceci dit, je ne vois pas ce qui vous empêche de traiter votre sujet à l'avenir. Vous me dites qu'il s'agit d'un faux mariage, avec faux maire, dans une fausse mairie ; Dans ma pièce c'est tout le contraire! Il s'agit d'un vrai mariage avec un vrai maire dans une vraie mairie. Vous voyez que cela n'a aucun rapport ! par conséquent...! Ah! mais mon Dieu qu'il faut donc perdre de temps à lutter pour des riens dans la vie! Merci, nonobstant, pour tous les éloges qui servent de préambule à votre lettre. Bien à vous G Feydeau" ‎


‎ Signé par l'auteur ‎

Phone number : 09 88 40 55 75

EUR450.00 (€450.00 )

‎FEYDER (Jacques) réalisateur, scénariste et acteur français d’origine belge (1885-1948) ‎

Reference : 54C24

‎Lettre autographe signée au critique et scénariste Henri Jeanson [1935] 1 p.et demie in-8.‎

‎A propos d’un article sur le film de 1934 « Le Grand Jeu ». Particulièrement sensible à la qualité des éloges reçus concernant son film, il s’empresse de répondre. « La grande autorité qui s’attache à vos jugements fait que votre article sur le "Grand Jeu" constitue pour moi un précieux encouragement et une récompense importante… ».‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR230.00 (€230.00 )

‎FIAT (Christophe).‎

Reference : 41231

‎New York 2001. Poésie au galop. ‎

‎ Romainville : Editions Al Dante / Niok, 2002. Un volume broché 15x21 cm, 105 pages. Edition originale avec un envoi et une lettre autographe de l’auteur. Bon état. ‎


Le Livre à Venir - Chantelle

Phone number : 06 44 78 76 58

EUR40.00 (€40.00 )

‎FIAUX Louis‎

Reference : 31132

(1886)

‎Un malfaiteur public : Jules Ferry‎

‎Achille Le Roy, Paris 1886, 12x19cm, broché.‎


‎Edition originale. Envoi de Louis Fiaux. Un mors légèrement fendu en pied, petites traces de pliures sur le deuxième plat. Rare. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR80.00 (€80.00 )

‎Fiechter Jacques-René: ‎

Reference : 20474

(1934)

‎Gammes et préludes. ‎

‎Paris, Corrêa, 1934. Grand in-8 broché, couverture imprimée en deux tons. ‎


‎Edition originale au tirage limité à 305 exemplaires, celui-ci un des 250 numérotés sur vélin bibliophile (220). Agrémenté d'un long envoi autographe signé du poète. ‎

La Bergerie - Carouge
CHF40.00 (€40.94 )

‎FIERENS (Paul). ‎

Reference : 18440

‎[Gestes]. 3 POÈMES AUTOGRAPHES SIGNÉS. ‎

‎5 pages in-8 à l'encre noire.Ces trois poèmes ont été publiés sous le titre général : Gestes dans le n° 3 de la revue Intentions en 1922. ‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 48 04 82 15

EUR150.00 (€150.00 )

‎FIEVEE, Joseph‎

Reference : 64007

(1822)

‎[ Lettre autographe signée ] 1 L.A.S. adressée à Madame Le Simier à La Bellangerie, s.l.n.d., 1 page : "Madame, je suis chargé de vous annoncer [ ... ] une cargaison qu'on adresse de [ ... ] à La Bellangerie : 1e Une ombrelle que Madame Auguste a laissé dans notre voiture ; 2e Un éventail prêté par Mademoiselle Esther 3e Une poupée destinée à ladite demoiselle nommée ci-dessus 4e Les dernières Messéniennes de M. Casimir Delavigne 5e Toutes mes amitiés et complimens ; Le tout à un prix raisonnable, exempt de frais de transport, et autres droits. Votre très-humble serviteur "‎

‎[ Lettre autographe signée ] 1 L.A.S. adressée à Madame Le Simier à La Bellangerie, s.l.n.d. [ circa 1822-1830], 1 page : "Madame, je suis chargé de vous annoncer [ ... ] une cargaison qu'on adresse de [ ... ] à La Bellangerie : 1e Une ombrelle que Madame Auguste a laissé dans notre voiture ; 2e Un éventail prêté par Mademoiselle Esther 3e Une poupée destinée à ladite demoiselle nommée ci-dessus 4e Les dernières Messéniennes de M. Casimir Delavigne 5e Toutes mes amitiés et complimens ; Le tout à un prix raisonnable, exempt de frais de transport, et autres droits. Votre très-humble serviteur "‎


‎Charmante lettre pleine d'esprit et de délicatesse du publiciste et agent secret Joseph Fiévée (1767-1839).‎

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR150.00 (€150.00 )

‎FIGUERAS André.‎

Reference : 7566

‎AUX ENVIRONS DE PETIT-GOULAG.‎

‎Paris, chez l'auteur, (janvier) 1998. In-8, broché.‎


‎Bel envoi autographe signé. État proche du neuf. [7566]‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 47 01 20

EUR12.00 (€12.00 )

‎FIGUERAS André.‎

Reference : 7565

‎DIALOGUES POLITIQUEMENT INCORRECTS. Sur les Juifs, les évêques, les immigrés, les intellectuels, le courage et la peur, etc.‎

‎Paris, chez l'auteur, (janvier) 1998. In-8, broché.‎


‎Envoi autographe signé. État proche du neuf. [7565]‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 43 47 01 20

EUR17.00 (€17.00 )
Previous 1 ... 405 406 407 408 ... 578 748 918 1088 ... 1092 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !