Previous 1 ... 1009 1010 1011 1012 ... 1021 1030 1039 1048 ... 1050 Next Exact page number ? OK

‎[VERLAINE] LEPELLETIER Edmond:‎

Reference : 12199

(1907)

‎Paul Verlaine. Sa vie - son oeuvre.‎

‎Paris, Société du Mercure de France, 1907. Grand in-8 broché, frontispice et 568 pages, sous chemise en maroquin marron à coins, dos rond, étui bordé de même maroquin. ‎


‎Avec un portrait reproduit en héliogravure et un autographe. Exemplaire tout cabossé! Le conseil du libraire: si vous possédez un exemplaire de cet ouvrage en bonne condition, profitez de notre offre pour acquérir l'emboîtage! Vous aurez ainsi un élégant écrin pour cette édition originale de la première étude d'envergure sur la vie de Verlaine. "Publié par un compagnon d'enfance resté fidèle au poète toute sa vie, elle contient un grand nombre d'inédits; lettres, vers, projets et d'irremplaçables témoignages directs [...]" Galantaris/Fischer, 266. ‎

Phone number : +4122 310 20 50

CHF80.00 (€81.88 )

‎VERLAINE], MONDOR (Henri).‎

Reference : 74393

(1949)

‎L'amitié de Verlaine et Mallarmé.‎

‎Paris Gallimard 1949 1 vol. broché in-12, broché, 274 pp. Edition originale. Un des 130 exemplaires numérotés sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, celui enrichi d'un long envoi autographe signé de l'auteur. En parfait état. ‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR150.00 (€150.00 )

‎VERLAINE Paul:‎

Reference : 12210

(1991)

‎Billet autographe signé P. Verlaine.‎

‎ 29 octobre [18]91. Billet sur un papier ligné (13,5 x 9 centimètres). ‎


‎ "Reçu cinq franc pour invectives "fausse amie" 29 oct. 91" à la plume, et Verlaine a signé en dessous, à la plume également. "Cinq francs" est souligné à la plume et au crayon bleu, "invectives" et "fausse amie" au crayon bleu uniquement. Editées d'abord en revue entre 1884 et 1886, puis 1891 et 1895, les Invectives seront publiées en volume après la mort de l'auteur, chez Léon Vanier, en 1896. On trouve dans la collection Edouard-Henri Fischer un cahier de compte ou Léon Vanier note les sommes perçues par Verlaine pour des ouvrages entiers mais également pour de petites pièces (n°197). On peut également voir dans cette même collection plusieurs contrats entre Vanier et Verlaine, et à chaque fois des passages sont soulignés au crayon, rouge parfois, et souvent bleu, comme ici (n° 8, 23, 84, 106). Une version de la pièce intitulée Contre une fausse amie était reliée dans un exemplaire de l'édition originale de Chansons pour elle, publié chez Vanier en 1891, qui passa à l'encan le 29 octobre (!) 2012 chez Christie's. ‎

Phone number : +4122 310 20 50

CHF1,500.00 (€1,535.25 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 46292

(1895)

‎Confessions‎

‎Publication , Paris 1895, 11,5x18,5cm, relié.‎


‎Edition originale. Reliure à la bradel en demi toile sapin, dos lisse orné d'un motif floral doré, double filet doré en queue, plats de papier marbré. Envoi autographe signé de Paul Verlaine à René Andreau. Ouvrage illustré d'un portrait de l'auteur en frontispice par Louis Anquetin. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR3,000.00 (€3,000.00 )

‎VERLAINE (Paul).‎

Reference : 76799

(1890)

‎Dédicaces.‎

‎Paris Bibliothèque artistique et littéraire 1890 1 vol. relié in-16, bradel demi-percaline bleu clair, pièce de titre de basane bleue, couvertures conservées, non rogné, 90 pp. Édition originale non mise dans le commerce, ornée d'un portrait-frontispice de Verlaine à l'hôpital par Cazals gravé sur Japon par Maurice Baud. Tirage limité à 350 exemplaire. Un des 50 exemplaires de tête numérotés sur vergé, sous couvertures crème, imprimés au nom du souscripteur, en l'occurrence Madame Méry Laurent, et enrichi d'un envoi autographe signé de l'auteur : "Hommage respectueux". Méry Laurent, muse de plusieurs peintres, dont Manet, tenait un salon littéraire que fréquentèrent Mallarmé, Proust ou encore Zola. ‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR4,000.00 (€4,000.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 45178

(1891)

‎Fêtes galantes‎

‎Léon Vanier, Paris 1891, 12,5x19cm, broché sous chemise et étui.‎


‎Nouvelle édition imprimée sur Hollande. Dos de la chemise de maroquin sapin, plats de papier marbré, gardes et contreplats de papier à la cuve, étui bordé du même maroquin, plats de même papier marbré, intérieur de papier vert pomme. Rare envoi autographe signé de Paul Verlaine à Achille Segard. Un petit manque marginal en pied des pages 15 & 16 en raison d'un défaut de fabrication du papier, mention manuscrite "1866" à la plume en dessous de la date figurant sur le premier plat. Rare exemplaire non rogné et tel que paru. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR5,800.00 (€5,800.00 )

‎VERLAINE (Paul)‎

Reference : 3479

(1896)

‎Invectives‎

‎Paris, Léon Vanier, 1896 In-12 (19,3 x 12,8 cm), plein maroquin rouge, dos à nerfs, large dentelle dorée intérieure, couverture et dos conservés (reliure signée de Vermorel), poème autographe signé d'une page monté sur onglet en tête de l'exemplaire, faux-titre, titre, 155 pp., 2 ff. n. ch.. Edition originale de ce recueil de textes fielleux réunis par Léon Vanier. Un des 71 ex. num. sur Hollande, seul grand papier, paraphés par l'éditeur, comportant chacun un poème autographe de l'auteur, celui-ci signé par le poète. Le poème autographe joint à notre exemplaire, composé de 5 quatrains octosyllabiques, est rédigé à l'encre brune sur un feuillet in-8 plié en marge. Il s'agit de la pièce LXIV du recueil figurant aux pages 135 et 136, intitulée "A ma bien aimée" dans lequel Verlaine fait rimer explicitement dans la version manuscrite "la mort verde" avec "Merde". Établi en plein maroquin par Vermorel, légers frottements aux mors, très bel état par ailleurs. Provenance : Bibliothèque Edouard-Henri Fischer (ex-libris)‎


‎On relève 2 variantes, la première au 6ème vers "Et ce quelconque-là, j'y suis" dans la version manuscrite devient "Et ce quiconque-là, j'y suis". La seconde, plus évocatrice, dans le dernier vers : "Triste ou riendutoutiste : M... / Merde " devient dans la version imprimée, plus chaste, "Ou Triste ou riendutoutiste : M...". Il fallait rajouter un pied !. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 06 67 17 08 42

EUR6,000.00 (€6,000.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 44217

(1891)

‎Jadis et naguère‎

‎Léon Vanier, Paris 1891, 12,5x19cm, relié.‎


‎Deuxième édition, en partie originale, un des 100 exemplaires d'auteur imprimés sur vergé blanc. Reliure à la bradel en demi percaline sapin, dos lisse orné d'un fleuron doré, date et double filet dorés en queue, plats de papier marbré, coins supérieurs émoussés, couvertures conservées, reliure de l'époque. Précieux envoi autographe signé de Paul Verlaine à Alice Densmore. Bel exemplaire agréablement établi. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR5,800.00 (€5,800.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 62077

(1884)

‎Jadis et naguère‎

‎Léon Vanier, Paris 1884, 11,5x18,5cm, relié.‎


‎Édition originale imprimée à 500 exemplaires et pour laquelle il n'a pas été tiré de grands papiers. Reliure en demi maroquin moutarde, dos à cinq nerfs, date dorée en queue, filet doré sur les plats de papier marbré, gardes et contreplats de papier à la cuve, couvertures conservées, reliure signée de Thomas Boichot. Précieux envoi autographe signé de Paul Verlaine à Émile Le Brun, auquel il consacra un poème de Dédicaces, le qualifiant d''ami des fortes confidences"(Dédicaces, sonnet XV) Notre exemplaire comporte des corrections manuscrites dans le texte de la main de Paul Verlaine ainsi qu'un exceptionnel quatrain page 123. Bel exemplaire agréablement établi. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR8,000.00 (€8,000.00 )

‎VERLAINE (Paul)‎

Reference : 3956

(1884)

‎Jadis et naguère‎

‎Paris, Léon Vanier, 1884 In-12 (18,7 x 12 cm), demi-percaline vieux rose à la Bradel, pièce de titre rouge, fleuron doré et date en pied, couvertures et dos conservés, 159 pp. Edition originale de cet important recueil comprenant le célèbre Art poétique considéré comme un manifeste symboliste. Le tirage fut limité à 500 exemplaires (pas de grand papier). Exemplaire truffé d'une lettre autographe signée, d'une page in-8 sur papier pelure, montée sur onglet et pliée en quatre, adressée [à son éditeur Léon Vanier] dans laquelle Verlaine s'enquiert du service de presse de Jadis et Naguère, fait référence aux Poètes Maudits édité par Vanier plus tôt la même année et promet de travailler à Madame Aubin, pièce de théâtre en un acte qui sera publiée par Vanier à l'automne 1886 dans le recueil intitulé Louise Leclercq : "Coulommes par / Attigny Ardennes / Samedi 13 Xbre 84 / Cher Monsieur, / Avez-vous envoyé à / Dahirelle, du Voltaire, qui a favorablement parlé des / Poètes Maudits ? / N'est ce pas. Au fur et à / mesure d'articles parus sur / Jadis etc, envoyez journaux / ou Revues : vous retiendrez les / prix et port sur la vente de mes / volumes / Fénéon passera prendre / Jadis etc., ou envoyez lui. / Enfin faisons tout le possible / Me mets à cette Dame Aubin là. / Mon voleur puni de 15 jours / et des frais. Bien à vous. P. V." Bel exemplaire en reliure ancienne malgré un très léger manque à la pièce de titre, des piqûres au verso du second plat de couverture et un dos de couverture coupé court.‎


‎De septembre 1883 à mars 1885, Paul Verlaine vécut dans la ferme de Malval à Coulommes que sa mère avait achetée à la famille de Lucien Létinois, jeune homme envers qui Verlaine nourrit longtemps des sentiments à la fois paternels et plus troubles. À Coulommes, le poète mena une vie scandaleuse, cédant à son penchant pour la boisson, s'entourant de jeunes hommes, et se laissant aller à la violence, même contre sa mère. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 06 67 17 08 42

EUR4,000.00 (€4,000.00 )

‎VERLAINE (Paul)‎

Reference : 6596

(1884)

‎Jadis et naguère‎

‎Paris, Léon Vanier, 1884 In-12 (18 x 11,8 cm), pleine percaline verte à la Bradel, pièce de titre brune, fleuron doré et date en pied, couvertures et dos non conservés (reliure signée de Pierson), 159 pp. Edition originale de cet important recueil comprenant le célèbre Art poétique considéré comme un manifeste symboliste. Le tirage fut limité à 500 exemplaires (pas de grand papier). Exemplaire en reliure de l'époque signée de Pierson, quelques très rares rousseurs.‎


‎. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 06 67 17 08 42

EUR1,000.00 (€1,000.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 62044

(1870)

‎La bonne chanson‎

‎Alphonse Lemerre, Paris 1870, 9,5x16,5cm, relié.‎


‎Édition originale imprimée à 570 exemplaires. Reliure en plein maroquin turquoise, dos légèrement bruni à quatre nerfs, date dorée en queue, contreplats en maroquin blanc décorés en angles d'allégories poétiques dorées, encadrement de triples filets dorés sur les contreplats, gardes de soie moirée turquoise, gardes suivantes de papier à la cuve, couvertures et dos conservés, tranches dorées, élégante reliure signée de Marius Michel. Rare envoi autographe signé de Paul Verlaine sur ce texte à Emile Le Brun. Signature manuscrite du dédicataire en tête d'une garde en guise d'ex-libris. Bel exemplaire parfaitement établi en maroquin doublé par l'un des maîtres de la reliure du XXème siècle. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR6,800.00 (€6,800.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 73309

(1891)

‎La bonne chanson‎

‎Léon Vanier, Paris 1891, 12x19cm, relié.‎


‎Deuxième édition imprimée à petit nombre sur vergé de Hollande. Reliure en demi maroquin rouge à coins, dos à cinq nerfs, date dorée en queue, infime décoloration sans gravité du dos, plats de papier marbré, gardes et contreplats de papier caillouté, couvertures et dos conservés, tête dorée, élégante reliure non signée établie toute fin XIXème-début XXème. Provenance : de la bibliothèque Simone et André Maurois avec leur ex-libris gravé et encollé sur un contreplat. Envoi autographe signé de Paul Verlaine à la cantatrice Marie-Blanche Vasnier :"A Madame Vasnier, hommage respectueux. P. Verlaine." Marie-Blanche Vasnier fut la muse du jeune Claude Debussy, de quatorze ans son cadet, qui lui dédia de nombreux chants d'amour. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR3,000.00 (€3,000.00 )

‎VERLAINE (Paul).‎

Reference : 73466

(1870)

‎La Bonne Chanson.‎

‎Paris Lemerre 1870 1 vol. Relié in-18, demi-maroquin bleu nuit à coins, dos à nerfs, tête dorée, couvertures et dos conservés (Devauchelle), 38 pp. Édition originale de ces poèmes pour la plupart inspirés par sa fiancée, Mathilde Mauté. C'est de ce "pauvre petit recueil où tout un coeur pacifié s'est mis" (Confessions) que date le caractère autobiographique de l'oeuvre de Verlaine. Mais il passa inaperçu à sa parution - "Une fleur dans un obus" disait Victor Hugo - car achevé d'imprimer à compte d'auteur le 12 juin 1870, la guerre suspendit sa diffusion et ce n'est qu'en 1872 que l'on essaya sans succès de le mettre en vente. Un certain nombre des 590 exemplaires portent sur le premier plat de la couverture un papillon recouvrant l'adresse primitive et donnant celle de Vanier. Excellent exemplaire sur vélin enrichi à l'époque d'un envoi de Verlaine à un certain M. Philispart, patronyme lorrain dont nous n'avons pas trouvé trace dans les biographies du poète. Très bel exemplaire, dans une parfaite reliure signée.‎


‎ 6 ‎

Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR4,500.00 (€4,500.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 46593

(1889)

‎La Décoration & l'Art industriel à l'Exposition de 1889‎

‎Typographie Monnoyer, Le Mans 1889, 22,5x33cm, relié.‎


‎Edition originale imprimée à 30 exemplaires sur Japon de ce tiré à part de l'artiste de novembre 1890. Reliure à la bradel en plein cartonnage beige, dos lisse, ex-libris encollé sur un contreplat, reliure de l'époque. Envoi autographe signé de Paul Verlaine à Edmond Bonnaffé à la justification du tirage in-fine, "Exemplaire de Monsieur E. Bonnaffé. P. Verlaine".Edmond Bonnaffé (1825-1903)était un riche collectionneur et un historien de l'art renommé, très proche des mouvements artistiques de son époque. Ces pages de Verlaine sont un compte-rendu critique du livre de Roger Marx qui porte le même titre (Paris, 1890). Le poète y évoque les grands noms de l'Art Nouveau, tels que Bapst, Chaplet ou encore Gallé. Mais surtout, il y écrit sa célèbre condamnation de la Tour Eiffel : "ce squelette de beffroi, qui ne survivra pas, bien et mille fois au contraire, aux archi-centenaires des Flandres françaises et belges..." En effet,le 14 février 1887, Paul Verlaine avait signé un manifeste de protestation publié parLe Tempsavec d'autres personnalités du monde des arts et des lettres parmi lesquelles Charles-Marie-René Leconte de Lisle, Guy de Maupassant, Alexandre Dumas fils, Sully Prudhomme... Ouvrage illustré de figures dans le texte. Rare et agréable exemplaire. Provenances:bibliothèques Edmond Bonnaffé (ex-dono), André Lefèvre (vente à Paris le 16 novembre 1966), Colonel Daniel Sickles (vente à Paris les 28 & 29 octobre 1992), Edouard-Henri Fischer. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR5,000.00 (€5,000.00 )

‎VERLAINE Paul ‎

Reference : 86

‎L.A.S. adressée à Léon Deschamps. 27 février 1895. 1 page in-12.‎

‎ « Voici un sonnet inédit que je vous serais obligé de régler es-mains de Mme Eugénie Krantz. Je vous serais également obligé de lui remettre les exemplaires de Epigrammes qui me reviennent. (…) ». ‎


Phone number : 0660877546

EUR1,600.00 (€1,600.00 )

‎VERLAINE Paul ‎

Reference : 87

(1888)

‎L.A.S. adressée à Léon Vanier. 17 février 1888. 4 pages in-12.‎

‎ 1888 BELLE LETTRE SUR AMOUR ET SUR SON MALHEUR CONJUGAL.Il envoie à son éditeur deux paquets d’épreuves et attend son retour avec impatience. « Ça m’étonne que la pièce à Fernand Langlois soit à ce rang. Je pensais qu’elle était vers la fin. Mais je réfléchis que je l’aurais remplacée là par la pièce Ecrit en 1888 (que je remplacerai elle-même par une pièce en train – s’il est jugé nécessaire). D’ailleurs je vais vérifier ça dans ma table en double. Et aussi bien, elle n’est pas mal là. Autant l’y laisser et ne pas trop remanier.Vous avez vu que j’ai numéroté, comme c’est l’usage. J’avais supprimé dans la pièce : adieu, la strophe : et j’ai peur aussi quand vous serez en terre etc. Je l’ai rétablie.Je n’aurais d’une part pas voulu mêler mon fils à ces querelles. Mais ils le mêlent bien, eux, à leur faux ménage et sans doute à leurs paroles sur moi dont ils ont volé l’argent. Il est juste au fond que l’enfant sache comment j’apprécie, et le re-« mariage » et les canailleries légales de sa mère. Allons-y donc d’ « Et j’ai peur aussi etc » et d’ »O vous sans égard pour le tien et le mien ! ».La pièce « L’adultère, du moins celui codifié », qui sera dans « Bonheur », expliquera bien ce que j’entends par adultère dans ce volume ci, enlèvera tout soupçon de cocuisme, toujours ridicule, pour « la positivité », enfin mettra les choses au point. C.Q.F.D. (…) ». Verlaine se lamente ensuite sur le temps et son manque d’argent. « Quand croyez-vous qu’aura paru Amour ? Et Parallèl’, quoi de Rops ? Regamey ? Forain ? A bientôt dans les épreuves. (…) ». En post-scriptum, il ajoute qu’il lui adresse une autre pièce pour Bonheur. ‎


L.A.S. adressée à Léon Vanier. 17 février 1888. 4 pages in-12.. VERLAINE Paul L.A.S. adressée à Léon Vanier. 17 février 1888. 4 pages in-12.. VERLAINE Paul

Phone number : 0660877546

EUR3,000.00 (€3,000.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 61938

(1886)

‎Les mémoires d'un veuf‎

‎Léon Vanier, Paris 1886, 12x18,5cm, broché.‎


‎Edition originale sur papier courant. Dos légèrement insolé, infimes piqûres sans gravité sur les plats. Envoi autographe signé de Paul Verlaine à Emile Le Brun. Professeur d'anglais à l'Ecole Alsacienne de Paris, Emile Le Brun se lia d'amitié avec Paul Verlaine. Ce dernier lui consacra un sonnet dans Dédicaces (1890). - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,500.00 (€2,500.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 19420

(1891)

‎Lettre Autographe de Paul Verlaine à Raoul Ponchon.‎

‎Lettre Autographe de Paul Verlaine, et adressée à Raoul Ponchon de l’hôpital Broussais en novembre 1891.Lettre d'une page in-12° au dos du papier administratif de l'assistance publique. Une pliure centrale. Une tache marginale. Format in-12° (14x11). Très bon état."Mon cher Ponchon, xxxx, soit 311 francs si je compte 2 chansons pour elle, non insérées, mais envoyées par Roques chez Lasnier. Je voudrais défalquer 2 chansons (50 fr) ca ne ferait plus que 260 fr. J'ai cédé par art. signé sur papier timbré 200 fr sur cette somme au sieur Lacan mon ancien patron d'hotel, ce qui me laisse à moi 60 beaux et bons francs. Comment les obtenir d''un homme qui se dérobe toujours ? J'écris par ce courrier à Lasnier lui posant la meme question et le menacant lui ou Roques, de poursuites, non de dieu ! Tout ceci est bien ennuyeux. Donnez-moi le bon conseil ou le coup d'épaule si possible. Malade à l'hopital encore. hopital Broussais, salle Lasègue 24, rue Didot 96."‎


Phone number : 09 67 04 07 48

EUR1,692.00 (€1,692.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 19419

(1890)

‎Lettre Autographe de Paul Verlaine à Raoul Ponchon.‎

‎Lettre Autographe de Paul Verlaine signée, et adressée à Raoul Ponchon le 25 mai 1890.Lettre d'une page in 8°. Format in-8°(21x14). Très bon état."Mon cher Ponchon, merci à vous, à Richepin et à M Verola. Vous m'aurez, sans phrases, sans exagération, sauvé, en me donnant le moyen de sortir d'une impasse incroyable, quelle que fussent la bonne et la mauvaise volonté des organisateurs de la souscription de cette plume si mal taillée ! Votre affectueux, Paul Verlaine."‎


Phone number : 09 67 04 07 48

EUR1,692.00 (€1,692.00 )

‎VERLAINE Paul ‎

Reference : 88

‎Lettre autographe signée adressée à Edmond Lepelletier. Paris, 11 mars 1869. 1 page in-12.‎

‎ « Mon cher ami,La carte compendieuse que tu as eu la prévenance de m’envoyer pour m’informer de ton entrée en prison ne portant ni le plus mince désir d’une visite mienne, ni d’ailleurs le moindre renseignement pour m’aider à le faire, tu ne t’étonneras sans doute pas plus que tu ne te préoccuperas de mon absence qui aura lieu religieusement, à moins d’une lettre (qui eût pu être moins tardive). Ste Pélagie étant loin et mes instants étant comptés.P. VerlaineRue Lécluse 26. Batignolles ». ‎

‎[Le pelletier n’était pas auprès de Verlaine lorsque son volume des Fêtes Galantes parut dans les premiers jours de mars 1869. Il venait d’être incarcéré à Sainte Pélagie, afin d’y purger une peine d’un mois de prison pour délit de presse.Cette incarcération précipitée l’empêcha de prévenir Verlaine autrement que par une carte lapidaire, déposée chez sa mère, au 26 rue Lécluse. Le poète s’en froissa mais une lettre le conviant à une visite à Ste Pélagie le rasséréna]. ‎


Lettre autographe signée adressée à Edmond Lepelletier. Paris, 11 mars 1869. 1 page in-12.. VERLAINE Paul

Phone number : 0660877546

EUR2,000.00 (€2,000.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 80754

(1890)

‎Lettre autographe signée adressée à François Coppée : "Excusez-moi, mais la misère revenue en attendant des chosessûreset très prochaines en dehors d'une souscription mal conduite, me force à penser à vous pour un prêt dequelques jours."‎

‎s.l. [Paris] 19 mai 1890, 13,4x20,3cm, une page sur un feuillet.‎


‎Lettre autographe signée de Paul Verlaine adressée à François Coppée ; une page rédigée à l'encre noire sur un feuillet. Pliures transversales inhérentes à l'envoi. Belle lettre du Prince des poètes, sollicitant l'aide de son ami :"Excusez-moi, mais la misère revenue en attendant des chosessûreset très prochaines en dehors d'une souscription mal conduite, me force à penser à vous pour un prêt dequelques jours. Pourriez-vous remettre au porteur, mon ami le poète Paterne Berrichon quelque chose comme 50 francs (je dois payer mon garnot demain !) Quelque fois que Berrichon ne vous trouverait pas, envoyez moi par la poste (mandat plutôt) cette somme qui vous sera rendue, soyez en sûr, sous très peu de jours." Avec ses acolytes du cercle zutique, Verlaine avait malmené François Coppée avant de faire de lui dédier l'un de ses très beau poèmes deJadis et Naguère(1884) et de peindre de lui un élogieux portrait dansLes Hommes d'aujourd'huien 1885. L'histoire ne dit pas si Coppée prêta la somme demandée à Verlaine, mais il ne vota en tout cas pas pour lui lorsque le poète présenta sa candidature à l'Académie française en 1893. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR2,000.00 (€2,000.00 )

‎VERLAINE (Paul).‎

Reference : 88969

(1889)

‎Lettre autographe signée adressée à son ami Edmond Lepelletier. ‎

‎ 1889 1 page in-8 à l'encre noire (21,7 x 14 cm) sur papier d'hôpital (Broussais), 15 juillet 1889. Papier très légèrement effrangé en marge gauche avec petits manques de papier aux angles, sans atteinte au texte. Aux lendemains de la parution de Parallèlement (juin 1889), Verlaine fulmine contre son éditeur qui a placé à son insu le poème inédit "Chasteté" pour annoncer la parution d'un recueil à venir."Mon cher Edmond, cette saloperie de Vanier t’a-t-il envoyé Parallèlement et la réédition de Sagesse ? Moi je n’ai plus de rapport avec lui et m’apprête à le faire danser. Si tu n’as pas reçu ces deux livres, réclame les lui vertement (il se pourrait d’ailleurs que je le priasse un jour d’insérer telle lettre mienne qui ne lui plairait que mal)." Sa jambe le "taquine affreusement" et il espère, à sa sortie de Broussais, faire un séjour à Aix-les-Bains. Dans le besoin, il compte sur son ami d'enfance pour lui dégotter un "passe de chemin ferrugineux" mais surtout le sollicite pour placer une nouvelle dans l'Echo de Paris. "Je t’envoie une toute petite nouvelle que je voudrais bien voir passer dans l'Echo le plus tôt possible, payée le plus tôt possible, si possible. Voilà bien des possibles, mais c’est hélas ! comme çà. (Tu sais que je te rembourserai les sommes que te dois dès que – ce dont je ne doute pas, c'est-à-dire bientôt – j’aurai surmonté la merde présente." Edmond Lepelletier ne répondra que tardivement au poète, intriguant pour faire publier le travail de Verlaine qui "n'était pas toujours d'un placement aisé dans un grand quotidien". [Paul Verlaine sa vie son oeuvre, Mercure de France, 1907]Et Verlaine de saluer son camarade de toujours d'un "vieux fanandel". On joint : - Edmond LEPELLETIER. Lettre autographe signée adressée à Jules Bois alors vice-président de la Société des Gens de Lettres. (1 p. in-8, Rueil, 13 décembre 1908). Lettre de remerciement pour le soutien apporté à son livre Paul Verlaine, sa vie son oeuvre dans la course au prix décerné par la Société des Gens de Lettres. "Tâchez, par égard pour "Paul Verlaine" qu’il soit, comme vous le souhaitez dans votre lettre, aussi important que possible. J’ai tenu à vous remercier, avant le résultat, qui, je crois, doit avoir lieu dans la séance du comité de demain lundi 14. Je n’ai pas fait de démarches auprès d’aucun de vos collègues (sauf auprès de Mme Daniel Lesueur, à qui j’ai envoyé mes livres) je vous prie de m’excuser auprès d’eux, si l’un s’étonnait de ne pas avoir reçu de mes volumes, je vous avouerai que je n’en ai plus, et qu’il m’est assez difficile d’en avoir."- divers documents de Léon VANIER provenant des archives du critique littéraire et historien Jean-Louis Debauve :1. Une note autographe (1 p. in-12, 5 août 1896) citant des propos de Jean Moréas sur Verlaine. "Il est mort de marasme. Cette Krantz éloignait ses amis, l’empêchait de boire, le rendait malheureux. C’est elle qui l’a tué ! Il fallait le laisser boire avec ses amis. Il était alcoolique. C’était la mort que de l’empêcher de boire. On m’a demandé communication des lettres de Verlaine. Je m’y suis formellement refusé parce que les lettres que je possède ne sont pas à sa louange." 2. Une note autographe (1 p. in-16 obl., 1896). "Trois jeunes gens à plusieurs reprises me désignant dans mon magasin disent : « Voilà l’assassin de Paul Verlaine ! » à 2 reprises."3. Une note autographe (1/4 de page in-8, s.d). Copie d’un envoi de Fernand Severin à Verlaine."Dédicace de Fernand Séverin, poète belge, en envoyant un volume de vers « Le Lys » à Verlaine : Janvier 1888. « à Paul Verlaine, au grand poète de Sagesse, le plus beau livre lyrique de ce temps, à notre maître à tous / hommage d’un admirateur Fernand Séverin. » ". 4. Copie manuscrite d'une lettre de Victor Hugo (24 décembre 1870) et d'une lettre de Leconte de Lisle (1er janvier 1871) , les deux adressées à Verlaine. 5. Un portrait de Leconte de Lisle par Verlaine paru dans Le Courrier d’Epidaure de janvier 1937)6. Un dessin original à la plume de Ferdinand Lunel (1857-1933) pour un projet de marque d’éditeur de Léon Vanier ; une enveloppe à l’adresse de Pierre-Paul Plan de la main de Paterne Berrichon, beau-frère de Rimbaud.‎


Vignes Online - Eymoutiers
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR2,500.00 (€2,500.00 )

‎VERLAINE (Paul)‎

Reference : 4036

(1870)

‎Lettre autographe signée adressée à [Victor Hugo] datée du 22 décembre 1870‎

‎ Une page in-16 (13,2 x 10,4 cm), rédigée à l'encre noire Très rare lettre autographe signée de Paul Verlaine à Victor Hugo, dans laquelle le jeune poète annonce adresser des vers au maître. Retranscription : « Paris, 22 Xbre 1870 / Accueillez, cher maître, ces vers de / votre tout dévoué, quune gorge littéra- / lement enflammée prive de lhonneur / et du plaisir de vous les apporter / lui-même. / Plaignez moi et daignez continuer / à maimer un peu. / P. Verlaine / 2 rue Cardinal Lemoine ». Étaient joints à cette missive 18 vers de circonstances, rédigés sur un feuillet séparé ici manquant « - Nous errions sur la mer des suprêmes désastres ... » composés à la suite de la publication dune nouvelle édition des Châtiments à la fin doctobre 1870 (cf. S. Murphy, Verlaine républicain, II. Dix-huit vers oubliés de 1870). Victor Hugo répondit à Verlaine le 24 décembre 1870 en ces termes : « Cher Poëte, Vos vers sont tout bonnement superbes. Jai une belle part, les avoir inspirés ; vous en avez une non moins belle, les avoir faits ». Seules dix lettres autographes de Paul Verlaine à Victor Hugo sont actuellement recensées.‎


‎. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 06 67 17 08 42

EUR5,000.00 (€5,000.00 )

‎VERLAINE Paul‎

Reference : 60481

(1890)

‎Manuscrit autographe complet signé de Paul Verlaine d'une des "Chroniques de l'hôpital" : le lieu de misère partagée du poète et de l'ouvrier‎

‎Paris s.d. [1890], 21,3x14cm, 3 pages in-8 au verso de 4 feuillets de l'Assistance publique de Paris.‎


‎Manuscrit autographe complet signé de Paul Verlaine d'une des Chroniques de l'hôpital, 90 lignes serrées à l'encre noire, au verso de feuillets de l'Assistance publique de Paris. Chronique de l'une des hospitalisations de Paul Verlaine, se produisant entre septembre 1889 et février 1890. La mention «?III?» a été rayée au crayon bleu de typographe. Dans leur recueil définitif, le texte se trouve en effet en seconde position. Dans la version publiée par Le Chat noir, le 5 juillet 1890, on ne constate pas de variante avec notre manuscrit. Il s'agit donc du dernier état du texte remis à l'imprimeur. Jacques Borel situe la rédaction de cette chronique lors d'un passage à l'hôpital Cochin en juin 1890. Verlaine a passé de longs jours hospitalisés au cours de sa vie et plus particulièrement à cette époque. Durant ces séjours, il compose les Chroniques de l'Hôpital, des poèmes en prose en huit parties. Il y mêle l'anecdote, les observations de la vie des malades ainsi qu'une fine analyse poétique du milieu hospitalier. Verlaine débute par un constat troublant et désabusé?: «?Décidément, tout de même, il noircit l'Hôpital, en dépit du beau mois de juin [...] Oui, l'Hôpital se fait noir malgré philosophie, insouciance et fierté.?» Malgré le beau temps, la rigidité du système, la misère et la maladie assombrissent la vision du poète?: «?Réprimons toutes objections sous peine d'expulsions toujours dures, même en ce mois des fleurs et du foin, des jours réchauffants et des nuits clémentes, pour peu que l'on loge le diable dans sa bourse et la dette et la faim à la maison.?» La sortie, par expulsion ou pour guérison et la vie à l'extérieur n'offrent pas plus de réconfort que le séjour?: «?Évidemment nous sortirons tôt ou tard, plus ou moins guéris, plus ou moins joyeux, plus ou moins sûrs de l'avenir, à moins que plus ou moins vivants. Alors nous penserons avec mélancolie [...] à nos souffrances morales et autres, aux médecins inhumains ou bons.?» Un sentiment déjà éprouvé lors de ce qu'il appelle «?mes entractes?», temps où il n'est pas hospitalisé. Car à la sortie de l'hôpital, c'est une vie de misère qui l'attend, malgré sa reconnaissance déjà acquise. Sa misère, Verlaine la met en parallèle de celle de la classe ouvrière qui partage ses séjours dans des hôpitaux. Le poète appelle à la résignation ses «?frères, artisans de l'une et de l'autre sorte, ouvriers sans ouvrage et poètes... avec éditeurs, résignons-nous, buvons notre peu sucrée tisane ou ce coco, avalons bravement qui son médicament, qui son lavement, qui sa chique?! Suivons bien les prescriptions, obéissons aux injonctions, que douces nous semblent les injections et suaves les déjections, et réprimons toutes objections?». Avec eux, le poète souhaite profiter de la beauté du mois de juin en reprenant deux vers de la Chanson sentimentale de Xavier Privas?: «?Nous nous plairions au grand soleil. Et sous les rameaux verts des chênes, nous, les poètes, aussi bien qu'eux, les ouvriers, nos compagnons de misère.?» Égaux devant le malheur, qu'ils soient actifs ou oisifs, pourraient-ils ressentir de la nostalgie une fois dehors?: «?Et peut-être un jour regretterons-nous ce bon temps où vous travailleurs, vous vous reposiez, où nous, les poètes, nous travaillions, où toi l'artiste, tu gagnais ton banyuls et tes tods??» Malgré cette rêverie, Verlaine est «?las de tant de pauvreté (provisoirement, croyez-le, car si habitué, moi, depuis cinq ans?!)?» et il conclut, amer par le constat d'une médecine moderne sans humanité?: «?l'Hôpital avec un grand H, l'idée atroce, évocatrice d'une indicible infortune, de l'Hôpital moderne pour le poète moderne, qui ne peut, à ses heures de découragement, que le trouver noir comme la mort et comme la tombe et comme la croix tombale et comme l'absence de charité, votre Hôpital moderne tout civilisé que vous l'ayez fait, hommes de ce siècle d'argent, de boue et de crachats?!?» - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR14,000.00 (€14,000.00 )
Previous 1 ... 1009 1010 1011 1012 ... 1021 1030 1039 1048 ... 1050 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !