Previous 1 ... 1000 1001 1002 1003 ... 1026 1049 1072 1095 ... 1099 Next Exact page number ? OK

‎STAEHLING Charles‎

Reference : 5775

‎Histoire contemporaine de Strasbourg et de l’Alsace 1830-1852 ‎

‎in 8 broché couverture muette papier gris d’attente.Faux-titre,titre,XII,429 pages.1 page de table 1 page des œuvres de cet auteur.Nice imprimerie Victor Eugène Gauthier & Cie 1884.Envoi manuscrit autographe de l’auteur.Bon exemplaire,rare ‎


Charbonnel - Bar le Duc

Phone number : 03 29 79 40 63

EUR80.00 (€80.00 )

‎STAHL Pierre Jules (Hetzel)‎

Reference : 19199

(1879)

‎Lettre Autographe Signée de Pierre-Jules Hetzel.‎

‎Lettre Autographe Signée de Pierre-Jules Stahl (Hetzel) (1814-1886) l'éditeur de Jules Verne à Gambetta. Lettre manuscrite datée du 18 juin 1879."Mon cher Gambetta, vous avez connu Lucien Lechevallier l'éditeur républicain, et son frère l'avocat. Je crois qu'il y aurait un moyen d’être bien utile à Lucien sans faire l'impossible. Il s’agit de le faire nommer directeur des postes à Constantinople qu'il habite depuis 4 ou 5 ans, à la place du directeur actuel. Qui à un an près a droit à sa retraite. Rien à dire contre le directeur, m'écrit Lucien, si ce n'est que venu de l'empire, il est resté acquis à l'empire et qu'il est le point central de tous les Bonapartistes...."Lettre d'une page recto. Format (21x13,5). Très bon état.‎


Phone number : 09 67 04 07 48

EUR336.00 (€336.00 )

‎[Staline - Souvarine] André LEBEY - [Dieppe 1877 - 1938] - Hommes de lettres français‎

Reference : 35159

‎Lettre autographe signée à "Mon cher monsieur [Lo] Duca" - le 3 mai 1935 -‎

‎ 1 page 1/2 in8 - bon état -‎


‎Il est en train de lire le livre sur Saline qu'il lui a signalé - Il l'en remercie - "Il devrait être entre toutes les mains"..- Il souligne "le crétinisme des gens qui détiennent la fortune, la presse et..." - D'autre part, "il est curieux à ce jour que les journaux n'en aient pas parlé..." - [Il fait ici l'éloge du "Staline" de Boris Souvarine, ouvrage capital paru en 1935] - Le magasin sera fermé du 13 janvier au 19 février 2023 - Nous traiterons vos commandes au retour - Merci de votre patience -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR200.00 (€200.00 )

‎Stanislas-Arthur-Xavier TOUCHET - [Soliers 1848 - Orléans 1926] - Evêque d'Orléans et Cardinal français‎

Reference : 33709

‎Lettre signée à "Monsieur le Chanoine" - [Abbé Van Den Hout] - le 8 janvier 1921 -‎

‎ 3 pages in8 - En tête: Evéché d'Orléans - trés bon état - ‎


‎Il lui est "absolument impossible" de ne pas avoir une journée de repos entre deux conférences; d'une part, parce qu'il ne donnera pas partout la même confèrence "j'en suis incapable"; d'autre part parce qu'il est dans sa "soixante treizième année" - Il revoit donc le calendrier des conférences et fait des propositions pour son hébergement - Il rajoute qu'il a eu l'honneur d'inviter le cardinal Mercier à venir présider une fête à Orléans en l'honneur de Jeanne d'Arc et de la délivrance d'Orléans -"Le Président Millerand y sera - Son Eminence interesserait pour le moins autant que M. Millerand" - Il aimerait savoir si son invitation a été remise - Le magasin sera fermé du 13 janvier au 19 février 2023 - Nous traiterons vos commandes au retour - Merci de votre patience -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR150.00 (€150.00 )

‎STAPFER Paul‎

Reference : 29503

(1913)

‎La fin de la vieille logique et l'essai d'une méthode nouvelle‎

‎Imp. réunies, Lausanne 1913, 15x22cm, broché.‎


‎Edition originale imprimée à petit nombre de ce tiré à part. Envoi de Paul Stapfer. Une minuscule déchirure sans gravité en tête du dos, agréable exemplaire. Rare brochure. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR50.00 (€50.00 )

‎STAPFER Paul.-‎

Reference : ORD-10091

‎Montaigne.-‎

‎Hachette. 1895. In-12 br. 200pp. Portrait. Qq. rousseurs.‎


‎ A propos de MONTAIGNE.‎

Phone number : 0494895924

EUR18.00 (€18.00 )

‎Stefan ANDRES‎

Reference : GF32447

(1950)

‎Der Granatapfel - Oden - Gedichte - Sonette -‎

‎ 1950 Munchen - Piper Verlag - 1950 - 1 volume in8 de 130 pages - Reliure toilée écrue éditeur + jaquette - bon état - léger accroc à la jaquette -‎


‎Bel envoi autographe signé daté de 1956 - Le magasin sera fermé du 13 janvier au 19 février 2023 - Nous traiterons vos commandes au retour - Merci de votre patience -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR35.00 (€35.00 )

‎Stefan ANDRES‎

Reference : GF32446

(1956)

‎GÄSTE IM PARADIES - ‎

‎ 1956 Munchen - Paul Verlag - 1956 - 1 volume in8 de 272 pages - Reliure toilée rouge éditeur + jaquette - bon état - dos de la jaquette un peu passé -‎


‎Bel envoi autographe signé daté de 1956 - Le magasin sera fermé du 13 janvier au 19 février 2023 - Nous traiterons vos commandes au retour - Merci de votre patience -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR35.00 (€35.00 )

‎STEFANETTO Patrick CIESLARCZYK Adoplhe‎

Reference : 51228

(1977)

‎Le carreleur‎

‎Chez Alain Sanchez, Libos 1977, 29x38,5cm, en feuilles sous chemise et étui.‎


‎Edition originale imprimée à 46 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches. Ouvrage illustré de 3 gravures originales en couleurs d'Adoplhe Cieslarczyk. Bel envoi autographe daté et signé de Patrick Stefanetto à Gérard Mouizel sous forme de quatrain. Signatures autographes de Patrick Stefanetto et Adolphe Cieslarczyk à la justification du tirage. Infimes piqûres sans gravité sur la première garde. Rare et bel exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR450.00 (€450.00 )

‎STEFAN (Jude) -‎

Reference : 40588

‎La Crevaison - nouvelles -‎

‎ Paris : Gallimard (Coll. "Le chemin"), 1976 - un volume broché 11,8x18,5 cm, 185 pages - édition originale en service de presse avec envoi autographe signé - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR30.00 (€30.00 )

‎STEFAN (Jude) -‎

Reference : 39259

‎Lettres tombales (ad familiares) -‎

‎ Cognac : Le Temps qu'il fait, 1983 - un volume broché sous couverture rempliée, 75 pages - édition originale sur papier bouffant enrichie d' un envoi autographe signé - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR25.00 (€25.00 )

‎STEFFEN (Jean) - ‎

Reference : 36328

‎Iris - ‎

‎ Nyon : Cherix, 1945 - In-8 broché (14,6x21,3cm) sous couverture à rabats, 62 pages - Tirage limité à 1000 exemplaires : le nôtre sur papier vergé - Edition originale enrichie d'un envoi autographe signé - très bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR25.00 (€25.00 )

‎STEINBERG Lucien‎

Reference : 32257

(1970)

‎La révolte des Justes, les Juifs contre Hitler 1933-1945‎

‎Fayard, Paris 1970, 14x22cm, reliure de l'éditeur.‎


‎Edition originale dont il n'a pas été tiré de grands papiers. Reliure de l'éditeur en plein cartonnage, exemplaire complet de sa jaquette qui ne comporte aucun défaut. Envoi de l'auteur. Agréable exemplaire. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR30.00 (€30.00 )

‎STEINBERG Paul; ABRAMS Samuel (trad.):‎

Reference : 8742

(1984)

‎El zoo domesticado. Doce poemas de Paul Steinberg ilustrados por Porta-Missé.‎

‎Barcelona, sans nom, 1984. In-folio non paginé, cartonnage noir avec titre en gris, dos muet. Quelques petites marques discrètes au cartonnage, belle condition générale. ‎


‎Illustré de 12 lithographies originales de José Porta-Missé. 15 poèmes imprimés sur papier vert dans leurs versions anglaise et espagnole. Tirage limité à 200 exemplaires numérotés, celui-ci un des 185 (30), signé par l'artiste et l'auteur. Notre exemplaire est encore enrichi d'un envoi autographe signé de Porta-Missé, dont on apprend sur pintura.org que " la ilustración del libro de Paul Steinberg “El zoo domesticado” refleja a la perfección la simbiosis entre pasado y futuro en la obra de Porta Missé.". ‎

Phone number : +4122 310 20 50

CHF450.00 (€460.57 )

‎STEIN (Gertrude) -‎

Reference : 40599

‎Ida - ‎

‎ traduit de l'américain par Daniel Mauroc - Paris : Seuil (Coll. "Fiction & Cie"), 1978 - un volume 13,8x20,4 cm broché sous couverture illustrée en couleurs, 139 pages - édition originale de la traduction avec un envoi autographe du traducteur adressé à Claire Malroux - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR20.00 (€20.00 )

‎[STEIN (Gertrude)] HUGNET (Georges)‎

Reference : 6643

‎LETTRES A GERTRUDE STEIN.‎

‎ Deux feuillets, 21 x 29 cm, dactylographiés au recto. Minutes établies par Georges Hugnet de ses deux lettres à Gertrude Stein des 9 Juillet (12 lignes) et 18 Décembre 1930. Les deux lettres sont écrites en anglais. Correspondance de première importance pour la compréhension des raisons de la rupture entre Gertrude Stein et Georges Hugnet. Présentés par Virgil Thomson, les deux écrivains se connaissent depuis 1926. D'emblée, naît une intense amitié personnelle entre le jeune surréaliste et la grande américaine. Dès 1928, Stein confie à Hugnet, novice en la matière, la traduction en français de The Making of Americans. L'année suivante, c'est encore à Hugnet, associé à leur ami commun Virgil Thomson, qu'elle donne la traduction de ses 10 Portraits. Elle ne manque pas de faire figurer Hugnet dans ces Portraits aux côtés de Picasso, Apollinaire ou Satie. Simultanément, elle accepte de traduire en anglais un cycle de poèmes d'Hugnet intitulé Enfances. La traduction, terminée à la fin du 1er semestre 1930, enthousiasme Hugnet qui écrit le 9 juillet à l'" Admirable Gertrude " : " What a joy you give me … This is not a translation, it is something else, it is better…I more than like this reflection I dream of it and I admire it ". Et, au terme de sa lettre: " I love you with all my heart for so brillantly translating me. ". Malheureusement, ce qui devait être au départ la moitié anglaise d'une édition bilingue d'Enfances était devenu pour Gertrude plus qu'une simple traduction, plus même qu'une adaptation mais une œuvre originale " a reflection " (comme Hugnet l'avait lui-même qualifiée à la suite de Stein sans imaginer que celle-ci lui disputerait la paternité de l'ouvrage). Stein entend en effet apparaître maintenant comme l'auteur de la version anglaise sur le même rang qu'Hugnet pour la version française. Hugnet refuse. Le prospectus et les premières épreuves sortent, suscitant la colère de Gertrude. En effet, le nom de Georges Hugnet est imprimé en caractères de corps 9, avec en dessous, en caractères de corps 12 : " suivi d'une traduction par Gertrude Stein". Dans sa lettre du 18 décembre 1930, Hugnet refuse définitivement de donner satisfaction à son amie. Il explique que toutes les personnes consultées sur le sujet lui ont dit que l'apparition des deux noms donnerait l'impression d'une collaboration. ce dont il ne peut être question. La perspective de vendre davantage d'exemplaires aux Etats-Unis grâce aux relations de sa traductrice n'est pas non plus suffisante pour modifier son point de vue s'agissant d'une oeuvre si personnelle. Comprenant l'insistance de Stein pour obtenir que le terme translation soit remplacé par celui d'adaptation ou celui de transposition, il avait lui-même proposé celui de " free translation ", mais sans succès. Il réitère son admiration pour le travail original de sa traductrice: : " nothing will take away the joy that I felt in reading what you have written in the margin ". Mais l'oeuvre le touche trop profondément pour qu'il accepte d'abandonner ses droits. Sans illusion sur la suite, connaissant le caractère de Stein, Hugnet conclut : " I dare believe also that an incident of this kind will not affect our friendship which I wanted to be alive and fresh ". Gertrude laisse alors tomber l'affaire mais elle publie en 1931 " Before the Flowers of Friendship faded Friendship faded " sous son enseigne Plain Edition. Enfances paraîtra finalement en 1933 avec 3 gravures de Miro, sans aucune référence au travail de Gertrude Stein. Documentation puisée dans l'excellent livre de Carlton Lake Chers Papiers, mémoires d'un archéologue littéraire (Seghers 1991) où l'auteur relate les conditions dans lesquelles il acheta à Hugnet les lettes de Gertrude Stein pour le compte de l'Université du Texas. ‎


Phone number : 06 79 60 18 56

EUR120.00 (€120.00 )

‎[Steinlen] - ‎ ‎(STEINLEN)- FRAPIÉ Léon.‎

Reference : 9885

(1908)

‎La Maternelle, roman. (avec envoi de l'auteur)‎

‎ 1908 Paris, Albin Michel, 1908; in-8° broché, couverture beige illustrée d'un seul tenant sur les 2 plats et le dos d'un grand dessin de Steinlen en noir, titre en noir au dos et 1er plat; (4),305, (2)pp. Illustré de dessins dans et hors e texte en noir par Steinlen.‎


‎ Petits accrocs à la couverture, avec infimes manques en bordure des plats. Frapié obtint le Prix Goncourt avec ce célèbre roman réaliste en 1904. Envoi autographe signé de l'auteur sur le faux-titre. (GrD2) Absente du 22 au 27 janvier, je ne pourrai répondre aux commandes qu'à mon retour. Merci de votre patience.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR40.00 (€40.00 )

‎STEINMETZ (Jean-Luc) -‎

Reference : 39254

‎Chute libre dans le matin -‎

‎ Bordeaux : Le Castor Astral, 1994 - un volume broché (14x21 cm), 107 pages - envoi autographe signé de Jean-Luc Steinmetz adressé au poète Gérard Farasse qui a souligné au crayon à papier quelques lignes de cet exemplaire - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR40.00 (€40.00 )

‎STEINMETZ (Jean-Luc) -‎

Reference : 39253

‎L'Echo traversé - poèmes -‎

‎ Dingé / Bordeaux : La Rivière Echappée / Le Castor Astral, 1995 - un volume broché (15x21,5 cm), 98 pages - nouvelle édition revue et augmentée enrichie d'un envoi autographe signé de Jean-Luc Steinmetz adressé au poète et critique Gérard Farasse dont quelques notes de lecture figurent au crayon de papier sur la page de garde - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR40.00 (€40.00 )

‎STENDHAL‎

Reference : 73409

(1951)

‎Guide à l'usage d'un voyageur en Italie‎

‎Au divan, Paris 1951, 10,5x16,5cm, broché.‎


‎Edition originale, un des 50 exemplaires numérotés sur Arches, tirage de tête. Bel exemplaire. Envoi autographe daté et signé de l'éditeur, Henri Martineau, au professeur Alajaouine. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR350.00 (€350.00 )

‎STENDHAL‎

Reference : 66974

(1805)

‎Lettre autographe adressée à sa soeur Pauline : «Un solitaire est jaloux de sa liberté. C'est son plus grand bien comme c'est celui de tous les hommes.»‎

‎10 Floréal 13 [30 avril 1805], 18,5x23,1cm, une feuille.‎


‎Lettre autographe de Stendhal adressée à sa sur Pauline. 28 lignes rédigées d'une fine écriture à l'encre noire. Prénom «Pauline» de la main de l'expéditeur au bas de la lettre. Numéro d'inventaire «36» à l'encre d'une autre main. Deux petites traces de timbre et cachet, une petite déchirure restaurée en marge basse de la page. Quelques infimes pliures inhérentes à la mise sous pli de la lettre. Rare et belle lettre de Stendhal adressée à sa sur Pauline, dans laquelle transparaît toute la sensibilité du jeune homme et son amour pour l'art dramatique plus d'une vingtaine d'année avant ses grands succès romanesques. Cette lettre provient de la correspondance qu'entretint Henri Bayle, ici âgé de vingt-deux ans, avec sa sur Pauline de trois ans sa cadette. Cette véritable liaison épistolaire, qui prit bien vite la forme d'un «journal» - les réponses de Pauline étaient rares - est un jalon essentiel dans la constitution du parcours intellectuel du futur Stendhal. Notre lettre, d'un grand lyrisme, témoigne de la force du lien unissant le jeune écrivain et sa sur: «Serrons-nous l'un contre l'autre ma bonne amie. Nous ne trouverons jamais personne qui aime Pauline comme Henri, ni Henri ne trouvera jamais une plus belle âme que Pauline.»L'emploi de la troisième personne et d'un vocabulaire amoureux érige la jeune femme au rang d'alter ego, d'âme-sur et même de maîtresse idéale. Le jeune Henri est alors justement sous le joug d'une dévorante passion pour la comédienne Mélanie Guilbert qu'il a rencontrée à l'occasion de ses cours de déclamation chez Dugazon: «Je m'en vais peut-être vous ennuyer par ma sombre tristesse. Je sais bien que le sérieux des passions ardentes, n'est pas aimable. » Contrastant avec cette relation passionnée, Pauline symbolise la raison et l'équilibre, une figure qu'Henri, tel un pygmalion peut façonner à loisir. En bon précepteur il conseille: «Apprends par cur des rôles. À propos de déclamation, je t'apprendrai mille choses. Je te porte un Gil Blas, et un Tracy.» On comprend ici l'adoration que Stendhal voua au théâtre dès ses plus jeunes années, tant en qualité de lecteur que de dramaturge (le fonds de ses archives à la Bibliothèque de Grenoble contient près de 700 feuillets d'ébauches): «Je suis au désespoir de ne pas pouvoir vous porter des Bonnets. Mais attendez, peut-être un jour viendra que...comme dit Ulino.» Cette passion du théâtre, Henri compte bien la transmettre à sa sur: «Nous travaillerons comme des diables, pendant le temps que je resterai à Grenoble.» En contrepied total avec l'éducation des femmes à son époque, il mit un point d'honneur à ce que Pauline soit une personne instruite; on retrouve d'ailleurs dans plusieurs lettres des injonctions du frère ordonnant à sa sur d'abandonner les travaux d'aiguille au profit des lectures qu'il lui recommande. Véritablement obsédé par le théâtre et persuadé qu'il deviendra un auteur de comédies à succès, il travaille sans relâche: «On m'annonce une chambre où je ne serai pas libre, et où je ne pourrai pas seulement déclamer. Tâche de déranger cet arrangement.» Bien des années avant la rédaction des grands romans qui feront sa renommée, Stendhal comprend déjà que la solitude - thème cher aux écrivains romantiques - est pour lui source de création et affirme: «Un solitaire est jaloux de sa liberté. C'est son plus grand bien comme c'est celui de tous les hommes.» - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR9,000.00 (€9,000.00 )

‎STENDHAL‎

Reference : 68967

(1808)

‎Lettre autographe adressée à sa soeur Pauline‎

‎26 mars 1808, 20x24,8cm, 3 pages 1/2 sur un double feuillet.‎


‎Longue lettre autographe de Stendhal, adressée à sa sur Pauline, rédigée d'une écriture fine à l'encre noire. Adresse du père de Stendhal chez qui réside sa sur, à Grenoble et tampon «?n°51 Grande Armée?». Cachet de cire rouge aux armes de Stendhal. Plusieurs pliures d'origine, inhérentes à l'envoi postal. Un manque de papier, dû au décachetage de la lettre, habilement comblé. Très belle lettre, empreinte de passion romantique, mêlant nostalgie de l'enfance et histoires sentimentales et préfigurant Le Rouge et le Noir. Cette lettre provient de la correspondance qu'entretint le jeune Henri Beyle - ici âgé de vingt-cinq ans - avec sa sur Pauline de trois ans sa cadette. Cette véritable liaison épistolaire, qui prit bien vite la forme d'un «?journal?» - les réponses de Pauline étaient rares - est un jalon essentiel dans la constitution du parcours intellectuel du futur Stendhal?: «?Voilà mes rêveries, ma chère amie ; j'en ai presque honte ; mais, enfin, tu es la seule personne au monde à qui j'ose les dire.?» Dans cette lettre témoignant du lien fort entre frère et sur, Stendhal, alors en Allemagne, fait part de toute sa nostalgie?: «?J'ai repassé dans ma mémoire tout le temps que nous avons passé ensemble?: comment je ne t'aimais pas dans notre enfance ; comment je te bâtis une fois à Claix, dans la cuisine. Je me réfugiai dans le petit cabinet de livres ; mon père revint un instant après, furieux, et me dit?: «?Vilain enfant?! Je te mangerais?!?». Ensuite, tous les maux que nous fit souffrir cette pauvre tatan Séraphie ; nos promenades dans ces chemins environnés d'eau croupissante, vers Saint-Joseph.?» Ces regrets d'un temps passé s'accompagnent d'une mélancolie toute stendhalienne?: «?Hélas?! Ce bonheur charmant que je me figurais, je l'ai entrevu une fois à Frascati, quelques autres à Milan. Depuis lors, il n'en est plus question ; je m'étonne de n'avoir pu le sentir. Le seul souvenir en est plus fort que tous les bonheurs présents que je puis me procurer.?» Cette évocation de l'Italie regrettée va de pair avec les femmes qu'il a aimées?: «?Je t'ai conté qu'étant à Frascati, à un joli feu d'artifice, au moment de l'explosion, Adèle s'appuya un instant sur mon épaule ; je ne peux t'exprimer combien je fus heureux. Pendant deux ans, quand j'étais accablé de chagrin, cette image me redonnait du courage et me faisait oublier tous mes malheurs. Je l'avais oubliée depuis longtemps ; j'ai voulu y repenser aujourd'hui. Je vois malgré moi Adèle telle qu'elle est ; mais, tel que je suis, il n'y a plus le moindre bonheur dans ce souvenir.?» Ce long passage concernant Adèle Rebuffet, sa cousine avec laquelle il vécut une histoire sentimentale forte avant d'entretenir des relations plus intimes avec sa mère, témoigne du sentimentalisme de Stendhal. Il évoque d'ailleurs une autre de ses brûlantes passions, Angelina Pietragrua, idéal de la femme italienne et incarnation de ses souvenirs milanais?: «?Madame Pietragrua c'est différent?: son souvenir est lié à celui de la langue italienne ; dès que, dans un rôle de femme, quelque chose me plait dans un ouvrage, je le mets involontairement dans sa bouche.?» Ce «?rôle de femme?» que mentionne Stendhal est un écho à l'essentiel de cette lettre, l'uvre Il Matrimonio segreto du compositeur Cimarosa?: «?Joues-tu quelquefois le Matrimonio?? C'est le passage Cara sposa au commencement entre Carolina et Paolino. [...] Mais joue le Matrimonio pour l'amour de moi surtout Signor deh permettette et la finale Io rival de mia sorella.?» Cet opéra de Cimarosa, loin d'être une lubie passagère, jalonnera toute la vie et l'uvre de l'écrivain. Dans ses Souvenirs d'égotisme (1832) il explique?: «?à Milan, en 1820, j'avais envie de mettre cela sur ma tombe [...] Je voulais une tablette de marbre de la forme d'une carte à jouer?: «?Errico Beyle - Milanese - Visse, scrisse, amò - Quest'anima adorava Cimarosa, Mozart e Shakspeare - Morì di anni... il ... 18...?» («?Henri Beyle - Milanais - Il vivait, écrivait, aimait - Cette âme adorait Cimarosa, Mozart et Shakspeare - Il mourut en l'année...le...18...?»)?». Quelques années plus tard, dans la Vie de Henry Brulard, uvre autobiographique rédigée en 1835-1836, il persiste et signe?: «?J'avouerai que je ne trouve parfaitement beaux que les chants de deux seuls auteurs?: Cimarosa et Mozart, et l'on me pendrait plutôt que de me faire dire avec sincérité lequel je préfère à l'autre. [...] Quand je viens d'entendre Mozart ou Cimarosa, c'est toujours le dernier entendu qui me semble peut-être un peu préférable à l'autre.?» Mais l'hommage le plus révélateur que Stendhal rend à son compositeur fétiche se trouve dans son chef-d'uvre Le Rouge et le Noir?: «?Pendant tout le premier acte de l'opéra, Mathilde rêva à l'homme qu'elle aimait avec les transports de la passion la plus vive ; mais au second acte une maxime d'amour chantée, il faut l'avouer, sur une mélodie digne de Cimarosa, pénétra son cur. L'héroïne de l'opéra disait?: Il faut me punir de l'excès d'adoration que je sens pour lui, je l'aime trop?!?» (Le Rouge et le Noir, chapitre XLIX) - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR15,000.00 (€15,000.00 )

‎STENDHAL - LEBEDEFF Ou LEBEDEV Jean Ou Ivan‎

Reference : 128529

‎L'ABBESSE DE CASTRO.‎

‎Le Livre Paris 1923 In-12 carré ( 190 X 135 mm ) de 150 pages, broché sous couverture rempliée, ornée d'une vignette de titre contrecollée. Livre illustré d'un frontispice en deux tons et d'ornementations gravés sur bois par Jean LEBEDEFF. TIRAGE LIMITE. Celui-ci un des 6 exemplaires hors-commerce numérotés sur CHINE, nominatif imprimé pour Jean LEBEDEFF ( N°IV ). EXEMPLAIRE UNIQUE enrichi hors-justification:De 2 états du frontispice et d'un ensemble de 10 bois originaux en couleurs et en noir, épreuves d'essais, épreuves d'artiste, tous justifiés et signés au crayon par Jean LEBEDEFF. Quelques rousseurs, très bel ensemble. D'autres photos sur www.cazitel.com ‎


Phone number : 04 91 42 63 17

EUR230.00 (€230.00 )
Previous 1 ... 1000 1001 1002 1003 ... 1026 1049 1072 1095 ... 1099 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Autographs
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !