Librairie l'Ambassade
Mlle Christine Goffinet

6 rue Saint-André
11170 Montolieu
France

E-mail : librairie.lambassade@wanadoo.fr

Phone number : 04 68 78 13 05
Number of results : 1

Reference : 1891

‎TAXIL E.‎

‎IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.‎

‎ 1893 Marseille, sans nom d'éditeur (Imprimerie Marseillaise), 1893 ; plaquette in-8 cousue (22,5 x 14 cm) de 24 pages. Intérieur propre sauf léger jaunissement marginal, petite mouillure angulaire à quelques feuillets, légères pliures angulaires, très légères rousseurs par endroits. Couverture : renfort de papier (travail ancien, notables traces de colle), petites déchirures et accidents ou manques marginaux dont quelques manques en tête causés par un travail animal, rousseurs, éraflures, mouillure angulaire au second plat. ‎

‎Édition originale. Bel envoi autographe de l'auteur Comte Henri de Lavallière, dont le nom figure par ailleurs sur la couverture, sans doute de sa propre main. Très curieuse plaquette autobiographique publiée par un jeune sergent de l'infanterie de marine embarqué sur la corvette l'Allier en novembre 1883 : elle commence dans l'attente oppressante d'une action contre les Howas, coupables d'une razzia à Amboudimadirou chez les Sakalaves, alliés de la France, attente un temps divertie par des danses indigènes, puis soudain rompue par le lancement des représailles. Saisi de remords après avoir abattu un homme qui s'apprêtait à le tuer, l'auteur se lance dans une longue confidence aux accents très subversifs : "notre société, soi-disant civilisée (...)" tend à "imprégner la mentalité de l'enfant d'idées d'une férocité implacable pour son semblable". Suit le récit d'une reconnaissance de nuit où la rage succède à l'humiliation. Les évocations du paysage et de la population de Madagascar révèlent un attachement à l'île, ajoutant au drame intérieur de ces pages qui évoquent l'univers de Conrad. Beau document sur le tragique de la situation et l'ambivalence des sentiments, par lequel l'auteur a manifestement voulu se décharger d'un fardeau moral. Sa vive réprobation du capitalisme et des guerres coloniales est spontanée, sincère comme ces mots tracés pour son ami : "je vous avoue y avoir dépensé une partie de mon coeur". Plaquette confidentielle, très rare y compris en bibliothèques publiques. ‎

IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E. IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E. IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E. IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E. IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E. IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E. IMPRESSIONS D'UN MARSOUIN. MADAGASCAR – UNE JOURNEE A MADAGASCAR – JEUNESSE.. TAXIL E.

Number of results : 1