Anthare de Schuyter Librairie Ancienne

M. Anthare de Schuyter

4 rue du Puits l'Homé
50530 Genêts
France

E-mail : antharedeschuyter@yahoo.fr

Téléphone : 06 12 58 45 85
Portable : 33 06 12 58 45 85

Trier par
1 2 3 4 ... 12 Suivant N° de page précis ? OK

‎A. CALIGNY architecte, William & Farge, architectes directeurs, DUCHER et Cie, éditeur ‎

Référence : 4443

‎ASILE DE CONVALESCENCE pour les Sauveteurs, fondation HESSE. Station balnéaire de PUYS (Seine inférieure) (LE RECUEIL D'ARCHITECTURE)‎

‎Paris DUCHER et Cie 19° Le Recueil d'Architecture, Huitième année, édifices sanitaires, Hospices-Hopitaux.Quatre planches gravées de 46 x 31 cm. Ducher et Cie, Librairie Générale de l'architecture et des travaux publics, imprimerie Dejey, Paris Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! ‎


‎Envoi sous carton plat par lettre recommandée avec assurance ; pour plusieurs gravures (ou ensembles de gravures) les frais d'envoi ne sont comptés qu'une seule fois. Remise possible pour l'achat de plusieurs lots. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

120,00 EUR

‎A. CALIGNY architecte, William & Farge, architectes directeurs, DUCHER et Cie, éditeur (Rivoalen, dessin)‎

Référence : 4444

‎CASINO ET BAINS HYDROTHÉRAPIQUES A PUYS (Seine inférieure)‎

‎Paris DUCHER et Cie 19° Le Recueil d'Architecture, Huitième année, 7ème section, Édifices de divertissements publics, Cafés-concert, casinos etc. Deux planches gravées de 46 x 31 cm. Ducher et Cie, Librairie Générale de l'architecture et des travaux publics, imprimerie Dejey, Paris Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! ‎


‎Envoi sous carton plat par lettre recommandée avec assurance ; pour plusieurs gravures (ou ensembles de gravures) les frais d'envoi ne sont comptés qu'une seule fois. Remise possible pour l'achat de plusieurs lots. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

60,00 EUR

‎A.-J. de FEHRT (1723-1774) graveur, d'après Nicolas de SÈVE pour BUFFON‎

Référence : 4138

‎LE MORSE‎

‎ 18° Gravure tirée de l'histoire générale et particulière des animaux. Gravure 190 x 150 mm, dimensions de la feuille 27 x 20.5 cm‎


‎Envoi par lettre suivie. Pour plusieurs gravures les frais d'envoi ne seront comptés qu'une seule fois, mais en lettre recommandée avec assurance 8 Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

30,00 EUR

‎Albert BRENET (1903-2005)‎

Référence : 4519

‎BATEAUX EN MER ‎

‎ Estampe offset éditée par LES COMPTOIRS MODERNES, dimensions totale de la feuille 60 x 47 cm. Envoi par Colissimo recommandé sous tube rigide, 12 Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! ‎


‎Albert Brenet, né le 25 juin 1903 à Harfleur, mort en juillet 2005 à Paris1, est un peintre, affichiste et illustrateur français. Comptoirs Modernes S.A. (CM) était une entreprise française du secteur de la grande distribution, qui possédait différents formats de magasin sous diverses enseignes. Originaire de la région du Havre, il dessine déjà enfant les bateaux du port. Il étudie à l'École des beaux-arts de Paris en 19212 où il est élève du peintre impressionniste Ernest Laurent. Il embarque en 1929 à bord du Bonchamp, l'un des derniers grands voiliers français, pour un voyage de sept mois aux Antilles. Il épouse Hyélène Pirotte en 1933 et il installe son atelier au 41 rue Lecourbe à Paris3. En 1925, il effectue un voyage en Afrique équatoriale avec une bourse attribuée par le Salon des artistes français. En 1933, il embarque sur un bateau charbonnier de la compagnie des chemins de fer PLM pour un voyage en mer Noire... (La suite sur Wikipédia) Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

140,00 EUR

‎Albert SEBILLE (1874-1953)‎

Référence : 4509

‎COMBAT DE "L'ATALANTE" (1756) Planche n° 8 de l'album A LA GLOIRE DE NOTRE PAVILLON ‎

‎ Une planche aquarellée au pochoir.Dimensions de la feuille 41 x 36 cm, dimensions de l'image 28 x 22,5 cm. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! ‎


‎Envoi sous carton rigide plat par lettre recommandée R2, 12 ou à emporter. Pour l'envoi le passe-partout en papier ne sera pas joint pour des raisons de dimensions. Pour l'achat de plusieurs planches les frais d'envoi ne sont comptés qu'une fois. Quelques rousseurs, bon état malgré tout. Montage en passe-partout avec bande de papier craft au dos. Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

38,00 EUR

‎Alexandre CABANEL d'après Achille JACQUET‎

Référence : 3982

(1651)

‎FEMME AU PARAVENT‎

‎ 1651 FEMME AU PARAVENT, eau-forte d'Alexandre CABANEL d'après Achille JACQUET sur véritable peau de vélin, tirage avant la lettre. Dimensions de l'image : 16.5 x 13 cm. Dimensions de la feuille : 28.5 x 21 cm. Le vélin est une peau de vélot (veau mort-né), très fine, recherchée par les calligraphes, les miniaturistes et les relieurs pour sa blancheur, sa douceur et sa finesse. Le vélin est une spécialité apparue à la fin du Moyen Âge. Les gravures imprimées sur vélin sont fort rares et de ce fait méconnues de beaucoup d'amateurs. Il ne doit pas être confondu avec le parchemin. Par analogie on a appelé papier vélin un papier très fin et très blanc inventé par Étienne Montgolfier en 1777, mais les deux ne doivent pas être confondus.‎


‎Envoi par lettre recommandée R2 Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

100,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4381

‎Basilique Notre-Dame de Dole (Jura), gravure originale, bon à tirer, signature autographe. ‎

‎ Gravure à l'eau forte originale sur papier vergé d'Arches (filigrane en partie visible) remarque sous l'image, signature et bon à tirer manuscrits en bas à droite, tirage avant toute lettre. Dimensions de la feuille 442 x 328 mm, dimensions de l'image 245 x 170 mm Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R3, 10 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

200,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4378

‎CHATEAU DE SAINT-GERMAIN EN LAYE Vue perspective de la cour, restauration commencée en 1862‎

‎ Gravure originale sur papier vergé, Edition Gazette des Beaux-Arts, Imp. delâtre, Paris. Dimensions de la feuille 280 x 185 mm, dimensions de l'image 167 x 125 mm Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 9 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

40,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4396

‎CHATEAU DE St GERMAIN EN LAYE chapelle de St Louis (Eugène Millet architecte de le restauration)‎

‎ Gravure sur papier vergé, imprimerie Delâtre. Dimensions de la feuille 275 x 185 mm, bon état général malgré quelques faibles rousseurs. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre suivie 6 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

30,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4373

‎CHEMIN DE CAMPAGNE‎

‎ Eau forte originale, tirage avant toute lettre, signature gravée dans la planche sous l'image. Dimensions de la feuille 265 x 190 mm, dimensions de l'image 125 x 85 mm. Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi en lettre suivie 6 ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris.Retiré en Provence, Alfred-Louis Brunet-Debaines meurt le 12 février 1939 à Hyères. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

20,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4377

‎CHEMIN PRÈS DE LA RIVIÈRE ‎

‎ Gravure originale sur papier vélin, tirage avant la lettre, édition Manzi, Joyant et Cie. Signature en bas à gauche dans la plaque. Dimensions de la feuille 325 x 250 mm, dimensions de l'image 250 x 185 mm. Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 9 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

90,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4372

‎HARFLEUR (1860?)‎

‎ Gravure originale, tirage avant toute lettre sur papier vélin, signature gravée en bas à droite avec la date. le titre au crayon en bas à droite n'est pas de la main de l'artiste. Dimensions de la feuille 480 x 315 mm, dimensions de l'image 260 x 220 mm. Bon état général. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi R2, 9. ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris.Retiré en Provence, Alfred-Louis Brunet-Debaines meurt le 12 février 1939 à Hyères. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

90,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4395

‎INTÉRIEUR DE L'ÉGLISE DE PONT-AUDEMER (EURE) gravure ‎

‎ Gravure originale, édition Cadart. Tirage sur papier de Hollande. Dimensions de la feuille 495 x 320 mm, dimensions de l'image 345 x 185 mm Quelques rousseurs et un petit trou d'un millimètre carré dans le haut des voûtes, seulement visible en transparence. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 8. ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Assez bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

120,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4386

‎LA PÊCHE A LA LIGNE, LE MOULIN A EAU ‎

‎ Gravure sur papier Japon, tirage avant toute lettre. Signée dans la planche dans le coin en bas à droite. Édition Manzi, Soyant & Cie, sans date. Dimensions de la feuille 327 x 248 mm Bon état Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr !Envoi par lettre recommandée R2 9, devis pour l'étranger ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

100,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4393

‎LA SEINE A ROUEN gravure originale‎

‎ Gravure originale sur papier de Hollande, tirage avant toute lettre. Traces de scotch au dos, bon état pour le reste. Dimensions de la feuille 360 x 260 mm, dimensions de l'image 210 x 145 mm. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 8. ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

90,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4389

‎LE PÊCHEUR ET SA BARQUE ‎

‎ Gravure originale sur grand papier, épreuve d'essai non signée mais attribuée au crayon dans la marge. Dimensions de la feuille 475 x 310 mm, dimensions de l'image 158 x 100 mm bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre suivie, 7.‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

30,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4380

(1869)

‎NOTRE DAME DE BOURGES, cathédrale, gravure‎

‎ 1869 Gravure originale à l'eau forte sur papier vergé avec filigrane non identifié réalisée pour le salon 1869. Dimensions de la feuille 465 x 295 mm, dimensions de l'image 230 x 170 mm Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 9 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

90,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4375

‎PLACE OMBRAGÉE, gravure originale ‎

‎ Eau forte originale sur papier, tirage avant toute lettre, signature dans la planche, dans le coin en bas à gauche.Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre suivie, 6 ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris.Retiré en Provence, Alfred-Louis Brunet-Debaines meurt le 12 février 1939 à Hyères. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

30,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4394

‎PONT-AUDEMER, LA RUE D'ORLÉANS gravure ‎

‎ Gravure originale à l'eau forte sur papier vergé, tirage avant la lettre, Traces de scotch au dos, bon état pour le reste. Dimensions de la feuille 435 x 290 mm, dimensions de l'image 175 x 140 mm. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 8. ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

90,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4383

(1680)

‎RONDE DE JEUNES FILLES, gravure originale signée crayon et titrée au dos "Sylvan plays" ‎

‎ 1680 Gravure originale sur papier, tirage avant la lettre à la sanguine numéroté 16/80. Signature et numéro à gauche sous l'image. Dimensions de la feuille 520 x 375 mm, dimensions de l'image 360 x 290 mm. Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par recommandé R3, 10 . Pour envoi vers l'étranger merci de demander un devis.‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

280,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4392

‎ROUEN 1878, PORTAIL DE LA CALENDE ET RUE DE LÉPICERIE, gravure originale parue dans ROUEN ILLUSTRÉ ‎

‎ Gravure originale sur papier vergé, dimensions de la feuille 270 x 185 mm traces de colle et de scotch au dos, bon état pour le reste. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 8. ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

60,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939) ‎

Référence : 4391

‎ROUEN 1879 avec envoi autographe à Charles WALTNER‎

‎ Gravure sur papier, signée, et titrée dans la planche, signature au crayon et envoi dans la marge. Dimensions de la feuille 350 xx 230 mm, dimensions de l'image 215 x 122 mm. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi recommandé R2, 9 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état avec des traces de scotch au dos Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

120,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4382

‎RUE SAINT ROMAIN à ROUEN gravure tirée de "Rouen illustré"‎

‎ Gravure originale sur papier vergé. Dimensions de la feuille 325 x 245 mm Etat correct, quelques rousseurs marginales. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre suivie, 6 ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Etat correct, quelques rousseurs marginales. Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

30,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4385

‎SCÈNE CHAMPÊTRE ‎

‎ Eau forte sur papier de Hollande, tirage avant toute lettre. Dimensions de la feuille 322 x 243 mm. Bon état Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre suivie 6 , envoi pour l'étranger tarif livres et brochures, 6 .‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

30,00 EUR

‎Alfred Louis BRUNET-DEBAINES (1845-1939)‎

Référence : 4379

‎VIEILLE RUE DE ROUEN ET LA CATHÉDRALE (4379)‎

‎ Eau-forte originale, tirage avant la lettre sur papier Japon. Signature dans la plaque en bas à gauche et signature manuscrite au crayon dans la marge sous l'image. Dimensions de la feuille 400 x 270 mm, dimensions de l'image 250 x 145 mm Bon état. Venez consulter l'ensemble de mes objets sur mon site antharedeschuyter.fr ! Envoi par lettre recommandée R2, 9 . ‎


‎Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939) est un peintre, dessinateur et graveur français qui fit carrière en Angleterre. Louis Alfred Henri est né le 5 novembre 1845 au Havre de Charles Fortuné Louis Brunet-Debaines (1801-1862), architecte originaire de Vannes, et Catherine Eugénie Marvie (1808-1877).Formé dans le cabinet de son père, il devient, très jeune, un graveur accompli dans la technique de l'eau-forte et affectionne les paysages urbains. Il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1863 et fréquente l'atelier d'Isidore Pils. Il devient ensuite membre de la Société des aquafortistes dès 1865 et perfectionne ses connaissances auprès de Léon Gaucherel, Maxime Lalanne et Jules Jacquemart, ce dernier exerçant une certaine influence sur lui. Il expose ses premières créations au Salon de 1866, puis, régulièrement jusqu'en 1885. En 1873, il obtient une médaille de 1re classe au Salon, année où il est placé en hors-concours puis une médaille d'honneur en 1932. Les éditions d'Alfred Cadart publieront de lui une dizaine d'estampes, entre autres dans L'Illustration nouvelle et L'Eau forte en (1868-1876), parmi lesquelles on trouve de nombreuses vues de Rouen. Son atelier parisien se trouve un temps 58 rue Notre-Dame-des-Champs puis 13 rue Montmartre (1885). Dès 1872, il connaît une certaine renommée en Angleterre, où il est invité à exposer par le critique d'art Philip Gilbert Hamerton : il participe à ses deux revues d'art illustrées que sont The Portfolio et Etching and Etchers, pour lesquelles il livre de nombreuses gravures de reproduction des maîtres du XVIIIe et XIXe anglais ; il produit surtout une suite saisissante des anciennes abbayes du nord du pays, conjointement avec son collègue Henri Toussaint, The Ruined Abbeys of Yorkshire (1883). Entre 1872 et 1883, il expose ses gravures à la Royal Academy et en 1882, il est élu à la Royal Society of Painter-Etchers and Engravers de Londres et collabore régulièrement à The Art Journal jusque dans les années 1900. Sur Paris, il est le principal graveur pour le galeriste Paul Durand-Ruel du Recueil d'estampes gravées à l'eau-forte (1873-1875). Revenu de Londres, il quitte Paris et s'installe à Rouen où il produit plusieurs recueils périodiques d'estampes publiés dans le Rouen illustré chez E. Augé (1880-1886) en compagnie de Jules Adeline, Maxime Lalanne et Henri Toussaint. En avril 1894, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur sous le parrainage de Léon Bonnat. En 1889 et en 1900, il obtient une médaille d'or aux Expositions universelles organisées à Paris. Bon état Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.‎

Anthare de Schuyter Librairie Ancienne - Genêts

Téléphone : 06 12 58 45 85

150,00 EUR
1 2 3 4 ... 12 Suivant N° de page précis ? OK
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
Estampes - Anthare de Schuyter Librairie Ancienne

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !